Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Entre la dictature et la démocratie, il y a internet

Entre la dictature et la démocratie, il y a internet

Internet n’est pas un média comme les autres. Il est à la fois le moyen de notre oppression, en même temps que celui de nous en libérer. L’affaire Edward Snowden en est un exemple particulièrement frappant : en dénonçant un programme de surveillance généralisé et mondial, cet homme (en plus des risques qu’il prend pour sa vie) permet à des milliards d’individus d’être tenus au courant de ce programme. Et comme avec Wikileaks, ou Offshore leaks, c’est en à peine quelques secondes, et partout dans le monde, que peuvent être diffusées des informations « sensibles » sans qu’il soit possible ensuite de les faire supprimer. Chacun peut les inscrire sur son ordinateur, les copier et recopier à l’infini, et puis les diffuser à l’envie.

Cet état de fait met en péril nos responsables politiques et financiers car si la surveillance généralisée des populations est justifiée par la sécurité et assez bien acceptée par les populations concernées (si je n’ai rien à me reprocher, que m’importe qu’on m’espionne ?), elle permet aussi de faire éclater au grand jour des « affaires » et des « scandales » dans lesquels nos « élites » sont mêlées, de près ou de loin. Et c’est bien là tout le problème. Paradoxalement, ceux qui nous surveillent sont peut-être aussi ceux qui ont quelque chose à cacher : qui un compte offshore, qui des fréquentations douteuses, qui un passé pesant… Que se passerait-il si on apprenait que la plupart de nos politiques sont corrompus, qu’en privé ils disent le contraire de ce qu’ils affirment en public, quels conflits d’intérêt les meut et pourquoi ils se taisent ou se soumettent à la volonté non pas du peuple mais de leurs donneurs d’ordres ?

Si les peuples apprenaient, preuves à l’appui, qu’on leur ment « les yeux dans les yeux », ne se révolteraient-ils donc pas ?

C’est bien pour éviter cela que les gouvernements voudraient contrôler Internet, et qu’ils montent des plans de surveillance généralisée destinés à repérer non pas les terroristes (eux savent crypter leurs données) mais bien les résistants (ceux qui diffusent les informations « sensibles » ou donnent leur opinion sans prendre de précautions particulières- »puisque nous somme en démocratie »…).

Les partisans de cette surveillance généralisée ne peuvent donc pas interdire internet puisqu’ils en ont eux-mêmes besoin. Et puis la propagande passe elle-aussi par ce même média. Sans compter qu’aujourd’hui internet est indispensable ne serait-ce que d’un point de vue économique. Alors certains veulent couper la télé (comme en Grèce), d’autres surveiller les blogs (comme à Hong-Kong), et d’autres encore les réseaux sociaux (en Turquie près de la place Taksim les communications sont brouillées). Le but recherché est donc de surveiller tout le monde pour pouvoir, ponctuellement, couper les « éléments perturbateurs » un moment et en un lieu donnés, de toute communication.

En réalité internet est un outil à double-tranchant : il peut à la fois rendre possible une démocratie mondiale et une dictature terrible, elle aussi mondiale.
Parlons du « BIG DATA » : cette masse incroyable de données récoltées par Facebook et consorts est une mine d’informations qui peut servir soit à mieux organiser une société réellement démocratique (on peut aujourd’hui savoir de quoi ont « vraiment » besoin les individus et adapter l’offre à la demande, en temps réel et partout), soit à faire des milliards de profit dans une société capitaliste, soit à surveiller tout le monde et partout dans une société dictatoriale.

Ce qui vient de se produire en Grèce en est un exemple parlant : même si la télé ne plaisait pas et que supprimer le journal de Jean Pierre Pernaud serait faire oeuvre de salubrité publique, la télé est un média qui peut servir à la contestation, comme c’est parfois le cas en France si on considère quelques émissions du service public (c’est qu’il existe encore quelques « vrais » journalistes), qui elles aussi « faute de budget » pourraient disparaître bientôt. Et la télé, on peut la supprimer d’un coup. Pas internet.

Le futur de notre monde passe donc par Internet. Et si les citoyens ne prennent pas garde, et qu’ils n’ entrent pas en résistance, nous serons bientôt dépossédés de cette possibilité de la contestation. La Quadrature du Net, Anonymous, Wikileaks, le Parti Pirate sont des organismes que nous devons à tout prix défendre, car ils représentent ce qu’étaient les premiers résistants au fascisme d’avant guerre. Nous devrions, au lieu de se faire tabasser ou gazer dans les manifs, organiser de grands mouvements sur le net, être capables de lutter efficacement contre les sites de ceux qui nous nuisent (comme les sites des grandes banques, ou de surveillance…), et individuellement nous protéger pour empêcher l’ accès à nos données : des cryptages légaux, les logiciels libres ou open source…
Et aussi cesser autant que faire se peut de compter sur l’ État qui n’ est que le bras armé légalisant les exactions des banques et de leurs valets.

Il y a déjà eu des actions menées comme par exemple la saturation de sites qui travaillent à notre exploitation, ou des serveurs qui fonctionnent avec des mots-clé. Ce Edward Snowden (et bien que son cas suscite quelques légitimes interrogations), évoque également la possibilité de faire cesser cette surveillance « en quelques clics », car il avait accès dit-il à toutes les couvertures, toutes les agences, toutes les missions. Si cela est vrai, alors d’autres devront se lever pour faire cesser la réalisation du pire des mondes, 1984. La résistance aux dérives rendues possibles par internet se fera donc paradoxalement sur internet, qu’on se le dise. Et c’est maintenant que ça commence.

Caleb Irri
http://calebirri.unblog.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.75/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • COLRE COLRE 17 juin 2013 10:18

    Votre propos est contradictoire : d’une part vous voulez qu’Internet permette tous les moyens de surveillance (pour la contestation du politique) et d’autre part vous voulez des mécanismes qui l’empêchent (l’accès à nos données, cryptages légaux). 

    Comment faites-vous la distinction entre vie privée et vie publique chez un homme politique ? Comment faites-vous la distinction entre vie privée et vie professionnelle, ou vie associative civile (syndicalisme, lobbying par ex.), chez un individu lambda ?


    • jako jako 17 juin 2013 11:01

      Bien vu Acheron, c’est bien ce que j’observe aussi et le déplore.


    • COLRE COLRE 17 juin 2013 11:51

      Salut Achéron, je peux donner mon témoignage, celui de qqu’un qui a cessé de fréquenter le site à partir de septembre 2010 (j’y étais depuis 2006), lassée de le voir noyauté par les islamistes (« islamo-fascistes ») et les islamophiles complaisants. Les articles et commentateurs tournaient à + de 80 % autour des sempiternels articles sur the conflit israelo-palestinen, comme si le sort du monde tournait autour d’un territoire grand comme un département français… + la CIA, le complotisme, les juifs, la charia, le créationnisme…
      Pour moi, j’en avais fait le tour, et les bavardages incessants autour de toutes ces intoxs étaient une perte de temps absolu.

      J’y reviens régulièrement depuis qques mois et, en effet, je constate la profonde modification de l’ambiance. Les isalmo- purs et durs ont presque disparu en tant que tels (se sont dissout dans une autre mouvance) et se sont les - comment les appeler ? - disons toute la mouvance extrême-droitière, identitaire, nationalistes, réac, vrais fachos, anti-répbublicains, intégristes (plutôt chrétiens !), xénophobe, raciste…

      L’amusant est que je disais à l’époque à « qui tu sais » qu’il se trompait d’adversaire et qu’il laissait libre cours aux vrais fachos qui commençaient déjà à montrer le bout de leur nez… eh bien, c’est fait. Il est probable que je vais à nouveau me lasser et en faire le tour, et comme d’autres démocrates non manichéens je vais à nouveau aller voir si ailleurs l’herbe est plus verte… Le pb : je ne pense pas que l’herbe numérique soit plus verte ailleurs… smiley

      Ce que je constate sur AV, je le constate sur presque tous les sites, une anti-gauche viscérale qui se mue en haine féroce et mono-obsessionnelle. Une droitisation décomplexée… Qu’est-ce que tout cela va donner ? Quien sabe… 

      En revanche, je pense que ces logorrhées haineuses et ces idéologies ultra-droitières et nationalistes ne représentent pour l’instant que l’écume idéologique du pays. Mais jusqu’à quand, voyant les médias galoper à la remorque du pire ? c’est que c’est contagieux la connerie et la violence…


    • Shade 17 juin 2013 12:34

      « (...) the conflit israelo-palestinen, comme si le sort du monde tournait autour d’un territoire grand comme un département français »


      Oui, c’est le cas, directement ou « épiphénomènalement », c’est un fait et une évidence pour qui veut la voir. Cette zone géographique et stratégique est la cause des causes, toutes les problématiques qui vous intéressent dans tous les champs de connaissances, y remontent.
      Ne vous en déplaise.

      Pour les intégristes, y a « les mêmes » chez vous.

    • Clouz0 Clouz0 17 juin 2013 12:54

      @ Archeron et aux autres,

      M’enfin ne me dites pas que vous nourrissez encore quelques illusions sur les vertus d’une Agora ?

      Si vous y êtes encore malgré tout ce que vous avez vu passer c’est sans doute que vous y trouvez votre compte.... Parce que les constats ont été tirés depuis des lustres et je ne vois vraiment rien de nouveau. Rien qu’une nouvelle agitation « d’un camp* » contre un autre chacun accusant l’opposé d’être l’extrémiste et d’avoir phagocyté le site. (* Camp au sens de vague et ancienne répartition politique gauche/droite. Car c’est effectivement encore cela qui occupe le plus certains « individus militants » : Faire « gagner » à l’applaudimètre Avoxien le camp du bien - le sien- contre l’autre)

      Aujourd’hui c’est encore le même Blabla, continu depuis des années, que vous déroulez, avec son lot de fausses colères et de faux départs, de consciences outragées, d’appels à la réaction, de la demande un jour à plus de modération et le lendemain d’une plus totale liberté...

      Le principe de l’Agora (ici) c’est : « Le Bordel ». Ni plus ni moins. 

      Ah si un petit plus tout de même : C’est Le Bordel le plus EXTREME dans ses expressions, dans ses opinions, dans ses folies, ses complots ....

      Et même pas un joyeux bordel ! smiley


    • COLRE COLRE 17 juin 2013 16:30

      Si tu ne vois rien de nouveau sur la Toile, Clouzo, pourquoi y perdre ton temps ? 

      Si c’est juste pour te distraire, je connais plus créatif, mais chacun ses goûts après tout… 

      Si c’est pour cracher ta bile, alors tu ne te conduis ni mieux ni pire que beaucoup de ceux qui blablattent, ici et ailleurs. Tu es pareil.

      Si c’est pour réfléchir, alors réfléchis au lieu de ressortir les mêmes exaspérations recuites et désabusées sur gnagna les militants, les « camps », la gôche/la droite, le Bien/le Mal, gagner/perdre, AV / pas AV…

      Et si tu faisais oeuvre d’un peu d’originalité et nous disais en quoi tu « trouves ton compte » sur ces sites ? Si tu nous instruisais d’une idée intéressante et constructive … ? Si tu prenais quelques risques personnels au lieu d’y traîner le désenchantement passe-partout de n’importe qui ?


    • caleb irri 17 juin 2013 22:14

      @ COLRE

      je ne vois pas où vous avez trouvé que je voudrais qu’internet permette tous les moyens de surveillance, je dis simplement que cette surveillance est à double tranchant, ce qui est différent.

      Pour ce qui est de faire la différence entre la vie privée et « publique » ou « professionnelle », je ne vois pas pourquoi il est nécessaire de la faire : un homme qui a des comportements malhonnêtes dans sa vie privée n’est pas un honnête homme et ne devrait pas faire de la politique (je sais si c’était comme ça que ça marchait nous pourrions renouveler une bonne partie de notre « classe politique »), et un homme ment en politique est un menteur, tout simplement.


    • caleb irri 17 juin 2013 22:34

      @ Achéron

      bonjour,

      je ne suis pas d’accord avec votre commentaire : agoravox a bien changé depuis que j’y participe, et je dois même avouer que je trouve les commentaires (en ce qui me concerne) bien plus apaisés qu’autrefois. Il existe bien sûr de fortes disparités au niveau des opinions, et les « extrêmes » ne sont pas absentes (loin de là) j’en conviens... Mais c’est là tout le « sel » de l’agora tel que vous semblez la désirer pourtant : de l’extrême droite à l’extrême gauche en passant par toutes les couleurs idéologiques, je trouve que c’est plutôt une bonne chose. Car quoi qu’on en dise, on ne s’étripe pas sur Agoravox, on discute. On dispute même, et c’est très bien ainsi.

      Il y a bien sûr des débordements verbaux mais pour ma part je ne m’en soucie guère, cela ne m’intéresse pas, je laisse courir, ce sont les idées qui m’intéressent...

      Pour ce qui est des « modérés » comme vous les appelez (desquels je me se sens soit dit en passant), je crois que c’est une erreur de déserter l’agora, et ceux qui le font en sont les premiers responsables : qu’est-ce qu’un modéré s’il ne parvient pas à se maîtriser pour argumenter face à ceux qu’ils considèrent comme extrémistes ?

      Bon, je vous avoue que je ne regarde que très rarement agoravox TV et que beaucoup de choses sont imparfaites , d’autres parfois très éloignées ou de mes préoccupations ou de mes idées, mais si vous attendez ne voir ici que ce qui vous plaît, et que chacun dans son individualité attend « la même chose » que vous (qui n’est justement pas « la même chose), il est certain que c’est l’échec assuré !

      pour les votes des commentaires, à vrai dire c’est un point épineux : quelle autre méthode pour »classer« les commentaires, surtout quand il y en a beaucoup et que le sujet est polémique ?

      Pour le reste, j’imagine que vous vous considérez vous-même comme »modéré", ainsi que la plupart des commentateurs à qui l’on poserait la question... pas vrai ?


    • caleb irri 17 juin 2013 22:41

      @ Clouz0

      Et oui, c’est le bordel sur Agoravox : la démocratie est le système le plus difficile à établir. Mais regardez les commentaires diffusés ici : où sont les extrémistes dont les commentateurs parlent ? N’êtes vous pas tous des « modérés », comme le souhaite Archéon ? Vous êtes pourtant là, à discuter librement de ce que vous pensez d’Agoravox, sur Agoravox... C’est déjà pas si mal, non ? :)


    • caleb irri 17 juin 2013 22:45

      @ COLRE

      Marrant, je croyais que vous et Clouz0 étaient d’accord, vous semblez tous deux faire les mêmes reproches à Agoravox, et vous êtes encore là !...

      J’ai publié plus de 300 articles ici, et je ne peux pas dire que j’ai toujours fait l’unanimité. Mais je suis encore là, publié... pourquoi ?


    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 17 juin 2013 23:13

      Hors sujet sur ce coup Caleb, il me semble que cette petite joute indiquait plutôt qu’un des égarés dont il a été fait mention plus haut au sujet de la fréquentation de ce site ait fait soudain irruption.

      Pour en revenir à votre article il est à la fois salutaire et un lieu commun. Plus de fracture internet. Quelque part tout le monde y est. On fait avec, à cause de ou grâce à. Mais plus sans.

      Quant à la surveillance de transparents par des coupables, vous avez raison, nous y sommes. Pourrait-ce annoncer la fin du crime impuni, si la transparence est commutative et transforme l’espion sinon en espionné du moins en exposition sur la place publique ? je ne sais pas mais il se pourrait qu’on rigole quelques bons coups.


    • Lord WTF ! Lord WTF ! 18 juin 2013 00:21

      hmmm...le problème majeur étant que ça manque de pubs pour escort girls (slaves de préférence) et masseuses (avec happy ending)...bref ça manque de Q les encarts pubs sur AV...et LORD vient sur AV juste pour les encarts pubs...le reste, rien à fuck...des neuneus gôcho ou des neuneus fâfo en mode smsique et prêt-à-penchier : kif kif burrito...sur AV, c’est pour réfléchier et se reluquer avant tout...neurodysenterie épidémique et cybernombrilisme...mébon, tant qu’il y a les encarts pubs : j’ai de quoi me Q-tiver, so vais pas cracher dans le yaourt...
       


    • Le Pen Laden Le Pen Laden 18 juin 2013 00:46

      mén fadlak ya sayyed el-koull, la kalima... wala toujib a’ala telka al-hadyya al-saghîra

      wa..... taba’ann, tamatta’a ! smiley

      http://www.youtube.com/watch?v=hW4h9zpAIgc

       


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 18 juin 2013 01:10

      Acheron, la tolérance, le débat, le dialogue, les découvertes, les échanges et « le pluralisme d’opinions » smiley
      Sans compter le « je n’y suis plus, que l’on m’oublie » smiley

      Merci, j’ai bien ri. Pas de quoi, sinon :)


    • Lord WTF ! Lord WTF ! 18 juin 2013 01:10

      hmmm...shookran pour la kassdédi, Lord se demande si t’as bien lui les lyrics ? so : enta tani !!! WTF with U ? yalla ya sidi matadwashnesh !! (nein, pas weshwesh, ok ?) sinon ravi que mon haifaddiction fasse des émules ! well, now ana mat’ra ani asibek, zay enta zamen ma sebtini ! got it ?

      p.s. : mon new nique-name zé pas Sidi Kool mais Sir Tkawood ! got it le zanonymeux ? smiley


    • COLRE COLRE 18 juin 2013 11:49

      caleb,

      Mon commentaire raccourci n’était sans doute pas clair. Je reprends.

      Ma remarque portait sur l’incohérence de considérer :
      (1) comme un bien « la surveillance généralisée des populations […] »puisqu’elle « permet aussi de faire éclater au grand jour des ’affaires’ et des ’scandales’ dans lesquels nos ’élites’ sont mêlées, de près ou de loin. »
      (2) mais comme une nécessité de « individuellement nous protéger pour empêcher l’ accès à nos données : des cryptages légaux, les logiciels libres ou open source… »

      C’est contradictoire pour moi, la transparence et l’opacité. Si l’on souhaite faciliter, par exemple, l’espionnage des politiques sous prétexte de « transparence démocratique », comment fait-on pour franchir les défenses privées de la personne politique individuelle que l’on a souhaitées ?

      Bien sûr, je comprends votre sous-entendu : il y a une « bonne » transparence et une « mauvaise », une bonne liberté et une mauvaise… mais qui en juge et sur quels critères, c’est la question que je posais.


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 21 juin 2013 13:40

      VALEURS ACTUELLES VIENT D OBTENIR LE PRIX DU JOURNAL LE PLUS A DROITE DE FRANCE

      avec son dossier « LA DROITOPHOBIE »

      les francais sont « mèchants » avec l UMP F...HAINE
      AVEC sarko..balkany...buisson...gueant...guaino ...myard mariton mariani...ciotti...morano. rossi.dati et nkm..takkieddine.tapie...djouri . kadalfy.................LES PAUVRES

      A GAUCHE MECHANT AVEC DSK GUERINI ET CAHUZAC .......... 3 ....SEULEMENT

      COCORICO POUR LA DROITE LA GAUCHE EST LARGEMENT BATTUE PAR LA DROITE FORTE QUESTION MAGOUILLES...ENCORE 96 AFFAIRES A JUGER POUR SARKOZY

      meme en harcelant les juges.... CE SONT VRAIMENT DES TETES A AFFICHER SUR LE MUR DES CONS..CAR AUCUN SCRUPULE NE LES ETOUFFE VOIR MME ET MR BALKANY...1ER PRIX DE BIDOUILLAGE


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 21 juin 2013 13:42

      c ’est du belge flamand rose ,,,, ??????????


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 21 juin 2013 13:44

      POUR LE PEIGNE ZIZI LADEN


    • tutti frutti tutti frutti 17 juin 2013 11:25

      Oui pareil . 


      Il y a plein de gens ici qui pensent pas comme moi . 

      C ’ est louche .

      • tutti frutti tutti frutti 17 juin 2013 12:06

        Oui les Islamo-purs et durs on presque disparu remplacés par les 

        obsédés de la droite , extrême-droite et identitaires  facho-simili-intégristes .

        Le monde est curieux non ?

        • Shade 17 juin 2013 12:12

          Le Choléra chasse la Peste.


        • filipe 17 juin 2013 20:49

          Le système droite/gauche qui collabora avec les nazis a refait surface avec la mondial-fascisation de l’économie

          Alors que le Maire d’Oradour sur Glane sur TF1 a lancé un appel pour remettre en état les ruines de sa ville, qui témoignent de la barbarie nazi, il faut selon lui des millions d’euros.
          J’ai proposé une souscription et lancer un appel pour la commémoration de l’ Appel du 18 Juin de De Gaulle
          CENSURE PAR LES MEDIAS

          • Ruut Ruut 22 juin 2013 06:14

            Le summum du contrôle c’est de faire bosser les ordinateurs des contrôlés contre eux mêmes.


            Ce n’est pas pour rien que la connexion internet est obligatoire pour quasiment tout.
            Le plus intéressant c’est que bien que nos machines soient de plus en plus puissantes, tous vas de moins en moins vite.

            C’est que nos machines font autre chose que bosser pour nous.


            • soi même 23 juin 2013 14:04

              Vous êtes bien naïf sur internet, c’est là que les plus grandes manipulations peuvent justement avoir lieux !


              • Stéphane Bernard Stéphane Bernard 19 août 2013 11:50
                Bonjour,
                Démocratie, dites-vous ?
                Je voudrais attirer votre attention sur une démarche de démocratie participative qui s’appuie sur un « contrat moral » et un programme citoyen pour les municipales 2014 : http://www.la-democratie-participative.org
                La démarche est virale, faites circuler l’information !
                Ne soyez plus des électeurs, mais des citoyens ! Reprenez le pouvoir !
                Stéphane Bernard
                Bien cordialement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès