Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Un drôle de Vaudeville politico-sentimental scandalise toute (...)

Un drôle de Vaudeville politico-sentimental scandalise toute l’Espagne...

Bonjour les amis,

L'actualité espagnole vient de nous servir un de ses épisodes les plus croquignolesques qui soient la semaine dernière, et je ne résiste pas au plaisir de vous le raconter.

Vous saviez que l'opération PUNICA avait permis la détention d'un responsable de premier plan Francisco Granados, qui allait de plateaux télé en plateaux télé en déclarant qu'il fallait faire la guerre à la corruption jusqu'au jour où il a été lui même détenu en tant que chef politique d'une trame de corruption.

Pendant que le parti populaire vivait ses heures les plus noires, les barons du PP commençaient à s'énerver sérieusement devant l'inaction de Mariano Rajoy qui laisse augurer une véritable bérézina électorale dans quelque mois.

L'un d'entre eux, José Antonio Monago, chevalier plus blanc que blanc du PP, président de la communauté d'Estremadure avait fait de terribles déclarations publiques, en affirmant, je cite :

" Quand les égoûts commencent à puer il faut les nettoyer à fond"...tout le monde avait bien compris le message : ce baron réclamait une vraie purge.

Cette même semaine était prévu dans le fief de Monago à Caceres, une convention du PP avec Rajoy, Cospedal, et tous les présidents de région du PP sur le thème : " Bonne gouvernance et transparence".

En effet le PP, coulé par les mauvais sondages, essaie de sortir la tête hors de l'eau et avait décidé de faire cette convention sur les terres de notre chevalier blanc hyper-populaire : un bon exemple illustrant parfaitement la bonne gouvernance,histoire de se redonner du moral.

Deux jours avant, cette réunion au sommet, une petite bombe a été lâchée dans PUBLICO qui est un journal digital. Selon des sources de bonne foi, MONAGO aurait effectué 32 voyages en 16 mois en avion Ibéria business class pour aller voir sa " fiancée" aux îles Canaries et en facturant tout cela sur le compte du budget du Sénat comme si c'était des voyages de travail.

24 heures plus tard Monago comparaît en conférence de presse sans être capable de justifier de manière sérieuse ces 32 voyages qui ont eu lieu en 2009. Malgré tout il dit qu'il va attaquer en justice le journal PUBLICO pour défendre son honneur...

Gros malaise juste avant la convention... Mariano Rajoy peut difficilement annuler.Branle-bas de combat au sein du PP et changement de stratégie. La direction obtient de Monago qu'il rectifie le tir devant l'effet desatreux sur l'opinion nationale. Celui-ci pendant la convention déclare qu'il n'est pas coupable, qu'il va se défendre ( sans apporter le moindre élément nouveau, pas la moindre trace écrite de ses " réunions de travail" aux îles Canaries), et il dit qu'il va rendre tout l'argent.

Et là, on frise le ridicule mes amis, car si les voyages étaient pour son travail de sénateur il n'y a aucune raison de les rembourser, et dans le cas contraire, non seulement il devrait rembourser mais aussi DÉMISSIONNER.

C'est donc dans ce contexte plein d'incohérences, de ridicule et de suspicions que Rajoy lui a renouvellé sa confiance publiquement durant cette convention ( là je crois qu'on touche le fond du fond...)

Enfin, cerise sur le gateau, on apprend que la belle" fiancée", charmante colombienne répondant au doux nom de Olga, avait séduit également un autre député du PP (avant ou après je ne sais plus), qui lui aussi allait la voir aux frais du contribuable mais qui a démissionné samedi dernier, c'est à dire le matin même de la convention... Là, ça devient grandguignolesque.

Voici une photo de Olga Maria Henao Cardenas, la croqueuse de parlementaires...

 

Voici notre chevalier blanc qui ne songe toujours pas à démissionner.

 

Notez que pendant sa comparution à la convention, derrière lui est écrit le mot "Austérité"...le comble.

Que voulez-vous que j'ajoute après ça ? C'est vraiment le pompon après une actualité dense d'affaires de corruption en tous genres, il ne manquait que l'allumeuse de députés dont chaque rencontre amoureuse était financée par les contribuables ( allez voir sur une carte, les îles Canaries c' est pas tout près de Madrid).

Cette histoire pourrait n'être qu'un vaudeville DSKanesque de plus, mais ce qui est incroyable, mes amis, c'est que Rajoy ne se soit pas éloigné de ce personnage comme de la peste, lui qui a demandé pardon au peuple espagnol la semaine dernière.

Non, ce samedi en pleine convention et sous un tonnerre d'applaudissements il lui a renouvellé sa confiance...comme il l'a déjà fait pour Barcenas, Rodrigo Rato ,etc...etc...

 

Enfin, et par ailleurs, ce scandale attire l'attention sur les normes de fonctionnement du Sénat qui ne demande aucun document justificatif aux sénateurs et qui compte simplement sur leur " honnêteté et honorabilité" pour justifier leurs voyages...


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 11 novembre 2014 09:54

    Afin d’ éviter tout malentendu l’ auteur de ce billet ironique ne veut en aucun cas mettre en doute l’ honorabilité de madame Hernao Cardenas qui a le droit de faire absolument ce qu’ elle veut de sa vie privée sur laquelle je n’ ai aucun juegement à avoir.Ce billet traite simplement du problème posé par les parlementaires ou élus qui utiliseraient les deniers de l’ Etat pour payer leurs déplacements personnels de façon peu éthique ou moralement abusive.


    • zygzornifle zygzornifle 13 novembre 2014 09:05

      on a les mêmes ici....


    • Alfred Ledingue Alfred Ledingue 12 décembre 2014 14:11

      Bon, faut comprendre aussi...

      Pour une fille aussi mignonne, je searais capable d’aller aux Canaries à la nage s’il le fallait...
      une journaliste essayait hier de l’excuser en disant qu’il a le droit de rentrer chez lui leweek-end. que les frais de voyage pour rentrer dans son foyer son inclus. et qu’à ce moment là, son foyer était la maison de sa maitresse.
      on aura vraiment tout entendu...

    • Alfred Ledingue Alfred Ledingue 12 décembre 2014 14:13

      Ben faut comprendre aussi....

      Pour une fille aussi mignonne, je serais capable d’aller aux Canaries à la nage s’il le fallait...

    • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 12 décembre 2014 16:43

      Bonjour Alfred

      Depuis la rédaction de ce billet, Monago a donné plus de 4 versions différentes ce qui, bien évidemment ne fait que l’ enfoncer.Il a dit qu’ il attaquerait PUBLICO en justice et plus d’ un mois après le canard n’ a toujours rien vu venir...Il a dit dans un meeting qu’ il rembourserait les voyages et maintenant, finalement il ne rembourse rien du tout....et puis surtout, il est incapable de répondre à Gonzo de la SEXTA quand celui-ci lui met le nez dans le caca...il fuit...lamentable ce mec !


      Indépendamment des pseudo-justifications pathétiques de Monago, la demoiselle est effectivement craquante et sympa...on se demande même ce qu’ elle a bien pu trouvé à l’ autre gros c....

    • oncle archibald 11 novembre 2014 10:28

      « Cette histoire pourrait n’être qu’un vaudeville DSK-anesque de plus » ….


      Je ne suis pas de votre avis, Madame Olga Maria Henao Cardenas n’a à peu près rien de commun avec Madame Nafissatou Dialo. José Antonio Monago a bon gout, lui ! Il y a une grosse différence entre un gourmet et un goinfre non ?

      • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 11 novembre 2014 10:42

        Oncle Archibald

        Je n’ entre pas dans ces considérations...ce n’ est pas le thème de mon billet.La question est celle-ci:comment éviter que les problèmes de testosterone de certains élus coutent de l’ argent au contribuable... ? Réponse : par un contrôle systématique des motifs des déplacements..et en cas d’ abus, démission immédiate

      • oncle archibald 11 novembre 2014 11:37

        Mais la dérision cher ami est peut-être la seule arme qui nous reste, ne nous en privons donc pas. 


        A voir votre post quasiment courroucé que l’on puisse se gausser de choses aussi importantes que les petites culottes des donzelles que sautent nos élus, à voir votre logo furibard, je comprends que vous êtes rétif à toute forme d’humour. Je le déplore mais qu’y puis-je ? Dois-je me contraindre à faire la gueule pour vous être agréable ?? 

        En ce jour de 11 Novembre je ne peux m’empêcher de penser que si nos responsables politiques s’étaient en 1914 contentés de sauter sur leurs petites amies cela aurait peut être évité à un tas de gens de sauter sur des mines.

      • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 11 novembre 2014 13:06

        Vous avez raison oncle Archibald : ma réponse manque d’ humour ( j’ en conviens et j’en suis désolé) et la raison est simple.C’ est parce qu’ en Espagne la presse de droite essaie de faire passer ces parlementaires pour des victimes de la demoiselle...comme si il y avait eu une espèce de complot ce qui est ridicule.Ces relations ont duré plusieurs années ...


      • colere48 colere48 11 novembre 2014 10:44

        Les problèmes de ce genres ne sont que la partie visible de l’iceberg !
        C’est toute l’Europe qui contaminé par la corruption et la duplicité avide de ses dirigeants, politiques et hauts fonctionnaires confondus. Le mal est profond et l’ Europe est desormais un grand corp malade


        • Fergus Fergus 11 novembre 2014 11:00

          Bonjour, Colère.

          Non seulement l’Europe, mais quasiment la planète entière, à de très rares exceptions près. Seule véritable oasis de relative transparence : les états scandinaves.

          Cela dit, et pour parler de la France, nous sommes tous collectivement responsables : que l’on puisse par exemple laisser un Sarkozy dénoncer les « mensonges quotidiens » de la gauche PS au pouvoir ou les « torrents de boue » dans lesquels se vautre ce dit pouvoir est hallucinant de duplicité, Sarkozy n’ayant jamais été égalé dans les atteintes à la probité et la plongée dans les caniveaux les plus nauséabonds, malgré tous les efforts des socialistes.


        • diogène diogène 11 novembre 2014 11:28

          « Si Judas vivait, il serait ministre d’État. »

          Jules Barbey d’Aurevilly (1808-1889)


          • mazig 11 novembre 2014 11:29

            Je crois qu’en France , on n’est pas mieux lotis en matière de corruption des élus. et des journalistes..Des affaires pléthoriques comme celle là ne demandent qu’à être divulguées , encore faut-il qu’il y ait un « PUBLICO » à la française , ce qui est , à l’exception du Canard Enchainée , une donnée inconcevable en France de nos jours.


            • ObjectifObjectif 11 novembre 2014 11:34

              Bonjour,

              Des nouvelles du référendum catalan ?

              http://rt.com/news/203799-catalonia-independence-vote-spain/


              • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 11 novembre 2014 15:37

                Je ferai un petit billet là dessus si j’ ai le temps.Dimanche dernier ce n’ était pas un référendum...c’ était une consultation sans aucune valeur juridique à laquelle les partisans du NON ne sont pas allés( ou très peu).Disons que c’ est une façon comme une autre pour Artur MAS de montrer les biscoteaux...Il y a un problème politique énorme et Rajoy se protège avec la constitution mais on voit bien qu’ il est dépassé...la balle est dans son camp, et s’ il ne fait rien, s’ il ne prend aucune initiative ça ne fera que renforcer les indépendantistes qui ont de plus en plus le vent en poupe.,L’ immobilisme de Rajoy c’ est du pain béni pour eux...


              • lsga lsga 11 novembre 2014 15:41

                L’Europe des Région : la barrière anti-fasciste.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 novembre 2014 19:10

                Les indépendantistes n’ont pas le vent en poupe du tout..

                Magouilles au niveau des listes électorales, vote ouvert à toute l’ Europe, et au delà, pressions sur les médias locaux, gonflement des listes d’électeurs, aucun observateur etc...


                2 catalans sur 6 se sont déplacés et 2 sur 6 seulement ont voté pour l’indépendance...
                C’est un tout petit raz de marée, une vaguelette...

              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 novembre 2014 19:16

                Objectif,
                Je crois que 80% de 40% des inscrits, c’est pas 80% des Catalans...

                Au passage, les électeurs pouvaient venir de partout, en particulier des Pyrénées orientales, Département 66, qui doit être rattaché à la Catalogne, dans les projets d’euro-régions de l’ UE.


              • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 11 novembre 2014 19:23

                Non Fifi

                Le simple fait que 80% des catalans( y compris donc les partisans du NON) veuillent un référendum va peser très très lourd....on voit de plus en plus mal comment Rajoy va pouvoir échapper à cette consultation tôt ou tard. La DIADA c’ était 1 million et demi de personnes MANIFESTANT DANS LA RUE sur une population de 7 millions : c’ est énorme fifi, énorme...Et plus le temps passe, et plus on empêche les catalans d’ organiser un referendum, et plus le camp indépendantiste se renforce.Là on se dirige vers des élections régionales anticipées et personne ne doute que les 4 partis qui réclament l’ organisation d’ un référendum d’ autodétermination vont gagner haut la main.T’ est mal renseignée fifi par des gens du dehors...moi je suis juste à côté dans la communauté valencienne.

              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 novembre 2014 20:46

                Alea jacta est
                2,1 millions de Catalans avaient voté indépendantistes en 2012.
                Ils ont donc perdu 300 000 votants en 2 ans.
                Vous contestez ces chiffres ? Si oui, donnez les vôtres...

                A la fin de ce document, il y a de nombreux articles parus en Espagne.


              • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 11 novembre 2014 23:25

                Fifi, les derniers chiffres sont ininterprétables car ce n’ était pas une consultation mais plutot un sondage réalisé dans des conditions abracadabrantes.Mas a envoyé une lettre à Rajoy aujourd’ hui pour demander des nécgociatiopns sur le référendum et comme ce sera une fin de non-recevoir il va embrayer et contourner le problème en organisant des élections régionales anticipées avec un seul motif : la question référendaire.Si les 4 partis qui demandent la référendum gagnent ces élections, le bras de fer sera lancé comme je l’ avais annoncé dans mon billet il y a 3 semaines.

                rendez-vous est pris Fifi...on en reparlera....

              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 novembre 2014 07:48

                Ce qui m’étonne, c’est que vous êtes de Gauche, et qu’à aucun moment vous ne soyez scandalisée que les régions les plus riches d’ Europe choisissent de refuser la solidarité nationale ?


                En Italie, le Nord riche reproche au sud de lui coûter cher, tout en déversant leurs pollutions à Naples, où elles empoisonnent l’eau, la mer et les sols...

                Le but des euro-régions, c’est de faire éclater les Etats Nation.
                Bruxelles s’en fout des cultures locales, ce qui l’intéresse, c’est de diviser pour mieux régner !

                Croire qu’on est plus fort à 3 millions qu’à 60, est une vue de l’esprit.
                Les euro-régions seront directement sous la coupe de Bruxelles, ce n’est pas mieux que le gouvernement de Madrid, et même pire, car à 3 ou 4 millions, ils pèseront peanuts.

              • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 12 novembre 2014 11:33

                Fifi,
                Sur l’ affaire catalane l’ aspect économique conditionne une partie seulement des séparatistes( car il y a un noyau qui ne se sent pas espagnol mais qui n’ est probablement pas majoritaire).Ceux qui veulent la séparation font campagne sur la mauvaise gestion de la droite qui provoquerait selon eux un gaspillage...c’ est ça leur cheval de bataille.Moi je n’ y crois pas car la bourgeoisie catalane est aussi pourrie et corrompue que la madrilène.J’ espère simplement qu’ il n’ y aura ni troubles à l’ ordre public, ni séparation mais indépendamment de ce que je pense,je suis spectateur objectif d’ une situation qui s’ est dégradée terriblement en moins de 2 ans...et qui préoccupe tout le monde...J’ essairai de vous envoyer des infos au fur et à mesure de l’ évolution du conflit( malheureusement le mot n’ est pas trop fort).
                La question est simple Fifi : si 80% des gens veulent un référendum ça va être difficile de leur nier ce droit indéfiniment...Oublie les chiffres...In situ la pression monte et pour l’ instant je ne vois rien qui puisse faire baisser la pression, au contraire.


              • alinea alinea 11 novembre 2014 11:54

                   QUE SE VAYAN TODOS !

                O

                TODOS SE VAN !


                • ZEN ZEN 11 novembre 2014 12:00

                  On n’est pas au bout de nos surprises !
                  Après les frasques de la famille royale et la confession de Rajoy
                  Heureusement, il reste ce vin magnifique : Marques de Caceres
                  le fief de Monago à Caceres


                  • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 11 novembre 2014 15:49

                    Et oui ZEN l’ actualité de l’ Espagne ne me laisse pas le temps de reprendre mon souffle....Dimanche il y a eu la consultation catalane( ce n’ était pas un réferendum...d’ ailleurs personne ne sait vraiment ce que c’ est car c’ est assez inédit...sont allés voter majoritairement les partisans de l’ indépendance, et les autres sont restés chez eux)...On va voir comment réagit Rajoy( c’ est pas sûr qu’ il réagisse d’ ailleurs...)


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 novembre 2014 07:50

                    Les magouilles électorales des Indépendantistes devraient vous alerter...


                  • Alfred Ledingue Alfred Ledingue 15 décembre 2014 13:19

                    Attention Zen, c’est un faux ami ! Malgré son nom trompeur, le Marques de Caceres est un vin de La Rioja. une autre région espagnole...


                  • SPARTACUS 11 novembre 2014 13:45

                    Bon , Ok dépenser a des fins perso le fric du Sénat est un cas pendable , surtout actuellement en Espagne .
                    Mais pour un minois comme celui là , j’aurai facilement rétabli l’esclavage , foi de Spartacus !


                    • alinea alinea 11 novembre 2014 14:24

                      Pour ce gros porc, il n’y avait bien que le pognon qui pouvait séduire cette poupébarbila !!
                      Mais !! les femmes sont vénales si elles veulent, rien à dire !! smiley


                      •  C BARRATIER C BARRATIER 11 novembre 2014 15:58

                        On peut comprendre, la fiancée vaut le détour, et quand le pot de confiture n’est pas surveillé, on y met la patte e même le menton comme dit la chanson.

                        La corruption est presque générale, totale chez tous les parlementaires français qui font ce qu’ils veulent de la réserve parlementaire qui reste opaque, je parie que les prochaines majorités politiques se la conserveront à nos frais
                        En table des news :

                        Circulaire 2012 pour le financement communal des écoles privées

                         

                        http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=213


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 novembre 2014 19:25

                          Ma foi..., on a les mêmes à la maison...
                          Nous avons entretenu pendant des années, la famille bis de Mitterrand, gardes du corps inclus, aux frais de la Princesse, + les écoutes téléphoniques de la moitié de Paris pour être sûr que le secret serait bien gardé...


                          Je n’ai pas le souvenir qu’on ai demandé au PS le remboursement, ni à Sarkozy de payer son avion présidentiel Air Force One, avec fours plaqué or ?

                            • Ruut Ruut 12 novembre 2014 13:03

                              Lorsque le contribuable n’as pas son mot a dire sur les dépenses de l’état les abus sont rois.


                              • lloreen 16 novembre 2014 16:35

                                « Notez que pendant sa comparution à la convention, derrière lui est écrit le mot »Austérité« ...le comble. »

                                Cahuzac lui aussi , trônait devant un slogan de lutte contre la fraude fiscale.
                                Quand ce sont les escrocs qui endossent le rôle du chevalier blanc, le mieux à faire est de zapper.


                                • piquecul 17 novembre 2014 09:22

                                  Hispanique de descendance proche, très concerné par l’Espagne de part mes liens familiaux, ce pays est un repaire de magouilleurs de toutes sortes.

                                  Le premier d’entre eux est le prédécesseur du roi actuel. Dans le même cortège son successeur qui, toute honte bue, a profité du poste vacant sans la moindre gêne. Pour moi le seul véritable gouvernement légal est la République victime du putsch franquiste.
                                  La question posée par le successeur désigné par franco et qui lui avait juré fidélité (j’étais là pour le voir et l’entendre), était :voulez vous d’un roi ? Il s’est bien gardé de donner le choix entre lui et la République. Ceci dit, depuis de trop nombreuses années le peuple Espagnol est victime de gouvernants sans scrupules qui usent et abusent de leur pouvoir pour maintenir leur privilèges et leur parti. Ils remplissent les poches d’un sérail de suiveurs et de copains sans oublier les leurs.
                                  La situation de la majorité du peuple est incroyablement dégradée. Les seuls à tirer leur épingle du jeu sont, en général, certains des employeurs serviles qui, sans faire de bruits, peuvent encore profiter de la situation. Les droits sociaux ont étés, pour la plupart, anéantis et la hache n’a pas fini d’élaguer les branches jugées inutiles.
                                  Ne nous croyons pas à l’abris de ce genre de situation. Le problème est différent chez nous mais il est là. L’attitude de nos dirigeants est, elle aussi, comparable à bien des égards et les mesures annoncées vont dans le même sens. Le populaire Français est tellement le nez dans ses petits avantages, qu’il ne lève même pas les yeux sur le bruit ambiant comme si cela ne le concernait pas. Le réveil risque d’être rude avec tous ces gourmands qui guettent la bonne place sans état d’âme. Les événements Espagnols sont exemplaires et nous devrions bien en prendre de la graine.
                                  Adis chats. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès