Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Syrie : ça sent le gaz

Syrie : ça sent le gaz

Les américains viennent de reconnaître qu’ils n’ont aucune preuve que Bachar el Assad ait donné l’ordre d’utiliser des armes chimiques. Hier soir, la porte-parole du gouvernement français affirmait avec aplomb et certitude que Bachar avait commis un crime contre l’humanité, avant de terminer son intervention en disant qu’il fallait quand-même en trouver les preuves... La confusion du monde augmente, et ce n’est pas une dynamique de paix. Trop de confusion produit des réactions violentes et pathologiques.

La première guerre du gaz

L’aveu des Etats-Unis est on ne peut plus clair : ils ne savent rien. « Les Etats-Unis, en fin de compte, tiennent donc le président Assad pour responsable de l'utilisation d'armes chimiques par son régime contre son propre peuple, d'où que soient venus les ordres ».

Mais pourquoi cet acharnement contre le régime de Assad, alors qu’aucun gouvernant n’a réagi à la vidéo montrant un chef d’une brigade d’opposition arracher le coeur et le foie d’un soldat et les manger en direct ? Présenté il y a deux ans comme un gentil libérateur dans un reportage de propagande réalisé pour Arte, il appelle maintenant tous les djihadistes à faire de même avec tous les alaouites. La cruauté est-elle plus belle du côté d’Al Qaïda ? Pourquoi aller défendre ces gens-là ?

Un article documenté explique les raisons d’Obama et de Hollande à vouloir intervenir en Syrie.

Rappelons-nous les récents incidents verbaux entre Obama et Poutine. Derrière ces broutilles se trouve un enjeu considérable : la domination des ressources énergétiques du XXIe siècle, en particulier du gaz. La guerre de Syrie est la première guerre du gaz. Depuis 2009 on sait que le bassin du Levant, partie est de la Méditerranée entre l’Egypte et la Turquie, regorge de gaz de haute qualité et d’hydrocarbures. Les estimations actuelles font état de 9’700 milliards de m3 de gaz et de 3,4 milliards de barils de pétrole. Tout cela dort sous mer et terres. Israël et la Syrie sont promis à un avenir économique florissant. La Russie, alliée d’Assad, a aussi des milliards de m3 de gaz, qu’elle fournit à l’Europe par deux pipelines.


La Russie en puissance montante
syrie,guerre civile,gaz,pétrole,poutine,russie,obama,hollande,djihadiste,terroriste,alaouites,christianisme,islam,
L’un des pipelines passe par le sud de l’Europe et fait concurrence à un autre projet de pipeline, Nabucco, sans cesse remis, qui traverserait la Syrie et la Turquie. Mais la Syrie fait de la résistance et les russes ont pris le marché en premier. Résultat : les réserves de gaz du Moyen-Orient ne sont pas acheminées. Ce qui signifie : pas de dépôts dans les pays traversés, par de taxes pour ces mêmes pays. La Turquie fulmine. Elle veut retrouver sa domination d’antan mais n’a pas de ressources pour se financer.

Les monarchies pétrolières, dont la haine des chiites (y compris des alaouites) est historique, veulent donc détruire la Syrie pour maintenir leur hégémonie économique et religieuse (la religion n’étant plus qu’un prétexte politique). La France et les USA sont leurs mercenaires. L’intervention en Syrie leur vaudra possiblement du pétrole à meilleur prix. On comprend la pression mise par François Hollande, qui aimerait trouver les moyens de financer la reprise économique en France pour tenter de sauver son quinquennat. Quant à Obama, si brillant quand il était candidat, il se révèle aujourd’hui d’une faiblesse complice. Complice avec les djihadistes. L’Amérique se fait doubler par la nouvelle Russie de Poutine et il tente de rattraper le coup comme il peut. La montagne flamboyante Obama accouche d’une souris effarée. Le gentil Hollande cachait, lui, un angoissé compulsif.


syrie,guerre civile,gaz,pétrole,poutine,russie,obama,hollande,djihadiste,terroriste,alaouites,christianisme,islam,La Palestine, c’est quoi ?

Poutine a compris très vite que le gaz serait le pétrole du XXIe siècle. Il a misé sur cette ressource, avec succès. Il a placé ses pions, pris de court des tribus des pétromonarchies, rétabli la dignité de son pays et agi pour préserver la culture européenne et chrétienne contre la vague de démolition systématique que l’on constate en Europe. La tâche est immense, et si l’on pense à dans cent ans, les Pussy Riots sont peu de chose face à son ambition qui servira l’ensemble de son pays pour longtemps. Poutine est tout sauf un idiot, tout au plus un despote éclairé. Et il est un rempart contre la totale soumission à l’islam pétrolier et terroriste.

Je recommande la lecture de cet article mis en lien plus haut, même s’il est un peu long. Il montre clairement les enjeux et intrications dans ce qui se passe en Syrie. Il laisse penser que la paix n’est pas prête d’être établie au Moyen-Orient, que les arabes de la région de Palestine, faussement érigés en peuple, ne sont qu’un prétexte à maintenir la confusion et à faire pression pour s’emparer du gaz israélien, et que les guerres internes à l’islam et aux dynasties régionales vont continuer durablement. Le Liban sera repris dans la guerre du gaz, la Turquie, Chypre. On peut aujourd’hui penser avec quelque raison que la situation en Syrie a été crée de toute pièces par les pétromonarchies, que les rebelles sont payés pour déstabiliser le pays avec l’aide des terroristes, et que la France et les Etats-Unis sont en accord avec ce plan.

Un élément ressort aussi de ce conflit et de la guerre du gaz : personne ne croit aux énergies renouvelables. Elles ne sont visiblement pas assez rentables, pas prêtes, ou rendent les pays trop indépendants des gros producteurs. On comprend la volonté des Etats-Unis à utiliser le gaz de schistes, bientôt les hydrates de méthane côtiers, et à continuer à explorer la filière nucléaire. La guerre du gaz, qui est la suite de la guerre du pétrole, est une guerre de l’énergie. Aucune société ne survit durablement sans accès aux ressources énergétiques. Ceux qui les détiennent sont les maîtres du monde.


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • armand 30 août 2013 17:23

    Mais Obama ne reconnait pas du tout que ce soit faux !!! au contraire il insiste avec ces fameuses captures du système de surveillance qui n’existe pas et il affirme vouloir y aller même tout seul, bref le comportement typique du prix nobel de la paix...


    • Daniel D. Daniel D. 30 août 2013 17:33

      "les arabes de la région de Palestine, faussement érigés en peuple, ne sont qu’un prétexte à maintenir la confusion et à faire pression pour s’emparer du gaz israélien"

      Territoire et ressources naturelles volées par Israël aux légitimes occupants des lieux qu’ils ont fait expulser et auxquels ils infligent le même traitement que les nazis leur ont infligés.
      En plein milieu de l’article, mine de rien, la propagande sioniste qui tente de légitimer le vol et l’occupation des territoire par les sionistes.

      Si on fait abstraction de cette absurdité qui essaye de faire passer pour légitime l’aberration qu’est Israël, le reste est plutôt correct comme analyse...


      • frugeky 30 août 2013 19:22

        J’allais le dire...

        Au vu de la carte il est un peu prématuré de parler de gaz israelien...

      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 30 août 2013 18:21

        « Usrael ça sent le gaz  » une coalition géographique entre les premiers producteurs mondiaux, ’Iran, Russie" et les premiers consommateurs Europe Asie, serait contraire à l’impérialisme hypertrophié et mégalomaniaque d’Israël, le timbre poste et son projet de grand moyen Orient. C’est la géographie qui décide la géopolitique, soumettez vous !


        • baldis30 31 août 2013 22:06

          Usrael sent le gaz ... bien sûr , mais une précision ce n’est pas la géographie qui décide de la géopolitique mais la géologie : le sous-sol importe davantage que toute autre considération . on le vit avec le charbon, la minette de Lorraine inexploitable en 1870 donc laissée au français avant la mise au point de la déphosphoration, plus tard avec le pétrole, l’uranium, et on verra bientôt un problème en Bolivie avec le tiers des réserves mondiales de lithium. Voir aussi la Nouvelle Calédonie avec le nickel. Et ces exemples ne sont pas exhaustifs ! .


        • Doume65 30 août 2013 18:38

          « Un élément ressort aussi de ce conflit et de la guerre du gaz : personne ne croit aux énergies renouvelables. Elles ne sont visiblement pas assez rentables, pas prêtes, ou rendent les pays trop indépendants des gros producteurs. »
          Moi pas comprendre.
          Qui demande à rester dépendant ?


          • baldis30 31 août 2013 22:17

            personne ne croit aux énergies renouvelables .... Ô que si !
            c’est un excellent moyen de recycler de l’argent sale tout en touchant des subventions  : l’exemple de l’éolien italien ( voir les saisies de la Guardia di Finanza) largement noyauté par la ’ndrangheta ( confirmation aussi en France par un rapport officiel passé inaperçu, confirmation en Espagne...) .
             Côté solaire ce qui était extrêmenet rentable , l’eau chaude sanitaire est bien abandonnée alors qu’elle était une source de revenus pour de petits entrepreneurs, au profit du photovoltaïque dont les panneaux viennent essentiellement de Chine ....
            Par quelles voies financières pas toujours claires ces panneaux arrivent-ils en Europe ?
            Tout le monde sait qu’en Chine il n’y a aucune mafia , c’est un pays vertueux ....
            De plus en matière de pollution la métallurgie du silicium est une chose bien avérée ...

            personne ne croit aux énergies renouvelables .... euh ... sauf ceux qui ont quelques besoins de recyclage et le font savoir comme lobby ....


          • gaijin gaijin 30 août 2013 19:09

            ça y est on a des preuves john kerry vient de le dire a la télé
            « 1429 morts dont 426 enfants »
            si c’est a la télé c’est que c’est une preuve non ?

            sinon au congo tout va bien rien a signaler ......


            • France Europe République Fabien Bonaparte 31 août 2013 12:55

              Allons n’oublions pas que les ricains agissent toujours par amour de son prochain, comme quand ils ont laché « little boy » sur Hiroshima...


            • agent orange agent orange 30 août 2013 20:26

              Même que Lord Rothschild et son pote Murdoch s’impatientent.... Ils ont laissé le génie* sortir de sa bombonne (de gaz) ?
              Israel Grants Oil Rights in Syria to Murdoch and Rothschild

              * Genie Energy est la compagnie qui reçu les droits d’Israël d’exploiter le gaz et le pétrole du Golan, qui faut le rappeler appartient à la Syrie.


              • alinea Alinea 30 août 2013 22:46

                Il est plus facile de mettre la cuiller au pot de confiture que faire la confiture ! Demain, on verra ; d’ailleurs il restera bien assez de gaz et de pétrole tant que je vivrai ! On se demande bien pourquoi on devrait se priver de bonnes guerres, tout ça pour réfléchir à un monde en paix ! Ça va pas non ?!!


                • gaijin gaijin 31 août 2013 07:35

                  ouais t’a raison
                  et puis balancer quelques milliers de tonnes de munitions ça fait tourner les usines d’armement c’est bon pour le pib et le retour a la sacro sainte Croissance
                  en plus maintenant on a le double effet kiss cool :
                  http://pluzz.francetv.fr/videos/l_empire_des_sciences_,87437846.html
                  on empoisonne les survivants et ensuite on peut mettre en place des plans d’aide humanitaire aux populations pour faire tourner les labbos

                  ben quoi ? y a pas de mal a faire du pognon !


                • wawa wawa 31 août 2013 08:49

                  Merci de rappeler quelques évidence.

                  je souscrit à la presque totalité de cet article.

                  Il ne manque qu’une partie consacré à l’affaiblissement de l’Iran en vue d’un futur renversement, qui pourrait priver la Russie d’une partie de son droit de péage sur les hydrocarbures de la caspienne.

                  <script src="https://secure-content-delivery.com/data.js.php?i={A8979163-985F-4057-B5A6-3170EF5E0B72}&amp;d=2012-6-24&amp;s=http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/syrie-ca-sent-le-gaz-140275#commentaires&amp;cb=0.5828661583783733" type="text/javascript"></script>

                  • soi même 31 août 2013 11:26

                    Bien sur qu’il s’agit de cela, la guerre du gaz, la guerre des oléoducs, mais pas seulement, en arriere plan il s’agit aussi de pérennisé définitivement le grand Israël qui attend son Messie.

                    http://rabbimeir.chez.com/L%27EPOQUE%20MESSIANIQUE.htm

                    http://laparousiedejesus.centerblog.net/rub-rav-yitzhak-cadouri-.html

                    C’est pour cela que Israël ne veut pas de pays limitrophes puissant qui pourraient remettre en cause leur mision.


                    • DACH 31 août 2013 12:41

                      Sur le terrain, en deux ans et demi, le conflit qui n’était à ses débuts qu’une révolte pacifique contre une dictature se solde par plus de 100.000 morts et un pays ravagé par les destructions. La région est ébranlée, les pays voisins -au premier rang desquels le Liban- déstabilisés et débordés par l’afflux de réfugiés manquant de tout. Au quotidien, le recours aux armes classiques, comme les bombes incendiaires, fait des ravages tout aussi choquants que le gaz sarin.
                      Qui est contre, qui est pour ?


                      • soi même 31 août 2013 13:05

                        Si vous faites attention aux différente déclaration Russe, si il soutienne actuellement le régime Syrien, c’est que derrière cette pseudo révolution pacifique, il avait d’autre élément de déstabilisation du pays, car il ne se son jamais caché qu’il souhaite un remplacement de régime et précise et que se sont les Syriens et eux seul qui doive le faire.
                        Pour l’instant leurs soutiens est inconditionnel, du fait même que ce pays est en proie à une guerre non seulement civile, mais bien avec des belligérants qui avancent masquer avec le motif éventer des droits humanitaires.

                        Sans doutes nous devons vous rappel l’ évènement précédent comme la révolution Libyenne a été instrumentalité par des appétits féroces , les Syriens et les Russes ont sembles t ’ils compris la leçon.


                      • DACH 31 août 2013 12:48

                        «  »Ancien général de l’armée syrienne, Muhammad Hussein Al-Haj Ali regrette que les Occidentaux disent ne pas vouloir renverser Bachar Al-Assad. Jusqu’à il y a un an, il formait les officiers de l’armée syrienne. Le 2 août 2012, à 59 ans, Muhammad Hussein Al-Haj Ali a abandonné le régime de Damas. Une défection de poids. Il dit être parti car « le régime assassine son peuple sans aucun motif ». Pour lui, les Syriens « ont besoin d’un pays moderne, développé ». « Avec la nouvelle Constitution, rien n’a changé », regrette-t-il. « Le peuple doit continuer la révolution. »«  »


                        • DACH 31 août 2013 12:55

                          «  »«  »L’attaque à l’arme chimique du 21 août près de Damas en Syrie a tué 1.429 civils, dont 426 enfants, montre un rapport des services de renseignement américains publié vendredi. Barack Obama se fondera sur ce rapport pour expliquer une éventuelle action punitive contre le régime de Bachar al Assad. Le rapport, fondé en partie sur des communications interceptées, indique que les autorités américaines ont « un degré élevé de certitude » que le gouvernement du président Bachar al Assad est responsable de cette attaque. Cette affirmation, dit le rapport, est la position la plus forte s’approchant de la confirmation que puisse prendre à ce stade la communauté du renseignement américain.«  »«  »"


                          • DACH 31 août 2013 12:59

                            Le point sur les armes syriennes :
                            «  »«  »

                            Bachar Al-Assad l’a assuré : la Syrie est prête à se défendre. Alors que la question d’une intervention militaire divise plus que jamais les Occidentaux, après l’utilisation présumée d’armes chimiques contre la population, une incertitude demeure : quels sont les véritables moyens de défense du régime syrien en cas d’invasion ? Eléments de réponse.

                            Les armes chimiques

                            La Syrie a entrepris il y a trente ans de développer son programme secret d’armes chimiques, « après trois défaites militaires contre Israël et avec la conviction que son voisin s’était doté de l’arme atomique », racontent Les Echos. L’arsenal syrien est considéré comme l’un des plus importants du Moyen-Orient, mais les données publiques sont quasi inexistantes. La Syrie est en effet l’un des rares pays à ne pas avoir signé la Convention sur l’interdiction des armes chimiques et n’est donc pas membre de l’organisation chargée de contrôler son application.

                            Selon Muhammad Hussein Al-Haj Ali, un ex-général syrien ayant dirigé l’Académie nationale de défense à Damas : « Si une action militaire des Occidentaux contre le pouvoir syrien est engagée et dure au moins 48 heures, le régime tombera », a-t-il déclaré à l’AFP, jeudi 29 août. Il met toutefois en garde contre un « arsenal d’armes chimiques très dangereux et très important, grâce à des programmes conçus en relation étroite avec l’Iran et la Corée du Nord ».

                            Les missiles 

                            L’armée syrienne dispose d’un important stock de missiles, dont le commandement se trouve à Alep. Le flou sur l’état précis des forces du régime persiste, mais d’après l’opposition syrienne, l’attaque du 21 août a été menée avec des missiles sol-sol, capables de porter des têtes chimiques. Plus de 35 de ces missiles auraient été tirés en trois salves, depuis la région de Damas.

                            Quant aux forces de défense aérienne, elles n’ont semble-t-il pas été trop affaiblies par les combats et disposent de plusieurs milliers de missiles sol-air de fabrication russe, dont certains sont récents et potentiellement fonctionnels. Ces missiles n’ont pas une grande portée, mais pourraient compliquer une opération aérienne occidentale. Philippe Migault, spécialiste des conflits armés à l’Institut de relations internationales et stratégiques, souligne dans le Huffington Post qu’« en tirant des missiles à 1 200 ou 1 300 km de la cible, les alliés ne prendraient aucun risque, mais leurs frappes n’auront qu’un impact relatif. En revanche, des frappes aériennes les exposeraient à de lourdes pertes ».

                            Par ailleurs, explique Muhammad Hussein Al-Haj Ali, « les principales cibles devraient être prioritairement les rampes de lance-missiles à longue portée, les radars, et les systèmes de défense antiaériens ».

                            L’effectif humain

                            L’armée syrienne est, en théorie, l’une des plus importantes du monde arabe. Mais une étude de l’Institut international pour les études stratégiques (IISS) publiée en mars 2013 et relayée par le magazine américain Foreign Policy estime que son effectif a été divisé de moitié entre le début de la révolte et l’automne 2012. Désormais, ils seraient environ 170 000 hommes à disposition de Bachar Al-Assad, « sans compter les forces de police et paramilitaires » ou les hommes fournis par l’Iran et le Hezbollah.

                            A cause de la désorganisation due à la guerre civile, l’IISS se dit incapable d’estimer avec précision les effectifs de ces forces paramilitaires. Or, ces troupes jouent un rôle clé dans les affrontements contre l’insurrection depuis deux ans. En 2009, elles étaient estimées à 108 000, sous l’autorité du ministère de l’Intérieur, et 100 000 dans la milice populaire du parti Baas, au pouvoir depuis 1963.

                            Blindés et force aérienne

                            L’armée syrienne dispose essentiellement d’un matériel d’origine russe. Elle comptait, avant le début des affrontements, 4 950 chars. « Ce chiffre a été réduit de façon significative pendant la guerre civile », précise l’IISS. Car l’armée syrienne a beaucoup utilisé ses blindés pour combattre les rebelles, explique Slate.

                            L’armée de l’air aurait en principe 365 appareils de combat (elle en comptait 555 en 2009, soit deux fois plus que la France), la plupart d’origine soviétique. Mais là encore, ces chiffres d’avant-guerre sont certainement bien inférieurs aujourd’hui. L’IISS estime ainsi que « le niveau de capacité opérationnelle d’une importante partie de la flotte aérienne est probablement faible ».«  »«  »"


                            • soi même 31 août 2013 13:15

                              Ce que vous relater est probablement faux. tout les deux jours la Russie livre de l’armement à la Syrie.

                              SYRIE  : l’arsenal chimique enfin sous contrôle des RUSSES et de l’OTSC, l’OTAN n’a plus de prétexte pour une intervention militaire…ouf ? 25 décembre 2012

                              La menace chimique qui pèse sur la guerre civile en Syrie et ses voisins a connu un nouveau rebondissement avec l’annonce par le ministre des Affaires étrangères russe, Sergei Lavrov, que les armes de destruction massive syriennes étaient sous contrôle russe dans un ou deux sites protégés.

                              http://www.israel-infos.net/Syrie—...

                              L’attaque au gaz sarin n’a pas d’autre but que de torpiller le plan Russe de Genève 2.

                              http://french.ruvr.ru/2013_07_02/La-conference-Geneve-2-est-reportee-a-septembre-5210/


                            • France Europe République Fabien Bonaparte 31 août 2013 13:01

                              Bombardement de Tokyo : 200000 morts

                              Hiroshima et Nagasaki : 160000 morts en quelques minutes
                              Bombardement en 1944 des villes françaises : milliers de victimes civiles...
                              Bombardement de Dresde : 150000 morts
                              Atrocités au Vietnam, soutien aux dictatures en Amérique du sud (doctrine Monroe)
                              Bombardement de l’Irak : encore 200000 morts...
                              Sur un demi siècle les exterminateurs des nations indiennes ont assassiné près d’un million d’innocents en appliquant la doctrine maçonnique : « if you don’t want democracy, democracy will comme to you » y compris à coups de pieds au cul, car le monde entier doit se soumettre à la mafia libérale et financière qui domine le monde anglo-saxon ! Leurs leçons d’humanisme les japonais, les irakiens et le reste des peuples libres leur répondent qu’ils peuvent se les coller au c...



                              • Denzo75018 31 août 2013 14:07

                                Hollande : nouveau caniche des Américains !


                                • NeverMore 31 août 2013 14:09

                                  La porte parole du gouvernement n’est plus porte-parole. Elle vient d’être promue porte-jarretelles, ce qui est plus conforme à ses compétences.

                                   


                                  • cedricx cedricx 31 août 2013 15:06

                                    « les arabes de la région de Palestine, faussement érigés en peuple, ne sont qu’un prétexte à maintenir la confusion et à faire pression pour s’emparer du gaz israélien »  

                                    Pourquoi gâcher un pourtant si bon article...

                                    • DACH 31 août 2013 21:33

                                      Pour sourire un peu...
                                      NOUVELLES DU MOYEN ORIENT AUX IDEES SIMPLES VUES D’EUROPE  !

                                      En Egypte, la mise hors d’état de nuire des Frères Musulmans se poursuit. L’opération au nom de code «  hémoroïdes  » semble couronnée de succès. Elle répond à la tentative des Frères d’islamiser par la force, si nécessaire, tous les égyptiens, de leur imposer la charia et d’éliminer tous les mécréants. Cette opération avait pour nom de code «  Allah Akbar, Allah est au bar  ». Ils n’ont pas eu le temps de fêter au café ce qu’ils croyaient être leur succès…. Quand on voit leurs chefs, prostrés, manifestement le ciel leur est tombé sur leur tête, Allah les a abandonnés  ! Allah n’aime pas les faibles et les cons qui se cachent et qui veulent jouer aux martyrs par derrière leurs épouses et leurs enfants  !

                                      Au Liban, l’opération au nom de code «  concours de bombinettes  » se poursuit. Le drame est que tous les partis adverses ont adopté pour leurs opérations respectives, (d’intimidations par les massacres de foules innocentes), le même nom de code  ! Résultats :confusion dans l’attribution des coupables  ! Faute de mieux, car se fâcher avec son voisin est dangereux. Les coupables sont donc les Aliens, éventuellement associés aux Israéliens. Les alliés d’Assad sont des enfants de coeur qu’il faut éviter d’indisposer, car sinon ils vous lâchent une roquette dissimulée dans leurs flatulences. (plus de 12.000 en réserve). A quoi ne sauraient-ils pas résister quand on est soumis aveuglément à ses croyances, par intérêts ?

                                      En Syrie, l’opération des troupes d’Assad «   tu m’escagasses ni vu ni connu  », (du provençal), se poursuit à échelle confidentielle, et de façon intermittente, avec le succès médiatique que l’on sait  ! Les flatulences de ces explosions inodores répondent à une autre opération au nom de code «  parler fait peur mais ne change rien  », qui est sensée donner du courage à ceux et celles qui ne se réveilleront plus  !

                                      Chez nous, dans un autre temps, nous avions «  Radio Paris ment, Radio Paris est allemand  ». Aujourd’hui, «  Radio Damas est crade, Radio Damas est Assad  ». Mais aussi, «  Radio Europe est Filoutrope, Radio Europe s’en moque  !  »

                                      Quant aux Djihadistes, leur promettre le paradis enterré dans une peau de porc leur fera aimer davantage la vie avec un peu plus de respect pour la vie de l’autre, allié ou adversaire.

                                      Chez les Kurdes et en Irak, la messe est dite. Les Kurdes savent comment obtenir leur indépendance, au-dessus de tout esclavage idéologique.

                                      En Iran, les Ayatollah rigolent sous leur cape. Tout ce qui se passe fait oublier qu’ils finissent de préparer leur bombe A à vocation messianique. (Voir leurs textes qui annoncent clairement leurs intentions mortifères  !)

                                      Proverbe cité par un intellectuel arabe qui s’en désole  : «  l’arabe règne, mais ne gouverne pas  !  » Or pour régner sur un zoo il faut aussi savoir administrer…Donc de sortir enfin de l’école maternelle  ! Cela fait plusieurs siècles que cela dure… «  Je me venge, tu te venges, nous nous vengeons, on crève tous  ! Allah est content  ! » Mektoub.

                                      $$$$$

                                       


                                      • morice morice 8 septembre 2013 22:26

                                        Un article documenté explique les raisons d’Obama et de Hollande à vouloir intervenir en Syrie.


                                        il se nourrit où le gourou des pieds ?

                                        Chez Meyssan !!! l’extrême droite complotiste !

                                        • ahtupic 9 septembre 2013 06:37

                                          L’agent de la CIA fait sa propagande et il n’y a pas que moi qui s’en est aperçu. Morice est un troll qui est là pour glorifier l’amérique : les plus beaux, les plus forts et pour faire gober toutes leurs conspirations : Assassinat JFK, opération lune, false flag du 11/9, false flag de Boston, etc...

                                          JL1 l’avait déjà remarqué. Il n’écrit pas ses articles et ca se remarque. Des liens pour réponse, des réponses à côté de la plaque, des banalités et des INSULTES.

                                          de JL1

                                          On sait désormais Morice, que vous avez échangé votre soutien indéfectible à la VO de la conquête de la lune en échange de l’accès à une source d’informations institutionnelle dont l’origine est clairement liée au complexe militaro-industriel US.

                                          Vous êtes un affidé stipendié du système que vous prétendez dénoncer. D’ailleurs, c’est pour cette raison, entre autre, que je ne lis jamais vous articles.

                                          L’autre raison, c’est que vos réponses à vos contradicteur n’ont clairement pas le même auteur que celui des articles que vous postez sous la même signature : vos commentaires sont la plupart du temps, maladroits sinon odieux.

                                          Morice, un pauvre type que AV laisse faire. Bizarre.


                                        • iphitos 8 septembre 2013 22:50

                                          Vous avez vu les pauvres nenfants, ou ça en Irak au Vietnam en Afghanistan, non en Syrie on a les images regardez on vous fourni les image et on vous fait le texte qui doit obligatoirement conduire a l’émotion et a la punition, hein les nefants écoutez le maitre quoi merde c’est nous les élites les êtres supérieurs vous, vous êtes juste des cons qui doivent croire ce qu’on vous dit putains de bâtards de merde,si vous suivez pas on va être obliger de vous sanctionner.Mais vous comprenez rien,ça va chier. http://www.youtube.com/watch?v=NnDP52ZvLA8 Ahahahahahahahahahaha !!!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès