Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Aux gros mots les gros remèdes

Aux gros mots les gros remèdes

Au sujet du faux problème des « sans-papiers » en France, l’UMP a sorti le gros mot de trop. En effet, certains députés de la majorité réclament la révision de l’A.M.E. - l’Aide Medicale d’Etat, seule solution d’accès aux soins pour les immigrés en situation irrégulière.

Sans état d’A.M.E

Tout le monde le sait, il ne fait pas bon être clandestin en France. Expulsions à tout-và, reconductions à la frontière, les sans-papiers de l’hexagone sont actuellement la cible favorite de l’instrumentalisation de l’UMP concernant l’insécurité, en vue des prochaines élections.

Légalement, les sans-papiers n’ont n’a droit à rien, si ce n’est aux droits de l’homme, à la dignité, si toutefois l’Etat qui les accueille contre son gré veut bien leur octroyer. Dans ce domaine, l’accès aux soins est primordial. Mais comment régler une consultation médicale lorsqu’on n’a pas de quoi se loger ? En France, l’A.M.E est la couverture santé qui prend en charge les dépenses de soins de ces personnes. Elles seraient environ 200 000 à en bénéficier. Cependant cette situation est franchement pour déplaire à la majorité, qui considère que cette aide est un gouffre économique pour l’Etat. C’est pourquoi l’UMP, en la personne de Thierry Mariani, fait étudier la question à partir d’aujourd’hui à l’Assemblée Nationale.

Mariani, pour puiser ses idées politiques, il fait comme ses camarades de droite : il cherche dans le Figaro. Et il ne lui a pas fallu longtemps pour tomber sur un torchon d’inhumanité, masqué derrière de fallacieux arguments économiques, signé par Sophie Roquelle, qu’il s’est empressé de mettre en lien sur son blog :

Lire l’article en question 

Son but est de faire passer aux yeux du public le « sans-papier » pour un profiteur, qui a accès aux soins gratuitement alors que le bon ouvrier à béret doit payer pour aller chez le docteur. Histoire de stigmatiser encore plus cette minorité et alimenter les discriminations ambiantes.

Le plus grave est que pour appuyer son argumentaire, Mariani affirme qu’il y a des fraudes, que certains abusent de l’A.M.E, comme d’autres fraudent le fisc à coups de millions. Mais c’est plus simple d’attaquer les plus faibles, et en plus ça permet de faire d’une pierre deux coups : on s’en débarrasse. Sauf que les fraudes qu’il dénonce sont considérées comme « marginales » par le ministère de la Santé ! (source l’Express)

L’UMP exige donc soit qu’on les fasse payer (Bachelot propose un forfait de 30 €/an, donc plus d’A.M.E quoi), soit qu’on limite les soins au minimum vital, pour éviter par exemple la propagation d’épidémies ou de virus. En clair, que les étrangers soient malades, on s’en fout, mais s’ils sont contagieux pour les bons Français, là il faut agir et les décontaminer.

Les associations de défense des minorités s’insurgent, et affirment qu’au contraire il sera bien plus onéreux de prendre en charges des personnes dont la maladie est à un stade avancé, réclamant souvent une hospitalisation, que de continuer à offrir l’accès aux consultations régulières. Prévenir plutôt que guérir en somme, ce que l’on apprend aux enfants dans les programmes pédagogiques !

Les 500 millions d’euros annuels que coûte l’A.M.E ne relèvent pas d’un problème budgétaire, mais éthique. Mariani et consors ne peuvent supporter l’idée d’une minorité assistée, et par leurs revendications réfutent l’idée même de solidarité. Ces politiques aveugles, nombrilistes et égoïstes, ne sont-ce finalement pas eux les véritables grands maux de notre état ? Qu’on éradique leurs pustuleuses idées, bien trop contagieuses au sein des masses sécuritaires ! Aux grands maux, les grands remèdes !

hopital.gif

Moyenne des avis sur cet article :  3.34/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • ZenZoe ZenZoe 3 novembre 2010 11:34

    Je suis d’accord avec vous sur un certain nombre de points.

    La diabolisation de minorités qui ne peuvent pas se défendre, la récupération de sentiments xénophobes à des fins électorales sont complètement écoeurantes, d’accord là-dessus. Les clandestins ne sont pas des profiteurs, c’est un mythe urbain qui circule ça. Ils sont en réalité exploités par des patrons sans scrupules, logés comme des malpropres et risquent l’explusion chaque jour de leur vie. De plus, il est sidérant de laisser sans soin des gens pour des raisons économiques et humanitaires.

    Pour autant, l’AME pose problème à mon avis. Elle en pose même deux.

    1) Le tissu social se déchire de plus en plus en France, conséquence d’un sentiment d’injustice de plus en plus étouffant. Or, un pourcentage important de Français sont jugés insuffisamment pauvres pour bénéficier de la CMU. Sept millions de Français sont sans mutuelle. Conséquence, beaucoup ne se font plus soigner correctement, s’achètent des lunettes grossissantes à la Foir’Fouille parce que les vraies lunettes, c’est cher, ne vont plus chez le dentiste qu’à la dernière extrémité et souffrent quelquefois le martyre parce que beaucoup de médicaments anti-douleurs ne sont plus remboursés parce qu’étiquetés « de confort ». Comment voulez-vous que ces gens voient d’un bon oeil les soins gratuits accordés à des clandestins, certes en grande précarité et miséreux, mais qui ne devraient pas se trouver en France pour commencer ? Comment voulez-vous qu’ils ne ressentent pas une certaine rage ou un découragement complet ? 
    2) L’AME coûte nous dit-on, près de 500 millions d’euros. C’est beaucoup. Imaginez ce qu’on pourrait faire avec ça : construire des logements HLM, des foyers, des centres d’accueil, des dispensaires et des crèches même. 

    On peut toujours crier immédiatement au scandale, mais il serait plus efficace de réunir des responsables et des experts, et de chercher des compromis. Par exemple refacturer une partie des soins voire la totalité aux pays d’origine des clandestins, mettre en place un système international d’entraide, donner davantage de poids aux assocations caritatives et laisser jouer les donations, bref, les solutions ne manquent pas.

    Ceci dit, à l’heure où j’écris, les députés ont déjà tranché. Ce sera un forfait annuel de 30 euros par clandestin. Point. Décision minable et ridicule qui ne résout rien à rien et ne satisfera personne.


    • Lilian Elbé 3 novembre 2010 11:52

      Effectivement, merci de cette précision :

      Depuis la rédaction de cet article, l’Assemblée nationale a voté pour la restriction et une contribution forfaitaire de 30 € par an pour les adultes. Fort heureusement, l’amendement visant à limiter l’accès aux seuls soins « vitaux » a été rejeté.


    • obismey [ Against All Authorities ] obismey [ Against All Authorities ] 3 novembre 2010 17:27

      l’auteur dit :
      " Par exemple refacturer une partie des soins voire la totalité aux pays d’origine des clandestins, mettre en place un système international d’entraide "

      Ha ha haaaa ha ha ! Hi hi ! Hi ha haaa ha ha hi !

      Oh la laaa ! J’ai jamais autant ri de toute ma vie .


    • fourreau 3 novembre 2010 18:02

      @l’auteur

      Les deux problèmes que pose, à vos yeux, l’AME n’en sont absolument pas sauf à être un naïf /

      1) Les soins dispensés par l’AME n’ont rien avoir avec les soins courants chez un toubib de son choix et de surcroît de référence ! Les soins AME ne sont pas accessibles au coin de la rue. aucune possibilité de choisir le médecin. Il faut faire des km avec de la fièvre et des douleurs pour rencontrer un soignant qui ne vous connaît pas, exactement comme dans un dispensaire ambulant !
      Il n’y a aucune commune mesure avec les autres modes de soin !! Donc les mettre en balance c’est de la propagande populiste ! celle des politicards que vous dénoncez.

      2) Croyez-vous que si le gouvernement UMP récupère les 500 millions, ce serait pour en faire profiter le peuple ? Le bouclier fiscal et la réforme des retraites ne vous suffisent-ils pas ?


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 4 novembre 2010 01:04

      On nage dans l’absurde. Un État de droit est un état où il y a des lois qui sont appliquées. Si la loi est qu’on n’immigre qu’avec l’accord d l’État dont un document fait la preuve, celui qui a immigré sans cet accord et n’a pas ce document doit être expulsé sur le champ. A plus forte raison, n’a-t-il pas droit aux services qui vont de paire avec la résidence légale et doit-on les lui accorder que contre paiement, suivi d’une escorte a la frontière des qu’il est rétabli.


      Une société, c’est in contrat de solidarité entre ses sociétaires. Le malheur est qu’on n’a pas rendu ce contrat explicite ; il faudrait le faire. Aider les pauvres d’ailleurs ? OUI… mais chez-eux. Le cynisme d’une élite qui défend une immigration illégale pour se doter d’un sous-proletariat travailleur a vil prix me donne la nausée. La bêtise d’une gauche qui ne comprend pas ce stratagème me fait pleurer.




       PIerre JC Allard


    • xbrossard 4 novembre 2010 10:23

      « Ceci dit, à l’heure où j’écris, les députés ont déjà tranché. Ce sera un forfait annuel de 30 euros par clandestin. Point. »


      à quand un forfait « frais pour dégâts dans l’exercice de leur métier » à appliquer aux cambrioleurs ?

      pour information, un clandestin est hors la loi ; il n’y a donc pas à appliquer un arrangement financier avec lui, il y a juste à appliquer la loi...

      d’ailleurs, c’est la même chose pour les patrons qui les emploient : s’ils les emploient, c’est pour les payer moins chers que ce que la loi leur impose (soit le SMIC) et après ils vont nous faire croire qu’ils ne savaient pas qu’ils étaient clandestins ? de qui ils se foutent ?
      Un patron emploie des clandestins ? on lui retire la gestion de son entreprise, point barre

    • nounouille 3 novembre 2010 12:32

      Un point m’interpelle : Afin de pouvoir verser les 30 € de cotisation forfaitaire qui permet de bénéficier de l’aide d’État, il faut justifier de son « statut de sans-papier.....
      Pour prouver que le patient a bien »cotisé« pour l’année, il faudra bien qu’il soit en possession d’un document. Si cette pièce est anonyme et sans photo, je pense qu’elle va être »collective« ....
      La Préfecture devra-t-elle préalablement délivrer une attestation de clandestin sans papiers ???
      Le versement de la somme de 30 € va donc se faire anonymement, puisque la personne qui la paiera n’a pas d’existence administrative reconnue. Est-ce bien légal ou tout du moins réglementaire ?
      Voici donc des questions , certes un peu »nounouilles" , mais qui mériteraient des réponses claires .


      • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 3 novembre 2010 13:13

        Les députés UMP ont voté un droit d’entrée de 30 euros pour bénéficier de l’AME, couverture gratuite dont bénéficient actuellement 215 000 clandestins et qui coûte 880 millions d’euros.

        Pour les autres, il y a la franchise (plafonnée à 50 €), les participations forfaitaires (plafonnées à 50 €), le ticket modérateur, le forfait hospitalier (entre 13,50 et 18 €) et le forfait à 18 € ...


        • diego149 diego149 3 novembre 2010 17:05

          Tout le monde sait qu’il ne fait pas bon être clandestin en France
          Ah bon !!!! L’auteur connait un pays dans lequel il fait bon d’être clandestin ? Normalement dans tous les pays du monde un clandestin est clandestin et donc par ce fait n’a droit à rien et est expulsable. Ca se passe ainsi dans le monde entier. Mais c’est vrai qu’il y a la fameuse exception française. smiley


          • non667 3 novembre 2010 17:43

            je dois habiter dans un mauvais quartier il n’y pleut pas de l’or et il n’y jaillit pas du pétrole pour que je puisse accueillir toute la misère du monde  !


            • Triarii Triarii 3 novembre 2010 19:07

              Effectivement, c’est un scandale.



              ...que l’A.M.E n’ait pas été purement et simplement supprimée.

              Des effets d’annonce pour aller dans le sens d’un certain électorat, mais aucune décision véritable. Sauf celles qui, comme d’habitude tapent directement sur le petit peuple français, qui subit, mais qui gronde...

              • La sentinelle La sentinelle 3 novembre 2010 20:55

                Bonjour

                Les 30 € seront à retirer au commissariat.

                A+


                • juluch 3 novembre 2010 21:04

                  Ils sont clandestins et il faudrait payer pour eux !!!!


                  Non ?? Sans déconner !!!

                  Dehors , on fera des économies....

                  Sérieusement, l’auteur, vous vous relisez au moins ??

                  C’est n’importe quoi cet article !!

                  • nilasse nilasse 4 novembre 2010 00:45

                    l’essentiel n’est pas la,c’est énième tentative de créer un écran de fumée. pourquoi s’attarder sur les grandes fortunes qui ne paient quasiment pas d’impôt ou sur l’écrasante majorité des très grandes entreprises qui ne paient pas l’impôt sur les sociétés,pourquoi perdrions nous du temps a tenter d’endiguer la corruption politique,la destruction de la sécu,de la retraite ? il vaut mieux s’attarder a s’acharner sur l’éternel bouc émissaire étranger,sans papier et certainement basané. lui qui jouit,comme le profiteur au doigt crochu qu’il est du système social de notre pays,sans l’once d’un remerciement en plus (in fine,c’est l’argumentaire de l’ump et du fn). si ces connards mangeaient moins dans la main des puissants,nous n’en parlerions même pas. il semblerait logique a tous que peu importe,papiers ou pas,on soigne les gens. qu’est ce qui se passe si on a oublié ses papiers chez soi et qu’on fait une crise cardiaque dans la rue,vu que cela ne relève pas d’une contagion ?? et si une mère de famille afghane qui a fuit son pays ,en partie a cause des bombardements des mirages et rafales français sur son village et de la mort de son mari,vient avec son gosse sur le point de crever,on dira quoi,désolé,vous n’avez pas de papiers,alors va ailleurs avec ton moutard crevé. je crois qu’il serait tant que les pouvoirs publics jouent franc jeu et qu’ils nous montrent comment on se torche le train avec la déclaration des droits de l’homme que la France a elle même rédigé sans que personne ne l’y ait forcé.


                    • 65beve 4 novembre 2010 10:30

                      @nilasse,

                      Enfin un peu d’humanité sur ce fil.
                      C’est sûr qu’avec les économies qu’on ferait en rapatriant nos boys d’Afghanistan, on pourrait continuer de soigner les plus démunis gratuitement.
                      Et un + pour vous remercier !

                      cdlt
                      bv


                    • Vent d'est Vent d’est 4 novembre 2010 01:05

                      C bien beau de vouloir soigner gratuitement les sans papiers, mais les français eux même ont du mal à se soigner, à cause du déremboursement des soins et de médicaments....

                      Avant de faire venir toute la misère du monde, si on s’occupait un peu de notre pays et des Français eux même ???


                      • 65beve 4 novembre 2010 10:34

                        @Vent d’est

                        Qui veut le déremboursement des médicaments et des soins ?
                        C’est L’UMP !
                        Ce ne sont pas les pauvres !
                        Vous avez voté pour qui ?
                        Vous voterez pour qui ?
                        Étiez vous dans la rue pour manifester contre la casse sociale ?

                        cdlt
                        bv


                      • miel de fiel miel de fiel 4 novembre 2010 06:54

                        Paraphrasons : j’ai de gros, gros états d’âme.
                        Tout le monde le sait, il ne fait pas bon être français en France !
                        Ma mutuelle qui compense le déremboursement sécu m’augmente pour 2011 de 5.50 %. 
                        111.30 euros de cotisation mensuelle, c’est lourd pour une retraite qui a diminué en silence de 10 % en 10 ans ! !
                        Je vais encourager ma fille, talentueuse, courageuse et intelligente à s’exiler définitivement plutôt que de devenir esclave de l’islamo algérisation de notre pays. Peut-être partirais-je, plus tard, vers ce « pays jeune »......
                        Si tel est notre destin, rien ne sert de lutter, laissons tomber les pourris d’en haut dans la marmite bouillante qu’ils ont allumée.
                        Cap sur l’avenir. Le vent est salé ......


                        • 65beve 4 novembre 2010 10:35

                          @Miel,

                          Partez tout de suite,
                          Nul ne vous retient.
                          Bon débarras.

                          bv


                        • miel de fiel miel de fiel 4 novembre 2010 12:00

                          Les conseilleurs de votre genre, ne sont, hélas, jamais les payeurs ..... smiley


                        • miel de fiel miel de fiel 4 novembre 2010 07:24

                          http://www.youtube.com/watch?v=MtCmkH-Anl4&feature=player_embedded
                          j’aime bien le franc parler de Madame E.LEVY.......
                          Je lui offre une poignée de violettes et +100 !


                          • Canine Canine 4 novembre 2010 10:21

                            Quote :

                            "Tout le monde le sait, il ne fait pas bon être clandestin en France. Expulsions à tout-và, reconductions à la frontière, les sans-papiers de l’hexagone sont actuellement la cible favorite de l’instrumentalisation de l’UMP concernant l’insécurité, en vue des prochaines élections."

                            Tout le monde, sauf les difs clandestins, puisqu’ils continuent à affluer par millers dans notre affreux pays.


                            • juluch 5 novembre 2010 23:16

                              Les sans papiers doivent être expulsés !!


                              Ou a t’on vu que des immigrés qui manifestent pour leurs droits ?? quel droits ils ont ??

                              Le pire, se sont des associations de merde qui les aides !!

                              Me dégoûtent !!!

                              Viennent clandestinement et il faudrai leur passer tous !! A quel titre ??


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès