• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Tripoli : Suivez les évènements

Tripoli : Suivez les évènements

Les informations provenant de Libye sont difficiles à vérifier. Investig'Action tentera de vous informer de manière la plus juste possible. Si vous avez des contacts sur place, envoyez-nous des informations.

Chasse à l'homme meurtrière par les mercenaires de l'OTAN

Syrte connaît depuis hier soir une série de bombardements sans discernement par les avions de l'OTAN. Selon, l’éditeur-web "True about Libya", il y a 390 de morts.

Cet après-midi, la chaine de télévision Alrai a confirmé ce chiffre relatif au nombre de morts et ces bombardements massifs dont la population civile est victime. La situation humanitaire est toujours catastrophique. Il n’a ni l’eau potable, ni l électricité depuis plus d'une semaine. Ainsi une crise alimentaire et un calvaire sur le plan de la santé existent après la destruction totale des stocks d’alimentation et des médicaments par les avions de l'OTAN.

La destruction de la société libyenne ?
Un investissement pour l'avenir.

L'intervention de la France en Libye est un "investissement sur l'avenir", a estimé vendredi le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, dans un entretien au quotidien Aujourd'hui en France/Le Parisien.

"Quand on m'interroge sur le coût de l'opération - le ministère de la Défense parle de 1 million d'euros par jour - je fais remarquer que c'est aussi un investissement sur l'avenir", a-t-il déclaré

 

Plus de 150 pays ne reconnaissent pas le CNT

A chaque fois qu'un nouveau pays reconnait l'organe politique menant la rebellion en Libye, les médias s'empressent d'en faire un article. Pour le moment trois pays refusent explicitement de le faire : le Venezuela, l'Algérie et le Zimbabwe. Il reste donc plus de 150 pays qui ne se prononcent pas dont la Suède, l'Inde, la Russie, l'Afrique du Sud...

Un quartier paisible de Tripoli pillé au nom de quelle liberté ?

Ex-chef de l'Etat Sud Africain (1999 - 2008) et figure de l'ANC, Thabo Mbeki est en colère

Evoquant les bombardements aériens de l'OTAN en Libye, mais aussi l'implication française dans le conflit ivoirien, Mbeki a appelé à des protestations de masse sur tout le continent.

« La question que nous devons nous poser est : pourquoi sommes-nous si silencieux ? Ce qui est arrivé en Libye peut très bien être un signe précurseur de ce qui peut arriver dans un autre pays. Je pense que nous devons tous examiner ce problème, parce que c'est un grand désastre. Je pense que nous devons tous examiner ce problème, parce que c'est un grand désastre.
Nous ne pouvons pas dire que nous sommes incapables d'empêcher ces pouvoirs occidentaux d'agir comme ils agissent parce qu'ils agiront de cette manière demain. Je pense que nous pouvons, pourvu que nous agissions et qu'ils voient que s'ils continuent ce type d'actions, ils rencontreront la résistance de tout le continent africain. Mais malheureusement, notre voix est trop faible et nous devons faire quelque chose pour la rendre plus forte et pour revendiquer clairement le droit des Africains de décider de leur propre avenir. »
 
Ses propos interviennent à un moment de violence extrême sur l'Afrique. Et de prise de conscience de certains milieux, jusque-là plutôt conservateurs et complaisants avec les Occidentaux. Ainsi, l'on a entendu Jean Ping, le secrétaire général de l'Union africaine charger Louis Moreno Ocampo, procureur près la Cour pénale internationale, le qualifiant de « plaisantin » après ses manœuvres politico-judiciaires contre Muammar Kadhafi. Il l'a invité à dire le droit au lieu de faire de la politique et s'est demandé pourquoi il n'y avait que des Africains qui étaient poursuivis devant la Cour pénale internationale.

Le sang versé par l'OTAN

ATTENTION : cette vidéo date de 2003. Le Premier ministre danois avait été agressé en raison de son accord pour participer à l'invasion de l'Irak. Il est Sécrétaire général de l'OTAN depuis 2009.

600 combattants d'al-Qaida libérés par les dénommés "combattants de la liberté"

La plupart de ces hommes ont combattus contre les USA en Irak. Kadhafi s'était engagé avec Washington de lutter contre le terrorisme. Son armée avait alors capturé des éléments dangereux. Ils sont désormais libres. Source : CNN

Les mercenaires sont-ils tous noirs ?

L'Union africaine refuse de reconnaître le Comité National guerrier

L'UA a refusé vendredi de reconnaître la légitimité du Conseil national de transition en Libye, jugeant la situation militaire encore trop instable, et réitérant à la place ses appels au dialogue, pourtant restés sans réponse depuis le début du conflit.

Les responsables de l'UA estiment que leurs efforts de paix en Libye ont été sabotés par l'intervention militaire de l'Otan contre le régime Kadhafi, menée selon eux au prix d'une distorsion du mandat initial de l'Onu visant à protéger les populations civiles. 

"Pour des raisons multiples, nos efforts n'ont pas abouti aux résultats escomptés", a reconnu le président de la Commission de l'UA, Jean Ping, en ouvrant vendredi les débats du Conseil de paix et de sécurité de l'organisation. Source : Afrik53

La tête de Kadhafi

Alors qu'il était reproché (sans preuve) au régime de Kadhafi d'avoir embauché des mercenaires, l'opposition libyenne propose de l'argent à des chasseurs de prime et pour « tout membre de son entourage qui tuera ou capturera Kadhafi se verra accorder une amnistie ou une grâce pour les crimes qu’il a pu commettre. » Moustapha Abdeljallil, le président du Conseil national de transition (CNT).

Des militants pacifistes noirs massacrés par les "démocrates" de Benghazi

Lors de son voyage en Libye (juillet 2011), des membres d'Investig'Action avaient interviewé des étrangers (Cameroun, Nigéria, Palestine) et des Libyens installés dans un campement en face de la résidence présidentielle pour démontrer leur solidarité avec le pays où ils pouvaient vivre dignement. Selon AP, ils ont été exécutés de sang froid, certains ayant les mains attachées dans le dos (deux douzaines de corps).

Où est la protection des civils ? En quelques jours, ces rebelles ont tué et torturé plus de personnes que les 6000 morts de Benghazi qui n'ont jamais existé. Chiffre qui a servi de prétexte à l'intervention.


Voir la vidéo de Reuters

Voir les photos de la mission http://www.michelcollon.info/Massacre-de-Noirs-par-les-rebelles

Les interviews de ces hommes paraitront dans le livre qui sortira prochainement Libye, Otan et Médiamensonges.

Michel Collon : “J’ai rencontré ces personnes lors de ma mission à Tripoli. J’ai pu converser avec certains. Ce n’étaient nullement des “mercenaires” comme nous le prétendent les “rebelles” et les médias. Les uns étaient des Libyens à la peau noire (une grande partie de la population est de type africain en fait), les autres étaient des civils venus de pays d’Afrique noire et séjournaient en Libye depuis longtemps. Tous soutenaient Kadhafi justement parce qu’il s’opposait au racisme et qu’il traitait Arabes et Africains sur pied d’égalité.

Au contraire des “rebelles” de Benghazi, connus pour leur racisme anti-Noirs et qui se sont rendus coupables d’atrocités épouvantables et systématiques dès les premiers jours de guerre. Le paradoxe, c’est que l’Otan prétend apporter la démocratie et qu’il s’allie à une section libyenne d’al Qaeda et à des racistes du type Ku Klux Klan !”

Irak, Afghanistan, Libye et...
Un général US évoque la suite

Epuration clanique

« Il s’agit beaucoup moins de combats que d’une traque des derniers fidèles du colonel Kadhafi, ou plutôt des artisans du système Kadhafi, des petits fonctionnaires qui servaient directement l’État, qui sont regroupés dans ce quartier d’Abou Slim, dans des barres d’immeubles et qui, eux, n’ont pas eu la ressource pour prendre la fuite, pour échapper à la sanction de la rébellion. Ce à quoi on assiste aujourd’hui est certainement la phase la plus triste de la guerre en Libye, avec ses colonnes de rebelles qui s’acharnent sur ce quartier, sur ces gens, ces familles qui sont réfugiées dans ces barres d’immeubles [...]. 
Nous sommes dans une phase d’épuration qui semble absolument incontrôlée, notamment cette bande de Misrata, la ville martyre de la Libye, qui est remontée jusqu’à Tripoli pour exercer sa vengeance. »
Source : Matthieu Mabin, envoyé spécial de France 24 à Tripoli

Les hopitaux devenus des charniers

Après avoir coupé l'eau et l'électricité de certains quartiers dont celui de l'hôpital (Abou Slim), les rebelles sont responsables de la mort de 80 patients, seulement 17 rescapés emmenés par le CICR. L'AFP dénonce l'armée comme responsable alors qu'elle s'y trouvait pour protéger les blessés des forces semant la terreur dans Tripoli.

OTAN à la tête d'Al-Qaida à la tête des rebelles

La rébellion armée à Tripoli est dirigée par l'ancien émir du Groupe islamique des combattants libyens (GICL), Abdelhakim Belhadj, arrêté en 2004 par les Américains en Asie et livré par la suite à la Libye, écrit jeudi le quotidien algérien EL Khabar. 

En mars 2010, Saïf al Islam Kadhafi, fils du leader libyen, a libéré Belhadj dans le cadre de l'amnistie de centaines d'islamistes libyens. Le groupe de Belhadj qui était, selon les autorités libyennes, lié à la nébuleuse terroriste Al-Qaïda, a renoncé par la suite à la lutte armée, ce qui a rendu possible l'amnistie. Source : RIA Novosti

Attaque sur les diplomates non-alignés

Les ambassades du Venezuela et de l Algérie ont été attaquées par les forces de l opposition originaire de Benghazi. Les ambassades de France et des USA se portent bien.
Photo de Pierre Piccinin prise à Benghazi

Résolutions de l'ONU encore bafouées. Des soldats occidentaux au sol.

Après avoir armé et conseillé les rebelles, les forces spéciales françaises et britanniques se sont-elles lancées à la poursuite du colonel Kadhafi à Tripoli ? C'est ce que sous-entend le quotidien britannique The Daily Telegraph en affirmant que des membres des SAS (Special Air Service), qui ont joué « un rôle clé dans la coordination de la bataille de Tripoli », ont désormais reçu pour instruction de se concentrer sur la traque du Guide libyen et de ses fils. Camouflées en habits civils et en tenues locales, ces forces seraient équipées des mêmes armes que les troupes d'opposition libyennes.

L'ONU a été un outil pour l'invasion de la Libye plutôt qu'un instrument de paix et de protection des civils.

Le président colombien reçoit le CNT

Juan Manuel Santos a rencontré à Bogota des membres de l'opposition libyenne qui se sont "engagés à respecter les droits de l'homme (DH)".
La Colombie, plus grand allié des USA en Amérique latine, a vu des centaines de militants des DH assassinés en quelques années. Cinq millions de paysans ont du fuir leurs terres pour laisser la place aux multinationales. Toute opposition est considérée comme terroriste et les gouvernements successifs refusent tout dialogue avec ses propres "rebelles". Plus de 7.000 prisonniers politiques sont incarcérés.

Récemment le Premier ministre canadien a affirmé, lors de la signature d'accords de libre échange avec la Colombie : « Nous ne pouvons bloquer la progression d'un pays comme celui-ci pour des raisons qui relèvent du protectionnisme, et utiliser les droits de l'homme comme couverture pour le faire. »

Voir : Interview exclusive du président colombien : « Plutôt que de parler des véritables victimes »

Michel Collon sur Russia Today

Place verte reprise

Le peuple de Tripoli appuyé par l'armée libyenne a repris dans la nuit la place verte occupée par des groupes de rebelles, qui avait été aidé par les forces britanniques et françaises, depuis le début de la semaine. Pendant ce temps, les médias de masse se demandent où donc peut bien être le leader libyen.

JEUDI 25 AOÛT

Selon la BBC, la place verte de Tripoli...

Les "Libyens" sont tellement heureux d'avoir été libérés qu'ils brandissent des drapeaux ... indiens !

Voir la vidéo de la BBC : http://www.youtube.com/watch?v=TDCZdIcrQv4& ;feature=player_embedded

L'opposition libyenne (CNT) demande 5 milliards de dollars appartenant à l'Etat libyen

Les comptes de l'Etat libyen, ouverts dans plusieurs banques étrangères (estimé à 70 Md), se font vider petit à petit. Sous prétexte de payer les salaires des travailleurs, la hiérarchie rebelle a demandé de débloquer 5Md.

Cette spoliation sera un coup dur pour le développement en Afrique. La Libyan Arab African Investment Company a effectué des investissements dans plus de 25 pays, dont 22 en Afrique sub-saharienne, en programmant de les augmenter dans les cinq prochaines années, surtout dans les secteurs minier, manufacturier, touristique et dans celui des télécommunications. Les investissements libyens ont été décisifs dans la réalisation du premier satellite de télécommunications de la Rascom (Regional African Satellite Communications Organization) qui, mis en orbite en août 2010, permet aux pays africains de commencer à se rendre indépendants des réseaux satellitaires étasuniens et européens, en réalisant ainsi une économie annuelle de centaines de millions de dollars.

Le FMI veut récupérer son monopole.

Le partage du gâteau se met en route

Le Figaro affiche en une, deux articles sur la question du pétrole, dont "Redistribution du pétrole libyen en vue".

Alors que le conflit n'est pas terminé, les négociations sont déjà en cours. Selon les analystes, Total et Eni pourraient sortir grands gagnants de la redistribution des cartes dans le secteur grâce au soutien précoce apporté par Rome et Paris à la rébellion.

La Chine et la Russie risquent de perdre leurs contrats pour ne pas avoir soutenu l'agression occidentale. Les deux pays incluaient dans leurs contrats le développement d'infrastructure à long terme. Par contre le Qatar entrerait sur le marché.

Les 35% appartenant à l'Etat libyen seront revendus aux entreprises étrangères. Les bénéfices partiront dans les banques du Nord.

Journalistes menacés. Silence de RSF.

Alors que les journalistes internationaux ont été transférés vers un autre lieu par la Croix Rouge. Certains d'entre eux dont Thierry Messan ont failli être enlevés.

Déjà deux journalistes vedettes de la télévision libyenne sont aux mains des rebelles. Leur vie est en danger.

Selon Telesur, les rebelles tirent sur le lieu où sont regroupés les journalistes depuis plusieurs heures.

Il semblerait que les rebelles ne veulent pas que l'on montre ce qui se passe dans les rues de Tripoli.

Amnesty International s'inquiète. L'AFP non.

« Le risque pour les civils augmente avec chaque nouvelle journée de violences à Tripoli ; pas uniquement pour les personnes prises dans les combats mais également parce que les conditions pourraient devenir extrêmement difficiles si les quartiers résidentiels venaient eux aussi à être le théâtre d'affrontements, car l'approvisionnement en vivres, en eau et en électricité serait probablement affecté », a déclaré Malcolm Smart, directeur du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d'Amnesty International (AI).

Alors que l'AFP reprenaient les communiqués de AI lors des affrontements à Benghazi en février /mars pour dénoncer les violences, cette fois aucun journaux n'évoquent les inquiétudes de l'ONG.

LUNDI 23 AOÛT :

Les bombardements de l’OTAN sèment peur et mort parmi les civils à Tripoli alors que son mandat est de les protéger :

Bilan des services médicaux libyens 1856 morts Plus de 6.000 blessés, à 14H42 de très nombreux enfants parmi les victimes bilan de cette nuit. Les chirurgiens opèrent à la lampe de poche dans certains blocs en attendant le rétablissement de l'électricité, l'Otan s'attaquant aux installations électriques. Les hélicoptères de l'OTAN ont mitraillé la foule en panique, pendant que des hommes armés débarquaient depuis des bateaux de l'OTAN. L'hôpital central de Tripoli a été touché par des roquettes. Des scènes de massacre ont été décrites. Des femmes sont emportées comme « butin de guerre ».

Les bombardements ont repris vers 10h 20 ce matin. Ils sont dirigés sur quelques objectifs précis sur lesquels l’OTAN s’acharne. Les combats ont repris autour de l’hôtel où sont toujours retranché des dirigeants libyens et la presse étrangère.

Le Parti socialiste français favorable au massacre des civils de Tripoli :

Martine Aubry : "C'est avec plaisir que nous voyons les rebelles entrer dans Tripoli, la capitale où ils auraient pu entrer plus tôt, si la communauté internationale s'était mobilisée plus tôt comme je l'avais demandé".
"Nous avons soutenu l'intervention de la France derrière l'ONU, bien évidemment. Il fallait le faire"

Don d'ubiquité de Kadhafi :

Difficile de localiser le dirigeant libyen car il est à la fois en Algérie, au Venezuela, en Angola, au Zimbabwe ou encore au fond d'un bunker (sa résidence), ou bien, il est à Syrthe, son "bastion. Pour les habitants de Benghazi, il a même été annoncé mort.

Des journalistes au travail menacés de morts, d'autres blessés :

L’ordre a été donné par de soi-disant "journalistes" US d’abattre Mahdi Darius Nazemroaya (Global Research Center - Canada) et Thierry Meyssan (Réseau Voltaire). Trois Etats ont offert leur protection diplomatique, aux collaborateurs du Réseau Voltaire. Cependant, piégés dans la ville, ces derniers n’ont aucun moyen de rejoindre leurs ambassades. Ils seraient sous la protection de l'agence de presse Xinhua.

Dr Franklin Lamb, directeur de Americains pour la Paix au Moyen-Orient, qui partageait des renseignements et des informations sur YouTube, a été touché à la jambe par un sniper près de son hôtel.

Le journaliste Mahdi Nazemroaya, situé dans un hôtel du centre de Tripoli avec la presse internationale, affirme que les journalistes sont pris pour cible par les rebelles et les forces de l'OTAN qui les soutiennent. Alors qu'il parle à RT (Russian Today), les tirs peuvent être entendus.
" Les zones où les journalistes internationaux sont installés sont ciblés pour semer la panique" , a t-il soutenu. "L'OTAN a fait tout le travail. C'est une guerre de l'OTAN. Ils ont bombardé toute la nuit, sans arrêt. Ils ont bombardé la ville entière."
"Mais les défenseurs de la ville ne sont pas pessimistes", continue Nazemroaya.
" La situation est de plus en plus tendue ", a déclaré Nazemroaya. "Les membres du personnel de l'hôtel sont de retour avec des fusils. Ce sont des volontaires, pas des soldats. Ils sont confiants." (22/08 - 19h52) - Source : RT

Hugo Chavez condamne à nouveau l'action de l'Otan :

Dans un communiqué datant de dimanche soir, le Président vénézuélien a à nouveau condamné l'action de l'OTAN. « Les gouvernements démocratiques européens (...) démolissent Tripoli avec leurs bombes »

Des convois camions remplis de milliers de volontaires et d'hommes armés se dirigent vers Tripoli pour protéger la capitale de la Libye :

Des milliers de volontaires des tribus de Ben Walid, Sirte, Sebha, Awlad Slimane, Al Mogarha, Worchafana, Tarhona, Al Siane, Al Ziyayna, Al Hsone, Worfala (1 500 000 d'habitants), ainsi que d'autres sont venus de partout de Libye pour soutenir les habitants de Tripoli ainsi que l'armée contre les attaques des rebelles et de l'OTAN.

GDF Suez et Total, ils signent les plus fortes hausses ce lundi à la Bourse de Paris (+5% et +4,1%).

Les deux titres caracolent en tête du CAC 40 ce lundi. Ils profitent de la perspective d'un rétablissement des exportations de pétrole et de gaz libyens en cas de victoire des insurgés, ainsi que de possibles futurs contrats. D’après des analystes interrogés par l’agence Reuters, les entreprises françaises et italiennes pourraient émerger comme les grands gagnants de la redistribution des cartes en Libye du fait du fort soutien dont ont fait preuve Paris et Rome à l'égard des rebelles. Ce malgré leurs liens avec le régime de Kadhafi. Source : EasyBourse

Possible démission du chef rebelle :

Le chef du Conseil national de transition (CNT), l'organe politique de la rébellion en Libye, a évoqué aujourd'hui sa possible démission pour protester contre les actes de vengeance perpétrés selon lui par certains combattants rebelles sur le terrain. "Je salue l'action des chefs des révolutionnaires, j'ai confiance en leur parole, mais certains actes de quelques-uns de leurs hommes m'inquiètent", a déclaré Moustapha Abdeljalil, évoquant "des actes de vengeance". AFP

Informations réunies par Cédric Rutter - Investig'Action


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (117 votes)




Réagissez à l'article

62 réactions à cet article    


  • SEPH SEPH 27 août 2011 16:47
    Kadhafi était un tyran sanguinaire. Je le croyais puis j’ai changé d’avis
    Radija Benaissa


    Kadhafi était un tyran sanguinaire. Je le croyais puis j’ai changé d’avis
    Radija Benaissa

    http://www.michelcollon.info/Kadhafi-etait-tyran-sanguinaire-Je.html

    22 août 2011

    "Il y a plusieurs mois, j’ai été choquée par la manière dont les manifestations ont été réprimées en Libye. J’étais persuadée que Kadhafi écrasait dans le sang les manifestants et qu’il bombardait les civils à Tripoli. J’ai eu la possibilité fin juillet de me rendre sur place pour voir la situation réelle, et pouvoir en témoigner.

    Tout ce que disent nos médias n’est que mensonges. Nous étions à Tripoli, nous pouvions circuler librement, pas d’état de siège, pas de chars, pas de milices armées terrorisant la population. A Tripoli, le calme règne en total contradiction avec le chaos annoncé par nos médias, qui décrivent la capitale comme étant au bord de la guerre civile.

    Toutes les personnes rencontrées – civils, volontaires, militaires et même opposants – disent la même chose : il y a sûrement des choses à changer en Libye mais c’est aux Libyens de le faire et à personne d’autre, surtout pas à des rebelles sortis d’on ne sait où, et qui pour la plupart viennent de l’étranger.

    L’Otan et la France ont violé les résolutions 1970 et 1973, qui étaient sensées permettre de protéger la population libyenne. De nombreux civils – dont des femmes et des enfants – sont morts à cause des missiles de l’Otan. L’Alliance ne bombarde pas les sites militaires, mais des écoles, des hôtels, des magasins et des maisons, sans aucun état d’âme et justifiant cela en disant qu’il s’agit de « dommages collatéraux ». Combien l’Otan a-t-elle fait de victimes depuis le début des bombardements ?

    De nombreuses vidéos témoignent de leur barbarie. Ce sont ces gens-là que nous soutenons et qui nous sont présentés comme l’opposition démocratique en Libye ! Mais qui sont-ils véritablement ? Beaucoup viennent d’Irak, d’Afghanistan, d’Egypte, du Niger, et d’autres pays d’Afrique. Ce sont les mêmes islamistes que, soi-disant, nous combattons en Irak et en Afghanistan. Donc, un jour nous les combattons, un jour nous les protégeons. Quelles sont leurs revendications ? Rien, si ce n’est piller le pays, mettre le chaos partout où ils passent.

    C’est du jamais vu : on a attaqué un pays, tué des centaines de civils, bombardé des centaines d’infrastructures, soutenus des rebelles barbares, tout ça sans aucune commission d’enquête, sans aucune véritable preuve des massacres de Kadhafi, seulement suite à des articles de presse.

    Les médiamensonges ont une lourde responsabilité concernant la guerre. Non seulement ils ont permis le vote de la résolution de l’ONU et le bombardement du pays, mais ils ont aussi permis, tout au long du conflit, de justifier les atrocités commises au nom de la « démocratie » française.

    Les journalistes savent que jamais Kadhafi n’a bombardé la population lors des manifestations (aucune image, aucune preuve), et que les manifestations à Benghazi n’avaient rien de pacifique. Les rebelles étaient armés de bâtons, couteaux, sabres : on peut voir les images et vidéo sur internet. Ils s’en sont pris aux forces de l’ordre et ont semé le chaos dans la ville. Les journalistes savent les atrocités et les exactions qu’ils ont commises. Ils savent que ces rebelles ne reflètent en rien la population Libyenne, mais ils ne disent mot. Au contraire : ils répètent en boucle que les insurgés avancent et que le pouvoir sera bientôt renversé. Pas d’infos concernant la mort de centaines de civils à cause de l’Otan, pas un mot concernant les viols, les actes de torture et les meurtres commis sur des civils par les rebelles.

    La population Libyenne souffre dans l’indifférence de tous. A cause du blocus, certains Libyens manquent de médicaments, de nourriture et d’essence. Sous couvert de la résolution 1973, l’Otan et la France commettent des crimes contre l’humanité. L’Otan, en tant qu’organisation, est responsable des dommages matériels et humains de cette guerre. Elle est coupable des conséquences économiques désastreuses pour la population libyenne.

    En démocratie, c’est la population qui finance, et nous avons laissé faire, sans rien dire. Quant à Sarkozy, il devra répondre de ses actes devant un tribunal pour mensonges, crimes de guerre, crimes contre l’humanité, violation des résolutions 1970 et 1973 (en bombardant de civils, en armant et finançant les rebelles). Non seulement la France a envoyé des troupes pour aider les milices rebelles, mais elle leur a également fourni des armes et de l’argent.

    La Libye est bien vivante et elle résiste. Elle dépose des plaintes devant la Cour Pénale Internationale, devant les tribunaux belges (juridiction dont dépend l’OTAN), la Cour de Justice européenne, les juridictions nationales des États agresseurs. Elle entreprend des démarches devant le Conseil des Droits de l’Homme de Genève, le Conseil de Sécurité et l’Assemblée générale des Nations Unies.

    Il est temps de se réveiller et de dire stop à cette propagande mensongère qui justifie des crimes et des massacres de population en notre nom ! Les médias et nos politiques nous manipulent et nous mentent sur la situation en Libye.

    Ici il est clair que notre soutien aux rebelles vient du fait que la France et les autres pensent récupérer des contrats juteux en Libye, et surtout faire main basse sur les richesses du pays. Un Libyen m’a dit ceci « Maintenant que vos caisses sont vides, vous venez en Libye renflouer vos comptes ! »

    Une fois que vous voyez la vérité en face, tout s’éclaire. Les vrais raisons de notre présence en Libye, ce n’est pas la démocratie mais uniquement le pétrole. J’espère que ceux qui liront ceci auront la curiosité d’aller vérifier sur internet et se rendront compte de ce qui se passe en ce moment en Libye. Il faut tout faire pour stopper ce massacre, en arrêtant les bombardements et en arrêtant d’armer les rebelles

    L’Otan, la FRANCE, les USA et la GRANDE BRETAGNE devront répondre de leur crimes devant la justice. A nous de faire en sorte que cela arrive un jour et que leurs crimes ne restent pas impunis."


    • l'Ami Ricoré l’Ami Ricoré 27 août 2011 16:55

      La vidéo de la BBC est affligeante. On y voit des indiens brandire des drapeaux... indien. Mais pour la BBC il s’agit bien de rebelles Lybiens sur la place verte à Tripoli. Evidement moins les populations occidentales sont éduquées, plus elles pourront gober de mensonges...


      • xray 28 août 2011 21:25


        Ce sont les journalistes vendus aux intérêts des américains qui l’affirment. 
        Kadhafi bombarde son peuple ! 
        Le 9/11,  c’était quoi ? 


        Les évènements du Maghreb sont visiblement orchestrés de l’extérieur. 
        Le but des Américains est de faire sauter les verrous qui leurs interdisent l’accès direct au fric et au pétrole du Maghreb. (Les « dictateurs » ne sont pas aussi malléables que nos bons élus sans pouvoir du grand bordel européen.) 

        En Libye, qui fournit les armes ? Qui tue qui ? 

        Les Américains ont trouvé en Europe des cons pour faire le sale travail. 
        Les élus européens sont des carpettes sur lesquelles les Américains s’essuient les pieds. 

        Le bourbier européen 
        http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com 


        Au lieu de faire une affaire personnelle de Kadhafi, le naboléon ferait mieux de s’occuper de ce qui se passe en France et de cesser de faire ses saloperies. 

        Un vandalisme institutionnel 
        http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2009/06/18/un-vandalisme-institutionnel.html 

        Commentaires interdits 
        http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2011/05/07/le-post-commentaires-interdits.html 



      • ali8 27 août 2011 17:05

        on tue de partout par les bombes ou l’arme blanche, on meurt de faim

         

        c’est çà le progrès


        • James James 27 août 2011 17:05

          Ce ne sont que les prémices d’un vaste processus de recolonisation du monde, visant à la captation des ressources énergétiques des états faibles, pour contrer la montée en puissance des nouveaux acteurs de la mondialisation (Chine, Russie et dans une moindre mesure Inde, Iran, Brésil...).
          La guerre des Balkans a consacré la faillite de l’information occidentale, phénomène qui n’a fait que s’amplifier depuis lors (Irak, Liban, Palestine, Venezuela ) tous ces pays ou entités rangées sous la bannière de l’axe du mal .
          On peut désormais considérer les média mainstream comme des prostitués de luxe au service du capital !
          On prétend parachuter la démocratie à l’aide de bombes à fragmentation, l’exemple Irakien donne toute la mesure de l’escroquerie que représente la guerre humanitaire, vendue jusqu’à l’écœurement par des intellectuels de pacotille en service commandé  !
          Telles sont le raisons pour lesquelles on refuse l’entrée au club des puissances nucléaires de tout état opposé au bellicisme occidental, s’il détient l’arme nucléaire, il sanctuarise son territoire, ce qui mettra un frein définitif aux volontés hégémoniques de l’empire .


          • yenamarre 27 août 2011 17:16
            C’est la guerre de l’info ! Toutes les news qu’on nous cachent

            http://www.mathaba.net/ (site Libyen « loyaliste »)

            SVP faites tourner ce lien ... Merci .

            • ali8 27 août 2011 18:35

              mais St just, il fait parti du club qui gère le TPI et ami avec un prix Nobel de la paix


            • Hermes Hermes 28 août 2011 13:41

              Bonjour Saint Just,

              Toute guerre est un déchaînement de barbarie, que les armements soient les plus primaires ou les plus sophistiqués, et en état de guerre toute information n’est que propagande. Je rejoins votre indignation. Aussi faisons la liste des députés qui ont voté contre cette guerre, Ceux-là seuls ont encore un peu d’humanité. Ne revotez pas pour des va-t-en guerre.

              N’oubliez pas non plus que les armes de guerre les plus sophistiquées sont les armes économiques et financières, et que de ce fait, l’état de guerre péexiste partout dans le monde. Les armes à balle prennent simplement le relai quand les précédentes ne sont plus assez efficaces.

              Passons maintenant à la partie de mon commentaire qui ne vous plaira pas : quand aux révolutions, comme elles mettent à mal les armes économiques et financières elles sont systématiquement écrasées, récupérées ou forcées à entrer en état de guerre contre les pays qui vont défendre les intérêts inverse (citez moi un contre exemple). N’oubliez pas que quelque soit le camp qui gagne, la finance gagne au final (quelques articles historiques et commentaires intéressant ont bien éclairé ceci sur Agoravox).

              Pour ceux qui rejettent cet aspect des choses qui ne donne chance à aucune idéologie, ce n’est pas parceque je n’exprime pas avec violence mon désaccord que je suis pour l’oppression. Tout oppresseur a besoin de posséder des adversaires bien identifiés. Sortir de cette logique binaire est la seule voie contre la violence.

              La violence ne sera jamais une solution, l’idéologie qui est une forme de violence intellectuelle non plus. Aussi il faut commencer par les refuser, tant celles que l’on subit que celles que l’on exerce soi-même au quotidien. le système global ne reproduira jamais que la résultante exagérée des comportements individuels négatifs.

              Bon dimanche « Saint Just ».


            • machiavelle machiavelle 28 août 2011 15:34


              ton pseudo est trés mal choisit, car justement durant le génocide vendéen contre les paysans Chouans, « Saint Just » vantait les qualités de la graisse fondu des femmes et des enfants vendéens brûlés vifs, pour fabriquer du savon !

              Saint Just disait que rien n’égalait cette graisse HUMAINE pour fabriquer des savonettes, et effectivement les Nazis en 40, tout comme les islamistes entrainés par la CIA aujourd’hui n’ont strictement rien à envier àla terreur révolutionnaire française qui par ailleurs inspira de nombreux régimes totalitaires decomplexés...


            • marc 28 août 2011 17:39

              Machiavelle


              Vous venez d’inventer cela ; je vous défie de citer votre source

            • oncle archibald 28 août 2011 17:44

              « Je n’ai jamais eu aussi honte d’être français que depuis que Sarkozy est au pouvoir. Se dire qu’il va falloir le supporter encore un an avec le risque de le voir recommencer sa folie guerrière en Syrie, me rend malade. »

              Et voir des manifestants sans armes se faire déquiller par des tirs de canons et/ou de mitrailleuses lourdes ça te rend malade aussi ? Alors dis le ! Non ? pourquoi ? C’est pas des hommes qui sont tués, juste des « chiens » comme dirait Kadafi ?

            • chapoutier 28 août 2011 18:30

              marc
              c’est un texte que vous retrouverez sur les sites ultra-royaliste anti-juifs-anti-macons.anti communistes
              c’est toujours le même texte répété ad-nauseam
              http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:91jjCvgaEAIJ:le-projet-juif.com/archives/2093+saint+just+vendee+graisse+Clisson+le+6+avril+1794&cd=20&hl=fr&ct=clnk&gl=fr&client=firefox-a&source=www.google.fr
              jetez un œil si vous voulez
              cela vous en dira plus sur ce machiavelle.que mille discours


            • marc 28 août 2011 21:41

              Chapoutier


              Merci et non merci


            • LE CHAT LE CHAT 29 août 2011 12:42

              @marc

              prends le temps de lire ceci , la Vendée et la Terreur ! c’est accablant pour les St just , les westerman , les Carrier  ! ils ont même fait tanner la peau humaine !


            • LE CHAT LE CHAT 29 août 2011 12:47

              @chapoutier

              les membres du «  comité de salut public »étaient des psychopates sanguinaires , dont la brutalié rapelle tes potes les khmers rouges !

              heureusement que le 9 thermidor , les citoyens excédés par cette barbarie les ont neutralisés avant qu’ils ne tuent tout le monde !


            • Hijack Hijack 4 septembre 2011 13:41

              C’est tout sauf une guerre ... c’est une agression !!!

              L’armée libyenne et son arsenal avaient été ciblées par les bombardements ... et même sans les bombardements de l’Otan, on ne peut comparer l’armée de Libye avec les armées de l’Otan !

              A mon sens, on dit guerre, quand les forces qui s’affrontent ont au moins une petite équivalence à tous les niveaux ... ce qui est loin d’être le cas !!!

              Tout comme l’armée la plus moderne et la mieux équipée -mais la plus criminelle- : Israël, contre les gazaouis qui n’avaient que quelques roquettes artisanales ... qui faisaient Pshhiiiiittt, c’était pas une guerre ... loin de là !


            • Hijack Hijack 4 septembre 2011 13:42

              Je répondais ci-dessus à  Saint Just


            • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 27 août 2011 17:23


              Le Crime colonial atlantiste devant la Justice !

              Sarközy = criminel !


              • François51 François51 27 août 2011 17:35

                enfin des infos non contrôlés ni censurés par les télés lèche botte des pouvoirs en place.

                honte ! aux journalistes en France et ailleurs en occident.
                les criminels de guerre, ne sont pas toujours ceux que l’on croient. heureusement nous, ont le savaient depuis longtemps. tant pis pour ceux qui ne regardent que les 20H de TF1 ou France2. Itélé et BFM y compris. ne parlons pas de France24 chaine censé spécialisé dans l’international.
                je me rappel la manière dont cette chaine avait traité « l’opération plomb durci » a Gaza.
                bref, la Lybie futur Irak ! ou le sang, n’a hélas pas fini de couler pour de longue années encore.

                • Pierre R. Chantelois Pierre R. Chantelois 27 août 2011 17:37

                  Difficile de se faire une idée. Il y a la presse qui commente depuis Tripoli qui contredit une autre presse depuis Tripoli. Il y a cette presse qui commente depuis les studios de la BBC avec des drapeaux indiens. Il y a des commentateurs qui opinent depuis Tripoli. Il y a des commentateurs qui opinent depuis leur salon. Il y d’autres commentateurs, de la ligue des vieux sages et des vieux pontes, qui nous ressortent de leurs archives empoussiérés, des articles avec l’air de dire : je vous l’avais bien dit, il.y a de cela quelques années. Et il y a moi. Pauvre moi qui tente de comprendre cette guerre à multiples intérêts dans une géopolitique babélienne.Oui oui ce que je sais. Il y a le pétrole.


                  • chapoutier 27 août 2011 18:56

                    l’Algérie maintenant ?

                    n"y pensez même pas


                  • yenamarre 27 août 2011 19:42

                    Bah voyons , réjouissons nous !

                    Et le jour ou tes voisins se prendront une bombre propre sur la tete pendant leur sommeil , que ta femme et ta fille seront violées avant d’etre égorgées , ton fils ainé empalé sur une barre en métal et toi avec un pistolet dans le derrière , ça sera encore l’occasion de se réjouir , c’est bien ça ?

                    On en reparlera dans quelques années....

                    http://www.federaljack.com/?page_id=37933 (attention images et vidéos très dures)

                    l’analyse :

                    http://www.legrandsoir.info/la-laide-verite-video-de-rebelles-libyens-decapitant-un-soldat-de-kadhafi-et-autres-crimes-de-guerre-de-l-otan.html


                  • le journal de personne le journal de personne 27 août 2011 18:00

                    Libya : J’ai tué mon père !

                    Personne ne me connait...
                    Je suis sa fille, sa dernière, sa préférée.
                    Oui, je me souviens encore de cette nuit
                    La nuit du Destin... Qui fuit.
                    Dans les sous-sols de Tripoli
                    Nous étions seuls, lui mon père et moi, sa fille
                    Cachés dans un trou de souris
                    Aménagé pour nous servir d’abri
                    Toute la famille avait quitté le pays pour l’Algérie
                    Excepté celui qui ne jure que par sa patrie
                    « patria o muerte » pas d’autre souci
                    Pas d’autre défi, sa terre c’est toute sa vie

                    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/08/mon-pere/


                    • JMK66 JMK66 27 août 2011 18:17

                      Merci Monsieur Collon pour cette triste rétrospective.
                      J’espère la lire un jour des les manuels d’histoire de l’éducation nationale.
                      Tout mon soutien.
                      Paix sur Vous


                      • cevennevive cevennevive 27 août 2011 19:35

                        C’est bien vrai cocorico que les coqs chantent les pieds dans la m.... !!!


                      • flesh flesh 28 août 2011 15:01

                        Coco RICO, 17 posts, arrivée le 24 aout 2011

                        Le retour du même troll sous un énième masque pour se nourrir encore du retour des ondes négatives qu’il génère.

                        Don’t feed the troll, et ne le moinssez même pas, car ça lui prouve qu’il existe.

                      • spartacus le vrai pas l'autres !!! spartacus 29 août 2011 14:44

                        encore un troll trépané !!!!!va poster su le fig....


                      • easy easy 27 août 2011 19:36


                        Oh oui l’OTAN manipule l’information. Dans une guerre, quelle partie n’a jamais manipulé l’information ?
                        (Lorsque les Carthaginois crevaient de faim après deux ans de siège romain, ils avaient jeté des porcs par dessus les murailles en manière de faire croire aux Romains qu’ils avaient encore bien des réserves)

                        L’OTAN intoxique et désinforme comme de coutume mais pourquoi les rectificateurs en font-ils si souvent autant ?



                        Il y a quelques années (3 ou 4 ans) j’avais vu une émission télé qui se passait dans cette résidence de Khouildi Hamidi.
                        Ambiance palmier, pique nique, promenade, thé à la menthe, mots de paix.

                        C’était très aimable et j’ai beaucoup aimé cet homme sans rien savoir d’autre sur lui. (Je ne me souviens plus du thème de cette émission mais ça devait être sur Arte)



                        Mais là que Michel Collon prétend faire un reportage en manière de contre enquête contre l’OTAN, je trouve qu’il a laissé des trous dans ce qu’il en raconte. Au lieu de présenter les faits en leur complexité, il les simplifie en montrant que Khouildi Hamidi était un saint homme (en procédant par exemple par associations d’idée avec les animaux innocents -pas des cobras, pas des lions- et avec des enfants)

                        40 ans plus tôt, Khouildi Hamidi avait participé aux côtés de Kadhafi au renversement de la monarchie corrompue. Ils étaient une douzaine de chefs autour de Kadhafi dans ce coup d’Etat et avaient ensuite constitué le conseil de leur révolution CCR.

                        Or au fil des ans, peut-être parce que Kadhafi la jouait trop perso, certains se sont fâchés et la plupart ont été déssoudés ou ont dû s’enfuir. Du CCR initial, il n’est resté que Khouildi Hamidi et deux ou trois autres.

                        Le général Khouildi Hamidi a été longtemps le patron des renseignements militaires et jouissait d’une retraite dorée. Beau-père d’un fils Kaddafi, Saadi, il supervisait la brigade basée à Sorman, sa ville natale (Ouest), commandée par son fils, Khaled. Cette brigade a réprimé les révoltes de Zaouia, Sabratha et du Djebel el-Gharbi (était-ce très sanglant ou pas, on n’en sait rien)



                        Que devait faire l’OTAN, une fois prise sa décision de renverser Kadhafi ?
                        Eviter de décapiter cet entourage qui le soutenait ?


                        A quoi joue Collon ?
                        Pourquoi joue t-il le bisounours en demandant lequel des gamins donnait des ordres militaires
                        Pourquoi oublie-t-il de poser la même question concernant le patriarche de la maison ?



                        Le 10 Mars 2011, la France signale qu’elle va mettre ses moyens militaires aux côtés des rebelles
                        Le 19 Mars, l’OTAN vote une attaque contre Kadhafi

                        Dix fois, cent fois, les attaquants ont répété « Quittez le pouvoir tout de suite ou vous en serez écarté par la force »

                        Le 21 juin soit 3 mois plus tard, alors que certains généraux avaient abandonné Kadhafi, la maison d’un des généraux qui étaient toujours à ses côtés est bombardée. Sa famille, ses proches dont plusieurs enfants y trépassent.


                        Khouildi Hamidi était-il donc totalement surpris ?
                        A vu des frappes du même genre qui se produisaient depuis 3 mois, sa famille ignorait-elle que son tour arriverait forcément ?
                        Le général et ses proches considéraient-ils que cette maison ne risquait en aucun cas d’être bombardée ?


                        Possible. (Surtout si à cette date, l’OTAN n’avait jamais bombardé une maison)
                        Va savoir à quoi pensent les gens.


                        Moi, si je fais le choix de rester auprès de mon roi et qu’il est poursuivi par des missiles, je prends comme première mesure d’éloigner ma famille de l’endroit où l’ennemi pense que je suis. Surtout à une époque où l’on peut se faire tirer dessus par des gens assis à 1000 bornes et en pleine nuit, sans tambour ni trompette préalable.

                        Pas vous ?


                        • amipb amipb 27 août 2011 23:33

                          Effectivement Easy, vous avez raison, la propagande et les noms d’oiseaux volent dans tous les sens et il est désormais difficile de trouver des articles qui ne soient emprunts de subjectivité.

                          L’OTAN est une machine de guerre et de colonisation, nous le savons depuis longtemps. Par contre, ce qui m’étonne concernant cette nouvelle guerre, c’est la hargne de la contre-propagande, très loin de la réflexion et de l’analyse que nous avons pu lire lors de la remise en question des attentats du 11 septembre, ou même de l’assassinat de Ben Laden.

                          Je trouve les jeux de mots (OTANnazie, Sarkonazy) extrêmement choquants : les mots ont un sens, et l’OTAN ou Sarkozy, malgré toute l’imbécilité et le peu de cas pour les peuples qui les concerne, sont très loin des méthodes nazies. On joue sur l’émotion alors que le sujet et le peuple lybien méritent beaucoup mieux.

                          Et ne parlons pas des éternelles pleurnicheries sur le déclin de l’occident, le mal atlantiste ou sioniste, ou que sais-je.

                          Le monde n’est pas blanc ou noir : nous assistons ici à une guerre entre pro-atlantistes et anti, chacun usant de la propagande dont il peut disposer. Mieux vaut peut-être rester loin de la haine qui déferle, avant de pouvoir apporter quelques éléments de réflexion qui ne seront pas systématiquement « moinssés ».


                        • pilhaouer 28 août 2011 09:52

                          Les voix qui s’élèvent contre cette guerre néo-coloniale sont rares et précieuses.
                          Il est donc malaisé de critiquer.
                          Je ne met pas en doute vos propos concernant Khouildi Hamidi et il est dommage de le présenter comme une victime s’il est un haut personnage du régime.
                          Mais RIEN, ABSOLUMENT RIEN, ne saurait justifier le bombardement de cibles civiles et de sa famille surtout de la façon la plus lâche par drones ou avions ne courant aucun risque !
                          Rien ne justifie le meurtre d’enfants et de civils : ces crimes mettent précisément en relief le fait que cette guerre « humanitaire » ne visait qu’ à remplacer un régime pour des raisons économiques et géo-stratégiques.
                          La résolution 1973 visait à la protection des civils, c’est bien cela ?

                          Que devait faire l’OTAN, une fois prise sa décision de renverser Kadhafi ?
                          Le 10 Mars 2011, la France signale qu’elle va mettre ses moyens militaires aux côtés des rebelles
                          Le 19 Mars, l’OTAN vote une attaque contre Kadhafi

                          Mais de quel droit l’OTAN a-t-elle pris ces décisions ?
                          Qu’est-ce d’autre que l’OTAN sinon le bras armé des puissances impérialistes ?

                          Je ne peux m’empêcher de rappeler que Khadafi était à disposition il y a peu, dans sa tente près de l’hôtel Marigny !


                        • Croa Croa 28 août 2011 10:31

                          « Mais de quel droit l’OTAN a-t-elle pris ces décisions ? »

                          Bof, comme d’hab’ celle du plus fort.

                          Les temps changent mais pas les hommes.


                        • easy easy 28 août 2011 12:37

                          @ Philaouer

                          Mon commentaire va à dire que si l’OTAN manipule ses infos et arguments, Collon fait bien de le dire mais il devrait alors montrer le bon exemple. Il devrait donc tout dire. Il n,e devrait pas occulter le fait que cette maison était celle d’un colonel de Kadhafi, non d’un homme qui ne serait qu’un organisateur de kermesses

                          Et de dire alors que ce colonel qui connaît très bien le cynisme total de la guerre a pris une mauvaise décision en n’expédiant pas sa famille ailleurs que là où l’OTAN allait forcément le bombarder.

                          Je n’aborde pas ici l’éthique de l’OTAN dont nous savons déjà tous ce qu’elle vaut depuis des années.

                          Connaissant l’OTAN comme je la connais, je n’aurais pas fait le même choix que lui.

                          [ A moins que, je l’ai dit, avant ce bombardement, l’OTAN ne s’en fût jamais prise à une maison. Auquel cas, je comprendrais un peu mieux le choix de ce colonel. Alors l’OTAN avait-elle, avant ce cas, bombardé des maisons ? Je n’en sais rien exactement mais a priori, il me semble qu’elle avait très vite bombardé tous les lieux où Kadhafi était susceptible de se trouver, lieux militaires et lieux civils ]

                          Tout cynisme martial bien compris, ce qui serait extrêmement choquant, même pour nous qui fabriquons des armes terribles, serait de découvrir que l’OTAN, que Sarkozy, que Obama, que Cameron, savaient que cette nuit là, le colonel ne s’y trouvait pas et que ne s’y trouvait que sa famille (non militarisée).

                          Michel Collon n’a évidemment pas pu fournir une telle info mais tend à nous y faire croire


                          Sans cette preuve de cynisme absolu, nous pouvons toutefois considérer le principe suivant :
                          L’OTAN décidait en étant guidée par des renseignements. Ces renseignements lui avaient probablement indiqué non des certitudes de présence mais seulement des probabilités de présence du colonel. Or, à mon sens, le diagramme de renseignement devait indiquer 100% de probabilité de présence de sa famille + 90% de probabilité de présence du colonel.

                          Sans donc aller jusqu’à prétendre que l’OTAN savait qu’il n’y avait que sa famille, j’irais bien à dire que l’OTAN savait qu’elle tuerait plus probablement une épouse civile, des serviteurs civils et des enfants, que le colonel lui-même (faisant alors de lui, s’il en réchappait, un kadahfiste jusqu’auboutiste)


                          Là, je tiens donc un raisonnement. Complet ou pas, bancal ou pas, je veux bien en discuter.
                          Et je reproche à Collon de n’avoir pas tenu un raisonnement similaire pour lequel il lui aurait fallu commencer par nous exposer que Khouildi Hamidi était un colonel et un des plus anciens soutiens militaires de Kadhafi, non un paisible zoologiste.

                          Je lui reproche que n’avoir tiré que la très facile ficelle de l’émotion. Exactement comme BHL l’avait fait.
                          L’émotion c’est ce qui hystérise et les hystéries, surtout collectives, je sais où elles mènent.

                          N’était-ce pas l’émotion provoquée par la reprise en boucle des menaces de Kadhafi contre Benghazi qui avait hystérisé une grosse part d’entre nous au point de la convaincre qu’il fallait intervenir ? 

                          Sauf erreur, je pense avoir été le seul à avoir dit qu’il fallait considérer ces menaces comme un cinéma culturel propre aux raïs. J’avais dit qu’il y a dans ce peuple, une tradition de mots forts en manières de chef absolu mais que les raïs adoraient se montrer magnanimes (sur les grandes échelles, pas trop sur les petites). Nous ne devions donc pas hystériser sur le fait qu’un raïs donne de la « grosse voix ».

                          C’était déjà à l’émotion et en partant sur le 11 septembre + les bombardements des Kurdes aux armes chimiques + les SCUD et autres « armes de destruction massive » que les EU ont réussi à former une coalition hystérique contre Saddam.
                          Et là, on a encore utilisé l’émotion sur la base de « grosse voix » qu’avait faite Kadhafi pour se donner le droit de l’attaquer.


                        • luluberlu luluberlu 28 août 2011 13:22

                          C’est justement le contraire, les acteurs changent hélas et la pièce toujours la même.
                          Les suivants au pouvoir durent adhérer aux normes et valeurs de leur prédécésseurs avant d’accéder à l’expérience suprème. celle du pouvoir sur l’autre, ce pouvoir que donne la « démocratie »,il faut trop de sagesse pour s’en servir dans l’intérèt du plus grand nombre.
                           A chaque génération ; son besoin, de sensations nouvelles, de puissance, de refaire l’apprentissage de la jouillissance, jusqu’a, pour de trés rares, intégrer la patience de la pulsion..
                           c’est pas demain la bonne rêve-évolution, c’est maintenant les enfants.....


                        • chapoutier 27 août 2011 22:57

                          rasmussen se fait asperger de peinture et traiter de criminel de guerre



                          • chapoutier 28 août 2011 09:23

                            oui 2003
                            j’ai pris mes désirs pour la réalité
                            mais il ne perd rien pour attendre


                          • kalon 27 août 2011 23:05

                            Alors, Sarkosy, ou est ta victoire ?
                            Tu as semé la mort par frustration et opportunisme, tu en récoltera les fruits !


                            • kalon 27 août 2011 23:08

                              C’était la guerre de trop, et c’est ce petit con qui l’a déclenchée, Obama l’avait compris le premier.
                              Demain ne sera plus comme avant.


                              • kalon 27 août 2011 23:10

                                Associer l’Armée Française à un génocide, fallait s’appeler Sarkoléon pour y arriver, en quelques années, il a détruit l’héritage de siécles de labeur, quel con !


                                • kalon 27 août 2011 23:11

                                  On a su écraser sur l’opération « turquoise » et il remet cà !


                                  • kalon 27 août 2011 23:14

                                    Cameron !!!!


                                    • UMP_POUR_ RICHES_DE_FRANCE 28 août 2011 06:10

                                      Bonjour cher auteur

                                      je vous remercie et vous félicite pour cet excellent article. nous savons tous que la Libye est le plus grand scandale de tous les temps après l’Irak . Les USA viennent de nous mentir en effaçant le mythe ben laden, puis le mythe du N2 de l’Alkayda. Après il restera pour eux de décréter que la fuite de khadafi est celle d’un terroriste qu’il faut dénicher. Ce qui est drôle dans tout cela , les capitalistes créent des terroristes imaginaires et cherchent à les éliminer. Khadafi est un président qui n’a pas voulu jouer le jeu des capitalistes et il le paie cher. Ce qui reste à faire en France pour la débarrasser des salopards de menteurs qui la gouvernent est ce que les jeunes anglais ont fait récemment. 

                                      • Croa Croa 28 août 2011 10:47

                                        « Ce qui reste à faire en France pour la débarrasser des salopards de menteurs qui la gouvernent »

                                        Oui, tout à fait mais ce ne sera pas facile. La télévision et les autres médias dominants donnent une information partielle, des ruchs sorti de leur contexte qui laissent supposer parfois le contraire de la réalité. Les fantoches seront pré-qualifiés pour les prochaines élections et la fausse alternative acceptable par l’oligarchie (PS) a montré son niveau de complicité vis à vis de ces crimes.

                                        Dans l’attente nous devons, comme Michel, rapporter et rappeler ces crimes dans notre entourage, seul moyen que nous avons de sauver notre honneur. Nous ne devrons pas avoir honte de détonner et il faudra effectivement poursuivre jusqu’aux élections, si tant est qu’il reste une parcelle de démocratie en France !


                                      • platon613 28 août 2011 12:41

                                        Impressionnant !

                                        Live caméra de l’ouragan Irène / New York

                                        http://www.news-26.com/cosmopolite/980-live-camera-hurricane-irene.html


                                        • Jonathan Moadab Holly_Crapp 28 août 2011 15:34

                                          Merci pour ce travail.

                                          Néanmoins, en ce qui concerne la vidéo avec les drapeaux indiens, je crois que faire passer cela pour de la manipulation, c’est un peu fort de café. Cela me semble, vu la grossièreté, de la chose, être un simple manque de rigueur, et une erreur journalistique.


                                          • Croa Croa 28 août 2011 22:34

                                            En effet le scénario de la reconstitution était un peu baclé smiley

                                            Il faut pardonner au journalistes qui ont voulu être dans les temps de « l’info » à chaud. smiley


                                          • Blé 28 août 2011 19:23

                                            Merci pour cet article qui nous informe vraiment. Je dois dire qu’ après sa lecture, je ne me sens pas très bien. Je savais que sarko était une crapule, qu’il admirait Bush (père et fils) la mère Tachter, elle aussi a déclenché une guerre au bon moment, mais de là à faire payer au contribuable sa politique sanguinaire pour ses copains, je ne pouvais pas l’imaginer. 

                                            Comme quelqu’un l’ a écrit plus haut, j’ espère que cela va lui retomber sur le coin du nez.


                                            • himmelgien 28 août 2011 22:40

                                               Une inquiétude quand j’apprends que Thierry Meyssan, nouvel Albert Londres, est « sur le front » en Lybie et menacé de mort  : les tueurs du gang Bush ont dû mettre sa tête à prix !...
                                               Un espoir , car cette fois, à la différence du trop douteux Saddam Hussein , le « tyran » n’est pas tombé et parvient ( comme en Syrie ) à regrouper son peuple !... Il se précise bien que l’opération néo-coloniale n’est pas parvenue à briser la poutre maîtresse de la Lybie qui n’est pas un « peuple » , mais qui pourrait bien le devenir , comme les Palestiniens !... Et celà se fera dans la douleur, avec des pertes énormes, sous le feu de l’ennemi : c’était aussi effrayant , l’atmosphère qui régnait sur Valmy et Jemmapes !... 

                                               Une confirmation : comme le SAC des Gaullistes dans leur temps qui recrutaient des maquereaux des bas-fonds pour aller réprimer les enfants, l’OTAN , organisation versaillaise , rassemble la lie de l’Humanité pour essayer de maintenir la Méditerranée dans leur giron !... Mais ce sont des combats d’arrière-garde des lèches-cul « atlantistes » pour permettre à leurs maîtres US d’éviter que la 6° Flotte ne reste prise au piège !... Après tout, Nostradamus avait bien prédit qu’une grande colère viendrait du Sud et irait occuper sa maison à Carpentras !... On dirait que la cocotte-minute est en train de chauffer et que « nous » entretenons le feu !... 


                                              • doctorix doctorix 28 août 2011 23:53

                                                Le 23 Février, Le Point, relayant l’AFP, publiait ce document, citant Gérard Buffet, 60 ans, anesthésiste-réanimateur Français à Benghazi, de retour de Libye après 18 mois :
                                                http://www.lepoint.fr/monde/libye-c-etait-un-carnage-absolu-23-02-2011-1298481_24.php
                                                C’est un des témoignages qui a favorisé la montée de la haine anti-Khadafi.
                                                Il parle de 500 morts par jour, puis de 2000 en tout, alors qu’on sait (ou croit savoir) maintenant qu’il n’y en a eu que 200 en tout, et de part et d’autre.
                                                De deux choses l’une :
                                                ou bien c’est un témoignage vécu, ou bien c’est un des premiers moteurs de la propagande qui persiste jusqu’à aujourd’hui.
                                                Ce serait intéressant de retrouver ce médecin, et qu’il réaffirme son témoignage.
                                                Ou bien...
                                                60 ans est l’âge de la retraite, et on peut se poser la question : un petit bas de laine pour les vieux jours, ou bien un témoignage authentique ? Bien sûr, je n’accuse pas un confrère, mais au vu du reste de l’histoire, une confirmation serait opportune. A vrai dire, après avoir cherché, je n’ai rien trouvé pour invalider ce témoignage, cité pendant 15 pages de liens sur Google, témoignage toujours unique, toujours le même extrait de l’AFP et repris par Le Point. Bizarre.
                                                 Il faudrait donc retrouver ce médecin, et l’interroger. S’il a dit la vérité, c’est grave. S’il a menti, c’est encore plus grave. Car alors, que Dieu lui pardonne, s’il y arrive...


                                                • ubotugy ubotugy 29 août 2011 01:25

                                                  @ doctorix

                                                  Oui, la première victime quand on veut déclencher une guerre est toujours la vérité...

                                                  @ lecteurs, lectrices comm’

                                                  Souvenez vous du témoignage larmoyant d’une fille d’ambassadeur à propos de couveuses au Koweit, des gesticulations sur les ADM irakiennes très dangereuses etc etc etc etc etc etc à chaque fois ça marche pourtant, à chaque fois les merdias mainstream s’excusent après coup « on s’est trompés » ha ouich, moi je dis NON ils ne se sont pas trompés, ils nous ont trompés sciemment, sans doute pour ne pas perdre leur job ou pire par simple paresse intellectuelle, pour vendre et faire du chiffre.

                                                  Exactement la même ruse, toujours aussi grossière, le pire c’est que ça fonctionne toujours, notre espèce est décidément bien assez débile pour ça !


                                                • ykpaiha ykpaiha 29 août 2011 00:01

                                                  Non obstant de son role financier dans l’affaire de la lybie, offrant meme ses studios de cinéma pour le bien fondé de la propagande, le Qatar, s’est aussi offert une vitrine en France !!
                                                  Relation de cause a effet, je ne qaurais le dire mais le PSG serait il aussi un cheval de troie gans notre univers onusien ?
                                                  Surtout que , comme par hasard, on apprend que le PSG envisage sérieusement d’opter pour une chaîne privée. Si cette chaîne voit le jour, elle disposera des moyens techniques de l’antenne parisienne d’Al-Jazira.

                                                  Bientot ALquaida sera, le fer de lance de cette armée invisible, en soutenant nos chers compatriotes de banlieue a rejoindre la grande famille...du football bien sur.

                                                  Nos jounalamiteux n’ont pas de mots assez obséquieux pour saluer cet évenement, que de lacheté !!


                                                  • Blé 29 août 2011 07:52

                                                    Combien êtes-vous payé pour ce genre de discours ? Quel est votre « Maître » ?


                                                  • spartacus le vrai pas l'autres !!! spartacus 29 août 2011 11:34

                                                    je ne savais pas jusqu’à vous lire que les rebelles royalistes terroriste de bengahzi avaient eu le temps de monter un réseau de sayanimes chargés de troller toutes informations réelles et n’ont pas tronquées par la censure onusio-Otano-atlantiste !!!

                                                    frachement , pour votre bien être, allez poster sur le figaro.fr, vous vous sentirez comme à benghazi....


                                                  • Hijack Hijack 4 septembre 2011 13:44

                                                    C’est toi l’imposteur ... Collon est connu et reconnu pour son sérieux et sa compétence... ON peut tout lui reprocher sauf tes accusations ...

                                                    Il est plussé au max tandis que t’est désapprouvé au max !


                                                  • chapoutier 29 août 2011 01:01


                                                    les menaces sur l’Algérie se précisent ;
                                                    Alger devra « répondre » de son attitude à l’égard de la rébellion libyenne, a affirmé ce dimanche le porte-parole militaire des insurgés lors d’une conférence de presse à Benghazi, bastion rebelle dans l’Est libyen.
                                                    plus les attentas de vendredi

                                                    • Memnom 29 août 2011 03:49

                                                      Les multiples intérêts inavoués de renverser le gouvernement de la Libye

                                                      Au-delà de la raison officielle donnée pour l’intervention de l’Otan en Libye grâce à la célèbre résolution de l’ONU obtenue de justesse, intéressons nous aux différentes raisons possibles qui ont rendues incontournable ce « renversement » de gouvernement en Libye,
                                                      décidé par ces pays étrangers qui usent de l’Otan comme bras armé. (aussi critiquable ou louable que ce régime libyen puisse apparaitre pour les uns ou les autres)

                                                      1 -
                                                      La raison officielle avancée par l’OTAN après vote du conseil de sécurité

                                                      2 - La piste du pétrole

                                                      3 - La piste de la volonté libyenne de démarrer à l’échelle du continent, une nouvelle monnaie africaine, le Dinars Or

                                                      4 - Le pillage légal (?) des comptes bancaires libyens présents dans les banques étrangères et l’or en Libye

                                                      5 -
                                                      la piste de l’obstacle libyen concernant le projet d’union pour la Méditerranée

                                                      6 -
                                                      Un autre point à tenir compte : l’urgence de la date butoir de septembre 2011


                                                      le détail de ces point dans cet article


                                                      • Martin D 29 août 2011 10:41

                                                        Nous entrons dans l’ère des massacres pour que les multinationales occidentales et israéliennes puissent engranger de grands profits....mais les peuples occidentaux sont-ils gagnant en massacrant d’autres peuples ?
                                                        je crois désormais que nous entrons dans une spirale sans fin de tensions, injustices et massacres et que seul un miracle pourra mettre fin à ce chaos innommable.


                                                        • spartacus le vrai pas l'autres !!! spartacus 29 août 2011 11:27

                                                          Ceci n’est que le début d’une entreprise de destabilisation ^lanétaire de tous les pays qui ne s’aligneraient pas avec l’occident, les américains ont des bases dans le monde entier, des agents dormants partout.
                                                          l’irak , afghanistan, libye, maghreb,bientôt la syrie, ensuite l’Iran, Le vénézuela, l’inde pourquoi pas aussi la Chine, la russie.
                                                          Vous verrez des mouvement de violences éclater d’un seul coup , des attentats....
                                                          Les Prochaine élection vénézuelienne risque d’être fortement destabilisées par les zuniens....
                                                          L’Afirue va être le terrains de jeux de l’occident et toutes ses armées privées !!!!
                                                          Nous n’auront pas notre mots à dire, sinon de passer pour des terrristes

                                                          La gouvernance mondiale par le chaos !!


                                                          • Hijack Hijack 4 septembre 2011 13:47

                                                            Le harkisme nouveau est arrivé je vois ... et comme le précédent, il ne paiera pas ses adeptes !!!

                                                            Les collabos/harkis libyens que bcp appellent rebelles (rebelles à quoi ???) sont racistes contre les noirs libyens ... ce n’est pas des mercenaires (il n’y en a pas eu) comme le disent les infos, mais des libyens, étaient traités auparavant comme les autres libyens et vivaient bien.

                                                            - De toute l’histoire du monde, je n’ai jamais une aussi crade soi disant révolution ... des soi disant rebelles, plus collabos/harkis new génération que rebelles dire « Thanks la France » ... leur nouveau colonisateur !!!
                                                            Après coup, quand ils s’apercevront de l’arnaque, les libyens n’oublieront pas ce que la France a fait à leur pays, sur les ordres des USA ...
                                                            Bcp d’entre eux vont affluer logiquement et automatiquement ... vers la France !!! ... leur sauveur qui les a enterré à tout jamais.


                                                            • lloreen 4 septembre 2011 14:16

                                                              bonjour mr collon
                                                              Permettez-moi de vous exprimer tout mon grand respect pour votre infatigable travail au service de l’information véritable et des hommes et femmes intègres.Nous sommes la majorité, et il ne faudrait pas croire les médias qui veulent nous faire croire le contraire.
                                                              Nous devons relayer les informations autour de nous, de façon à réveiller tous ceux qui ne connaissent que la propagande journalière.

                                                              Traduction de l’article du journaliste Ulf Ulkotte.

                                                              Sans l’action en Libye, les banques françaises seraient en faillite.
                                                              Le fait est qu’aucune intervention militaire n’est envisagée pour renverser les dictateurs du Bahreïn, d’Arabie saoudite ou des émirats arabes unis.
                                                              Au contraire, l’Allemagne envisage même d’envoyer du personnel qualifié par l’intermédiaire de la société pour le développement et la collaboration techniques (GTZ) et de livrer 200 chars d’assaut à l’Arabie saoudite.

                                                              En octobre 2010, Nuri Mesmari, directeur du protocole du régime de Kadhafi a été interrogé à Paris par les services secrets français et leur livra des secrets d’état , contre une très importante rémunération.
                                                              http://wsws.org/articles/2011/mar2011/inte-m28.shtml

                                                              Ces déclarations estomaquèrent Sarkozy, mais le choc le plus rude concernait les banques françaises.Kadhafi prévoyait en effet,de transférer les revenus du pétrole libyen, déposés sur des comptes européens (l’ essentiel des avoirs étant déposés en France), vers des comptes asiatiques.
                                                              Sarkozy et les banques françaises craignaient que les dictateurs arabes suivent le mouvement et Kadhafi avait déjà contacté les Chinois.
                                                              Les banques françaises, déjà durement touchées par la tourmente financière n’ auraient pas
                                                              survécu à ces retraits massifs et l’euro, sous tension, aurait volé en éclats .

                                                              Le groupe Total voulait mettre le grappin sur des concessions pétrolières en Libye, mais celles-ci furent octroyées au groupe italien ENI (Berlusconi et Kadhafi étant très amis).
                                                              L’économie française et l’euro auraient été ébranlés par ces pertes se chiffrant en milliards.

                                                              Le scénario élaboré par les services secrets français fut donc le même que celui utilisé par la CIA en Iran en 1953.(lire en détail à ce sujet les articles dans Asia Times).
                                                              Sarkozy acheta la non-ingérence des dictateurs d’Arabie Saoudite ( à l’exception de la République islamique d’Iran),contre la promesse de ne plus les importuner avec « les atteintes aux droits de l’homme ».
                                                              Les Etats-Unis et les états européens suivirent le mouvement pour éviter la chute des banques françaises d’abord, et de celles de la zone euro ensuite.

                                                              BHL (Bernard-Henry Lévy), philosophe-star et chouchou des médias s’envola vers Benghazi, où les services secrets de l’ouest lui avaient préparé quelques « rebelles » en coulisses, et d’où il téléphona à Sarkozy, sous l’oeil de nombreux médias présents sur la scène.
                                                              Il déclara le début d’un « mouvement pour la démocratie en Libye » , qui devait renverser le régime du colonel Kadhafi.
                                                              Les avoirs du gouvernement libyen (7,6 milliards d’euros), ainsi que les avoirs privés de Kadhafi furent gelés et les banques françaises étaient « sauvées » dans un premier temps (depuis 2010, les banques françaises sont extrêmement sous-capitalisées).

                                                              Tout ce scénario avait été brillamment préparé.Il suffisait de connaître les rivalités existant entre les différents clans libyen, de les exploiter par l’intermédiaire des médias.
                                                              Puis l’OTAN fut envoyé en appui.
                                                              Tous les articles, selon lesquels la CIA aurait dépêché 1500 combattants d’ Afghanistan vers la Libye, proviennent de journaux gouvernementaux pakistanais.
                                                              Il faut savoir, en effet, que les relations entre la CIA et la Pakistan sont actuellement glaciales.Les Pakistanais sont furieux de l’action de la CIA au Pakistan dans l’affaire Ben Laden et envoient des fausses déclarations la concernant.

                                                              Si l’on consulte plus en détail ces déclarations, on y voit que la CIA aurait envoyé en Libye,des ouzbèkes et des perses combattant auprès des talibans en Afghanistan.Mais il se trouve qu’aucun ouzbèke ou aucun perse n’ait été aperçu en Libye, les groupes étant toujours accompagnés de journalistes.

                                                              Pour en revenir à la réalité : les milliards libyens restent donc en grande partie gelés et les français veulent transférer 1,5 milliards d’euros (d’au moins 10 milliards) appartenant aux libyens, à ce nouveau « régime démocratique » .
                                                              Le crash des banques françaises est donc repoussé pour l’instant, et les autres états européens dont les banques abritent des avoirs libyens reprennent leur souffle.
                                                              Mais encore : en échange de ces milliards libyens, le « nouveau régime démocratique » devra se montrer très reconnaissant envers ses « libérateurs ».Comprenez qu’il devra se servir de cet argent pour le remettre dans le circuit.Et nous saurons bientôt si les libyens achèteront à nouveau de l’armement français, s’ils se montreront plus réceptifs au nucléaire français et si le groupe Total pourra finalement mettre la main sur les gisements libyens.
                                                              Les services secrets devront, en outre, trouver un nouveau travail au pourvoyeur de prostituées ,qui alimentait la famille Kadhafi.
                                                              http://www.telegraaf.nl/binnenland/10457008/__AIVD_onderzoekt_Talitha__.htm l?p=1,1

                                                              Maintenant vous savez, qui a mis en scène le « mouvement démocratique » en Libye, quand et
                                                              pourquoi.
                                                              Et vous savez aussi que 50.000 personnes ont payé ce « jeu » de leur vie.
                                                              Le crash de l’euro aura été repoussé de quelques semaines et le « jeu » se poursuit.Sarkozy annonça à grand renfort de couverture médiatique, que deux autres pays ,la Syrie et l’Iran devaient s’attendre à une attaque dans les prochains temps.
                                                              Les Grecs s’empressant de prolonger le service militaire dans leur pays.
                                                              http://www.tovima.gr/politics/article/?aid=417154



                                                                • chlih 1er décembre 2015 17:22

                                                                  Ici, je porte des éclaircissements sur ce qui est conté à travers la toile au sujet d’un général et de son fils, beaux-frères et directeurs du staff de Kadhafi : Il s’agit du bombardement de Surman, dont 13 innocents ont trouvé la mort. Le bombardement a eu lieu sur le ‘domaine (Etables, hangars, etc…)’, et non pas d’une ‘simple demeure’, comme c’est relaté, des khouildi. J’ai remarqué » d’emblée que ceux qui ont posté sont partie et non pas neutre comme ils ont essayé de paraître dans leurs écrits.

                                                                  Ma fille est parmi les personnes assassinées par M. Sarkozy avec la main de l’OTAN donc la triste vérité détournée par eux est comme suit :

                                                                  1- Ce bombardement était le lundi 20 juin 2011 vers 03 heures du matin ; 2- Feue ma fille Aicha, employée comme baby Sitter, était retenue contre son gré et de force sans cela elle aurait dû fuir le pays en guerre. 3- Khaled El Hamedi n’était pas loin. Il était caché dans un autre endroit avec son père le général Khouildi El Hamedi.

                                                                  J’espère qu’ils rectifieront ces renseignements de désinformation et de noter que je suis à leur recherche afin de les faire paraître en justice.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès