Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > À tous ceux qui ne participent pas…

À tous ceux qui ne participent pas…

Avec un taux d’abstention de 44 %, des non-inscrits, soit 6 millions de personnes en âge de voter (12 % de la population majeure), 2 % de votes blancs, on voit combien les résultats des différents compétiteurs politiques à cette régionale représentent si peu les Français. C’est assez spectaculaire et me laisse perplexe.

Combien sont-ils ? En faisant cette adition ce sont 58 % des français qui d’une manière ou un autre ne participent pas à la République. Qui sont-ils ? Et après tout s’excluant eux même de la démocratie, ils n’auraient donc pas voix au chapitre. D’autant qu’au regard de la diversité de l’offre politique, que l’on peut même juger parfois excessive, on imagine mal qu’ils n’y trouvent pas leur compte

Et pourtant dans cette foisonnée de femmes et d’hommes politiques de droite, du centre, de gauche, de l’extrême droite, de l’extrême gauche, de nulle part, écologistes, régionalistes, divers, et autres… rien ne trouve grâce à leurs yeux, ils votent blanc, ne se déplacent pas, ou pire encore ne se font pas inscrire sur les listes électorales.

On peut toujours leur dire que des hommes et des femmes sont morts pour qu’ils puissent exercer leur droit de regard sur l’organisation de la société dans laquelle ils vivent. On peut encore leur dire qu’il y a par le monde tant de gens qui ne vivent pas en démocratie et qui subissent l’arbitraire du totalitarisme… rien n’y fait, visiblement l’envie d’exercer leurs droits démocratiques ne leur vient pas.

Alors, allons-nous vaquer à notre devoir électoral sans leur jeter un seul regard, en n’ayant que mépris pour eux ?

Non, il faut s’interroger sur leurs motivations ou leur absence de motivation.

J’ai plusieurs explications à l’esprit.

D’abord dans notre pays ils sont des millions pour lesquels chaque jour est un combat pour leur survie. Confrontés à la pauvreté et à la précarité, imaginez bien que leur cerveau n’a pas d’espace disponible pour l’exercice de la démocratie. C’est bien dommage, mais mettez-vous un instant à leur place, si cela est possible, vous comprendrez que voter… c’est loin, bien loin.

Et puis, il y a les autres, ils n’ont pas à lutter pour vivre, mais ils ont le sentiment, non pas que la droite et la gauche c’est pareil… non ils ont le sentiment profond qu’aucun parti politique n’est en mesure de régler les problèmes cruciaux du moment : la crise économique, le chômage, les problèmes d’environnement. Ils ont accès à l’information et du coup ils sont habités par un terrible sentiment d’impuissance. Alors à quoi bon ?

Enfin, il ne faut pas dédouaner la responsabilité de notre personnel politique. La période est plutôt sinistre et peu de femmes et d’hommes se révèlent à la hauteur de la situation.

La réduction du septennat à cinq ans, voulu par Lionel Jospin est devenue un piège ; ainsi sur 10 ans les Français auront expérimenté Sarkozy pour la droite et Hollande pour la gauche… leur sentiment c’est qu’ils n’y ont pas trouvé leur compte sur une période, somme toute courte de 10 ans… ils ont le sentiment amer d’avoir expérimenté les deux partis de gouvernement et qu’au final les deux les ont terriblement déçus. D’où ce vote bondissant du Front national, comme si après avoir tout essayé, celui-ci paraissait paré de toutes les vertus de la nouveauté.

Mais le peuple est sans mémoire, le Front national, ou du moins ses ancêtres ont déjà gouverné la France sous Vichy et pendant l’occupation allemande.

Même si Marine Le Pen a eu l’intelligence et l’habilité de gommer tous ces souvenirs, il n’en reste pas moins que le FN, c’est Vichy et aussi ne l’oublions pas l’OAS, une organisation terroriste pendant la guerre d’Algérie et que Mme Le Pen entretient des liens d’amitié très étroits avec tous les partis d’extrême droite dans toute l’Europe.

Voilà l’état des lieux… mais pour reprendre l’expression de Lénine « Que faire ? », difficile pour un simple citoyen épris de liberté et amoureux de sa république de trouver son chemin… résister chaque jour et chaque heure, en lien avec celles et ceux qui s’engagent dans la résistance. Et enfin comme le meilleur n’est pas à venir, faire toujours le choix du moindre mal et dimanche voter républicain….

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.5/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

101 réactions à cet article    


  • Phoébée 9 décembre 2015 18:41

    ’Même si Marine Le Pen a eu l’intelligence et l’habilité de gommer tous ces souvenirs, il n’en reste pas moins que le FN, c’est Vichy et aussi ne l’oublions pas l’OAS’

    c’est internet ici....pas un repaire de comploteurs, aussi si vous voulez obtenir des suffrages, il va falloir cesser d’avancer masqués  smiley


    • Pelletier Jean Pelletier Jean 10 décembre 2015 12:21

      @Phoébée

      quel complot ? ... et qui avance masqué ? 


    • izarn 10 décembre 2015 13:24

      @Pelletier Jean
      Le FN n’est pas Vichy, c’est absurde. Ni héritier de Pétain.
      Faudrait alors se poser la question si Mitterrand n’était pas aussi héritier de Pétain, puisqu’il fut son ministre des anciens combattants !
      C’est quand meme une preuve plus solide, non ?
      Ou tous les députés qui ont voté les pleins pouvoirs à Pétain, comme Robert Schuman, que sont-ils devenus ? Hein ?
      Argumentation qui ne tient pas la route.
      Surtout que Georges Hollande, le père, était nostalgique de Pétain, et soutenait l’OAS....
      Il s’était engagé en 1944 pour combattre les alliés et soutenir l’armée nazie...
      Sympa, non ?
      Conseil : Il ne vaut mieux ne pas trop fouiller dans les poubelles de l’Histoire.
      C’est pas jojo...


    • Fergus Fergus 10 décembre 2015 13:57

      Bonjour, izarn

      Sauf que, ici et maintenant, Marine Le Pen a bel et bien dans son entourage proche des gens pour le moins nauséabonds comme Frédéric Chatillon, venu du Gud et vu à différentes reprises avec des néo-nazis. Quant à Marion, encore pire que sa tante, c’est bel et bien des propos de couleur pétainiste qu’elle a tenu en différentes occasions.


    • Fergus Fergus 10 décembre 2015 13:59

      Manque la fin du commentaire :

      notamment en préconisant la mise en place de citoyennetés différenciées selon les confessions. Même sa tante et Philippot se sont démarqués de ces scandaleux propos !


    • nadi nadi 10 décembre 2015 14:02

      @Fergus

      Tout à fait, et je n’ai jamais entendu JMLP renier le régime de Vichy.


    • alinea alinea 9 décembre 2015 18:44

      Et puis il y a ceux qui, comme moi, en ont marre de voter pour des partis qui plafonnent à moins de 10% et qui n’ont aucun droit au chapitre !
      J’aurais pu me déplacer pour donner ma voix au PG, mais chez moi il était acoquiné à des verts qu’ici je n’aime pas beaucoup ; ou bien au NPA ? LO ? Parfaitement inutile !
      Voter est inutile, certains l’ont bien compris ; certes ça fait à peine soixante ans que les femmes ont le droit de vote, on pourrait s’arrêter là ! mais non, le monde a changé, voter est une fumisterie.


      • Pelletier Jean Pelletier Jean 10 décembre 2015 12:22

        @alinea
        est-ce une fumisterie ? Demandez à tous ceux qui n’ont pas le droit de vote dans leur pays ce qu’ils en pensent ?http://jmpelletier52.over-blog.com/



      • Pelletier Jean Pelletier Jean 10 décembre 2015 12:24

        @alinea

        Une fumisterie, allez demander à ceux qui n’ont pas le droit de vote dans leur pays ce qu’ils en pensent ?


      • nadi nadi 10 décembre 2015 13:14

        @alinea

        Je vous comprends !

        Mais pourquoi ne pas voter plutôt blanc ou nul, qui démontre au moins un intérêt citoyen contrairement à l’absention ?


      • izarn 10 décembre 2015 13:29

        @Pelletier Jean
        Il s’agit de dire qu’on nous propose que des fumistes et des pantins en guise de choix. Pas de dire que le vote EST une fumisterie en lui-meme.
        Vous nous prenez pour des idiots ?


      • Fergus Fergus 10 décembre 2015 14:03

        Bonjour, nadi

        C’est très exactement ce que je ne cesse de dire.

        Celui qui se déplace pour voter blanc ou nul manifeste son rejet de l’offre mais aussi son respect des droits du citoyen.

        Celui qui s’abstient fait un bras d’honneur aux précédents en mêlant sa passivité à celle des gens qui n’ont pas une once de conscience politique !


      • Muslim 10 décembre 2015 16:05

        @Pelletier Jean
        On peut toujours leur dire que des hommes et des femmes sont morts pour qu’ils puissent exercer leur droit de regard sur l’organisation de la société dans laquelle ils vivent. On peut encore leur dire qu’il y a par le monde tant de gens qui ne vivent pas en démocratie et qui subissent l’arbitraire du totalitarisme… rien n’y fait, visiblement l’envie d’exercer leurs droits démocratiques ne leur vient pas.

        Ces gens n’ont pas donnée leur vie pour que des professionnels de la politique se gavent, fassent leur vie avec le monde de l’argent et amènent finalement leur pays au bord du gouffre. Ils se sont très certainement battus pour des choses plus terre à terre que le conte de fée et les idées que vous leur prêtez. Vous n’arriverez plus à passer ce disque à des gens qui ne l’ont que trop entendu, vous tirez sur une corde qui n’attend plus que de rompre. Et pour les damnés du Monde qui subissent « l’arbitraire du totalitarisme », ils ne veulent pas plus de votre démocratie que du confort de vie inégalé que vous avez, de la paix et d’un avenir, pour eux et leurs enfants, que les choses soient claires.

        Vous appartenez à une espèce minoritaire, l’électeur, qui mettra encore quelques temps à comprendre qu’il est un âne, une buse, un pigeon ou un mouton, mais il le comprendra. Mais il sera alors trop tard.


      • Muslim 10 décembre 2015 16:12

        @Fergus

        Celui qui s’abstient fait un bras d’honneur aux précédents en mêlant sa passivité à celle des gens qui n’ont pas une once de conscience politique !


        Ceux qui s’abstiennent de participer à ce cinéma ont une conscience politique bien supérieure à la vôtre. Deux fois qu’on vous fait le coup du grand méchant FN, deux fois que vous y plongez. La troisième fois sera en 2017, et sans surprise vous y plongerez encore. Pour aller encore voter (autre chose que blanc) il faut avoir un espoir que le « changement » vienne de l’intérieur de ce système pourri, il n’y a que des aveugles ou des inconscients pour le penser. Pendant ce temps vos compatriotes expérimentent et imaginent d’autres systèmes de gouvernance. Ils sont l’avenir, pendant que vous veillez cette oligarchie mourante.


      • Muslim 10 décembre 2015 16:16

        @nadi
        Mais pourquoi ne pas voter plutôt blanc ou nul, qui démontre au moins un intérêt citoyen contrairement à l’absention ?

        A quoi vous sert un « intérêt citoyen » ? Et si ces abstentionnistes choisissaient massivement d’aller voter FN ? La démonstration serait satisfaisante ? Comprenez-vous que l’offre et le panel de choix sont quasi-nuls ? C’est justement parce que vous voyez des différences entre toutes les équipes politiques que vous ne pouvez rien comprendre, vous regardez le spectacle de trop près, il faut avoir une vue d’ensemble pour mieux appréhender la supercherie, et distinguer qu’elles sont les mêmes.


      • Fergus Fergus 10 décembre 2015 18:00

        Bonjour, Muslim

        « Deux fois qu’on vous fait le coup du grand méchant FN, deux fois que vous y plongez. »

        Où avez-vous vu cela ? Certes, je ne suis pas en situation de choisir dans ma région, mais si tel était le cas, ce serait sans hésiter un bulletin blanc. Quant à la Bretagne, eu égard à l’ambiguïté de Le Drian ce sera « nul » au 2e tour (bulletin PS surchargé d’un « non au cumul des fonctions ») 


      • oncle archibald 10 décembre 2015 18:06

        @nadi : entièrement d’accord avec vous.

        Ceux qui ne sont pas allés voter ont simplement dit qu’ils se ralliaient à l’avis de la majorité, c’est ça la réalité de notre constitution. C’est encore plus vrai pour ceux qui ne jugent pas nécessaire d’aller se faire inscrire sur les listes électorales et qui disent la vie publique je m’en fous totalement faites ce que vous voulez.

        Autant je respecte ceux qui sont allés dire « aucune offre ne me convient » en votant blanc ou nul, autant je méprise ceux qui s’abstiennent et n’ont à mes yeux aucun sens civique. Ils participent à l’assassinat de la démocratie, qui comme le disait Winston Churchil est « le pire des régimes politiques à l’exception de tous les autres ».

        Le jour ou nous serons sous dictature ils seront les premiers à gueuler sans même se rendre compte qu’ils sont la cause première du désastre. la démocratie mérite sérieux et respect, autant de la part des simples citoyens votants que des politiques qui aspirent à exercer les responsabilités. Si ni les uns ni les autres ne jouent le jeu, ce qui me parait être le cas, c’en est fait de la démocratie, elle va mourir.

        J’espère que cette élection merdeuse aura au moins pour effet de secouer le corps électoral et de lui faire prendre conscience qu’il doit absolument exercer son droit de vote. Vous imaginez le tsunami si tous ceux qui se sont abstenus étaient allé voter blanc ? Plus de la moitié des Français qui se déplacent pour dire merde au gouvernement et aux partis politiques dominants.

        C’est alors qu’on aurait pu dire que le premier parti de France est celui des mécontents et il aurait été impossible que la vie politique continue comme avant alors que Lundi, après les imprécations d’usage, la routine mortifère reprendra ses droits et tous auront les yeux fixés sur 2017 pour une nouvelle mascarade !


      • eresse eresse 10 décembre 2015 23:00

        @Fergus
        Se deplacer pour voter, meme blanc ou nul ne sert qu’a legitimer le principe.
        A visionner


      • alinea alinea 10 décembre 2015 23:17

        @Pelletier Jean
        Avant, on s’illusionne. Si on fait partie de la majorité, le vote, ça légitime ; si on fait partie de la minorité, le vote, ça lamine.
        À moins qu’on passe à la proportionnelle, que les gens s’écoutent et tiennent compte des avis des uns des autres ; en attendant...


      • alinea alinea 10 décembre 2015 23:20

        @nadi
        J’ai justement envie de ne pas faire partie du jeu ! je l’ai fait longtemps, j’ai néanmoins évité de voter pour Chirac,mais trop c’est trop ; c’est viscéral et irrépressible, je ne peux plus !


      • oncle archibald 12 décembre 2015 11:15

        @alinea : dommage, Chirac a justement été carrément moins nul que ceux qui l’ont suivi, et il a eu un moment de belle lucidité en refusant de participer au dépeçage de l’Irak. Il aurait certainement agi différemment aussi sur les questions de la Lybie et de la Syrie. J’ai beaucoup aimé aussi sa rébellion nécessaire lors de sa visite en Israël. Le dernier à assumer sa fonction ? Les deux pantins qui ont suivi font regretter ce mec qui assumait ses positions.


      • cevennevive cevennevive 12 décembre 2015 11:27

        @oncle archibald

        Bien d’accord avec vous. Avec le recul de quelques années, Jacques Chirac fut meilleur Président que les avatars qui ont suivi...


      • Robert Lavigue Robert Lavigue 9 décembre 2015 18:49

        il n’en reste pas moins que le FN, c’est Vichy et aussi ne l’oublions pas l’OAS

        Venant de la part de l’abbé Pelletier, (ex-)propagandiste du PS, ce genre de raccourci ne peut que prêter au plus grand mépris  !

        Pour ce qui est des conseils de « résistance »... Permettez-moi de considérer que vous êtes particulièrement mal placé pour en donner.


        • César Castique César Castique 10 décembre 2015 08:10

          @Robert Lavigue


          *ce genre de raccourci ne peut que prêter au plus grand mépris  !
          .« 



          Ce qui effraie, c’est ça : » ...j’enseigne à l’université d’Evry-Val d’Essonne...".


          Et ce qui étonne, c’est qu’un ancien assistant parlementaire ignore l’orthographe - très inhabituelle, donc voyante - du prénom du député* qu’il servait.


          * Edgard Pisani, et non Edgar

        • Pelletier Jean Pelletier Jean 10 décembre 2015 12:28

          @Robert Lavigue
           Vous êtes donc en position de donner des labels ou pas de « résistance », puis-je savoir à quel titre ?




        • foufouille foufouille 9 décembre 2015 18:50

          "D’autant qu’au regard de la diversité de l’offre politique, que l’on peut même juger parfois excessive, on imagine mal qu’ils n’y trouvent pas leur compte"
          ben voyons !
          en dehors du déménagement, ce qui est mon cas, tu as le choix entre ploutocrates et trotskyste.
          en plus tu vas veauter ripoublicains !
          demande un cerveau à sarko, tu pourras comprendre.


          • Robert Lavigue Robert Lavigue 9 décembre 2015 20:02

            @foufouille

            Ce que vous ne comprenez pas, c’est que le socialiste est la diversité à lui tout seul !

            Un siècle d’accommodements et de reniements en tous genres lui ont permis de tester toutes les options...


          • izarn 10 décembre 2015 13:42

            @Robert Lavigue
            Le PS n’a jamais testé l’option communiste. Mais par contre, le collaborationisme avec l’Allemagne nazie, oui. Comme leurs collègues de droite.
            Donc il suffit de remarquer que ce n’est qu’un parti dont le niveau idéologique est nul. Ce sont des ploutocrates depuis le début, avec des idées maçonniques. Les autres à droite ce sont des ploutocrates avec des idées catholiques ou protestantes. Un signe commun : Le pouvoir de l’argent par dessus tout. Lénine avait raison.
            Cela conduit NATURELLEMENT au fascisme de toutes sortes quand il y a des problèmes. Voir « l’état d’urgence », inutile en Vieme République (Elle a été organisée justement pour éviter ça !). Non utilisé par de Gaulle en 1968.
            Le fascisme vient du capital. Il faut le savoir.


          • Michel DROUET Michel DROUET 9 décembre 2015 18:58

            Je ne vote pas parce qu’à aucun moment on a parlé des régions pendant la campagne.
            Je ne vote pas parce que la réforme territoriale préserve les acquis des élus locaux et nationaux et ne concerne à aucun moment la vie des citoyens ;
            Je ne vote pas parce que le Conseil Départemental qui ne sert plus à rien a été conservé : ses compétences auraient du être dévolues aux Régions et aux intercommunalités.
            Je ne vote pas parce que les partis politiques font des promesses qu’ils ne peuvent pas tenir parce les vrais gouvernants sont ailleurs et sont élus par leurs conseils d’administration.
            Je ne vote pas parce que je ne veux pas à avoir à voter FN, ce leurre qu’on nous agite sous le nez depuis 20 ans, qui sert d’épouvantail et dont le rejet constitue le seul programme des autres partis.
            Je ne vote pas parce que je ne veux pas voter « contre » mais « pour » mais qu’aucun parti ne me satisfait.

            Voilà mes raisons !


            • hunter hunter 9 décembre 2015 19:27

              @Michel DROUET

              Parfait, comme vous, mais je crois que je vais aller veauter dimanche, pour le FN, histoire de faire chier les sièges des partis européo-mondialistes, et les médias parisiens !

              Je sais bien que ça ne sert à rien, mais ça me fait bien marrer !

              De toute façon, cette « démocrassie » est une imposture, Alinéa a raison,voter ne sert à rien, et je méprise au plus haut point tous ses politicards professionnels et je rêve du jour où on pourra faire des battues géantes, en leur laissant 1/2 heure d’avance......

              Sauf Marion, non pas Marion, elle est trop belle !

              Ce jour là, je crois que j’opterai pour l’arc et les pointes de chasse, et je tirerai à l’instinctif, espérant qu’ils souffrent bien avant de crever ces rats !

              Adishatz

              H/


            • Pelletier Jean Pelletier Jean 10 décembre 2015 12:31

              @Michel DROUET

              Ce qui est votre droit ... mais pendant ce temps là d’autres vont voter à votre place et feront l’histoire ...

            • capobianco 10 décembre 2015 15:05

              @Pelletier Jean

              « Demandez à tous ceux qui n’ont pas le droit de vote dans leur pays ce qu’ils en pensent  », « ne pas voter c’est laisser les autres écrire l’histoire ».... Wouahou !!! Quels arguments massues de donneur de leçon de niveau maternelle.

              Vous pensez à qui comme pays ? Le Mali, la Libye, la Syrie ?

              Je vote depuis l’âge de 21 ans et ce que je vois c’est que le ps m’a toujours trahi en 1983 et en 2012 (sans parler des années de pouvoir de jospin) Est-ce que mon vote blanc ou nul aurait changer quelque chose dimanche ? Tout çà pour occulter les responsables du désastre citoyen que sont les partis dit « de gouvernement » . Croyez vous que si le ps était de gauche et avait donc appliqué une politique de gauche en faveur du peuple français nous aurions ce résultat ? Votre « analyse » est là pour cacher cette vérité et faire croire que les 50% qui se foutaient de le avenir, or c’est l’inverse la plupart savent maintenant que voter ne changera rien car ceux qui seront élus feront tous la même politique décidée par l’Europe (comme ces super régions imposées aux français). L’enfumage médiatique est d’une force considérable et il faut les écouter et les lire aujourd’hui pour voir le matraquage contre le fn, leur « enfant » qui a grandit trop vite au goût de la droite ps, lr, pc, eelv et autres « centristes » qui s’affolent. Perso, je ne voterais plus tant que ne sera pas inscrit dans la constitution : 1/ le référendum d’initiative populaire. 2/ la révocation des élus qui trahissent leurs engagements et leurs électeurs. 


            • izarn 10 décembre 2015 15:21

              @Pelletier Jean
              Si vous etes logique, la seule qui est désormais capable de « faire l’histoire » c’est Marine Le Pen.
              C’est comme Poutine qui bombarde, dans un pays étranger à la Russie, l’EI....
              Premiere intervention historique depuis les années 80....Et visiblement une réussite mondiale.
              La Russie est devenu la chouchou de 80% des peuples du Monde....On se bouscule au portillon, meme Netanyaou est allé voir Poutine !
              Bon Poutine, c’est un ex du KGB, un néo bolchevique totalitaire qui est nostalgique de Staline...(Il ne faut pas avoir de coeur pour oublier l’URSS...Dixit vladi)
              C’est le narrativisme débile lu dans le « Monde » depuis des années....OK ?
              Pour une fois brulez dans votre cheminée « Le Monde »....C’est ce que je vais faire pour allumer le feu. Rassurez vous j’ai aussi un stock de « Figaro ». Chauffe Marcel !
              ...Il fait froid. Merci la COP21 !
              Hahahahahahha ! (Rire sardonique stalinien)


            • izarn 10 décembre 2015 15:30

              @izarn
              Un gag : Réunion entre Hollande et Poutine....
              Hollande : Assad doit partir...
              Poutine : ?!? Passez moi l’hopital psychiatrique, c’est urgent. Faut aimer la France pour supporter un con pareil....


            • Miville Miville 10 décembre 2015 16:25

              @capobianco


              Oui, je suis d’accord avec vous : un élu qui a fait une promesse formelle pour se faire élire et qui revient dessus soit parce que sa promesse était du vent soit parce qu’il n’avait pas eu en mains toutes les données, devrait normalement être contraint par la loi à démissionner. Mitterrand en 1983 aurait dû se représenter aux élections. Mais connaissant l’électorat et connaissant aussi le personnage qui est un des plus sataniques de l’histoire de France je crois qu’il aurait été élu à plus forte majorité, car dès 1981 le gros de ses électeurs s’identifiait à sa malhonnêteté même comme gage de réussite, la mentalité générale de l’électeur moyen était qu’il allait faire du tort à la France mais que soi on tirerait son épingle du jeu, les seuls dindons de la farce ont été la classe ouvrière proprement dite qui de toute façon votait plus par esprit communautaire pro-arabe. Tsipras en Grèce a commis une trahison plus monstrueuse encore mais il faut croire que cela lui a donné du prestige puisque malgré sa démission il s’est fait réélire par un électorat majoritairement composé de gens plutôt mafieux de fonctionnement, qui ont leur combine, et souhaitent le malheur de l’ensemble pourvu de s’en tirer eux.

            • eresse eresse 10 décembre 2015 23:10

              @capobianco
              « Tout çà pour occulter les responsables du désastre citoyen que sont les partis dit « de gouvernement » . »

              Non le responsable final n’est nul autre que le citoyen qui ne veut pas se résigner a faire son deuil de la « démocratie » représentative.
              Cela fait plus de 30 ans que les partis au pouvoir le prennent alternativement pour un CON, mais il ne peut pas s’en empêcher. IL FAUT QU’IL AILLE VEAUTER car il se berce de l’illusion que peut être il n’en sera pas de même cette fois ci.
              Comme le dit très bien Loic Blondiaux, il suffit que plus personne n’aille voter ou que tout le monde vote blanc et le système s’effondrera d’un coup. Le vote ne sert qu’a légitimer cette classe de parasite, qui vit sur le dos du peuple et n’apporte rien de bénéfique en retour.


            • Michel DROUET Michel DROUET 11 décembre 2015 07:59

              @Pelletier Jean
              Pas certain que ceux qui vont voter feront l’histoire...


            • capobianco 11 décembre 2015 09:13

              @eresse
              « le responsable final n’est nul autre que le citoyen qui ne veut pas se résigner a faire son deuil de la « démocratie » représentative »

              Je suis presque d’accord sauf personne ne remet ouvertement en cause ce système. Aucune information, aucun débat donc ! Internet ne suffit malheureusement pas à l’information des gens, je vois bien autour de moi que personne ou presque ne s’informe sur les journaux du net . De plus à regarder les quelques français interviewés à la télé cela montre bien le degré de dépolitisation voir d’inculture politique de beaucoup d’entre nous. Ce n’est pas qu’ils « ne veulent pas » c’est que tout est fait pour qu’ils ne se posent pas la question, pour la plupart notre système électoral est un exemple de liberté alors qu’à la lumière de ces 40 années passées ils devraient voir que les dés sont pipés. Il suffit de voir cette « communion » pour faire face au fn, du pc au medef . Ils s’étripent à longueur d’années mais « se retrouvent » quand leurs postes surpayés et leurs privilèges sont en jeu. La bataille sera longue, très longue....


            • troletbuse troletbuse 9 décembre 2015 19:08

              Mme Le Pen entretient des liens d’amitié très étroits avec tous les partis d’extrême droite dans toute l’Europe.
              Et le gouvernement français soutient Porochenko qui est probablement d’extrême gauche, non ? smiley
              Vous me direz, le père de Hollande était d’extrème-droite et je pense que le fils le suit. Le PS ne lui a servi qu’à se gaver en faisant une carrière minable, mais bien surpayée comme à la Cour des Comptes où, parait-il il est toujours..
              Le petit caudillo, fils de franquiste, il doit être de gauche, non. Lui aussi, l’opportuniste, s’est servi du PS comme treplin,. Aujourd’hui il appelle à voter à droite, un traître.
              Ne dites pas que les gens oint le choix vu que les merdias ne parlent jamais des partis anti-européens et anti-système. Seuls les partis de la pensée unique ont la parole..
              Loi Gayssot, état d’urgence, c’est ça les valeurs républicaines dont a du parler Hollandouille aujourd’hui. Vous avez la parole uniquement quand vous êtes dans le moule atlantiste. C’est encore mieux si vous fréquentez les dirigeants du Qatar et de l’Arabie Saoudite, mais surtout pas Assad.
              On a vu que tous nos ministres étaient des incapables notoires, comme notre président, placés par copinage ou chantage parfois.
              Allez votre propagande sous couvert de civisme ne marche plus.


              • francesca2 francesca2 9 décembre 2015 19:15

                Même si Marine Le Pen a eu l’intelligence et l’habilité de gommer tous ces souvenirs, il n’en reste pas moins que le FN, c’est Vichy


                Le FN c’est Vichy ? 

                Je vois tout un tas de « communiste », « socialiste », « néo-socialiste »..pas de FN ? 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès