Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Soupirants au Trône d’Assad & Militarisation du Levant

Soupirants au Trône d’Assad & Militarisation du Levant

Les lendemains de Printemps Arabe ont livré un double verdict sans sans appel. D’abord, les maîtres-récits du panarabisme ont tracé de grands sentiers qui ne menaient nulle part. Damas, foyer incandescent du panarabisme s’est révélée tombeau du flambeau qu’elle entendait porter haut. Dans les salles de travail de Damas et du Caire, l’islam politique à l’eau de rose panarabiste a avorté d’un mort-né. Ensuite, on convient aujourd’hui qu’aussi bien le chiffre des 80.000 victimes de la guerre Syrienne que la parenthèse sanglante de Tahir-Square ont outrepassé les revendications fondées pour des réformes sociales ou le simple rattrapage d’un changement de régime. En guise de bouquet final au Printemps Arabe, une messe de requiem aux successions monarchiques. La roue tournante des monarchies bicyclettes s’est irrémédiablement rompue à coup de contre-résistances aux troux d’air des aspirations démocratiques dans le Levant. La période post-Printemps Arabe a vu naître, non seulement une militarsiation accrue du Levant, mais aussi un péril dans le tournant post-Assad. La Syrie est devenue le nouveau Vietnam du Levant. Elle passe désormais pour le centre de gravité du terrorisme international.

En transformant le Moyen-Orient en un champ de marathon diplomatique, l’axe Moscou-Damas-Paris-Washington a mit à nu les enjeux d’une reconfiguration de géopolitique du Levant. Le clash des soupirants au trône d’Assad a atteint son point culminant. Pour preuve, en trois ans de conflit Syrien, la hantise d’une hégémonie Sunnite de la Syrie a mit en posture avant-gardiste la survie du Hezbollah-Hamas et de l’Iran. Moscou n’entend pas renoncer à jouer du violon en Méditerranée. La Russie ne concedera pas sa base navale de Tartous et ses dividendes commerciales à la kyrielle d’acteurs transnationaux dans la région.

Autant dire que le contrôle du Levant passera nécessairement par une main haute sur Damas. D’où la rébellion Syrienne résonne au delà de ses propres frontières.Les marchants d’armes Russes ont élu en Damas une clientèle assurée. Selon le Stockholm International Research Institute, les importations d’armes Syriennes ont connu une augmentation de 600% entre 2007 et 2011. Comme fournisseur principal du marché d’armes Syrien, la Russie couvre près de 72% de la demande Syrienne. Assad a déjà payé cash la facture de près de $ 1 milliard de dollar de contrat pour la livraison de 4 systèmes de missiles sol-air S-300. Damas a aussi payé $ 550 millions pour la commande de 36 jets Yak-130 d’entraînement. Depuis 2009, la Russie a investi plus de $ 20 milliards de dollars en Syrie. Dans l’industrie de l’énergie Syrienne, les compagnies Russes Stroitransgaz et Tatneft sont des partenaires majeurs de la Syrie.

Le Qatar a financé la rébellion Syrienne à hauteur de $ 1-3 milliard de dollars d’aide. En 2011, la Syrie a fait l’annonce d’une découverte de champs gigantesques de pétrole dans la cité de Homs. Les premiers puits de pétrole de Homs pourraient produire 400.000 mètres cub de pétrole par jour. La route stratégique du pétrole dans le Levant ne pouvait laisser indifférents des pétro-monarchies comme le Qatar et l’Arabie-Saoudite. Des éléments concordans laissent croire que les militants djihadistes de Jabhat al-Nusra, soutenus par l’Arabie Saoudite, furent les architectes de l’offensive à Aleppo, Deir al-Zor, Idlib et Hama ainsi que dans les périphéries de Damas.Ce groupe revendique plus de 70 attentats terroristes en Syrie depuis le début du conflit. Le ministère Russe des Affaires Etrangères signale qu’il existerait au moins entre 600 et 6000 militants islamiques rebelles Chechenes du Caucase combattant en Syrie. Les cellules rebelles peuvent déclencher souvent des combats simultanés dans près de 100 localités à la fois. Ce qui a poussé les forces de défenses Syriennes à une totale refondation tactique.

Le Levant s’est ainsi transformé en un volcan en ébullion. La Jordanie en état d’alerte. Elle positionne ses batteries de missiles Patriotes pour dissuader d’éventuelles attaques de son territoire par la coalition Syrienne. Ankara est devenue une puissance de feu aux portes du Levant.

Le marathon dans la ligne d’arrivée post-Assad ouvrirait la boîte de pandore d’une Syrie transformée en un haut laboratoire d’anarchie sous la coupes de djihadistes acéphales. Autant Washington s’est illustrée experte inégalée comme bulldozzer raplatissant en cendres les régimes tyraniques, autant elle n’a jamais fait la preuve de sa volonté de reconstruction des nations après crise. L’Afghanistan, l’Irak, le Yemen et la Libye sont encore un champ expérimental d’ébullisions de violence et d’anarchie. Le trône tant convoité d’Assad ne devrait pourtant pas occulter l’indispensable sécurité du peuple Syrien. 
 

Narcisse Jean Alcide Nana,

International Security Studies


Moyenne des avis sur cet article :  3.8/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Rensk Rensk 18 septembre 2013 20:47

    Vous n’avez pris qu’en compte l’argent du Qatar mais pas celui de la GB, F, I, D, Turquie, Libye, Israël, Corée du Sud, Espagne...

    Cela fait beaucoup d’argent dans aucun investissement comparé aux : la Russie a investi plus de $ 20 milliards de dollars en Syrie. Dans l’industrie de l’énergie Syrienne...

    Pourquoi mélanger ces chiffres (investissement dans quelque chose de concret) contre investissement dans l’armement / propagande / entraînement...

    Et la Jordanie ne déploie pas ses missiles patriote... vu qu’ils n’en n’ont pas pu acheter, Israël veille a ça... Les Etats-Unis vont déployer des missiles Patriot et des avions de combat F-16 en Jordanie


    • Jelena XCII 19 septembre 2013 08:00

      >> un dictateur des plus sanguinaires

      C’est bien, tu est un bon élève bidochon, François serait fier de toi.


    • Jelena XCII 20 septembre 2013 09:13

      Jelena + irina = 1 ?

      Ta clairvoyance d’esprit est proche de zéro.

      Je n’en dirais pas plus, tu me fais de la peine. 


    • CASS. CASS. 19 septembre 2013 00:33

      bon et qui va dire la vérité à propos de ce dit ishrael même pas le vatican bordel de merde !!! et certainement pas le vatican et ses jésuites , si un jésuite excep syrien a été reçu sur lci ou similaire et tandis que le connard bien connu « de ainsi va le monde » largait tous ses mensonges dégoulinants anti Assad , le jésuite syrien reçu aussi fourbe à juste glisser une chose, àla question mais vous allez quitter la syrie puisque vous êtes attaqués et exterminés par le régime de Bachar al Assad, il a juste glissé nous allons nous les chrétiens la ou l’armée syrienne assure notre protection et nous n’avons aucune intention de quitter la Syrie ;c’est beau tout de même un jésuitequi ne soit point des fourbes, mais suffisamment fourbe pour passer un message, aussi furtif,il me semble étonnant que je ne regarde plus ce genre de ’ainsi va le monde et son dégénéré étant plus qu’à gerber’ et que comme par hasard je sois tombée sur le message de ce jésuite, franchement il fallait avoir l’oreille fine juste au bon moment, c’est fou pourquoi les jésuites ne parlent pas ouvertement haut et fort deleur connivence avec les bandes de kazars huns mongols attila turks.


      • COLLIN 19 septembre 2013 01:55

        Pour se faire une idée du sort « démocratique » que les « gentils rebelles » réservent à leurs opposants,voyez donc ceci :

        http://lefirago.info/le-pilote-de-l%E2%80%99h%C3%A9licopt%C3%A8re-syrien-a-%C3%A9t%C3%A9-d%C3%A9capit%C3%A9

        Sympa,non ? Il parait qu’ils décapitent avec des scies égoïnes....cool...

        Les candidats au poste de président de Bachar El Assad,c’est eux...


        • CASS. CASS. 19 septembre 2013 03:25

          COLLIN en effet il est inutile de cacher la réalité de ce que sont ceux qui on été formé pour mettre en place le grand monde dictorial impérialo zioniste les uns décapitent et ne parlons pas de ce que font les autres.adeptent du même plan.


          • zion_train zion_train 20 septembre 2013 12:28

            Nous , les sionistse, soutenons pleinement l’affaiblissement du clan assad

            Les maintenir en place, mais faibles
            Diviser la syrie, cla, clac, clac, en petites tranches, toutes petites
            renforcer les kurdes. peuple fier.
            et ensuite elever el kaeda contre el nosra contre el zboub et el asba
            ca leur prendra encore 50 ans pour se remettre

            d’ici la on verra

            allez bonnes fetes de soukot à tous
            et shana tova

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès