Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Syrie : les médias occidentaux belliqueux mais discrédités. Démocratie : (...)

Syrie : les médias occidentaux belliqueux mais discrédités. Démocratie : one point !

Il n’aura échappé à personne ce 29 août 2013 que la presse de masse française s’est positionnée depuis une semaine en faveur d’une intervention militaire en Syrie, avec des commentaires et des dépêches plus ou moins explicites et notamment le fameux glissement sémantique de l’attaque chimique probable, puis de faisceaux de preuves convergentes pour aboutir à un massacre chimique et même un gazage des enfants selon les termes du président Hollande repris par les médias. Sans attendre même les rapports de l’ONU. Mais maintenant, la preuve d’une attaque chimique se fissure, pas seulement dans l’opinion publique mais aussi dans les parlements occidentaux. Pendant cette séquence on aura pu lire quelques exhortations provenant de la presse française pour que l’intervention se décide rapidement, parce qu’il est impossible de ne pas répondre, parce qu’il faut punir l’affreux Assad qui a franchi la ligne rouge. On imagine cette pulsion belliqueuse dans les salles de rédaction avec les rédacteurs et les journalistes rivés sur quelques images et vidéos et décidant, comme s’ils étaient dans un bureau du Pentagone, qu’il faut bombarder la Syrie. En louant Hollande qui ce 29 août doit maintenant faire profil bas, comme tous des journaleux qui l’ont encensé comme chef de guerre.

Ils ont l’air malins maintenant, tous ces va-t-en guerres, surtout ceux du Monde, désavoués par les nouvelles récentes. Les parlementaires britanniques sont devenus réticents, se souvenant des AMD en Irak qui ont poussé des dizaines de milliers de soldats de la Couronne à occuper le sud de l’Irak alors que personne ne trouva par la suite ces mystérieuses armes. Les observateurs attentifs de Rue89 n’ont pas hésité à titrer sur la leçon de démocratie donnée à la France par les britanniques avec un vrai débat public à la chambre des Communes et un veto infligé à Cameron. Du côté des Etats-Unis, le camp de la guerre n’est pas mieux loti car quelques conseillers de l’administration Obama doutent de la véracité de la thèse d’un Assad décidant depuis son bureau d’une attaque chimique. Si elle a eu lieu, il n’est pas possible d’établir qui a donné l’ordre ni quelle faction l’a réalisée. Beaucoup trop de doutes subsistent. Et le Congrès veille sur cette affaire. D’autant plus que les AMD en Irak et surtout l’intervention américaine en Libye ont laissé des traces incitant au doute et même au soupçon.

Il a cependant un phénomène des plus intéressants qui s’est passé aux Etats-Unis. Comme en France, et encore plus, la presse de masse s’est déchaînée, affichant des intentions belliqueuses, agressives, pour ne pas dire militaristes, incitant le président Obama à foncer et pilonner le régime syrien. Bien évidemment, les dépêches et les éditos diffusés dans ces médias ont été rédigés dans des salles de rédaction où devaient tourner en boucle les images du massacre du 21 août. Enfin, c’est une image mais elle parle pour ce que peut être la réalité de la production des informations de masse et de l’hégémonie d’une version estampillée presse grand public. Lequel public, et c’est un événement considérable, ne semble pas du tout suivre les injonctions médiatiques, avec seulement un dixième d’Américains soutenant sans condition l’intervention contre la Syrie selon le médias alternatif Mint Press qui reproduit les résultats d’un sondage des plus sérieux. Ce même site web qui prétend que les médias sont les principaux amplificateurs de l’appel aux armes pour frapper la Syrie. Et que les voix dissidentes ne sont pas aisément accessibles au lecteur ordinaire. Alors que les grands médias ne se contentent pas d’être la voix de l’Etat comme ce fut souvent le cas car ils se sont institués en tant que voix officielle de la nation, arrogant au point de donner des ordres aux gouvernants.

Cet intense séquence d’épisodes dans la géopolitique et la médiatique gravitant autour de la question syrienne a permis de dévoiler des phénomènes sociaux qu’on connaissait déjà mais qui se sont accentués en prenant un aspect propre à la nature de l’événement. On aura constaté la militarisation d’une presse de masse qui semble, du moins sur ce cas, se positionner comme une voix de l’Etat, diffusant des infos et des analyses sans offrir au citoyen une marge de manœuvre pour critiquer la situation et mettre en balance deux options. Si ce travers médiatique n’est pas accidentel, alors on pourra penser à l’avènement d’une presse qui joue contre la démocratie et qui défend des options, des factions, des intérêts privés et autres choses sectorisées. A l’appui de ce dossier, rappelons la propagande utilisant des statistiques tronquées sur la grippe, incitant les populations à se vacciner. Les médias de masse sont au fond des médias d’Etat. Ils font comme l’Etat, se mettant souvent au service d’intérêts oligarchiques ou sectoriels. Ils le font même avec un zèle d’autant plus décomplexé qu’ils sont pratiquement immunisés contre les sanctions, commentant tout sans décider de rien, contrairement aux dirigeants qui sont responsables de leurs actes. Mais pour revenir sur la crise syrienne et le militarisme des médias, on ne sera pas surpris si l’on a lu les écrits de Henry Giroux et notamment le dernier faisant état d’un esprit militarisé ayant gagné les élites, les professeurs, les médias et de ce fait, ayant contaminé toutes les couches de la population, ce qui rend assez mystérieux cette opposition populaire à l’intervention en Syrie.

On retiendra donc un premier point, celui d’un glissement de la presse vers le stade de média d’Etat (sans contrôle étatique !) et donc, comme on s’en doute, contraire aux intérêts démocratiques. Cette presse l’a d’ailleurs montré, offrant une info à sens unique qui ne permet pas d’asseoir l’esprit critique citoyen. Néanmoins, des séquences plus éclairées sont aussi diffusées et il faut les capter. Sans doute les citoyens ont acquis ce sens du doute et de l’enquête, sans qu’une étude ait pu l’établir mais c’est encourageant. Les consommateurs d’info sont de moins en moins dociles. Et c’est le second enseignement à tirer. Avec évidemment l’avènement d’une presse anti-système dont j’ai fait état dans une précédente recension. Il ne faut pas trop espérer mais peut-être se dessine une sortie de l’illettrisme médiatique, un peu comme au 18ème siècle, les populations sont sorties de l’illettrisme au sens propre.

L’affaire syrienne suit son cours et l’on risque d’apprendre quelques nouvelles étonnantes sur les Qataris et Saoudiens qui se livrent une guerre par procuration sur le territoire syrien, armant des factions rebelles, avec peut-être des armes chimiques… à suivre

A suivre aussi l’histoire de la démocratie en marche au 21ème siècle. L’aventure risque d’être passionnante, puisse-t-elle être étonnante et détonnante dans les consciences !

Sources Mint Press

http://www.mintpressnews.com/us-officials-defy-obama-say-assad-not-responsible-for-chemical-weapons/168077/ http://www.mintpressnews.com/us-media-beats-the-drums-of-war/167952/


Moyenne des avis sur cet article :  4.74/5   (109 votes)




Réagissez à l'article

105 réactions à cet article    


  • jako jako 30 août 2013 10:29

    Merci Mr Dugué, vous écrivez « Henry Giroux et notamment le dernier faisant état d’un esprit militarisé ayant gagné les élites », Gorbatchof avait fait il y a peu la remarque que le monde allait vivre dangereusement depuis que tous les dirigeants sont des gens qui n’ont jamais connu la guerre dans leurs chaires. Appartenance des médias aux états c’est devenu un euphémisme.


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 30 août 2013 11:20

      Bonjour

      juste une précision, je n’est pas dit que les médias appartiennent à l’Etat, on est plus au temps de la Pravda et de l’ORTF

      C’est plutôt les médias que se sont constitués comme un Etat, et bien souvent en phase avec l’Etat dans le pays


    • asterix asterix 30 août 2013 18:51

      Si je comprends bien votre argumentation, les va-t’en-guerre n’ont rien à faire en Syrie, d’autant que la guerre n’a pas besoin d’eux puisqu’elle bat déjà son plein.
      C’est donc tout au plus un constat, pas une argumentation..
      Et la paix dans ce bourbier ? Personne n’en parle, que faites-vous de la paix ?


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 30 août 2013 20:49

      @ Kergen


       J’aimerais pouvoir communiquer avec vous.

       Pierre JC Allard

    • alinea Alinea 30 août 2013 10:39

      Même Médiapart nous a honoré d’un article, long, qui reprend les arguments officiels ; les commentaires montrent que ce genre de parole ne convainc personne !
      Cette nuit j’ai lu que Obama se donnait la latitude d’agir seul, et contre l’avis de tous, en Syrie, « pour protéger mon peuple, ce pour quoi j’ai été élu » ! ( je crois que c’est « protéger » mais peut-être est-ce plus honnêtement « pour les intérêts » !!)
      En tout cas la Croix Rouge a rendu une expertise affirmant qu’il n’y avait pas eu de gaz ( du tout !)
      Les Israéliens ont envoyé une note à Washington, affirmant que l’ordre de gazer avait été donné par un sous-fifre et que Bachar el Assad n’était point au courant !
      D’autres disent que ce sont les rebelles qui ont agi une nouvelle foi !
      On a le choix de sa version !!
      En tout cas la bêtise de notre Président et de nos médias méritent pour le coup un Nobel spécial !! Et la preuve est faite que nos dirigeants n’en savent pas plus que nous et que les médias sont inutiles, au moins, ou nuisibles ! Ce qui est sûr c’est que le démenti ne sera pas la vérité : je parie sur la version israélienne qui me semble satisfaire tout le monde ( sauf moi !) smiley
      Enfin j’espère qu’on a échappé à cette horreur !


      • Bernard Dugué Bernard Dugué 30 août 2013 11:23

        bonjour,

        la thèse du sous-fifre est cohérente avec les conversations captées par la NSA


      • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 30 août 2013 14:22

        Mr Duhé_

        c’est les oreilles de Tsahal qui ont intercepté des communications le 27/08/13, ensuite la NSA relaie, ensuite...


      • Roland Franz Roland Franz Jehl 30 août 2013 14:42

        Médiapart s’est aligné sur la presse « mainstream ». J’ai envoyé ma lettre de résiliation d’abonnement aujourd’hui même.


      • wesson wesson 30 août 2013 15:28

        bonjour Alinéa,


        « Même Médiapart nous a honoré d’un article, long [...] »

        Médiapart, depuis la pathétique série sur le 11 Septembre qui leur a valu ma lettre de résiliation, j’en suis réduit aux titres, aux premières lignes et aux soirées spéciales en accès libre. 

        Et même ce peut dont je dispose suffit à comprendre à quel point ce média - même si il fait mine d’être un peu plus à gauche que lorsque ses patrons officiaient au « Monde », est en définitive totalement aligné sur les positions anglo-saxonnes. Je n’ai pas cru déceler à priori le moindre doute dans leur conviction de la nécessité d’intervenir ... à priori mais pas à postériori, vu que effectivement l’explication d’un assad gazant volontiers ses citoyens commence à avoir un peu de plomb dans l’aile, il semble qu’ils se soient fendu d’un article pour enfin reconnaître que tout n’est pas aussi clair qu’il ne semblait l’être de prime abord.


        Bref, la position habituelle de la presse, belliciste, et rétropédalage en bonne et due forme dès lors que le nez s’approche un peu trop du caca.

        Vraiment, ça me rassure et me conforte dans la décision que j’ai prise de rendre mon abonnement.


      • alinea Alinea 30 août 2013 16:18

        Les conversations captées par la CIA ? Oui, j’en ai entendu parler : quelle fiabilité ?
        En tout cas je viens de lire l’Éditorial de Denis Sieffert dans Politis ; il ne prône pas l’intervention, loin de là ! mais donne comme vérité, et dans un article, l’attaque de Bachar el Assad.
        Je viens de demander le suspension de mon abonnement !


      • armand 30 août 2013 17:45

        Certe Franz, il n’y a plus qu’ici ou les commentaires sont libres (sauf exagérations gens essai ou rbeyeur) et votés, il faut que cela reste ainsi


      • COLLIN 31 août 2013 02:56

        Les merdias corrompus dans la ligne de la propagande déversent leur fiel « va-t-en-guerre » criminel,et parmi eux MEDIAPART ne fait pas exception,avec Caroline Donati et Thomas Cantaloube,qui y défèquent régulièrement leurs secrétions belliqueuses... !!!

        De plus,ce site,en bon MERDIA,censure quasi tout commentaire s’écartant de ligne ,ou franchement (et à juste titre) accusateur...

        J’avais été assez naïf pour croire que ce journal pouvait s’émanciper et garder une liberté éditoriale,mais les faits sont cruels,et j’ai donc résilié mon abonnement...

        Je ne suis apparemment pas le seul,et néanmoins,les commentaires de leurs lecteurs étant très majoritairement critiques,je suppose (et je souhaite) que l’épidémie de désabonnement va se poursuivre,et que ce « merdia » disparaisse de l’écran radar du net !!...

        Un organe de propagande de plus ou de moins,quelle différence ?

        Je me suis ensuite abonné à DEDEFENSA...Et je fais un don immédiatement à AGORAVOX,qui reste une des derniers espaces d’expression libre...


      • Folacha Folacha 31 août 2013 11:17

        Hollande-Fabius démission !


      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 31 août 2013 22:22

        Bonjour,

        @ Roland,

        Bonne idée, je me désabonne illico... mais comment ? (pas trouvé de formulaire en ligne, j’ai dû faire un mail à la rédaction, mais j’ai peur qu’ils me la fasse à l’envers...). Avez-vous écrit par voie postale ?

        Manu


      • Onecinikiou 1er septembre 2013 15:40

        Médiapart ? Mais enfin qu’attendiez-vous tous du trotskiste Plenel, de l’impartialité ? de la neutralité géopolitique ? 

        Les trotskistes ont pourtant toujours bossé en douce pour servir docilement les intérêts de la superpuissance US, à laquelle il ont fait allégeance. Il n’y a pas d’exemple historique pour l’infirmer. D’ailleurs c’est tellement vrai que toute la clique des néoconservateur tant américains que français, sont tous issus à l’origine du courant trotskiste (Kristol, Horowitz, Perle, Wolfvowitz, Kagan, Levy, Adler, Glucksmann, July, Cohn-Bendit, Kouchner). En plus d’appartenir massivement à une communauté parfaitement bien identifiée... Un hasard sans aucun doute.

        « Il faudra tout de même qu’on sache qui est vraiment ce monsieur Plenel. (…) Il parlera moins haut quand on saura qu’il travaille pour une puissance étrangère » - François Mitterrand, cité par Philippe Cohen et Pierre Péan, La Face Cachée du Monde, Mille et une nuits, Paris, 2003



      • COLLIN 2 septembre 2013 09:32

        @ Emmanuel Aguera,

        Pour se désabonner de « médiapart »,leur site précise qu’un courrier simple devrait suffire.

        J’ai écrit ce courrier,mais habitant aux antipodes de la France,j’ai également contacté le service « abonnements » qui m’a répondu rapidement,et qui coupera mon abonnement fin septembre.

        Je serai,bien entendu,attentif au prélèvement automatique,mais la personne qui m’a répondu m’a paru honnête.


      • PhilVite PhilVite 30 août 2013 11:02

        Certes, la fabrique du consentement peut connaître quelques ratés, mais attention, elle a plus d’un tour dans son sac. Un petit attentat bien calibré et ça repart comme en 14 !


        • files_walker 30 août 2013 13:51
          @PhilVite

          Ouais... Mais depuis le 11 septembre et leur version façon conte pour enfants, un false flag risque de beaucoup moins bien marché.

        • Castel Castel 30 août 2013 15:33

          La seule chose qui sauve Hollande, pour le moment, c’est qu’il parait encore sympathique.


        • Bertrand Loubard 30 août 2013 16:52


          Tout à fait d’accord...L’incident du golf du Tonkin....ce n’est pas tellement loin....Surtout s’il devait s’avérer que le gaz sarin a été fabriqué et vendu par des amis de la Communauté Internationale, amie du Peuple Syrien….etc., etc.


        • marco1960 1er septembre 2013 13:10

          @ Castel’    ’La seule chose qui sauve Hollande, pour le moment, c’est qu’il parait encore sympathique’’ 


           !!!?!??!?!!???

          Nous ne devons pas avoir la même définition du qualificatif ’’sympathique’’ mon cher Castel. Hollande est un infini prétentieux, sa posture artificielle, tête haute, sourcil froncé et l’air grave créent une attitude des plus pathétique, çà en est presque drôle !!! et quand on connaît son incapacité à TOUT, il fait franchement rire et cette posture caractérise bien qu’il s’agit d’un homme très imbus de sa personne. Dès l’âge de 10 ans, il disait déjà ; ’’je serai président de la république’’, imaginez le nombrilisme de cet individu. Il est bon à rien et mauvais en tout, sur le plan économique c’est une véritable catastrophe, et l’approche géopolitique est du même acabit.
          Ce nouvel épisode, montre que ce personnage est non seulement complètement idiot mais dangereux en même temps et pour occuper un poste qui, au sein de notre république, requiert l’obligation première de ’’protéger’’ les citoyens, je pense franchement qu’il est vraiment temps de s’inquiéter !!!
          Ca ? un chef sympathique ?!!?!?!!??????? En plus ce n’est pas ce qu’on demande à un président. 

          HOLLANDE DEHORS ET TOUTE SA BANDE D’INCAPABLES AVEC

        • Loatse Loatse 30 août 2013 11:56

          Dans cette succession de révolutions qui ont secoué et secouent encore le monde arabe. il y a un petit pays (barhein) complètement occulté par nos médias... quasi silence radio sinon que la répression unanimement orchestrée par le qatar et l’arabie saoudite (les révolutionnaires étaient chiites) n’a fait l’objet d’aucun suivi... et n’a donc pu soulever aucune vague médiatique d’indignation.. ceci n’a pas cessé depuis de me questionner sur l’impartialité de nos médias en ce qui concerne le traitement de l’actualité internationale..

          Quelle part d’intérêt financier pèse dans la balance quand il s’agit à la fois de traiter l’information et de prendre une décision lorsqu’un conflit éclate dans cette région ? that is the question... De qui sommes nous les obligés et qu’est ce que cela implique ?

          Une piste parmi tant d’autres.. :

          Investissements qataris en occident (données de 2008)

          Royaume unis : Harrods (100%) - Supermarchés sandsburry (27,3%) - Banque Barcley (7,1%)
          Allemagne : Wolswagen (17%) -Porsche (10%)

          Etats unis : Général motors - miramax films

          France :

          Lagardère groupe (10,7%) lequel est actionnaire à 7,5% d’EADS (qui fait dans l’armement) et possède 5,4% du journal le Monde....
          Vinci BTP (6%)
          Suez environnement (5%)
          2 casinos et hotels à cannes
          2 hotels à paris
          Club du psg et de paris handball
          investissement banlieues (jeunes entrepreneurs)
          financement (partiel ?) mosquées..

           il sera difficile d’accuser avec ce lien ci dessous, les opposants à l’intervention en syrie comme sur rue 89, d’être d’extrême droite une analyse très intéressante de la situation par.. le PCF

          Toutefois, la situation me parait encore plus complexe...(intérêts économiques, religieux, stratégiques divers ) et l’on ne peut à mon avis minimiser le rôle de tous les acteurs de ce conflit qui en soutenant l’un ou l’autre parti, contribue à l’entretenir. (pour moi, il n’y a pas des bons morts et des mauvais morts, il y a des morts et cela je le déplore)

           Je crois donc que les pressions sont multiples et discordantes... d’ou la mine de papier maché d’obama et le look de plus en plus négligé de notre « moi président »...

          http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/article-syrie-des-milliards-de-dollars-aux-rebelles-pour-securiser-un-gazoduc-118149304.html

          http://international.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/02/26/financements-emir-psg-printemps-arabes-freres-musulmans-al.html










          • lejules lejules 30 août 2013 15:51

            a loaste

            merci pour ces liens un lien interessant wikipedia

             


          • cedricx cedricx 30 août 2013 12:19

            Le seul pays ayant vraiment intérêt à cette guerre c’est Israël, il n’est donc pas étonnant de voir les médias occidentaux, complètement phagocytés par les sionistes, prêcher le sang et les larmes loin de chez eux.


            • Oxide Oxide 31 août 2013 23:54

              Paradoxalement, Israel ne voit aucun interêt à cette guerre,...


              Peut-être c’est la raison du lâchage du parlement Anglais.

              Il faudrait étudier de près les noms des députés conservateurs qui ont lâché Cameron...

              Si la consonance est manifestement juive. Vous saurez d’ou vient le coup de poignard dans le dos....

              Bien a vous.

            • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 2 septembre 2013 10:03

              CEE ZERO POINT DEMOCRATIE ,,,,,,,,,, ????

              USA ZERO «   » "

              FRANCE UN POINT MAIS PAS D AVIONS DE TRANSPORTS GROS PORTEURS

              bilan de ventes d armes usa 1 france 2 cee 3

              TOUT EST DIT

              CHIFFRES VENDUS........................ PAR MR TAKKIEDINE


            • Loatse Loatse 30 août 2013 12:22

              si vous pouvez développer, cedrick....


              • Don Michael Corleone Don Michael Corleone 30 août 2013 12:26

                L’élite politico-médiatique est tellement hystérique sur le cas syrien qu’elle en perd toute crédibilité. Où sont-ils ces bien pensants et ces adeptes de l’intervention humanitaire quand on massacre, viole et torture en RDC par exemple ? Mais en vérité la vérité se tourne vers elle-même et les menteurs finissent toujours par être confondus car leur pire ennemi est le temps. Plus ça dure en Syrie plus leur mur de mensonges se fissure. Le monde est complexe, parfois difficile à cerner et on essaie de nous faire croire qu’elle est manichéenne. On essaie de nous faire croire qu’il y a un axe du bien et un axe du mal quand en fait le monde est un ensemble complexe de jeux d’intérêt. Il n’y a pas de saint et de gentils nounours dans ce monde. Il y a une guerre en Syrie et on sait ce qui se passe dans les guerres enfin ceux qui ont subis la guerre ou ceux qui ont discuté avec des personnes qui ont fait les guerres. Pour ma part j’ai discuté avec des anciens soldats et ils m’ont fait part de leur aversion pour la guerre qui pour eux est une horreur absolue. Ils ont dit ce qu’ils ont ressenti quand ils ont perdu leurs amis et frères soldats. Oui ils font des choses abominables en temps de guerre et les dommages collatéraux sont inévitables comme les violations de la dignité humaine. Il est donc clair que des soldats même bien intentionnés finiront par faire des choses horribles. Maintenant ce qu’il nous faut savoir est qui a commencé cette satanée guerre en Syrie. On nous dit qu’il y avait un printemps arabe qu’Assad effrayé a réprimé dans le sang. Mais d’autres versions ont émergés et qui pourrait-on dire sèment la confusion. Moi je suis du genre à prendre du recul et à me fier à mon instinct et à ma conscience. J’essaie de comprendre ce qui se passe. Il semble clair que les élites occidentales veulent la peau d’Assad pour des raisons géostratégiques. Les droits humains ? Depuis quand ça les intéresse ? Ce que les gens devraient se demander c’est pourquoi ? Pourquoi veulent-ils détruire la Syrie. Pourquoi sont-ils si hystériques pour aller faire la guerre et pourquoi ne sont-ils pas hystériques pour créer des emplois et améliorer les conditions de vie de leurs concitoyens ? Qu’est-ce que la guerre va apporter à leurs peuples ? Qu’est-ce que les guerres d’Irak, d’Afghanistan et de Libye ont apporté aux irakiens, afghans et Libyens etc... Il est facile de détruire mais beaucoup plus difficile de construire. Je ne connais pas Assad, peut-être est-il démoniaque mais je lui laisse le bénéfice du doute ce que je ne peux plus laisser aux élites occidentales dont les mensonges et abominations sont légions. Voilà où j’en suis et je le dis clairement je suis contre une intervention basée sur des mensonges et des arguments fallacieux. Une guerre qui va amener souffrance et désolation quand ceux qui l’auront décidé ne seront pas affectés.


                • smilodon smilodon 30 août 2013 13:26

                  @ Don Michael :.... Pas aussi « sémantique » que vous. Mais entièrement d’accord !....


                • caullet 30 août 2013 19:11

                  Il est clair que ce sont toujours les « élites » qui déclarent les hostilités, mais que ce ne sont généralement pas elles qui vont au feu.


                • BOBW BOBW 30 août 2013 12:42

                  Je n’entrerai pas dans la discussion primitive : « À l’origine c’est l’oeuf qui a fait la poule ou la poule qui a fait l’oeuf »
                  Je suis sourd au braillements des médias qui veulent nous téléguider cependant je pense que la guerre et l’utilisation de toutes ces armes horribles sont condamnables et à proscrire.
                  En conclusion pour le moment je suis d’accord avec une grande partie de l’opinion (de droite-gauche -centre-et extrême gauche) : j’ai signé la pétition pour la non intervention de mon pays en Syrie :
                  http://www.humanite.fr/non-a-une-intervention-militaire-de-la-france-en-syrie


                  • ahtupic 30 août 2013 13:03

                    lien non valide ?


                  • Loatse Loatse 30 août 2013 13:52

                    Je préfère celle ci de pétition qui exprime les doutes concernant la version officielle (ce que n’a pas l’air de constester la pétition de l’huma)

                    http://www.avaaz.org/fr/petition/Refuser_lintervention_militaire_de_la_Fran ce_en_Syrie/?weJtHdb


                  • smilodon smilodon 30 août 2013 13:16

                    @ bernard Dugué : Ca fait plaisir de savoir que certains « érudits », scientifiques, philosophes ou autres (des esprits « éclairés »), vont à contre-sens de la « vérité établie » !.... Et ça fait plaisir aussi de savoir qu’ils ressentent, ces esprits éclairés, ce qui se passe « en-dessous » !.... Le « en-dessous », c’est le niveau auquel j’appartiens, sans aucun honneur, certes, mais sans aucune honte non plus !... Eh oui, même les « non-érudits » commencent à comprendre un peu mieux les choses !... Ce n’est peut-être qu’un « frémissement », mais ça signifie quelque chose !... Cette « affaire » de la Syrie en est la preuve, au moins en France !... (mais « ailleurs » aussi, je crois)..Les « gens » ne suivent plus aveuglément les « journalistes » ni surtout les « élites gouvernantes » !.... Une belle leçon à tirer que ces « sondages » qui prouvent une division presque parfaite, entre ceux qui commencent à comprendre......Et les autres !..... Un lent « glissement » peut-être, mais un glissement tout de même !.... Un « glissement » comme un espoir, celui de voir enfin les « gens » ne plus adhérer comme un seul homme à toutes ces « contre-vérités » diffusées « en clair » et « en boucle » aux heures de grande écoute !.... Non, désolé Charles...Non, les « français » ne sont pas des veaux !... Du moins, pas tous !!.... Amis journalistes, faites donc vos « journaux » dans le sens qui vous convient..... Amis téléspectateurs, triez toutes ces infos dans le sens qui vous conviendra !... Ce sera le meilleur !......Adishatz.


                    • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 30 août 2013 14:33

                      « vous » « allez » « payer » « une » « taxe » « supplémentaire » « sur » « les » « accents circonflexes » « vous » smiley


                    • trobador 30 août 2013 15:27

                      Les guillemets, Ronald.




                    • Lou Lou 30 août 2013 13:39

                      Une des vérités occultées est la supériorité technologique de l’ armement Russe et le fait que la Syrie a 600 postes anti missiles .
                       
                      A l’ inverse de Kadhafi qui a voulu la jouer copain copain avec l’ occident en finançant entre autre Sarkozy pour finalement se faire poignardé dans le dos par tous ces sociopathes judas, la Syrie qui n’ a pas les ressources pétrolières de la Libye se prépare depuis des années à être attaqué par les USraël et leurs caniches : les pétro monarchies décadentes ( Qatar, Arabie Saoudite, UAE,Barhein ... ) la France, l’ Angleterre, le Canada, l’ Australie, l’ Espagne, l’ Italie les pays du nord de l’ Europe ...
                       
                      Tant que nous serons pas débarrassés de la racaille sionistes et pro US qui gangrène nos politiques et les médias, le message des va t-en guerre sera toujours la doxa ambiante ...
                       
                      Le plus grand danger pour la paix est sans aucun doute l’ état voyou d’ Israhell et son arsenal atomique développé en secret en toute impunité ....


                      • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 30 août 2013 14:40

                        Ah, LA France...

                        "Une alliance sacralisée dès 1956 avec la crise de Suez, durant laquelle Israël appuya son allié européen (la France) contre l’Égypte. En récompense de ces liens étroits, la France fournit très discrètement à Israël la technologie pour construire un réacteur dans la région de Dimona, qui entrera en fonction entre 1962 et 1964. Celui-ci est considéré, par une grande partie des experts, comme un site de fabrication d’armes nucléaires. source

                        ... bonne comme du bon pain, fidèle entre les fidèles, un bon toutou quoi !


                      • Aurevoiràjamais Aurevoiràjamais 30 août 2013 15:11

                        Très bien résumé, rien à redire !!!


                      • Pyrrhos 31 août 2013 21:02

                        Tiens, c’est marrant d’entendre Rousseau parler de « racaille sioniste », d’« état voyou » et d’« arsenal atomique »...

                        Au fait, que savez-vous de Jean-Jacques Rousseau ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès