Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Le JT est-il du journalisme ?

Le JT est-il du journalisme ?

Aujourd’hui, regarder le journal télévisé institutionnel français ne présente plus grand intérêt et ceci d’abord d’un point de vue journalistique. Si l’on veut avoir affaire avec des journalistes, mieux vaut bannir ces trois quarts d’heure quotidiens d’information et lire la presse. Ou s’informer soi-même. Le seul intérêt est peut-être d’y voir comment l’on présente les informations destinées à la masse que nous formons, nous, prolétaires, employés, rmistes, petites gens...

L’on sait que la télévision est la source d’informations privilégiée des classes populaires, et ce parmi les médias. Leur unique source d’information est donc constituée par le support qu’est le JT. Il y a donc une grosse responsabilité quant à son contenu et donc à son élaboration. Pourtant, le JT, loin d’accomplir son rôle, s’est petit à petit enfermé dans un conformisme délirant. Il ne compte pratiquement plus d’informations valables, pertinentes. Et pire, l’on doit s’interdire désormais de qualifier les personnes qui en sont les auteurs de journalistes. Le JT n’est pas une affaire de journalistes et de journalisme.

Pour s’en convaincre, il suffit de choisir un horaire, 13 ou 20 heures, et d’y relever le sujet des différentes informations qui se succèdent. De cet inventaire à la Prévert, l’on n’en tire presque rien. Toute cette succession de reportages n’a pas grand-chose à voir avec du journalisme.

Voici quelques exemples de ce que l’on peut y trouver :

Les marronniers redondants :

Aujourd’hui, tous les journaux télévisés sont quotidiennement composés de marronniers. Le terme est d’ailleurs employé par les journalistes eux-mêmes. Un marronnier est un petit reportage sur un sujet qui revient périodiquement, tous les ans à la même date (la rentrée, les vacances, Halloween, le beaujolais nouveau, la Toussaint). Est-on crédible lorsque l’on qualifie ces sujets d’informations. Peut-on parler de journalisme...

La frénésie du micro-trottoir :

Aujourd’hui, les pseudo journalistes sont obsédés par le micro-trottoir. Et de nous montrer « les Français » pester par exemple contre les grèves. Ou de se montrer solidaires (les deux points de vue sont souvent présentés pour, semble-t-il, garantir une certaine impartialité). A-t-on affaire à du journalisme. Peut-on qualifier l’avis du Français lambda d’information nécessitant l’intervention du prompt journaliste qui fait remonter l’information jusqu’à nos oreilles, en un geste de gratitude envers nous. Et puis, c’est plus facile d’aller sur le trottoir (devenu le lieu privilégié du journalisme « sur le terrain ») que de mener une véritable enquête, se plonger dans les chiffres, dans les faits... Le micro-trottoir est tout sauf du journalisme.

La publicité dans le JT :

Les journaux télévisés sont aussi devenus des vitrines publicitaires. Aujourd’hui, l’on peut regarder le JT et y puiser des orientations de shopping. Et de consommation : CD, livres, jeux, consoles, pièces de théâtre parisiennes, nouveautés électroniques. Mieux, les invités ne viennent jamais les mains vides. Ils ont toujours un petit quelque chose sous le bras, généralement un livre à vendre, et qui est gracieusement présenté par le néo-animateur qu’est devenu le journaliste. Le journalisme doit rester étranger à la communication.

Les fais divers systématiquement relatés :

La présentation des faits divers au JT est sûrement plus discutable. Mais voir ces images volées d’hommes ou de femmes cachés sous leur manteau ; les pédophiles, les meurtriers, les délinquants, les voleurs, finissent par donner la nausée. Inutile de rappeler que tous ces actes répréhensibles ont existé de tout temps. Mais le traitement qu’en font aujourd’hui les JT s’apparentent plus à du voyeurisme qu’à de l’information et a fortiori du journalisme. Le journaliste se doit de faire état des évolutions des mœurs. C’est une obligation. Parler de l’augmentation, de la baisse, des comportements endémiques. Mais sinon le fait divers n’a pas sa place dans le JT. Et lorsqu’il est conjugué avec un petit micro-trottoir « maison » avec les voisins qui s’expriment sur le forçat, la quintessence de la nullité journalistique est atteinte.

Les images d’archives réutilisées :

Plus de journal télévisé sans images d’archives, avec parfois un lien chronologique de plusieurs mois avec les informations qu’elles sont censées illustrer. Pas de journalistes sur place, donc pas d’image. On a donc recours à des informations redistribuées. Il faut entendre par là que le JT n’est plus qu’un distributeur d’informations, que les rédactions achètent les informations, les photos, les films en amont aux grandes agences de presse.

Le parisianisme excessif :

Inutile de cacher que le provincial (la très grande majorité d’entre nous) peut se sentir submerger par de l’information parisienne destinée aux Parisiens (et à l’Île-de-France). Imaginer les Parisiens obligés de suivre un JT dont une grande partie est consacrée exclusivement aux Marseillais. Spectacles, manifestations, transports en commun, le tout relatif à Marseille. Quel Parisien supporterait cela ? Cette situation est pourtant le commun des mortels pour tous les Français hors Île-de-France. En ce moment, les JT parlent de la grève en Île-de-France. Près d’un quart d’heure du JT est consacré aux problèmes rencontrés par les pauvres petits Parisiens, plan du périphérique à l’appui, réaction à la sortie du métro, co-voiturage des Parisiens, auto-stop des Parisiens... Ou alors il faut clairement annoncer la couleur et les destinataires privilégiés des informations : « Mesdames, Messieurs, le premier quart de ce JT sera consacré exclusivement aux tribulations des Parisiens à Paris... ».

Le JT n’a bien qu’une seule utilité : voir comment l’on présente l’actualité à la France d’en bas.


Moyenne des avis sur cet article :  4.63/5   (54 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • elric 21 novembre 2007 12:51

    A part de temps en temps le journal arte info,cela fait un petit moment que je ne regarde plus les JT,je m’informe soit par la presse écrite soit par internet.J’ai une fois ,récement regarder le JT de tf1,je me suis au mon dieu les pauvres qui ne sont informé que par ça,informer je me demande si on peut utilise ce mot dans ce cas là.


    • Gasty Gasty 21 novembre 2007 13:25

      Effectivement ! des journaux comme TF1 et A2 devrait etre incorporé dans la PUB.

      PUB est le résultat de propagande donc ils devraient avoir à payer comme les lessives « machin » leurs temps de passage à l’antenne.


    • Ceri Ceri 21 novembre 2007 12:54

      je suis à 100%d’accord ! J’ai déjà du bosser en JT et j’y ai fait des stages, depuis j’ai carrément arrêté de regarder la télé ! Jen’ai plus cette boite àpropagande chez moi, et je milite contre les JT qui, comme tu le dis n’ont pour seul intéret que de nous livrer chaque soir la pensée dominante. Pujadas me file de l’uticaire, je ne parle même pas de TF1.

      Bosser en JT c’est livrer une « info » tellement formatée (jusqu’à la tonalité du commentaire !!!) que finalement n’importe quel journaliste pourrait être derrière le sujet, rien ne changerait. Tu as raison de pointer les micro trottoirs, qui servent encore une fois à révéler ce que pense cette pseudo opinion publique qui n’existe pas. Faire parler des clampins d’un sujet qu’ilsne connaissent pas pendant 1 minute sur un sujet d’une minute 30 c’est franchement le niveau 0 du journalisme.

      De +les JT ne peuvent pas aborder de sujets complexes parce qu’en 2 minutes c’est impossible d’apporter les nuances nécessaires pour ces sujets. D’où la vision manichéenne des grèves par exemple.

      Balancons les télés par la fenetre, c’est un outil de lobotomie !


      • GRL GRL 21 novembre 2007 13:54

        J’ai fait ce choix aussi , plus de vingt ans sans télé aujourd’hui . Et c’est génial !

        Out la propagande « officielle » Out la douche émotionnelle permanente Out la psychologie appliquée aux fins politiques mercantiles Out le voyeurisme des familles brisées , des gens déchirés Out la mise en scene des guerres et de la misere de ce monde Out la justice de comptoir relayée dans des émissions glauque ou l’on s’accuse et l’on se juge. Out l’infantilisation de la publicité ! Plus de reflexe « je vois , je veux » ! Plus d’images fausses de la réussite sociale ! Et plus d’images fausses de l’ECHEC social ! Plus d’images fausses de l’insécurité ! Plus d’images fausses de la SECURITE !

        Etc ... Et dommage pour Arte. ( je ne peux pas mettre Arte dans le même panier que le reste pour l’instant )

        Mais ...

        Bienvenues aux journées qui comptent 24 h Bienvenus dans des rythmes de consommation normaux Bienvenue à une consommation orientée sur les besoins réels Bienvenue au discernement et aux choix en conscience et non en réaction. Bienvenus aux autres dans mon espace vital , bienvenus à l’apéro ,les amis. Et bienvenus au spectacle vivant et salut à tous ceux qui se battent encore pour le donner. Bienvenu le soir dans ma ville. Et bienvenues , les fill ... bon , ok .

        Allez , il est temps , temps de liberer de la place , de la place pour reflechir , pour enrichir un regard sur le monde , pour ne plus repeter comme des vérités , ce que la télé matraque comme la vérité. Vous ne pensez pas en avoir besoin . Individuellement , çà se défend ... Mais c’est le monde , lui , qui en a besoin , et çà il serait temps d’adapter les actes au discours qui crie ce besoin de changer. Mais comment changer , isolés les uns des autres les yeux dans la boite , à gober la penser unilaterale ? A quoi ? Aucun changement ne viendra comme çà , tout le monde continuera de voir midi à sa porte .

        Car c’est du matraquage et sans matraquage , vous vous rendrez compte à quel point vous vous sentirez moins dirigé vers des choses à acheter, et bien plus dirigés vers des lieux et des gens. Et si vous le sentez , posez vous la question de savoir combien de fois vous avez acheté des trucs compulsivement ?

        Etre plus unis autour de la réalité nationale, de la réalité planétaire. Mais ceci est précieux , c’est la base de toute progression . Tant de fois on entendra le mot changer , et tant de fois , la journée du téléspectateur , sera similaire à hier et à demain.

        Virer la télé de sa vie revient à amorcer le premier geste écologique , celui qui vous ramene à vos vrais besoins et pas à ceux d’un enfant de 12 ans , c’est une caricature , mais pas si anodine. Le pays et le monde ont besoin qu’on se retrouve sur notre territoire , qu’on reflechisse un peu avant de laisser n’importe qui élaborer n’importe quoi en termes de changements pour dire trente ans apres , que rien à changé.

        GRL


      • elric 21 novembre 2007 13:00

        Je crois que les JT sont destinés à disparaitre comme ce fut le cas des actualités cinématographique et que la télé deviendra un média de divertissement essentiellement .


        • TSS 21 novembre 2007 13:52

          on ne peut pas dire que Pernaut,Pujadas,Poivre d’arvor c’est du journalisme !!!


          • Rébus Rébus 21 novembre 2007 14:30

            Si, pris au second degré, les jt sont très drôles.

            Effectivement, si on les regarde pour s’informer, ça devient de suite plus gênant même si cela reste intéressant de voir la vision caricaturale qu’ont nos animateurs prompteurs de la France et des français.

            Sans parler du traitement médiatique bien orienté (exemple flagrant durant les grèves via micro trottoirs notamment et mimiques des "journalistes).


            • olivarchi 21 novembre 2007 15:41

              le JT ressemble de plus en plus à bienvenue au groland vous ne trouvez pas ? TF1 se lancerait il dans l’humour quinzième degré ? (par contre leur telespectateurs c’est pas certain...)


              • Rafale 21 novembre 2007 15:51

                Le problème est que le JT n’est plus un journal d’information mais un journal d’opinion.

                C’est trés dur de connaitre les tenants et les aboutissants sur un domaine ciblé.

                Sur les grèves, je me suis renseigné (journal, internet...) et j’ai découvert que 95% des cheminots étaient POUR travailler 40 ans alors que les JT vomissent le contraire pour énerver l’opinion publique et fausser les sondages.

                J’ai découvert par exemple une cheminote qui voulait travailler 40 ans mais ne comprenait pas pourquoi on ne prenait pas en compte les annuités déductibles pour chaque enfant comme dans le privé (ces annuités ne sont pas prises en compte à la SNCF du fait de la retraite à 55 ans.....).

                J’ai des tas d’autres exemples comme ça que le grand public ne connait pas car pas signalés par les JT.

                Je suis d’accord, les JT sont voués à disparaitre, mais de grace, vite !


                • GRL GRL 21 novembre 2007 16:28

                  Ben il ne tient qu’à nous . Et puis c’est vrai quoi , y a que nous pour les regarder , un plus un = 2 , toi , ton voisin puis d’autres ... No TV , exit les JT de propagande politique tensiogene suivis de pubs infantilisantes et mercantiles , et ce tous les jours que Dieu fait , out !

                  On peut pas continuer à gober comme celà , le monde ne peut pas éduquer ses citoyens de telle façon , on a le net , et l’info , on l’a , on est pas coupés du monde en balançant sa télé , on peut se choisir un film quand on veut , on peut garder tout ce qui était bon. Mais plus de pensée unilatérale. Qu’ils aillent au diable eux même , car c’est bien là qu’ils nous emmenent . Plus d’abrutissement , le respect de soi en réponse à l’irrespect de l’information donnée . Respect de soi par le contrôle de ce qui « rentre » . Simple à comprendre , et ceci ne rabaissera personne , bien au contraire , le Net élabore , façonne jour apres jour la conscience collective humaine. C’est pareil en terme de bon et de moins bon , il y a les pires aspects de l’humanité sur le net , mais n’y va que celui qui l’a choisi et c’est là toute la différence.

                  On est entre trois et quatre heures journalieres par habitant en France je crois . Il ne faut pas dire que çà n’a pas d’influence sur la societé toute entiere , çà en a une , elle est profonde et visible . Virons ce truc , on a des machins trois fois mieux maintenant et chaque voix de plus sur le Net est un petit neurone qui se rajoute à une espece de gros cerveau . Merde , çà devrait nous passionner tous un peu , de participer à çà , non ? .


                • Julien Julien 21 novembre 2007 16:20

                  Excellent article qui en rejoint un autre que j’ai consulté il y a quelques temps sur www.sytinet.org :

                  http://www.syti.net/JTContents.html


                  • GRL GRL 21 novembre 2007 16:31

                    Ouaip , SytiNet , c’est quelque chose ... pfff .


                  • morice morice 21 novembre 2007 16:29

                    J’avais rédigé un article pendant la campagne électorale sur le rôle de Pujadas, il m’a été fort justement refusé par l’équipe Agoravox. Le titre était trop provocateur : je proposais alors de faire à notre Playmobil national ce que les révolutionnaires de 89 avaient fait aux gardes suisses. Mais mon opinion n’a pas changée : je pense que cet homme est pire que les autres reputés comme serviteurs du pouvoir en place. Lui, il a introduit le côté spectacle en prime : le coup de la voiture au premier tour, il n’était pas obligé de nous le faire. Ce faisant, le deuxième tour était inutile, Sarkozy avait déjà fait son tour d’honneur de Paris. Une honte, que cette mise en scène !


                    • Internaute Internaute 21 novembre 2007 16:34

                      Vous oubliez aussi le manque de points de vues contradictoires. Le journaliste nous assène son point de vue et l’appuie par des témoignages bien choisis. Il est trés rare de voir intervenir des opinions contraires.

                      Dernier point, celui de l’absence d’indépendance de la télé. Ils crient à l’atteinte à leur liberté d’expression dés qu’on y touche mais ils n’en font aucun usage. Le téléspectateur ne dispose d’aucune liberté d’information car les chaînes sont toutes en phase sur la même propagande.

                      Lors des événements de banlieue il y a deux ans, on se serait attendu qu’une des chaînes au moins interroge sur ce sujet JMLP, le champion de la lutte contre l’immigration. Il ne s’est rien passé. La liberté d’information a été volontairement muselée par le pouvoir occulte qui contrôle l’information en France.

                      On aurait pensé que la privatisation de TF1 allait donner un peu d’air frais à cette maison rancie. En fait on leur a laissé la gestion tout en leur interdisant de prendre la moindre liberté sur le JT. Il est strictement le même au même moment et dans la même ligne de bien-pensance que celui des chaînes publiques.


                      • Stephane Guezenec Stephane Guezenec 21 novembre 2007 17:05

                        Ne peut-on pas décider en AG une bonne fois pour toutes de remplacer les présentateurs du JT par des membres de la LCR ou de LO ? Pour avoir une info vraiment objective. Et supprimer le droit de vote des beaufs qui élisent n’importe qui et regardent n’importe quoi ? Dans l’intérêt de tous bien sûr, et avant tout de la démocratie et du pluralisme. Le mieux, ce serait de liquider tous ceux qui ne sont pas d’extrême-gauche, on pourrait ensuite organiser de vraies élections et avoir une vraie télé du peuple. smiley


                        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 21 novembre 2007 17:13

                          Salut Petit-Martin,

                          Je me souviens qu’il y a quelque mois, un autre rédacteur d’AV avait fait un article sur le même sujet, et concernant la rubrique sur les marronniers, j’avais indiqué à l’époque que les chaînes pouvaient faire des économie, c’est-à-dire passer le sujet de l’année précédente, ( noël, rentée des classes, etc etc ,...et pas grand monde le remarquerait ! Bien qu’ils se servent tous d’un prompteur, faudrait aussi compter le nombre de les sonneries la championne out catégorie étant je pense Claire Chazal, à titre d’exemple le jour du lancement du Charles de Gaulle, alors qu’a l’antenne un vue aérienne montrait le porte avion dan toute sa grandeur, elle par 3 fois a dit « le sous-marin nucléaire » .. et je crois me souvenir, pas un mot d’excuse.

                          Après on nous bassine que les journalistes de télé sont de grands professionnels,... même qu’ils ont fait des études et qu’ils leur faut un diplôme pour pouvoir exercer leur métier !

                          Tin ,.. finalement, pour pouvoir être employé aux grands JT, je me demande si en plus il ne faut avoir réussi la spécialité cireur de pompes !

                          @+P@py


                          • Aspiral Aspiral 21 novembre 2007 19:05

                            Je pense que le journalisme a un gros défaut sans le savoir ; c’est de souffrir du complexe de Colomb. Ils donnent une caisse de résonance à ce qu’ils comprennent et donc amplifient le niveau très moyen de la population et donc maintiennent la population dans leurs limites d’intérêt de compréhension.Ils ne poussent pas vers le haut à cause de l’audimat. Ils possèdent un terrible pouvoir, celui de l’immobilisme, et donc de la dégradation de la société puisque ce qui n’avance pas dans le vivant se dégrade vers la mort. On a accusé un journaliste d’être responsable d’avoir chauffé les esprits avant le génocide du Rwanda. On devra bientôt se rendre compte que très inconsciemment ce sont eux qui poussent la société actuelle à la violence. J’en suis certain.


                            • geo63 21 novembre 2007 19:09

                              Je suis en total accord avec cet article. A mon avis un pourcentage élevé de téléspectateurs considèrent le JT comme une purge de plus en plus difficile à avaler (excluons ARTE qui présente un journal très court). En effet, la publicité devient une rubrique d’information, je pense par exemple à la présentation du « livre » de Michel Drucker sur le JT de la 2, cela fait bouillir, mais que voulez-vous, il faut bien que ce brave homme vende ses oeuvres. Nous payons donc une redevance pour que les présentateurs de la télévision fasse leur autopromotion, voilà une formule qu’elle est bonne... Sauf peut-être pour les gens âgés qui vont devoir payer celle-ci.


                              • Forest Ent Forest Ent 21 novembre 2007 19:11

                                Cet article est exact, mais je doute qu’il existe des lecteurs d’AV qui croient qu’il y a des infos à la télé.


                                • adeline 21 novembre 2007 19:36

                                  Bonsoir , comme beaucoup ici j’ai jetté ma télé il y a presque 2 ans et cela ne me manque pas du tout quand je regarde chez des amis un JT je suis morte de rire et personne ne remarque qu’il n’y a pas d’infos réelles.... juste du paris match koa... lisez, internettez et écoutez certaines radios voilà


                                  • JL JL 21 novembre 2007 20:48

                                    « On ne peut pas dire la vérité à la télé, ya trop de gens qui regardent » disait Coluche. Revient Coluche, c’est pire aujourd’hui !

                                    Il y a belle lurette que l’on sait que le JT est construit comme une dramatique. Les parts de violence, de politique de sexe, d’émotion, etc. y sont minutieusement dosées à l’instar d’un repas équilibré par un diététicien de l’info : On y applique scrupuleusement ce que tout journaliste commence par apprendre à l’école, la règle du port au km qui postule que du point de vue émotionnel, un mort dans un rayon de 1 km vaut 10 dans un rayon de 10 km, etc, jusqu’à 20000 morts à 20000 kms. Ainsi, pour la part de morts du journal on choisira parmi les dépêches disponibles celle qui fait le meilleur score.

                                    Après un tour d’horizon sur un ton grave mais pro, on passe aux nouvelles plus légères, et le plus beau, la météo laquelle a pour objet de mettre le point d’orgue à cette démonstration que l’on contrôle tout, y compris les événements du lendemain, l’avenir.

                                    L’objectif est de donner au téléspectateur l’impression qu’on lui a dit tout ce qu’il est en droit d’attendre : n’est-il pas le peuple souverain ? Ainsi, son besoin de savoir sera satisfait, fera confiance à ses présentateurs préférés, presque des amis de la famille, et il n’ira pas chercher ailleurs.


                                    • adeline 21 novembre 2007 21:07

                                      Bonsoir j’ai jetté ma télé il y a deux ans déja et je remplace par des livres, radio et internet ouala smiley


                                      • Lézard Zéro LezardZéro 22 novembre 2007 00:39

                                        Avant tout pardonnez moi de ma franchise !

                                        Je suis consterné par la suffisance de l’auteur et par les réactions panurgiques des autres rédacteurs...

                                        « ...le journal télévisé institutionnel français ne présente plus grand intérêt et ceci d’abord d’un point de vue journalistique... »

                                        Le JT c’est 30 mn d’informations destiné au plus grand nombre. Ce n’est pas un scoop ! Il est évident qu’on ne peut traiter les sujets en profondeurs en si peu de temps. C’est un journal populaire qui semble déranger l’ intellect des pseudo intellectuels qui se revendiquent du « petit peuple » et qui pourtant le prend de haut...

                                        « Si l’on veut avoir affaire avec des journalistes, mieux vaut bannir ces trois quarts d’heure quotidiens d’information et lire la presse. Ou s’informer soi-même »

                                        Merci pour ces précieux conseils, mais lire le Monde (ou autres) prend largement plus de 30 min (j’imagine que vous devez le savoir...). Nous travaillons avons une famille et consacrer 3 heures quotidiennement à la lecture de la presse et un luxe !

                                        Je tiens aussi à vous rappeler que la presse n’est pas exempt de tout reproche et qu’il existe de nombreux faits ou de grands titres nationaux ce sont fait taper sur les doigts. Ne parlons pas des connivences qui existes entre les magnats des médias, les hommes politiques, les patrons de presses...

                                        Doit on, sous prétexte que le J.T n’est pas de bonne qualité (je l’admet tout de même) dénigrer ceux qui le font et ceux qui le regarde... ?Bien sur que non !

                                        « Leur unique source d’information est donc constituée par le support qu’est le JT »

                                        Vous êtes prétentieux mais surtout mal renseigné pour un journaliste..... Beaucoup de personne lisent le journal (pour qui vendez vous vos papiers ?), écoutent la radio, d’autres surfent sur Internet.. Il n’y a qu’a voir la richesses des forums sur Internet pour se rendre compte que les « petites gens » s’informent, discutent et échangent...

                                        Bon je continue car plus je relis votre « article » plus il me consterne !

                                        « Les marronniers redondants »

                                        Cela ne me dérange pas, certes ce n’est pas du grand reportage mais c’est l’actualité, le quotidien des « prolétaires, employés, rmistes, petites gens... » Enfin ! passons ce paragraphe de votre article n’est pas intéressant !

                                        « ...Peut-on qualifier l’avis du Français lambda d’information nécessitant l’intervention du prompt journaliste qui fait remonter l’information jusqu’à nos oreilles, en un geste de gratitude envers nous »

                                        Vous affirmez qu’un micro trottoir n’est pas du journalisme, il ne s’agit tout au plus que de l’avis du français lambda, sans aucun intérêt selon vous.. De plus, vous précisez que recueillir l’avis du petit peuple est un exercice « facile » (Est-ce réellement un exercice que vous pratiquez ? J‘ai peine à le croire..). Ne pensez vous pas que le « petit peuple » est concerné par l’avis de ses semblables, et que contrairement à ce que vous semblez affirmer, cela ne l’empêche pas de s’intéresser à de « véritables enquêtes ». Il me semble que par votre raisonnement simpliste vous oubliez qu’il est possible de regarder le JT avec discernement, en s’informant également par d’autres biais...c’est d’ailleurs ce que font la plupart des français ! Beaucoup de personnes regardent le JT, à lire vos propos on pourrait croire qu’ils sont tous manipulés sans le savoir et ne prennent aucune distance par rapport aux informations qu’ils reçoivent. Heureusement grâce à votre article, tout le monde connaît enfin la Vérité... Quel mépris ! Garder les pieds sur terre ! Peut être écrivez vous pour 30 millions d’amis !! En tout cas l’avis du trottoir vaut largement celui de l’Assemblée Nationale...

                                        « La publicité dans le JT » : Je suis d’accord avec vous, la promotion est présente en fin de J.T. Cela ne me dérange pas et je ne suis pas dupe !Je n’achète pas tout ce qu’on me dit d’acheter, « les petites gens non plus »

                                        « le néo-animateur qu’est devenu le journaliste »

                                        La je n’y vois que de la jalousie...

                                        « Les fais divers systématiquement relatés : » « (...)ces images(...) de pédophiles, les meurtriers, les délinquants, les voleurs, finissent par donner la nausée. »

                                        OMFG !!!!Fermez les yeux jeune homme ! Il est important de voir la brutale vérité. Parler du Rwanda, du 11 septembre, de l’Irak, du Darfour, du Tsunami est une chose en voir les images et les conséquences sur la population en est une autre il s’agit de faire prendre consciences ! C’est également le travail du journaliste.

                                        « Inutile de rappeler que tous ces actes répréhensibles ont existé de tout temps » Argument irecevable !! C’est d’une telle évidence qu’il est comme vous le soulignez justement « inutile de le rappeler » !

                                        « Les images d’archives réutilisées : » Ce paragraphe est inintéressant. Le journal télévisée sans visuel et sans son c’est nul ! Il est important d’avoir des images d’illustration même si celles ci sont vielles ! Remettez vous en cause l’utilité des archives !Pourtant il s’agit bien d’un élément de départ dans de nombreuses enquêtes ..Etes vous journaliste ?

                                        « Le parisianisme excessif : »

                                        Il y a du vrai. La culture n’est pas uniquement parisienne c’est exact. Il se passe des choses magnifique en province.

                                        « En ce moment, les JT parlent de la grève en Île-de-France. Près d’un quart d’heure du JT est consacré aux problèmes rencontrés par les pauvres petits Parisiens »

                                        Quel mépris à nouveau ! Savez vous que Paris IDF représente environ 20 millions d’habitants. On peut quand même en parler un peu non ? Il s’agit avant tout d’un problème de revendication qui à pour conséquence de paralyser « les petites gens » comme vous aimez le dire. Vraisemblablement vous n’avez jamais été sur Paris plus d’un WE ! Ces grèves paralysent les parisiens mais aussi les provinciaux qui travaillent sur paris ou qui ont des rdv (et ils sont très nombreux). Accessoirement rappelons que Paris est la CAPITALE et qu‘en parler me semble normal ! Un peu d’empathie ne vous ferait pas de mal !

                                        Cet article est sûrement le plus dénigrant et le plus arrogant que j’ai pus lire...Ne critiquez pas la mentalité égotiste du parisien vous n’avez rien à lui envier !

                                        Le JT est il du journalisme ? C’est sûrement loin d’être vrai. Ce sujet à été maintes fois traité mais jamais avec un tel mépris et un tel dénigrement pour le peuple !

                                        Lézard Zéro


                                        • Philou017 Philou017 22 novembre 2007 02:35

                                          L’information du JT est une information superficielle, incomplete, partiale, conformiste, réductrice. Elle mérite les critiques de cet article. Que vous essayez de le transformer en mépris pour les petites gens ne mérite même pas de réponses. Avec ce genre de raisonnement, vous avez votre place comme pigiste à la télé !

                                          Au dela de cela, ce que je reproche au JT, c’est d’être une formidable machine à faire accepter la société telle qu« elle est ou évolue , conformément aux voeux de certaines élites. Il est en effet impressionnant de constater à quels point les intervenants du JT sont des gens politiquement corrects, qui sont pleinement en phase avec la pensée dominante des gouvernants ou des décideurs. Tous les »experts" sont des gens defendant profondément l’idéologie dominante.

                                          Entend-on un journaliste écologiste ou un expert ’altermondialiste’ ? Jamais. Les reportages sont conformes à ce que l’on doit penser de façon « normale », aucune réflexion en profondeur, aucune mise en perspective, très peu de confrontation d’idées ou d’explication de la complexité d’un problème.

                                          En même temps, c’est ce qui fait son côté rassurant, ce qui attire les gens dans un monde qui a perdu ses idéaux et ses repères. Bref, un salmigondis stupide, abrutissant et faussement rassurant. La mort de l’être pensant en quelque sorte.

                                          Finalement, je trouve cet article bien gentil...


                                        • Aspiral Aspiral 22 novembre 2007 05:15

                                          Effrayant, tant de mots ! On peut se demander pour quoi vous vous sentez l’énergie de tant « argumenter » ! Auriez-vous des peurs, des intérêts ou je ne sais quoi qui ne vous permette pas de prendre un recul critique à l’égard de ce qui devient de plus en plus visible : le camp de concentration mental. Souvenez-vous des images de tous ces juifs fortunés qui avaient le « privilège » de se trouver dans les trains de luxe pour aller à la mort, paisiblement et même des autres sur le quai, après être descendu du wagon à bestiaux. La conscience collective progresse inexorablement, du premier au dernier. Il y a des plus rapides et des plus lents. A vous lire, vous n’êtes pas loi de basculer dans une prise de conscience. Ne vous effrayez pas quand cela viendra ; ça vient souvent d’un coup.


                                        • Emile Red Emile Red 26 novembre 2007 10:21

                                          Paris + IDF c’est 11 M d’habitants qui n’ont pas forcément les mêmes intérêts et qui aimeraient souvent savoir ce qui se passe dans leur région d’origine.


                                        • geko 22 novembre 2007 08:55

                                          Le JT c’est devenu « Le poids des mots, le choc des photos », il n’y qu’à voir l’association « sabotage et grève » qui vient d’être faite. Si c’est pas du conditionnement subliminatoire ça !


                                          • darthbob darthbob 22 novembre 2007 09:20

                                            à l’auteur : 100% d’accord avec vous.

                                            J’aurais ajouté un paragraphe important : Les sondages

                                            Il est rare de voir un JT sans qu’à un moment le « journaliste » présentateur se serve d’un sondage pour conclure ce que pense les français. ça peut varier de la politique, l’économie, les loisirs, la justice...

                                            à LezardZéro : arrêtez de tout mélanger. « Rwanda, 11 septembre, l’Irak, Darfour, Tsunami » ça n’a rien à voir avec les faits divers !!!!! L’auteur parle des affaires genre « Petit grégory » ou « Maddie » qui remplisse les journaux et les JT comme des feuilletons...


                                            • niko74 niko74 22 novembre 2007 09:34

                                              « systématiquement dans le petit écran apparaissent les mêmes tronches de fesse toujours les mêmes gens élus premiers de la classe, élite de la race, jugés par eux-mêmes. non pas de problème. détenteurs de savoir, usurpateurs de pouvoir toujours les mêmes faces, toujours les mêmes mots toujours les mêmes phrases, toujours les mêmes promesses faudrait que ça cesse !! 20 heures, écarte les fesses, c’est l’heure de la messe le prêtre n’est peut-être pas comme tu l’imaginais, sa divinité tu la connais c’est la monnaie regarde un peu les ragots qu’il nous montre écoute un peu les bateaux qu’il nous monte il ne connais pas la honte pourvu que tu le mattes et que l’audimat monte ce style parait-il correspond à l’attente à croire que plus ils mentent plus la foule est contente elle se contente d’une vie en léthargie où jamais personne ne dit assez » je crois que c’est un bon résumé...merci au groupe de metal qui nous a pondu ça en 1996, dasn un super album ...le titre ? peuh !! ci dessous unliens vers les paroles de cet album. http://www.musikmania.net/lyrics/lofofora-peuh_lyr.php


                                              • morice morice 22 novembre 2007 10:51

                                                Niko, quand je vois Pujadas, je pense plutôt à J.Geils Band live, l’intro. Question de génération, désolé. http://www.jgeils.com/jgeilshistory.html


                                                • cinquo 22 novembre 2007 11:51

                                                  Le problème est que la presse écrite souffre aussi des mêmes maux. Quant on voit un journal aussi prestigieux que le Monde faire dans le people sur tel ou tel couple célèbre ou laisser pendant des semaines dans la rubrique actualité un article sur un cadre photo électronique ou sur Super Mario, il devient difficile de trouver un journal sérieux à lire...


                                                  • Lézard Zéro Lézard Zéro 22 novembre 2007 17:11

                                                    Manifestement vous êtes dupes !

                                                    Il ne s’agit pas de dire que le JT est du journalisme...Ce sujet est lui même un marronnier redondant. Autant faire un article sur : « les hommes politiques tous pourris ? » Globalement on est d’accord sur la réponse...C’est une belle merde qui à au moins pour mérite d’être un élément de repère des us et coutumes de notre société consumériste.

                                                    Je vois que l’esprit étriqués des moutons se focalisent sur l’aspect polémique du sujet. Effectivement c’est l’occasion pour les rebelles du dimanches de dire ouais la télé c’est de la merde tous des pourris ! On est manipulés ! Effectivement au vu de vos commentaires vous l’êtes !

                                                    Pourtant vous semblez passez à coté d’un élément qui moi me dérange. Si je reprend point par point les arguments de l’auteur (pardonnez ma franchise smiley ) c’est que le fond me gène. Il y à d’un côté ceux qui réfléchissent (l’auteur et vous les gens plus intelligent que les autres) et les autres français lambda qui gobent tout la bouche ouverte... Moi cette vision manichéenne me dérange et la nuance est un chose très importante pour un journaliste.

                                                    A Darthob :
                                                    - Me ressortez pas l’argument des sondages : « les chiffres on en fait ce qu’on veux ! » tout le monde l’admet
                                                    - l’affaire et la vie du petit Gregory a moins d’intérêt pour vous que quoi d’autres ? Argument curieux !

                                                    A Aspiral : Si les mots vous font peur fermez les yeux ! J’imagine que vous voulez que j’acquiesce sans dire un mot. Cela ne m’étonne pas. Je n’ai pas d’actions chez Tf1 ! Pas d’intérêt non plus. Votre commentaire est pathétique et votre figure de style d’un goût amère. Ressortir l’argument du génocide juif n’est pas quelque chose qu l’on doit prendre à la légère. Au vu de votre article « Le badge fumeur pour enfants, un parfum d’étoile jaune ! » et à la vue de votre profession il serait peut être temps de faire une introspection analytique ! Le respect de la mémoire svp.

                                                    A philou017 : je suis d’accord avec vous en ce qui concerne TF1 (qui pour moi est le summum de la médiocrité télévisuelle). Toutefois c’est moins vrai sur des chaînes comme france3, Canal ou arté. On trouve de très bon reportages avec des « experts » et des reportage de fonds très bien ficelés et argumentés. Je pense au jt d’ARTE, à l’émission un oeil sur la planète, à 90 minutes, envoyé spécial, le dessous des cartes, culture & dépendance, des mots de minuits ou bien esprit libre et n’oublions pas la radio avec France inter par exemple.

                                                    Pour conclure je ne suis pas en désaccord complet avec vous. J’essaye de mettre de l’eau dans mon vin. Je pense qu’aujourd’hui et bien plus qu’hier nous avons le moyens de multiplier et croiser nos sources d’infos et que le français lambda (je déteste ce terme) ne prend pas tout pour argent comptant.

                                                    Lézard Zéro

                                                    http://www.rsf.org/article.php3?id_article=20283

                                                    http://www.rsf.org/article.php3?id_article=24011


                                                    • Emile Red Emile Red 26 novembre 2007 10:27

                                                      Arghhhhh !!!

                                                      Non pas RSF please, por favor... Pitié !!!


                                                    • Emile Red Emile Red 26 novembre 2007 11:26

                                                      Très bon article.

                                                      Un point qui me chauffe particulièrement c’est le parisianisme excessif.

                                                      Avec quelques amis on a constaté, la semaine passée, que la grève, l’évènementiel, la culture représentaient 97% du jt de FR2 et de TF1, la météo et l’international 3%.

                                                      Dans ces 100% seule la météo effleurait la province et encore avec une condescendance particulière pour certaines régions, celles que les parisiens fréquentent de prime abord, ainsi il n’est pas rare de voir les températures fortement diminuées ailleurs et partiellement augmentées en PACA.

                                                      Mais là n’est pas le plus grave, souvent les pignoufs qui présentent les JT omettent les différences entre Paris et province, comme si le nabab cheminot de Bombé la Colline touchait le même salaire que le parisien, comme si le bus de campagne se prenait avec la carte orange, comme si les musées foisonnaient en multipliant Joconde et cires Grévinnes.

                                                      On nous parle d’un bout de ferraille eifel alors que se tient le festival de la liberté à Pessac 33, on nous parle des déboires du PSG occultant les prouesses de Nancy, on nous parle de D. Douillet et on oublie les handballeuses provinciales qui brillent en Europe. Aucun mot sur Lascaux en train de mourir, et ces people qui envahissent l’écran semblent tous issus du XVI ème ou du neuf trois.

                                                      Tant de caricatures du provincial avec son accent Cabrelien, sa voix portuaire aux relents de sardines, ses fringues paysannes au couleurs délavées, sa peau burinée du soleil dont on parle qu’en été.

                                                      N’avez vous pas remarqué, le provincial est vieux, assis sur un banc, appuyé sur une canne et porte un chapeau sans age, Pagnol sauce UHF.

                                                      Le provincial c’est celui qui, désinvolte, irrespectueux, tonitrue des « enculés » à tue tête sur Neully en costume, il n’a pas d’avant ni d’après, ce goujat.

                                                      Le provincial c’est ce menteur qui vient, timide, soutenir Colona au beau milieu du sérail judiciaire, la Corse est trop humble pour juger ses enfants.

                                                      Et ce pays Basque qu’on nous présente volets rouges et bombinettes, Blanco de Biarritz et beuveries de Bayonne, concourrant au prime time avec les soudards Bretons qui se droguent aux vieilles charrues et picolent à Lorient, sans parler de ces Chtimis qui nous bassinent de filatures en mines qu’ils en pleurent de musée et de bière, et l’Alsacien à la bancale cathédrale européenne de la trahison linguistique, ne parlons pas non plus de ce Bourguignon qui n’est buvable qu’en hospice et une fois l’an importé en piscine au Japon.

                                                      Et la neige, ah !, la neige qui engourdit trains et camions sur les routes incensées du parisien pressé, c’est cinq ou six mois qu’on nous la sert avec ses pleureuses en station sans bergers qui grelotent, le loup et l’ours disparaissent l’instant donné pour que la doudoune capitale se repaissent de montées et descentes lunettes au vent, urgente et indispensable détente du travailleur Francillien.

                                                      La France aux deux visages, banlieues hagardes et flamboyance festive ici, vide sidéral, culture obsolète ailleurs, Paris lumière, Paris sauvage, province endormie, sans majuscule et sans histoire.

                                                      Béranger avait compris qu’il chantait : « Sous les ponts de Paris coule la Seine... et la merde... »


                                                    • Webes Webes 25 novembre 2007 16:25

                                                      Je comprend pas pourquoi vous parlez de jounalisme concernant les JT ou autres emissions politique de tv.

                                                      Moi, je parlerai plutot des speakers(inne) de l info gouvernemental et moralement bien pensante. Mais je suis medisant sur FR2, y a pas longtemps on nous a donnes un peux d info subversive. Ballasko a eee invitee (pas trop longtemps) pour denoncer la lobotomisation du PS, bigre ! un spasme revolutionnaire ?


                                                        • M@x83 4 décembre 2007 18:07

                                                          Très bonne article qui montre encore une fois que les journaux des grandes chaines (en thermes d’audience) ne présentent que très peu d’intérêt si l’on souhaite vraiment s’informer, et plus particulièrement le journal de 13h de TF1 où nous avons droit pendant 40 minutes à des sujets sans aucun intérêt si ce n’est de faire découvrir aux parisiens nos région de France. Enfin quand je dis région je devrai dire deux régions en particulier, avec en tous premier lieu la Bretagne, c’est à ce demander si la Bretagne n’est pas la seul région de France. Et encore si cela concerner de la vrai information je veux bien, mais nous faire découvrir chaque jour un marché ou un nouveau petit pécheur ne représente vraiment pas ce que l’on peu appeler de l’information. Outre la Bretagne la région PACA est également omniprésente dans le JT de 13h de Pernaud et oui il n’y a pas de soleil en Bretagne ça doit être pour ça...


                                                          • jimbho 16 décembre 2007 15:03

                                                            Je suis totalement d’accord avec Lezard Zero. Je suis outré par le ton utilisé, cette façon de sous-estimer les « petites gens », en pensant que c’est leur seule source d’information. Le plus ahurissant étant le fait que l’auteur se place dans cette catégorie. Sujet très peu intéressant. Comme d’habitude dans ce genre de critiques, on ne propose pas quelque chose de mieux que ce que le JT fait, je pense notamment aux micro-trottoirs. Ceux-ci sont essentiels. Ce n’est pas qu’une manière de combler, ils permettent justement de faire entendre les « petites gens », de plus pour coller à l’actualité on ne peut pas toujours avoir le temps de présenter un vrai reportage. Bref je trouve dans certains cas les micro-trottoirs utiles.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès