Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Elections législatives anticipées au Koweït : 16 mai, le risque (...)

Elections législatives anticipées au Koweït : 16 mai, le risque ?

L’ Émirat du Koweït est dans l’impasse depuis des années. La situation économique et politique s’est dégradée dernièrement et les accrochages entre les occupants des fauteuils verts (les députés) et le gouvernement se sont multipliés.

L’ Émirat du Koweït est dans l’impasse depuis des années. La situation économique et politique s’est dégradée dernièrement et des accrochages entre les occupants des fauteuils verts (les députés) et le gouvernement se sont multipliés.

Après juin 2006 et mai 2008, le 18 mars 2009 est la troisième dissolution du Majlis al Oumma ( Le Conseil de la Nation – Le Parlement). On est vraiment dans l’impasse.

Pour le dernier épisode, le correspondant de l’AFP avait été informé au préalable par des sources gouvernementales de la volonté de l’émir du pays, le Cheikh Sabah al-Ahmad Al-Sabah de dissoudre le Majliss al Oumma et que des élections anticipées seraient organisées vers la mi-mai. Informations confirmées plus tard. [1].

 Carte du Koweit

En s’adressant directement aux citoyens, l’émir du Koweït a vivement critiqué les députés pour avoir dépassé les limites des prérogatives que la constitution leur accorde : « Je n’hésiterai pas à prendre les mesures nécessaires pour préserver la sécurité et la stabilité du pays et sauvegarder ses intérêts ».

Pour justifier la décision de dissoudre le parlement pour la troisième fois en peu de temps, il a déclaré : « Des agissements déplorables ( d’élus) qui ont nui à la démocratie » et qui « ont entravé la coopération souhaitée entre le législatif et l’exécutif. »

En fait suite à une chicane, qui n’était pas la première, entre le gouvernement dirigé par son neveu, Cheikh Nasser Mohammad al-Ahmad Al-Sabah, ce dernier a décidé de démissionner et l’émir du pays l’a accepté en lui demandant d’expédier les affaires courantes.

Rappelons que le 7 décembre dernier le gouvernement était contraint d’annuler un méga-contrat de partenariat de 7,5 milliards de dollars avec la firme américaine Dow Chemical en raison de la mise en cause pour non faisabilité.

Par la suite, le Premier ministre était de nouveau contraint de renoncer, sous la pression des députés, à la construction d’une nouvelle raffinerie de pétrole pour la somme de 15 milliards de dollars dont la capacité de production est de 630.000 barils par jour.

Toutefois, il y a deux jours seulement, suite à une visite d’ État en Chine de deux jours, 10 et 11 mai, l’Émir du Koweït a signé la construction d’une raffinerie pour traiter 15 millions de barils annuels et un complexe pétro-chimique pour la somme de 9 milliards de dollars. (Capital : 50 % la Chine, 30 % le Koweït et 20 % pour deux sociétés internationales, la France étant absente du projet) [2]. La visite avait également une portée politique tacite en rapport avec les perturbations qui secouent la région.

Les nouvelles élections auront lieu, dans deux jours, le 16 de ce mois ci, le nouveau gouvernement sera présidé cette fois par un demi-frère de l’Émir, c’est à dire par Cheikh Nawaf al-Ahmad Al-Sabah. Donc, il n’ y a pas de suspense pour connaître le nom du Premier ministre, les choses sont claires.

Majliss al Oumma : le parlement

Le nombre de sièges est de 50 et la couleur des fauteuils est verte. Le Majliss dispose de larges prérogatives législatives et de contrôle sur le gouvernement, mais il ne peut en aucun cas le renverser par une motion de censure. Par contre, il peut censurer un ministre à titre individuel.

  Majliss al Oumma : le parlement

A côté de ce Majlis, il existe dans ce petit émirat, une autre manière pour pratiquer la démocratie quotidiennement. Il s’agit de la Diwaniyates. Chaque citoyen koweïti, peut transformer la plus grande pièce de sa maison en une Diwaniya ouverte au public. On annonce sur une grande carte, déposée devant la maison d’une manière visible et facile à lire, la date, le nom d’ un invité avec qui on va débattre, quelques jours à l’avance, bien entendu.

L’invité est souvent une grande personnalité (émir, Cheikh, député ou ministre..), qui occupe une place importante au sein de l’état. Le débat est franc et parfois dur pour l’invité qui doit répondre avec franchise et sans détour.

Prévisions pour 16 mai : le risque des Salafistes et leurs alliés

Au Koweït, les partis politiques sont interdits, mais les regroupements et les blocs sont autorisés. Le pays est divisé en cinq circonscriptions, le nombre des candidats inscrits définitivement est de 211 candidats dont 17 femmes.

C’est la troisième fois où les femmes participent à un scrutin. Elles ont échoué à deux reprises à se faire élire alors qu’elles constituent 54,7 % des quelques 385.000 électeurs.

Les femmes Koweïties sont hautement diplômées, cultivées et bilingues, elles sont également présentes dans tous les secteurs de l’activité. A force de participer elles finiront par trouver leur place dans le pays que l’on appelle communément « La perle des pays du Golfe ».

Mais pour ce scrutin leurs chances sont minimes en raison de l’esprit tribal où la parole du chef domine les électeurs , hommes et femmes de sa tribu, d’une part, et de l’appel des candidats salafistes à boycotter les candidatures féminines, considérant cela comme un péché [6].

Les Salafistes et leurs amis oublient ainsi que le "Prophète Mohammed" a consulté les femmes pendant les moments difficiles, ils n’ont qu’à réviser leur cours.

En dépit de ces prévisions, d’autres espèrent quand même, que des femmes malgré tout peuvent être élues.

A la marge de ces élections le candidat « Salafiste » Khaled Sultan Ibn Issa a fait publier par son groupe commercial un communiqué de correction expliquant que son groupe ne vends plus et ne commercialise plus sur le marché libanais des produits spiritueux ou la viande du porcs et ses dérivés.

         Koweit City : Tour de la libération

Malheureusement pour lui, le quotidien Koweïti Alamyawm (Le monde aujourd’hui) l’a attrapé avec ce commentaire : « La vérité sur les commerçants de la religion, de l’alcool et de la viande de porc est découverte.... ça suffit ! Après la commercialisation des denrées interdites, il ne faut pas commercialiser les mensonges auprès des lecteurs. La corde du mensonge est courte. » [3]

Ratisser large

Selon les observateurs de la vie politique au Koweït, il y a un réel risque pour que les blocs, des Salafistes présents sous l’étiquette (association pour revivre la tradition), et les Frères musulmans (le mouvement constitutionnel) plus d’autres groupes islamistes, raflent un grand nombre des sièges et deviennent majoritaires.

Les Islamistes ont décidé de participer à ces élections anticipées avec des listes séparées, pour ratisser large, mais une vision et une stratégie claire : l’application du Chari’â (loi islamique). Inversement, les Libéraux et les Indépendantistes entrent dans le combat en ordre dispersé, avec des listes séparées et de multiples visions, ils font tout pour perdre.

Selon la société française IPSOS INTERNATIONAL , les dernières études montrent que la plupart des électeurs vont voter ( 50 %) en faveur des candidats appartenant aux mouvements islamistes, contre 23 % pour les Indépendantistes et 12 % seulement pour les libéraux. [4].

Perspectives

L’Etat du Koweït est la première monarchie arabe qui a opté pour le système parlementaire depuis 1962.

La vraie clé de la stabilité du pays dépend principalement de la cohésion et de la force du nouveau gouvernement et des modalités de la relance économique. Certains craignent qu’un plan de sauvetage de plusieurs milliards de dollars soit avant tout profitable aux hommes d’affaires riches. Tout dépend, donc, de la sagesse du gouvernement et de la ténacité des nouveaux députés.

Nb : Le fond souverain du pays est de 300 milliards de dollars investis aux Etats-Unis et en Europe.[5]

Fayez Nahabieh / 13.05.2009.

Membre « Amis du Monde Diplomatique »

La Réunion France

Références

[1]- Koweït : le parlement dissout, des élections anticipées à la mi-mai. AFP. Publié le 18.03.2009 ;

[2]- Construction d’une raffinerie avec la Chine. www.alwasat.com 12.05.2008.

[3]- Centre Sultan : Nous avons exécuté notre politique déclarée au Liban. www.alamyawam.com 12.05.2009.

[4]- Estimations d’un raz de marée pour les Islamistes aux élections législatives. www.aljazzeera.net 11.05.2009.

[5]- Élection d’un nouveau parlement. http://insidethegulf.com 13.05.2009.

[6]- Kuwait’s Salafis call voting for woman a sin . www.alarabiya.net 11.05.2009.

Références complémentaires

Khorafi warns against return of « tension-provoking » Mps. www.arabtimesonline.com 11.05.2009

Poll candidate calls for hike Kuwatis living standards. www.arabtimesonline.com 11.05.2009

Woman important factor in kuwait’s election campaigns. www.arabtimesonline.com 11.05.2009

Kuwait women aim for third time luck in elections. www.google.com


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • kuwait 14 mai 2009 23:25

    On ne peut rien contre les ignorants comme toi. Tu connais le Koweït ? son histoire ?
    Le Koweït est une démocratie parlementaire depuis 1650 ! alors que notre beau pays ne s’était même pas révolté...

    tu dois avoir honte pour ton ignorance.


  • fouadraiden fouadraiden 14 mai 2009 21:39


    bah veut on peut être nous convaincre que ce spays sont des Etats . ha ah ah ha


    chateau de cartes anglo-américian....


    • kuwait 15 mai 2009 00:10

      L’Emirat du Koweit, le Royaume de Bahrein, L’Emirat du Qatar, les Emirats Arabes Unis, le Sultanat d’Oman, le Royaume d’Arabie Saoudite, la République du Yemen...tous, sont des Etats avec une histoire commune, un heritage commun, des traditions et des cultes communs. Ces Etats mon pauvre ignorant, existaient bien avant les Etats-Unis et certains pays europeens. Les Arabes, de la Peninsule Arabique (évidament on ne mélange pas les torchons et les serviettes), sont ceux qui ont inventé, l’algebre, l’ecriture, l’islam...Pas les maghrébins (femmes en generale prostitue, ne sachant ni lire ni écrire, pompant l’argent de notre beau pays, CMU, ALLOC, des hommes jamais content...) est-ce que le maghreb, je te rappel, n’était que sable, avec des berberes et des chevres, sans culture, rien, makkash (c’est comme ca que vous dites non ?).

      Notre alliance avec l’Occidant, à toujours et sera toujours (insh’Allah lol), viable, Pourquoi ? parce que c’est la seule façon d’avancer et de construire un avenir dans le respect commun de chacun. Vous les maghrébins, vous avez salis l’image des arabes à toujours pomper le fric de l’Etat. Vous ne remercier pas le ciel d’avoir la chance, d’etre en Europe. Il y a que les européens pour vous supporter. C’est pour cela que nous, arabes du Moyen-Orient, avons choisis l’immagration asiatique, europeenne, americaine...à Kuwait City, il y a plus de 167 nationalités qui se cottoient. Et au pays du couscous ?

      Je ne dis pas que nous sommes parfait, nous acceptons la critique, ce n’est pas une honte de voir son voisin reussir dans un certain domaine. On echange. Le monde se construit grace à l’échange et au respect de chaque individu.

      renseigne toi sur le Conseil des Etats Arabes du Golfe (GCC States), plus de frontieres, monnaie unique, libre circulation des biens et des personnes...

      et derniere chose, évite d’utiliser la baniere de l’Islam pour ecrire des idioties, monsieur chateau de cartes


    • fouadraiden fouadraiden 15 mai 2009 00:20

      salam frère


       pourquoi tu m’attaques en insultant les peuples ?

      je ne fais aucune distinction entre les régimes, de l’ouest à l’est.


       je te rappelle qd meme que lors de la première guerre du golfe l’émir du koweit s’est enfui chez son protecteur britannique. un capitaine abandonne til son navire ?


       je ne pense pas que ns ayons affaire a des « populations » dans ces pays,donc ces États ,que les occidentaux ont fondés ,sont fictifs .
       
      ils perdurons le temps du pétrole et des bases américaines qui sont dans la region. vos pseudo états ne contrôlent rien et ne savez rien faire.

      ton frère qui veut ton bien


    • bek 15 mai 2009 12:14

      Bien dit Fouad.

      Tout ces bobards d’elections, de parlement, tous ce manège à longueur d’années pour cacher le vrai donneur d’ordre qui se cache derrière ses monarques Anglo-américains.



    • kuwait 15 mai 2009 13:15

      Plus de 5000 ans d’histoire et tu crois que se sont des États fictifs ?

      L’émir ne s’est jamais enfuis, d’ailleurs aucun membre de la famille royale n’a quitté la principauté. Tu te trompes, c’était le ministre des affaires sociales qui est partis à Londres, par crainte de représailles, car il était d’origine irakienne.

      Si nos liens avec les États-Unis et le Royaume-Unis, sont proches et très étroites, c’est simplement que l’ont partage la même stratégie.

      Tu parles de pétrole, mais vous aussi vous en avez, mais c’est juste que vous êtes corrompus, et sans partenaires fiable. Les gens qui te ressemble, nous envies car ils n’ont que des pierres pour manger. Pourquoi tu ne parles pas des bases militaires américaines en Europe, en Asie ? et des françaises au Maghreb ?je t’informes, par exemple, que le Royaume de Bahreïn n’a plus de pétrole, pourtant c’est une des places financière les plus importantes du monde.

      tu n’as jamais connus la liberté chez toi, c’est pour cela que tu ne peux pas comprendre. On décide beaucoup plus de chose que tu ne penses...300 milliards sont investis rien que par le Koweït, aux États-Unis, en Europe et en Asie. Nous avons des idées, du pétrole, du gaz, de l’argent, une stabilité, une démocratie et surtout la LIBERTÉ et ça, pour toujours...


    • bek 15 mai 2009 14:04

      « Nous avons des idées »


      Ha Ha, d’ailleurs l’histoire des des couveuses au Koweït etait une bonne idée pour désinformer et enrouler les naïfs et faire d’eux des supporters surexcités pour la cause des bébés malmenés par le régime iraquien.


       


    • fouadraiden fouadraiden 15 mai 2009 19:08

      ah bon quelle stratégie partagez- vous avec les américains ? je serais curieux de savoir.

       si j’en juge le poids politique sur le palan international que pèsent les pays du Golfe malgré leurs réserves de pétrole , il est plutôt de nul. non ? à oui c’est toi qui a inventé le zéro...hahha

      en être arrivé à défendre les américains qui sont à l’origine de toutes les guerres et du soutien inconditionnel à Israel ,c’en dit long sur votre aliénation .

      mon pauvre bédouin arriéré, je ne suis peut-être pas libre mais moi je suis indépendant, c’est toute la différence avec vos bédouins-dresseurs -de faucons-qui -se-promènent, -en djellebah-dans-les conférences-internaionales-et -dans -les bordes-des-hotels-occidentaux.


       tu m’as cherché espèce d’inculte sans dignité. vos jours sont comptés dans vos châteaux de cartes américains , alors profite bien des putes et des bateaux avec lesquels les Anglo-Américain vous ont achetés.

       c’est dans le désert qu on aurait dû vous laisser. Vs n’êtes bon qu’à commander des chameaux.


    • morice morice 14 mai 2009 22:58

      article très intéressant, avec plein d’infos : on en redemande !


      • Ramila Parks Ramila 15 mai 2009 23:48

        D’accord avec Morice
        C’est marrant ce système de diwanya, est-ce que les Kowetiens y ont souvent recours ?

        Merci pour l’article, et vivement le prochain, on ne connaît rien de ces régions


      • Nahabieh 16 mai 2009 05:18

        pour morice et Ramila : je vous remercie de votre réaction comme je remercie respectueusement les autres internautes bien entendu.
        Si vous êtes rédacteurs, cela vous donne l’accès sur les articles à publier ou proposés à publier.
        Je vous propose, si vous le voulez bien, d’aller dans l’espace lecture où j’ai déposé un article relativement long, dans lequel je trace la vie d’un poète et philosophe du IX et X siècle.. L’article s’intitule :
        « Voyage imaginaire au-près du Poète des philosophes et du Philosophe des poètes ».
        Donc cet article de 50 pages bien documenté et riche en photos et calligraphies, j’ai parlé dans un paragraphe, d’un sujet méconnu : Les Qarmates.
        En deux mots, les Qarmates ont instauré un état au Bahreïn actuel entre 903 et 977 JC. La gouvernance était collégiale s’appuyait sur un un conseil de 6 personnes qui s’habillaient en blanc, symbole de netteté et de transparence politique et économique. Il y a bcp de critiques à leur égard. Mais que voulez vous c’est l’histoire.
        On a négligé de parler de ce mouvement pendant longtemps. Le livre de référence ou qui fait autorité est celui d’un orientaliste hollandais.
        Depuis peu de temps, on a publié plusieurs livres ce mouvement en langue arabe que je tente de les acquérir dont celui de Madame l’actuelle Ministre de la Culture et de l ’Information du Bahreïn.
        Tout cela est détaillé dans mon article qui est dans l’attente de l’avis des rédacteurs.
        J’avoue avec sincérité que c’est long, c’est difficile de résumer six siècles en deux pages. Si vous le voulez bien, jetez un coup d’oeil. Dans la rubrique culture, j’ai mis deux mots seulement : Voyages imaginaire.

        J’ aimerais bien dire aussi deux mots, avec le respect que doit pour tout le monde, que les femmes maghrébines ne sont pas des prostituées, c’est injuste et indécent.
        Elles sont des vraies combattantes pour la vie. Le pire qui peut arriver à un être humain, n’importe où dans le monde, est d’exposer son corps pour vivre ou survivre.
        J’ai sous la main les déclarations de Monsieur le Ministre des affaires étrangères Koweïti, qui déclare que les pertes des pays arabes sont 2500 milliards de dollars à cause de la crise internationale.
        Si une partie minime de cette somme, a été investie dans l’économie réelle, c’est à dire dans le développement agricole au Soudan, on assura l’auto-suffisance les besoins en protéine d’origine animalière pour le monde arabe entier. Le Soudan, dispose une richesse animalière immense. C’est l’investissement qui fait défaut.
        D’ailleurs, si on admet communément que les deux plus grands greniers du monde sont le Canada et l’Australie, le Soudan, avec ses milliers des hectare arables, sa richesse en eau (le Nil) aurait pu devenir le troisième grenier de la culture vivrière.
        La découverte du pétrole a enfin fini permis de voir le barrage rêvé sur le Nil. Sachez bien que si la Chine se jette sur ce pays, c’est surtout pour sa richesse agricole bien que l’intérêt affiché soit le pétrole. Il faut manger afin de ne pas tomber dans le piège de la prostitution.
        Il vaut mieux allumer une seule bougie au lieu de maudire million fois l’obscurité. D’ailleurs, il n’ y a pas de vérité et de de liberté dans l’obscurité.
        Quant au contrat de raffinerie que j’ai cité, elle sera construite en Chine, donc pas de création d’emploi dans le pays et pas de transfert technologique non plus. Elle sera une transaction financière.

        Quant à l’Alloc ou autre aide, c’est un honneur, un acte de générosité et de noblesse de la part du gouv. ou plutôt du peuple français d’accorder ces aides à toute personnes se trouvant sur le territoire français sans distinction dans le sens large.
        A cela on ajoute que la nationalité française est accordée selon le droit du sol, c’est à dire dès la naissance, la France ainsi, même si on peut tjs trouver qlqs choses pour la reprocher. Elle a intégré des millions des citoyens du monde. Et ce n’est pas un hasard que les citoyens du monde fassent l’impossible pour y venir et y compris bien entendu les gens aisés.
        Les conjoints des français ont également, dans le cadre de la loi, une possibilité sûr de devenir un citoyen français, ce qui permet de travailler, se déplacer et vivre dignement.
        J’ai sous la main, les discours d’hier de quatre candidats de la quatrième circonscriptions au Kuwaït, Messieurs : Mohammed Haief Al Moutayrie, Moubarak Al Wa’allan, Majed Mouusa et Houssein Mazid qui dénoncérentnt activement et prométèrent de régler le problème de « Bedoun », une sorte d’apartide. Les quatre candidats dénoncèrent que ces gens qui vivent depuis des années sur le territoire sont privés de la nationalité du pays avec les avantages qui en résultent.

        Un autre sujet intéressant soulevé par Mohammed Haief Al Moutayrie est la volonté du gouvernement d’exonérer l’Irak de ses dettes de 47 milliard de dollars alors que des citoyens sont en prisons, avec des conséquences désastreuses pour leurs familles, à cause de non paiement de 2 milliards seulement. Si vraiment cette colossale somme est exonorée, on se peser bcp quetions plus tard. A suivre.
        Donc le débat est vif.
        Je vous remercie tous.
        Cordiallement.


      • fouadraiden fouadraiden 16 mai 2009 06:03

        merci pour les prostituées maghrébines. une vraie saloperie l’intervenant kuwait.


      • franck2009 15 mai 2009 21:45

        Pour résumer les islamistes poussent leurs feux, et les US flippent leur race...préfèreront toujours une dictature à leurs ordres, qu’une démocratie qui choisirait de soutenir des intérêts étrangers à la finance occidentale. Ce qui est parfaitement logique, à défaut d’être légitime.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès