Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > LCI pris en flagrant délit de désinformation

LCI pris en flagrant délit de désinformation

Si les media se livrent souvent à des opérations d’intoxication ou de déformation des faits, les citoyens n’ont que trop rarement le réflexe (ou l’occasion) de tirer la sonnette d’alarme et de recadrer le débat. Manque de bol pour la chaine de Martin Bouygues, j’ai été témoin direct d’un de ces reportages où les images effleurent à peine la réalité et où les explications sont plus que fantaisistes. Contre reportage.

Qu’on se le dise d’emblée, ne vous attendez à aucun scoop dans cet article, j’ai simplement été témoin d’un événement un peu trop normal.

Installez vous donc confortablement, et regardez le spectacle que nous offre LCI.

On peut y voir quelques types assis bien sagement, un autre qui rentre sans rechigner dans un fourgon, suivi d’un plan où l’on entend un accordéon jouer au rythme des mains qui claquent, encore un autre qui a gagné un ticket pour le commissariat, quelques affaires laissées en vrac, et puis… c’est tout.

Que nous dit la légende de la vidéo ?

« Des heurts ont éclaté ce lundi soir boulevard Saint-Germain, à Paris, entre des policiers et des "indignés". Ces derniers voulaient installer un campement dans la rue. Une manifestation qui n'avait pas reçu d'autorisation préalable. Deux "indignés” ont été blessés et 71 personnes ont été interpellées. Elles ont été réparties dans les commissariats du VIe et du XIIIe arrondissement. »

 Un texte que Goebbels lui même n’aurait pas renié. Car cela ne s’est pas vraiment passé de la sorte. 

Lorsque je suis arrivé sur les lieux, j’ai pu collecter quelques témoignages directs qui m’ont donné une bonne vue d’ensemble de la situation. A savoir que la marche se trouvait sur le trottoir, avançait pacifiquement et sans protester. Elle s’est alors confrontée à un cordon de policier qui a fait usage de gaz lacrymogènes sans la moindre sommation. Les renforts policiers sont alors arrivés rapidement pour une deuxième rasade de bioxyde de souffre et de chlore, sans oublier l’emploi d’une force disproportionnée face à des marcheurs simplement armés de guitares et de tentes Quechua. Alors, un important dispositif s’est déployé autour d’eux, afin de les prendre au piège, et de les jeter dans des bus pour les emmener au commissariat pour un contrôle d’identité. Les gyrophares du camion de pompier étaient là pour rappeler qu’une jeune femme avait perdu connaissance suite à l’inhalation des gaz, et qu’un autre s’était fait déboîté l’épaule (à ce moment là, j’avais entendu qu’il s’agissait d’un tir de flash ball, ce qui s’est avéré erroné par la suite).

Alors, lorsque j’ai vu une journaliste de LCI avec sa caméra, je suis allé lui apporter les informations dont je disposais. C’est là qu’elle m’a proposé de la suivre pour sécuriser son approche de la zone d’interpellation. Ce soir là, j’étais donc officieusement journaliste pour LCI. Nous étions alors sur le trottoir opposé, en compagnie des touristes et parisiens curieux et des sympathisants du mouvement là pour soutenir leurs camarades qui s’étaient mis en position de la « tortue » pour rendre leur interpellation plus fastidieuse. Ce n’est qu’après de longues discussions antipathiques (et les encouragements des Indignados : « Libertad de prensa  ! ») avec les forces de police qu’elle a pu exercer son droit de filmer la scène, et seulement de loin. Alors qu’un bus plein avait déjà quitté les lieux, d’autres fourgons se remplissaient sous nos yeux ébahis. Les marcheurs étaient trainés sur le sol avant d’être placés dans les véhicules. J’étais là, et j’ai vu que ces plans violents étaient filmés. Tout comme les réactions hostiles des policiers face aux passants curieux, à l’image de cette dame âgée dont la pensée libertaire la poussait à soutenir les malheureux. Elle s’exprima face caméra sur son incompréhension de la situation, et au sujet de l’emploi disproportionné de la force. Je suis aussi passé devant l’objectif, où j’ai pu réitéré mes explications concernant l’incident. A croire qu’il ne faisait pas bon montrer ce genre d’information, car toutes ces séquences ont été soigneusement coupées au montage. 

Donc non, contrairement aux affirmations de la chaine, les marcheurs ne voulaient pas camper sur le boulevard Saint Germain (qui le voudrait ?). Non, il ne s’agissait pas d’une manifestation (un responsable des RG a parlé de « mauvaise interprétation  »…) et non, il ne s’agissait pas de heurts, mais d’une agression unilatérale des forces de polices face à un groupe de marcheurs pacifiques.

Je ne crois pas que je puisse accuser la journaliste. Elle a fait son boulot. Simplement, elle s’est contentée de déposer les bandes à sa rédaction, et l’équipe a fait le reste, surement sous un œil avisé. Il n’empêche que lorsque j’ai tenté de la contacter pour avoir des explications, elle jamais ni décroché, ni répondu à mes SMS pour répondre à mes questions. 

Cet article n’a pas pour but de décrire ce qui s’est passé ce soir là, vous pourrez facilement retracer les événements de la soirée sur la toile. 

Ce que je retiens, c’est que :
- La police a mené une opération illégale, face à un groupe de personnes ne constituant aucunement une menace à l’ordre public, employant la force sans aucune sommation
- Les arrestations étaient non conformes au droit, sachant que si une personne est capable présenter sa pièce d’identité sur la voie publique, rien ne justifie son transfert au commissariat. 
- La définition de la marche comme « manifestation non déclarée en préfecture » a pour effet de justification de police. Or, aucune autorité compétente n’a pu confirmer que le statut du déplacement en cours ce soir là était une manifestation. LCI n’a donc pas fait son travail d’investigation. Je ne reviendrais pas sur le mensonge sur les intentions des marcheurs, et les approximations sur les commissariats où ont été transférés les Indignés…
- Aucune personnalité politique, ni aucun grand media, ni les français, ne se sont « indignés » de ce pied-de-nez à la démocratie. 

LCI a, un jour plus tard, diffusé cette vidéo.

Les images sont cette fois plus parlantes et plus conciliantes. Ceci dit, elles ont été pillées ici, sans aucune mention des soures (autre belle preuve de professionnalisme !), avec toujours la mention mensongère de « manifestation non déclarée en préfecture »… Quitte à faire un sujet, pourquoi ne pas avoir diffusé leurs propres images ?

Pour une vision globale du séjour des Indignés à Paris, je vous invite à lire l’article des Inrocks, qui revient sur l’absurdité du ministère de l’intérieur. A noter le mensonge de la Préfecture, qui dit qu'il n'y a eu qu'un tir de gaz lacrymogène. Faux, j'ai vu de mes propres yeux au moins trois munitions. Les policiers m'ont empêché de les recceuillir...

Quoi qu’on puisse penser de ce mouvement, il est intolérable que les droits fondamentaux des citoyens soient bafoués ostensiblement, et que cela soit relayé (quand ça l’est) de façon biaisée, sans provoquer la moindre réaction de l’opinion publique. Avoir été témoin direct de ce genre d’agissement ne fait que renforcer mon envie bouillonnante de devenir journaliste. Si quelques uns me lisent ici, sachez qu’il faut relever la tête… Même si je sais que vous n'êtes qu'une pierre du processus de médiatisation, nous ne pardonnerons ni n'oublierons vos articles...

La lucha sigue, cueste lo que cueste !!

Documents joints à cet article

LCI pris en flagrant délit de désinformation LCI pris en flagrant délit de désinformation

Moyenne des avis sur cet article :  4.79/5   (97 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 24 septembre 2011 11:31

    Quand la police est le principal trouble à l’ordre public et que le système informatif ment, tout cela répond au souhait du Tsarkozy d’ignorer les manifestations populaires. Quand le chef d’orchestre donne le couac, tout l’orchestre joue faux, rien d’anormal. Le but est simplement de décourager ces jeunes d’atteindre Bruxelles.

    Si tu désires devenir journaliste, adopte plutôt un pseudo facile à retenir et d’essence locale.


    • Jonathan Moadab Holly_Crapp 24 septembre 2011 17:02

      Il y aussi la dimension : « je ne veux pas attirer l’attention de l’opinion sur leurs revendications et valeurs ». Tout simplement parce qu’elles sont justes, et qu’il serait dommage que madame Michu commence à se demander comment le processus de création monétaire fonctionne, si ses élus la représente bien, si les medias l’informe vraiment... 


    • VC972 24 septembre 2011 23:17

      « Si tu désires devenir journaliste, adopte plutôt un pseudo facile à retenir et d’essence locale. »

      pourrais-tu développer Lisa ?


    • Aldous Aldous 24 septembre 2011 12:07

      La France est passée du 7e rang mondial (2001) au 44e dans le classement de Reporter Sans Frontières en ce qui concerne la liberté de la presse.

      Le cas de LCI n’a rien d’isolé.

      L’ensemble des médias maintream ont été mis au pas, parfois outrancièrement, comme la restauration de l’ORTF par le président.

      Malgré cela Hillary Clinton reconnais que les élites sont en train de perdre la bataille des l’information face aux médias alternatifs :

      http://youtu.be/L6sYB5d1Bu4

      Il faut s’attendre à une attaque sur la liberté d’expression par internet.


      • ElephantMan ElephantMan 26 septembre 2011 16:49


        J’adhère fermement à votre mode fonctionnement. Je regrette que tous les citoyens n’utilisent pas de manière efficient internet et autre outils de communication.

        Pour mémoire ... « La propagande est à la démocratie ce que la matraque est à la dictature » (N.Chomsky)


      • Daniel D. Daniel D. 24 septembre 2011 12:27

        Bientôt, nos élites auront ce qu’elles souhaitent.

        Souhaitons leur bien du plaisir.

        Et du courage.

        Daniel.


        • TyRex TyRex 24 septembre 2011 12:36

          Beau travail de journalisme ! Merci !

          Je suis heureux que ce mouvement des Indignés ne se décourage pas !

          La lutte continue.

          Bravo !


          • Elysium Elysium 24 septembre 2011 15:08

            Je pense que l’explication est dans cette liste :
            http://www.marianne2.fr/Exclusif-les-invites-du-President-au-diner-du-Fouquet-s_a80603.html
            Martin Bouygues, actionnaire-ropriétaire principal du groupe TF1 (dont LCi fait partie) en est.

            Pareille concentration de milliardaires à un dîner qui fête l’élection présidentielle de Sarkozy, de surcroît, alors qu’on sait qu’ils se sont emparés du contrôle financiers des principaux médias de France, est une évidence forte que la démocratie française est malade. Gangrénée par le contrôle médiatique d’un clan de financiers qui est ainsi mesure de formater l’opinion publique pour mettre au pouvoir les guignols qui leur serviront la soupe.

            Alors, il ne faut vous étonner de rien. Nous vivons dans un théâtre qui est seulement d’apparence démocratique.

            Cette mystification et la violence de la réaction policière à un mouvement citoyen non-violent, dénote néanmoins d’une extrême nervosité du côté de Sarkozy. Visiblement, il y a une peur que ça évolue comme en Espagne avec les indignés ou même, comme en Afrique du Nord.


            • gaulois42 gaulois42 1er octobre 2011 12:28

              Je suis tout à fait d’accord avec votre article quoiqu’il me donne l’impression que d’un seul coup, subitement, vos lunettes noires opaques sont tombées. Depuis la prise de pouvoir de Sarkozy bénie par un troupeau de moutons trompés et bêlants, la France n’est plus une démocaratie dans le sens du tèrme lais une dictature déguisée....et il y a encore quelques pérroquets qui disent que la France est une république démocratique.
              La France est tout, sauf cela. La France est devenue avec Sarkozy, une république bananière qui prend ses ordres à Bruxelles.
              LIBERTE (pour les Français ? NON ! pour les voyous, dealers des banlieues : OUI
              EGALITE ( Non ! si tu es dans un parti politique, comme l’UMPS, tu auras droit à des passe droits, si tu es un « élu » tu auras un traitement de privilégié et si tu es un ouvrier pauvre : t’as qu’à crever.)
              FRATERNITE ( Parlons-en ! avec la discrimination positive de Nicolas. Il a tout fait pour nous dresser les uns contre les autres)
              (sur un air bien connu)
              PAUVRE FRANCE, MON PAYS EN DECHEANCE, BIENTOT TU VAS DISPARAITRE......POUR FAIRE PLAISIR A DES CONS


            • Jonathan Moadab Holly_Crapp 24 septembre 2011 17:04

              Musima,

              On est bien d’accord !


              • Jonathan Moadab Holly_Crapp 24 septembre 2011 17:07

                J’en suis bien conscient ! Mais ayant été témoin direct de ce genre d’agissement, il me semblait important de faire une piqûre de rappel.

                En tout cas, certains journalistes se battent encore pour un journalisme d’investigation (j’ai rencontré Davet et Lhomme récemment), rendons leur honneur d’avoir le courage d’affronter le système... 


                • gaijin gaijin 24 septembre 2011 17:10

                  Félicitations !
                  vous êtes passé de l’autre coté du miroir
                  un conseil maintenant : méfiez vous ça a tendance a devenir une habitude
                  en ce qui me concerne si un média mainstream dit que la terre est ronde je commence a me demander quels sont les enjeux derrière et quand je regarde des journalistes j’ai la curieuse impression de voir les fils 


                  • alphapolaris alphapolaris 24 septembre 2011 20:38

                    « Bioxyde de soufre et chlore » ??? heuuu... non, franchement non smiley

                    Déjà, le « bioxyde de soufre », ça n’existe pas. Je sais bien qu’on découvre des neutrinos qui dépassent (peut-être) la vitesse de la lumière, mais pour le « bioxyde », j’ai d’énormes doutes. Je pense qu’il s’agit donc de « dioxyde de soufre », de formule SO₂

                    Quoiqu’il en soit, le chlore et le dioxyde de soufre sont tous les deux mortels, le premier ayant même été utilisé comme gaz de combat lors de la première guerre mondiale et le deuxième se transforme en acide sulfurique au contact de l’eau, dans les yeux et les poumons donc... Alors, même si la police sous le parrain sarkozy dérive du coté sombre de la force, en aucun cas elle n’utilise ces gaz.

                    En France, le seul gaz lacrymogène autorisé dans les manifestations est le CS.


                    • Jonathan Moadab Holly_Crapp 24 septembre 2011 23:35

                      Effectivement, j’ai dû mal la chimie et moi... 

                      Mais sinon, je confirme pour la composition (Dioxyde de soufre et chlore), j’ai eu entre mes mains un des projectiles lacrymogène (un autre indigné a pu en récupérer un lui) et j’ai pu le lire dessus. 

                      Après, j’ai pu me tromper dans la lecture de la composition, mais c’était traduit en plusieurs langues. Je peux tenter de retrouver l’objet, ça peut être intéressant, parce que si c’est effectivement un projectile illégal (ce qui serait étrange, je te l’accorde), on tiendrait quelque chose de gros.

                      En tout cas merci pour la remarque !


                    • LE CHAT LE CHAT 24 septembre 2011 22:00

                      c’est bizarre que la police ne fasse pas la m^me chose pour l’occupation illégale de la chaussée par les prières de rue , non ? c’est bien de cela dont il s’agit , ces gens se baladant avec des tentes Queshua voulaient camper et bloquer la circulation ..

                      Cela dit , la façon dont les journaleux aux ordres nous déforment l’information nous rapproche des us et coutumes du Belarus ...


                      • Jonathan Moadab Holly_Crapp 24 septembre 2011 23:40

                        Une loi a été votée récemment qui interdit les prières de rue justement... Une honte pour notre pays, une loi de plus qui tend à faire des musulmans les juifs du XXIe siècle... 


                      • Ruut Ruut 24 septembre 2011 22:24

                        Bienvenue dans la dictature de France... C’est beau la démocratie des partis uniques.


                        • Tuscany 24 septembre 2011 22:54

                          article très intéressant !
                          by Tuscany


                          • bernard bernard 24 septembre 2011 23:04

                            Et ...vive la france !

                            Quelle misère !


                            • VC972 24 septembre 2011 23:24

                              « Il y aussi la dimension : »je ne veux pas attirer l’attention de l’opinion sur leurs revendications et valeurs". Tout simplement parce qu’elles sont justes, et qu’il serait dommage que madame Michu commence à se demander comment le processus de création monétaire fonctionne, si ses élus la représente bien, si les medias l’informe vraiment... « 

                              pourrais-tu m’expliquer ?

                              sinon continue, plaisir et + à lire des »D’jeun’s"


                              • Jonathan Moadab Holly_Crapp 24 septembre 2011 23:46

                                Ce que je veux dire, c’est que les Indignés posent des questions exclues du débat public. Et qu’il ne serait dans l’intérêt de personne (Etat, entreprises privées, media) que ces questions soient mises à l’agenda médiatique.

                                Le d’jeun’s te remercie !


                              • Jean Eymard-Descons 25 septembre 2011 00:03

                                Vous regardez encore LCI ?


                                • Sat is Fay 25 septembre 2011 00:13

                                  Plein l’ cul d’ ces officines de propagande ! faut s’ réunir et les attaquer, exiger des réparations !
                                  des chaines d’info partout et pas une seule dit vrai, c’est beau la pluralité !


                                  • sinaps 25 septembre 2011 03:13

                                    faudrait faire participer des avocats à chaque manif, il doit bien y en avoir qui sont du coté du bon sens, et avec qui on pourrait engager des procédures, et sur place lors des faits rappeler aux flics quel est leur rôle et quelles sont leurs limites, recueillir photos et témoignages en plus du leur s’ils se font molester et contrôler abusivement avec les autres ... là les médiats n’auraient pas vraiment d’autres chois que de relater l’info, enfin au moins le canard et quelques autres ... 


                                    • Jonathan Moadab Holly_Crapp 25 septembre 2011 12:54

                                      Je viens d’envoyer un mail au Canard, lui donnant cet article, et la tribune d’Evelyne Perrin que je conseille à tout le monde de lire :

                                      http://www.facebook.com/notes/15m-marcha-bruselas/une-intol%C3%A9rable-atteinte-aux-lebert%C3%A9s/143541832409631

                                      Concernant les avocats, il existe effectivement un service juridique dans le mouvement, mais je ne me suis jamais vraiment trop intéressé au sujet pour être honnête. Mais des avocats se sont spontanément proposés pour aller défendre les gardé à vue mercredi. J’ai entendu que ceux-ci envisageaient des poursuites contre la police, mais je n’ai pas vérifié l’information encore...


                                    • Blé 25 septembre 2011 05:32

                                      Même madame Michu que les média dominants prennent pour une imbécile sait que pour s’informer, il faut autre chose qu’ un Figaro, TF1, RTL, France Inter et le 20H de l’ A2.
                                      Mais en continuant de prendre les gens pour des imbéciles, cela les rassure, la pub se vend bien et au bout de ça, il y a des sondages qui leur conviennent.

                                      Tous ces braves gens n’ont pas encore compris pourquoi chez les EELV, madame Joly a été choisie plutôt que Nicolas Hulot. (je n’appartiens pas à ce parti)

                                      Bref avec cette oligarchie qui nous gouverne, on sait parfaitement que les manifestants modestes (quelque soit le sujet) sont systématiquement transformées en "faiseur de troubles publics. Il n’ y a que Sarko quand il se déplace en France qui dérange personne, c’est bien connu.


                                      • Jonathan Moadab Holly_Crapp 25 septembre 2011 12:58

                                        Oui, je n’ai pas envie de prendre les gens pour des imbéciles, mais il n’empêche que TF1 est toujours le JT le plus regardé d’Europe ! Les tirages des gratuits plombent de plus en plus une presse à l’agonie, qui du coup, a moins de moyens pour faire son travail, quand elle voulait le faire.. 

                                        Par exemple, la lecture du Canard Enchaîné, ne représente que 1e20/semaine. Et il permet d’être lucide sur un tas de chose en terme de politique intérieure. Même s’il pourrait aller bien plus loin, c’est un bon point de départ pour celui qui veut s’informer !

                                        Les français n’ont pas encore confiance en Internet. Mais ça viendra, j’en suis sûr. Alors là seulement, nous pourrons renverser la vapeur !


                                      • chdave53 25 septembre 2011 08:17

                                        Merci pour ces « vraies » infos.


                                        Comme quelqu’un l’a dit plus haut, si on veut être informé, il ne faut surtout pas regarder les médias trop proches du pouvoir ou qui copinent avec celui-ci (mais il reste plus grand chose). Peut-être Arte pour le télévisuel ?

                                        C’est dommage mais je dois dire que cela me déprime un peu tout de même.

                                        On envoie des tonnes de bombes sur les Lybiens sous prétexte de défendre la démocratie (mais il y a du pétrole......) et on n’applique plus chez nous les principes simples de la démocratie.
                                        Plus de droit de rassemblement sans autorisation.... oups ! (On se croirait à Pékin)
                                        Interdiction d’appel à un boycott ...... pourtant comme moyen de lutte non violente il n’y a pas mieux ! C’était même l’arme favorite de Ghandi.
                                        Bon allez, j’arrête je suis en train de me gâcher mon dimanche matin.


                                        • Jonathan Moadab Holly_Crapp 25 septembre 2011 13:10

                                          Parfaitement d’accord. 

                                          Sinon, j’ai bien ri ce matin, en voyant que le Monde faisait un article sur l’arrestation des Indignés de Wall Street, à plusieurs milliers de kilomètres d’ici, mais n’ont pas fait une seule ligne sur le mouvement parisien, où il y a eu deux vagues d’arrestation au moins aussi importantes, avec 11 gardés à vue pour le mercredi. En plus, aucune mention n’en est faite en fin d’article.. 

                                          http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2011/09/25/80-indignes-de-wall-street-arretes-a-new-york_1577538_3222.html


                                        • bo bo 25 septembre 2011 09:26

                                          Dans la même veine.... pour être bien informé...et bon dimanche

                                          http://www.mediapart.fr/diaporama.php?d=takieddine&t=924397a26f3f87c682adfd91f333552f


                                          • francesca2 francesca2 25 septembre 2011 11:40

                                            Entre la marche sur le trottoir, la référence à Goebbels, la journaliste qui, on ne sait pourquoi, vous file son numéro de portable et la bourde sur la chimie, votre article n’a pas l’air crédible.

                                            Ah, et le lien vers les Inrocks est un grand moment dans la lutte contre la désinformation...


                                            • Jonathan Moadab Holly_Crapp 25 septembre 2011 13:18

                                              - la marche sur le trottoir, elle a été confirmé par tous les témoignages que j’ai recueilli. 

                                              - je ne vois pas en quoi la référence à Goebbels discrédite mon propos. C’est un clin d’oeil au ministre de la propagande du IIIe Reich. Or, là, on est en plein dedans.

                                              - la bourde sur la chimie, j’ai déjà reconnu la coquille. Mais je répète que c’est ce que j’ai lu sur la munition de gaz lacrymogène.

                                              - Elle m’a donné son numéro de portable parce que je lui ai demandé. Je vais préparer les écoles de journalisme et j’ai comme projet d’interviewé des journalistes pour alimenter un blog sur la profession, avant notamment ces problématiques de censure.

                                              - Quant à l’article des Inrocks, il a au moins le mérite d’avoir une vue d’ensemble du passage des Indignés dans Paris. 

                                              Satisfait ?


                                            • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 25 septembre 2011 12:04


                                              Interpeler directement les journalistes mainstream, et les mettre devant leurs responsabilités, est important. Merci de l’avoir fait.

                                              A-t-on le droit de mentir quand on est journaliste ? Non ! C’est une tromperie, et ça devrait constituer un délit. Comme un marchant qui vend une marchandise avariée. Berk.


                                              • gébé gébé 25 septembre 2011 18:13

                                                vu ce que dit l’auteur de l’article, la journaliste de LCI n’ pas vraiment menti elle-même.

                                                Elle a pris des infos, et ramené du matériel.

                                                Ensuite c’est à sa boîte qu’ils ont bidouillé au montage. Et en édulcorant ils ont en effet menti par omission..


                                              • Jonathan Moadab Holly_Crapp 25 septembre 2011 19:01

                                                Gébé a raison ! Elle avait l’air de vraiment vouloir faire son boulot. Elle avait tout sur cassette... Ce qui est certain par contre, c’est que ceux qui ont fait le montage ont tout vu, dont mon témoignage, et qu’ils ont effectivement décidé de couper certaines séquences. 

                                                Pourquoi ? Ca, c’est leur histoire. Mais très sincèrement, il n’y avait pas scoop à montrer que la police abusait, il est bien plus risqué de ne pas dire ce genre de chose...


                                              • Jonathan Moadab Holly_Crapp 25 septembre 2011 13:21

                                                Le lendemain, je suis allé à Bercy voir les Indignés, j’ai passé 1h30 avec 6 personnes qui ont vécu les évènements en direct pour retracer le déroulé des évènements. Je suis donc capable de vous retracer leur route depuis l’île de la cité. Mais je n’ai pas jugé pertinent d’en parler dans cet article, ça aurait noyé l’angle que je voulais mettre en avant.

                                                Si vous pensez que j’aurais pris à partie une chaine d’information sans être sûr de moi, c’est vraiment me sous estimer !


                                              • Jonathan Moadab Holly_Crapp 25 septembre 2011 19:12

                                                Très franchement, que voulez-vous que je vous réponde ?

                                                J’entend vos objectiosn, mais vu que je suis arrivé après les faits, j’étais bien obligé de recueillir des témoignages non ? Je l’ai fait le jour J, et à J+1. Les faits se croisaient dans la plupart des versions, et ce que j’avance est sûr. Tout simplement parce qu’au delà de l’honnêteté des marcheurs, qui ont déjà parcouru 1 300 kilomètres sans rencontrer le moindre problème, ils n’ont absolument aucun intérêt à mentir, car ils se discréditeraient totalement. 

                                                Ensuite, si je suis votre raisonnement, l’actualité ne pourrait être relayée que par des témoins directs, n’ayant aucun rapport avec les faits qui sont en cause... Très sincèrement, ça me semble plutôt complexe !


                                              • Jonathan Moadab Holly_Crapp 26 septembre 2011 10:51

                                                Je comprends. Cependant, en tant que journaliste sans carte de presse, il est difficile de pouvoir avoir la version officielle. J’ai pourtant téléphoné à l’officier de presse de la préfecture de Paris pour lui demander des explications, qui m’a demandé de lui envoyer un courriel. Voilà, cela fait presque une semaine maintenant.... Ils ne répondent pas aux questions...

                                                Ceci dit, le lendemain de cette histoire, j’ai croisé un des policiers qui étaient là boulevard saint germain et qui cette fois assurait la sécurité d’un colloque contre la reconnaissance de l’Etat palestinien (sans commentaire). Il m’a reconnu, et me pensant toujours journaliste à LCI, il s’est même excusé pour la violence dont les policiers ont pu faire preuve envers ceux qui cherchaient à soutenir les marcheurs. Bref, l’important est que ce dernier m’a dit qu’ils avaient reçu l’ordre d’arrêter les marcheurs, point barre... C’est pour ça que j’ai tenté de contacter la préfecture, pour confirmer ou non cette information.

                                                Eux n’ont pas désiré s’exprimer sur la question. Enfin, quoi qu’il en soit, certes ce travail d’enquête est limité, j’ai fait ce que j’ai pu avec les moyens dont je disposais. Ceci dit, si quelqu’un qui me lit est en mesure de démentir mon démenti, qu’il le fasse. Si j’ai fait une erreur ou si je me suis fait avoir, je le reconnaitrait. Or, ça me semble bien peu probable dans ce cas ci...

                                                Merci en tout cas.


                                              • dom y loulou dom y loulou 25 septembre 2011 13:32

                                                Gelone, à la suite de wall street qui fait la leçon à ses esclaves européens, est un peu requinqué par le saccage et les meurtres en Libye, il en rigole, sa norme du mal semble éternelle, même si sa société n’existe plus et que ce qu’il en reste descend sur un toboggan aux abysses.


                                                Il ne veut pas comprendre que la France devient la Palestine et quand, finalement, il aura vraiment fini par être obligé de comprendre il sera trop tard.

                                                • Patrick Samba Patrick Samba 25 septembre 2011 14:28

                                                   BRAVO Holly_Crapp, excellent article ! Continuez à nous informer de la sorte.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès