Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > Politique > Avril 2016 : Le Temple de Baal sera érigé à Times Square à New (...)

Avril 2016 : Le Temple de Baal sera érigé à Times Square à New York

Moloch, c'est justement le dieu qu'adore le Bohemian Club, quand je vous dis que ces gens sont puissants et dangereux...

Je me rends compte que le titre de cet article sonne comme s’il devait être faux, mais il est tout à fait vrai. Le temple de Baal (aussi connu comme le Temple de Bel) était un point de repère de renommée mondiale qui se trouvait à Palmyre, en Syrie. En août 2015, ce temple a été détruit par ISIS, et la plupart du monde fut plongé dans la terreur à la perte d'un « site du patrimoine culturel ». Dans une tentative de « préserver l'histoire », deux répliques exactes de l'arche de 50 pieds qui se trouvaient à l'entrée du temple seront érigées en avril 2016 à Times Square à New York et à Trafalgar Square à Londres. Inutile de dire que beaucoup de gens sont assez perturbés par cela. Dans les temps anciens, le sacrifice des enfants et les orgies bisexuelles étaient des pratiques courantes dans les autels de Baal, et maintenant nous mettons en place un monument de culte à ce faux dieu au cœur de nos villes les plus importantes.

La première fois que je suis tombé sur cette histoire, je pouvais à peine le croire. Mais ce ne sont pas juste quelques rumeurs sur Internet. Cela a été rapporté par le New York Times...

Le mois prochain, le temple de Baal viendra à Times Square. Les reproductions de la voûte de 50 pieds qui formaient l'entrée du temple doivent être installées à New York et à Londres, un hommage à la structure vieille de 2000 ans, que l'État islamique a détruite l'année dernière dans la ville syrienne de Palmyre. Le saccage du groupe à Palmyre, une ville qui avait atteint son apogée dans les deuxième et troisième siècles après J.-C., a tourmenté le monde, incitant les chercheurs et les écologistes à l’action. De nombreuses organisations non gouvernementales sont maintenant en train de cataloguer et cartographier l’héritage des sites culturels endommagés de la région.

Bien sûr, la plupart des Américains non religieux ne comprennent pas qui était Baal, et ils ne s’en soucient vraiment pas.

Mais la vérité est que la plupart des éléments de l'ancien culte de Baal sont en cours en miroir dans notre société, en 2016. Ce qui suit est un extrait d'un excellent article de Matt Barber ...

Dieu Baal-Moloch

Le culte ritualiste de Baal, en somme, ressemblait un peu à ça : les adultes se rassemblent autour de l'autel de Baal, avec les nourrissons qui seraient alors brûlés vifs comme une offrande sacrificielle à la divinité. Au milieu des cris horribles et de l'odeur de la chair humaine carbonisée, les fidèles - hommes et femmes - se livraient à des orgies bisexuelles. Le rituel de complaisance était destiné à produire la prospérité économique en incitant Baal à apporter la pluie pour la fertilité de la « terre-mère ».

Les conséquences naturelles d'un tel comportement - les grossesses et l'accouchement - et les charges financières associées à des « grossesses non planifiées » ont été facilement compensées. On pouvait choisir d'adopter un comportement homosexuel ou - avec des sacrifices d'enfants sur demande – on pouvait tout simplement prendre part à une autre cérémonie de fertilité pour mettre fin à « l'enfant non désiré ».

Le libéralisme moderne est peu différent de son ancien prédécesseur. Alors que ces rituels macabres ont été aseptisés et fleuris avec des euphémismes d'art, ses principes et pratiques de base restent étrangement similaires.


Donc, compte tenu du sacrifice de l'enfant et de l'immoralité sexuelle que nous atteignons aujourd'hui, peut-être est-il naturel pour nous d'avoir un temple de Baal à Times Square.


Dans le monde antique, les noms de Baal et Bel étaient souvent interchangeables, et tous deux remontent à l'ancien dieu babylonien Marduk. Ce qui suit vient de Wikipedia ...

Bel est surtout utilisé en référence au dieu babylonien Marduk, une fois trouvé dans les noms de personnes assyriens et néo babyloniens, ou mentionné dans les inscriptions dans un contexte mésopotamien, il peut généralement être considéré comme faisant référence à Marduk et aucun autre dieu. De même Belit, sans une certaine homonymie, se réfère la plupart du temps au conjoint Bel Marduk Sarpanit. Cependant, la mère de Marduk, la déesse sumérienne appelée Ninhursag, Damkina, Ninmah et d'autres noms en sumérien, a été souvent connue comme Belit-ili « La dame des dieux » en akkadien.

Selon une étude publiée par Bruce W. Warren et John A. Tvedtnes, Marduk était « un dieu chasseur » que l'on croyait avoir été le fondateur de l'ancienne Babylone, selon l'ancienne tradition babylonienne...

Le nom akkadien Marduk dérive du sumérien MAR.UTU, un dieu chasseur. Il est dit avoir mené une révolte des dieux contre ses parents, après quoi il était intronisé comme roi des dieux. Dans la tradition babylonienne, ce fut lui qui a fondé Babylone (Babilu, « porte des dieux »). Son temple à Babylone portait le nom E.SAGILA « maison qui lève la tête », et la tour qui lui est associée a été appelée, en sumérien, Etemenanki « maison de la fondation du ciel et de la terre. » La ressemblance avec la tour de Babel est évidente.

Si vous êtes familier du livre de la Genèse, cela devrait vous rappeler le passage de la Genèse 10 : 9, où l’on nous dit que Nimrod était « un vaillant chasseur devant le seigneur ». Et l'ancienne tradition juive identifie spécifiquement Nimrod en tant que celui qui a construit la Tour de Babel. En plus de Marduk, d'autres noms du monde antique qui sont liés à Nimrod comprennent Ninurta, Gilgamesh, Osiris, Dionysos, Apollon, Narmer et Enmerkar. Je sais que cela peut devenir très déroutant. Dans l'extrait suivant, Peter Goodgame nous aide à connecter certains des points ...

Dans la huitième partie de cette étude, nous avons examiné la preuve que Nimrod était connu en Égypte comme roi Narmer, qui fut plus tard divinisé comme le dieu Osiris, le seigneur des Enfers. Dans la cinquième partie, nous avons examiné la preuve que Nimrod était connu des anciens Sumériens comme le grand roi Enmerkar qui a tenté de construire une immense tour pour les dieux dans la ville antique de Eridu, appelée à l'origine « Babylone » par l'historien Bérose. Traditionnellement, l’événement de la Tour de Babel était associé à Nimrod et les commentaires juifs, ainsi que l'historien juif Josephus semblent tous deux très emphatiques sur ce point. En ce qui concerne le nom sumérien Enmer-kar, le suffixe « kar » signifie « chasseur », et ainsi « Enmer-kar » est en fait « Enmer le chasseur », tout comme Nimrod est appelé le « puissant chasseur » dans la Genèse 10. En outre, Enmerkar est nommé sur la Liste des rois sumériens comme « celui qui a construit Uruk », tout comme Nimrod est décrit dans la Genèse 10:10 comme ayant un royaume qui a commencé dans « Babel » (Eridu) et Erech (Uruk) ... dans le pays de Schinear. « Après la mort de Enmerkar, il fut honoré dans le mythe sumérien comme le héros semi-divin Ninurta, et finalement ce culte a évolué dans le grand culte de Marduk, qui est devenu la religion d'état de Babylone, après les conquêtes et les innovations religieuses de Hammurabi.

Selon certaines traditions, le franc-maçon d'origine était Nimrod. Il a créé le premier « nouvel ordre mondial » dans le monde post-inondation, et pratiquement tous les grands dieux de l'ancienne Babylone, la Grèce et Rome finalement viennent de lui ou des traditions qui l'entourent.

Mais pour de nombreux occultistes modernes, l'histoire de Nimrod est loin d'être terminée. Un grand nombre de sociétés secrètes et des groupes occultes ont des traditions qui leur disent que Nimrod / Marduk / Osiris / Apollo / Baal sera un jour ressuscité, et un jour dominera à nouveau le monde.

Et de nombreux érudits bibliques croient que l'Antéchrist sera soit un Nimrod ressuscité ou sera associé à lui en quelque sorte. Pour un examen approfondi de ce point de vue, je vous recommande la Deuxième venue de l'Antéchrist par Peter Goodgame et Babylon Rising par Rob Skiba.

Avec tout ce qui précède à l'esprit, serait-il possible que nous soyons en train de bâtir un temple pour l'Antéchrist à New York le mois prochain ?

Si vous n'êtes pas religieux, je sais que tout cela doit sembler très étrange. Mais il y a des occultistes qui prennent ce genre de choses mortellement au sérieux, et en rien le fait que ce grand espace soit obtenu dans Times Square ou Trafalgar Square le soit par accident.

Il y a des gens très puissants là-bas qui ont fait que cela se produise, et peut-être que quelqu'un devrait leur demander quelles sont leurs intentions.

 
Source(s) : Crashdebug.fr via Endoftheamericandream.com via Contributeur anonyme.

Traduction :  folamour 
Corrections : Chalouette 

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr : ZÉNITH 2016 (partie 1) : La quatrième rotation
Crashdebug.fr :
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.95/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • Piere CHALORY Piere CHALORY 24 mars 10:41

    Il existe une excellence série française du début des seventies ; ’’les Compagnons de Baal’’, une société secrète qui vénérait... Lucifer, un peu comme les femen et leur égérie fourest et son ’éloge du blasphème’.


    Il y a aussi Luci’s Trust aux usa, (lucifer trust), secte dont les livres fondateurs sont ceux écrits par Alice Bailey sous la dictée ’d’anges de lumière’, il paraît qu’il ont une chaire à l’Onu... 

    Ils prônent le retour du Christ paraît-il, mais ils précisent que ce n’est pas le même qu’avant...

    Leur mot d’ordre est : Que le Plan d’amour et de Lumière s’épanouisse !


    • robin 24 mars 13:34

      @Piere CHALORY

      Nous sommes bien dans les derniers jours du système ou le faux Dieu se placera lui même sur le trône de Dieu tel qu’indiqué dans 2 Thessalonciens 2 v3 à 11


    • Piere CHALORY Piere CHALORY 24 mars 14:15

      @robin


      Je ne sais pas si on est déjà là, mais en tt cas ’Luci’s trust’ est une organisation tentaculaire et possède de gros moyens financiers, le site que j’ai mis en lien est le site français très bien fait, qui relaie la ’bonne parole’ des anges de lumière. 

      ’’The Lucis Trust’s publishing company was founded in the early 1920s as the Lucifer Publishing Company.[1] The Lucis Trust says that the name was probably chosen to honorLucifer.[1] The name was changed in 1925 to the Lucis Publishing Company. In Latin lucem ferre means « to bear light » and lucis means of light. The company has headquarters in New York City, London, and Geneva.’’ (wiki)

      Ils auraient un statut ’consultatif’ à l’Onu, et si on étudie un peu leurs textes, ils parlent d’une nouvelle religion universelle, qui serait en gros celle du Nouvel ordre mondial, basée sur des nouvelles découvertes sur l’esprit et la lumière, sorte de mélange de science et de ’spiritualité’ transhumaniste...



    • cathy cathy 24 mars 15:02

      @robin
      Non pas sur le trône de Dieu, parce que c’est impossible, mais dans le temple de Dieu.

      1 corinth 3.16 
      Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous ? 17 Si quelqu’un détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira ; car le temple de Dieu est saint, et vous êtes ce temple.
      Le temple de Dieu sont les chrétiens qui ont reçu le salut du Christ.

    • izarn 24 mars 20:14

      @Piere CHALORY
      Je ne vois pas le rapport de Baal avec Lucifer...Expliquez ?
      Que des connards s’en servent, logique. C’est héréditaire dans leur cerveau de demeurés congénitaux.
      Grosso modo c’est simple selon vous vous appelez satan, lucifer ou baal ?
      Comme ça depuis votre cathéchisme ?
      On connait les diverses sectes maçonnes, les tarés de ce genre qui sous le dogme d’un certain ésotérisme style Madame Soleil et table tournante s’interessent à Baal. Idem pour des sectes de pédophiles et Cie. Ouais, et alors ?
      Si t’es un salopard, c’est pas la faute à Baal, c’est la faute à ta gueule.
      Point barre.
      T’es laic ou non ? Choisis ton camp, camarade.


    • Porcu Nustrale 24 mars 20:32

      @izarn


       En gros et de mémoire dans l’ancien testament et chez les chrétien Baal est un démon de rang hierarchique assez élevé.

      tu le croiras ou non, ce qui pas d’importance, mais il existe des traités de démonologie qui classent les différents démons selon leur champ d’activité et leur place .

       Voilà probablement pourquoi Chalory parle de Baal et de lucifer,

       Et le SENS de cet article,(pourquoi je suis pas surpris) qui t’a échappé est que l’auteur glorifie l’EI d’avoir fait sauter en partie Palmyre et fustige les « forces du mal » qui ont récupéré ce qui a pu être sauvé et va le réinstaller....

      Profondément débile mais pas pire que beaucoup d’autres trucs ici


       
       

    • Piere CHALORY Piere CHALORY 24 mars 21:26

      @izarn


      Naïvement, mon commentaire commençait par un feuilleton qui s’appelle : les compagnons de Baal, sinon, de Baal, du Catéchisme, et de ton Camp, je m’en moque, camarade. 

      Pour moi l’Unité, pour toi l’angoisse, la division, la discussion divisible...

      Allez Ciaio, reviens quand tu veux

    • cathy cathy 24 mars 10:56

      Nous sommes dans la dernière Babylone, la preuve. Merci pour l’info.


      • jesuispascontent jesuispascontent 24 mars 11:03
        • Si vous n’êtes pas religieux, je sais que tout cela doit sembler très étrange.

        • Etrange n’est pas le bon mot, ridicule me semble plus approprié.

        • robin 24 mars 13:35

          @jesuispascontent :

          L’ennui c’est qu’il y a des « ridicules » aux bras extrêmement longs que le retour de sacrifices humains en place publique ne dérangera pas, au contraire.


        • Abou Antoun Abou Antoun 24 mars 13:49

          @robin
          Et les massacres perpétrés aujourd’hui par ces fous d’Allah. Ce ne sont pas des sacrifices humains ?


        • Pale Rider Pale Rider 24 mars 17:38

          @Abou Antoun
          Bonne remarque. D’où il ressort que c’est en commettant des massacres humains que les islamistes s’en prennent à des temples où on brûlait des humains...
          ça prouve que le satanisme est multiforme et sait se parer d’oripeaux extrêmement religieux. C’est ce que Jésus disait aux « islamistes juifs » de son temps : « Vous, vous êtes de votre père, le diable, et vous voulez faire les désirs de votre père. Lui, il était homicide dès le commencement. » (Jean 8.44) :->
          Sur ce même thème, puis-je signaler l’article que je viens de mettre en ligne :
          http://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/22-mars-2016-5-jours-avant-paques-179213


        • robin 25 mars 11:06

          @Abou Antoun

          Oui mais pour l’instant l’oligarchie fait au moins semblant de s’offusquer de ces sacrifices là


        • microf 24 mars 11:25

          Ce ne sera pas une surprise, y a-t-il une ville oú l´argent et le matériel sont adorés plus que dans cette ville ?.


          • jesuispascontent jesuispascontent 24 mars 11:31

            @microf

            Au Vatican ?


          • cathy cathy 24 mars 11:55

            @jesuispascontent
            L’argent du Vatican se trouve à la City.


          • microf 24 mars 16:10

            @jesuispascontent
            Le Vatican n´a et ne construira jamais un monument á Baal.


          • microf 24 mars 16:15

            @jesuispascontent
            Le Vatican n´a et ne construira jamais un centre á Baal. Au Vatican on adore le vrai Dieu fait homme venu pour sauver cette humanité qui adore Baal.


          • robin 25 mars 08:31

            @microf :

            Le Vatican adore aussi à l’occasion les petiots garçons et l’argent de la mafia.


          • foufouille foufouille 24 mars 11:31

            c’est un dieu du polythéisme donc plus ressemblant aux humains. pas forcément mauvais.
            les sacrifices humains sont beaucoup moins certains.


            • Abou Antoun Abou Antoun 24 mars 13:47

              @foufouille
              Citation du wiki :
              Selon la Bible, des prostitués, mâles et femelles, servaient sexuellement sur les hauts lieux et certains passages bibliques rapportent parmi les rituels chaldéens des sacrifices d’enfants pour obtenir les faveurs de la divinité, dans le livre de Jérémie (19:5 ) : « Ils ont bâti des hauts lieux à Baal, Pour brûler leurs enfants au feu en holocaustes à Baal : Ce que je n’avais ni ordonné ni prescrit, Ce qui ne m’était point venu à la pensée ». Néanmoins, les liens entre de tels sacrifices et les cultes de Baal ne sont pas nombreux dans les textes bibliques et les sources extra-bibliques ne sont pas probantes sur de tels liens.
              Donc aller fonder toute une théorie sur quelques passages bibliques, quand on sait que la Bible elle-même a une valeur historique à peu près nulle. Le culte de Baal ne me parait pas plus ridicule a priori que les monothéismes actuels (mais pas moins non plus). De mon point de vue, agnostique, s’il faut absolument qu’il y ait des religions, plus il y en a mieux ça vaut.


            • Gabriel Gabriel 24 mars 12:01

              Adorer des idoles que l’on se créer prouve la vacuité de sa pensée et l’incapacité à gérer ses responsabilités en tant qu’être à part entière ...


              • agent ananas agent ananas 24 mars 13:46

                Euh ..., est-ce que l’auteur serait en avance d’une bonne semaine ?


                • sls0 sls0 24 mars 13:59

                  L’embargo en Irak à fait un demi million de victimes chez les enfants, les pros c’est nous. Ball & Co pour le peu qu’ils existent sont des amateurs.


                  • cathy cathy 24 mars 14:53

                    @sls0
                    Ne regardez pas par le petit bout de la lorgnette.


                  • sls0 sls0 24 mars 18:25

                    @cathy
                    Ne pas se focaliser sur les trous de Baal et essayer d’avoir une vue d’ensemble pour faire des comparaisons c’est regarder par le petit bout de la lorgnette, si c’est votre interprétation, ouais.


                  • cathy cathy 24 mars 18:41

                    @sls0
                    Mais savez vous que la véritable expression est trou de baal et non trou de balle.


                    • Montdragon Montdragon 24 mars 18:57

                      Dans le même temps, on trouve « amusant » des barbus qui écoutent le chant des arbres en Bretagne....selon moi c’est bien moins dangereux, je dis ça je dis rien.


                      • Porcu Nustrale 24 mars 19:16

                        Dans le monde antique, les noms de Baal et Bel étaient souvent interchangeables, 

                        ainsi que

                        Les conséquences naturelles d’un tel comportement - les grossesses et l’accouchement - et les charges financières associées à des « grossesses non planifiées » ont été facilement compensées. On pouvait choisir d’adopter un comportement homosexuel ou - avec des sacrifices d’enfants sur demande – on pouvait tout simplement prendre part à une autre cérémonie de fertilité pour mettre fin à « l’enfant non désiré ». 


                        Pour ceux qui savent déchiffrer les symboles notre société véhicule ouvertement cet héritage du mal. 

                        Deux exemple que tout le monde connait sans en comprendre le sens :

                         - Bel et le produit des grossesse sont sanctifiés par une célèbre fromagerie qui commercialise un produit nommé Babybel

                         - Chacun comprendra maintenant pourquoi lors des défilés de la gay pride il est repris en choeur la chanson :« je la veux dans le trou de Baal, je la veut dans le trou de Baal »

                        • izarn 24 mars 20:03

                          @Porcu Nustrale
                          Ouaf ouaf ! C’est de l’humour ?
                          Trou de balle et ball, c’est le niveau de la gay pride ?
                          J’aime pas ceux la, mais je ne pense pas qu’ils sont à ce niveau...
                          Ca pue par ici....


                        • Porcu Nustrale 24 mars 20:16

                          @izarn


                          Mécréant, Baal te dévorera ! 

                          Tu finira fondu sur ses baaloches façon raclette.


                        • izarn 24 mars 19:59

                          Baal ou Ba’al (hébreu : בָּעַל, Báʿal, qui signifie seigneur, arabe : بعل, Ba,al), akkadien : Bēl, phénicien : בעלת Baʿalat, בַּעֲלָה (Baʿalāh, en hébreu) au féminin, est un dieu sémitique, cananéen, puis phénicien, qui, sous les dynasties des Ramsès, est assimilé dans la mythologie égyptienne à Seth et à Montou.

                          Vous devez etre antisémite, c’est pas normal. Pourquoi on condamne Dieudonné et pas ces articles sur Agoravox ?
                          Ha je sais, les juifs ont génocidé les cananeens...Faut bien leur trouver une excuse hein ?
                          Bravo les juifs, vous avez génocidé les adorateurs de Baal...Merci Valls, sauveur de la Civilisation du Grand Orient de France....
                          Article nauséabon qui fleurit sur agoravox...


                          • Phalanx Phalanx 24 mars 23:05

                            Baal était la divinité la plus populaire chez les Cartaginois* (civilisation du businessman et mercenaires), la seule qui mit en danger la république Romaine (civilisation de paysans et de soldats).


                            C’est en eradiquant Carthage que la république Romaine s’est transformée en Empire et beaucoup d’initiés voient le monde capitaliste moderne comme la revanche de Carthage.

                            Les Carthaginois pratiquaient effectivement les sacrifices de nourrissons mais que dans des circonstances exeptionelles.

                            * D’ou leur prénoms : Hasdrubaal, Baalathon et bien sur Hannibaal.

                            • franc 25 mars 02:40

                              les sacrifices humains dans le temple de Baal ne sont que pures légendes de propagandes des judaïstes contre la religion polythéiste des mésopotamiens

                              -

                              ce n’est pas Baal qui est l’Antéchrist mais le royaume de Juda qui a trahi israël et détruit sa capitale Samarie en s’alliant avec l’empire assyrien (voir l’Invention de Dieu de Thomas Römer) ,c’est encore Judas le traitre qui a fait crucifier le Christ dans L’Evangile 

                              -

                              Aujourd’huis l’Antéchrist c’est l’Etat Islamique .


                              • Le p'tit Charles Le p’tit Charles 25 mars 06:54
                                 Les enfants de la....Baal.. !

                                • Rimka 25 mars 12:16

                                  Tous les remparts qui protégeaient la société sont tombés, alors adorer le veau d’or ou adorer baal qu’importe, du moment que nous sommes dans l’égarement et que l’orgueil nous aveugle.


                                  • zygzornifle zygzornifle 25 mars 13:24

                                    a l’Élysée on a le « trou de Ball » comme président .....


                                    • dixneuf 26 mars 15:25

                                      Il est question de « faux dieux » : il y en a donc des vrais ? Où se cachent-ils, en dehors de l’univers exploré ?


                                      • Sam163 19 avril 18:32

                                        (Mail collectif retransmis sur forums ; 1ère partie)


                                        « Mardi dix neuf avril deux mille seize » = 359 


                                        « Satan » = 359 en hébreu (rapport donc avec les faux juifs de la synagogue de Satan en Apocalypse 2:9 et 3:9), d’ où la relation directe avec Baal, sachant que New-York (Times Square pour la réplique du temple de Baal) est la capitale économique de la Babylone moderne ( = 163 ), et que Londres (Trafalgar Square pour la même réplique) et l’ Angleterre représentent le lion actualisé d’ Apocalypse 13 avec la description du système de la Bête !


                                        « Mardi dix neuf avril deux mille seize » = 3590 selon le principe de l’ alphanumérisation hébraïque (lié donc aussi aux faux juifs de la synagogue de Satan) et/ou grec.


                                        De mémoire, c’ est la première fois sur des dizaines de milliers de calculs effectués dans tous les sens que je rencontre le 359 avec A = 1, B = 2, etc., associé à un 3590 en mode de calcul hébreu/grec donc, ce qui expliquerait d’ autant plus que les satanistes ( = 163 ) et les cabalistes du NOM veulent faire leur réplique du temple de Baal (la porte pour le moment) détruit à Palmyre..... dans la nouvelle Babylone (pensez à la guerre en Irak de 2003 dans l’ ancienne Babylone [ = 153 ] donc), en ayant choisi pour date butoir le 19 avril prochain, ou encore la période du 19 avril au 1er mai 2016 !!!


                                        « Premier mai » = 359 (hébreu/grec)


                                        1er mai 1776, combinaison de date 1-5-3, avec la création de la société secrète des Illuminati de Bavière, de laquelle est issu LE GRAND SCEAU DES ETATS-UNIS D’ AMERIQUE ( = 359 !!! ), c’ est à dire le billet extrêmement occulte de 1 dollar ! 

Ajouter une réaction


    Si vous avez un compte AgoraVox, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

    Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



FAIRE UN DON

:-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais.

Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté

Si vous constatez un bug, contactez-nous.

Auteur de l'article

folamour

folamour
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès