• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > La guerre est déclarée entre RT et les fact-checkers français (...)

La guerre est déclarée entre RT et les fact-checkers français !

Depuis plusieurs jours, le torchon brûle entre RT (anciennement Russia Today) et de nombreux sites de presse traditionnelle français, en particulier leurs experts du fact-checking (vérificateurs de faits, en bon français). Par articles assassins interposés, chacun accuse l'autre de propagande. En substance, chacun scande : c'est celui qui dit qui l'est ! On se croirait dans une cour de récré !

Ce qui semble vraiment avoir mis le feu aux poudres, c'est la publication le 13 décembre par RT d'une vidéo qui s'est avérée virale, celle d'une journaliste indépendante, Eva Bartlett, qui dénonce les mensonges des médias occidentaux sur la guerre en Syrie. Son titre cogne : "ONU : une journaliste démonte en deux minutes la rhétorique des médias traditionnels sur la Syrie". A ce jour, elle a été vue plus de 700.000 fois sur YouTube, et plus de 3 millions de fois sur la page Facebook de In the NOW, nouvelle déclinaison en ligne de RT.

Interpellée par un journaliste norvégien, Eva Bartlett estime qu'« aucune » organisation fiable n’est présente dans l’est d’Alep, ce qui fait que les médias occidentaux ne disposeraient d’aucune information fiable sur la zone. Elle attaque notamment l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) et les « casques blancs ». Eva Bartlett réfute également l’idée selon laquelle le gouvernement syrien s’attaquerait à la population civile à Alep.

Une attaque en meute qui va crescendo

Dès le 15 décembre au matin, ce sont les Décodeurs du Monde qui dégainent contre elle. Avant même de s'en prendre au contenu de la vidéo, les Décodeurs s'en prennent au média qui l'a diffusée, ainsi qu'aux sites ("extrémistes" et "conspirationnistes") qui l'ont reprise :

"Une vidéo du site financé par le pouvoir russe Russia Today a largement circulé depuis sa publication, mercredi 13 novembre, reprise notamment en français par des sites extrémistes ou conspirationnistes, comme ArretSurInfo.ch ou LesMoutonsEnragés.fr."

Ensuite, ils jugent son analyse, non pas fausse, mais "pour le moins partiale" :

"D’abord à propos des civils. Les journalistes du Monde à Beyrouth sont par exemple au contact de personnes qui ont fui Alep, et certains récits valident tout à fait l’existence de civils victimes des forces syriennes. Leurs chroniques de l’écrasement de la rébellion se fondent aussi sur des sources institutionnelles, mais également, par exemple, sur les récits de contacts sur place.

On peut également citer, parmi d’autres exemples, le travail de Karam Al-Masri, correspondant de l’Agence France-Presse (AFP) à Alep, qui vient de recevoir le Grand Prix de la Fondation Varenne dans la catégorie « journaliste reporter d’images ». Un « Making-of » de l’AFP publié en septembre qui raconte son parcours et le récit de sa collaboration avec l’agence permet ainsi d’aller au-delà du cliché de l’absence totale d’informations venant de la zone pour les médias étrangers."

Quelques heures après la parution de l'article du Monde, des sites satellites reprennent l'info, mais y ajoutent beaucoup de sel. Ainsi, Mathieu Dejan, journalistes aux Inrocks, titre son article de manière sensationnelle : "Comment une vidéo conspirationniste sur la Syrie est devenue la deuxième la plus vue sur YouTube". Rappelez-vous que Le Monde ne portait pas d'accusation de conspirationnisme contre la vidéo elle-même, mais seulement contre certains sites qui l'avaient reprise. Les Inrocks franchissent un palier. Notons aussi que, si Le Monde ne parlait que de propos "contestables" et partiaux, les Inrocks parlent à présent "d’un exemple typique de propagande russe sur le conflit en Syrie, et donc de désinformation".

Salir le médium pour salir le message

En quoi les affirmations d'Eva Bartlett sont-elles conspirationnistes ? A aucun moment, Mathieu Dejan ne prend la peine de nous le dire. Car des affirmations "contestables", voire relevant de la propagande russe, ne sont pas pour autant "conspirationnistes" (les mots ont un sens). Le journaliste des Inrocks se borne à citer des sites dits "conspirationnistes" qui ont publié la vidéo : BreizhInfo, Le Salon Beige, Les Moutons Enragés ou encore Sputnik news. Comme si la réputation conspi d'un site suffisait, par contamination, à rendre conspi tous les contenus qu'il publie...

Mathieu Dejan donne ensuite la parole à des experts en "complotologie", notamment à Rudy Reichstadt, qui nous explique que la chaîne d’information en continue anglophone Russia Today entretient depuis sa naissance un “tropisme conspirationniste”. Là encore, on accuse le média... mais on ne dit rien du contenu de la vidéo d'Eva Bartlett. En quoi est-il conspi ?

Finalement, au terme de cet article, on croit comprendre qu'est dit "conspirationniste" toute entité qui "considère tous les dires de la presse occidentale comme de la propagande en soi". Définition pour le moins contestable. D'ailleurs, sans aller jusqu'à dire que tous les dires de la presse occidentale sont de la propagande en soi, comment contester le biais idéologique des grands médias sur une multitude de sujets (pro-Hillary, anti-Trump, pro-UE, anti-Brexit, pro-rebelles, anti-Assad, pro-mondialisation, anti-protectionnisme, etc.) ?

Si cela ne suffisait pas, Mathieu Dejan ajoute à l'accusation floue de "conspirationnisme" celle de "confusionnisme" : "Cette vidéo illustre donc le confusionnisme qui peut parfois régner sur une question aussi saturée d’idéologie que la guerre en Syrie." Autant de termes abscons qui ne veulent pas dire grand-chose, mais qui stigmatisent bien comme il faut.

Une "soit-disant journaliste", dixit Libé

Les Inrocks remettent aussi en question la qualité de "journaliste indépendante" d'Eva Bartlett (ils mettent l'expression entre guillemets) car elle travaille, nous dit-on, "régulièrement pour Russia Today depuis 2013". En fait, elle a publié huit articles sur le site de RT en quatre ans, ce qui fait une moyenne de deux articles par an... On imagine que ses piges pour RT ne suffisent pas à la nourrir et qu'à ce compte sa dépendance envers ce média n'est pas immense.

Les Inrocks font encore remarquer que la journaliste s’exprime dans le cadre d’une conférence de presse organisée par la Mission permanente de la République syrienne auprès de l’ONU, et qu'il s'agit donc d'une initiative du gouvernement de Bachar el-Assad. Dans ces conditions, "l'« indépendance » et la neutralité d’Eva Bartlett, journaliste travaillant dans des médias russophiles et invitée dans une conférence organisée par le pouvoir syrien sont donc très contestables". Est-ce à dire que les Inrocks se définissent, eux, comme un média "russophobe" ?

Quoi qu'il en soit, le 19 décembre, Eva Bartlett a répondu sur RT à cette mise en cause touchant son indépendance :

Quelques heures plus tard encore, ce 15 décembre, Pauline Moullot, membre de la brigade des Desintox de Libération, ira encore plus loin, déniant la qualité de journaliste à Eva Bartlett ; après l'avoir qualifiée de journaliste "soi-disant « indépendante »", elle la traite subrepticement de "soi-disant journaliste" et d'« activiste pro-régime syrien ». Pauline Moullot se sentirait-elle vexée si on la qualifiait, elle, d'activiste anti-régime syrien ?

En tout cas, dans son article, elle nous donne certaines sources qu'elle juge dignes de confiance : Washington et Laurent Fabius, l'homme pour lequel "Bachar el-Assad ne mériterait pas d'être sur terre" et "le Front al-Nosra fait du bon boulot"... Le fait que les Casques blancs aient été pressentis pour le prix Nobel de la paix (à la suite de personnalités comme Henry Kissinger ou Barack Obama) constitue aussi pour elle un gage de leur sérieux.

Peltier ou Ganser : qui est le plus crédible sur la Syrie ?

S'invitant dans la meute, le site de 20 Minutes dénonce à son tour "une vidéo de désinformation sur la guerre en Syrie". L'article ne fait que citer les articles déjà parus des Décodeurs du Monde et des Inrocks. Il mentionne aussi ce tweet de Marie Peltier, présentée comme historienne, mais qui est aussi une activiste anti-Assad très active sur Twitter :

Petite parenthèse sur Marie Peltier : c'est elle qui avait jugé "conspirationniste" le numéro de l'émission de géopolitique de France 2, Un Oeil sur la Planète, consacré à la guerre en Syrie, au motif qu'il avait évoqué la possibilité que le conflit ait (aussi) une dimension énergétique :

Sur ce point précis, elle se trouve en concordance avec Nabil Ennasri, président du Collectif musulman de France, qui défend la légitimité des Frères musulmans en Égypte. Ces derniers jours, il a publié un article au titre éloquent : "Alep : pour en finir définitivement avec la théorie du complot !" Il veut notamment tordre le cou à l'idée que le conflit en Syrie tiendrait au fait que le Qatar, la Turquie et l’Arabie Saoudite auraient des intérêts gaziers et auraient tout fait pour écarter le régime qui ne leur était pas favorable :

"C’est peut-être l’une des contre-vérités les plus répandues. Et comme tout mensonge, à force de le répéter, il devient vérité pour beaucoup. Avant le début de la révolte syrienne, les liens entre le Qatar et la Syrie étaient très forts. Rappelons que Bashar al Assad avait été reçu en grandes pompes à l’été 2008 à Paris et que c’était le Qatar qui avait tout fait pour réintégrer Bashar dans le concert des nations. L’émir avait même offert l’Airbus présidentiel à Bashar et les investissements notamment immobiliers et dans le tourisme se chiffraient en milliards entre les deux pays. Autant dire que les relations étaient très bonnes et que le Qatar n’avait aucun intérêt à bousculer un de ses meilleurs alliés. La propagande de Soral, Colon et d’autres ont un moment laissé entendre que c’est parce que Bashar avait refusé de souscrire à un gazoduc qui partait du Qatar jusqu’en Turquie que ces deux pays se sont « vengés » en finançant une insurrection. Rien n’est plus faux car ce soit-disant gazoduc devait passer par l’Arabie Saoudite pour être acheminé ensuite en Méditerranée. Or le régime saoudien était catégoriquement contre ce projet car l’émir du Qatar était à l’époque l’adversaire déclaré de Riyad dans le Golfe. Ce projet de gazoduc n’était donc absolument pas viable du fait du veto saoudien et en plus le Qatar n’avait, encore une fois, aucun intérêt à déboulonner un régime dont le dirigeant et son épouse venaient passer leurs vacances à Doha. Le pire dans cette histoire de gazoduc fantasmé est qu’elle fait fi de tous ces milliers de Syriens qui sont morts pour leur liberté. Faire de ces martyrs tombés par milliers des êtres téléguidés de l’étranger pour assouvir les appétits financiers étrangers est vraiment insultant pour leur mémoire…"

"Soit-disant gazoduc", "gazoduc fantasmé"... On opposera à cet avis tranché celui de l'historien suisse Daniele Ganser, qui croit tout à fait à la pertinence de cette causalité énergétique (son intervention traduite en anglais commence à 1'35 ; on peut trouver la vidéo originale en allemand ici) :

Pour décrédibiliser le motif énergétique de la guerre en Syrie, Nabil Ennasri l'assimile à de la propagande d'Alain Soral et de Michel Collon. Daniele Ganser se réfère, de son côté, entre autres, à un article de Robert Kennedy Jr., moins facile à dénigrer sans doute (voir cette autre vidéo).

La voix de son maître, en toute liberté

Mais revevons à nos moutons. Le 16 décembre, un peu à la traîne, Rue89 se joint à la curée contre RT, en ne faisant que reprendre les articles du Monde, des Inrocks et de Libération.

Le 17 décembre, RT a répliqué aux attaques (coordonnées ?) des fact-checkers français, en particulier en visant l'argument de son absence d'indépendance et de sa soumission à la ligne politique du Kremlin :

"Qualifiant RT France de « site prorusse financé par Moscou », le journal [Libération], qui a touché en 2015 près de 6 500 000 euros d’aide individuelle de la part du gouvernement français, a sorti ses meilleurs arguments pour tenter de contrer ceux que développe la journaliste indépendante."

Il est vrai que tous nos fact-checkers ne vivent que grâce aux subventions de l'État. D'ailleurs, sur Twitter, les Desintox de Libération ont reçu une volée de bois vert sur ce thème de l'indépendance ; attaquer RT sous cet angle n'était peut-être pas le plus judicieux :

Le 19 décembre, les Désintox de Libération ont à leur tour répondu à la réponse de RT dans un article intitulé "RT, le site prorusse financé par le Kremlin (mais qui n'aime pas qu'on le dise)". Le journaliste Vincent Coquaz estime qu'il est faux de dire que "RT et Libération seraient (...) deux médias comparables, respectivement financés par les gouvernements russe et français" ; en effet, "si Libération touche effectivement des subventions publiques, RT dépend de son côté directement du gouvernement russe. Le média a ainsi été lancé en décembre 2005 par RIA Novosti, l’agence de presse russe qui dépendait alors du ministère de la communication".

Libération cite aussi Vladimir Poutine, qui avait lui-même été très clair sur la ligne éditoriale de RT : « Comme elle est financée par le gouvernement, elle ne peut s’empêcher de refléter la position officielle du gouvernement russe sur les événements dans notre pays ou dans le reste d’une monde, d’une manière ou d’une autre ». Soit. RT, c'est la voix de Moscou, officiellement, qui a pour vocation de déconstruire le récit (biaisé) des événements faits par les médias occidentaux. Libération, c'est un média subventionné par l'État français, et qui, en toute liberté, reprend le plus clair du temps la propagande de l'Élysée et de la Maison-Blanche. Il était important de noter la différence.

Alep : des médias occidentaux complices d'une vaste entreprise de désinformation

Docteur en science politique et colonel au sein de la réserve opérationnelle des Armées, Caroline Galactéros dirige le cabinet d'intelligence stratégique Planeting. Ne serait-elle pas aussi un agent de Moscou ? Car les propos qu'elle a tenus dans Le Figaro, le 16 décembre, ont de quoi faire bondir les pourfendeurs d'Eva Bartlett, manifestement si fiers de leur propre traitement médiatique de la bataille d'Alep. Voici en effet le jugement qu'elle porte sur ce sujet brûlant :

"Si vous me pardonnez cette franchise, je le trouve globalement déplorable et surtout dangereux. Par ignorance, goût du sensationnalisme et de la polarisation manichéenne des situations, confiance excessive dans les réseaux sociaux, ou par inclination à relayer la doxa véhiculée par le pouvoir et ses alliés, la plupart des médias se sont engouffrés depuis des mois dans la brèche de la facilité et ont relayé bien des informations parcellaires voire fausses (cf. l'affaire des « Casques Blancs » ou « l'opération OSDH » - source unique elle aussi anglaise, clairement contestable et pourtant devenue la référence depuis cinq ans). Ils ont en conséquence nourri une interprétation déformée des enjeux et des faits. Bref, l'immense majorité des médias occidentaux s'est fait la caisse de résonnance naïve ou parfois sciemment complice d'une vaste entreprise de désinformation sur la nature des « rebelles », les objectifs réels de la guerre, l'idée même d'une guerre civile ou encore la dimension confessionnelle du conflit de fait secondaire mais montée en épingle, etc..."

Alors que nos médias subventionnés nous dépeignent des rebelles sympas comme tout, dont la défaite serait une tragédie, Galactéros nous en donne une toute autre image :

"Il n'y a pas de guerre civile à proprement parler en Syrie. Il y a une guerre contre tous les Syriens (toutes confessions et communautés confondues) qui est menée de l'extérieur contre ces populations. Les rebelles les retiennent sous leur coupe nous l'avons dit, les rançonnent, menacent les familles de ceux qui voudraient fuir, utilisent écoles et hôpitaux pour s'y retrancher, y disposer leurs snipers et provoquer l'opprobre occidental contre ceux qui n'hésitent pas à les en déloger.

(...) Depuis quatre ans, il n'y a plus un « rebelle modéré » en Syrie. C'est une pure utopie voire un mensonge éhonté et délibéré."

Ces derniers propos de Galactéros sont résumés ici en une seule image, proposée sur Facebook par l'éditeur suisse Slobodan Despot :

Des désintoxeurs (impuissants) à sens unique

Il ne s'agit pas d'accabler les fact-checkers, dont Daniel Schneidermann remarquait le 27 novembre dans Libération toute l'impuissance, face à un flot de fausses informations trop abondant. On leur mettra seulement sous le nez ces quelques mots pleins de bon sens du fondateur d'Arrêt sur images :

"Il est impossible de ne pas remarquer que les désintoxeurs ont statistiquement décodé à sens unique, s’attachant de manière privilégiée à démonter les intox pro-Trump et pro-Brexit, plutôt que celles du camp d’en face, lequel, à sa manière, le Guardian en tête, a aussi baigné dans la « post-vérité » en promettant l’apocalypse en cas de Brexit."

Et si, au-delà du flot étourdissant d'intox sur la Toile, c'était cela la principale raison de l'impuissance des fact-checkers ? Leur partialité, orientée presque toujours contre les critiques du "système" en place, qui finit par générer, au mieux de l'indifférence, au pire de l'animosité à l'endroit de leur travail. RT peut bien faire, ici ou là, de l'intox. Mais RT, comme d'autres médias alternatifs, propose une autre vision du monde, et tape (stratégie facile, mais efficace) sur des médias qui, depuis des lustres, défendent le statu quo du monde tel qu'il va :

"Car voilà toute l’affaire [écrit Frédéric Lordon dans un article-fleuve, paru le 22 novembre sur Les blogs du Diplo] : la post-politique est un fantasme. Elle est le profond désir du système intégré de la politique de gouvernement et des médias mainstream de déclarer forclos le temps de l’idéologie, c’est-à-dire le temps des choix, le désir d’en finir avec toutes ces absurdes discussions ignorantes de la « réalité », dont il nous est enjoint de comprendre que, elle, ne changera pas. Mais c’est le désir de ce système, et de ce système seulement. Pour son malheur, le peuple obtus continue, lui, de penser qu’il y a encore matière à discuter, et quand toutes les institutions établies de la post-politique refusent de faire droit à cet élémentaire désir de politique, alors ce peuple est prêt à saisir n’importe quelle proposition, fût-ce la pire, pourvu qu’elle soit celle d’une différence. Tout le fact-checking du monde n’ôtera jamais que la politique est l’exercice de la différence quand il est, lui, le prononcé silencieux de la fin des différences, ce qui reste quand on a décidé qu’il n’y aurait plus de différences : le règne vide et insignifiant des « faits » — mais pour mieux laisser inquestionné, dans l’arrière-plan, le signifié-maître : le monde est comme il est."

Le fact-checking serait l'aboutissement d'un "journalisme de la congélation définitive des choix fondamentaux", "et forcément in fine du gardiennage du cadre".

On comprend aisément pourquoi, face à des médias, des politiques ou des militants qui proposent, ou font mine de proposer des alternatives radicales, et qui dégomment au passage (y compris à coup d'intox) les vieux médias, soutiens du "système" honni, les fact-checkers ne pourront rien, ou pas grand-chose. Un vérificateur de faits, aussi juste et performant soit-il, n'aura jamais que peu d'influence s'il évolue dans un média perçu comme un clergé, édictant la "bonne parole", et dont la fonction essentielle est de justifier l'ordre congelé du monde.


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (64 votes)




Réagissez à l'article

157 réactions à cet article    


  • tf1Groupie 21 décembre 2016 09:26

    Le problème est que les Media Mainstream sont décrédibilisés, mais le conspirationnisme, parce qu’il existe, a de son côté décrédibilisé l’info alternative sur Internet.

    Ici-même des commentateurs se vantent de faire de la propagande.

    Propagande à ma gauche, propagande à ma droite, le dindon de la farce reste le citoyen qui a soif de vérité.


    • agent ananas agent ananas 21 décembre 2016 10:55

      @tf1Groupie
      Vous devriez plutôt vous réjouir que le conspirasionisme va bientôt disparaître ...
      Aux oubliettes les armes de destruction massives de Saddam, des couveuses du Koweit, du viagra des troupes de Kaddhafi, des charniers de Timissoara, des incidents du Golfe du Tonkin, des radiations de Tchernobyl arrêtées aux frontières, du néolibéralisme vecteur de prospérité, etc ... j’en passe et des meilleures !


    • tf1Groupie 21 décembre 2016 11:29

      @agent ananas

      Le conspirationnisme est loin de disparaitre : souriez vous êtes sur Agoravox !

      Pour les armes de destruction massive on n’est plus dans la « zonedombre », tout le monde connait la vérité et d’ailleurs en France peu de gens y croyaient avant même le déclenchement de la guerre (ou bien vous avez zappé une année ?).

      Mais ce n’est pas cela le conspirationnisme c’est, par exemple, Ariane Walter qui déclare « ils l’ont fait » le lendemain de l’attentat de Charlie (vous étiez absent également ?). J’en passe, mais c’est quand même une des plus spectaculaires.
      Comme beaucoup vous confondez méfiance et accusations à tire larigot, suspect et coupable.


    • tf1Groupie 21 décembre 2016 16:07

      @tf1Groupie

      Ouch, ils sont tous là, bien à la queue-leu-leu


    • Et hop ! Et hop ! 21 décembre 2016 16:12

      @tf1Groupie : C’est ça, le conspirationnisme c’est de dire qu’il y a une classe dominante qui fait de la propagande en utilisant la presse, et des services secrets qui organisent des coups tordus pour alimenter cette propagande, ou des coups d’État pour prendre le contrôle d’un pays.


    • agent ananas agent ananas 21 décembre 2016 17:26

      @tf1Groupie
      Le conspirationnisme est loin de disparaitre ... !
      En pour cause, le « conspirasionisme » a perdu toute crédibilité...


    • wesson wesson 21 décembre 2016 18:12

      @tf1Groupie
      Cher ami, nous sommes en grand manque de commentaire Russophobe. Vous n’en auriez pas un petit à nous faire passer par le plus grand des hasard ?




    • wesson wesson 21 décembre 2016 18:58

      @tf1Groupie
      Tiens au fait, dans le rayon conspirationnisme, nous avons aujourd’hui la petite Bana Alabed dans les bras de Papa Noel Erdogan Elle est pas belle la vie ???


      Au niveau propagande de guerre, là je pense qu’on peut difficilement être plus dans le sujet. Le jeu plus que trouble d’Erdogan avec cette pseudo rébellion Syrienne risque vraiment de lui péter à la gueule.




    • agent ananas agent ananas 21 décembre 2016 19:32

      @Shawford
      Vous avez fait un relapse ou vous êtes passé chez votre dealer ?


    • Feste Feste 21 décembre 2016 20:41

      @TFIGroupie tiens un peu de conspirationnisme AFP

      pour l’attentat de Berlin

      "D’après Berlin, ce n’est que ce mercredi, par coïncidence, que Tunis a reconnu sa nationalité tunisienne et fourni un document de voyage permettant son expulsion.

      .../...

      Anis Amri fait l’objet depuis mercredi minuit d’un avis de recherche à l’échelle européenne après que son document d’identité et son portefeuille ont été retrouvés dans la cabine du camion-bélier, selon les autorités allemandes."

      Donc par hasard aujourd’hui la Tunisie reconnait ce tunisien comme tunisien et depuis 24h on avait retrouvé dans la cabine du camion son portefeuille et ses papiers, comme pour l’attaque de Charlie Hebdo quoi, pour Londres en 2005 ou le 11/9 avec les passeports magiques

      http://www.romandie.com/news/Attentat-a-Berlin-la-police-tunisienne-interroge-la-famille-du-suspect/763782.rom


    • tf1Groupie 21 décembre 2016 21:29

      @Feste

      Et donc, c’est un coup de la CIA ????

      ça doit être un stagiaire hein, parce qu’il utilise toujours la même méthode smiley

      Ce qui est troublant aussi c’est qu’il y a toujours un musulman, et puis il tue toujours des gens, et puis c’est revendiqué depuis le moyen-orient.

      Et pis vous avez remarqué les retroviseurs du camion comment qui sont bizarres.
      Si c’est pas une preuve, ça. (une preuve de quoi au fait ?)

      Bon ben voilà on a gagné du temps.
      Faites-nous votre petit False-Flag, et puis on ira se coucher persuadés d’avoir niqué le NOM ...


    • tf1Groupie 21 décembre 2016 22:41

      @wesson

      Pourquoi c’est un article sur le Russophobisme ?

      On dirait que vos Tocs vous reprennent ...

      Bon allez je vais un faire un effort : l’attentat de Berlin c’est un coup des Russes ; la preuve c’est qu’il y avait un polonais mort à la place du mort.

      Allez sortez-nous quelques images satellites bien senties.


    • wesson wesson 21 décembre 2016 23:19

      @tf1Groupie
      Pas mal pas mal, mais plus bas dans ce même fil, c’était mieux ! Lorsque vous pontifiez sur la vie intérieure en Russie tout en étalant votre ignorance de la langue, là on était quand même un ton au dessus.


      Pour continuer dans la conspi avec la petite Bana, on est heureux de constater que toute la famille ne porte pas les stigmates dans l’enfer Alépin qu’ils auraient vécu. Quelle bonne mine du papa qui ne parait pas avoir eu faim. Quelle santé de Bana et de ses 2 frères encore plus jeunes, et que on n’as pas vu une seule fois dans les nombreuses vidéos ou elle apparaît.

      Plus sérieusement, Erdogan reçoit la famille en réalité pour la « débrancher » médiatiquement. Maintenant tout le monde peut les oublier. Au mieux ils seront la chose du pouvoir Turc.

    • tf1Groupie 21 décembre 2016 23:37

      @wesson

      Oui je reconnais je ne parle pas le Russe et comme vous vous en doutez j’en ai franchement honte.
      C’est d’ailleurs pour cela que je ne peux pas lire RT.

      J’espère que vous n’allez pas me dénoncer à tonton Vlad, hein, allez soyez sympa.

      Alors c’était ça votre False-Flag : la petite Bana. je suis déçu, mais ça doit être important, c’est vous l’expert

      Moi je croyais que c’était Erdogan qui a tué l’ambassadeur russe dans le vestibule avec le chandelier ...

      Bon mais on aura mieux demain c’est sûr, comme ça je pourrai pontifier (il est joli ce mot russe au fait)  smiley
      N’empeche vous êtes vraiment un mec vachement cultivé, je suis trop épaté.

      Moi j’avais juste Alepin de cheval, en 8 lettres.


    • wesson wesson 22 décembre 2016 00:49

      @tf1Groupie
      Et bien puisque vous me peignez en expert, expertisons. 


      Ce qui rends absolument furieux l’occident pris au sens large, c’est que les Russes viennent d’éjecter de Syrie non seulement les Américains, mais aussi les Européens qui sont à la remorque. Les Russes discutent avec la Turquie, l’Iran et la Syrie, et n’invitent même plus les Nord-Américains ou les Européens autour de la table. 

      Et en plus avec RT qui rétablit un petit peu d’équilibre dans les propagandes, ils se paient le luxe d’être plutôt soutenus par une opinion publique internationale de moins en moins réceptive à l’ordre immuable du monde défendu par les marchand de canons et autres propriétaires de grand médias.

      Et ça pour les personnes dans votre genre qui ont été biberonnés pendant toute leur vie au méchant Russe Bolchevique le couteau entre les dents qui bouffe ses enfants au petit déjeuner et ceux des autres au souper, ça vous détraque un peu votre logiciel et vos certitudes.

      C’est quand même un plaisir d’esthète de vous savoir le postérieur dans cet état ...

    • Feste Feste 22 décembre 2016 01:05

       @tf1Groupie
      Tiens je vais essayer d’employer ton approche rationnelle en mettant du gras :

      Et donc, c’est un coup de Daech ????

      ça doit être un stagiaire hein, parce qu’il utilise toujours la même méthode 

      Ce qui est troublant aussi c’est qu’il y a toujours une carte d’identité ou un passeport oublié sur place pour faciliter l’enquete et puis il tue toujours des gens, et puis c’est revendiqué depuis le moyen-orient 24h plus tard à travers SITE dirigée par Katz et qlqs anciens de la CIA et de la guerre psychologique US.

      Et pis vous avez remarqué que les fautifs s’enfuient et meurrent toujours avant d’etre interrogés comment que c’est normal et les grands chefs on les jette à la mer.
      Si c’est pas une preuve, ça. (une preuve de quoi au fait ?)

      Bon ben voilà on a gagné du temps. smiley


    • Pere Plexe Pere Plexe 22 décembre 2016 08:33

      @tf1Groupie
      propagande ou info la difference est parfois ténue.

      Reste qu’il y a des faits relatés ou non, falsifié ou non.
      Cela devrait être la base retenue pour distingué l’un de l’autre.

      C’est loin d’être le cas.


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 22 décembre 2016 09:22

      @tf1Groupie
      .
      Le mot conspirationnisme est utilisé, par les grands médias (qui sont sous le contrôle de l’oligarchie financière), par les mondialistes, par les néo-conservateurs, par les Young Leaders et par les sionistes pour décréditer ceux qui dénoncent les abus du système, les magouilles et crimes commises par l’oligarchie financière, exemple la mise en place et le financement de toutes ses guerres, notamment au grand et moyen orient, voire aussi les dérives politiques.
      .
      Voici un exemple au quelles les oligarques collent certainement l’étiquette dit « conspirationniste »
      Gabriel Galice président de l’Institut international de recherches pour la paix à Genève
      https://www.youtube.com/watch?v=gbtoELYCZPc
      .
      Pour faire simple : les oligarques taxent ceux de conspirationnistes qui démasquent les actions des fraudeurs en « col blanc », tout comme les sionistes taxent ceux qui critiquent la politique d’Israël d’être des anti-sémites !
      .
      Le but de la manœuvre, est de discréditer, d’intimider, de faire taire ceux qui critiquent le pouvoir financier et politique !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 décembre 2016 09:48

      @tf1Groupie
      Quel heureux hasard, pendant ce temps, les Grands électeurs votaient pour Trump, ce qui est passé totalement inaperçu ! Et pire, Killary a perdu en route 5 Grands électeurs, risque pas que nos médias presstitués en parlent...
      « Les Mauvais perdants » par Diana Johnstone


    • zzz999 22 décembre 2016 09:56

      @tf1Groupie :

      Mais des gens comme vous n’ont jamais arrêtés précisément de fustiger ceux qui ne croyaient pas toutes les infos abracadabrantes propagées par les médias main stream alors arrêtez de nous prendre pour des idiots au moins une fois SVP !


    • tf1Groupie 22 décembre 2016 15:11

      @wesson

      hé bé mon pauv Wesson t’as l’air tout énervé, pète un coup ça te déstressera.
      Et essuie ta bave aux lèvres c’est pas très pontifiant.

      D’abord j’ai jamais dit que que les Russes mangeaient les enfants des autres au souper, seulement au petit déjeuner. C’est certainement Roman qui t’a raconté ça.
      Vous rectifierez dans votre prochain article sur RT, merci  smiley


    • Doume65 23 décembre 2016 01:20

      @wesson
      « une opinion publique internationale de moins en moins réceptive à l’ordre immuable du monde défendu par les marchand de canons et autres propriétaires de grand médias. »
      Rappelons-nous que lorsque, inconséquent, Bourdin a demandé à ses auditeurs s’ils pensaient que les médias leur mentent, 91% ont répondu oui.



    • Analis 23 décembre 2016 11:28

      @Fifi Brind_acier
      « Les Mauvais perdants » par Diana Johnstone

      https://www.legrandsoir.info/les-mauvais-perdants-et-ce-qu-ils-ont-peur-de-perdre.html

      Il est certain que de voir qu’on se réjouit sur Le Grand Soir de la nomination du prédateur capitaliste Tillerson comme ministre des affaires étrangères de Trump montre que beaucoup sont vraiment chamboulés dans leurs repères. Mais cela ne fait qu’illustrer à quelles extrémités certains soit-disant « progressistes » des USA, en tous cas ceux qui représentent leur courant dominant, ont poussé par leurs errements impérialistes ceux qui se revendiquent d’un vrai progressisme pacifiste. En effet, comment ne pas être désespéré par le va-t’en-guerrisme destructeur des néo-cons pseudo-libéraux (au vrai sens du terme) ?

      In fine, il est vrai qu’on peut légitimement préférer un exploiteur affairiste mais cherchant la paix à une fauteuse de guerre sanguinaire.

      Quant à Libération, oui ce journal dépend des subventions d’État, oui son financement est différent de celui de RT par l’État russe, mais non il ne choisit certainement pas en toute liberté de s’aligner sur la propagande colonialiste du gouvernement français et atlantiste des USA. C’est que de façon encore plus directe que par le gouvernement français, il est contrôlé par ses actionnaires voués aux intérêts impérialistes, sionistes et néo-colonialistes qui gouvernent le gouvernement Hollande, dont une certaine famille (Rotschild pour ne pas la nommer) toute attachée à cette ligne idéologico-politique. Il existe donc bien une connivence à 100 % avec la politique de l’État français. À vrai dire, depuis le 11-9 et AZF, on devrait avoir compris le manque complet de crédibilité de ce journal.

      Le discours des fact (non)checkers de (fausse)DesintoxLibé (mais vraie intox) est par ailleurs complètement conspirationniste d’un bout à l’autre, et de la variante la plus sectaire qui soit. Tout est ramené chez eux à une collusion russo-syrienne qui essaie de dominer le monde et d’altérer l’information. C’est que la pratique de l’inversion est la base de la propagande et de la désinformation, et Libération, Le Monde, L’Express et leurs alliés d’autres pays cherchent ainsi à accuser les russes de ce qu’ils font quotidiennement.


    • doctorix doctorix 23 décembre 2016 12:16

      @tf1Groupie

      On sait que vous n’aimez pas les statistiques.
      Mais vous noterez que vos commentaires obtiennent la merveilleuse note de 3,5/20 après que vous ayez voté pour vous-même, quand tous vos adversaires frôlent les 20/20.
      Je vous trouve bien courageux dans l’entêtement, ou très obstiné dans l’erreur.
      Comme d’habitude, vous ne donnez aucun lien à l’appui de vos dires, et vous voudriez qu’on se contente de vos opinions.
      Mais une fois pour toutes, de vos opinions, nous n’avons rien à secouer.
      Pas plus que de vos sarcasmes à deux balles, de vos smileys débiles ou de vos antiphrases à répétition.
      Vous êtes définitivement mauvais (en plus d’être injuste, malhonnête et vicieux), et vous feriez aussi bien de prendre votre retraite sur ce site : vous ne priverez personne.

    • doctorix doctorix 23 décembre 2016 12:38


      Pour RT, je n’ai jamais vu d’information qui ne soit pas vérifiable ni vérifiée.

      Ou alors il faudrait m’en citer au moins une.
      Qui est-ce qui s’y colle ? Allez-y, les corbeaux, on vous attend. Une seule nous suffira.
      Mais pour nos media, alors là j’ai des certitudes, que j’ai exprimées dans cet article :
      Et là, des fausses informations, nous passons notre temps ici à les relever.
      Quatre agences de presse et sept milliardaires nous inculquent patiemment ce qu’il faut penser.
      Sans compter un lobby sioniste omniprésent sur nos ondes (ah bon ? Il ne fallait pas le dire ?).


    • doctorix doctorix 23 décembre 2016 13:11

      Pour donner un exemple actuel, qui se passe sous nos yeux, quand je vois une population d’Alep en liesse après quatre ans de calvaire sous les tirs de mortier d’égorgeurs coupeurs de tête, enfin libérée, et qui fait la fête dans les rues d’Alep comme nous l’avons faite quand les chars de Leclerc sont entrés dans Paris, et que je lis les titres (Alep est tombé), ou que j’entends sur France Inter « La chute d’Alep », avec des commentaires catastrophés, je me dis qu’on marche sur la tête et qu’on est tombés bien bas.

      Que vont dire la-dessus les quelques zigotos qui pérorent ici, rameutés en grand nombre pour lutter contre la « désinformation » supposée ?
      Allez, donnez votre avis : vous regrettez que ces égorgeurs aient été vaincus ? Vous prétendez que ce n’est pas une bonne chose qu’ils l’aient été ? Vous affirmez que ce n’est pas grâce à Poutine ?
      Qu’est-ce que vous avez à dire ?

    • Enki 24 décembre 2016 05:58

      @tf1Groupie Pour contrer la vérité ils ont créés des sites ouvertement « conspirationnistes » où ils mélanges de vrai dénonciation avec des histoires à dormir debout, il n’empêche que le mot conspirationniste que vous aimez utiliser comme tous les agents du système ne veut plus rien dire,

      si vous admettez qu’il n’y avait pas d’armes de destruction massives en Irak alors vous êtes un conspirationniste !

      Car il y a eu une conspiration pour déclencher cette guerre, alors choisissez entre être un con qui croit toute les conneries de la propagande US ou être un con-spirationniste.

      Il ont passé des années à créer une expression qui pourrait dénigrer facilement les opposants, les critiques, des années à répéter inlassablement sur tous les médias, que ceux qui ne croyaient plus en l’information officiel étaient des « conspirationnistes » et à associer le mot à « négationniste » « antisémite », « stupide » « confusionniste », mais l’intelligence est en train de gagner et il n’y a plus que les agents du système qui l’utilisent mais avec de moins en moins de succès, c’est la fin d’une époque !


    • Enki 24 décembre 2016 06:37

      @tf1Groupie
      Et personne ne parle de l’excellent documentaire (et livre) qui prouve que les médias français n’ont aucunes mais alors aucunes leçons de « liberté de la presse » à donner aux russes  :

      Les Nouveaux Chiens de Garde

      Qui nous expliquent comment tous les médias français sont lié au pouvoir politique et industriel et comment la propagande française est fabriqué au sein d’organisation comme Le Siecle.

      La vidéo a été retiré de youtube, mais voici sa description :

      Les médias se proclament « contre-pouvoir ». Pourtant, la grande majorité des journaux, des radios et des chaînes de télévision appartiennent à des groupes industriels ou financiers intimement liés au pouvoir. Au sein d’un périmètre idéologique minuscule se multiplient les informations pré mâchées, les intervenants permanents, les notoriétés indues, les affrontements factices et les renvois d’ascenseur.

      et la bande annonce :

      https://www.youtube.com/watch?v=lszB9lFNcHI


    • tf1Groupie 25 décembre 2016 13:28

      @Enki

      "Pour contrer la vérité ils ont créés des sites ouvertement « conspirationnistes » où ils mélanges de vrai dénonciation avec des histoires à dormir debout« 

      Vous voulez parler d’Agoravox ?

      Faites-vous la différence entre être méfiant et être parano, entre soupçonner des manipulations et voire des False Flag partout ?
      Comme je l’ai dit en premier commentaire à forcer de crier »au loup" les conspis ne sont plus crédibles ; et donc quand ils ont raison c’est exactement comme s’ils avaient tort.

      Et ils bourrent le crâne des esprits faibles ce qui ne va pas dans le sens d’un éveil citoyen.


    • Pyrathome Pyrathome 25 décembre 2016 15:16

      @Shawford
      Hey man, laisse la faire son boulot de troll, sinon elle va aller pointer au chomdu...
      Allez Groupie, continue de nous faire rire, t’occupe pas de tous ces vilaines langues qui te veulent que du mal  smiley
      C’est dur de finir toute seule à n’avoir pas raison, j’aime bien les gens opiniâtres qui s’accrochent aux branches pour ne pas tomber, le fatalisme du désespoir !!...... smiley smiley
      @tf1groupie
      Un bon conseil, l’année prochaine, essaye de te trouver un autre job de troll ( comme ton poto joletaxé ) , car tes patrons vont mettre la clé sous la porte, on va te remercier pour tes bons et loyaux services d’avoir fait rigoler la communauté d’AV pendant toutes ces années...

       


    • Layly Victor Layly Victor 25 décembre 2016 18:15

      @doctorix

      Je vous demande de ne pas contrarier tf1groupie.
      Avec les fanatiques, tout peut arriver.
      Il est capable de péter un boulon et de partir tout seul à la reconquête d’Alep.

      Selon des sources d’information extrêmement fiables comme l’Immonde, Libération,les Inrocks, il aurait déclaré à son entourage : « retenez moi ou je fais un malheur ». Même BHL n’arrive pas à le calmer.

      Donc, surtout ne pas le contrarier avec des questions stupides, comme par exemple pourquoi ses copains journalistes ne parlent jamais du Yemen, ou par exemple sur la tenue vestimentaire de l’excellent père de l’excellente petite Bana qui, au sortir de l’enfer absolu (le pire génocide de toute l’histoire, disent-ils), dans les rues d’Alep sous bombardement intense Russe, arbore une élégance digne de son mentor BHL (je n’ai pas pu distinguer la Rolex).

    • tozzzzz 26 décembre 2016 08:47

      @tf1Groupie

      Tient tu bouges encore toi.allez va piloter des navions tu as zero credibilite ici.check mat tocard.


    • tozzzzz 26 décembre 2016 15:15

      @tf1Groupie

      à forcer de crier »au loup" les conspis ne sont plus crédibles

      Tf1gogol qui croit lui etre credible mieux vaut en rire.a force d ironiser sur les « conspi » t en arrive au but inverse de celui recherer.ne t arrêtes jamais. plus deblatere ici moins t as de poids que tu crois avoir avec ton cynisme ironique a deux sous qui te donne l impression d etre au dessus de la masse avoxienne.alors qu en realite t es au ras des pâquerettes au 36 eme dessous et un peu plus profond a chacune de tes interventions.t es un chien de garde avec une gueule de caniche a sa memere.un petit roquet qu on se plait a savater pour le voir fuir queue entre les jambes.allez retourne piloter des avions tocard.il va de soi que je ne souhaite pas de joyeuses fêtes hein.


    • Victor 21 décembre 2016 09:37

      La vérité humaine sort de sa pratique, c.a.d que les blancs d’occident voient la réalité de l’hypocrisie mondialiste à l’œuvre dans le réel (les petites burqas du ver Gatignon mer de Sevran et la montée des inégalités), aussi en déduisent ils leur vérité. Aucune propagande ne peut contrer une représentation, même fausse, issue du réel.
      « Le réel est rationnel, le rationnel est réel »
      Hegel
      Après ils vont chercher les diseurs de leur vérité déjà construite (Z en est ex) et pas l’inverse.
       
       
      98 Gold Cup Los Angeles, l’équipe américaine se fait sifflée bombardée par le public hispanique ... ça rappelle un match Algérie contre ex-France ...
       


      • Rmanal 21 décembre 2016 09:46

        Je n’avais pas spécialement d’avis sur RT, maintenant grâce à votre article je sais que l’info n’y vaut pas mieux que dans les merdias Français les plus lus. De la propagande, encore de la propagande, toujours de la propagande.
        Merci pour cette info non propagandiste.


        • leypanou 21 décembre 2016 10:31

          @Rmanal
          Je n’avais pas spécialement d’avis sur RT, maintenant grâce à votre article je sais que l’info n’y vaut pas mieux que dans les merdias Français les plus lus : commencez déjà par regarder un débat sur RT avant de sortir ce genre d’avis.

          Si vous pouvez me sortir un exemple sur une chaîne de télévision, n’importe laquelle, en France avec ce débat (28mn de vidéo) sur RT, vous m’aurez convaincu que l’info sur RT ne vaut pas mieux.


        • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 21 décembre 2016 10:51

          @Rmanal

          Conclure comme vous le faites montre que vous n’avez pas bien compris l’article et que vous cherchez surtout des excuses pour rester indifférent à la course du monde. Vous avez trouvé ce que vous cherchiez, mais c’est fort éloigné de la vérité. Heureusement, peu vous chaut.


        • Rmanal 21 décembre 2016 10:55

          @leypanou
          Moi je ne cherche à convaincre personne, j’ai juste lu l’article. Posez vos questions à l’auteur.


        • zzz999 22 décembre 2016 15:53

          @leypanou

           On a trouvé encore plus con que Tf1, Rmanal, un exploit !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès