Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

A la dérive

Réflexions d'un citoyen fatigué par une crise politique qui n'en finit pas de salir la démocratie. Il serait temps qu'une nouvelle donne voit le jour.

« La France ressemble ces temps-ci à un Titanic dont l’équipage irait droit vers l’iceberg, le sachant et le voyant mais ne trouvant rien pour l’empêcher » C’est ainsi que commence le dernier livre d’Edwy Plenel « Dire non ». En ce mois de mars 2014, les Français ont dit « Non » à un équipage qui navigue sans carte et sans boussole.

Cette défaite municipale est avant tout la défaite du Président de la République, mais ce n’est pas la défaite d’un homme seul. Cela fait trop longtemps que nos politiques, de droite comme de gauche, ne parlent plus qu’aux élites et ont délaissé le peuple. Nous assistons à une France silencieuse qui se détourne de la démocratie pour se replier sur elle-même. Elle ne croit plus aux discours, aux promesses et aux programmes. Et depuis deux ans, cette France a trop subi des humiliations pour qu’elle vienne sauver des maires qui avaient pour la plupart rempli correctement leur mission. Il fallait frapper fort en s’abstenant, en votant FN ou pour des listes de gauche non soutenu par le pouvoir en place. Nous pouvons dans ce cadre là nous féliciter de la victoire du Rassemblement citoyen de la gauche et des écologistes à Grenoble qui prouve qu’une autre voix (ou voie) était audible.

Avec ces élections municipales, c’est le dernier pan démocratique qui s’est effondré. Faut-il attendre une autre déroute aux élections européennes pour reconnaître que notre république est gravement malade et que nos dirigeants donnent le sentiment d’être autistes. Quelle erreur que d’avoir maintenu cette Vème République.

Rejet de l’exécutif, médiatisation permanente des affaires, chômage accru, désindustrialisation, abandon de certains territoires, des éléments qui étayent le dernier baromètre du Cevipof, fin 2013, sur la véritable dépression collective que connaît la France. Nous vivons une crise politique majeure et un phénomène d’usure impressionnant : morosité, lassitude et méfiance. 72% des Français pensent que leurs enfants auront moins de chance de réussir qu’eux, et ils répondent par la méfiance, le dégoût et l’ennui pour parler de ceux qui les gouvernent. Le résultat de ces élections en est une concrétisation démocratique.

Nos gouvernants socialistes sont sans repère, sans vision, et sans réponse à la mondialisation et à la généralisation d’une économie technologique, sous domination financière et déshumanisée. La société que l’on nous propose se construit autour de ses élites dont le nombre diminue au fil du temps en fonction des besoins pour faire tourner la machine économique. Le peuple est inutile, il n’y a donc plus de raison de s’en préoccuper. Nous devons refuser cet état de fait, comme si cette logique était implacable. Une nouvelle donne est possible. Ceux qui veulent nous gouverner doivent oser ou prendre congé, inventer ou démissionner. La confiance démocratique ne se décrète pas, elle se mérite.

Un Président de la République et un gouvernement ne peuvent ignorer leurs concitoyens et leur imposer une politique impopulaire sans résultat. Jean Jaurès a défendu l’idée que le courage était de chercher la vérité et de la dire. Il ne reste plus qu’à François Hollande à nous faire connaître sa « vérité », nous montrer qu’elle est juste et efficace. L’homme de la synthèse va devoir montrer qu’il n’a pas oublié son discours du Bourget. Moi, Président ... c’est maintenant.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 3 avril 2014 10:17

    Après la dérive des continents vive la dérive des incontinents......


    • zygzornifle zygzornifle 3 avril 2014 10:18

      Hollande en tant que capitaine de pédalo à inventé le pédalo terrestre ....


      • Daniel Roux Daniel Roux 3 avril 2014 10:18

        Il y a un malentendu dont l’auteur a l’intuition lorsqu’il écrit que le peuple n’est plus nécessaire aux élites.

        Il est exact que les « ouvriers » sont moins nécessaires à la production des biens matériels. Tous les travaux qui pourront être exécutés par des robots le seront prochainement grâce aux progrès de la robotique, de la miniaturisation et de l’intelligence artificielle.

        Le problème ne sera plus le salaire des « ouvriers » mais le revenu des « sans emploi » puisqu’un chômeur est un salarié entre deux emplois et que d’emplois salarié, il n’y en a plus.

        Quant à démocratie, c’est pure illusion et c’est tout l’art des politiques que de nous y maintenir quelque soit leurs grimaces, comme le confirme l’annulation du référendum de 2005 par l’alliance Sarkozy/Hollande.

        La réalité est que la politique est devenue l’art de manipuler les peuples, que les véritables décideurs ne sont pas élus et qu’ils ont développés des lieux de décisions comme l’OMC, le FMI, l’Union Européenne émancipée des surprises électorales. La répartition des richesses produites est le seul marqueur dont un citoyen éclairé devrait tenir compte. Selon l’INSEE, " Entre 2004 et 2007, les revenus des très très riches ont augmenté de 39%, alors que les revenus de la population française ont augmenté en moyenne de 9%.

        Ce n’est pas que les élections changent quoi que ce soit pour l’oligarchie, les candidats n’existant pour les électeurs que par rapport à leur présence dans des médias étroitement contrôlés par elle, mais cela crée du stress et de la concurrence dans les personnels politique, relais indispensables à la régulation des populations mais capricieux et exigeants.


        • Martha 3 avril 2014 11:25

          @L’auteur :

           « Il serait temps qu’une nouvelle donne voit le jour »

           Entièrement d’accord avec vous : on assiste actuellement à une panne politique majeure dont les causes sont évidentes.

           « L’Europe » a fait perdre aux Français la maîtrise de leur destin. F.Asselineau fait une très bonne analyse de « ce qu’il se passe » et il nous propose d’en sortir, c’est cela, sans doute cette nouvelle donne.

           Gros point d’interrogation et respiration suspendue dans l’attente des Européennes le 25/5/2014 : elles peuvent nous apporter cette « nouvelle donne » d’un coup de baguette magique.

           Il n’y a pas à hésiter : cette nouvelle donne viendra de notre choix, ce jour là.


          • Vanborren Vanborren 3 avril 2014 16:00

            Et si vous n’avez pas encore rejoint le mouvement Nouvelle Donne, c’est le moment... allez visiter son site internet
            Merci pour votre commentaire


          • Akerios 3 avril 2014 17:45

            Regardez le message de Daniel Roux qui est au dessus !




          • howahkan howahkan Hotah 3 avril 2014 12:29

            Tout ceci n’aurait jamais vu le jours , pour moi, si nous avions été intelligent, l’intelligence qui pour moi est globale , pas personnelle....le global pouvant bien sur influencer le personnel ...le global uni est au dessus du personnel, c’est la seule valeur que je vois dans tout L’Univers( de ce qui m’a été donné de « voir »).....le personnel lui aussi est mais dans le global, sans global d’abord pas de personnel. Or « on » essaye de nous faire croire que il y a d’abord le personnel qui donne le global...ceci est encore une inversion exacte..

            Ceci est nié dans un but simpliste pour voler le travail collectif toujours global par et pour tous...qui est incontounable, sans lui jamais de survie....y compris pour le rocher..si l’énergie globale étrange qui lie les « chose » entre elles n’est plus, est niée, le rocher lui aussi disparait...

            Le rocher ni nous même n’aurions été...c’est donc une pulsion de mort ,mais pas la mort liée à la vie non, mais la mort coté obscur qui mène le cerveau humain qui pour se faire invente la théorie de la compétition basée sur le programme de la partie limité du cerveau qui nous reste : la pensée analytique qui est aussi la science.
             si ceci est vrai, alors la science est aussi partie intégrante du problème humain, c’est ce que je ressens en profondeur....politique, religion, économie et science ont toutes échoué car l’échec c’est l’homme et son cerveau qui ne marche plus bien mais a un énorme bug !!!
            (a glitch !)

            ceci implique que au début des hommes n’aient pas eu ce bug...car pour certains la partie en panne se remets a marcher donc !!!!! CQFD

            quoique il en soit, coté pratique l’abandon de la compétition est inévitable, ceci ne se comprends pas ,ceci se voit d’abord ,d’où l’intérêt de l’éveil de l’intelligence qui est avant tout globale....le chemin est en chacun avant tout...or on ne le sait pas, mais il me semble que nous ne sommes même pas egoistes, mais fuitistes ..que fuit on ? a chacun de s’y intéresser


            • matador matador 3 avril 2014 21:00

              arrêtez de jouer le sage indien...vous êtes ridicule. ni l’envergure, ni le sens de la transmission... 


            • G.L. Geoffroy Laville 3 avril 2014 17:10

              Je suis d’accord sur le fait est que notre protection sociale est hypertrophié, inégalitaire (les travailleurs peuvent s’assoir dessus pour beaucoup) et financièrement déficitaire.

              De très grandes réformes devraient être mené dans cette direction. Réduire la dépense sociale, c’est réduire les impôts et taxes.

              Mais le Léviathan ne voudra pas s’alléger de cette surcharge pondérale. La dépense sociale achète la paix sociale, donne l’illusion d’une justice sociale. Elle ne fait que diviser pour mieux régner.


            • howahkan howahkan Hotah 3 avril 2014 17:31

              c’est tres vrai d’ailleurs au paradis de la liberté au us donc c’est çà cause du social pseudo à la française qui en fait existe partout contrairement aux mensonges invoqués ici, j’ai habité en Gb et en Irlande ,je sais de quoi je parle pour ces deux pays ..sous des formes diverses et variées, c’est à cause de la france que 50 millions d’américains sont comme en temps de guerre en Europe soumis au régime amaigrissant des bons alimentaires pour simplement manger...a ce stade de desinformation, moi je dis quand meme chapeau.....car personne n’y croit plus a ce gloubi boulga ,sauf les haineux d leur vie bien sur..

              cela dit je suis partisan de tout supprimer les aides ce qui hélas ne se fera pas, car cela mettrait à nu le fait que en fait ca ne marche pas du tout, même le plus abrutis comprendrait cela ..ça ne marcherait pas sauf esclavage forcé..car le systeme tel que on le connait serait fini quasiment de suite, on ne peut impunément voler le travail collectif incontournable qui est au dessus du personnel sans détruire les sociétés et créer des guerres pour essayer de s’en tirer.....or il engraisse encore tellement de vrai parasites au sommet que cela va continuer, donc messieurs vous allez être obligé de continuer à banquer pour ne pas voir des gens affames armés venir chez vous, je comprend l’amertume, être si prés du pouvoir absolu et être en train de le perdre, ca doit décourager..salauds de vrais travailleurs.. smiley

              c’est le syndrome du berger et du mouton.....le berger a besoin du mouton, le mouton n’a pas besoin du berger.......le berger c’est le leader...sans leader l’humain a la fâcheuse tendance a bien s’organiser et à bien survivre tout simplement parce que c’est dans la nature des choses.les endroits ou regne la misere absolu ont tos été detruit par l’occident ravageur de cultures auparavant, ravagé pour bien sur voler nos ressources..etc..vous devriez assumer en dire : nous on veut tout............comme ici

              13 years & $100 billion after US entry, Afghanistan faces total devastation

              13 ans et 100 milliards de dollar après l’invasion us, l’Afghanistan fait face çà une total dévastation..

              voila ce que font vos amis !!! 


            • zygzornifle zygzornifle 3 avril 2014 19:04
              Gang de requins :
              Ces jours-ci, le service de communication du Conseil régional de Midi-Pyrénées va s’étoffer.
              La Région vient en effet de recruter Jérémie Martin, le fils du Ministre de l’écologie Philippe Martin comme chargé de mission.
              Il aura pour collaborateur le frère du ministre délégué aux Anciens combattants,Kader Arif, siégeant aux côtés de son père sur les bancs des ministres.
               Il y a quelques jours, c’était Salomé Peillon, fille du ministre de l’Education nationale, qui était embauchée au poste de chargée de mission culturelle à l’ambassade de France en Israël.
               Fin janvier, Thomas, le fils de Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, a été embauché par la Société Nationale Immobilière (275.000 logements de fonction en gestion) à un poste très élevé pour cet élève moyen d’une école de commerce moyenne.> 
              Et Clémentine, la fille de Martine Aubry est administratrice
              de l’auditorium du musée du Louvre… 

               Hé oui, c’est cela le mérite

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Vanborren

Vanborren
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès