Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Démission collective de 179 élus....

Démission collective de 179 élus....

179 ELUS DEMISSIONNENT !

Une première sous la 5 ème République !

Ce ne sont ni des rétrogrades, ni une espèce en voie de disparition que ces centaines et centaines d'élus locaux, maires et conseillers municipaux qui refusent la fusion de communes ou le regroupement forcé de communes dans une communauté de communes.

Certains d'ailleurs ont mis en place des intercommunalités choisies, souvent à grandeur raisonnable....

Ils refusent que leurs communes disparaissent et que leur soit imposée par le Préfet l'appartenance à de grands regroupements sans qu'ils aient leur mot à dire.

Ces maires et conseillers municipaux sont d'ailleurs très fortement suivis par leurs concitoyens et électeurs...

Voici comment est relatée dans la très sérieuse et très lue gazette des communes la démission collective de 179 élus

« 179 élus du Roannais, dont 15 maires et 48 adjoints, ont remis samedi 12 janvier 2013 leur démission à la préfète de la Loire à Saint-Etienne pour protester contre la fusion forcée de leurs communes dans l'agglomération roannaise, a constaté un journaliste de l'AFP.

Les démissions des maires et des adjoints ont été remises formellement à Mme Fabienne Buccio, dans les locaux de la préfecture, à l’issue d’un échange à huis clos.

Du jamais vu sous la Ve République - “Une pareille démission, c’est du jamais vu sous la Ve République”, a déclaré Jacques Thirouin, maire de Renaison, une des 20 communes qui avaient prévu de fusionner entre elles dans le cadre du regroupement de trois communautés de communes de l’Ouest Roannais.

De son côté, Mme Buccio a déclaré, après avoir reçu leur démission, que “leur place est au cœur de l’agglomération qui dans les trois premiers mois va devoir prendre des décisions importantes (…)”, notamment “sur la fiscalité”.

Je leur ai dit que certes si ils veulent faire modifier la loi, ils peuvent continuer leurs combats, mais ils peuvent aussi siéger au sein de l’agglomération pour tenir leurs places”, a-t-elle encore indiqué à la presse.

Intercommunalité urbaine - Paul Chantelot, maire de Saint-Alban-les-Eaux, s’est insurgé contre “une intercommunalité urbaine très éloignée des réalités de notre territoire et détachée de toute dimension humaine, qui dénature complètement l’esprit de coopération intercommunale”.

Dans la matinée, les élus venus à Saint-Etienne à bord de trois autocars ont manifesté, ceints de leur écharpe tricolore, dans la Grand’Rue de la ville, derrière des banderoles où l’on pouvait lire “Non à la fusion à Grand Roanne Agglomération”, “Elus sont entrés en résistance contre l’intercommunalité forcée”.
Ils ont été rejoints par différents élus, notamment des parlementaires.

La nouvelle communauté d’agglomération, regroupant 40 communes et 104 000 habitants autour de la ville de Roanne, avait été acceptée par la moitié des conseils municipaux, représentant 82 % de la population du territoire. »

Le gouvernement « socialiste » poursuit loyalement une politique qu'il a combattue hier et comme l'a expliqué un conseiller de Madame Lebranchu, Ministre de la Réforme de l’Etat, de la Décentralisation et de la Fonction publique , véritable « ministre du démantèlement » du territoire a une délégation d'élus

« La loi de 2010 n’est pas la nôtre, mais la loi c’est la loi, et nous l’appliquons. »

Cette réponse est conforme à celle celle faite le 13 novembre par les représentants de M. Valls au ministère de l’Intérieur :

« Le président de la République et le gouvernement s’inscrivent dans la continuité de la rationalisation de la carte intercommunale et (…) pour ce faire, il faut aller jusqu’au bout de l’utilisation des pouvoirs exceptionnels confiés aux préfets, tout en ayant conscience des points de blocage qui pouvaient exister et en approfondissant le dialogue et la négociation. »

Comme le dit Bernard Jayol conseiller général PS de la Loire :

« On est entré dans un processus qui vise à éclater les communes, les départements, les régions »....

Ce sont des eurométropoles que l'on nous prépare et que l'on impose aux élus et à la population, avec la fin du lien direct entre l'élu et le citoyen et la puissance donnée à de « grands » élus et de technocrates tout puissants !

Jean François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.54/5   (61 votes)


Réagissez à l'article

63 réactions à cet article


  • Defrance Defrance 22 janvier 2013 09:55

    Bonjour Challot, 

    Nos zelites politiques deviennent illisibles ! ils voulaient supprimer les départements, mais dans le même temps ils nous empilent des communauté de communes, avec parfois des communauté de communauté de communes, gérées par des incapables, non élus pour une partie qui prennent des décisions plus en fonction des pots de vin que dans le bien de la population ! Je viens de vivre la mise en place du tout à l’égout , il a fallu 4 ans ! tout d’abord les géomètres qui ont fait des relevés, puis ensuite Verdi a obtenu la maitrise d’œuvre, une autre entreprise à obtenu la partie voirie, et quand la voirie a été réalisée une troisième a obtenu les raccordements ! Problème, comme rien n’a été réellent etudié on se retrouve obligé de mettre des pompes de relevage car l’évacuation arrive 15 cm en dessous du boitié qui a été installé a 80 cm au lieu de 1m ( le conduit passe a 1,40m mais tout est maintenant confié à une autre entreprise qui ne veut pas refaire les branchements !) 

     L’étude est totalement farfelue car le conduit principal passe sur la rue la pus haute du village, si bien qu’il faut mettre des pompes pour remonter les eaux de la plus basse alors qu’il n’y avait aucun problème pour faire l’inverse ( l’eau coule naturellement vers le bas )  ! 


    • esteban 22 janvier 2013 12:18

      Normal, les shadoks sont mis au pouvoir partout par des gens qui votent en regardant Yves Calvi et consorts d’élevage leur dire ce qu’ils doivent croire et savoir.

      Car l’avantage avec les incapables et les minables, c’est qu’il que quand ils font quelque chose, ca coute des bras, et même si c’est fait, on peut le refaire à l’infini. Du coup ca fait du boulot payé par l’argent qu’on gagnera demain et après demain. Si on en gagne pas, et bien on arrêtera de manger pour compenser....

      Tout est déjà pensé par des spécialistes, ne vous inquiétez pas.

      PS : J’ai exactement le même délire à la maison, VEOLIA est dans la place smiley de vrai p’ti parasites shadok de choc. Et ca dure depuis 2 ans...


    • bnosec bnosec 28 janvier 2013 07:59

      Tout ça n’est pas totalement inutile : ça nous permet de recevoir chaque mois ou trimestre un magazine en papier glacé nous montrant les projets de pistes cyclables sur des routes empruntées par deux vélos par mois.
      Et ça, ça n’a pas de prix, non ?


    • foufouille foufouille 22 janvier 2013 11:41

      le conseil municipâl peut decider des exonerations de taxes
      bien plus efficace


      • QU ILS DEMISSIONNENT ET SURTOUT QU ON NE LES REMPLACE PAS

        AUX USA 1 ELU POUR 1000 HB EN FRANCE 1 POUR 110

        65000 elus dont 55000 elus locaux.. GABERGIE

        COMBIEN NOUS COUTE TOUS CES LOBBYISTES ?????


        • DONT 550000 elus locaux 10 fois trop !!!!!!!!!!!!!!!!!!!


        • Dzan 27 janvier 2013 10:36

          TEFDG
          PAR PITIE ARRETE DE GUEULER !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


        • CHALOT STP ne défend pas l ’indéfendable...l’effecif plèthorisue d’élus...650000 ...


          • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 22 janvier 2013 19:00

            Les nouvelles structures ne suppriment pas de postes d’élus. Au contraire, elles en rajoute une couche. Ma commune rurale (à 25 km de Rouen) a été pratiquement contrainte d’adhérer à la CREA (le gros machin de Fabius avant qu’il devienne ministre, autour de Rouen). Nous avons maintenant le niveau communal, le syndicat intercommunal, la CREA, le Département, la Région, tout cela avec une flopée de vice-présidents indemnisés...


            Et quand on décide, par exemple, de moderniser le ramassage des ordures, on évalue mal la taille des bacs collectifs de ramassage et leurs emplacements... 

          • Irina leroyer Irina leroyer 23 janvier 2013 06:20

            exact les communautés de communes c’est encre plus de fonctionnaires

            et donc encore plus de bureaucratie et plus d’impots pour financer cette inaptocratie !
            c’est également la tyrannie de la grosse commune puissante sur la petite devenue dépendante.

            Irina

          • lulupipistrelle 22 janvier 2013 11:59

            A La Turbie, Beausoleil, Cap-d’Ail, Eze, Beaulieu, Villefranche... les maires ont tenus bon. Pourtant certains ont été l’objet de dénonciations calomnieuses, deux au moins ont été incarcérés puis relâchés...dont un qui a été triomphalement réélu après un séjour en prison... 


            Ils ont eux-même monté un syndicat de communes et mutualisé certain de leurs services. Bref ils se sont librement associé pour tenir tête à la Communauté urbaine niçoise, qui n’a d’yeux que pour leurs potentialité fiscale et qui ne peut adapter son fonctionnement à la réalité de terrain des petites communes. 

            • Yvance77 22 janvier 2013 16:16

              C’est aussi pour gader la même sur certains pots de confiture qu’ils ont fait cela. Tous ou presque sont corrompus et ont été mise en examen voir en taule comme Gérard Spinelli aux baumettes. Et, le comble il se représente en 2014 pour le bien des citoens...ben voyons !


            • lulupipistrelle 23 janvier 2013 02:30


              Vous ne connaissez pas Gérard Spinelli... c’est une personnalité très originale... toutes les réalisations qui ont transformé Beausoleil n’ont jamais été remises en cause et ses concitoyens l’ont plébiscité après sa sortie de prison...

              De toute façon, ses détracteurs politiques se traînent des casseroles , et ils ne sont pas inquiétés pour autant. 
              Dans ce pays, on tolère quelques entorses , qui servent à vous faire rendre gorge si vous ne marchez pas dans des combines mafieuses...

            • lulupipistrelle 23 janvier 2013 02:39

              Mais vous n’êtes pas au courant : il est déjà le maire en place... c’est une personnalité très originale, et ses concitoyens l’ont plébiscité dès les élections qui ont suivi sa sortie des Baumettes... Il a complètement transformé Beausoleil, et toutes ses réalisations n’ont jamais été remises en cause par personne... même pas la région (de gauche) qui le soutient si nécessire dans ses projets culturels.. 


              Vous ne connaissez pas le département... Ses détracteurs politiques se traînent des casseroles bien plus voyantes et n’ont jamais été inquiété... ni sous des majorité de droite ni sous des majorité de gauche...

              Ce qu’on appelle corruption est un système mafieux qui sert à tenir les personnes... on incite à quelques entorses... et puis on s’en sert au bon moment. Certains ne se laissent pas intimider. 



            • Yvance77 24 janvier 2013 11:52

              Salut,

              Pour votre info je suis de Beausoleil et depuis plus de 40 ans. Et, Spinelli est un escrot acoquiné à la mafia italienne que cela vous plaise ou non. Sa place est en taule !


            • Ruut Ruut 22 janvier 2013 12:35

              Vous avez élus le président de l’Europe ?
              De la même manière votre avis est pris en compte au niveau régional.

              Bienvenu dans la Démocratie Européenne.


              • lionel 23 janvier 2013 08:15

                Un seule solution !


                - SORTIE IMMÉDIATE DE LA DICTATURE EUROPÉISTE.

                - SORTIE IMMÉDIATE DE L’EURO

                - SORTIE IMMÉDIATE DE L’OTAN

                L’Union Populaire républicaine attend que les gens de bonne volonté se ressemblent dans tout le territoire afin de recouvrer notre souveraineté.

              • LE CHAT LE CHAT 22 janvier 2013 12:53

                On a le m^me dilemme avec la Metropole marseillaise voulant enserrer dans tentacules mafioso-socialistes l’ensemble des Bouches du Rhône !


                • PASDUPE 22 janvier 2013 14:05

                  A terme, c’est l’Europe des régions qui est entrain de se mettre en place.

                  Autrement dit la fin des nations.

                  Je sais que l’idée plait à beaucoup. Ils n’en ont évidemment par compris les enjeux et mesuré les dangers. Bah ! Etre gouverner par des puissances étrangères amies, quelle importance !? Et puis la France c’est un petit pays étriqué... j’en passe des ces propos indigents et naïfs de gens qui ne comprennent pas qu’ils auraient à faire à une dictature. Comme toutes les fois où les Français ont perdu leur indépendance. Car il s’agit de cela : la perte totale de notre indépendance de vues, d’actions, de projets, d’avenir...

                  En cela je ne suis pas d’accord avec l’élu dans l’article : fin des communes et des départements, oui ; fin des régions, non. Plutôt renforcement de celles-ci composées non plus de communes et de départements, comme je viens de le dire, mais de grandes communautés d’agglomérations qui finiront par s’appeler des districts (découpage à l’américaine vous l’aurez compris en vue de l’harmonisation inévitable pour le marché euro-atlantiste qui se prépare pour 2015) avec Bruxelles pour capitale. Et cela encore une fois sans que les populations, principales concernées, ne soient consultées. Encore des décisions prises à l’UE sans démocratie. AUCUNES !

                  Et l’anglais comme unique langue de communication pour tout le monde.

                  Voilà pourquoi nous en sommes actuellement envahis avec, je dois dire, une certaine jubilation de bien de nos concitoyens qui n’ont encore rien compris à ce qui se trame et qu’ils emploient de plus en plus (à l’image des médias de masse) à en polluer voire dénaturer notre langue pour être dans le coup et de ce fait être les propres acteurs de leur asservissement.

                  Donc, après avoir réformé le droit des associations qui pour beaucoup aujourd« hui ne peuvent plus se porter partie civile pour faire avancer des causes justes que nos élus, sensés nous représenter, délaissent, c’est maintenant l’isolement encore plus grand de la population avec des »élus" (le seront-ils encore) dirigeants de ces futurs districts qui seront très éloignés de nos préoccupations et sur lesquels nous n’aurons plus aucunes emprise ou contrôle.

                  Quand on nous aura privé d’associations pouvant nous défendre, d’élus pouvant nous écouter et de notre langue d’expression , le tout dans un empire qui ne veut pas encore dire son nom, que croyez-vous qu’il adviendra de nous qui sommes, pour une part grandissante, appauvris, chomeurs, sans familles, sans toits... La misère à tous les étages. Voyez ou plutôt sentez le chaos qui s’annonce ... j’espère pouvoir entendre un nouveau vent se lever...


                  • eugène wermelinger eugène wermelinger 22 janvier 2013 16:12

                    « Et l’anglais comme unique langue de communication pour tout le monde. »
                    Esperanto estus la bona solvo !


                  • PASDUPE 23 janvier 2013 21:23

                    L’espéranto serait la bonne solution ? Certes, pourquoi pas ? Mais cette langue a un grave handicap : elle n’est l’expression d’aucune culture. Elle aurait plus de chance d’intéresser avec une lady Gaga ou une Rihanna. Voyez-vous ce que je veux dire ?

                    J’ai volontairement choisi des modèles de la sous-culture ricaine tellement adulées par la crétinerie internationale dont nous sommes membres bien sûr.


                  • soi même soi même 22 janvier 2013 14:54

                    Et bien si cela auraient étés des Députés ou des Sénateurs, j’aurais dit bravo,
                    Et bien non se sont les OS des élues qui démissionnes, pour êtres remplacer par qui ?
                    Dans les temps prochains, il ne faut pas trop se faire d’illusion, surtout avec ton point de vue de la France Administrative, t’auras encore beaucoup de sujet à te mettre sur la dent, car je ne suis pas sur que ta compris que le point de gravité du pouvoir en France à changer de lieux et qu’ils a encore des joyeusetés avenir de cette situation Ubuesque.


                    • antikon antikon 23 janvier 2013 08:22

                      Je voulais le dire. Avec 20000€ par mois, on ne démissionne pas, on s’aplatit. Maintenant pour ces maires, ils ont probablement démissionné en sachant qu’il garderaient leur place. C’est guère mieux.


                    • Aldous Aldous 22 janvier 2013 15:09

                      il n’y a de démocratie que locale.



                      • Matozzy Matozzy 22 janvier 2013 15:55

                        Exatct Aldous !

                        L’écureuil ci-dessus se trompe de cible. Même si nous avons a n’en pas douter trop d’élus, le trop est a chercher chez ceux qui n’ont pas ou peu d’intéret (comme les sénateurs par exemple). Mais les élus locaux sont encore les seuls qui ont un vrai contact avec le peuple et la réalité de « leur » terrain ! Et ils sont pour la plupart bénévoles, ne l’oublions pas ! Sur les 179 dont l’article parle, seuls 15 sont salariés de l’Etat (les maires).

                        Les réduire, réduire leur pouvoir, réduire leurs attributions, cela va dans le sens de ce que fait l’Europe a une autre échelle : confisquer les pouvoirs et les résistances.


                      • soi même soi même 22 janvier 2013 16:20

                        @ Matozzy, non l’écureuil ne se trompe pas de cible, car si cela aurait été 176 Élus Députés où Sénateurs l’impact auraient déstabilisé Hollande.
                        Même si je ne fait pas trop d’illusion sur la mascarade démocratie que l’on nous vends depuis des années.


                      • Matozzy Matozzy 22 janvier 2013 21:54

                        @ par soi-meme

                        Sauf que vous etes hors sujet là. Un député ou un sénateur, ca ne démissionne pas. La gamelle est trop bonne. Ensuite, meme si un Hollande serait en difficulté (ca reste a démontrer), qu est ce que cela changerait ? Vous croyez que Hollande a grand chose a dire sur le sujet ?

                        Un député ou un sénateur est aujourd hui un membre (grassement payé) qui appartient a un parti politique. OUI, qui « appartient ». Car son poste et son élection ne dépend pas du peuple, contrairement à ce que l on pourrait croire. Son poste dépend avant tout de sa capacité à conserver son étiquette et investiture de son parti. Autrement dit, il n ira pas a l encontre de son chef de parti.

                        Et tout cela est avant tout la faute des électeurs qui légitiment ce fonctionnement à chaque fois qu ils votent pour une étiquette.


                      • soi même soi même 22 janvier 2013 22:15

                        Il y a toujours des mystères, c’est en convoquant les États Généraux de 1789 que Louis XIV à perdue le Titre  monarque absolue. L’improbable est toujours possible dans ce bas Monde, surtout quand c’est une armada de nefs qui coules.


                      • Irina leroyer Irina leroyer 23 janvier 2013 06:25

                        Matozy,


                        toute a fait d"accord avec vous

                        Irina

                      • 36600 communes 550000 élus locaux 10 FOIS TROP


                      • Krokodilo Krokodilo 22 janvier 2013 15:44

                        D’habitude, je suis d’accord avec vos articles, mais je connais des villages qui touchent le village voisin ! De plus, l’intercommunalité a fait augmenter le personnel local et régional, à l’opposé d’une économie d’échelle. Et c’est aussi pour certains cumulards un sacré fromage.


                        • eugène wermelinger eugène wermelinger 22 janvier 2013 16:13

                          Hej Kroko, kiel vi fartas ?


                        • soi même soi même 22 janvier 2013 16:23

                          @ wermelinger, Esthète, cela fait flot, je ne goûte pas ton aristocratie du langage.


                        • rotule 22 janvier 2013 16:55

                          Le mille feuille administratif et la très petite taille des communes rurales posent des problèmes.
                          Imposer des regroupements n’est pas une voie très diplomatique mais discuter de fusions de communes (regroupements) est certainement nécessaire.
                          Ne manquera que le courage politique !


                        • ffi ffi 22 janvier 2013 17:54

                          Cependant, les maires, adjoints et conseillers municipaux des petites communes sont bénévoles.
                          Cela ne sera plus le cas dans ces superstructures...

                          A mon avis, la démocratie impliquerait le mouvement exactement inverse : l’augmentation du nombre de communes, afin de rapprocher l’instance administrative du citoyen.


                        • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 22 janvier 2013 19:06

                          @ soi-même

                          Ce qu’écrit Wermelinger, ce n’est pas du langage aristocratique mais de l’Esperanto ! Cela vaut autant que votre mauvais français !

                        • soi même soi même 22 janvier 2013 21:59

                          @ Jean retourne vite à l’école, de la vie, un idiome partagé par des illuminées de décore pas un sapin de Noël.


                        • REFORME DE LA DROITE ET DES BARONS LOCAUX

                          maintenant nous avons les deux 3000 communautés de communes et 36600 communes

                          le projet de la droite c ’était seulement 3000 communautés.LA AUSSI ILS ONT MENTI


                        • Dzan 27 janvier 2013 10:43

                          Moun pobrè Eugène crézè bien qué tu sé fada


                        • @ffi

                          halte au bénévolat ....les jeunes ne suivent pas...on leur pique deja un ptit boulot

                           autrement « démocratie mouvement inverse...plus de communes »

                          du grand N IMPORTE QUOI
                          36600 COMMUNES.... 10... FOIS TROP

                          3000 Communautés de communes avec 1 adjoint dans chaque commune supprimée SUFFIRAIENT....

                          .

                          Ajouter une réaction

                          Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                          Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                          FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès