Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Equité ou roublardise ?

Equité ou roublardise ?

En effet, « comment l’organiser avec douze candidats, en respectant l’égalité des temps de parole ? » - Ecrivait Carlo REVELLI dans son article du 3 avril 2007 proposant des débats par le biais d’Internet.

Mais au fait, que dit le CSA à ce sujet ?

"A un moment où existent à la fois un fort intérêt pour la politique et une terrible impression de confusion, une très grande majorité des Français souhaitent un débat du premier tour entre les principaux candidats.

Hélas, à dix-huit jours du premier tour, un tel débat semble de plus en plus difficile à réaliser à la TV. En effet, comment l’organiser avec douze candidats, en respectant l’égalité des temps de parole ?" - Ecrivait Carlo Revelli dans son article du 3 avril 2007

Or, on sait que l’essentiel de la campagne s’exercera dans les media traditionnels dont le CSA est comptable dans l’égalité du temps de parole.

Au fait, que dit le CSA à ce sujet ?

Extraits du site Web
« Campagne officielle en vue du 1er tour de l’élection présidentielle : les conditions de production, de programmation et de diffusion des émissions  »

Art. 3. - Le Conseil supérieur de l’audiovisuel procédera au plus tard le samedi 7 avril 2007, à son siège, 39-43, quai André-Citroën, 75015 Paris, en présence des représentants dûment mandatés des candidats, au tirage au sort destiné à fixer les dates et l’ordre de passage des émissions de la campagne officielle radiotélévisée pour le premier tour du scrutin.

En tout, cela représente 49 articles définissant précisément le temps et les conditions de parole accordés aux candidats. Une seule lacune (et de taille) dans ce document : Le Web n’est pas mentionné !

Ce qui signifie que pendant toute la durée officielle, les candidats, leurs représentants, leurs militants ou sympathisants pourront abreuver le média Internet sans le moindre contrôle.

Ce qui rend l’article 9 particulièrement caduque.

Art. 9. - Au cours des émissions, les intervenants ne peuvent en outre :

Recourir à tout moyen d’expression ayant pour objet ou pour effet de tourner en dérision d’autre candidats ou leurs représentants ;

Apparaître dans l’enceinte des bâtiments officiels de l’Etat et des collectivités territoriales ou de leurs groupements ainsi que de toute autre personne publique ou de l’Union Européenne, identifiables comme tels :

Faire apparaître des éléments, des lieux ou des bâtiments susceptibles de constituer une référence commerciale ou publicitaire ;

Faire usage de l’emblème européen ou national ou de drapeaux régionaux Utiliser l’hymne national, l’hymne européen ou les hymnes régionaux ;

Utiliser des documents visuels ou sonores faisant apparaître des personnalités de la vie publique française, sans l’accord écrit de ces personnalités ou de leurs ayants droit.

Or, tout internaute sait que le Web est un outil qui permet de déroger à toutes les règles de cet article.

Penchons-nous sur l’article 24

Art. 24. - Les candidats peuvent réaliser par leurs propres moyens des documents vidéographiques ou sonores.

Les documents vidéographiques ne peuvent représenter plus de 50 % du temps d’émission utilisé par chaque candidat pour la totalité de la campagne pour le premier tour. Doivent être également décomptés à ce titre : Le traitement éventuel en effets spéciaux au cours de la post-production des séquences vidéographiques réalisées par les candidats ;

L’incrustation sur une partie de l’écran, dans une émission réalisée avec les moyens techniques mis à disposition par le CSA, de séquences vidéographiques réalisées par le candidat avec ses moyens propres. Ces séquences sont décomptées pour la totalité de leur durée, quelle que soit l’importance de la place qu’elles occupent dans l’écran.

Les documents sonores et les images fixes ne sont pas inclus dans décompte mentionné au deuxième alinéa. ... Les documents vidéographiques ou sonores doivent être déposés au plus tard à 18 heures la veille du montage ou 48 heures avant leur diffusion. ...

Le coût de ces documents devra être intégré dans les comptes de campagne du candidat.

Lorsqu’on sait que DAILYMOTION ou YOUTUBE regorgent de déclarations, interviews, spots, vidéos « gags » plus ou moins malhonnêtes on pourra s’amuser de lire « Les documents vidéographiques ou sonores doivent être déposés au plus tard à 18 heures la veille du montage ou 48 heures avant leur diffusion »

De même, on pourra s’amuser sur le fait que les documents produits sur l’Internet puissent être "intégrés dans les comptes de campagne" !

Nous n’oublierons pas bien entendu les blogs, chats, forums où sévissent les adeptes du marketing viral.

Ces quelques éléments mettent à bas la théorie de l’équité entre petits et grands candidats car il est évident que pour occuper le terrain du Net, il faut surtout beaucoup d’argent.

Et selon vous, qui en dispose le plus ?

Dans un article que j’avais écrit « Combien ça nous coûte vraiment  » je donnais les chiffres de la commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques  :

"Union pour un Mouvement populaire - Parti socialiste - Parti communiste français - Front national - Union pour la démocratie française - Les Verts - Lutte ouvrière - Parti radical de gauche. le montant total de l’aide publique attribuée au titre de l’année 2004 était de : 73 235 264,94 €.

Ces huit formations politiques perçoivent donc 93 % de cette aide directe aux partis politiques.

Alors équité ou liberté d’utiliser tous les moyens que la technologie autorise ?

Les sondages, vous le savez, seront également interdits à la publication, la diffusion comme le commentaire des sondages d’opinion pendant la semaine précédant chaque tour de scrutin, ainsi que pendant le scrutin lui-même.

Sauf que ce texte de loi ne concerne que la France et que nombreux seront les Français à se ruer sur les sondages des journaux helvètes ou belges qui eux seront disponibles en ligne.

Si nos élus ont cru régler le problème Internet en quelques textes de lois, la situation expliquée prouve que soit ils étaient franchement très incompétents soit particulièrement « roublards »

Tout le monde s’accorde à dire que cette élection présidentielle est un tournant dans l’histoire de notre pays. Il serait souhaitable que l’élu(e) et sa majorité décident de mettre fin aux tartufferies législatives et admettent enfin qu’il est préférable de recourir à une éthique de la communication tous media confondus plutôt que de contourner des règles qu’ils ont eux même votées !

Sources
CNCCFP
CSA
AGORAVOX


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • bernard29 candidat 007 6 avril 2007 15:30

    il est certain qu’internet bouscule un peu tout ça. le problème de l’équité ne sera jamais résolue. Et la roublardise ? sauf a interdire (et comment ?)les blogs politiques, et autres supports du net (vidéos interview) pendant la campagne électorale officielle, rien ne sera plus comme avant.

    Le défi d’internet est de rendre les échanges plus constructifs que dans les médias de masse traditionnels. C’est un véritable défi, qui est sans doute utopique. Comme c’est véritablement la première campagne présidentielle où le net jouera un rôle important, autant essayer de rendre les débats plus approfondis.

    Il faut faire des propositions même si le tri continuera d’être dominé par l’inéquité et la roublardise. Restons lucides.

    en voici une Agoravox de ce jour ; http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=21992


    • JC BENARD (---.---.251.3) 6 avril 2007 17:16

      Certes,

      Mais : « Ces quelques éléments mettent à bas la théorie de l’équité entre petits et grands candidats car il est évident que pour occuper le terrain du Net, il faut surtout beaucoup ... d’argent »


    • Jean (---.---.91.22) 11 avril 2007 22:07

      Bayrou, le vrai candidat du peuple apparaît toujours largement en tête dans les sondages non contrôlés. Bizarre non ? Sarkosy est toujours 3e ou 4e dans CES VRAIS SONDAGES, maintenant qu’il affiche des idées encore plus à droite que Le Pen !!!

      Ne vous trompez pas, voter Sarkosy c’est voter minoritaire ringard pour un EUGENISTE des Carpates. Pour participer au vrai mouvement du peuple, humaniste et révolutionaire, non manipulé par les sondages ango-américains néo-conservateurs pro-Sarkosy VOTEZ BAYROU EN MASSE ! Le france en a besoin L’EUROPE EN A BESOIN !

      En avant tous ensemble derrière Bayrou, notre candidat du peuple français millénaire. Les Européens attendent tous d’après tous les sondages des Français qu’ils fassent le choix de raison : Bayrou Pour Relancer l’Europe.


    • MyHyene (---.---.214.63) 12 avril 2007 16:02

      quand Bové-Schivardi-besancenot-laguiller-buffet ont chacun le même temps de parole qu’un autre candidat ou est l’équité ? tous les 5 disent la meme chose : leur idéologie à ainsi 5 fois plus de temps de parole que n’importe quelle autre ...

      ou s’arretera la roublardise communiste ?


    • PEDRO (---.---.152.215) 6 avril 2007 19:43

      Il est bien dommage qu’aucun débat entre au moins les 5 à 6 principaux candidats ne soit organisé avant le premier tour. On assiste à des monologues où chaque candidat, devant son public acquis étale son programme sans que la moindre contradiction ne soit apportée. Et puis les journalistes se focalisent sur les « petites phrases »....BOF. Il est vrai que le citoyen a aussi à se mettre sous la dent ...les sondages bidonnés ! Charmante campagne électorale !


      • Blablabla (---.---.95.202) 9 avril 2007 06:34

        @ pédro

        On aura bien le temps de se battre après les élections.


      • Marie Pierre 6 avril 2007 22:15

        Bonsoir Jean Claude,

        Si on considère Internet comme un media de support écrit, (journal ou hebdo), je pense que la loi sur l’égalité ne s’applique pas. Qu’en est-il des radios « libres » ?

        Autrement dit, l’Huma accordera-t-elle une page à Le Pen, radio Notre Dame laissera-t-elle l’antenne à Besancenot ?

        Ce qui coûte très cher dans une campagne sur le net, c’est le référencement, l’achat des mots clés, des clics etc... D’ailleurs, même Bayrou ne peut pas suivre ce jeu.


        • Blablabla (---.---.95.202) 9 avril 2007 06:35

          @ marie pierre

          Je n’en suis pas si sûr concernant Bayrou !


        • Pascal Cohet 7 avril 2007 04:32

          A vérifier : la décision du CSA concerne la campagne officielle et donc le secteur public de la radio et de la télévision ? Si oui, donc pas ce qui n’est pas du secteur non public ? Pour autant le CSA doit y garantir l’égalité de traitement en matière de communication audiovisuelle. Même si c’est le « vecteur » internet qui est utilisé pour la diffusion d’un « service de télévision ». idem pour la radio. mais pas pour le texte. l’expression-clé étant « destiné à être reçu simultanément par l’ensemble du public ». C’est bien ce qu’on disait : l’e-champ d’intervention du CSA est soluble dans la convergence....ça devient difficile d’écrire des lois cohérentes...


          • Pascal Cohet 7 avril 2007 04:35

            maj :donc pas ce qui n’est pas du secteur public


          • Aurélie (---.---.205.134) 8 avril 2007 10:02

            Pour ceux qui ne seraient pas convaincus par le potentiel de la candidate à la fonction suprême : gouverner le titanic France... Suffit de voir ce qu’elle a fait de la Région Poitou pour se faire une opinion et à comparer avec le bilan des régions socialistes... puis voir les bilans des régions avant qu’elles ne passent à gauche, puis comparer bien sûr avec les 2 régions actuellement à droite ! Pour résumer c’est toujours plus d’impôts, toujours plus de fonctionnaires ... et toujours plus de promesses !

            Enfin après avoir fomenté les révoltes anti-cpe et bourré le mou des jeunes... revoilà que Ségolène songe sérieusement à le mettre en place en le renommant à peine : le CPC contrat première chance

            http://www.dailymotion.com/search/Royal%2BPoitou%2B/video/x1k3mb_bilan-segolene-royal

            Conclusion : enfin une campagne où nous avons accès à toute l’information, à tous les débats et programmes des candidats... pour choisir en connaissance de cause !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès