Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Tunisie : Les faux leitmotive d’Ennahdha, prélude d’un Coup (...)

Tunisie : Les faux leitmotive d’Ennahdha, prélude d’un Coup d’Etat Islamique Constitutionnel !

1. Les leitmotive du Parti Islamiste Ennahdha

Le mot « leitmotiv » est formé à partir des deux mots allemands « leit » (diriger) et « motiv » (motif) et désigne une phrase, une formule très affirmative, un thème musical,…qui revient à plusieurs reprises dans un discours, dans une œuvre littéraire, musicale,…pour imposer, suggérer,… une idée, une orientation, une sensation,…
 
Le leitmotiv du Parti Islamiste Ennahdha, usité tous azimuts, par ses Dirigeants, Partisans et Sympathisants, se résume en cette simple phrase : «  Nous sommes majoritaires, donc nous décidons  » dont une variante, à conclusion implicite, est : « Le peuple nous a choisi, on est investi par la volonté populaire ». 
 
En outre, dans une Interview, parue le 16 janvier 2012 sur le journal Métro-Montréal, Rached Ghannouchi, Président-Fondateur du Parti Islamiste Tunisien Ennahdha, a déclaré :
 
« Nous avions obtenu une majorité lors des élections de 1989 » ;
 
en ajoutant : 
 
« Lors des (dernières) élections en Tunisie, au Maroc et en Égypte, les islamistes modérés ont remporté la majorité des suffrages ».
 
 
2. Ennahdha gouverne de façon partisane et en solo
 
Avant d’examiner de plus près la véracité de ces leitmotive et affirmations, qui constituent l’épine dorsale de la stratégie, plus tôt de la tactique, d’Ennahdha, montrons, par des exemples caractéristiques, comment ce Parti apparaît, de plus en plus, comme étant le seul détenteur du Pouvoir et de son Orientation. En effet, ses deux alliés [le Congrès Pour la République (CPR) et Ettakatol] dans la Troïka [ qui est au Pouvoir et qui représente la Majorité à l’Assemblée Nationale Constituante (ANC), issue des élections du 23 octobre 2011] apparaissent, de plus en plus, comme des figurants et ont de moins en moins leur mot à dire dans les grands choix et décisions qui vont conduire à la Rédaction de la Constitution de la Deuxième République Tunisienne et à façonner la Gouvernance du Pays, pendant la traversée de cette période cruciale, à turbulences et à grands risques. Un premier tel exemple est la main mise des Constituants appartenant au Parti Ennahdha sur les postes clés au sein des Commissions Spécialisées de l’ANC. Un second exemple caractéristique de cette dérive est la nomination, par le seul Premier Ministre et Secrétaire Général d’Ennahdha, Hamadi Djebali, des Responsables des Médias Publics Tunisiens, depuis les Rédacteurs en chef jusqu’aux Directeurs Généraux des Institutions, et ce, sans consulter, ni informer ses Alliés de la Troïka, les Structures Professionnelles et l'Instance Nationale de la Réforme de l'Information et de la Communication, violant ainsi de façon flagrante, les engagements pris par son Parti en matière de Liberté de la Presse. Et c’est grâce à une forte mobilisation de la Société Civile, conduite par le Syndicat des Journalistes, que certaines de ces nominations ont été annulées. N’oublions pas que les Médias Nationaux appartiennent au Peuple : essayer de les mettre au pas en les infiltrant, dans le but de lesinstrumentaliser, est un symptôme de tous les régimes totalitaires.
 
D’ailleurs, dans son Discours de Politique Générale, prononcé le 22 décembre 2011 devant les Constituants, le futur Premier Ministre, Mohamed Djebali, en intégrant dans son Programme un point spécial relatif aux « Mœurs et à la Conduite Morale », dévoile jusqu’où peuvent aller les prérogatives du Pouvoir selon Ennahdha, en confondant Politique Partisane et Action Gouvernementale solidaire avec ses alliés, et ce, avant le sacre républicain de son Gouvernement. En effet, ce point stipule : « Une profonde et inquiétante détérioration des mœurs et une baisse flagrante des valeurs sont des phénomènes, sans précédent, que nous observons depuis un certain temps. Il est temps et urgent de penser un nouveau système de valeurs pour notre société ».
 
Il est évident qu’une telle affirmation, chère à Rached Ghannouchi, ne peut être approuvée par les militants du CPR et d’Ettakatol, d’autant plus que sa réalisation nécessiterait la création d’une « Milice des Mœurs et des Valeurs », comme l’ont appliqué, déjà, les Salafistes (à Sejnane, par exemple), et consacrerait Ghannouchi en tant que « Guide Suprême » de la Révolution, Moncef Marzouki, notre actuel Président de la République, serait l’analogue deBani Sadr, premier Président de la République Islamique d’Iran.
 
Qui plus est, cette affirmation implique, de facto, deux autres inquiétants corollaires. En mettent dans son programme l’établissement d’un « nouveau système de valeurs pour notre société », Ennahdha montre, en premier, qu’elle feint d’ignorer que sa prise des rênes du Pouvoir est provisoire, comme il est dit, explicitement, dans le Titre de la Loi (appelée, aussi, « Mini-Constitution ») qui gère, actuellement, les Pouvoirs en Tunisie, à savoir la « Loi Sur L’Organisation Provisoire des Pouvoirs Publics », « Provisoire » s’achevant avec l’achèvement de la Rédaction de la nouvelle Constitution. D’ailleurs, la dénomination officielle du Cabinet actuel est « Gouvernement Provisoire », dénomination qu’Ennahdha réfute et a essayé, en vain, par tous les moyens, de bannir du vocabulaire des médias. Et, en second, Ennahdha feint d’oublier que la « raison d’être » de ce Gouvernement Provisoire est de gérer les affaires courantes et d’accompagner les travaux de l’ANC, et non de se lancer dans des Réformes Sociétales partisanes.
 
3. Véracité des leitmotive d’Ennahdha
 
Passons, maintenant, à l’examen de la véracité des dits leitmotive et affirmations. Sur le total du nombre de sièges à l’Assemblée Nationale Constituante (ANC), Ennahdha en possède aux environs de 41% ; ce qui implique que les affirmations « Nous sommes majoritaires  » et «  Le peuple nous a choisi, on est investi par la volonté populaire  » sont fausses. Si l’on considère, maintenant, les électeurs inscrits volontairement : 36%, environ, d’entre eux ont voté Ennahdha ; ce qui entraîne que les deux dites affirmations sont encore, un peu plus, fausses. Et, pour terminer, considérons les électeurs potentiels : le pourcentage de ces électeurs qui ont voté Enahdha n’est égal ni à 30%, ni à 25%, il est égal à, environ, 20% ; ce qui montre que les affirmations en question sont archi-fausses.
 
Que les choses soient claires. Il ne faut pas croire que, par mon analyse, j’essaye de contester les résultats des élections à l’ANC ou la légitimité du Gouvernement : l’ANC et le Gouvernement sont légitimes et tiennent leur légitimité de la Volonté du Peuple et du Suffrage Universel : soutenir le contraire c’est appeler à la rébellion et à la guerre civile. Je voulais simplement rappeler que le Peuple n’a pas voté, majoritairement, pour Ennahdha ; car la majorité c’est (50+x)%, avec « x » un nombre, mathématiquement, strictement positif : Ennahdha est, simplement, le premier vainqueur de ses élections.
Un autre exemple, qui caractérise la relation ambiguë qu’entretient Ennahdha avec la « Théorie des Nombres », se situe dans le cadre d’incidents, oh ! Combien douloureux, indignes d’un pays civilisé, condamnables dans toutes les croyances et dans toutes les spiritualités. La vision de la Vidéo correspondante, qui mérite d’être appelée « la Vidéo de la Honte », m’a plongé dans un état second, dominé, à la fois, par la peur, la honte et la stupeur et a fait disparaître en moi, pendant un instant, ma conviction d’appartenir à un Peuple réputé pour sa Tolérance et son « Bien-Vivre-Ensemble ». Il s’agit des appels à la haine et des slogans racistes à l’égard des Juifs proférés par un groupe de partisans et/ou sympathisants d’Ennahdha qui vociféraient : « Virez les juifs Tuez les juifs ! », « Tuer les juifs est un devoir ! »,…, lors de l’arrivée, le jeudi 5 janvier 2012, d’Ismaïl Haniyeh, Premier Ministre Palestinien à Gaza, à l’aéroport de Tunis-Carthage. Ces incidents ont eu lieu en présence des deux plus hauts Dignitaires d’Ennahdha, Rached Ghannouchi et Hamadi Djebali, qui étaient là pour accueillir le dirigeant du Hamas. Ghannouchi et Djebali n’ont eu aucune réaction, ni manifesté aucune condamnation immédiates. Comme d’habitude, ils ont raté une belle occasion de Pédagogie Politique, en ne condamnant pas, à chaud, l’inacceptable. Ils auraient dû, au moins, rappeler que l’Islam est une Religion de dialogue et de tolérance, comme il est explicité dans plusieurs versets du Coran invitant les croyants à toujours discuter avec bienveillance, essentiellement avec ceux qui ne partagent pas leur point de vue, en citant à la foule, par exemple, le Verset 46 de la Sourate 29 où il est dit : « Lorsque vous discutez avec les Gens du Livre, usez de la plus grande courtoisie  » et en lui rappelant que l’expression coranique « les Gens du Livre » désigne, notamment, les Juifs et les Chrétiens.
 
Qui plus est, il a fallu l’indignation et le tollé général, perceptibles sur les Médias et les Pages des Réseaux sociaux, soulevés par ces incidents, pour qu’Ennahdha, quatre jours après, le jour du départ de Ismaïl Haniyeh (quelle coïncidence !) réagisse par un Communiqué signé par son Président Rached Ghannouchi, paru sur son Site et transmis à l’AFP, affirmant que les juifs de Tunisie sont « des citoyens à part entière avec les mêmes droits et les mêmes devoirs que les autres » et attribuant ces incidents à «  un groupe d’individus ne dépassant pas les doigts d’une seule main  »(sic) ; alors que le Journal le Temps, dans son édition du dimanche 8 janvier 2012, a écrit « Des dizaines de jeunes ont scandé des slogans anti-juifs… ».Pour départager ces deux estimations, j’invite le lecteur à visionner la « Vidéo de la Honte », dans le Lien ci-dessous, et à donner sa propre estimation du nombre d’individus qui renchérissaient en chœur aux appels à la haine du sinistre Soliste.
 
 
Ce qui montre que les Islamistes, en Politique ne savent pas lire et interpréter les nombres. En particulier, ils ne savent pas ce que c’est qu’« une Majorité ». Ce qui explique, peut-être, leur action au sein de l’ANC où ils se comportent comme étant un Parti qui a, à lui tout seul, la Majorité. Ce qui explique, aussi, leur façon de conduire en solo, au sein du Gouvernement, les Affaires de l’Etat.
 
4. Composition de l’électorat d’Ennahdha
 
Dans ce contexte, il convient de souligner, que l’électorat d’Ennhadha n’est pas nécessairement Islamiste. Grosso modo, nous pouvons classifier cet électorat selon cinq types de vote : un vote réellement Islamiste, probablement minoritaire, un vote de sympathisant, un vote de compassion pour ceux qui ont, réellement, souffert sous Zinochet ou sous Bourguiba, un vote sécuritaire ou de restauration de, soi-disant, valeurs et, enfin, un vote de remerciements pour l’agneau offert, lors de l’Aïd-el Kabîr, pour la prise en charge des frais de mariage, circoncision, rentrée scolaire,factures impayées,… Ce vote de remerciements seraient financé, entre autres, par certains pays du Golf, dont le plus généreux serait Qatar, et ce, à travers des Associations humanitaires ou de bienfaisance.
 
En outre, malgré la répression subie et la clandestinité de leurs activités sous l’ancien régime, les Islamistes sont restés, contrairement aux Modernistes, structurés et présents dans les quartiers déshérités et dans la Tunisie profonde et proches de leurs habitants ; ce qui a permis à leur campagne électorale de couvrir, dès le démarrage, beaucoup de citoyens, campagne qu’ils ont orientée vers les valeurs identitaires, jusqu'à présenter les candidats Modernistes comme étant des athées, des occidentalisés, des buveurs de bière et de vin,… 
 
5. Ennahdha a récupéré la Révolution de Jasmin sans y avoir pris part
 
Quant à la participation des Islamistes, en général, à la Révolution de Jasmin, tous les Analystes Politiques, tous les Observateurs et tous les Acteurs de terrain sont d’accord pour affirmer qu’ils ont brillé par leur absence lors de toutes les Manifestations et Rassemblements qui ont conduit, le 14 janvier 2011, à la fuite du Dictateur, comme le dit explicitement, par exemple, notre Président de la République actuel, Moncef Marzouki, allié d’Ennahdha dans la Troïka, dans la Vidéo suivante, filmée à la veille de la Victoire, où il déclare que « Les islamistes sont complètement et totalement absents  » :
http://videos.tf1.fr/infos/2011/la-tunisie-n-est-pas-un-pays-democratique-6215593.html
 
D’ailleurs, dans la totalité des Vidéos sur la Révolution, filmées avant le 15 janvier 2011, on aperçoit très peu de femmes voilées ; mais, aucun barbu à la salafiste, ni aucun Niqab, ni, non plus, aucun Dirigeant Islamiste n’y figure.
 
Pour ce qui concerne mon espace professionnel, je peux témoigner qu’avant cette date, les Universitaires Islamistes ( dont Moncef Ben Salem, notre Ministre actuel de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique) ont brillé par leur absence, lors de tous les Rassemblements et Manifestations, organisés contre Zinochet et son Régime, auxquels j’ai participé ; en particulier, lors du mémorable et imposant Rassemblement du jeudi 13 janvier 2011, organisé, au Campus Universitaire de Tunis El Manar, par la Fédération Générale de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, sur l’Esplanade de La Faculté de Droit et des Sciences Politiques. C’est avec nostalgie révolutionnaire et, je l’avoue, avec fierté, que je prends la liberté de rappeler, ici, que ce Rassemblement prévu, au départ, au Campus intra-muros s’est transformé, à la fin, à mon initiative, en une formidable Manifestation en dehors du Campus, obligeant les Brigades anti-émeute à déclarer forfait pour nous libérer la sortie. Et ce fut la première Manifestation qui a eu lieu sur le plus long Boulevard du Grand Tunis, baptisé, après la Révolution, «  Boulevard Mohamed Bouazizi », le jeune dont l’immolation par le feu, le 17 décembre 2010, devant le siège du Gouvernorat de la ville de Sidi Bouzid, a marqué le début de la Révolution de Jasmin. Ce Boulevard portait auparavant le nom de « Boulevard du 7 novembre », en référence à la date du 7 novembre 1987, jour où le Général Zinochet a renversé le Président Bourguiba, par un « Coup d’Etat Médical ».
 
Malgré ce handicap, les Islamistes ont su, à merveille, tirer les marrons du feu, en récupérant la Révolution de Jasmin sans y avoir pris part. Et, je l’avoue, tout en leur reconnaissant les souffrances de toutes sortes, les atrocités inhumaines et les exils qu’un grand nombre parmi eux ont subis, sous les Régimes de Zinochet et de Bourguiba, je suis toujours estomaqué chaque fois que j’entends ces néo-révolutionnaires discourir sur notre Révolution. A l’opposé, les Modernistes, qui ont, également, subi des souffrances de toutes sortes, des atrocités inhumaines et des exils sous les Régimes de Zinochet et de Bourguiba, furent, quant à eux, une des composantes du fer de lance de la Révolution.
 
Pour ce qui concerne le dédommagement des victimes, toutes orientations politiques et toutes spiritualités confondues,qui ont fait les frais, dans leur vie et dans leur chair, des régimes de Bourguiba et de Zinochet, je pense qu’il est « convenable » que la Nation les dédommage à la hauteur, sinon plus, des souffrances subies. Mais, je pense qu’il est « blâmable » que la Nation fasse les frais, dans la Réalisation des Objectifs de sa Révolution, de l’incompétence ou du déséquilibre psychique de certains des dites victimes qui, pour dédommagement, sont portés aux plus hautes responsabilités de l’Etat. Dans ce qui précède, j’ai employé les adjectifs « convenable » et « blâmable » en référence à l’une des Recommandations les plus omniprésentes, à travers tout le Coran [que l’on peut trouver, par exemple, dans le Verset 17 de la Sourate 31, et ce, sous forme de Conseil donné par Luqmân à son fils], qui dit : « Prescris le convenable et proscris le blâmable ».
 
6. Conclusion et Appel au CPR et Ettakatol
 
Aussi, nous pouvons conclure, à la lumière de l’Actualité et à la lumière de ce qui précède, que la façon des Islamistes de conduire, actuellement, les Affaires de la Nation, en essayant de gouverner, de plus en plus, en solitaire, et ce, sans être investis d’aucune majorité, s’apparente à un Coup d’Etat Constitutionnel.
 
Il est donc urgent que le CPR et Ettakatol, fervents militants, pendant les décennies obscures passées, de la Démocrite et des Droits de l’Homme, renouent avec leurs Valeurs originelles et retrouvent leurs fondamentaux pour stopper, par tous les moyens, y compris par la désintégration de la Troïka, et avant qu’il ne soit trop tard, cette dérive Islamiste.
 
Sinon, au vu de la complicité d’Ennahdha, de plus en plus criante et qui va crescendo, avec les Salafistes, le CPR et Ettakatol feront, in fine le jeu des Islamistes les plus radicaux et seront, devant l’Histoire, les complices responsables de l’Installation sans retour, dans notre Pays, d’une Dictature Théocratique Brune-Verte.
 
Salah HORCHANI
Professeur à la Faculté des Sciences de Tunis

Moyenne des avis sur cet article :  3.93/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • Palinurus Palinurus 21 janvier 2012 09:17

    Pour ceux qui veulent essayer de comprendre ce qui se passe en Tunisie le site Nawaat ouvre une fenêtre , les commentaires pro anti Ennahdha y sont révélateurs .
     Le parti de l’obscurantisme se porte Bien.


    • mjmb 21 janvier 2012 13:28

      @ le correcteur

      Vous avez écrit :

      « (...) le partie islamiste a gagné les éléctions haut la main.(...) le peuple ai voté partie islamiste ».

      Et j’ai écrit :

      « Passons, maintenant, à l’examen de la véracité des dits leitmotive et affirmations. Sur le total du nombre de sièges à l’Assemblée Nationale Constituante (ANC), Ennahdha en possède aux environs de 41% ; ce qui implique que les affirmations « Nous sommes majoritaires  » et « Le peuple nous a choisi, on est investi par la volonté populaire  » sont fausses. Si l’on considère, maintenant, les électeurs inscrits volontairement : 36%, environ, d’entre eux ont voté Ennahdha ; ce qui entraîne que les deux dites affirmations sont encore, un peu plus, fausses. Et, pour terminer, considérons les électeurs potentiels : le pourcentage de ces électeurs qui ont voté Enahdha n’est égal ni à 30%, ni à 25%, il est égal à, environ, 20% ; ce qui montre que les affirmations en question sont archi-fausses. ».

      La déduction, je la laisse au Lecteur !

      Salah HORCHANI


    • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 21 janvier 2012 13:41

      @ le correcteur

      Afin que vous sachiez qui est, réellement, l’auteur du Commentaire précédent, je vous informe que mjmb et moi-même travaillons sur le même ordinateur. Quand j’avais écrit mon Commentaire, il était connecté sur le Compte de mjmb.

      Salah HORCHANI


    • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 21 janvier 2012 12:36

      Exemple de la complicité du Parti Islamiste Ennahdha avec les Salafistes

      Un exemple de la complicité du Parti Islamiste Ennahdha avec les Salafistes est développé dans mon Article ci-dessous [ intitulé « La nouvelle tendance du Ministère tunisien de l’Enseignement Supérieur ! » ] et ses Commentaires :

      http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/la-nouvelle-tendance-du-ministere-107454

      Salah HORCHANI


      • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 21 janvier 2012 14:23

        @ le correcteur

        Mais, malheureusement, dans le Lien ci-dessus, il n’est pas question, uniquement, de « droit à la parole », comme vous dites : il y a agression, violence, menace de mort et volonté d’imposer, par la force, leur Projet Sociétal.

        Salah HORCHANI


      • blablablietblabla espritsubversif 21 janvier 2012 17:31

        Moi à votre place je ne répondrai pas au « Correcteur » un crétin fanatique bien connu sur agoravox ne vous fier pas à sa photo.

         

        Ce gus est comme les fachos qui parasitent le site et empechent tout débat constructif, sauf que lui est un facho islamique de la pire espèce donc n y répndez pas .Vous avez raison monsieur Horchani de dénoncer cet état de fait en Tunisie c’était prévisible , tout coeur avec vous !!


      • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 21 janvier 2012 18:02

        Des salafistes menacent de brûler une libraire à Tunis
        21 janvier 2012

        « Des salafistes se seraient dirigés, après la prière du vendredi, vers une libraire située au centre-ville de Tunis. Ils auraient donné un ultimatum de 48 heures au propriétaire pour retirer certains ouvrages sinon , ils brûleraient son commerce.

        Ces ouvrages seraient de mouvance chiite, selon des sources de TunisieNumérique qui n’ont pas donné plus de détails sur les titres des livres incriminés.

        Le correspondant de TunisieNumerique qui s’est rendu sur place a trouvé la librairie fermée. Certains propriétaires des commerces avoisinants lui ont indiqué que le libraire aurait décidé de ne plus rouvrir son commerce de peur des représailles et de l’exécution des menaces reçues. ».

        Source :

        http://www.tunisienumerique.com/des-salafistes-auraient-donne-un-ultimatum-de-48-heures-a-un-libraire-a-tunis-pour-retirer-certains-ouvrages-sinon-ils-bruleront-sa-librairie/97994

        Salah HORCHANI


      • Richard Schneider Richard Schneider 21 janvier 2012 17:29

        à l’auteur :

        La démonstration est très solide, bien argumentée et les exemples précis.
        Les « islamistes » ont le vent en poupe : ils viennent de remporter haut la main les élections en Égypte. 
        La Tunisie a une autre histoire. Mais bien que laïque depuis Bourguiba, elle glisse peu à peu vers un régime de plus en plus islamisé (Lire les articles du Blog de Martine Gozlan sur le site de Marianne 2). Certes, Ennahdha n’a pas la majorité absolue dans le pays. Il n’en reste pas moins, qu’en tant que parti majoritaire, il est aux commandes du gouvernement : je ne le vois pas endiguer une certaine montée de l’intégrisme - cela ne se fera pas « facilement », car il existe une intelligentzia en Tunisie, mais les dérives ne seront que difficilement contenues.
        Je crois que les leaders responsables de ce parti souhaiteraient l’instauration d’un régime à la Erdogan dans leur pays : cela serait plus présentable aux yeux de l’opinion européenne et US. 
        Juste encore une remarque : certains de mes amis Tunisiens de France ont voté pour Ennahdha ; ils ne sont pas particulièrement « religieux ». Lorsqu’on leur pose la question pourquoi, bizzarement leurs réponses sont assez floues - genre : « c’est le parti qui a résisté à la dictature de Ben Ali ....etc ... » Et les autres partis, n’ont-ils pas résisté ? Mais bon.
        Amicalement,
        RS

          


        • Alex Alex 21 janvier 2012 20:43

          Très bel article qui met en évidence vos bons sentiments.

          Mais, sans vouloir vous saper le moral, je pense que vous avez deux très graves défauts qui sont rédhibitoires pour faire de la politique : l’honnêteté et la naïveté.


          • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 23 janvier 2012 11:07

            Tunisie : étudiantes contre Salafistes - 66minutes de 22/01

            https://www.facebook.com/photo.php?v=231879793561578

            Salah HORCHANI


            • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 23 janvier 2012 22:36

              A propos des Incidents Racistes et Haineux, du jeudi 5 courant, survenus à l’Aéroport de Tunis-Carthage, lors de l’arrivée d’Ismaïl Haniyeh, Premier Ministre Palestinien à Gaza

              « L’ambassade des USA à Tunis a averti le département d’Etat américain (Le ministère des affaires étrangères) le jour même de cet incident. Hamadi Jebali aurait reçu un coup de fil de la maison blanche. Peut-être même d’Obama. Les propos étaient durs. Les américains ont fait comprendre à Hamadi Jebali que c’est grâce à leur soutien qu’ils sont au pouvoir aujourd’hui et qu’ils vont désormais jouer la « carte de l’alternance » et soutenir des adversaires d’Ennahdha. »

              Source :

              http://www.samibenabdallah.info/4802/le-desarroi-de-hamadi-jebali-et-lisolement-de-moncef-marzouki-selon-le-corbeau.html

              Salah HORCHANI


              • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 24 janvier 2012 00:41

                Et les agressions continuent !

                Des Salafistes agressant un Journaliste et un Avocat, devant le Palais de Justice de Tunis, lors d’un Rassemblement, pour la Défense de la Liberté d’Expression et de Création, qui a eu lieu hier lundi 23 janvier 2012.

                https://www.facebook.com/photo.php?v=238509369560959

                Salah HORCHANI


                • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 24 janvier 2012 15:51

                  Tunisie : L’Etat des Lieux

                  http://www.legrandsoir.info/tunisie-l-etat-des-lieux.html

                  Salah HORCHANI


                  • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 24 janvier 2012 21:47

                    Deux autres Vidéos décrivant ladite Agression des Salafistes

                    Si vous n’arrivez pas à accéder à la Vidéo, dont il est question ci-dessus, concernant l’agression des Salafistes contre un Journaliste et un Avocat , je vous invite à consulter les deux Vidéos suivantes qui décrivent, aussi, ladite agression :

                    https://www.facebook.com/photo.php?v=234583943287022

                    http://www.youtube.com/watch?v=Xz10EW9qDFo

                    Salah HORCHANI


                    • Yasmine 24 janvier 2012 23:45

                      Au sujet des résultats des élections, celles-ci mériteraient en effet d’être communiquées avec plus de précision et d’être rapportées à toutes les voix exprimées et au corps électoral qui comprend une part d’abstention non négligeable. A signaler une analyse des résultats de la moitié-nord de la France publiée récemment http://www.kapitalis.com/afkar/68-tribune/7918-analyse-des-elections-tunisiennes-a-la-circonscription-de-france-1.html


                      • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 26 janvier 2012 14:18

                        Tunis : « Marche pour Toutes les Libertés »

                        Samedi 28 Janvier 2012, à partir de 12h00

                        Place des Droits de l’Homme à Tunis

                        http://www.legrandsoir.info/+pao-âmarche-pour-toutes-les-libertes-en-tunisie+.html

                        Salah HORCHANI


                        • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 29 janvier 2012 00:17

                          La Joie du Jour

                          Aujourd’hui, par cette belle « Marche pour Toutes les Libertés », où nous étions des milliers, hommes et femmes, côte à côte, de toutes catégories sociales, de toutes orientations politiques démocratiques, de tous âges, à crier notre attachement à nos Libertés, à toutes nos Libertés, par cette belle Marche, nous avons redonné courage et espoir à tous ceux qui commençaient à avoir peur face à une poignée d’activistes ne respectant ni notre Foi, ni nos Lois !

                          La marche pour toutes les libertés

                          http://www.youtube.com/watch?v=xjjaT7y9WTw

                          Salah HORCHANI


                          • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 29 janvier 2012 11:17

                            Les Universitaires de la FLAHM ont participé à la « Marche pour Toutes les Libertés »

                            Le Slogan scandé par les Universitaires sur la Vidéo qui suit est :

                            « L’université tunisienne libre, niqab dehors ! »

                            https://www.facebook.com/photo.php?v=10150501960387665

                            Salah HORCHANI


                          • Momo 29 janvier 2012 14:30

                            Un appel « SOS Tunisie : les libertés menacées ! » est en ligne, depuis le 26 janvier, à l’adresse suivante :
                            http://www.petitions24.net/sos_tunisie_les_libertes_menacees
                            Actuellement, plus de 500 personnes l’ont déjà signé (en plus des 120 premiers signataires).
                            Hier, c’est déroulée une grande manifestation à Tunis : « La marche pour les libertés ; toutes les libertés ».
                            Signez la pétition pour soutenir les citoyen(ne)s (universitaires, étudiants, journalistes,…) qui affrontent agressions et actes de violences multiples.


                            • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 1er février 2012 00:18

                              « Depuis 2 mois, un groupe de salafistes maintient la pression pour faire accepter le port du nikab » :

                              http://videos.arte.tv/fr/videos/tunisie_les_femmes_et_l_universite-6367132.html

                              Salah HORCHANI


                              • Reflexions 23 mars 2012 13:49

                                 A PROPOS DE LA DERIVE « ISLAMISTE  » DU PRINTEMPS ARABE

                                MANIPULATION DE LA FRACTURE NORD/SUD AU XXI EME SIECLE

                                ( notamment avec les attentats du 11 Septembre qui restent douteux quant aux auteurs )

                                ANTITHESE DU CHOC DES CIVILISATIONS

                                Les Etats Unis sèment les fractures communautaristes ( ici l’islamisme radical, là, le gangstérisme maffieux, plus loin la division des Européens...) ; ensuite ils viennent « libérer »les Pays......
                                Dans le cas de l’Islamisme Radical, comment s’organise la manipulation américaine ? :
                                En semant l’intégrisme musulman partout dans le monde, entre autres actions ..........
                                Le choix par les E-U de la manipulation de l’Islam est ancienne et remonte au XIX èm siècle, avant la 1er guerre mondiale.... En effet, les américains ( il faudrait dire Etats-uniens), comme leurs parents anglo-saxons, sont des férus de prospectives, et celles-ci, dès la fin du siècle dernier, avaient dû leur fournir les scénarios des développement géopolitiques futurs, notamment en Europe et en Orient ..... Si la modernisation des deux rives de la méditerranée s’était poursuivie de façon naturelle, les rives Sud de l’Europe et les rives Nord de l’Afrique auraient connues un développement économique beaucoup plus important. Ce développement intense aurait construit un bloc économique Euro Oriental puissant, avec d’une part, le bloc France Allemagne Italie Espagne Russie( et Angleterre ) et le Bloc Maroc- Algérie- Tunisie- Libye- Egypte- Palestine- Syrie Turquie. Etant entendu que ce bloc oriental était, avant la 1ere guerre mondiale, regroupé sous l’influence Ottomane.......
                                Si cette agglomération économique s’était poursuivie, les Etats Unis aurait été marginalisé sur la scène économique mondiale au second rang ; la première zone économique mondiale serait aujourd’hui Euro Orientale avec la méditerranée comme centre ......
                                Cela, les Etats Unis ont tout fait pour l’empêcher.
                                Après la 2eme guerre mondiale, alors que l’Europe en avait pour 50 ans pour se remettre de l’aventure nazie ( dont en se demande bien qui a pu leur souffler ce délire ? ? ? ..), toute une stratégie a été développée pour construire une fracture en pleine méditerranée. D’abord une couveuse maffieuse a été créée aux Etats Unis (notamment New York ) dans le but d’exporter de la maffia et de l’installer en Sicile pour couper ainsi la 1ere voie de communication économique possible entre l’Europe et le Maghreb ; il faut reconnaître que l’objectif a été atteint au-delà des espérances américaines : l’Europe s’arrête à Naples ! Au-dessous, c’est le Mezzogiorno sous développé.....la Sicile, pont naturel entre l’Europe et l’Orient reste en panne ! ! !
                                Et puis, un Mezzogiorno sous-développé, c’est plus pratique pour installer une base atomique..
                                Les Anglo-saxons ont toujours eu un comportement prospectif ; on ne peut pas leur faire le reproche de ne pas avoir une politique étrangère constante : c’est pour cela que le petit rocher de Gibraltar est Anglais.....
                                Et oui....ils ne s’en cachent pas : ils veulent dominer la Méditerranée..... oui, mais tous seuls ; par-dessus les Espagnols ; par-dessus les Français, par-dessus les Italiens ......
                                Leur prétention n’a pas d’égal
                                Au passage, il faut savoir que les Etats Unis sont des spécialistes de couveuses en« isme » ; partout ou il y a un activisme en « isme », il faut rechercher si la couveuse ne se trouve pas aux Etats Unis .....
                                Mais revenons à notre sujet :
                                Puis, il y a eu la fracture franco-algérienne (notamment sur des critères « ethniques ») qui a fini de couper les espoirs de développement communs entre l’Europe et le Maghreb ; il faut aussi se demander quels ont été les intérêts américains dans l’affaire franco-algérienne.
                                Cela pour faire bref ; mais si nous creusons cette thèse, nous voyons qu’elle éclaircie de nombreuses zones d’ombre d’une politique qui semble chaotique sans ce décodage de la manipulation américaine...
                                Cependant, cette fracture limitée au Maghreb, ne tiendrait pas longtemps si elle ne trouvait pas une assise idéologique puissante qui permettrait de la maintenir et de l’amplifier ....
                                C’est là qu’intervient la manipulation de l’Islam ..... ( qui reste une religion respectable autant que le Christianisme, le Judaïsme ou autres religions )
                                Tout comme l’Inquisition ne représentait pas le Christianisme, l’Intégrisme Musulman ne représente pas l’Islam....

                                Avec l’Inquisition nous avons assisté à l’instrumentalisation du Christianisme, avec l’Intégrisme Musulman, nous assistons à l’instrumentalisation de l’Islam......


                                Pour empêcher au XIX eme siècle l’Europe Économique de supplanter les États-Unis, il fallait empêcher l’ Europe qui commençait son industrialisation d’accéder a l’énorme marché potentiel que représentait l’Orient.
                                La méthode utilisée a été de re-fondamentaliser ( d’instrumentaliser ) l’Islam et l’empêcher de se séculariser. Cette ainsi que depuis le début du siècle, il y a une alliance tacite entre les États-Unis et les fondamentalistes Musulmans. Ce retour a un Islam archaïque (obscurantiste et médiéval ) fait en sorte que les rives de l’Europe et les rives de l’Orient s’éloignent un peu plus tous les jours depuis la fin de la 2eme guerre mondiale .
                                Il faut savoir que toutes les écoles coraniques du monde sont en majeur partie financées par l’Arabie Saoudite, et l’Arabie Saoudite est l’alliée des États-Unis : chercher l’erreur ! ! ! La Mecque est une machine a re-fondamentaliser sous l’oeil bienveillant des USA.

                                En y regardant de plus près, on pourrait se demander si les États-Unis n’ont pas fait à la fin du XIX em siècle un marché avec les fondamentalistes : Aux Etats-Unis la domination économique de l’Occident ( hormis la Chine ), aux fondamentalistes, la domination sur toute la sphères Musulmane ( avec , pourquoi pas, un Ben Laden comme « Calife à la place du Calife » ; c’est un délire très « Buschien ».........) . Al Quaïda ne sert d’ailleurs que les intérêts Étasuniens dans le monde..... Al Quaïda est d’ailleurs le cache-sexe du viol conceptuel organisé par les États-Unis sur la planète depuis le 11/09 ......

                                AQMI relève de la même manipulation Atlantiste que cautionne l’actuel ( et piètre ) président Sarkozy.......

                                Resultat :

                                un Orient qui rétrograde et qui ne peut plus être un marché porteur pour les économies Européennes ; un affaiblissement de l’Europe qui reste sous domination américaine ( y compris la Russie )
                                Un Orient qui rétrograde et qui reste lui aussi sous une domination américaine relayée par des roitelets locaux ( type Ben Ali et autre Moubarak ) avec lesquels ils monnayent pétrole et autres richesses.......
                                De façon subsidiaire, je pense, contrairement aux idées générales, que les Etats Unis ne sont pas allé voler seulement le pétrole en Irak, mais ils sont allés y voler leur Laïcité. En effet, cette stratégie d’obscurantisme développée par les Etats Unis, pouvait être mise en danger par l’exemple Irakien, pays arabe qui, petit a petit, était en train de s’ouvrir à la modernité en sécularisant l’Islam .....Saddam Hussein ne devait pas vivre cent ans, et si les Etats Unis n’étaient pas intervenu, on aurait eu une relève jeune et laïque plus porteuse encore d’espoirs de progrès et de relations fructueuses avec l’Europe .... Comme nous avons eu une relève à Franco en Espagne ...sans avoir eu besoin d’intervenir...Les peuples se suffisent à eux-mêmes, souvent. ( La Tunisie vient de nous en donner un exemple lumineux ! ! ! )
                                Au lieu de cela, les Etats unis, en intervenant, essaient de favoriser la mise en place de régimes religieux intégristes qui freineraient les relations Euro Orientales.
                                Pourquoi n’ont-ils pas déloger Saddam Hussein lors de la 1 ère guerre du Golfe ?
                                Parce que, à ce moment-là, une relève Laïque était possible puisque les classes moyennes et aisées pouvaient fournir les hommes
                                Dix années de blocus avaient pour but de vider le pays de ses classes moyennes et dessécher le terreau Laïque afin de laisser la voie ouverte aux intégrismes.
                                Il faut reconnaître que les dirigeants Etats Uniens ont de la suite dans les idées...
                                Un pays arabe musulman républicain et laïque : voilà un exemple qui pouvait être dangereux pour les Etats-Unis.

                                La Syrie est dans la ligne de mire des Etats Unis pour la même raison ..........

                                Les Etats Unis ne supportent pas ce qui pourrait créer une contagion laïque en terre islamique et permettre la jonction économique Euro Orientale........

                                Les capacités technologiques de l’Europe couplées avec les richesses minérales de l’Orient feraient du bloc Euro Oriental le plus grand espace économique pour les mille ans à venir !!!

                                Cette perspective les inquiètent plus que le décollage Chinois ! ! !

                                Les Etats unis ne supportent pas que les pays musulmans se modernisent car ils deviendraient alors le marché naturel de l’Europe.
                                Il y a deux façons de moderniser les pays musulmans :
                                1/ par l’installation de Républiques démocratiques laïques. On peut appeler cela la « modernisation » de l’islam. C’est ce qui se passait en Irak. On a vu ce qu’en pensent les Etats unis : ils n’en veulent pas ........
                                2/ il y a l’Iran qui propose une autre voie : C’est « l’islamisation » de la modernité. Cela aussi ne plait pas du tout aux Etats Unis. Un Iran ou les femmes au tchador siègent comme députés au Parlement, en plus grand nombre que dans certains Parlements Occidentaux, voilà qui fait désordre. Cette modernisation aussi fait peur aux Etats Unis ; cela risque de réussir et d’être contagieux ...et nous avons là, la raison du montage en épingle de l’affaire Iranienne ! ! ! ; L’histoire de la bombe atomique Iranienne c’est le nuage de fumée qui cache la véritable motivation.
                                Les Etats unis ont une peur panique de voir la « modernité » éclore ou s’épanouir en Orient....et être le ferment du rapprochement économique Euro Oriental.. Pour eux , l’éclosion de cet espace économique Euro Oriental central ( au niveau mondial ) leur fait plus peur que le décollage Chinois !
                                Cette peur, il la nourrisse depuis le XIX em siècle, depuis la raréfaction de l’or des mines des Etats Unis ....et toute leur stratégie se résume à cela :

                                EMPECHER LA JONCTION NATURELLE EUROPE ORIENT

                                Le credo des Etats Unis c’est donc :
                                1/ Islam, oui, mais archaïque et rétrograde ....un Islam moderne et républicain, type « Iran » pas question ! ! !
                                2/ Musulmans, oui, mais intégristes et rétrogrades ...des musulmans laïques et modernes, type « Irak » , pas question ! ! !
                                C’est dans ce délire que nous entraîne la manipulation américaine ( depuis le 11 Septembre ) et sa marionnette Ben Laden ( on ne doit pas oubliés que les deux familles Ben Laden et Bush sont amies et intimes ! ! ! !) .
                                La seule façon de la contrer est de la déjouer et de ne pas s’y laisser prendre .....
                                Comment ?
                                Pour nous Européens, en soutenant les efforts de modernisation et de démocratisation des pays musulmans.....
                                Pour les musulmans de tous les pays, y compris de France, en refusant l’archaïsme ou veulent les entraîner des prêcheurs fanatiques et manipulés .....
                                A ce moment-là, ce n’est plus de Choc des Civilisations dont nous parlerons, mais de la Fusion des Civilisations .......
                                .....si les Etats unis de Bush ( ou d’Obama ) et aujourd’hui, sarkozy, n’interdisent pas ce rêve à l’Europe et à l’Orient par un chantage aux armes de .........

                                Je vous laisse continuer...

                                ( Reflexions 1 ) ( 12 Mai 2007 )
                                ….................................................

                                Aujourd’hui, la Révolution Tunisienne ouvre la voie de cette Fusion Euro Orientale ! ! ! !

                                Et si nos hommes politiques, en France, n’ont pas le courage ou la force d’accompagner ce mouvement de fond, le Peuple saura peut-être les obliger ( comme en Tunisie ) à être à la hauteur de ce moment Historique.

                                Au lieu d’échanger notre savoir-faire sécuritaire comme l’a dit indignement proposé MAM, c’est notre savoir faire Educatif, notre savoir-faire Economique, Industriel, notre savoir-faire en Développement que nous devons leur apporter.

                                Notre savoir-faire Moral, Philosophique, qu’il faut partager

                                Ces Peuples jeunes ont besoin de nous ; ces Peuples jeunes peuvent représenter la Renaissance de notre Europe déclinante ….Nous avons besoin de leur jeunesse, de leur vitalité, de leur soif de Modernité.

                                L’Europe et son Sud peuvent écrire une histoire commune faite d’échanges et de richesses, pour le bien être des Peuples des deux rives d la Méditerranée. : un Nord avec son savoir-faire, un Sud avec une population jeune, une jeunesse disponible pour la Modernité ; un Sud avec des potentialités minières énormes …

                                Seul manque le courage de nos hommes politiques pour amorcer cette histoire commune.

                                Nous vivons des moments Historiques ! ! ! Nos hommes politiques ont le devoir d’être des éclaireurs dans cette voie nouvelle qui s’ouvre à nous.

                                Il faut changer le schéma conceptuel de la lecture du réel et opter pour la Fusion Euro-Orientale .

                                L’Europe ( y compris la Russie ) a besoin de son Sud

                                Le Sud a besoin de son Europe ….

                                C’est la leçon que me donne, personnellement, cette première secousse de la Révolution Tunisienne .

                                ( REFLEXIONS 1 ) 26 01 2010

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès