Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Comment avoir une retraite supérieure à son dernier salaire (...)

Comment avoir une retraite supérieure à son dernier salaire ?

Que diriez-vous de pouvoir gagner 5 177 € nets par mois durant au moins 25 ans ? Que diriez-vous, avec ce salaire, de partir à la retraite avec non pas 40 ou 45 % de celui-ci comme le fait actuellement un cadre du secteur privé, non pas avec 75 %, comme si vous étiez fonctionnaire, mais avec 161 % ?
Vous seriez tout à fait d’accord !
 
D’ailleurs, pas besoin d’une grosse retraite. Même une petite suffirait, pour autant qu’elle soit supérieure à votre dernier salaire.
 
Quel est donc ce métier dont le salaire mensuel, officiellement déclaré, est de 5 177 € nets et dont la retraite permet d’obtenir après seulement 5 ans de cotisation, déjà une retraite de 2 700 € nets par mois ? Soit après 25 ans de travail, pouvoir partir avec 13 500 € nets par mois. Et de plus, si vous mourez, votre triste veuve touchera, non pas 40 % comme c’est le cas dans le régime général sous conditions de ressources, mais 100 %, c’est-à-dire qu’elle aussi touchera 13 500 € nets par mois jusqu’à la fin de sa vie d’épouse de nanti.
 
N’est-ce pas un régime exemplairement hors du commun ? En fait un régime très très spécial dont personne ne parle.
 
Malheureusement pour y avoir accès il faut être extrêmement privilégié. Il faut pouvoir voter les lois. Surtout celles qui vont concerner les autres, c’est-à-dire ceux qui vous ont élu. Bref, il faut être politique et parlementaire à la fois. En fait, c’est le cas de votre député(e). Tout bonnement ! 
 
Alors, quels sont les députés qui sont en place depuis 10 ans au moins. Dix ans, car ils peuvent déjà partir avec une retraite de 5 400 € nets par mois, c’est-à-dire supérieure à leur salaire actuel qui est, rappelons-le, de 5 177 €.
 
Sûrement plusieurs centaines de députés, de droite comme de gauche, sont dans ce cas. Quand il s’agit de retraite personnelle, il n’y a plus d’étiquette. Un mec de gauche est strictement l’équivalent d’un mec de droite. On le voit aujourd’hui, où tous s’arcboutent sur leurs privilèges de droit divin, comme le faisait la noblesse avant 1789. C’est vraiment à méditer !
 
Cela étant, voici quelques noms de supers gagnants, pris au hasard de mes recherches sur le site de l’Assemblée Nationale (en direct) :
 
- Bernard Accoyer, UMP, député depuis 1993,
- Jean-Marc Ayrault, PS, député depuis 1986,
- Patrick Balkany, UMP, député depuis 1988,
- François Bayrou, Centre droit, député depuis 1986,
- Jean-Luc Mélenchon, PdG (ex-PS), député depuis 1986,
- Olivier Dassault, UMP, député depuis 1988
- Maxime Gremetz, PCF, député depuis 1978
- Jacques Myard, UMP, député depuis 1996.
 
A leur retraite de grand seigneur, s’ajoute généralement celle de maire d’une ville, ou de salarié du régime de la fonction publique ou du régime général.
 
Comme moi, vous trouvez cela super injuste !
 
Pourtant, que peut-on y faire ? Pouvons-nous leur demander de couper la branche sur laquelle ils sont assis ?
 
Peut-on leur demander d’être équitable et de perdre, du jour au lendemain, une dizaine de milliers d’euros chaque mois ? Sûrement pas, ils seraient bien capables de trouver un nouveau subterfuge pour s’affranchir des lois qu’ils concoctent et qu’ils votent sur notre dos de retraité ou de futur retraité.
 
Et puis, si les avantages exorbitants des parlementaires sont supprimés, y-aura-t-il toujours autant de personnes voulant faire ce métier extraordinaire ? A n’en pas douter, sûrement encore beaucoup.
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (74 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • iris 21 octobre 2010 10:43

    trouver un autre système pour changer les politiques de tout bord-la politque doit appartenir à tous le citoyens-
    effarant ces chiffres !!


    • asterix asterix 21 octobre 2010 10:54

      On comprend que ces gens-là, tous bords réunis, prétendent représenter le peuple.
      Escroquerie !


      • zelectron zelectron 21 octobre 2010 11:01

        sans oublier un certain nombre d’avantages extra-comptables dont la pudeur m’interdit ici d’évoquer l’exterritorialité...


        • Gabriel Gabriel 21 octobre 2010 11:12

          Bienvenue dans un monde de pourris, fait par des pourris pour des pourris !


          • voxagora voxagora 21 octobre 2010 11:13

            .

            Obtenir ce statut, le conserver le plus longtemps possible,
            en gérer les bénéfices et camoufler ces privilèges,
            c’est une bataille, un travail qui demande de l’habileté et de l’énergie,

            voilà pourquoi une fois élus, beaucoup de nos « représentants »
            nous perdent de vue, si grande est la distance
            entre ces préoccupations et nos difficultés.
            Et au lieu de les motiver à vraiment nous représenter,
            ces privilèges les éloignent de nous, c’est un comble !
            .

            • Fergus Fergus 21 octobre 2010 11:23

              Bonjour, JP Bédol.

              Excellent article sur un sujet brûlant d’actualité. Tellement brûlant que les députés commencent à se rendre compte qu’ils doivent faire un pas en avant significatif.

              Un point concernant les différences entre les retraites privées et public : il est manipulateur et inexact de comparer 45 % pour les uns à 75 % pour les autres. Et pour cause : dans le premier cas, vous ne penez pas en compte la complémentaire, facultative dans le privé, alors qu’elle est incluse de facto dans le calcul des retraites du public, d’où des cotisations plus élevées dans ce secteur.


              • brieli67 21 octobre 2010 18:12

                L’ ASPHALTE S’USE : LES PAVES ARRIVENT !!  (graffiti de mai 68)

                Beaucoup de monde encore ce mardi à Strasbourg.

                Avant le début du cortège, José Bové, Hélène Flautre, députés européens et Roland Ries ont fait les choux gras de la presse.

                La BAC avait mobilisé aussi le ban et l’arrière ban.

                Le cortège libertaire a été encadré à l’allemande par 20 policiers en uniforme de chaque côté et 20 civils de la BAC sur le côté droit, vêtus comme des casseurs…



              • brieli67 21 octobre 2010 18:28

                C T’IL PAS MALHEUREUX QU’ AUX MANIFS 

                ON NE PARLE QUE DE CET AMENDEMENT 249

                PLUS COMPLET ? PLUS VINDICATIF ? sur le sujet
                 - de la vallée de la Bruche-
                 Bonjour ! Salü

              • j-p. bédol 21 octobre 2010 12:57

                Ce matin, à l’Assemblée, les députés nantis expliquent leur privilège de retraite exorbitante par la précarité de leur emploi.

                De qui se moquent-ils ?

                Les millions d’emplois précaires de France aimeraient bien avoir leur retraite assimilée à celle des parlementaires !


                • iris 21 octobre 2010 17:21

                  ce ne devrait pas etre un emploi-mais une simple parenthèse dans la vie professionnelle pour contribuer au bien etre de la société


                • Fergus Fergus 21 octobre 2010 17:22

                  De qui se moque-t-on en effet ?
                  Car les élus issus de l’administration et des grandes entreprises à statut retrouvent ipso facto leur poste ou un poste équivalent à la fin de leur mandat.
                  Quant aux autres, et cela vaut également pour les précédents, ils n’ont aucun mal à trouver de juteux points de chute simplement en faisant valoir leur carnet d’adresses.
                  Ces gens-là sont des tartuffes !


                • Arafel Arafel 22 octobre 2010 01:04

                  Ce sont certainement des tartufes, je suis d accord avec vous, mais ce sont des tartufes qui vivent grassement sur notre dos, et qui nous le mettent bien profond.
                  Ceci dit, ces tartufes trouvent encore plus tartufes qu’eux pour les élire, alors si les gens étaient un peu plus futés, peut être que ces tartufes ne seraient élus, puis réélus, puis de nouveau réélus, à perpette pour certains.


                • ELCHETORIX 21 octobre 2010 13:05

                  VITE , un changement de régime s’impose , le régime du peuple par le peuple et pour le peuple !
                  il faut donc renverser ce système injuste , de cette « république » des privilégiés-escrocs qui tondent sans vergogne le labeur et les économiesdes citoyens qui n’en peuvent plus de payer des taxes et impôts injustes .
                  Une 6ème république s’impose , donc tout remettre à plat le système de gestion de notre société et de l’état qui n’a rien de démocratique , depuis longtemps !
                  Ainsi , il ne faut rien lâcher dans le processus de paralysie de ce système injuste
                  et mortifère pour le plus grand nombre .
                  Continuer la lutte contre les « réformes » de ce gouvernement est un devoir , sinon commencer la désobéissance civique , consommer à minima , refuser de payer tout impôt , bref enrayer cette « machine économique » qui appauvrit toutes les classes sociales , sauf celle des possédants du capital et de la finance !
                  De plus , chacun devrait retirer ses revenus dès qu’ils sont crédités à la banque afin de diminuer et de réduire le pouvoir de ces banques !


                  • bo bo 21 octobre 2010 13:14

                    Ils viennent de « diminuer leurs »émoluments de retraite de 8 % au nom de la SOLIDARITE !!!!!......A la liste manque quelques noms savoureux : JUPPE et ses analogues qui cumulent ex ENA plus ex ministre plus Maire de Bordeaux et autres.... et notre CHIRAC national n’est pas en reste.....
                    Il est très très loin le temps où il fallut voter une loi pour que Madame de GAULLE est une retraite....mais il est vrai qu’à cette époque le général de GAULLE payait son électricité, ses repas privé à l’Elysée !.... un autre siècle QUOI...avec d’autres valeurs morales... le respect des autres et de soi-même......bref tout ce que nos élus renient.....
                    Bonne journée


                    • spartacus spartacus 24 octobre 2010 20:46

                      Les 8% ca correspond au treizième moi.

                      Vous avez bien lu ils se sont enlevé le treizième mois.
                      Mais gagne a la retraite un 13eme mois ?

                      On croit rêver d’un tel foutage de gueule.

                      La classe politique la plus nulle du monde et la plus chère.

                      Des pourris hypocrites !



                    • Fergus Fergus 21 octobre 2010 17:29

                      Bonjour, Kerjean.

                      Inutile de faire appel à la barbarie en ressortant la guillotine ou le pal : la pire souffrance pour ces individus serait de les priver de toute forme d’autorité en les maintenant dans un emploi subalterne et peu rémunéré, De préférence dans une localité connue pour son inetense vie nocturne, genre Le Monastier-sur-Gazeille (43) ou Ruscumunoc-en-Plouarzel (29).


                    • thaumaetopea 22 octobre 2010 05:40

                      J’ai déjà lu la vanne du Pal quelque part ! hehehe...
                      Tomae Michu, Gaveur chez Canigou.


                    • eugène wermelinger eugène wermelinger 21 octobre 2010 17:06

                      Mélenchon vient d’écrire un livre : « Sortez-les tous » et vous venez de m’apprendre qu’il fait parti des hyper-privilégiés. Merci l’auteur. Je conserve le mot d’ordre : il faut tous les sortir ! 


                      • brieli67 21 octobre 2010 18:57

                        Erreur !! Cher ami :


                        Mon camarade de la Gauche Socialiste Jean-Luc est sénateur de l’Essonne depuis 86

                        Ah l’UNEF_US d’avant Kostas, après LIP

                      • Arafel Arafel 22 octobre 2010 01:09

                        Mélenchon......Mélenchon.....il nous prend vraiment pour des cons celui là....et il y en a qui avalent, si c’est pas malheureux.
                        Mais au fait, il a pas été élu en tant que PS ?
                        Pourquoi lorsqu’il a quitté le PS, il n’a pas rendu son mandat ?
                        Ha vouii, ca rapporte pas mal....j’avais oublié.


                      • Arafel Arafel 22 octobre 2010 16:04

                        ar brieli67 (xxx.xxx.xxx.148) 21 octobre 18:57

                        Erreur !! Cher ami :


                        Mon camarade de la Gauche Socialiste Jean-Luc est sénateur de l’Essonne depuis 86

                        Ah l’UNEF_US d’avant Kostas, après LIP

                        Elu depuis 1986 ?
                        24 ans de mandat....pas mal............y a bon Bannania !!.


                      • cimonie raoul 21 octobre 2010 17:15

                        Je ne sais comben de fois il a été suggéré que nos élus conserve le salaire et le regime qu’ils avaient avant d’entamer leur mandat. Si c’etait le cas, il y aurait moins de monde (en tous cas pas les mêmes) à se bousculer au portillon.


                        • brieli67 21 octobre 2010 18:20
                          Le tabou de la retraite des sénateurs : 1869 euros par mois pour seulement 6 ans de cotisation

                          sans commentaire :

                          C’est extrêmement choquant de voir que l’exercice d’UN SEUL MANDAT de sénateur ( donc 6 ans ) permet à ce dernier de bénéficier d’une retraite plus confortable que la majorité des ouvriers et employés français ayant cotisés pendant plus de 40 ans de leur vie. 

                          C’est choquant de voir que les élus du peuple ( quoique la question peut se poser pour le cas des sénateurs ) bénéficent de tels privilèges. 



                          • LAVRENTI LAVRENTI 21 octobre 2010 19:58

                            les adresse mail de nos deputes pour leur demander leur avis... : 
                             
                             http://www.snuisudtresor.fr/dg/IMG/xls/deputes_mel_2008.xls

                            Tous pourris jusqu’a la moelle de toutes les facons.......


                            • pastori 21 octobre 2010 20:59

                              il est facile de savoir quels sont les députés profiteurs, de quelque parti qu’ils soient.


                              de même qu’il faut en arriver à bloquer le pays pour protester, il faut bloquer aussi les institutions : ne plus élire aucun député profiteur qui se représente, mais des gens neufs. les premiers apprendraient ainsi qu’on ne se moque pas du peuple, et ceux qui seront élus sauront qu’il ont une épée de Damoclès sur la tête au lieu d’un chèque en blanc à vie.. 

                              autre dit, la grande tornade, le déluge fou . ils se moquent de nous, alors rions ! au point ou on en est...

                              sinon, on peut toujours chanter ils sont sourds comme des pots et ne ressentent rien.. mais ça ils le percevraient !

                              • oscark 22 octobre 2010 10:49

                                Il y a une autre solution : être cheminot à la SNCF, comme Mr Le Reste (CGT), on part à 50ans en empochant 2300 EUROS par mois...


                                Si c’est pas un privilège ça....

                                • Blondish 22 octobre 2010 16:50

                                  Je connais des agents sncf qui partent à la retraite avec 840 euros par mois pour 44 ans d’activité.
                                  Il ne faut pas généraliser et surtout se renseigner plutôt que de retranscrire tout et n’importe quoi.
                                  Si travailler à la SNCF et surtout être conducteur de train, vu qu’anciennement seuls les conducteurs pouvaient partir en retraite à 50 ans, c’était la panacée ... Il n’y aurait pas autant de démissions pendant l’école de conduite.
                                  Enfin, c’est un dialogue de sourds ... Mieux vaut jalouser plutôt que se battre pour améliorer son quotidien. C’est tellement plus facile et ça ne demande pas beaucoup d’effort, ni de sacrifice.


                                • oscark 23 octobre 2010 00:40

                                  Je ne vois vraiment pas où est la généralisation, apprends à lire...

                                  Je parle de Didier le Reste.

                                  Plus d’info ici :



                                • pfff 24 octobre 2010 09:39

                                  On a très bien lu : être cheminot, heureusement qu’il y a des idiots de ton genre pour faire le jeu des nantis ! dehors les collabos ! ! !


                                • Michel DROUET Michel DROUET 24 octobre 2010 09:12

                                  Dans le même ordre d’idée nos chers élus sont en train de torpiller la réforme des collectivités locales.

                                  Quel rapport me direz-vous ?

                                  Si on devait diminuer le mille feuilles territorial (et chacun sait que cela devient urgent compte tenu de l’augmentation incessante des impôts locaux), on limiterait de fait le cumul des mandats de nos (très) chers élus et par conséquent leur cumul des retraites.

                                  CQFD


                                  • JL JL 24 octobre 2010 18:55

                                    « Il y a pire que la perspective de la déconfiture annoncée de la (future) retraite capitalisée. Car la captation par les marchés des retraites n’a pas seulement pour conséquence leur fragilisation financière mais, bien plus profondément, un effet structurel de verrouillage définitif de la libéralisation financière. Par les masses d’épargne qu’elle concerne, la retraite capitalisée pousse l’implication financière du salariat à son comble et, par là même, lie objectivement les intérêts des salariés aux bonnes fortunes de la finance… laquelle prospère précisément de les opprimer. Un sophiste libéral qui passerait par là objecterait sans doute que si les salariés souffrent un peu, les pensionnés qu’ils seront plus tard en profiteront. On lui répondrait d’abord que les appels à la patience pour 40 ans sont bien le propre des nantis d’aujourd’hui (qui font miroiter aux autres leur improbable nantissement de demain). Mais on l’enverra surtout paître en lui faisant observer, expériences désormais suffisamment nombreuses à l’appui, que les fonds de pension DC font et les salariés exploités et les retraités miséreux tout simplement parce que les très nombreux intermédiaires de la division du travail financier se payent sur la bête en prélevant d’effarantes commissions. S’ils allaient y voir de plus près, les pauvres pensionnés britanniques en auraient les yeux qui dégringolent des orbites à découvrir les proportions phénoménales dans lesquelles se sucrent les principaux gestionnaires de leurs fonds, le pompon revenant à HSBC qui pour 40 années de versements mensuels de 200£, soit un total de 120.000£ (96.000£ plus les avantages fiscaux) se sert sans mollir une commission de… 99.900£, soit un modeste 80%. » (Frédéric Lordon, Le point de fusion des retraites, 23/10/10)

                                    Ps. Un article fondamental pour comprendre quelque chose à ce qui se prépare.


                                    • JL JL 24 octobre 2010 19:23

                                      La rue est le contre pouvoir des lobbies.


                                    • ddt99 ddt99 24 octobre 2010 19:33

                                      Privilège, privilège, quand tu nous tiens. 

                                      Sans oublier un petit bonus illégal, un 13e mois qui vient seulement de sauter. 

                                      http://www.rmc.fr/editorial/131581/les-deputes-retraites-touchaient-un-treizieme-mois/


                                      • ddt99 ddt99 24 octobre 2010 19:35

                                        ils devraient tous le rembourser.


                                      • Proudhon Proudhon 24 octobre 2010 20:14

                                        @l’auteur

                                        J’ai vu sur votre liste le nom de Maxime Gremetz, PCF, député depuis 1978.
                                        Je ne sais pas la norme en ce qui concerne la rente de retraite, mais pour le salaire d’un député communiste, il faut savoir que la totalité est reversée au parti communiste qui en contre-partie donne un salaire au député. Le salaire étant très loin des 5000 euros.


                                        • j-p. bédol 25 octobre 2010 00:18

                                          Au salaire de 5 177, s’ajoute 6 000 € pour frais divers sans justificatifs + 9 500 pour frais de secrétariat sans non plus de justificatif. Le tout fait presque 20 000 € par mois dont seuls les 5 177 € sont déclarés. Pas mal quand m^me !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès