Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > La presse régionale est-elle représentative de la pluralité des opinions ? (...)

La presse régionale est-elle représentative de la pluralité des opinions ? Le cas du Tour de France à Sarenne

La presse a tendance à garder le silence autour de certains sujets. Protégerait-elle ainsi ses intérêts financiers ? A travers ma petite expérience de militant, je témoigne et m'interroge.

 Cet été, l’étape du Tour de France (TDF) à l’Alpe d’Huez a suscité une polémique. Malgré un budget de communication nul, une pétition s’opposant au passage de l’épreuve dans un site protégé jouxtant l’Alpe (Sarenne) a ainsi récolté 12220 signatures (dont la mienne).

 Le Dauphiné Libéré (DL), principal journal local, a clairement choisi son camp en consacrant cinq Unes consécutives à la promotion du Tour de France à l’Alpe d’Huez : « Roi du Ventoux, et de l’Alpe d’Huez ? » (15/07/13), « Tour est prêt à l’Alpe d’Huez » (16/07), « Le Tour de France arrive demain à l’Alpe d’Huez : Les bons plans pour voir l’étape » (17/07), « Et maintenant l’Alpe ! » (18/07), « L’Alpe en folie… » (19/07).

 Le jour de l’étape, la Une du journal était recouverte par une publicité faisant la promotion de la station de ski ; et les deux dernières pages étaient de gigantesques publicités pour l’Alpe d’Huez. 12 pages du journal étaient consacrées au Tour de France et à l’Alpe d’Huez, soit une surface d’environ 20050 cm2. Sur 20050 cm2, seulement 20 cm2 (4 cm x 5 cm) étaient consacrés au communiqué d’Europe Ecologie les Verts publié la veille ! Le communiqué en question, appelant à signer la pétition, avait pourtant fait l’objet d’une dépêche AFP, et était repris par de nombreux journaux nationaux. Le DL s’est contenté du service minimum en y consacrant 0,1% de sa surface « Tour de France » ! Sans ce communiqué d’EELV, le DL aurait sans doute consacré 0,0% de sa surface aux 12220 opposants au passage du Tour à Sarenne !

 Entre le début de l’été et le jour de l’étape, le DL a quasi ignoré une protestation massive qui prenait pourtant de l’ampleur puisque des associations et même des coureurs se sont exprimés en défaveur du passage à Sarenne. Ces voix discordantes ont été entendues jusqu’aux USA. Durant le Tour, le DL a préféré nous oublier… ou parler de nous très brièvement, et seulement pour nous dénigrer (sans s’intéresser au fond de nos arguments) ! Ainsi, durant cette période, je n’ai trouvé que quelques lignes faisant allusion aux signataires de la pétition : « Plus de 10 000 personnes ont signé une pétition pour s'opposer au passage de la Grande boucle par ce col. (…) Ces opposants ont d'ores et déjà annoncé leur intention de bloquer le Tour de France. » (16/07) Le jour-même, j’ai envoyé un mail pour démentir : « En tant qu'initiateur de la pétition "Non au passage du Tour de France 2013 au Col de Sarenne", je démens le fait que les signataires de la pétition aient annoncé leur intention de bloquer le Tour de France. Pour ma part, j'ai toujours expliqué que j'étais pour le dialogue et contre l'usage de la force. La démocratie est l'idéal que nous défendons. Si des opposants bloquent le Tour de France, ils ne représenteront pas les signataires de notre pétition. » Le DL a refusé de publier ce démenti qui était pourtant pertinent dans la mesure où il était écrit sur le blog de la pétition : « je suis persuadé qu’il faut donner tort à ceux qui font l'amalgame entre militantisme et non-respect de la démocratie. En tant qu’initiateur de la pétition, je ne suis solidaire d’aucune forme de blocage du Tour de France ». Ce refus de publication de démenti a dénigré les 12220 signataires de la pétition !

 Le lendemain de l’étape, une fois la bataille passée, nous sortions subitement des oubliettes pour resurgir (après une petite altercation sur ledauphine.com -1-) au cœur de l’Editorial du DL ! (2) Usant de métaphores plus ou moins équivoques (nous sommes des « chiens », je serais un « âne »), l’éditorialiste en profitait pour expliquer à son lectorat que « Le peuple a toujours raison. Il aime le Tour ». (2) Il eut sans doute été plus juste d’écrire : « La rédaction du DL a toujours raison. Elle aime le Tour » plutôt que de parler du peuple, et d’occulter sa pluralité ! D’après un sondage Ifop de 2008, 51% des français n’aiment pas le TDF, et seuls 32% des moins de 35 ans aiment cette épreuve ! (3) Lorsque le Tour passe à l’Alpe d’Huez, les vallées de l’Oisans sont saturées (routes, parkings, camping-cars, poubelles, magasins) ; et des habitants sont si excédés qu’ils prennent leurs vacances durant cette période pour être ailleurs ! « Le peuple a toujours raison. Il aime le Tour » ; et le Dauphiné choisit son peuple !

 Le DL n’hésite pas à mentir sur les chiffres pour gonfler la popularité d’un événement en prétendant qu’entre 700.000 et 1.000.000 de personnes ont assisté à la montée de l’Alpe d’Huez ! 1.000.000 de personnes sur 13,8 km équivaut à 72 personnes par mètre ! Lorsqu’il s’agit de promouvoir le TDF, le DL ne se trompe que d’un facteur 15, et ne se pose aucune question ! Par contre, lorsqu’il s’agit d’estimer le nombre de manifestants contre l’A51, curieusement, le DL ne compte que 300 opposants (et non 500 x 15 = 7500), là où les organisateurs dénombrent assez pertinemment au moins 500 personnes ! Lorsqu’il s’agit de promouvoir le TDF, le public est uniquement constitué d’anges ; lorsqu’il s’agit de parler de l’opposition à l’A51, les manifestants sont des xénophobes ! (4) Pourquoi cette différence de traitement ? Peut-être parce que, contrairement à « la grande fête de l’Alpe d’Huez », « s’opposer à l’A51 » va à l’encontre d’importants intérêts économiques ?

 Ainsi, si le Crédit Mutuel était actionnaire du Dauphiné Libéré et de la Société d’Aménagement Touristique de l’Alpe d’Huez, serait-ce une simple coïncidence ? (5) Le PDG du DL n’aurait-il pas déclaré en 2010 que son journal resterait étroitement lié à ASO, société organisatrice du TDF ? (6) En somme, le DL n’aurait-il pas le même tiroir-caisse que le TDF et que l’Alpe d’Huez ?

 Et si jamais le Président de la Communauté de Communes de l’Oisans refusait de remettre à une association des documents corrélés à des travaux publics en lien avec le Tour de France, serait-ce le Dauphiné Libéré qui s’en préoccuperait ? (7)

 « Attendre des représentants du capital qu’ils vous fournissent gracieusement des armes – c’est-à-dire, en l’occurrence, des journaux – pour s’élever contre une forme de société qui leur convient, et une morale qui est la leur, cela porte un nom : l’imbécillité ». (Françoise Giroud)

 

Matthieu Stelvio, http://lebruitduvent.overblog.com/

 

  1. http://www.ledauphine.com/isere-sud/2013/07/17/passage-du-col-de-sarenne-les-ecolos-iserois-opposes
  2. http://www.ledauphine.com/isere-sud/2013/07/18/les-chiens-aboient-froum-froum-passe
  3. http://tempsreel.nouvelobs.com/sport/20080705.OBS1567/sondage-les-francais-divises-sur-le-tour-de-france.html
  4. http://www.ledauphine.com/isere-sud/2013/06/20/a51-le-slogan-qui-n-est-pas-passe-inapercu
  5. http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/dependance-de-la-presse-les-133252
  6. http://www.lemonde.fr/sport/article/2010/01/07/aso-met-la-main-sur-le-criterium-du-dauphine-libere_1288524_3242.html
  7. http://lebruitduvent.overblog.com/travaux-de-sarenne-a-propos-dun-manque-de-transparence-communique-du-5-septembre-2013

Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Matthieu Stelvio Matthieu Stelvio 28 septembre 2013 19:47
    Effectivement, Morvandiau, cette dépendance de la presse est inquiétante !
    (Chapitre précédent : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/dependance-de-la-presse-les-133252 )

    • Marc Chinal Marc Chinal 28 septembre 2013 23:35

      Bravo pour votre article !
      A Lyon, ce sont les opposants au 2ème stade géant de la ville, qui se voient systématiquement censurés (dans « le progrès ») mais finement, car les « correspondants » (<= nom gentil pour dire esclaves sous-payés) lorsqu’ils relatent un événement lié aux manifestations, l’info ne passe jamais en une et est relayée dans des sous-pages du site internet qui ne sont jamais vu par plus de 30 personnes.
      .
      Et qui retrouve-t-on parmi les financeurs du projet ? A qui emprunte JM Aulas patron de l’OL-groupe ?
      En partie au crédit mutuel ! (propriétaire du « progrès »).
      .
      Franchement, tant qu’on leur servira la soupe en utilisant de la monnaie, on sera toujours bananés !


      • Rensk Rensk 29 septembre 2013 14:54

        Quand je vois ce qu’est devenu « Marianne » avec les ans... Pfff, l’argent compte plus en France qu’en Suisse !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès