Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Trump, Sanders … et la politique USA expliquée aux Français

Trump, Sanders … et la politique USA expliquée aux Français

Peut-on, aux USA, gagner une élection présidentielle sans offrir un véritable choix ni même aborder de front une seule question sérieuse ? Ne ricanez pas. Bien sûr, on le peut. Et pas seulement aux USA. PARTOUT ! Vous n’avez pas compris que c’est ce qu’on fait toujours, dès qu’on parle de démocratie ?

Il est pourtant bien évident que le citoyen lambda n’a ni les connaissances ni la sagacité de comprendre comment fonctionne la société ni sa gouvernance. Il n’a pas davantage celle de prévoir les conséquences des gestes qu’on posera en son nom après l’avoir convaincu que c’est lui qui les a éxigés…. On ne parle donc jamais des questions sérieuses à Quidam Lambda....

Quand les observateurs politiques européens constatent, aujourd’hui, que Donald Trump ne propose RIEN d’autre aux Américains que la foi aveugle en leur prédestination - et REFUSE le débat sur quoi que ce soit, gardant la discussion au palier des insultes et des pitreries - ils manifestent un ébahissement incrédule… mais hypocrite. Les analystes subtils qui pérorent sur les malheurs de l’U.E n’ont-ils donc jamais comparé les programmes aux réalisations des divers partis des divers États européens depuis que l’U.E est là ? N’ont-ils jamais fait le constat que la même vacuité est à Bruxelles comme à Washington … et que les choses ne seraient pas différentes, si tous ces gens, pendant tout ce temps, s’étaient simplement crachés au visage et traités de noms d’oiseaux à la manière Trump ? 

On rigole en France, parce qu’on voit les Américains se voir refuser l’occasion de débattre….. Mais où est la surprise ? Y a-t-il eu UN SEUL vrai débat politique en Occident, depuis sept (7) décennies, un débat sur la seule vraie question politique sérieuse – qui est le partage de la richesse ? Cette question est taboue partout

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/d-abord-passez-le-fric-156448

La surprise de 2016, aux USA, n’est pas que le débat politique soit escamoté : il l’a toujours toujours été ! La vraie question, c’est POURQUOI l’est-il maintenant de cette façon inusitée, dissimulé malhabilement sous une épaisse couche OSTENTATOIRE d’insignifiance et de vulgarité qui et un appel du pied à regarder sous la couverture ? Au lieu de se demander naïvement ce qu’on veut encore nous cacher aux USA, il faudrait plutôt se demander ce qu’on veut tellement aujourd’hui nous faire voir de ce qu’auparavant le système ne jugeait pas opportun de nous informer…. !

Je vais poser une hypothèse sur ce que ce magicien-illusionniste qu’est le système américain feint de cacher dans sa manche cette année…. en s’assurant de bien nous le montrer. Mais, avant, je dois résumer ce qu’est le régime américain

La caste des nantis

Les USA sont gouvernés et administrés par une caste de nantis, essentiellement héréditaire, mais ouverte à l’adjonction des compétences par le biais d’un système d’éducation méritocratique et férocement élitiste. Le pouvoir réel est exercé par le contrôle de l’argent et de l’information, s’exerçant via un processus dit démocratique qui est ainsi totalement manipulé. 

Ce pouvoir manipulé est toujours aux mains de cette même caste de nantis, assistée des mêmes experts qui font vraiment tourner les roues, mais aussi, en alternance, par des équipes de politiciens - se disant « Démocrates » ou « Républicains » - mais en fait interchangeables. Ces derniers ne participent pas à la vraie gouvernance, mais apportent une image de participation populaire et de dynamisme, tout en jouant un rôle actif dans la corruption locale quotidienne qui sert de motivation universelle à toute démocratie.

Cette alternance entre Démocrates et Républicains, qui rappelle les Bleus et les Verts à Byzance, maintient aux USA un suspense électoral ininterrompu qui est là pour distraire des vraies questions. On n’arrête de voter aux USA que le temps de reprendre son souffle ! Les résultats électoraux aux plus hauts paliers - Présidence, Senat, Congrès - sont pourtant sans importance sur les décisions, car on ne tient même pas compte des palabres de ces instances. La caste dominante a ses mandarins qui appliquent sa politique… et elle n’en a qu’une seule : celle que ses experts lui montrent comme la plus efficace pour atteindre ses objectifs. Le bavardage des élus ne change pas les décisions. 

Le hiatus entre politique et gouvernance

Le bavardage des élus ne change pas les décisions, sauf pour faire ajoutter quelques gratification pour ces élus. Le processus électoral américain, est néanmoins d’une extrême importance : ll est, en fait, un SONDAGE CONTINU DES OPINIONS ET DE L’ÉTAT D’ESPRIT DE LA POPULATION qui permet que les politiques mises en places aux USA soient toujours largement CONSENSUELLES

Le génie des USA en effet, depuis la crise du Vietnam, a été de dissocier la politique de la vraie gouvernance. Le régime américain a compris qu’on peut TOUT faire accepter à la population, si on le lui propose sans la brusquer et selon les termes qui lui conviennent. Il suffit de choisir les bons mots… et de maitriser totalement les médias. On a ainsi réussi, à amener les USA en Afghanistan, en Iraq, en Libye…. et à les garder à Guantanamo, sans même que le citoyen s’aperçoive que ce n’était pas ça qu’il voulait ! Il a été convaincu, habilement, mais contre toute vraisemblance, que c’est une majorité démocratique qui chaque fois s’est imposée et qui lui a donné tort… !

Le résultat pratique de ce consensualisme patient est que les USA sont sous l’égide d’une sorte de fascisme collégial relativement bienveillant qui est sans doute le mode de gouvernance pragmatique le plus efficace qu’on ait connu. C’est le type de pouvoir dont Sun Tsu disait qu’il est incontesté, car on ne voit pas qu’il s’exerce... La caste dirigeante américaine réussit ce tour de force en étant parfaitement flexible et conciliante sur tout ce qui n’est pas l’essentiel. Depuis le Vietnam, la gouvernance aux USA ne s’est jamais opposée au peuple : elle le séduit et le berne à quia, avec la grâce d’un Manolete qui, à genoux, offre une rose au Miura avant le coup d’estoc .

Un nouveau consensus

Aussi récemment qu’en 2008, il existait aux USA un très large consensus pour l’individualisme. On en était encore à voir toute redistribution de la richesse comme blasphématoire du Plan Divin…. C’était çà, l’essentiel. Un « socialiste » était un sale type, un stalinien… Infréquentable. Barack était à la toute limite du possible.

https://nouvellesociete.wordpress.com/2009/07/12/barack-le-rouge/

Mais cette année, tout semble faséyer. Que s’est-il passé depuis 2008 ?. Bien des choses. L’Amérique est ruinée de crédit comme de réputation, avec le tiers de la population qui courtise la pauvreté, une base industrielle redevenue en friches, une monnaie dont la valeur n’est plus que ce qu’on veut bien en croire… et une puissance militaire si mésadaptée aux réalités présentes qu’elle n’a plus de menace crédible à faire valoir que celle de se suicider au nucléaire avec toute la planète…. ! Le discours est donc à changer…. Mais le plus grave n’est pas là

Le plus grave, c’est l’inversion survenue du rapport de force entre le Pouvoir et Argent. Car avec l’information qui domine tout - et toute richesse significative devenue symbolique et virtuelle - la mainmise de l’argent sur le pouvoir politique a disparu. La richesse n’est plus vraiment une source directe du Pouvoir…. Mais un de ses outils… car c’est le Pouvoir qui crée l’argent et le donne à qui il veut… …Il n’y a plus que le Pouvoir (politique) qui soit essentiel.

C’est une nouvelle problématique, et c’est dans cette optique du rôle diminué de la richesse, je crois, qu’il faut voir ce qui se passe maintenant aux USA. Parce que la richesse dans le sens traditionnel n’étant plus l’essentiel….. - son accumulation devenant triviale à côté du Pouvoir qui permet d’en acquérir à discrétion - on peut désormais parler avec plus de désinvolture de partage, de solidarité et DE REDISTRIBUTION DE LA RICHESSE … Le consensus auparavant était pour l’individualisme. On parle désormais un autre langage.

Le langage de Sanders, par exemple, qui est celui de la Gauche française d’avant Mitterrand. Perçu il y a peu comme gentiment maboul sauf dans son bled, Sanders, un candidat sorti de nulle part, mais qui semble CARICATURALEMENT, honnête, intègre, digne d’une absolue confiance …. se présente comme un « socialiste démocrate  »…. Et tous les médias l’encensent. Il inspire la confiance comme Obama inspirait l’enthousiasme. Il est parfait. Naturellement. Depuis Nixon, on ne fait plus d'erreurs de casting en politique américaine : la démocratie est une science exacte

NON, Sanders ne sera pas élu. Il a 74 ans et il est là pour qu’on apprivoise l’idée du partage ; il deviendra directement une légende. On en parlera…. et aux Présidentielles de 2020, l’idée de la redistribution de la richesse aura été reformulée et fera consensus autour d’un candidat jeune et charismatique

C’est une grande volte-face…. Mais attention ! Gardons en mémoire que la caste des Tres Très Riches (TTR) – celle du 0,0001@ qui a TOUT le pouvoir et la majorité de la richesse – n’entend pas en perdre une parcelle. Elle est seulement ouverte à tout nouveau consensus qui ne remettra pas sa domination en question. …. Un accord, par exemple, pour que le fric du « Petit Riche » Américain moyen aisé, repus et obèse - qui vaut entre 500 000 et 3 millions de dollarse et est dépouvu de tout de vrai pouvoir - soit redistribué au profit des défavorisés. … 

Cet accord sera facile, puisqu’une vaste majorité des citoyens y gagneront…. Ils seront heureux qu’on leur dise qu’il est maintenant « juste et bon » de « « redistribuer »… et les perdants accepteront l’austérité relative d’une Amérique où le partage sera devenu une vertu.  Il suffira de leur dire quil en est bien ainsi… Du consensus est née l'obéissance. Quant aux TTR, ce ne sera pour eux qu’un jeu d’écritures ; Ils ne perdront rien puisque ce sont eux qui gèreront l'opération.

On la fera comment cette redistribution ? La première phase est déjà annoncée. D’abord, par la mise en place d’un système de santé qui èlevera les USA au niveau des autres pays civilisés. On insinue déjà qu’il faudra 14 000 milliards de dollars pour doter les USA d’un système de santé gratuit et universel, mais on sait bien qu’il en faudra le triple… C’est sans importance. Il faut un peu plus d’argent aux mains des pauvres pour relancer la consommation. On ajustera sur 4,8 ou 12 ans pour que l’effet de redistribution soit EXACTEMENT au rythme où on le souhaitera…. Et il y aura ensuite l’éducation gratuite qui attend son tour….

En quelques anéées et sans désordre, on aura changé le consensus essentiel de la société américaine.... sans que ne se brise le consensus. On pose le premier geste cette annéee... 

 Trump ? Sanders est pour le nécessaire ; Trump est pour le rêve.... L’Amérique en a assez de ses politiciens minables, corrompus et sans éclats. Pionniers et cowboys en esprit se rebiffent contre des hierarchies syrupeuses... Allez hop ! On profite du changement utile pour s'offrir l'agréable et on met tout ça aux ordures.  

Il serait TRES surprenant que Trump soit élu, mais ce n’est pas exclu…. Les primaires seront là pour en décider, mais surtout pour juger du soutien populaire à la remise a en question de certaines idées devenues désuètes.

Il y a une demande forte pour en finir avec le syndicalisme, par exemple, qui n’a plus d’utilité dans une économie tertiaire entrepreneuriale. Aussi, pour Briser le monopole terrifiant de l’industrie des médicaments et des autres drogues. Ou encore, pour arrêter l’antagonisme Russie-USA, vestige de rivalités idéologique et économiques fossiles, et qui est délétère pour un Occident… qui a maintenant de vrais rivaux et devrat être uni.

Pour poser de tels gestes symboliquement audacieux, quoi de mieux qu’un président imprévisible qui se situe hors de toute continuité partisane ? Si l’Amérique veut les poser, elle choisira Trump….. Improbable, mais même si elle ne va pas jusqu’au bout de cette démarche, l’Amérique par son soutien à Trump, donnera la mesure de son désir de non conformisme….. et ce ne sera pas en vain..

 

Pierre JC Allard

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.13/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • oncle archibald 7 février 17:12

    "Peut-on, aux USA, gagner une élection présidentielle sans offrir un véritable choix ni même aborder de front une seule question sérieuse ? Ne ricanez pas. Bien sûr, on le peut."

    C’est bien aux Français que vous posez cette question ? A des français parfaitement au courant puisqu’ils se tapent François Hollande après Nicolas Sarkozy, tous deux élus avec en guise de programme cette seule affirmation : ne votez pas pour l’autre, il serait pire !

    J’espère que ce type de campagne a fait son temps. Quoi qu’il en soit je crois que tous les occidentaux ont compris qu’il fallait un vrai changement de société. Les alternances sans effet réel sur leur quotidien ils n’en veulent plus du tout, ce qui explique d’ailleurs la montée en flèche de l’abstention et des votes protestataires.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 7 février 17:31

      @oncle archibald


      J’ai bien peur qu’ici on ne se prêche entre convertis... ! Mais est-ce qu’on ne suit pas le chemin des USA, justement, en croyant que « parce qu’ils n’en veulent t plus du tout » les Européens vont efficacement triompher de la totale manipulation médiatique qui mene le monde ? L’abstention ne suffit plus.


      PJCA

    • julius 1ER 8 février 12:58
      qu’il fallait un vrai changement de société. Les alternances sans effet réel sur leur quotidien ils n’en veulent plus du tout, ce qui explique d’ailleurs la montée en flèche de l’abstention et des votes protestataires

      @oncle archibald

      le vrai problème Oncle A, c’est que les gens qui voudraient un changement de société le veulent pour singer ceux qui sont aux manettes .... avec tout le corollaire d’images d’Epinal cad être riche et puissant sauf que la planète n’y suffirait pas alors avant de changer de société ... 

      il faudrait commencer par changer les mentalités ce qui évitera bien des « accidents de parcours » !!!

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 7 février 17:18

      @ Adrienjoseph


      En musique, votre commentaire ferait un peu Ferré..... Mais la question dont je traite n’a pas qu’une dimension poétique  smiley

      PJCA

      • tonimarus45 8 février 10:46

        @AdrienJoseph— curieusement on voit arriver depuis quelques dizaines de jours des«  »« nouveaux » agaravoxiens dont on se doute qu’ils postent sous plusieurs pseudos ou qui en changent comme de chemises pour paraitres « blancs comme neige »" ????????


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 8 février 17:09

        @tonimarus45


        ....« on voit arriver depuis quelques dizaines de jours de nouveaux » agaravoxiens.... »

        C’est un phénomène récurrent.... En en analysant les fluctuations, sans intervenir, vous en apprendrez beaucoup sur ce qui anime ce site et comment on le manipule

        PJCA

      • EpiqueTête EpiqueTête 7 février 17:20

        Pour tout dire je tâche de garder les américains hors de ma tête à défaut de pouvoir préserver mes oreilles et mes yeux, donc je ne suis pas en détail la situation. Mais depuis que j’ai appris que la femme de Clinton candidatait je n’ai guère de doute. Enfin si car rien n’est jamais certain - mais Trump ah ! je serais surpris.


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 7 février 17:38

          @EpiqueTête

          HILLARY est bien l’option la plus probable.... mais beaucoup gens aux USA voudraient être surpris..... Et n’oubliez pas que ,contrairement aux apparences, la politique américaine travaille sur le long terme...

          PJCA

        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 7 février 17:55

          @ tous


          ( je reviens dans deux (2) heures et repondrai à tous les commentaires)

          PJCA

          • César Castique César Castique 7 février 19:46

            @Pierre JC Allard

            « ..et repondrai à tous les commentaires). »


            Pour ce qui me concerne, ce n’est vraiment pas nécessaire. 

            Ce sera autant de temps de gagné pour vous. Et ça aussi, c’est précieux, le temps... 

          • César Castique César Castique 7 février 18:56

            « un débat sur la seule vraie question politique sérieuse – qui est le partage de la richesse ? »



            Ça, c’est le degré zéro de la réflexion - si le terme est pertinent - politique, parce que l’homme, c’est quand même autre chose qu’un appareil digestif...


            Au vrai, j’ai rarement lu quelque chose de plus con. 


            Que, dans un chenil, des clebs n’aient d’autre horizon d’existence, que d’avoir leur part de gamelle, je peux comprendre, mais, enfin, ce sont des clebs. 


            Les hommes, ce sont des impressions, des emballements, des inclinations, des antipathies, des affinités, des haines inexpiables, toute une série d’attitudes et de sentiments, qui ne se règlent pas au niveau du morlingue.

            • oncle archibald 7 février 19:25

              @César Castique : ouais .... un petit doute quand même.

              Est ce que les impressions, les emballements, les inclinations, les antipathies, les affinités, les haines inexpiables, les attitudes et les sentiments, ne découlent pas, en grande partie, de ce qui se passe au niveau du morlingue ?

              Le cul et le fric sont les sujets majeurs qui depuis quasiment toujours conditionnent le comportement des hommes.


            • César Castique César Castique 7 février 20:38

              @oncle archibald

              « ...ne découlent pas, en grande partie, de ce qui se passe au niveau du morlingue ? »



              En grande partie, sûrement pas. Et si c’est le cas pour certains, en même temps, que je plains ceux qui les subissent, je ne les méprise. Ce sont des opportunistes, des flatteurs, des hypocrites, des concupiscents, des envieux, des sous-merdes en somme.


              Dans tous nos rapports avec autrui, il y a des questions de convergences, d’affinités, de communion, ou alors de divergences, d’antagonismes, d’hostilités, dans lesquels interviennent souvent des facteurs autres que matériels.


              « Le cul et le fric sont les sujets majeurs qui depuis quasiment toujours conditionnent le comportement des hommes. »


              Ce que vous appelez « cul », je le traduis pas « possession des femelles », non par pudibonderie, mais parce que ça me paraît restituer mieux notre nature profonde, nos instincts. 


              Et je crois que la pulsion libidinale l’emporte de loin sur la cupidité en elle-même et pour elle-même.

            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 7 février 21:21

              @César Castique


              « ’homme, c’est quand même autre chose qu’un appareil digestif... »

              Pas au départ.... Et si on ne le comprend pas, on ne sort pas du niveau 0.

              PJCA


            • simplesanstete 7 février 22:09

              @Pierre JC Allard

              La reconnaissance est loin de n’être que celle du ventre, césar castique a raison. Le mode de production cacapiteux est avant tout production de signes de connaissances ET reconnaissances, le lac des signes comme ne disait pas Jean Baudruche bredouillant.
              Lisez çà PJCA , le seul critique de Marx la pseudo menace.
              http://leuven.pagesperso-orange.fr/enquete.htm

            • simplesanstete 7 février 22:13

              @Pierre JC Allard

              et beware, n’employez plus impunément le gros ON !


            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 8 février 02:30

              @simplesanstete

              Le gros « ON » est la proposition d’un arbitrage - dont quiconque peut se dissocier - pour permettre de faire un pas vers une perception commune de la réalité....et la possibilité d’une interaction. En commentaires sur ce texte, sont apparues des professions de foi situationnistes que je trouve intellectuellement stimulantes, mais dont je n’oublie jamais qu’il peut en tenir une infinité sur la tète d’une épingle.... et qu’il faut s’en écarter le temps de cultiver son jardin.. je verrai dans les heures qui suivent, si ce que j’ai dit concernant la politique américaine suscite un intérêt ... ou si la France n’a pas cette préoccupation.

              PJCA

            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 8 février 02:33

              @simplesanstete


              Baudrillard a le dos large....  smiley


            • julius 1ER 8 février 13:04

              un débat sur la seule vraie question politique sérieuse – qui est le partage de la richesse ? »

              @César Castique

              mais c’est la seule question qui vaille car elle est intemporelle !!!

              le reste n’est qu’habillement et faux -semblant, tous les problèmes sont économiques avant d’être religieux et politiques ... prétendre le contraire est soit mensonge soit hypocrisie !!!

            • César Castique César Castique 8 février 15:37

              @julius 1ER


              « .... prétendre le contraire est soit mensonge soit hypocrisie !!! »


              C’est admirablement vu, à une nuance près en ce qui me concerne : je suis menteur et hypocrite à la fois.

            • Abou Antoun Abou Antoun 8 février 01:01

              Les dirigeants soviétiques ont manqué d’imagination. Il suffisait de scinder le PCUS en PC-républicain et PC-démocrate. l’URSS avait le multipartisme et la démocratie pour le même prix.


              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 8 février 02:51

                @Abou Antoun

                 « Il suffisait. »... Mais il ne faut pas sous-estimer le GÉNIE de l’Amérique d’avoir réussi a transformer de vraies oppositions en simples querelles de mots. Cela sans les absoudre, bien sur, de tout faire pour qu’une zizanie bien entretenue pousse impitoyablement leurs ennemis dans la direction contraire....


                PJCA

              • Trelawney Trelawney 8 février 08:15

                Il existe une loi aux USA appliquée dans les états du Nord et quelques autres états, et aussi très peu d’états du sud. Cette loi stipule qu’une capitale d’état ne doit pas avoir de bâtiment plus haut que le capitole à Washington. Ce qui fait que cette capitale ne peut avoir d’existence économique. C’est tout simplement pour éloigner le politique (potentiellement dangereux) de l’économie de l’état. En Californie la capitale est Sacramento, en Floride, Tallahassee, en Illinois, Springfield et pas Chicago, en Louisiane Baton Rouge, dans le Michigan Lansing et pas Détroit, New York Albanie et pas New York, Washington Olympia

                Cela donne une idée précise de ceux que l’américain pense du politique


                • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 8 février 17:25

                  @Trelawney

                  J’ignorais et je trouve cette information très intéressante

                  PJCA

                • Spartacus Spartacus 8 février 09:13

                  Peut être faut il se renseigner sur Trump.

                  Il est connu depuis longtemps. Il a connu faillites et redressement spectaculaire.
                  Il a la réussite professionnelle, et un grand charisme.

                  Il dit ce qu’il pense quitte a faire « causer » le bobo offusqué, contre des candidats qui disent ce qu’ils ne pensent pas mais disent ce qu’il faut dire.

                  Les gens se disent simplement qu’on a plus a gagner avec un personnage qui sait s’en sortir et s’adapter en cas de tempête qu’avec des branques qui n’ont aucune réussite personnelle.

                  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 8 février 16:59

                    @Spartacus


                     Je suis cette fois bien d’accord avec vous. On trouvera bien à en découdre quand le dossier évoluera smiley

                    PJCA

                  • Trelawney Trelawney 8 février 17:07

                    @Spartacus
                    Rien que pour voir ce que donnerait une discussion au sommet Poutine vs Trump, j’aimerai qu’il soit élu smiley


                  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 8 février 17:35

                    @Trelawney

                     Vous noterez mon allusion, en fin du présent ’article, à un rapprochement Usa-Russie ; c’est une de ces choses que le gens ne voient pas venir.... Voyez ci-dessous mon article d’il y a 6 ans,,,,



                    PJCA

                  • L'enfoiré L’enfoiré 8 février 10:36

                    Bonjour Pierre,


                     Je suis sûr que mon billet « Trump-moi ça » sur la question vous amusera.
                     Il est dans la catégorie « Parodie »
                     Je suivrai l’affaire à la suite jusqu’à l’arrivée du bébé joufflu pendant 9 mois. Je le verrai grandir dans le ventre de sa mère patrie.
                     Mais pas dans dix articles. Dans un seul.
                     J’aime voir l’évolution non disparate.
                     Mon blog me le permet contrairement à un site comme Avox qui ne permet pas les mises à jour dans le temps.
                     


                    • Spartacus Spartacus 8 février 10:44

                      @L’enfoiré


                      Passe ton article sur AG. Il est au moins plus informé sur les USA que les articles actuels de clichés...

                      Je voterai pour ton passage...Les miens ne passent pas la censure de la secte des gauchistes.
                      Ca changera de la masse des articles insipide de prosélytisme de Staline ou souverainistes....


                    • L'enfoiré L’enfoiré 8 février 11:01

                      @Spartacus salut,


                       J’ai renoncé depuis longtemps à passer des articles sur Avox.
                       Comme je l’expliquais à Pierre, j’aime avoir une vue d’ensemble sur les choses et pas des bribes disparates qui apparaissent à un moment donné de l’histoire.
                       Il y a un avant, un pendant et un après qu’il faut rassembler.
                       Je n’écris jamais un billet dans la précipitation.
                       Ils se construisent avant l’événement, se poursuivent en cours et se terminent une fois qu’ils sont remplacés par d’autres événements du même type.
                       Les articles que j’ai écrit sur le même sujet à des époques différentes, sont annexés en finale. 
                       Je n’ai jamais fait partie de gauche ou de droite ou plutôt je les ai tous mis à l’index, pointés dans leurs travers.... en mécréant complet.


                    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 8 février 17:43

                      @L’enfoiré

                      J’Y COURS.... !

                    • Trelawney Trelawney 8 février 17:58

                      @Spartacus
                      Les GIL, foufouille, L421 et compagnie pourraient faire un effort de plusinter Spartacus, ne serait-ce que pour engager le débat. Mais visiblement ils n’aiment pas être contredit.

                      Sont plus communistes, sont carrément bolchéviques


                    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 8 février 18:29

                      @Spartacus

                      Je vote la plupart du temps pour vos articles . On ne lutte pas contre une idée en refusant d’en débattre..

                      PJCA

                    • sampiero sampiero 8 février 18:55

                      @Trelawney

                      T’a pas encore compris que Spartacus est un sous marin gauchiste dont la tâche consiste à dégoutter définitivement les gens du capitalisme et du libéralisme à force d’outrances débridées en faveur des plus nantis 
                      alors que le pays compte 20 millions de gens qui sont sous le seuil de pauvreté, sans compter ceux qui vont le devenir bientôt.

                      Plusse mon ami. smiley

                      Avec la bulle financière qui s’annonce et qui sera 100 fois plus meurtrière que la précédente, à force de voir ces banques et leurs suppôts jouer aux dés avec l’argent gagné grâce à la sueur des autres. 

                      Il faudra bien venir au partage équitable des richesses qu’on le veuille ou non, sinon on risque de ne pas tarder à revoir se dresser les guillotines. Les peuples affamés et poussés au paroxysme de la colère sont imprévisible.

                      Pour le moment le gogo fait dodo. 


                    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 8 février 22:08

                      Enfoiré


                      j’ai lu. Oui. intéressant..... mais je constate par le ton que vous etes bien conscient de la profonde ignorance des Français en ce concerne les procédures et les idées-clefs de la politique américaine.

                      On ne semble pas comprendre que tout ce que nous décidons en France est sous réserve d’une approbation des USA et qu’il faut maitriser les règles d’un jeu que nous voulons ignorer. Désolant. Parce qu’on le laisse chanter, le coq s’’imagine encore que c’est lui qui mène la base-cour.... !

                      PJCA
                       

                    • Trelawney Trelawney 9 février 08:27

                      @sampiero
                      Avec la bulle financière qui s’annonce et qui sera 100 fois plus meurtrière que la précédente

                      Etant une personne qui a pleinement conscience que ce n’est pas le communisme qui nous sauvera, je me suis préparé au tsunami qui va nous arriver dans peu de temps. (j’ai de bonne jumelles et la vague est haute). Puisque nos banquiers peuvent tout nous piquer, je n’ai plus de compte en banque et j’ai augmenté la surface de mon potager par deux. De plus je cultive 300m2 de blé et je fais moi même ma farine et mon pain. Je suis parré

                      J’ai aussi un fusil et j’ai acquis dans ma jeunesse une formation pour m’en servir (7 ans de légions) aussi pour le partage des richesses, je suis pour, mais c’est moi qui distribue


                    • Spartacus Spartacus 9 février 19:52

                      @Pierre JC Allard

                      Merci JC
                      Sachez que je vote même pour eux....Comme quoi

                    • L'enfoiré L’enfoiré 8 février 10:47
                      Non, vous n’avez pas fait une exclu aux Français en leur expliquant ce que sont les Etats Unis..
                      J’ai appris un mot  « tout semble faséyer » non usité chez nous.
                      Chez nous on dirait plutôt dans le ordre d’idée : « choser »..
                       smiley



                       

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès