Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Borloo à Matignon : la bonne formule de Sarkozy ?

Borloo à Matignon : la bonne formule de Sarkozy ?

Jean-Louis Borloo est bien la star du moment. Alors que cet été, le maintien de François Fillon à l’hôtel Matignon semblait couler de source, le président du Parti Radical verrait d’un bon oeil son installation rue de Varenne, dont il s’est dit convaincuselon le Canard Enchaîné. Profitant des journées parlementaires du centre à Biarritz et de l’UMP à Nice pour asseoir un peu plus son statut de favori à la succession de François Fillon, le ministre de l’écologie pourrait bien constituer une solution de choix pour le président de la république dans la perspective des échéances présidentielles 2012.

Un rival dangereux pour Sarkozy ?

Récemment, un sondage OpinionWay pour le Figaro interrogeant les sondés sur les potentiels candidats centristes en vue des prochaines présidentielles plaçait Jean-Louis Borloo sur un piédestal : 30% des français le considérerait comme un "bon candidat", contre 29% pour François Bayrou et 16% pour Hervé Morin. De quoi donner des idées à Jean-Louis Borloo ? Au printemps, il s’était auto-proclamé comme meilleur candidat pour porter les valeurs centristes.

Si Borloo venait à être candidat, il pourrait sérieusement ébranler Nicolas Sarkozy : moins indépendant que François Bayrou, ancré à droite après avoir été ministre de Raffarin, Villepin et Fillon, reconnu pour la transformation de Valenciennes qu’il a opérée, Borloo a toutes les cartes en main pour réunir autour de lui 10% des suffrages exprimés, voire plus. Il deviendrait porte-drapeau de tous les électeurs de droite choqués par les dérives en tous genres de Nicolas Sarkozy.

bayrouborloo.jpg

Borloo - Bayrou : l’alliance idéale ?

En parallèle, la multiplication des aspirations présidentielles du côté centriste pousse ces derniers a éviter la multiplication des candidatures en tentant tant bien que mal de permettre l’émergence d’un rassemblement. C’est dans cette optique que que s’inscrivait le colloque de mai à Boulogne-Billancourt organisé par Gilles de Robien. Et c’est une menace sérieuse pour l’Elysée. Imaginons une seconde une alliance regroupant Bayrou-Borloo-De Robien et Arthuis. François Bayrou dispose de la notoriété, la popularité, l’indépendance et le Parti Radical d’un vivier d’élus extraordinaire et de la légitimité de Jean-Louis Borloo.

Or, si Bayrou part seul au combat, il sait pertinemment qu’il ne pourra pas réunir les 500 signatures requises : le Parti Radical pourrait les lui apporter sur un plateau. Une alliance Borloo-Bayrou ferrait mouche d’autant plus qu’elle est crédible et est suffisamment dense politiquement pour mettre en danger le président de la république. Alors certes, l’histoire nous apprend que les français détestent les duos (Deferre et Mendés-France en 1965 font figure de cas d’école) mais les élections présidentielles 2007 ont suffisamment ébranlés les règles d’or des présidentielles pour être convaincu que l’électorat a perdu certaines manies qui le caractérisaient.

La nécessaire candidature d’Hervé Morin

morin.jpgEn clair, si Borloo se présente, Sarkozy risque de la payer cher et c’est pourquoi sa nomination à Matignon permettrait de griller sa candidature. Ce qui est indispensable. Néanmoins, Sarkozy a besoin d’un candidat à sa gauche pour éviter que l’électorat centriste ne vienne se greffer au futur candidat socialiste car Sarkozy le sait, avec sa politique vis à vis des Roms, il a franchi le Rubicon et ne pourra rassembler autour de sa candidature les électeurs centristes et chrétiens-démocrates dès le premier tour. Il a besoin d’un pantin comme Hervé Morin pour les éloigner du PS au premier tour, puis les rallier à sa cause durant l’entre deux tours.

Le ministre de la Défense dispose d’une faible notoriété, il n’est pas légitime mais a pour avantage d’être moderne, jeune, novateur : le candidat idéal pour ne pas faire d’ombre au président de la République tout en réalisant une performance saluable. Il a d’ailleurs parfaitement confiance de l’avantage qu’il retirerait de la nomination de Borloo à Matignon : selon le Canard Enchaîné, il aurait déclaré lors d’un dîner pour lever des fonds à New York qu’elle lui ouvrirait un boulevard. A Matignon, Borloo serait totalement phagocyté, carbonisé par Sarko. Il ne pourrait plus incarner le centre en 2012. Il ne resterait plus que moi.
 
 
Retrouvez ce billet dans son contexte original sur http://offensif.net 

Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • antonio 25 septembre 2010 10:37

    Non ! Pitié ! Pas boire l’eau !


    • spartacus1 spartacus1 25 septembre 2010 10:42

      Il faut mettre à l’actif de Borloo qu’il fait tout ce qu’il peut pour faire diminuer les excédents vinicoles.


    • Dujnou Dujnou 25 septembre 2010 15:47

      Et les excédents des caves gouvernementales !!


    • BOBW BOBW 25 septembre 2010 21:31

      De toutes manières tous ces « pontes de l’U.M.P ». dans leur déchéance minable et leur attitude d’autruche ( devant la désapprobation massive d’une majorité de citoyens qui commencent à se réveiller) , se « shootent » tous pour échapper à la dure réalité d’une probable fin proche smiley , à commencer par leur chef avec le « prozac » ! 


    • Salsabil 25 septembre 2010 10:55

      Sans compter que l’excuse (Hips !) serait toute trouvée pour le prochain dérapage (blurp...) de l’équipe du « tout est possible »....

      Malin le gnome !

      Et merci à l’auteur de nous rappeler à quel point H. Morin ne risque effectivement pas de faire de l’ombre à grand monde.

      La tête de ce gouvernement est cuite de toutes manières, il pourrait nous mettre la Sainte Trinité au sommet que ça n’y changerait rien. Il est allé trop loin, alors, oui, pourquoi pas Borloo, au point où on en est, c’est peut-être le moins pire ou le plus mieux !


      • Dujnou Dujnou 26 septembre 2010 10:36

        Définition du mot « guignol » :
        personne involontairement grotesque, ridicule. (pluriel : des guignols).


      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 25 septembre 2010 11:06

        Borloo à Matignon, ce serait beau. Surtout pour les Guignols et le Petit Journal. Le risque de dérapage serait quotidien (Borloo ivre à L’Elysée), Sarkozy terminerait son mandat dans le ridicule, et, surtout, qu’est-ce qu’on rigolerait !

        Plus sérieusement, si Sarko est obligé de nommer premier Ministre le fils de l’inspecteur Columbo et de Serge Gainsbourg, c’est bien le signe que son mandat s’achève dans d’atroces souffrances politiques. Et c’est tant mieux.


        • sosjustice sosjustice 27 septembre 2010 09:46

          Et Borloo il n’était pas au courant de çà ,non plus ,il n’est pas mieux que les autres :

          Un député UMP, ancien conseiller de Borloo, est pris en plein conflit d’intérêtsConflit d’intérêts, cas d’école. Pendant près de quatre mois, Arnaud Richard, devenu député UMP des Yvelines en juin, a cumulé un poste de salarié à la Caisse des dépôts et consignations avec son activité de parlementaire. Juridiquement, rien ne lui interdisait de le faire : aucune incompatibilité n’est prévue par la loi pour ce type d’« heures supplémentaires » (voir sous l’onglet Prolonger). Mais sur le plan éthique ? La Caisse des dépôts est un établissement public placé « sous la surveillance du Parlement », qui « contrôle ses activités et garantit son autonomie ». Comment Arnaud Richard a-t-il pu imaginer être à la fois contrôleur et contrôlé 

        • SEPH 25 septembre 2010 12:46

          Enfin on va pouvoir boire


          • morice morice 25 septembre 2010 15:52

            c’est pas la tronche du premier ministre qui compte : c’est ça...



            A la question « souhaitez-vous que Marine Le Pen intègre le gouvernement ? », en vue du remaniement, les sympathisants de droite ont répondu oui à 23%, selon un sondage OpinionWay effectué pour Le Figaro Magazine

            Plébiscitée par des partisans de droite, Marine Le Pen arrive en douzième position sur quinze, tout juste entre Jack Lang et Philippe de Villiers. 


            Borloo et le FN, là, on va enfin rigoler... :

            http://www.dailymotion.com/video/x7j7jj_ump-borloo-un-demographe-fou-a-lier_news

            il a déjà l’attitude DIGNE d’un premier ministre

            http://www.youtube.com/watch?v=HETwz3lsB8k&feature=related

            la boîte à cirage à la main :

            http://www.youtube.com/watch?v=aJRE2rnmwe8&feature=related

            en tout cas il grimpe hein :

            http://www.youtube.com/watch?v=hX8uiNcgzyk&feature=related

            un avis sur tout : « les marins sont incroyablement écologistes » 

            http://www.youtube.com/watch?v=hX8uiNcgzyk&feature=related

            à les voir épuiser les ressources comme pour le thon ?

            un premier ministre qui sait déjà traverser les tempêtes..

            http://www.youtube.com/watch?v=hX8uiNcgzyk&feature=related


            c’est bizarre, quand il parle il m’en rappelle un autre pâteux...

            http://www.youtube.com/watch?v=I4u3449L5VI


            on aura un premier ministre pâteux....


            • morice morice 25 septembre 2010 15:54

              " Alors que cet été, le maintien de François Fillon à l’hôtel Matignon semblait couler de source,’


              pas avec cette tenue en tout cas : déjà il affirmait être viré...

              costume mao... décontracté = je mets ce que je veux, je suis DEJA viré.

              • liberateur 25 septembre 2010 17:05

                Borloo ou MAM, ou même Fillon, le Président restera omniprésent et concentrera tous les pouvoirs.. C’est un miracle que Fillon le collaborateur n’ai pas craqué...


                • joelim joelim 25 septembre 2010 17:44

                  Sarko est un peu coincé : 

                  – tous ceux qu’il va virer récupèreront leur liberté de parole et il y a risque de petites phrases (les français appréciant énormément les politiques quand ils sont francs, normal donc qu’ils se laissent tenter)

                  – tous ceux qu’il ne prendra pas dans le prochain train seront des électrons libres potentiellement redoutables

                  S’il y avait 40 postes de premier ministre çà serait quant même plus facile ! smiley 

                  • moebius 25 septembre 2010 22:23

                     Sarkosy gardera Fillon


                    • sosjustice sosjustice 27 septembre 2010 09:54
                      Un député UMP, ancien conseiller de Borloo, est pris en plein conflit d’intérêts

                      Conflit d’intérêts, cas d’école. Pendant près de quatre mois, Arnaud Richard, devenu député UMP des Yvelines en juin, a cumulé un poste de salarié à la Caisse des dépôts et consignations avec son activité de parlementaire. Juridiquement, rien ne lui interdisait de le faire : aucune incompatibilité n’est prévue par la loi pour ce type d’« heures supplémentaires » (voir sous l’onglet Prolonger). Mais sur le plan éthique ? La Caisse des dépôts est un établissement public placé « sous la surveillance du Parlement », qui « contrôle ses activités et garantit son autonomie ». Comment Arnaud Richard a-t-il pu imaginer être à la fois contrôleur et contrôlé 

                      ILS SONT TOUS BON A METTRE DANS LE MEME PANIER ( de crabes !)


                      • clémencecharron 27 septembre 2010 19:24
                        Bah moi franchement je vois pas trop le problème avec Arnaud Richard. D’ailleurs
                        les auteurs de l’article de Mediapart non plus (faudrait quand même lire le papier avant de recracher des infos complètement a cote de la plaque). C’est pas du conflit d’intérêt et je vois pas au nom de quoi un élu de la nation devrait abandonner sa carrière professionnelle à côté. Personne ne le fait, hormis éventuellement ceux qui cumulent déjà plusieurs
                        mandats. Et puis être député, ou maire ou autre, c’est quand même pas un CDI (et HEUREUSEMENT !), du coup on peut pas leur interdire de bosser dans le privé. COmme ça au moins en plus ils ont au moins un peu de contact avec la vraie vie, et pas seulement avec les ors de la république !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

AJ


Voir ses articles







Palmarès