Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > « U menzunaru deve avere buona memoria » RFI et la guerre en (...)

« U menzunaru deve avere buona memoria » RFI et la guerre en Libye

"le menteur doit avoir bonne mémoire" (proverbe campanien)

Exemple avec la guerre contre la Libye.

Quand le public n'a pas d'informations variées, il est obligé de chercher les contradictions dans le discours obligatoire.

Quand le régime communiste de Ceauşescu affirmait que le Mur de Berlin avait été construit par les Américains, les gens n'avaient guère le moyen de supposer que c'était faux. J'ai rencontré dans les années 1990 des gens de bonne foi, anti-communistes, qui croyaient à cette légende car ils n'avaient jamais entendu autre chose.

"Mais nous ne sommes pas dans ce genre de régime !" me direz-vous, mes cher compatriotes.

Certes... encore que.

Les journalistes français répètent très souvent ce que disent les journalistes anglo-saxons, plus par ignorance que par duplicité en général.

Les journalistes français n'ont aucune culture générale, aucune connaissance en Histoire et en Géographie, je ne parle pas des langues !

Pendant la guerre du Chouf au Liban, quand les Druzes massacraient les Chrétiens les journalistes français demandaient des informations en français et en anglais aux portiers des hôtels de Beyrouth. Les Italiens envoyaient des reporters qui parlaient arabe et qui interviewait les combattants en arabe. Résultat : les articles du Corriere della Sera notament nous informaient parfaitement de ces guerres libanaises.

Ce que les journalistes français ne savent pas dans leur grande ignorance c'est qu'un des modules de la formation des journalistes américains s'appelle "Désinformation".

C'est ancien. Philippe Labro en parle déjà dans son roman "L'étudiant". Quand il était étudiant en 1954, ce module existait déjà.

Les radios nationales ont une certaine liberté de parole. France Inter est même devenue un repère de gauchistes doctrinaires, mais RFI, la voix internationale de la France, est contrôlée très étroitement par le pouvoir.

Intelligemment bien sûr ! Ce n'est pas le régime de Ceauşescu. On laisse la bride sur le cou aux journalistes sur tous les sujets qui ne sont pas chauds, mais sur la Libye la censure est très nette :

- il faut présenter les opposants comme des pacifisteset des démocrates ce qu'ils ne revendiquent pas eux-mêmes.

- taire que l'opposition ne s'est pas exprimée par des manifestations comme en Egypte et en Tunisie, mais directement par des attaques de commissariats de police à coups de lance-roquette.

- taire toute information sur la secte As Senoussiya, monarchiste et salafiste.

Mais "u menzunaru deve avere buona memoria" et RFI s'est coupée. La radio aux ordres a affirmé dans son enthousiasme guerrier :

"C’est la première mission des quatre hélicoptères d’attaque Apache britanniques, envoyés en Libye, il y a neuf jours. Ils ont détruit cette nuit, près de Brega (au sud de Benghazi), une station radar et un poste de contrôle équipé de blindés des forces du colonel Kadhafi."

Hélas pour nos manipulateurs, ça contredit tout ce qu'ils disaient depuis plus d'un mois. Ils nous ont tant répété que "l'étau se resserre autour de Tripoli" et que "les Qaddafistes ne contrôlent plus que Tripoli et ses alentours"
 
Remarquez l'appellation tendancieuse de "qaddafistes" pour l'armée régulière.
 
En fait cette erreur de RFI nous permet de savoir que c'est en fait l'armée régulière qui serre bien l'étau autour de Benghazi.
 
Benghazi où le drapeau vert flotte sur deux quartiers dont les habitants ont pu se délivrer de l'oppression sénoussite (Même le Point en a parlé. Vous imaginez, Le Point où BHL est éditorialiste).

Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 11 juin 2011 10:50

    Contrairement à l’Egypte et à la Tunisie, où des manifestations pacifiques, avec des mots d’ordres clairs ont fini par chasser les dictateurs que l’on avait mis en place, en Lybie, c’est une rébellion armée, dans un contexte tribal particulier, qui tente de renverser un gouvernement. Face à cette menace, le chef de l’État, Kadafi, commandant des forces armées, combat les troupes rebelles. Cette situation s’est déjà produit des dizaines de fois à travers le monde, à Madagascar récemment,ou au Bahrein sans que la communauté internationale intervienne. Et quelles sont les intentions de Sarko en Côte d’Ivoire, où nous avons quand même beaucoup plus de relations avec Abidjan qu’avec Tripoli ? N’oublions pas que la France avait proposé son aide à Ben Ali et Moubarak, plutôt qu’a leurs populations !

    voir :

    http://2ccr.unblog.fr/2011/03/23/en-lybie-sauvons-le-petrole/


    • FRIDA FRIDA 11 juin 2011 10:51

      @L’auteur,
      c’est une question de temps. L’OTAN a décidé d’avoir la peau du « guide », et ils l’auront, les précedents concernant l’Irak, l’Afghanistan et dernièrment Ben Laden, montrent à quel point ils n’ont cure de leurs mensonges, une fois le travail est fait.
      Le CNT vient de faire une transaction avec Tesero, l’Italie finance les rebelles par les fonds souvrains libyens, etc, autant au début ils disaient qu’il s’agissait d’une opération militaire, pour protéger les civils, autant aujourd’hui ils insistent sur le départ de Kadhafi. On se voit revivre l’ère du colonialisme primaire, l’OTAN décide au nom de la communauté internationale, laquelle ?
      Ce qui est triste c’est de voir en est réduite la France. Même l’Allemagne qui n’est pas une puissance militaire s’oppose et a tenu tête aux Américains. La Norvège a décidé de mettre fin à son engagement militaire à compter du 1er août, tout en réduisant son implication d’ici cette échéance.


      • Ouallonsnous ? 11 juin 2011 18:58

        De FRIDA : « Ce qui est triste c’est de voir a quoi est réduite la France. Même l’Allemagne qui n’est pas une puissance militaire s’oppose et a tenu tête aux Américains. »

        Des éléments de notre armée, si tant est que l’on puisse la nommer ainsi, alors qu’elle n’est devant les côtes libyennes qu’a l’initiative sarkozyste et non en vertu d’un mandat du peuple français, agresse un pays tiers reconnu par les instances internationales, et se comportent actuellement en LVF2011 de l’OTAN à l’instar des collaborateurs et miliciens français qui se vendirent et combattirent dans les rangs du IIIéme Reich en 1939-1945.

        Nous en sommes au point ou, sans une détermination et une action ferme et résolue des populations des pays européens agressant la Libye, à l’attention de leurs gouvernements, pour que les forces militaires nationales de leurs armées, dévoyées aux ordres de l’OTAN et des anglo-américains, soient retirées de l’OTAN, le gouvernement et l’armée nationale lybienne seront massacrés. La Libye re-colonisée et pillée comme l’est l’Irak !

        Les pays d’Europe doivent tout faire pour retrouver leur souveraineté et pouvoir se comporter comme le droit international le recommande envers leurs voisins !


      • Fergus Fergus 11 juin 2011 12:06

        Bonjour, Alan.

        Entièrement d’accord avec cet article : nos journalistes ne font que relayer les informations officielles ou des dépêches d’agence brutes. Dans certains cas, cela relève même de la faute professionnelle à ce niveau d’incompétence ou de désinvolture.

        Rien à voir : content de rencontrer un inconditionnel du félibrige et des auteurs occitans. Mistral, bien sûr, mais aussi, pour les Auvergnats, Vermenouze ou Gandilhon Gens d’Armes.

        Cordiales salutations. 


        • paul 11 juin 2011 13:13

          Bien d’accord avec l’article ...jusqu’au paragraphe sur les radios nationales « qui ont une certaine liberté de parole...F.Inter est même devenue un repaire de gauchistes doctrinaires »  !

          Parlez en à Guillon et Porte, virés l’année dernière .Voila une affirmation qui ferait plaisir à Hees
          et Val, nommés par le Monarque . Sans parler de RFI et de sa guérilla interne .
          Sur ces radios où passent souvent C.Fourest ,Finkelkraut, vos propos sur la Libye par exemple, auraient peu de chance d’être développés .

           Les autocrates des radios publiques : l’exemple de France Inter - Acrimed | Action Critique Médias 


          • Gérard Luçon Gerard Lucon 11 juin 2011 15:26

            « Khadafi distribue du Viagra à ses troupes pour violer les combattants de Benghazi » ... c’est pas de moi, c’est de BFM , radio judaisme, e-TV et autres postes de propagande gouvernementale). C’est plus une guerre, c’est une histoire de culs ....

            mais il est vrai aussi que, en général, les troupes régulières sont considérées comme telles tant qu’elles représentent le pouvoir en place et les autres sont appelées terroristes selon la rhétorique CIA-enne, sarkozienne ou naziste (cherchez pas, c’est la même). Quand ils gagnent ces terroristes deviennent des résistants . Pour la Lybie on a inversé le système, les terroristes et rebelles sont reconnus avant d’avoir gagné et d’avoir construit leur futur état islamiste (car ils sont islamistes ... rappelez-vous l’Afghanistan, la CIA, les USA et les Talibans ces grands guerriers démocrates ...l’histoire est un éternel recommencement)
            Cette nouvelle appellation de rebelles légitimés, c’est beau, c’est bucolique, c’est du sarkoléon, mais gardons en tête que si ils perdent ils restent des terroristes ... pensez à 2012 avec une telle réthorique ... on ressort la guillotine et on raccourcit comme au bon vieux temps ces dirigeants français qui ne respectent pas la France ?


            • Ouallonsnous ? 11 juin 2011 19:05

              Tout à fait d’accord avec vous Gerard Lucon, « on ressort la guillotine et on raccourcit comme au bon vieux temps ces dirigeants français qui ne respectent pas la France ».

              J’ajouterais même que nous avons déjà perdus plusieurs années, les corps constitués sarkozyste et le parlement ont grand besoins d’être « assainis » ! Nous n’en serions pas dans la situation lamentable ou nous sommes ainsi que nôtre pays !


            • bernard bernard 11 juin 2011 17:50

              Et la France a été la première à reconnaitre le « nouveau gouvernement Lybien »
              P’tain d’m...e !
              mais de quoi se mêle t’on ?
              On a pas assez de problèmes chez nous ?
              P’tain de va t’en guerre !
              A poursuivre pour crime contre l’humanité !


              • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 12 juin 2011 00:17


                Cette attaque de la Libye est un crime.

                Mensonge en vue de la déclaration d’une guerre, c’est un crime contre l’humanité.

                Le fait d’avoir tordu le bras à l’ONU pour un mandat de protection des civils n’y change rien. D’ailleurs... quand on bombarde Tripoli, c’est pour protéger les civils ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès