Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Comment Free rend caduque Hadopi

Comment Free rend caduque Hadopi

Loin du grondement pseudo sécuritaire du gouvernement actuel, le fournisseur d’accès internet Free a choisi, heureusement, une vision sociale collaborative de l’internet en transformant chacune des boxes de ses abonnés en spot wi-fi librement utilisable par les autres abonnés. Pas clair ? Voici les détails...

Les abonnés Free disposent, comme beaucoup d’abonnés aux autres FAI, d’une "box" qui les relie à l’internet par cable ou Wi-Fi.
 
Désormais, lorsqu’un abonné Free se déplacera hors de chez lui, avec un portable Wi Fi par exemple, il pourra capter le Wifi chez les abonnés locaux et utiliser leur box comme un spot.
 
L’astuce, c’est bien sur que vous n’aurez pas besoin de vous présenter chez votre voisin et de lui demander (poliment) sa "clé Wep". Depuis "dehors", comme chez Mc Do par exemple, vous vous connecterez à l’internet sur sa ligne.
 
Librement ? Pas tout à fait : il vous faudra obtenir un mot de passe d’accès qui correspond à votre propre abonnement. De là, vous aurez accès à toutes les boxes Free sans déranger personne.
 
Mais alors, puis-je télécharger peinard mes films (navets) et musiques (bidons) depuis la ligne d’un autre abonné Free en me connectant sur son réseau Wifi et à son insu ? OUI.
 
Meuh que va donc dire Madame Le Ministre de la Culture ?
"Anéfé, c’est un problème que mes borgnes des NTIC n’avaient pas prévu."
 
Soyons sérieux : lors de l’accès chez votre voisin, vous bénéficierez d’une "adresse IP" (ah la la cette fameuse adresse Internet Protocol) différente du propriétaire de la Free Box. En principe, votre voisin n’aura donc rien à craindre (rires dans la salle).
 
La grosse méchante Hadopi pourra donc venir vous faire les gros yeux puisque vous vous serez connecté avec votre mot de passe.
 
Seulement voilà : la loi prévoit de sanctionner le possesseur d’une ligne téléphonique sur laquelle les téléchargements illégaux se sont produits. Or là, ce ne sera pas votre ligne qui aura servi mais celle de votre voisin (éloigné de préférence).
 
 
La loi étant enquiquinante à appliquer, il sera difficile de dire que c’est pareil puisque ce n’est expressément pas écrit dans ce fumeux texte.
 
Le juge aura donc le plus grand mal à ajouter des navets dans la soupe à la grimace et à condamner un propriétaire de ligne sur laquelle aucun fichier frauduleux n’aura circulé.
 
Conséquence : recours devant le Conseil d’Etat pour loi inapplicable ou amendement parlementaire...
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.72/5   (57 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • anomail 28 mai 2009 12:25

    <<Mais alors, puis-je télécharger peinard mes films (navets) et musiques (bidons) depuis la ligne d’un autre abonné Free en me connectant sur son réseau Wifi et à son insu ? OUI

    Meuh que va donc dire Madame Le Ministre dela Culture ?
    « Anéfé, c’est un problème que mes borgnes des NTIC n’avaient pas prévu. »>>

    Vous vous méprenez lourdement.

    Hadopi ne sanctionne pas le piratage mais le défaut de sécurisation de la ligne.

    La grande subtilité de cela, c’est que comme on ne vous accusera pas directement d’avoir commis un acte délictueux, on ne vous apportera pas non plus de preuve.

    On vous dira simplement : « votre connexion a été utilisée pour commettre un délit, s’il vous plait sécurisez-la ou on sera obligé de la couper pour le bien de tout le monde »

    D’où le danger de laisser la ouvert l’accès public de votre box, car quel que soit le type d’accès c’est bien votre IP qui est utilisée.

    Conclusion : Soyez sûr qu’après avoir reçu les avertissements, monsieur bidochon disactivera (ou fera désactiver) l’accès public de sa box car il n’y connait rien et il ne veux pas d’ennuis.

    Quand est-ce que les gens vont cesser de parle d’Hadopi sans avoir réellement lu le texte ?

    Houhou, réveillez-vous les gens !


    • Gourmet 28 mai 2009 12:53

      « D’où le danger de laisser la ouvert l’accès public de votre box, car quel que soit le type d’accès c’est bien votre IP qui est utilisée. »

      Dans le cadre de l’offre WiFi de Free c’est une nouvelle IP différente de celle de la box dont on bénéficie et, bien entendu, différente de la sienne.
      L’intérêt est avant tout technique car cela évite de sombres histoires d’Application Level Gateway et autres proxies devant être présentes sur la BOX (comme chez Neuf).
      Partant, l’utilisateur WiFi « piggyback » dispose d’un accès complet (Full IP) sans qu’il lui soit nécessaire de configurer un proxy socks ou autre.

      Concernant Hadopi, l’utilisateur sera clairement identifié grâce à cet adresse IP utilisée (quelle soit dynamique ou statique) de telle heure à telle heure et associée à ce compte particulier (différent, forcément, du compte de rattachement de l’utilisateur et du compte de rattachement de la box empruntée).

      C’est donc, en principe, le compte WiFi mobile qui sera suspendu et non le compte ADSL de l’un ou de l’autre.

      db


    • David Meyers 29 mai 2009 21:25

      « C’est donc, en principe, le compte WiFi mobile qui sera suspendu et non le compte ADSL de l’un ou de l’autre. »

      Oui c’est ce qui parait logique mais, fortunately, il faut suivre ce qui est écrit dans la loi. C’est bien la ligne de l’abonné téléchargeur qui doit être en cause (sur laquelle il y aura la protection de science fiction) et non pas son IP pseudo virtuelle.

      A moins d’interpréter la loi au delà de son texte. Mais là seuls les juges pourront, tout au moins avant l’avènement de principauté absolue, rendre une décision.

      Actuellement, le texte est très clair (hum c’est une façon de parler), c’est bien l’abonné qui n’a pas sécurisé sa ligne, et sur laquelle le gros Docteur Buzz aura eu l’impression de voir un téléchargement illégal, qui sera sanctionné par « coupure » de son abonnement.

      Dire qu’il revient au même d’utiliser son compte sur un spot wifi extérieur et d’utiliser sa propre ligne est un article qu’il reste à écrire (et à voter).


    • anomail 28 mai 2009 12:26

      La seule vraie parade serait que l’accès public passe par un VPN, afin de ne pas exposer votre IP.


      • Trashon Trashon 28 mai 2009 14:03

        Non la seule vrai parade serait que tous se mettent à télécharger jour et nuit, qu’importe quoi (film jeux musique etc), quitte à le jeter à la poubelle dès réception s’en même en faire le moindre usage pour enfin faire comprendre à l’état que nous l’élisons pour qu’il nous représente et non pour qu’il soit le représentant d’une industrie vorace sur le déclin. 


      • olivier01 28 mai 2009 16:59

        telecharger et jeter a la corbeille c’est exactement ce que je fais avec les albums de carla bruni meme pas je les ecoutes une fois une fois telechargé corbeille direct


      • Nova 29 mai 2009 09:01

        Quelle drôle d’idée de télécharger Carla Bruni....


      • Emile Red Emile Red 29 mai 2009 09:05

        Tu as bien du temps et de la bande passante à perdre.. smiley
        Il y a tant de vrais artistes inconnus à soutenir....


      • anomail 28 mai 2009 12:31

        Pour ceux qui voudraient malgré tout se lancer dans l’aventure de l’accès public, je recommande d’utiliser plutot un réseau généraliste comme FON ou Open-Mesh, dont le maillage ne dépendra pas de votre fournisseur d’accès.

        http://www.fon.com/fr

        http://www.open-mesh.com/store/

        Open-Mesh a ma préférence.


        • plpb 28 mai 2009 12:37

          >>Seulement voilà : la loi prévoit de sanctionner le possesseur d’une ligne téléphonique sur laquelle les téléchargements illégaux se sont produits. Or là, ce ne sera pas votre ligne qui aura servi mais celle de votre voisin (éloigné de préférence).

          Si la loi prévoyait ça, les utilisateurs de fibre optique n’auraient rien à craindre...

          Il me semble que la loi vise plutôt le titulaire d’un abonnement. Adresse IP propre à l’abonnement => l’abonnement => l’abonné => suspendu.

          Cette loi permettra sans doûte d’atténuer le sentiment d’impunité de madame Michu lorsqu’elle télécharge du Cindy Sanders, pas les autres se tourneront certainement vers une solution de type « license globillégale » en payant à un tiers un forfait mensuel lui permettant de télécharger sans être inquiété.


          • Marc 28 mai 2009 16:18

            Je m’apprêtais justement à faire la même remarque smiley
            La trace que laisse l’internaute sur Internet, c’est une adresse Ip, pas son numéro de ligne téléphonique.
            Donc Hadopi sanctionnera le propriétaire de l’IP incriminée par les « ayants droits » et puis c’est tout.
            Donc si vous utilisez votre IP pour téléchargez des trucs illégaux et que des ayants droits s’en pleignent, il est fort possible que la commission Hadopi vous reprochent à vous de ne pas avoir sécurisé votre ligne (à supposer que vous n’utilisiez pas le logiciel de « sécurisation » Hadopi).
            A supposé que vous utilisiez l’IP de Mme Michu pour vos téléchargements, c’est cette dernière qui pourra se voir accuser d’un manque de sécurisation de sa ligne (à moins qu’elle puisse prouver qu’à ce moment là, elle utilisait le logiciel de sécurisation).


          • voxragoa 28 mai 2009 12:43

            Cette initiative de Free n’est pas nouvelle même si on en reparle depuis peu sur le Net. Je ne voix aucun rapport avec Hadopi : comme expliqué dans l’article, l’identification se fait par une adresse IP affectée à l’utilisateur du téléphone Wifi. Par contre quelle sera la consommation de bande passante ? Il me semble que l’abonné responsable de la borne Wifi doit donner son accord pour le partage. Personnellement, je ne vois pas pourquoi je donnerais mon accord sachant que la bande passante de la connexion Wifi peut déjà de base varier beaucoup.

            • David Meyers 29 mai 2009 21:32

              Selon Free (donc fiabilité bof) le garnement qui s’invite sur votre ligne ne pourra utiliser que la bande résiduelle disponible que vous n’utilisez pas.

              Selon Freenews (fiabilité un peu moins bof), cela n’affectera en rien votre propre utilisation de la bande passante. Vous êtes prioritaire. C’est « transparent » pour reprendre une expression « in ».

              Le rapport avec Hadopi c’est que la Loi ne prévoit pas le cas où l’IP afecté à un compte ne correspond pas à la ligne adsl physique de votre petite maison.

              Il faudra donc « inventer » la loi en temps réel pour dire que c’est pareil (et là on commence à avoir l’habitude avec les arrivistes qui squattent la république), ou revoter un amendement (éventuellement un décret d’appli sera suffisant si sa suffisance en décide ainsi).


            • couecav68 28 mai 2009 13:00

              Le VPN ne sert a rien, car c’est l’adresse IP de la box qui sert a vous reperez.
              Le plus simple :
              - debrayer la wifi de votre box, tout en ethernet
              -installer un vieux P4 fond de depot vente avec un XP et l’hadopir dessus sur une prise ethernet de votre box.
              - sur l’autre prise un switch avec tout ce que vous voulez derriere.
              - Selectionner la position maximum secure du pare feu de votre box.
              Cela eviteras un peu le « fouinage ».
              De toute façons quand vous demander un telechargement ont voit le flux entrant et sortant de votre box .

              Autre solution : tout les abonnées rendent leurs box d’un coup, la vous verrez l’état arretter hadopi immediatement.


              • couecav68 28 mai 2009 13:02

                j’oublier : - changer regulierement le mot de passe de votre Box.


                • xcocote 28 mai 2009 13:07

                  D’après ce que j’ai compris de ce nouveau système mis en place par free, la bande passante disponible pour l’utilisateur « extérieur » est le reliquat de BP du titulaire de la ligne. Donc pour lui, en therme de BP, ça ne change rien.
                  L’idée de base de ce système n’est pas de contourner hadopi, mais de palier l’absence de licence 3G pour free (qu’apparemment ils ne sont pas près d’avoir, malheuresuement pour nous et heureusement pour bouygues et ses confrères).

                  Pour hadopi, c’est expliqué là :
                  http://www.numerama.com/magazine/12988-FreeWifi-et-Neuf-WiFi-sont-ils-compatibles-avec-l-Hadopi.html


                  • anomail 28 mai 2009 13:37

                    Quelqu’un aurait-il une solution pour faire passer un accès public au travers de TOR ?

                    Est-ce une solution envisageable ?


                    • LE CHAT LE CHAT 28 mai 2009 14:27

                       Hadopi , je le casse en deux !


                      • just_a_life just_a_life 28 mai 2009 16:13

                        oui, la solution ,c’est changer de gouvernement !!!!!


                        • HELIOS HELIOS 28 mai 2009 16:40

                          Avant de chercher comment contourner, voici déjà comment vous proteger...

                          --- premiere remarque, quand on dispose d’un acces a 4 Mo ou plus, on peut tres bien en preter 512k pour ceux qui passent devant chez vous et qui souhaient regarder google map ou relever leurs mails. cela, c’est juste un remarque comme ça... pour les putains d’egoïstes qui veulent bien capter les spots ouverts dans la rue mais surtout pas chez eux.....

                          --- ensuite, je leur conseille d’être de vrai utilisateurs d’internet, et pas des con-sommateurs effrayés par l’hadopi.
                          pour commencer, vous debranchez et remettez tranquilement la box qu’on vous a fourni dans sa boite (la box dans la boite)...

                          Vous vous procurez un VRAI modem/routeur professionnel. par exemple vous pouvez acheter un Cisco 857 ou 877 (350€ neuf, 150 euros sur eBay). Vous branchez sur une des sorties le boitier TV que le FAI vous a fourni. Sur une autre prise vous branchez le téléphones IP et si vous n’en avez pas, vous en achetez un, il y en a aussi sur ebay a des prix raisonnables (80 euros en moyenne).

                          il vous reste (cas Cisco) deux prises sur lesquelles vous branchez une borne Wifi (Cisco Aironet, 250 euros neuf, moins 100 euros sur ebay) Vous pouvez ne pas utiliser de wifi, si vous avez peur des vilaines ondes et rajouter a la place un switch manageable (toujours dans les 400 euros, d’occase de plus anciens modeles autour de 60 euros, tous aussi efficaces). Vous decouvrirez entre autre que les machin-box ne sont ni rapides ni fiables.

                          Si vous etes forts, vous parametrez les VLAN correspondant aux fonctions que je vous ai decrites tout seul, sinon vous faites appel a un copain qui sait ou enfin, vous payez un pro de l’infrastructure qui le fera, (environ 200 euros pour un peu plus d’une heure qu’il passera a mettre a jours les configs d’IOS).

                          Vous aurez ainsi une installation pro, securisée et les petits rigolos de l’Hadopi ou de LOPPSI 2 pourront se gratter longuement avant d’entrer chez vous. Vous gardez bien au chaud le materiel de votre FAI pour le rendre lorsque vous changerez...

                          ça coute cher ? ben oui, c’est comme acheter une 107 ou une Mercedes, ça roule pareil, mais c’est quand l’accident arrive qu’on s’aperçoit que la mercedes, c’etait quand même autre chose !

                          PS1... cela ne vous dispensera pas d’eviter de télécharger comme des porcs la serie complete des James Bond (21 films) ou l’integrale de Charles Aznavour avant qu’il ne rentre dans l’histoire... vous recevrez le mail et le recommandé avec AR, mais en tout état de cause, lorsque on vous reclamera de securiser votre ligne, rien qu’en montrant votre installation, on ne pourra pas dire que vous avez fait n’importe quoi. Vous etes parfaitement sécurisé comme l’exige l’état de l’art...

                          PS2 ... j’ai parlé de Cisco, parcequ’a mon avis, le materiel pro (je ne parle pas de Linksys, c’est de la m...) est nettement au dessus du lot sur l’ensemble de la gamme. mais si vous faites (si vous savez faire) un effort d’analyse vous pouvez faire d’autres choix

                          PS3... Je ne fais pas de pub perso, mais il existe autour de moi ces pros de l’infrastructure et vous ne pouvez pas imaginer combien de particuliers se sont ou sont en train de s’equiper correctement.


                          • Emile Red Emile Red 29 mai 2009 09:16

                            A ce prix là il vaut mieux prendre une seconde ligne téléphonique au nom de madame, qui vous permettra un abonnement internet de dépannage au cas ou l’hadopitre ramène sa fraise intempestivement.


                          • Cbx Cbx 28 mai 2009 16:42

                            Albanel croyais pas si bien dire quand elle disait que « en cas de coupure on pourra toujours accéder à internet de chez son voisin » !

                            En plus ce sera gratuit, légal, et y aura même pas besoin de se déplacer de chez soit ni de lui demander la permission smiley !


                            • Olivier from Madinina Olivier from Madinina 28 mai 2009 17:24

                              Free enfonce, en effet, un coin dans l’Hadopi .... mais pas de la manière que vous décrivez !

                              L’utilisation frauduleuse est liée à la possession d’un abonnement auprès d’un FAI. Si vous téléchargez depuis FreeWIFI, l’adresse IP qui vous est affectée conduira à votre abonnement et donc à la coupure de votre accès Internet.

                              Mais ! Le texte de loi parle de coupure de l’accès Internet mis en cause. Hors, il se trouve que Free, dans le cadre de l’utilisation domestique de la freebox, ne controle pas l’accès au service par les identifiants mais par le n° de série de la box associé à l’identification de la ligne. Pour couper sur ordre de l’hadopi, il suffit à Free de « blacklister » l’association box/ligne en question pour être en règle, ce qui ne devrait pas empêcher l’utilisateur d’utiliser ses identifiants sur une autre box.

                              Il semble que Free ait trouvé une solution pour redonner à ses clients un moyen d’accèder au net malgré une coupure de ligne. Mais quid, alors, d’une reprise en flag de cet abonnement une fois la ligne coupée ? c’est là que le flou absolu de cette loi devrait aboutir à une impasse juridique rendant son application quasi impossible.

                              Ceci dit, s’il advient que Free a trouvé une faille, nul doute qu’ils vont bénéficier d’un nombre énorme de nouveaux abonnés parmis ceux qui auront été avertis par l’Hadopi !! Rien n’est certain juridiquement, mais en terme de com ... ça devrait s’avérer d’une redoutable efficacité !


                              • David Meyers 29 mai 2009 21:44

                                « L’utilisation frauduleuse est liée à la possession d’un abonnement auprès d’un FAI. Si vous téléchargez depuis FreeWIFI, l’adresse IP qui vous est affectée conduira à votre abonnement et donc à la coupure de votre accès Internet. »

                                C’est votre interprétation et celle de pas mal de forumers mais la loi ne fait pas ce rapprochement entre l’IP qui est prêtée et l’IP de votre ligne physique chez vous (evidemment vu les golmonts qui ont pondu ce texte abracadabrantesque), à moins, comme je le dis plus haut, de réinterpréter la loi « en direct live ».

                                Mais, en dehors des régimes totalitaires, c’est uniquement le juge qui peut faire cela (La Cour de Cass en l’occurence).

                                Et, rassurez-moi, nous ne sommes pas dans un régime totalitaire, n’est-ce pas ?

                                Tiens, à ce propos, « régime », ça me fait penser à « régime de banane », « banane » à « bananière » et « bananière » ça me fait penser à « république »... la chaleur sans doute...


                              • RebelBird RebelBird 28 mai 2009 17:35

                                A mon humble avis, une fois la connexion détectée comme étant délictuelle, l’ayant-droit passera l’IP et l’heure à HADOPI qui demandera a Free de qui il s’agit. La personne ennuyée dépendra de la réponse de Free.


                                • appoline appoline 28 mai 2009 18:33

                                  En gros, ça risque d’être un gros bazard tout ça. Il faut aussi bien comprendre que beaucoup d’internautes ne sortent pas des sentiers battus car c’est un domaine qu’ils maîtrisent peu (j’en parle d’autant plus aisément que je ne suis pas une foudre de guerre sur le net).
                                  En parlant de free d’ailleurs à propos de leur connexion télé qu’ils vous refilent avec le net, il serait de bon ton qu’ils refilent une doc digne de ce nom pour le branchement car bizarrement les éléments qu’ils donnent ne correspondent que vaguement à la réalité, quand en désespoir de cause, on demande du secours sur le web, les intervenants brillent par leur incompétence ; résultat le technicien vous soutire 49 euros pour faire de simples manipulations qui n’ont rien à voir avec la doc. Inutile de réclamer, ils font la sourde oreille..


                                  • Bulgroz 28 mai 2009 19:02
                                    Faut arréter de fantasmer les gars, relisez bien la loi : Chacun est responsable de son abonnement même en cas d’intrusion externe. La seule façon d’éviter la sanction est d’installer un dispositif sur son ordi. Si pas de dispositif, vous êtes dans tous les cas de figures responsable. 

                                    A réception de la première lettre, vous avez l’obligation de vous mettre en règle avec la loi avec notamment le dispositif sur votre ordi.

                                    Répondre à la lettre simple, en disant « c’est pas moi, c’est un autre » NE FONCTIONNE QU’UNE FOIS. Vous avez l’obligation de sécuriser votre ordi même si vous ne téléchargez jamais.

                                    Ce n’est pas le téléchargeur qui est sanctionné par la loi, mais l’abonné d’un service internet qui ne sécurise pas son abonnement. permettant ainsi à d’autres d’utiliser votre abonnement.
                                     
                                    Art. L. 331-26. – Lorsqu’elle ( l’autorité)-est saisie de faits susceptibles de constituer un manquement à l’obligation définie à l’article L. 336-3, la commission de protection des droits peut envoyer à l’abonné, sous son timbre et pour son compte, par la voie électronique et par l’intermédiaire de la personne dontl’activité est d’offrir un accès à des services de communication au public en ligne ayant conclu un contrat avec l’abonné, une recommandation lui rappelant les dispositions de l’article L. 336-3, lui enjoignant de respecter l’obligation qu’elles définissent et l’avertissant des sanctions encourues en cas de renouvellement du manquement présumé.

                                    «  Art. L. 336-3. – La personne titulaire de l’accès à des services de communication au public en ligne a l’obligation de veiller à ce que cet accès ne fasse pas l’objet d’une utilisation à des fins de reproduction, de représentation, de mise à disposition ou de communication au public d’oeuvres ou d’objets protégés par un droit d’auteur ou par un droit voisin sans l’autorisation des titulaires des droits prévus aux livres Ier et II lorsqu’elle est requise.

                                    «  Aucune sanction ne peut être prise à l’égard du titulaire de l’accès dans les cas suivants :

                                    «  1° Si le titulaire de l’accès a mis en oeuvre l’un des moyens de sécurisation figurant sur la liste mentionnée au deuxième alinéa de l’article L. 331-30 L. 331-32 ;

                                    «  2° Si l’atteinte aux droits visés au premier alinéa du présent article est le fait d’une personne qui a frauduleusement utilisé l’accès au service de communication au public en ligne

                                    1. 331-32. – Après consultation des concepteurs de moyens de sécurisation destinés à prévenir l’utilisation illicite de l’accès à un service de communication au public en ligne, des personnes dont l’activité est d’offrir l’accès à un tel service ainsi que des sociétés régies par le titre II du présent livre et des organismes de défense professionnelle régulièrement constitués, la Haute Autorité rend publiques les spécifications fonctionnelles pertinentes que ces moyens doivent présenter pour être considérés, à ses yeux, comme exonérant valablement de sa responsabilité le titulaire de l’accès au titre de l’article L. 336-3.



                                    • furio furio 28 mai 2009 22:24

                                      plus simple et plus sécurisant, se déplacer au bureau de vote le plus proche de votre domicile et prendre délicatement un bulletin marqué parti de Gauche et Hop dans la petite fente et dans le cul de l’hadopi et de ses concepteurs !


                                      • HELIOS HELIOS 28 mai 2009 22:44

                                        Je pense que vous revez tout eveillé, cher Furio.

                                        La gauche en général et le PS en particulier sont contre l’Hadopi et cette loi uniquement parce qu’ils sont dans l’opposition.

                                        Si demain, ils reviennent au pouvoir, je peux vous assurer qu’ils n’abrogerons pas la loi et ne dissoudrons pas l’Hadopi, tout simplement parce que les memes besoins se presenteront a eux, et comme ce sont les mêmes personnes, consanguinité oblige, ils reproduiront la même solution.

                                        Si vous pensez que c’est par les urnes que nous pouvons regler cela, ce n’est pas en votant pour les 4 ou 5 partis qui apparaiessent en tête, HELAS, aujourd’hui :

                                        --- Ne pas voter pour l’UMP, le nouveau centre et apparentés... la au moins pas besoin d’explication, a part Dupont Aignan....
                                        --- Ne pas voter pour le Modem qui est tres loin d’être du coté des citoyens et qui, au nom de sa bien pensence est capable de foutre une baffe a internet en entier...
                                        --- Ne pas voter pour le PS qui vous ressortira le coup des « courants » pour justifier qu’ils ne feront pas ce qu’ils ont dit...
                                        --- Ne pas voter pour les verts et tous les partis similaires dont on imagine leur niveau democratique en ecoutant leur discour si dogmatique..

                                        Il vous reste peu de monde surtout si par principe vous eliminez communistes/NPA d’un coté et FN de l’autre

                                        A part Libertad, Newropeans et quelques avatars a moins de 0,5% d’intention de vote il n’y a personne pour defendre Internet !


                                      • Gargamel Gargamel 29 mai 2009 11:36

                                        Le modem est opposition aussi et pourtant ils ont voté pour l’HADOPI. Il faut arrêter de cracher dans la soupe, cette fois la gauche s’est rappelé son rôle et a agit, presque avec succès.
                                        De toutes façons dans toute la liste des partis aucun n’est « moins pire », et les élections c’est choisir les moins pires.


                                      • fabounio fabounio 28 mai 2009 23:03

                                        Hum pas sûr que l’on puisse télécharger depuis un hostpot public, fût il de chez free.

                                        Le 9 (maintenant SFR) propose un systeme similaire. OR l’acces « public » est lent (ca calme) et de plus, bridé au niveau des ports tcp.
                                        En gros, seul le surf web et le mail fonctionnent correctement, pour faire du msn, il faut ruser, la visio est impossible, pas de skype, pas d’irc, pas de vpn, pas de P2P, pas de torrent et pas de newsgroups. bref les hotspots 9 sont des hostspots qui dépannent, mais n’offrent pas les meme services que l’adsl « maison ».
                                        Tous les hostspots filtrent, même les réseaux 3G sur lequel il est impossible de faire tourner un emule. Donc je vois pas pourquoi free ne ferait pas de même...
                                        donc a part télécharger sur un site web pirate, ce sera dur de pirater via un hostpot.


                                        • ykpaiha ykpaiha 28 mai 2009 23:49

                                          Aller ma petite vengeance a hadopi tf1 en flagrand délit de manque de surveillance.
                                          sur 
                                          Ce sont bien eux les initiateurs du boxon hadopi,bloquage du 4eme réseau..
                                          http://www.stars-buzz.com/2009/05/27/des-tonnes-d%C2%B4informations-pas-tres-nette-sur-le-site-de-tf1/

                                          Des tonnes d´informations pas très nette sur le site de TF1
                                          pour les plus gourmands un petit wget -r sur le site suscité vous donnera un apercu édifiant....

                                          • Marc Bruxman 28 mai 2009 23:51

                                            Régle numéro un quand on veut niquer la justice : Ne pas abattre ses cartes AVANT que le décret d’application soit écrit !

                                            Donc cet article est contre productif parce que pour l’instant, on ne sait rien d’HADOPI. Le décret d’application va préciser beaucoup de choses (en bien ou en mal) sur cette loi.

                                            Il se peut que le gouv ait voulu faire un coup politique mais mette un decret d’application « soft » pour ne pas subir une déconvenue aux élections suivantes. Ou au contraire, ils peuvent en mettre un très trash.

                                            Si vous avez des techniques pour contourner cette loi de merde, attendez donc que le décret d’application soit publié pour en parler ! ! ! Cela évitera que ce dernier prenne en compte vos remarques.


                                            • David Meyers 29 mai 2009 21:59

                                              Je ne suis pas un « pro » téléchargement illégal.

                                              First bicause c’est quand même pas sympa pour nos pôvres artistes qui planquent leur pôvre pognon en Suisse (ou en Liste Noire)

                                              Second bicause les musiques sont pratiquement toutes dans cet épouvantable (et bien pratique) format MP3 et pas dans le format des CD Audio. Quant aux films « screenés » avec un son qui parle comme dans les chiottes... bref pas beaucoup d’intérêt.

                                              Ce qui est « funny » c’est que le téléchargement légal reprend les mêmes tares : mp3. Quand au format vidéo utilisé (TF1 ou Cplus ou Fnac par ex) aucune essplication si ce n’est qu’il faut charger leur « lecteur ». Le format audio est un bon vieux pro logic 2 pistes (et le Dolby Digital True HD it is for the nuls ?)

                                              Tous (les légaux) vous obligent à voir leur format bidon sur votre ordi.
                                              Pour des amoureux de cinoche (cf Canal plus) ça la fout quand même mal de préconiser ça : regarder le film sur votre portable, avec écoute sur les petits HP piezzi, alors que le projecteur, l’ecran plat 16/9 HD Full 1080p et l’ampli THX restent sagement éteint. (Oui, je sais, quelques ordis ont cette fameuse prise HDMI, mais pas le miens hé hé).

                                              L’intérêt de l’article (si si il a un intéret) c’est pas de pousser à l’illégal (charger en Wifi sur la bande résiduelle, faut être sacrément patient) mais de montrer que les lois bâclées, décidées à l’emporte pièce, sans aucun sens social ni politique ne sont pas une solution à quoi que ce soit.

                                              Et pourtant, y’a plus de 600 godillots (2 par député) qui ont vôté ce machin.


                                            • Forest Ent Forest Ent 29 mai 2009 03:56

                                              Une licence globale généralisée n’est pas viable en dehors d’une économie non communiste.

                                              Je suis d’accord avec ça. smiley

                                              Mais vous vouliez sans doute dire le contraire. Ca me fait de la peine, car j’ai passé de 2003 à 2005 sur internet à détailler comment elle fonctionnerait.

                                              Sans doute pas plus mal que les autres systèmes d’abonnements forfaitaires que l’on trouve par exemple en cableTV, en radio, en GSM, etc, etc, etc ...

                                              Et la Hadopi est une tentative désespérée de plus pour échapper à une évidente réalité technique et économique.


                                            • Emile Red Emile Red 29 mai 2009 09:28

                                              Mage tu es donc prêt à accepter de payer des droits d’auteur à Jauni qui n’est auteur de rien du tout mais qui se gave et arnaque la nation qui a eu la gentillesse de le supporter plus de quarante ans.

                                              Bonjour le masochisme...


                                            • Gargamel Gargamel 29 mai 2009 11:39

                                              Si, un seul, c’est toi qui a voté pour toi ?

                                              Ho et puis arrête d’être lourd à défendre l’HADOPI, tu ne fais que dire qu’il y a besoin de protéger les droits d’auteurs, mais toutes les analyses sérieuses de cette loi prouvent qu’elle est démontable et scandaleuses en tous points !
                                              Ce n’est pas parcequ’il y a une nécessité qu’on peut pondre n’importe quoi.
                                              Et en quoi on a besoin d’une économie communiste pour la licence globale ?


                                            • Christophe Certain Christophe Certain 29 mai 2009 08:52

                                              Etant moi-même auteur ça me fait rire d’entendre qu’on défend les auteurs avec cette loi, étant donné que je touche entre 4 et 7% du prix de vente de mes oeuvres, et que l’éditeur me paye généreusement 6 mois après la fin des ventes de l’année précédente, après que j’aie appelé 10 fois le service de la compta et que j’aie piqué une crise de nerfs au téléphone (sinon je suis payé encore plus tard). C’est vrai j’écris des livres, ce ne sont pas des chansons, mais la situation est la même. Une loi pour les auteurs ferait en sorte que l’auteur soit payé d’une façon décente pour son travail. Ca n’a jamais été envisagé une seconde.


                                              • just_a_life just_a_life 29 mai 2009 08:59

                                                et oui cette loi pourrie fait par ce gouvernement de fachos,n’est qu’un prétexte pour fliquer l
                                                Il ne restait plus que le net de libre,voila ils y sont arriver ...... ils tissent leur toile de façon a museler et éradiquer toute contestation .....
                                                Penser que ce gouvernement va avoir main mise sur la toile me fait vraiment chier.....


                                              • Gargamel Gargamel 29 mai 2009 11:56

                                                Si je ne m’abuse les 3cts que touche un musicien (ou le groupe entier) sur un album à 20€ font 0,15% :)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès