Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > J’ai écouté NRJ pendant (presque) une heure

J’ai écouté NRJ pendant (presque) une heure

Pourquoi m'infliger ce supplice ? Tout simplement pour comprendre pourquoi tous les lycéens de mon âge écoutent NRJ, première radio musicale de France.

Il est 16h37 quand cette idée folle me passe par la tête. A 16h40, l'infâme pop commence à résonner dans mes oreilles.

Pour commencer, 5 minutes de pub m'offrent un répit. J'apprend l'existence de l'émission "Encore une chance" d'NRJ 12, dont les participants ont des prénoms étranges, comme Cynthia, Larry ou Tigane.

A la fin de la publicité, un jingle me promet dix hits à la suite. Attention NRJ, je compte. Un, un titre pop vaguement teinté d'inspiration soul. Deux, là on m'offre ce que je redoute. Un titre eurodance ultrarépétitif qui ferait passer David Guetta pour un modèle d'originalité et d'innovation. Il m'a l'air d'avoir été conçu pour inciter à danser, mais j'ai plutôt envie d'éteindre ma radio. Après un jingle qui m'indique que toutes les stars ont commencé sur NRJ, ça repart. Trois, un titre de Train, qui aurait pu être écrit par un mauvais boys band. Quatre, du hip-hop, enfin je crois. On reconnait tout de suite l'horrible voix de Rihanna, et celle d'un chanteur qui nous case deux "fuck" en une phrase. Après vingt minutes, toujours pas d'animateur. Cinq, Paris Africa Unicef nous chante "Des ricochets". Le single des chanteurs pas assez bons pour être pris aux Enfoirés, et pire que toutes les compos de Jean-Jacques Goldman. Mais bon, c'est français et caricatif, faut pas trop critiquer.

O joie, ô surprise, l'animateur prend la parole. Deux secondes d'antenne pour nous dire "Ah, y a que des stars sur NRJ", et annoncer Jessie J et David Guetta. Six, cette espèce de Jennifer Lopez low-cost doit donc être Jessie J. Sept, une superbe intro "J'ai voulu dormir et j'ai fermé les yeux", et tout le reste du "hit" du même acabit, c'est beau, ça me fait presque regretter Lorie. J'essaie de reprérer des méthaphores, mais non, c'est nul et c'est fait exprès. Huit, après un horrible "it miousique aunelie, èèèèènèèèèèèèrgiiiiiiiie", encore une chanteuse pop. Les chansons sont tellement toutes les mêmes que je ne trouve pas d'autres qualificatif que "mauvais". Si mon anglais ne me fait défaut, la chanteuse invite son bébé à danser avec la lumière de la lune. L'animateur, dont on ne connait toujours pas le nom, souhaite la bienvenue à tous ceux qui "sortent de taf" (à 17h, certainement des fonctionnaires). Neuf, encore une déferlante de beats sans mélodie. Dix, "tombée du lit, j'atterris dans tes bras", visiblement, quelqu'un dort par terre chez la pseudoartiste. La voix de la chanteuse part dans les aigus, ça fait mal aux oreilles. Je comprends la crise du disque, avec des interprètes aussi mauvais.

Je m'attendais à une page de pub, mais ça repart avec un onzième titre. Je prend (presque) du plaisir à l'écouter, ça ne doir sûrement pas être un hit. L'animateur mystèrieux dévoile enfin son nom, "c'est Anto" nous indique-il, prénom pour le moins original ; puis laisse laisse la parole à une auditrice au vocabulaire limité, et lance la pub.

Malheureusement, ça ne dure pas, et la musique repart. J'en ai marre, j'éteint NRJ après 50 minutes d'authentique torture que ne renierait pas Bachar El-Assad. Et je n'ai toujours pas la réponse à ma question, pourquoi des millions de français écoutent-ils NRJ ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.65/5   (68 votes)




Réagissez à l'article

61 réactions à cet article    


  • gordon71 gordon71 28 février 2012 11:07

    le pal en comparaison c’est carrément de la rigolade

    z’êtes pas un petit peu maso ?


  • Alex NRJ 28 février 2012 10:23

    Hello ComeD,

    après avoir lu ton article critiquant en tout points ma radio, je vais te poser une question extrêmement simple : pourquoi ne lances tu pas ta propre radio ?

    Tu critique tous les titres que l’on diffuse, c’est que tu dois avoir une playlist au top pour ta radio (au passage n’oublie pas les quotas français !)

    Les gouts et les couleurs ne se discutent pas & la beauté des choses est très subjective tu sais

    A méditer... sur ce bonne journée & HIT MUSIC ONLY ;)

    • Dam 28 février 2012 11:08

      Bonjour Alex NRJ,


      c’est mon premier message sur agoravox car là, je trouve le commentaire assez ’osé’.
      Comme disait Desproges : je tutoies tous les gens que j’aime et toi tu commences a me plaire.
      Alors tant que je t’ai sous la main, pourrais-tu m’expliquer la logique de ton commentaire et des quotas en général ?

      Les gouts et les couleurs... okay, parfait, je ne discute pas !

      Mais parlons des quotas, stp.
      En quoi NRJ (puisque tu m’as l’air d’être un fidèle employé) et consorts passent-ils des « hits » plus futiles qu’éphémères ?

      Les vrais HITS de la chanson française vous déplaisent-ils à ce point ?
      Je ne vis plus en France et je n’écoute jamais la radio mais pourquoi mettre sur le dos des quotas le fait de passer des niaiseries ? (Ma femme adore la radio, alors je connais un peu, KoolFM [Maurice])
      Brel, Brassens, Piaf, Gainsbourg, ... ce sont des « hits » !!

      C’est a VOUS (radios) de dire NON a « star’ac & Co » !! Vous ne touchez pas de primes à la vente, non ? Alors botter en touche et recommander de créer sa propre radio est grotesque.
      Je vois déjà la réponse me disant que NRJ n’est pas une radio de « vieux » (hits only oblige) mais dis-moi pourquoi ? pourquoi pas ?
      Je ne vous demande pas de passer du SKA mais, encore une fois, faire passer votre mauvais gout sur le dos des quotas est outrageant.

      Dis moi que j’ai tord et que les quotas imposent de la « nouveauté » chantée en francais, stp.
      D’ailleurs expliques moi ce que sont les quotas exactement.

      De mon temps (j’ai 32 ans), j’écoutais M40 au collège, c’était bon ! Comme FG en 92, c’était gay avec de la « techno de ouf » smiley
      Y’avait pas de quotas et la musique était bonne.
      Maintenant les quotas sont l’excuse à la nullité !!??!!


      PS : desole pour les accents mais QWERTY oblige car les Alt+xxx me fatigue (honte a moi)

    • dawei dawei 28 février 2012 11:48

      « Vous ne touchez pas de primes à la vente, non »
      heu ... là t’es un peu naif mon pote smiley à ton avis pourquoi une radio commerciale est une radio commerciale ? smiley smiley


    • tikhomir 28 février 2012 11:50

      « Les gouts et les couleurs ne se discutent pas & la beauté des choses est très subjective »

      Faut arrêter avec ça. Les gens qui ont mauvais goût disent ça pour ne pas culpabiliser surtout. A partir du moment où on ne distingue plus le BEAU et le VRAI de la simple nullité c’est qu’il y a un GROS problème.

      Ces radios et même des chaînes de télévision ne font qu’abrutir les masses. NRJ fait partie de ce mouvement d’abêtissement de la population.

      Ceci dit, cela n’a rien d’étonnant que ce soit abrutissant avec des phrases comme celles que j’ai cité (les goûts & les couleurs blablabla) : au lieu de tirer les gens vers le haut, on nivelle par le bas.


    • Hibou 28 février 2012 13:48

      Comme Dam, je n’ai pas pu résister à l’envie de m’inscrire pour réagir.

      Quota français, d’accord. Vous êtes obligés de passer cette merde infâme d’Indochine ou la nouvelle scène française à la mord-moi-le-noeud genre Zaz ?

      Mais sérieusement, qui aime Zaz ?

      Bref, comme dit plus haut, quota français, très bien, à condition de mettre des choses qui font honneur à la musique française. Et si vous voulez du rock, Noir Désir reste une des plus grandes différences (vous savez qu’ils ont fait autre chose qu’un Jour en France, l’Homme Pressé, Le Vent l’emportera et Aux sombres héros de l’amer ?).

      Sinon, CômeD, je te soutiens pour ta station de radio :D


    • AAA1 28 février 2012 14:15

      @ tikhomir

      Les goûts et les couleurs ne se discutent pas, en effet. Si tu as la prétention de dire que SEUL tes choix sont légions alors je pense que tu es bien simple d’esprit. Hébergerais-tu l’âme d’un dictateur ? (ironie)


    • tikhomir 28 février 2012 14:37

      @AAA1

      Vous seriez bien aimable de me vouvoyer, nous ne nous connaissons pas (ça doit être l’« éducation » NRJ/Skyrock qui veut que tout le monde se tutoie mais je ne m’y ferai jamais).

      Après nous pourrons essayer de décrypter votre charabia qui semble vouloir justifier le mauvais goût et l’assimiler au beau.

      Si vous trouvez les musiques sur NRJ belles, dites-le tout simplement, nul besoin de dire « les goûts et les couleurs ça ne se discute pas » . Il y a des gens qui ont mauvais goût, voilà tout. Et cette phrase des goûts et des couleurs tend juste à justifier l’assimilation du mauvais goût au beau et donc de déculpabiliser ceux qui ont mauvais goût pour culpabiliser ceux qui ont bon goût.

      Si « les goûts et les couleurs ne se discutent pas » alors rien ne se discute et tout est justifié et le « dictateur (ironie) », c’est plutôt vous en imposant tout et n’importe quoi sous de fallacieux prétextes de liberté.


    • dawei dawei 28 février 2012 15:00

      je trouve pas que ce soit une question de gout ou de couleur, moi je trouve que c’est un peu comme l’imposture de nos oligarques, c’est à dure une histoire de merite, de talent, d’innovation ... et manifestement ... moins on en a, plus on réussi selon les critères actuels de la réussite (être riche et connu)
      Or, on peut s’intéresser à des choses qui ne sont pas belles, mais qui ont un certain mérite, une audace, une ame quoi par exemple, si je te fais un concerto pour peigne et ciseau, ce sera pas forcément beau, mais ça serait néanmoins intéressant, original, novateur amusant, et c’est peut être funky si me demerde bien et que j’arrive à slapper avec le peigne.

      Donc, de l’audace et du talent, c’est juste ça qui manque, le sens du Beau et de l’estetique est effectivement subjectif et quand on impose ses gouts aux autres ça relève effectivement de la dictature. Le dadaisme justement etait, pendant le première guerre un mouvenement culturel subversif qui accusait le dogme artistique rigide du Beau et de l’Ethétique etre responsable de l’abrutissement des gens, et donc responsable de la guerre quietait en cours (14-18), ols ont donc inventé une contreculture qui s’appelle Dada.

      Un autre exemple, Kraftwerk, si on écoute, on trouve ça mou, vintage, facile, répétitif, synthétique , mais quand on se place dans le contexte, ce sont des génies, car ils ont à eux tous seuls été les précurseurs de l’electro, du hip hop, de la new wave, de la cold wave, de l’electropop ... caque album etait un concept thématique, et ils fabriquaient eux même leurs instrus electroniques, sans chercher à ressembler à qui que ce soit !
      Autre exmple, Daft Punk, dans leur premier album HomeWork, les mecs ont fait un album certe bruitiste, mais avec les moyens du bord, c’est à dire 3 francs six sous, un logiciel pirate, un sampler et c’est parti, ils ont crée leur son, qui aujoud’hui est systématiquement imité, mais jamais égalé . Bref, le Beau ou l’estetique n’est pas la question, la vrai question c’est
      qui a le mérite de l’innovation, de l’audace, qui a du talent et qui à le mérite du bel l’arrangement ? Celui qui invente une musique brute par une alchimie issue de son cerveau et de ses reference, esthétique, ou pas, ou celui qui fait que d’immiter ce qui marche déjà, en rendant le style toujours plus insipide, et sans ame ? Poser la question c’est un peu y répondre.


    • AAA1 28 février 2012 16:36

      @ tikhomir

      Excusez moi mon sire pour mon inconvenance. Mais vos propos me réconforte dans l’idée de votre esprit pervertit. Ne me faites pas dire ce que je n’aie écrit.


    • BlackMatter 28 février 2012 22:10

      Quand j’entend ce qui sort maintenant et ce qui est diffusé, je me dis qu’Internet a bons dos dans la crise du disque. J’achetais beaucoup de musique avant et ça fait bien longtemps que je n’en achète plus... Je n’en télécharge même pas, ça serait user de la bande passante pour pas grand chose. En tout cas y a erreur, c’est shit music only...


    • quid damned quid damned 28 février 2012 23:03

      AlexNRJ.
      TA Radio passe à tout casser 15 ou 20 titres différents dans la journée, et après c’est les mêmes tous les jours pendant des semaines voire des mois, c’est surtout ça le vrai problème, c’est du lavage de cerveau, de l’abrutissement, de la lobotomie.
      Après, à part 1 titre ou 2 de tps en tps et encore sans être trop regardant, je trouve que c’est vraiment des daubes, les morceaux qui passent.
      Sérieux, vous avez une très grave responsabilité dans l’abêtissement du public.
      Il y a des radios qui ont moins de moyens que vous et qui ont des programmes très supérieurs aux votres ne serait-ce qu’en terme d’originalité et de variété. (nova, primitive, mouv’ ... pour les plus connues) après on aime ou pas, mais on a pas l’impression d’être dans un asile d’aliénés obsessionnels quand on les entends.


    • danslesnuages 28 février 2012 23:22

      Bonjour Alex,

      Votre travail vous a-t-il ramolli le cerveau ou est-ce que ça faisait partie de l’examen d’entrée ? Et puis, qu’est-ce que c’est que cet usage intempestif de l’anglais quand vous vous exprimez ? C’est une vraie maladie et ça a l’air chronique en plus.

      Je n’ai pas l’habitude de m’emporter mais je pense que vous poussez le bouchon en venant ici pour défendre le diable qui méprise notre culture et finalement toutes les cultures pour le seul bénéfice du sacro-saint monde de l’argent.

      Sur ce, je vais écouter un peu de musique classique.

       


    • Giordano Bruno 28 février 2012 10:47

      Pourquoi des millions de français écoutent-ils NRJ ?

      Parce qu’on aime ce qui nous est familier. Cela explique tout un tas de comportements qui pourraient sembler masochistes.


      • dawei dawei 28 février 2012 15:54

        la plupart des gens n’aiment pas sortir des sentiers battus, certains considèrent que c’est plus raisonnable ...et donc plus sage ... c’est pas mon cas, mais c’est moi qui suis déviant je le reconnais smiley


      • Nicolas novice2005 28 février 2012 11:00

        J’étais complétement d’accord avec l’article, jusqu’au : «  »sortent de taf« (à 17h, certainement des fonctionnaires) »

        Un propos complément déplacé, qui n’a rien à voir avec l’article et qui décrédibilise le tout.

        Dommage !


        • Emmanuel Aguéra LeManu 28 février 2012 15:31

          Seriez-vous Novice, de la grande Maison ? Vous auriez préféré certainement « des chômeurs ». Moi aussi j’ai tiqué, mais c’est la seule micro incartade que je pourrait faire à ce billet génial d’un lycéen, si j’ai bien compris.
          Continuez, élève CômeD, évitez les pointes surannées et blessantes, tout le reste est bon, chapeau.


        • Alpaco 28 février 2012 20:00

          Effectivement la remarque est ironique.
          Car chacun sait que les policiers, pompiers, médecins et infirmières, pour ne citer qu’eux, finissent le travail à 17h.
          Il aurait fallu dire pour montrer l’ironie qui dénonce le « sortent de taf » à 17 heures : « à 17h, certainement les fonctionnaires dont on parle à télé/qui sont la cause de la dette/qui sont trop nombreux/et que la crise c’est de leur faute ».


        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 28 février 2012 11:01

          c’est ...pub...parce ... ...pub...que...pub... il ...pub...faut...jingle... faire... pub...fuir...pub...le client...pub vers le magasin...ouf...pub...a+


          • dawei dawei 28 février 2012 11:10

            petite interruption (non)musicale avant de reprendre les ... pubs


          • dawei dawei 28 février 2012 11:09

            le type d’auditeur de ce genre de radio est le «  »j’connais po j’aime po« (du vécu) :
            je m’explique : comme dits dans le précedent post, il y a enormement de personnes, peut etre fianllement un peu reac et un peu conservateurs, qui n’aiment pas trop le changement. Donc, quand il entend toujours a peu pret les meme morceaux, fait par les memes logiciels à tubes , en boucle toute la journée et tous les jours, il se sentent bien. PAr contre, quand tu veux leur faire écouter un style totallement different, novateur, chiadé, conceptuel, mais non agréé par leur radio favorite, ils se braquent des les premières notes en te balançant : »j’connais po j’aime po".
            Effectivement, je pense que vous en connaissez tous ... j’appelle ça la xenophobie musicale, que evidemment est le même systeme de pensée que toute autre forme de xenophobie.

            Aimons les nouveautés, le changement, l’audace, mais aussi les bons vieux classiques, ou les perles oubliées. Mais surtout ne nous laissons pas dicter nos gouts et nos couleurs par des radio commerciales mainstream et par (de facto) les Majors car nous savons tres bien qu’ils sont LE system Totalitaire de la (non)pensée unique.


            • Yvance77 28 février 2012 11:28

              Salut,

              Le cocktail fatal pour abrutir ad vitam aeternanm nos enfants tiens dans le triptyque :

              • NRJ pour les oreilles, TF1 pour les yeux, Xbox pour les mains.

              Avec ça c’est sur, tu pars avec tous les gagnants possibles.

              En plus, si tu leur fait remarquer cela, ces petits cons s’emportent. Plus t’avance et moins la jeunesse est intelligente... le fait est là.


              • dawei dawei 28 février 2012 11:39

                je suis pas sur, je pense que grace à internet, les jeunes se font moins servir la soupe que les generations precedentes, faut pas coire, nrj c’est avant tout de notre generation, qui avait pas trop le choix, a part quelques bonnes radio locales pour les chanceux , moi c’etait radio Primitive à Reims, puis radio beton à Tour (Harri Roselmack y etait journaliste avant de passer du coté obscure), puis radio mutine à Brest, puis frequencek à Nice, puis radio 404 à l’epoque des webradio bref, y a toujours une radio liberaire pres de chez soi ou ecouter du bon son réellement varié, réellement bien choisi, avec des animateurs réellement passionés par la musique, et avec des vrais infos culturelles locales. Maintenant que je suis un bobo passagerement en idf, je switch entre radionova, fip et tsf jazz.


              • Yvance77 28 février 2012 12:03

                Salut Dawei,

                Le pire c’est qu’après que Mitterand eût libéré (une de ses grandes actions) les ondes radios et télés, on a eu des grandes chaînes NRJ en faisait partie comme Canal + etc...

                Dès que les libéraux ont pris pour leurs profits tout ceci, c’est parti en couilles. Temps de cerveaux dispo pour TF1 et j’en passe


              • dawei dawei 28 février 2012 12:12

                y a toujours des radio associatives que survivent et qui déchirent, d’ailleurs faut les aider à survivre. En plus, il y a maintenant une flopée incroyable de webradio que très bientôt, on pourra écouter partout, même dans sa voiture, un changement de paradigme très favorable s’opère. J’ai l’impression que tu ne vois que le verre à moitié vide, alors qu’en fait il est à moitié plein smiley
                bon ap yvance ! La nature n’est pas si mal faite, des qu’on libèré quelque chose, beacoup de petites choses emergent (radios, entreprises, mais aussi les partis par exemple en Tunisie), puis des conglomérats finissent par monopoliser (cas de le France pour les radios, les entreprises et les partis), et des qu’ils sont trop gros, un nouveau paradigme les éclatent. Ais plus confiance en l’avenir et aux lois universelles du cosmos smiley !


              • dawei dawei 28 février 2012 14:03

                petit lien qui montre que la nouvelle generation n’est pas foutue, mais au contraire, notre avenir
                http://www.bastamag.net/article2169.html


              • Le vengeur 29 février 2012 07:31

                Je suis assez d’accord avec vous, Yvance, mais je voudrais ajouter une petite précision :

                -« NRJ pour les oreilles, TF1 pour les yeux, Xbox pour les mains.
                 »

                Non, XBox n’est pas un contenu.
                On peut dire Electronic Arts, Ubisoft ou même Microsoft, mais pas XBox. De même si on va dans l’autre sens on doit dire "Radio pour les oreilles, TV pour les yeux et XBox (ou console, c’est plus général) pour les yeux.
                Je sais bien que Micro$oft n’a souvent pas bonne presse, mais pour le coup ce n’est pas lui qui est visé (en tant que fabricant de consoles, parce qu’ils font aussi des jeux et là...)


              • apopi apopi 28 février 2012 11:36

                 Mais c’est très bien toutes ces radios commerciales, cela permet à ceux qui ont un niveau culturel digne d’un gastéropode de le conserver.

                 C’est un peu le but d’ailleurs, il ne manquerait plus que le bon peuple ait l’occasion de s’instruire, pourquoi pas lui apprendre à réfléchir aussi ?


                • dawei dawei 28 février 2012 11:45

                  mhhhh.... smiley ....... ça se tient smiley ......... cynique mais ça se tient smiley smiley
                  C’est vrai que c’est tout à chacun de sortir SOIT MEME de la caverne de Platon, on va pas non plus leur mettre des flèches clignotantes indiquant la sortie non plus smiley !


                • Nums Nums 28 février 2012 11:58

                  NRJ, c’est la radio de Kévin (l’adolescent kikoolol attardé) et de Jennifer (l’adolescente pisseuse et capricieuse). 


                  Maintenant la question à se poser : est-ce que les millions d’ados de ce pays sont-ils à la base des Kévin et des Jennifer ? Je ne pense pas mais le rouleau compresseur de l’abrutissement généralisé les formate ainsi, ne les invite surtout pas à réfléchir et prendre du recul pour s’apercevoir de la supercherie et s’en éloigner à tout prix.

                  Le capitalisme a besoin de décérébrés Panurgiens dont le seul dessein doit se résumer à consommer bêtement,................., comme tout le monde, de préférence.

                  Ca me fait penser à un navet que j’ai visionné il n’y a pas très longtemps mais qui résume bien, de manière grotesque et au x ième degré, l’évolution que prend notre société. Son titre : Idiocracy.

                  « Une caricature même pas exagérée de la société occidentale qui vous fera poser de sérieuses questions sur le monde dans lequel vivront vos enfants... »

                  • S.antonio 28 février 2012 12:23

                    @ Yvance77
                    salut, le probléme s’est que l’on a rien vu venir,on a laissé nos enfants se faire enfariné , et quand on s’en aient aperçus s’était trop tard.
                    Moi le premier , encore qu’étant fan de vrai musique et de beaux textes ils ont apris a appréciés avec moide vrais artistes.
                    Et que dire des heures que j’ai passé avec mon dernier a joué à Zelda sur nitindo.
                    heureusement qu’ils n’ont pas trop étaient emfumés par la télé.
                    a cette époque pas de Star ac (encore s’est peut étre la moins pernicieuse) pas de ferme de dégénérées, ni de secret story , là on touche le fond.


                    • Yvance77 28 février 2012 14:39

                      Salut,

                      Moi je l’avais vu le truc. Et, pour ma fille je m’en suis pas trop mal sorti je pense. Il a suffit d’élargir les horizons.

                      Puis la base de tout chez moi étant le « blues des familles » il ne pouvait pas en être autrement. Ensuite, il y a eu les lectures, le cinéma autres que les merdes qui font des millions etc...

                      Cela a pris du temps, mais in fine l’invistessement a été rentabilisé. Sans oublier qu’à une période de ma vie il n’y avait plus de télé non plus, et là ce fût tout bénef.


                    • Valeska 28 février 2012 13:05

                      NRJ/Fun/Skyrock, c’est du vomis en continu ou il est difficile de discerner la pub des singles et pour ce qui est de la musique, 3 notes grand maximum ou c’est censuré car jugé trop complexe.

                      Ces stations sont non seulement des insultes à l’art qu’est la musique, mais également à l’intelligence humaine.


                      • 13h30 28 février 2012 13:38

                        Un facteur je sais à quoi ça sert, un chanteur pas toujours. 

                        A Soral.

                        • dawei dawei 28 février 2012 15:57

                          ça ne pouvait etre que soso pour claquer un truc aussi con !


                        • dawei dawei 28 février 2012 15:58

                          Un facteur je sais à quoi ça sert, un sociologue pas toujours.

                          Dawei


                        • onlyshady onlyshady 28 février 2012 13:49

                          Entièrement d’accord sur la médiocrité de ces radios commerciales qui font du mal a la musique (et aux oreilles) . 


                          Par contre , je ne peut imaginer l’auteur autrement qu’un petit péteux de base , très fermé musicalement : j’en veux pour preuve ce passage : «  On reconnait tout de suite l’horrible voix de Rihanna, et celle d’un chanteur qui nous case deux »fuck« en une phrase » Ok pour rihanna ... par contre , le chanteur en question , rappeur pour utilisé le terme adéquat , est Eminem ... certainement un des artistes aux textes les plus travaillés et les plus profonds de notre génération ; alors soit votre anglais vous fait vraiment défaut , soit vous faites partie de ces ignorants qui ont réduits le hiphop a « fuck » et « bitch » ... dans ce cas là votre article n’a aucune valeur ni aucune légitimité . 

                          • egos 28 février 2012 14:17

                            Côme,

                            NRJ et cet étrange accent qu’effectuent certains ados, en compagnie de filles notamment, le rap et ses samples, ses rythmes emphatiques et bégaiements nous rappellent avec nostalgie d’époque des disques rayés,
                            c’est un remède contre les angoisses métaphysiques, la conceptualisation du néant,
                            là on s’en rapproche, pas aussi effrayant que ce que l’on ne pouvait imaginer

                            Rihanna, pas toujours ma tasse de thé, d’ailleurs cela ne paraît pas être non plus sa boisson préférée.
                            « Cheers » est tout a fait buvable, pour lancer une soirée, disons entre minuit et 2 heures,
                            Il faut quand même admettre que cela crée un peu plus d’ambiance, disons un contexte plus adapté qu’une pièce de Stockhausen interprétée par Pierre Boulez,
                            tout est affaire de circonstances.
                            Que répondre à l’interpellation d’une jeune femme vous lançant à brûle pourpoint « Drink to that » ?


                            • CômeD. 28 février 2012 14:42

                              Tout d’abord, merci à tous d’avoir pris le temps de lire mon article !

                              Et merci en particulier pour toutes les critiques constructives !

                              A onlyshady, je n’apprécie pas tellement d’être considéré comme étant un petit péteux de base ; de plus, sache que mes gouts musicaux vont de la pop au métal, et passant par le blues, le rock, le punk, la musique électronique, la chanson française, et même la musique classique. Je ne pense donc pas être fermé musicalement. Il y a quelques artistes hip-hop que j’aime beaucoup, mais « artistes aux textes les plus travaillés et les plus profonds de notre génération » ne me parait pas compatible avec répéter fuck deux fois par phrase.Cela dit, je connais très peu Eminem.

                              A novice 2005, je reconnais que cela peut vous avoir choqué, mais je vous laisse l’interpréter comme vous voulez, cette remarque n’avait pas un but condescendant.

                              Et bien sur, cet article est bien entendu loin d’être objectif, et je conçoit très bien que tout le monde ne soit pas en accord avec moi.

                              • Taverne Taverne 28 février 2012 15:27

                                « Sans maitre mais avec un seul Dieu. » Oui, c’est ce que dit Sarko aussi : « Sans maitre »... plein les poches...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

CômeD.


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès