Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Aubry, Royal, Hollande : à quand les premiers débats ?

Aubry, Royal, Hollande : à quand les premiers débats ?

Les primaires ouvertes du PS commencent, sans pour autant qu'elles soient encore très attractives... Nombre d'articles dans la presse ont souligné, depuis des mois, la réticence de la direction nationale, incarnée par Aubry, au déroulement de ces primaires..."on" aurait préféré une primaire de confirmation, qui, par essence, ne veut rien dire...Il y a primaire, débat, ou il n'y a pas de primaire... Nul doute que ces primaires, dont Ségolène Royal est à l'intiative, ont été acceptées par la direction comme gage à celle dont la défaite à Reims était pour le moins contestable. Aubry, qui n'avait plus vraiment le choix, les a fait approuvées par les militants socialistes en 2009. Et maintenant ?

Le canard enchainé révélait encore cette semaine la réticence du bureau national à organsiser des débats sous le prétexte fallacieux de ne pas montrer la division des socialistes aux francais. Pour l’instant, seul un débat a été concédé pour le second tour... Pourtant, on pourrait évoquer l’exemple des primaires aux états-unis qui ont vu la belle victoire d’obama. Hillary Clinton et lui avaient débattu aprement, pourtant...Mais le vrai succès a résidé dans le fair play de la compétition et le ralliement, entier et sans ambiguité, d’hillary clinton au candidat Obama, au terme de la compétition... Il n’y a nul risque de division si les socialistes jouent le jeu, contrairement à 2007 où les éléphants avaient traîné la patte pour soutenir Royal et où cette dernière, exaspérée par leur mépris, les avaient ignorés. Tous, cette fois, ont parfaitement compris l’enjeu. Pas par soudaine sympathie les uns pour les autres mais par conscience de l’enjeu, énorme, qui les attend. Nul doute que le PS ne se reléverait pas d’une autre défaite. Le PS, au niveau national, imploserait.

Partant de là, et l’enjeu bien délimité, accepté par tous, on peut cependant être gêné par cette réticence au débat. Pourquoi cette frilosité du bureau national, si ce n’est pour des raisons partisanes ? Ne nous voilons pas la face...La direction du parti socialiste, et toute une frange de ses dirigeants, préféreraient décider SANS le peuple... Pas trop de débat, hein... ? On sait jamais ce qui pourrait en ressortir... La vérité, chez tous ceux qui répugnent au débat, est qu’ils en ont peur. Peur de ce que les francais pourraient décider... Quelle autre raison trouver puisqu’ils ont tous compris qu’il fallait, quoi qu’il en soit, se rallier à celui ou celle qui gagnerait ? "Ils" ont peur de Royal et d’hollande, en fait. Quelle autre raison invoquer ? C’est d’ailleurs un vrai paradoxe...Car au delà de cet conception du pouvoir, très conservatrice finalement - on décide sans le peuple, entre nous-, cette arrogance, " ils" craignent finalement des candidats comme Royal ou Hollande... Comme quoi ces deux là, sans oublier Montebourg et Valls, ne sont pas si inoffensifs qu’on veut bien les présenter...

Mais au delà de ces enjeux internes, et toute position partisane mise de côté, le PS, que ce soit aubry, Royal, ou Hollande qui l’emporte, a tout intérêt à mettre en avant ces primaires et à la médiatiser, à créer une véritable dynamique autour...Royal le désire fortement et elle a raison.

1- plus il y aura de votants, plus le candidat sera légitime. Le fait que les primaires soient ouvertes au vote de tous les francais qui ne veulent plus de sarkozy est une vraie chance. Plus le PS organisera des débats, plus il médiatisera les primaires, plus les francais viendront voter...Pour l’instant, il n’y a que Ségolène Royal à marteler, sur toutes les antennes où elle passe, que TOUS les francais peuvent venir voter. Un candidat choisi par 2 millions de francais a beaucoup plus de poids que s’il est élu par 200000 personnes. 2- plus il y aura de pédagogie - donc de débats-, plus les différences des candidats seront explicites, plus les francais voteront en toute connaissance de cause. 3- enfin, face à la montée incontestable du FN, et de Marine le pen qui risque très fort, étant donné le contexte politique, de passer au second tour, le PS a presque une obligation morale d’aller à la rencontre des francais, de défendre ses idées, défendre ses candidats. Car les débats pendant ces primaires, ce sera aussi une manière de défendre les socialistes en général, pas de les diviser. Les primaires, cela peut être un vrai outil de promotion du programme du PS, de ses valeurs, et des talents qu’il y a dans le parti...s’ils le veulent.

J’imagine pour ma part très mal une absence de débats. Cela n’aurait aucun sens...Chaque candidat irait porter sa parole, tout seul, sans contradiction en face, jusqu’au second tour ?...Cela n’interessera pas les francais, c’est certain, car ils se diront qu’une fois de plus, chacun joue sa petite musique...Ce serait comme des sportifs qu’on verrait s’entrainer tous seuls et qui ne feraient pas leur preuve devant l’adversaire...Compétition il y aura, de toutes facons, autant l’assumer, et surtout qu’ils fassent cette primaire ENSEMBLE, unis dans un dispositif de débats et dans une perspective de créer une véritable dynamique autour d’eux. Cela peut être un formidable moment démocratique, jamais existé en France. Si ce n’est pas le cas, si ces primaires jouent l’évitement, l’esquive et qu’elles sont un échec en terme de nombre de voix, le candidat PS partira avec un handicap certain, étant donné la défiance des francais envers la politique...

Bref, moi, j’attends de vrais débats, nombreux, loyaux, pédagogiques et une vraie " campagne de promotion" de ces primaires. Il faut savoir les "vendre" aussi, ces primaires, aux francais. Aller les chercher, les interesser... Et que le ou la meilleur(e) gagne !


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Walid Haïdar 6 juillet 2011 10:37

    Mais de quoi vous plaignez-vous ?


    Ces gens ne font que ça, se débattre.

    • Alpo47 Alpo47 6 juillet 2011 12:27

      Vous avez bien dit « premiers débats » ?
      Parce que pour les « premiers ébats », c’est déjà fait.


      • Cyclotron 6 juillet 2011 13:32

        Il manque quelqu’un sur la photo...
        C’est lui qu’ils attendent.

        En espérant juste que les primaires soient un peu plus « clean » que l’élection du premier secrétaire.


        • Bernie78 6 juillet 2011 13:37

          Je me pose une question :

          Dans le cadre de la campagne des présidentielles 2012, comment le CSA va-t-il bien pouvoir gérer les temps d’antenne de l’ensemble des candidats, sachant que, d’ici à la primaire P.S., les médias vont être monopolisés de fait par débats / ébats des éléphanteaux à la rose ? 


          • Taverne Taverne 6 juillet 2011 13:47

            Pour Manuel Valls, candidat à la Présidentielle, les dépôts de plainte pour viol sont des « torrents de merde » quand ils des copains. François Hollande ne se souvient pas de l’affaire Banon alors que son bras droit de campagne se souvient de tout dans les détails. « Ils sont beaux, ils sont beaux, mes socialos ! »


            • Taverne Taverne 6 juillet 2011 13:47

              Pour Manuel Valls, candidat à la Présidentielle, les dépôts de plainte pour viol sont des « torrents de merde » quand ils concernent des copains. François Hollande ne se souvient pas de l’affaire Banon alors que son bras droit de campagne se souvient de tout dans les détails. "Ils sont beaux, ils sont beaux, mes socialos !"


            • LE CHAT LE CHAT 6 juillet 2011 14:31

              il n’y aucun débat , et les ébats de DSK tombent opportunément pour combler le vide programmatique , à part virer le nain ! d’ailleurs , ça se résume à une lutte d’égos et lutte de clans comme au congrés de Reims


              • Danielle2 7 juillet 2011 13:52

                mais apparemment il n’y a que ségolène royal qui se dit prête à débattre, cela devrait permettre aux gens de se poser des questions, de quoi ont peur les autres ; de montrer le vide sidéral de leur programme, ils font du copié-collé avec le programme de ségolène, qui se débrouille périodiquement pour ajouter qques idées nouvelles, auxquelles les autres n’avaient pas pensé -
                je suis vraiment stupéfaite de constater la valeur de cette femme, qui innove avec succès dans sa région, et qui , malgré tout ça subit l’ostracisme de pas mal de personnes partisanes, ou pas très clairvoyantes ;
                ceci dit pour tenter sa chance aux présidentielles il faut être ambitieux, et je vois pas pourquoi on parle toujours des égos, ça ne veut rien dire !!! ou si c’est quand on n’a rien à dire


              • Neptune 6 juillet 2011 17:59

                parce que les autres, ilsveulent pas le pouvoir, peut-être ?

                argument ridicule...


              • Danielle2 7 juillet 2011 13:53

                tu sais pas lire ! tu es sours !
                 dis moi le programme des autres !!! c’est vraiment nul de dire ça


              • Bulgroz 6 juillet 2011 17:49

                Il n’y a guère que les fonctionnaires et les assistés sociaux chroniques pour être demandeurs de débats au PS.


                • Neptune 6 juillet 2011 17:58

                  ni assisté social, ni fonctionnaire, bulgroz...dommage...

                  mais pour faire dégager sarkozy, t’inquiète...

                  y aura pas que ces deux catégories sociales !


                • Danielle2 7 juillet 2011 13:58

                  tu as raison, pas de changement, encore sarko, toujours sarko, chez l’ump c’est la démocratie comme tu aimes, le chef se choisit tout seul, et les autres, le doigt sur la couture du pantalon, au doigt et à l’oeiol - sans parler du FN qui sont autoproclamés depuis des décennies, le père et la fille députés européens, côte à côte à 15 000 euros pas mois, ça rentre pour entretenir le chateau de la région parisienne, on ne partage pas là, tout pour eux - et en plus ils font cotiser les « adhérents » en leur racontant des bobards, comme la sortie de l’europe qui fera la fortune de la France ...


                • sonearlia sonearlia 6 juillet 2011 19:13

                  Des débats, pour quoi faire ? Ils sont d’accord sur tout.


                  • latortue latortue 6 juillet 2011 19:15

                    ils ont tellement peu confiance en eux qu’ils aimeraient que DSK revienne pour leur enlever cette épine du pieds, c’est du grand n’importe quoi,encore la machine a perdre en route et cette fois pieds au plancher et même avec DSK ce gros porc irrespectueux envers les femmes .

                    a tout hasard messieurs dames de la gauche, le role d’un partie c’est de présenter un programme et de critiquer celui de ses adversaires politiques, pas de commenter la gazette des peoples et le journal VOICI, triste France c’est sur avec une équipe de bras cassé pareil Sarko n’a pas de soucis a se faire.


                    • JacquesLaMauragne JacquesLaMauragne 6 juillet 2011 23:09

                      Faudrait peut-être attendre, Monsieur Neptune, que les candidatures soient clauses pour pouvoir suivre le débat des primaires !!!
                      Je vous rappelle d’ailleurs que lors des primaires PS de 2007, les débats entre les trois candidats ont été intégralement retransmis en direct sur la chaîne télé LCP !

                      Un peu de patience, que diantre !

                      jf.


                      • Dzan 7 juillet 2011 10:10

                        C’est pas chez le Rabot des Niches, qu’il y aura débat.
                        Novelli a déjà annoncé la couleur. : Supprimer les 35 heures, continuer à démolir le tissu social, l’Education Nationale. Encore moins de chrges pour les patrons -petits ou gros- etc....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès