Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Le dilemme Facebook : suis-je d’abord citoyen ou marketeur (...)

Le dilemme Facebook : suis-je d’abord citoyen ou marketeur ?

 

Les récentes annonces de Facebook durant sa conférence du 21 avril dernier ont suscité à la fois admiration pour leur ambition et inquiétude quant à la liberté qu’elles prenaient avec les données personnelles de ses 400 millions d’utilisateurs.

Si, pour un entrepreneur, Facebook est un extraordinaire outil marketing, pour un citoyen, ce trafic de contrebande des données personnelles ne laisse pas d’être inquiétant.

Sur mon profil Facebook, après avoir diffusé un article sur le sujet, un mini-débat éclata : une personne invitait à abandonner le réseau social tandis qu’une autre proposait de ne rien faire. Voici quelle fut ma position.

Au début, comme la plupart des gens, j’utilisais Facebook pour échanger avec mes amis. Linkedin et Viadeo étaient réservés à mes relations professionnelles. Toutefois, lorsque l’on travaille dans le Web, il est très difficile de tenir cette politique : beaucoup utilisent Facebook comme réseau social principal, que les contacts soient personnels ou professionnels. Aussi mes contacts se sont-ils peu à peu panachés. Cela s’est accentué lorsque je décidai d’utiliser mon compte Facebook pour relayer des informations touchant Madmagz. De moins en moins l’utilisais-je pour être en relation avec mes amis.

Cette récente évolution de Facebook m’a poussé à reconsidérer l’usage que j’en faisais. Je me suis aperçu que, sur un plan personnel, je n’en avais pas besoin. Mes amis et moi nous nous joignons le plus souvent en dehors du réseau social. J’ai toujours refusé d’y être lié à ma famille. Quant aux "amis mous" : anciens camarades d’école, anciens bon collègues, etc… et bien, quelle importance ? Ils ont mes coordonnées.

En revanche, au plan professionnel, cet outil devient de plus en plus important, à preuve notre récente page Facebook.

Aussi ai-je tranché : j’ai éliminé presque toutes mes données personnelles pour ne laisser que celles dont la diffusion servait les intérêts de l’entreprise. J’utilise Facebook comme un outil marketing, à l’égal des Google Adwords, de l’e-mail marketing, etc.


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • slipenfer 6 mai 2010 18:15

    J’utilise Facebook comme un outil marketing
    je parle pas anglais sa veux dire qoui facebouk et marketing
    vraiment j’entarve quedal calais.


    • Lorenzo extremeño 6 mai 2010 19:09

      la conclusion c’est fessebouqueur marketeur .


      • MichelF 3 juin 2010 14:02

        En tant que professionnel, je suis également présent sur Facebook. Une page fan me permet d’améliorer la visibilité de mon entreprise sur le web pour un investissement en temps raisonnable. Les réseaux sociaux sont des outils très intéressants lorsqu’ils sont bien utilisés. J’irais d’ailleurs à une conférence sur l’utilisation de Facebook en tant que professionnel, animée par Facebook eux-mêmes, avec Activis. Ils présenteront les stratégies pour profiter au maximum du réseau pour son entreprise, et présenteront également la manière la plus efficace de se lancer pour ceux qui n’ont pas encore fait leur entrée sur le réseau. Vous trouverez plus d’informations sur le site d’Activis : http://www.activis.net/fr/actualites-activis/conference-facebook.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès