Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Wikileaks, Bankrun 2010, Plan C : ce que nous permet (encore) (...)

Wikileaks, Bankrun 2010, Plan C : ce que nous permet (encore) internet

Dans un précédent article, j’ai déjà fait mention du potentiel d’internet, un outil révolutionnaire capable de diffuser la propagande gouvernementale partout et tout le temps, comme de permettre l’éclosion d’une révolution des mentalités susceptible de faire trembler la plupart des gouvernements.

Or il se trouve qu’aujourd’hui la véritable guerre pour (ou contre c’est selon) la liberté ait déjà commencé sur internet, et qu’elle tourne (pour l’instant du moins) à l’avantage des peuples. Il est à ce propos intéressant de constater à quel point « les peuples » semblent aujourd’hui mener cette guerre sur deux fronts qui se mélangent naturellement, j’ai nommé la classe politique et l’oligarchie financière. L’illusion que ces deux organes travaillent au bien être des peuples est en train de tomber, et il ne m’étonnerait guère que ceux-ci finissent rapidement par se mettre d’accord sur l’adoption rapide de mesures coercitives de surveillance et de contrôle de la toile, comme avec le traité ACTA.

Car ce à quoi on assiste en ce moment est tout de même assez incroyable : en quelques jours à peine se rejoignent pour moi les trois facteurs déterminants capables de pousser les peuples à se révolter.

Tout d’abord il y a la mise en lumière des mensonges de nos dirigeants à travers l’affaire Wikileaks, qui ouvre la voie à la possibilité d’un grand déballage « protégé », puisque les sources sont (du moins paraît-il) à l’abri de toute menace. Et bien qu’apparemment les révélations diffusées ne concernent que quelques informations « mineures », le fondateur de ce site est désormais un homme « à abattre ». Car au delà de ces révélations, c’est tout le système occulte qui nous gouverne qui se trouve en danger : à partir du moment où ce genre d’actions est possible, les gouvernements ayant peur de voir leurs petites « combines » dévoilées vont se dépêcher d’adopter des législations les empêchant de se reproduire. D’autant qu’à cette occasion on devra aussi sans doute s’interroger sur la « libre circulation des personnes », car ce monsieur qui voyage beaucoup mais dont les infos sont stockées n’importe où est presque insaisissable… comment fermer la porte sans fermer la fenêtre ? Qu’adviendrait-il si les citoyens se rendaient compte qu’il est possible de dénoncer les exactions de leurs dirigeants sans risquer de se voir punir ? ce sont toutes les ficelles du système qui seraient à terme visibles par tout un chacun… ainsi peut-être que la fin de la domination de quelques uns sur le plus grand nombre.

Ensuite il y a le fameux « Bankrun » organisé le 7 décembre, et qui en moins de deux mois a déjà franchi de nombreuses frontières. Comment un tel mouvement aurait-il pu se diffuser se rapidement, si loin et si fort sans internet ? Ces réseaux sociaux que tout le monde critique, ces blogs que tout le monde croit éphémères, ces happening que tous jugent stupides, ces twitts que l’on dit inutiles peuvent en fait se révéler être des armes libératrices, pour peu qu’on les utilise en ce sens. Comme une sorte de « bouche à oreille » virtuel, les informations pour le rassemblement citoyen et engagé vont aussi vite que les nouvelles de la rupture de telle ou telle star, et sont véritablement capables de faire changer le rapport de force qui oppose le peuple à ses dirigeants. Et en ces temps de crise, alors qu’on demande d’encore plus grands sacrifices à ceux qui souffrent déjà, l’internet a de quoi effrayer les gouvernements les plus sûrs d’eux.

Et enfin on trouve aussi sur la toile de nombreuses initiatives destinées à la mise en place d’alternatives plus ou moins utopiques pour remplacer le système actuel, un peu dans le genre de celles que je voulais voir fleurir ici, et qui ne pourraient exister autrement que grâce à internet. Pour ceux qui me lisent régulièrement, vous devez savoir à quel point la tenue d’Etats Généraux pour une nouvelle constitution me tenait à coeur, et il se peut que le site que j’appelais de mes voeux existe déjà, et depuis un moment : il s’appelle le Plan C, et appelle à la participation de tous à la reprise en main de notre destinée commune, à travers la rédaction d’une nouvelle constitution véritablement démocratique. J’en reparlerai bientôt ailleurs, mais une chose est déjà sûre : c’est que sans le support exceptionnel que nous fournit internet, de telles initiatives seraient impossibles, et nous serions bien alors coincés pour de bon.

Car en effet sans internet libre il devient impossible de s’informer « autrement » (sans la censure), de dénoncer les injustices, de diffuser ces informations, de se rassembler pour réfléchir, et aussi pour agir. En quelques jours nous est démontrée la puissance d’internet, le seul média libre qui existe encore, et qu’il faudra protéger à tout prix. L’internet rend possible d’éveiller les consciences endormies de propagande en les informant des actions de leurs dirigeants, qui ainsi discrédités se voient affaiblis. Il permet ensuite de rassembler les mécontents qui discutent des moyens de revendiquer leurs désaccords avec le gouvernement, et ouvre enfin des perspectives sur la manière d’organiser la société d’une autre manière, plus juste et plus démocratique. Tous les ingrédients d’une révolution citoyenne, pacifique et légitime sont réunis ici, sur internet. Conservons le pouvoir sur ce dernier espace de liberté qui nous est encore accordé, et utilisons-le à bon escient. Mais ne nous réjouissons pas trop vite de nos victoires : la riposte des ennemis de la liberté ne tardera pas…

Caleb Irri

http://calebirri.unblog.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.77/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

69 réactions à cet article    


  • Le Gros Caillou Le Gros Caillou 1er décembre 2010 09:30


    Wikileaks est une supercherie
    Un piège à con...

    Une contre-mesure, un sac de poncifs... un divertissement !


    • katalizeur 1er décembre 2010 11:42

      «  »Demandons aux candidats de prendre des engagements concernant cette liberté."

      lol...lol..lol

      tu es naif ou bien tu as oublié de prendre tes gouttes ? ou les deux a la fois...

      qu’ils s’en aillent tous...et melenchons en tete de colonne....


    • ZEN ZEN 1er décembre 2010 12:19

      Divertissement, oui !
      Au sens de détournement d’attention...


    • Le Gros Caillou Le Gros Caillou 1er décembre 2010 18:43

      Julian Assange, c’est le nouveau Jason Bourne, la révélation dans la peau


    • easy easy 1er décembre 2010 11:42

      Vous avez raison Marc mais vous serez moinsé jusqu’à la moelle par tous ceux qui ont besoin de croire en leur pouvoir sur les grandes choses qui les dépassent. 

      Je ne dis pas que les consommateurs sont sans pouvoir, surtout avec le réseau du Net. Ils peuvent en avoir au sens oùù une manif produit toujours un peu d’effets. Mais pour l’instant, wikileaks inclus, ils versent bien plus dans la bouderie des enfants vis à vis de leurs parents que dans une action véritable.
      Pour l’instant, ils sont plus dans la bouderie que dans la construction d’autre chose (alors qu’en 1965, il y avait un peu plus de gens qui avaient tenté des alternatives, soit en communautés soit isolément)

      De nos jours, on va bien plus à boycotter (et on sait tous que c’est pour une courte durée) un produit qu’a apporté papa Noël. Total affrète un navire qui coule et pollue les côtes ; on va lancer et éventuellement réussir un boycott des stations Total (pour s’entasser sur les stations Elf, tu parles). Je n’irai pas à dire que ces bouderies de gamins sont absolument sans effet. Elles interpellent. Mais bon, elles restent des bouderies puériles qui traduisent surtout un manque de courage individuel et un goût prononcé pour le panurgisme.


      Rien n’empêche un consommateur de bouder Total à la suite d’une marrée noire, et de le faire à titre individuel, sans rien en dire à quiconque. Mais non, bouder seul n’intéresse pas l’enfant. Il cherche à amplifier l’effet de la bouderie en coagulant d’autres personnes.
      « En chialant tous ensemble, on entendra mieux nos pleurs » 
      « Tous ensemble, tous ensemble »

      Ensemble certes, mais dans les postures de gamins trop gâtés.

      J’attends le jour où sur la toile sera lancé un appel à ouvrir son logement à ceux qui sont à la rue.
      J’attends le jour où 3 millions d’adresses s’afficheront sur la toile « Ici, on ne boude rien ni personne, ici on ouvre la porte à n’importe qui (dans la limite d’une à deux personnes) » « Ici on accepte jusqu’à trois yourtes dans le pré » 

       Ce jour là, je me dirais que les gamins tentent enfin de construire une alternative. 


    • Souciétal Souciétal 1er décembre 2010 11:54

      @Marc Gelone

      Pourquoi prendre autant de hauteur avec les soi-disant ’ahuris dont le compte n’atteint pas 1000 euros ’ ?

      Les conciences se reveillent : personne ne devrait cracher sur une conscience en éveil, même pas vous.





    • Berserk 1er décembre 2010 16:25

      @ Marc Gelone :

      Le dédain avec lequel vous vous exprimez à propos de ce mouvement me désepère. Que proposez-vous de votre côté pour commencer à faire bouger les choses ?

      Cette initiative n’aura peut être pas des conséquences majeures mais elle a au moins le mérite d’exister.


    • Gui Hottine Gui Hottine 1er décembre 2010 22:26

      @Gelone:On a bien compris que vous dénigrez cette initiative du 7 décembre (en montrant au passage votre dédain pour les classes les plus défavorisées). En revanche, de manière plus générale, je me demande si vous êtes également de ceux qui dénigrent un « populisme » grandissant contre le lobby financier ?

      Sinon, très bon exemple Obama. On est en plein coeur du sujet:l’inaction face aux lobby financier.

      « Yes we can ! (lie) ». Il a effectivement beaucoup déçu le peuple américain. Et cette désaffection pour l’ex sauveur Obama est en grande partie alimentée par un sentiment de révolte face aux dérives de plus en plus flagrantes, voire carrément provoquantes parfois, du secteur de la finance. Obama se couche devant ses maîtres banquiers.

      Pour l’initiative, on verra bien ce qui adviendra. Retirons notre argent, et pour les plus perfectionnistes utilisez les liquidités pour acheter de l’argent physique, histoire de faire d’une pierre deux coups. (cf http://maxkeiser.com/2010/11/17/max-keiser-part-en-guerre-contre-la-jp-morgan/ pour plus d’infos sur les effets possibles d’un mouvement de masse sur l’argent).


    • kiouty 2 décembre 2010 11:47

      Ouais ha ha ha ces connards de pauvre, ils meritent bien ce qui leur arrive, hein Marc Gelone ?


    • kiouty 2 décembre 2010 11:48

      * gros rire gras d’auto-satisfaction *


    • dom y loulou dom y loulou 2 décembre 2010 12:30

      bien sûr puisque grâce à des types comme vous les banksters anglosaxons vous ont mis toutes leurs dettes sur le dos

      et vous les remerciez encore

      bientôt les camps de travail en guise de « citoyenneté »

      vous aimez le nazisme marc Gélone, vous allez être servi avec les financiers de la shoa qui vous font croire qu’ils sont vos père noël


    • katalizeur 1er décembre 2010 11:36

      @ vus tous bonjourrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr......

      2012 est encore bien loin mon cher.......


    • Cocasse cocasse 1er décembre 2010 22:12

      Exact, et d’ici 2012, chacun aura le loisir d’examiner en détail les très rares candidats-candidate exposant clairement la loi de 1973, l’argent dette euro, et l’urgence d’une sortie de l’europe.


    • dom y loulou dom y loulou 2 décembre 2010 12:33

      ouioui et les machines à voter électroniques voteront à votre place

      tout n’est plus que façade et perversion

       


    • edzez edzez 1er décembre 2010 12:29

      @Le Gros Caillou
      je pense que tu n’as peut etre pas tort.


      • voxagora voxagora 1er décembre 2010 12:44

        .

        Je vous cite « .. internet outil révolutionnaire capable diffuser partout propagande susceptible
        faire trembler gouvernements ... pousser peuples à la révolte .. »

        OUI, mais NON. 

        Je suis assez sidérée de constater sans cesse que les citoyens habitués d’internet
        depuis longtemps imaginent le monde à partir de leur cas : habitué d’internet.
        Mais internet ne pénètre pas, en France, tous les foyers !
        Et parmi ceux-ci, combien de citoyens s’intéressent à la politique ?



        • dom y loulou dom y loulou 2 décembre 2010 12:55

          c’est bien le problème, bien avant le petit groupe de psychopathes qui veulent tuer tout le monde

          ils le disent et l’écrivent donc, réduire la population mondiale à 500 millions de personnes robotisées, lobotomisées...

          mais que le nombre ne se soucie pas de l’eau qu’ils boivent ni de l’air qu’ils respirent, mais s’attardent sur « leur » dernier natel et « leur » dernier pneu neuf

          voilà qui exclut toute forme de liberté pour l’avenir

          la version de la liberté pour les aom en ce monde, version Rothschild, s’intitule :

          Auschwitz ou Bergenbelsen ?

          vous adorez l’argent ? oui il peut vous acheter des mickey en plastique maintenant puisque tous les producteurs ont continué de se prosterner devant le grand supermarché international qui empoisonne toutes leurs productions

          et nettoyer l’atmosphère des métaux lourds, délester les mégapoles de leur smog ne vous intéresse pas ?

          un nouvel outil existe

          saisissez-le !

          projectobolix.org


        • Le chien qui danse 1er décembre 2010 13:50

          Bonjour, les gouvernements ne travaillent pas au bonheur des peuples mais à la gloire de leur pays, à la gloire de leur patrie et nous sommes les petits soldats qui doivent être au garde a vous et faire confiance en leurs élites.
          Le gouvernement de sarko est un putch du patronat/financiers, de l’affairisme sur le politique et dès qu’il chancèle un peu se repli sur le nationalisme type 19éme siècle.
          Toute l’affaire est là pour le moment, vous et moi ne comptons pas pour grand chose a part être des exécutants a qui on lâche des miettes.
          On s’intéressera à la personne quand on aura compris qu’elle n’est pas qu’uniquement un maillon interchangeable comme une pièce de machine, q’une société réellement vivante ne se fera pas sans la participation volontaire et active de chacun mais nous n’en sommes pas là et la souffrance va encore bien être notre avenir relativement proche.
          Quand la panique s’installe, la violence n’est pas loin.
          D’ailleurs bon nombre d’entre nous ne se considère pas comme des personnes, ils se meuvent comme de purs produits de la pub et des « valeurs » de leur génération.
          Penser qu’il y a un être en nous libre et autonome n’est plus de mise, nous nous conduisons en définitive comme des produits que l’on voudrait manipuler comme dans le marketing.
          Tous des faussaires, surtout de nous même et ça arrange bon nombre de nos « concitoyens » et ça permet de virer les questions existentielles.
          De là a penser qu’une vie n’a pas plus de valeur il n’y a qu’un pas à faire, ce sera bientôt fait. Il suffit de faire rentrer petit à petit dans les têtes qu’une vie n’a de valeur que si elle est « rentable » sinon on peut la faire disparaître. Quand nous l’aurons accepté la régulation humaine pourra commencer, et il ne va pas falloir trainer, les problèmes de démographie commencent à nous hanter... Qu’on récupère le droit de vie et de mort, qu’on le fasse entrer dans les moeurs et zou c’est parti, faudra bien faire quelque chose, 12 milliards un jour, avec une société qui serait le prolongement de la notre actuelle, pof pof pof...

          Internet apportera un certain chaos, qui générera de la douleur certainement, une révolution ? je ne crois pas, la révolution c’est en nous qu’il faut la faire. Mais ça c’est une autre histoire...


          • astus astus 1er décembre 2010 14:20

            Je trouve qu’il est un peu court de penser que l’internet est « le seul média libre qui existe encore » même s’il est parfaitement exact qu’il y a sur la toile des informations qu’on ne trouve nulle part ailleurs...les meilleures, mais aussi les pires. Il semble que l’internet fonctionne un peu pour certaines personnes peu critiques comme avec le petit écran « c’est vrai car je l’ai vu à la télé ! ». 

            N’oublions pas que les « écrans », justement, sont là pour montrer comme pour cacher et que les techniques de manipulation des informations, des sons, des images fixes, et même des vidéos sont aujourd’hui extrêmement sophistiquées. De plus le choix des informations, comme pour une photo et son cadrage, est toujours très subjectif. Une transparence et une liberté totales grâce à l’internet sont impossibles à obtenir, et certainement peu souhaitables, mais bien sûr l’opacité ou la censure ne le sont pas davantage.Tout est dans la frontière entre ce qui est connu et secret.

            • Laureline 1er décembre 2010 15:13

              Vous avez raison Alchimie, Cantona a-t-il retiré ses millions d’euros de ses banques ? et pour les mettre où ?

              Je pense que, pour le bon fonctionnement d’un pays, nous devrions pouvoir faire le choix de choisir soit un banque publique, soit une banque privée. Il y a peu, nous avions encore La Poste, c’est terminé, nous n’avons actuellement que le choix du privé. Pas très démocratique comme principe de tout privatisé.


            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 1er décembre 2010 16:39

              La saturation de l’espace de l’information pour une plus grande pollution des esprits est la suite logique du complot universel de 2001 !

              La lâcheté humaine n’a plus de limite, la race bipède fait honte aux animaux tant la perfidie dépasse toutes les limites !


              Ces tonnes de blagues rapportées par les ouistitis, ont-elles un queconque caractère de confidentialité ? Et si une chancellerie ne se pose pas des questions sur les activités en générale dans le pays où elle est accréditée, alors elles feront quoi, jouer au dominos comme font les plus intelligents dans les cafés maures ?


              Derrière cette diversion, les impérialistes s’affairent à quoi, je vous le demande !

              Mohammed MADJOUR.


              • plancherDesVaches 1er décembre 2010 17:04

                Tant que la vérité fera peur, cela signifiera que certains sont coupables et cachent.

                Dans la joyeuse crise qui vient, non plus financière mais physique, je pense que je vais mettre en ligne les livres de Machiavel.
                Histoire que chacun comprenne que les mécanismes du pouvoir ont besoin de « discrétion »...

                Et qu’ils tuent les gueux que nous sommes sans aucun regret.


                • Morpheus Morpheus 1er décembre 2010 20:45

                  Mettez également en ligne le « Dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu » de Maurice Joly.

                  Tragiquement d’une incroyable actualité, 160 ans après sa première édition, destinée à dénoncer la politique de ... Napoléon III dit « le petit ».

                   smiley


                • marc berger marc berger 1er décembre 2010 17:13

                  Bon article et merci de rappeler que c’est nous qui sommes encore (il faut être sur nos gardes) les responsables de nos vies.

                  Toutes les actions d’internet, permettent , à leurs echelles, de faire prendre conscience à la minorité dirigeante, que NOUS sommes le réel pouvoir quoiqu’il advienne !

                  Le 7 décembre en retirant ne serait ce que quelques euros, cela contribuera à créer un effet de prise de conscience, peut importe que cela mette en difficulté les banques ce qui compte c’est qu’un maximum de personne prennent conscience qu’ils ne sont considéré par l’oligarchie financière que comme des vaches a traire !

                  Nul doute que ces actions s’amplifieront et nous donneront à nous, société civile, de plus en plus de poids pour aller vers une prise en main de nos vies et de nos sociétés.


                  • Ariane Walter Ariane Walter 2 décembre 2010 01:04

                    @ Marc Berger
                    Entièrement d’accord.


                  • Le Gros Caillou Le Gros Caillou 1er décembre 2010 17:36

                    Comment peut-on croire que d’un seul coup, 250 000 « documents secrets » nous parviennent sans entraves, du coffre-fort de la CIA jusqu’au PC familiale ???

                    C’est une Storytelling... de plus

                    Un dipositif de manipulation des masses pour court-circuiter les tentatives isolées d’information alternatives...

                    Ou comment noyer dans un brouhaha de commentaires l’idée de révélation pour que la vérité devienne inaudible...


                    • Le Gros Caillou Le Gros Caillou 1er décembre 2010 17:38

                      Un avion passe au dessus de ma campagne et largue 250000 tracts, j’en lis un deux qui parle de l’injustice, celui-ci me touche tellement que je suis désormais convaincu que c’est Dieu qui les imprime...

                      (..)


                    • Le Gros Caillou Le Gros Caillou 1er décembre 2010 17:48

                      Une nouvelle consommation de masse :
                      Le marketing de la révélation géo-politique...

                      Le livre Wikileaks et son DVD bientôt moins chère avec ta carte Auchan !


                    • Ribroson 1er décembre 2010 18:00

                      Je rejoins certaines personnes sur le fait que Wikileak sent la manipulation. Ben Laden ? L’ennemi officiel des USA, et officieusement le meilleur pion de Bush (Sans Benny, pas de guerre d’Afghanistan ni d’Irak, pas de pillage des ressources dans ces deux pays). Les révélations récentes et à venir qui plombe aujourd’hui la bourse me pousse à théoriser que Julien Assange serait aussi un pantin « Ennemi officiel » des USA, tout en étant le pion d’Obama : Les révélations sur la guerre d’Afghanistan, embarrassantes pour Bush ; les fuites diplomatique, qui ne font qu’empirer la mauvaise image de la Corée du Nord, incite des tensions entre saoudiens et iraniens, et vont donc dans le sens du poil du bureau actuel (dommage pour eux, les iraniens n’ont pas pété les plombs et fait la guerre aux saoudiens.... Vraiment dommage pour l’Oncle Sam). Enfin a venir, le leak, si c’est bien celle de la banque of America, qui est le concurrent de Goldman Sach, le second contributeur de la campagne présidentiel d’obama (1 millions de $)... Si le leak touche bien cette banque, il va falloir sérieusement se poser des questions sur la véritable nature de Wikileak. D’ailleurs, si Assange était aussi génant pour les USA, ils l’aurait neutralisé depuis longtemps d’une manière discrète et pas aussi flagrante et médiatisé que cette affaire de viol en Suède, qui comme vous l’avez constaté, lui à donné un sacré bol de crédibilité auprès des internautes (pour qu’ils avalent mieux par la suite).


                      • Le Gros Caillou Le Gros Caillou 1er décembre 2010 18:08

                        Entièrement d’accord avec cette analyse Ribroson, 

                        Tout çà sent la manipulation à plein nez... Les gens croient de moins en moins aux informations officielles, alors l’officiel sert au peuple du sulfureux sur mesure...


                      • friedrich 2 décembre 2010 00:22

                        Bien dit Ribroson, bravo !


                      • Christoff_M Christoff_M 1er décembre 2010 18:24

                        Internet commence à être un lieu de propagande envahi par les pro mondialistes avec de gros moyens...

                        Agoravox n’échappe pas à la règle avec des gens qui viennent nous vendre la pensée unique et qui insultent systématiquement ceux qui ne pensent pas comme ... les « braves gens »...


                        • Christoff_M Christoff_M 1er décembre 2010 18:34

                           Si vous voulez jouer au feu d’artificiel, l’Iran possède des missiles longue portée livrés par les intermédiaire style Corée, qui leur permettent de toucher aussi bien Israel que les émirats...

                          Ceci explique qu’à part du blabla en face on ne fait pas grand chose, certains petits malins asticoteront Israel qui sert de mains armée aux laches qui n’osent pas se mouiller quitte à faire un faux procès ensuite sur la place publique pour crime de guerre...

                          On connait l’inanité de ce genre de procédure et l’enterrement des organismes mondiaux par la suite...


                        • Le Gros Caillou Le Gros Caillou 1er décembre 2010 18:27

                          Wikileaks Multi-packs forfait haut-débit

                          Moi j’ai pris l’abonnement Premium ( 10 révélations par mois + 1 salace gratuite )


                          • tourn en ron 1er décembre 2010 18:58

                            au moins les comploteurs et tout les machiavel non qu’a bien ce tenir tout peut être répète !!!!


                            • franchamont franchamont 1er décembre 2010 23:48

                              Bravo caleb irri, bien dit !

                              Pour le BankRun, les gens demandent souvent :

                              « Mais on fait quoi avec l’argent ? »

                              Evidemment on ne va pas le mettre dans un bas de laine et attendre qu’il dépérisse (comme c’est quasi garanti). Voilà cw que je conseille :

                              Le système ne va pas tenir, sortez vos réserves, achetez écus et napoléons, argent, or

                              Seuls les nigauds qui ne font rien vont perdre beaucoup d’argent. Si Mme Lagarde vous parle sur ce ton, c’est que tout va mal. Elle cherche à protèger les gros de son clan en tentant de subjuguer les petits épargnants.

                              Les richissimes ont déjà tout planqué ou font magistralement leur derniers tours de roulette au grand casino de la bourse pour essayer de gratter toujours un peu plus avant l’éclatement annoncé. Ils investissent dans des propriétés, dans des projets douteux en pays émergents, dans l’armement, mais de moins en moins dans l’industrie en occident qui s’écroule. Ils spéculent au jour le jour sur des denrées vitales, ruinent les agriculteurs en passant, puis achètent de temps en temps des lingots d’or pour sceller dans le précieux métal la valeur de leur pillage.

                              Qu’attendez-vous pour vous défendre vous aussi à votre manière et selon vos moyens, en passant toutes vos réserves à long terme des comptes d’épargne et d’actions dans des pièces d’argent ou d’or ? Si vous avez peu, essayez au moins de vous monter une petite bourse de pièces précieuses au fil des mois qui viennent, vous ne regretterez pas ce petit effort de thésaurisation (du grec thesauros : trésor).


                              • bernard29 bernard29 2 décembre 2010 11:48

                                à franchamont.

                                ouah, la solution !!!

                                Le système ne va pas tenir, sortez vos réserves, achetez écus et napoléons, argent, or

                                « Seuls les nigauds qui ne font rien vont perdre beaucoup d’argent. .... Qu’attendez-vous pour vous défendre vous aussi à votre manière et selon vos moyens, en passant toutes vos réserves à long terme des comptes d’épargne et d’actions dans des pièces d’argent ou d’or ? Si vous avez peu, essayez au moins de vous monter une petite bourse de pièces précieuses au fil des mois qui viennent, vous ne regretterez pas ce petit effort de thésaurisation »

                                Ce sont les révolutionnaires qui donnent des conseils de thésaurisation. !!!

                                Même pas une petite idée , pour créer des banques publiques coopératives.  ??? Drôle de révolutionnaires d’avant garde !!!!

                                je ne sais pas moi ; Achetez des éoliennes, des panneaux solaires et faites vous payer l’électricité par EDF et ainsi entrez dans le grand jeu de la spoliation des consommateurs. payez un nouvel hélicoptére à Arthus Bertran et Nicolas Hulot . Un peu d’imagination . que diable .


                              • Ariane Walter Ariane Walter 2 décembre 2010 00:24

                                J’ai beaucoup apprécié votre article. Vous avez entièrement raison.Le net change complètement la donne. C’est une raisons d’espèrer.
                                Certes il y a des manipulations. Mais où n’y en a-t-il pas ?


                                • Jean-Pierre Gara 2 décembre 2010 00:26

                                  J’ai de plus en plus de mal à croire au chevalier blanc ou à la victoire du pot de terre contre le pot de fer....ou de vin !
                                  A qui profite cette agitation ? Quel sera le poids de cela dans les prochaines négociations internationales ?
                                  Internet est il un espace de liberté ou un outil de manipulation de masse ?


                                  • Ariane Walter Ariane Walter 2 décembre 2010 01:03

                                    @ Jean-pierre Gara
                                    la liberté ne consiste pas à rester esclave.

                                    Les prochaines négociations internationales se feront de peuple à peuple.Et non pas de banque à banque.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès