Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Et si c’était Manuel Valls ?

Et si c’était Manuel Valls ?

Manuel Valls pourrait être le candidat de la gauche à la présidentielle de 2012. Son parcours plaide en sa faveur.

Un "outsider déterminé"

Le Parti Socialiste doit élaborer son programme, à moins de deux ans de la présidentielle, dans tous les domaines de l’exécutif, du législatif et du judiciaire.
En matière de sécurité, François Rebsamen va présider une commission qui doit plancher d’octobre à février 2011. Pour les retraites des idées directrices ont été élaborées.

Un programme, un projet.

Le projet socialiste devra être celui du P.S. mais aussi servir de base programmatique à toute la gauche qui devra se grouper autour du premier parti de l’opposition. Il faudra trouver des solutions fédératrices pour entrainer des électeurs du P.C., du Parti de Gauche, du N.P.A.,de Lutte Ouvrière, d’Europe Ecologie, des Verts,soit au premier tour, soit au second.

L’antisarkozisme ambiant ne pourra à lui seul servir de politique.Les deux mots"république "et "progrès"ne suffiront pas. Il faudra trancher sur une ligne claire et opérationnelle.

Gérard Collomb, maire de Lyon, ancien soutien de Ségolène Royal, a bien mis l’accent sur les deux lignes qui se font jour au P.S., l’une qui nie les déficits, qui parle d’augmenter la dette publique, qui a la volonté de mener des politiques de relance, l’autre qui prend en compte les déficits, qui veut une politique européenne forte.

Sur la politique étrangère, il reste aussi beaucoup à faire, si on se réfère aux réactions à la déclaration du Président de la République, devant les ambassadeurs, sur le maintien des troupes françaises en Afghanistan. Pour Ségolène Royal il faut"un calendrier de retrait", pour François Hollande "une redéfinition du rôle de la France".
 
Des candidats, un(e) candidat(e) à la présidentielle.

Une fois ce programme élaboré, il faudra un ou une leader pour le porter. Aujourd’hui choisir le candidat ou la candidate à l’élection présidentielle n’est pas d’actualité.Le P.S. attend l’organisation des primaires fin 2011, primaires dans lesquelles les militants, les sympathisants devront choisir démocratiquement.
Tout un chacun voit bien qu’il y a des candidats de première ligne (Martine Aubry, Ségolène Royal, Dominique Strauss-Kahn) et des candidats de deuxième ligne(François Hollande, Pierre Moscovici, Manuel Valls).
 
Les grands prédécesseurs.

Le candidat socialiste quel qu’il soit devra afficher sa compétence, son attachement aux valeurs socialistes, son charisme (les présidents passés ont tous été peu ou prou charismatiques, que ce soit Charles De Gaulle, François Mitterrand, Jacques Chirac ou Nicolas Sarkozy).

En 1981 François Mitterrand s’était inscrit dans la tradition socialiste avec un P.S. rénové mais ancré dans la rupture avec le capitalisme. Ses interventions mobilisaient les foules et son incompétence en matière d’économie ne lui avait pas nui : le dernier quart du 20ème siècle n’était pas encore marqué par l’économisme indispensable. Sa stature avait imposé à tous un programme commun auquel avait adhéré même le parti communiste.

A Lionel Jospin en 2002 avait manqué non la compétence et l’ancrage dans le parti dont il avait été le premier secrétaire,mais son bilan déficitaire en matière de réformes en période de croissance propice, en matière de sécurité et...son absence de charisme.

Les prétendants.
 
  • Martine Aubry première secrétaire du P.S. a été aux commandes en tant que ministre de l’emploi et de la solidarité dans le gouvernement de cohabitation de Lionel Jospin.
  • Ségolène Royal a mené la campagne de 2007 avec 47% des électeurs votant pour elle au deuxième tour.
  • Dominique Strauss-Kahn directeur du Fonds Monétaire International affiche sa compétence économique indubitable.
  • François Hollande, onze ans à la tête du P.S. a gagné toutes les élections sauf les présidentielles.

Ces quatre candidats ont un handicap : ils font partie du carré des éléphants anciennement dénoncés.

Deux candidats ne font pas à tort ou à raison partie de ce sérail : Pierre Moscovici mais il s’est affiché strauss-kahnien et il sera candidat à la candidature si son mentor n’est pas lui-même sur les rangs ; et... Manuel Valls.
 
Manuel Valls, la bonne équation ?

Sa biographie fait apparaitre divers points qui jouent en sa faveur. 48 ans,naturalisé français d’origine espagnole ; maire d’Evry où il n’a cessé de lutter depuis 2001 contre la ghettoïsation des populations émigrées, réélu avec 70% des voix ; député de l’Essonne depuis 2002, réélu avec 60% des voix.

Un grand-père républicain espagnol, des parents artistes renommés.

Partisan dans les années 80 de Michel Rocard et de la deuxième gauche qui s’opposait à François Mitterrand il fut conseiller du même Michel Rocard pour les problèmes étudiants.

Elu à 24 ans au Conseil Régional d’Ile de France, il en sera vice-président. Il fut chargé de la communication au cabinet du premier ministre Lionel Jospin.

Sans tabou

Il s’est plusieurs fois déclaré "blairiste" ( du nom du premier ministre anglais Tony Blair), voire "clintonien" (du nom du président américain démocrate Bill Clinton).
Il met au coeur de ses préoccupations la refondation du socialisme en France, en insistant sur la responsabilité individuelle et le refus de l’assistanat. Dans le débat actuel sur les retraites, l’allongement inéluctable du nombre d’années de côtisation ne lui fait pas peur (si l’on veut bien prendre en compte la pénibilité du travail). Partisan d’un idéal laïque au sein de la société, les quotas d’immigration ne sont pas un tabou pour lui et les opposants aux O.G.M. et au nucléaire ne lui semblent pas apporter de vraies solutions. La légalisation encadrée du cannabis, proposée par son "camarade" Daniel Vaillant, ex ministre de l’intérieur, lui a semblé incongrue.

En 2007 il a été un des lieutenants de Ségolène Royal avant de se démarquer, tout en demandant, après le congrès de Reims, que les tribunaux jugent les fraudes électorales au sein du P.S.

En juin 2009 il a annoncé son intention d’être candidat aux primaires pour la présidentielle de 2012 ; et il a créé un club "à gauche, besoin d’optimisme" qui donne aussi son titre à son blog qui doit populariser ses idées. Il sera d’ailleurs vertement tancé par Martine Aubry.

3 ouvrages, parmi d’autres publiés par lui, donnent une juste idée de son engagement, de son cheminement et de ses propositions : "les habits neufs de la gauche", "pour en finir avec le vieux socialisme", et le plus récent, en 2010 "pouvoir".

Conscient que le sectarisme n’est pas porteur d’avenir, que l’anti-sarkozisme ne peut constituer une politique, alors que les sondages sont dubitatifs sur les solutions que pourrait apporter le P.S., il se méfie de tout bonapartisme : en s’exprimant sur Europe1 il a considéré que c’était une idée absurde de croire que les 59% portés au crédit de D.S.K. au deuxième tour de la présidentielle étaient d’ores et déjà un gage de succès (qu’on se rappelle Edouard Balladur, donné vainqueur, quelques mois avant les élections qui ont vu le succès de Jacques Chirac). Les primaires doivent faire apparaitre les projets des uns et des autres.

Manuel Valls s’intitule lui-même "un outsider déterminé", ayant envie d’agir.

Moyenne des avis sur cet article :  1.44/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • Elisa 6 septembre 2010 11:15

    Si il faut voter pour ce représentant opportuniste de la réalpolitik et du libéralisme au PS, autant dire que le choix offert aux français sera particulièrement restreint.

    A force d’être sans tabou et décomplexé, on ne verra plus du tout ce qui distingue l’UMP et le PS !

    Socialistes encore un effort et vous serez effectivement à droite !


    • LE CHAT LE CHAT 6 septembre 2010 15:58

      autant mettre Gérard Collomb , beaucoup de gens à l’UMP sont plus à gauche que lui !  smiley


    • CoolRaoul CoolRaoul 6 septembre 2010 11:24

      Tant qu’a voter pour un candidat socialiste j’aimerai au moins que ce soit un homme de gauche 

       :/

      • jako jako 6 septembre 2010 11:29

        Bonjour auteur, comme CoolRaoul j’aimerais un socialiste de gauche smiley pour ma part ce ne sera aucun des candidats quel qu’il soit de l’umps


      • Leviathan Leviathan 6 septembre 2010 11:58

        Manuel Valls a participé plusieurs fois aux réunions annuels du « Groupe Bilderberg » de David Rockefeller...

        http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2010/06/21/bilderb erg-historique-des-participants-francais-iii-2002-201.html

        Si vous cherchez un candidat de gauche pour lutter contre la mondialisation et l’empire américain, vous vous trompez de cheval...


        • Agor&Acri Agor&Acri 6 septembre 2010 17:33


          et pour avoir une vision plus complère du personnage,
          vous pouvez vous reporter au MESSAGE N°8 du 20 /10/09
          sur le forum LE SILENCE DES LOUPS (Décryptage d’un monde interdit aux moins de 16 dents)

          dont voici un extrait :
          _______________
          //...
          Prenons ici un exemple concret pour que vous puissiez palper la réalité que j’évoque :
          Manuel Valls / Franc-maçonnerie / Bilderberg / candidature à l’élection présidentielle.

          Souvenez-vous, en juin 2009, les medias ne parlaient que de cela :
          Valls-Europe1
          Créé le 14/06/09
          « Clairement, je serai candidat à des primaires pour représenter les socialistes et la gauche à la présidentielle », a lancé Manuel Valls dans un entretien publié dimanche par le JDD.
          Valls-NouvelObs
          Manuel Valls se déclare candidat à la présidentielle de 2012
          Aujourd’hui, vous confirmez que [la présidentielle de 2012] est votre objectif ? “Oui” a répondu Manuel Valls à Jean-Pierre Elkabbach sur Europe 1 ce lundi matin à 8h20.

          Mais ce qu’aucun média ne vous a dis, c’est qu’un an auparavant, en juin 2008, Manuel Valls à participé au rassemblement du Groupe Bilderberg, qui a eu lieu à "Chantilly, Virginia, USA" du 5 au 8 juin 2008.
          Valls-contre-utopie
          Ce qui avait déjà fait dire à certains vilains adeptes des conspirations, qu’il pourrait vraisemblablement se positionner sur une trajectoire présidentielle.

          En effet, au cours des dernières décennies, plusieurs personnalités politiques en devenir se seraient fait adoubées par les « élites » de Bilderberg avant de poursuivre leur ascension.
          Savez-vous que la fiche de Maunel Valls sur Wikipedia a fait l’objet d’une « guerre d’édition »
          (relatée ici en décembre 2008 : Valls-contre-utopie.com/propagande)… et que se sont les « obscurantistes qui ont eu le dernier mot = sa fiche ne mentionne finalement pas sa participation au Bilderberg 2008.
          Seuls ses liens avec la franc-maçonnerie sont succinctement mentionnés
          Valls-wikipedia
          Manuel Valls a été par ailleurs franc-maçon affilié au Grand Orient de France, mais il affirme ne plus être actif depuis longtemps et en avoir démissionné.
          On notera au passage : « Il vote avec d’autres élus de gauche «  pour » la réforme du titre XV de la constitution permettant la ratification du Traité de Lisbonne (2007) lors du Congrès du Parlement français le 4 février 2008 ».
          Ce que la fiche ne donne pas non plus comme détails :
          Manuel Valls, apparaît dès ses années fac à Tolbiac comme l’ami très proche de celui qui deviendra Grand Maître du Grand Orient de France en 2000 : Alain Bauer. Celui-ci est aujourd’hui parrain du fils de Manuel Valls.

          Que reste-il sinon l’internet libre pour accéder à de vraies informations ?
          (Libre, mais pour combien de temps encore ?)

          Croyez-vous que la parole est libre sur les sites des medias officiels (de gauche comme de droite) ?
          Savez-vous que les forums des sites mentionnés plus haut (Europe1.fr, nouvelobs.com,…) sont purement et simplement censurés et que les commentaires mentionnant la présence de Valls à Bilderberg ne sont pas parus ?!?

          Quelle est le vrai visage de nos grands medias ?
          Liberté d’expression ? équité ? libre accès à l’information pour le plus grand nombre ?
          Tout le contraire.
          Campagnes de dénigrement, process d’exclusion et de marginalisation, débats télévisés à charge (ou à décharge) sous de faux airs de débats contradictoires, medias unanimes faisant passer pour naturelles et évidentes des contres-vérités ou affirmations pour le moins sujettes à caution, etc, etc…
          //...
          ___________

          Valls fait partie de la mafia ploutocratique et ne représente aucune espèce d’alternance politique.
          Tout le contraire.


        • clostra 6 septembre 2010 12:42

          Je ne connais pas DSK donc je suis surprise qu’on lui attribue autant de points. Bon, je lui donne un point supplémentaire puisque de toutes façons il ne se présentera pas.
          Quand donc cessera-t-on de nous présenter des bêtes politiques ? Nous on veut des gens qui ont un vrai métier, qui sueront pour servir leur concitoyens avant de retrouver leur place dans la société civile.
          Les bêtes de com, on connaît ! des formations de « vendeurs » capables de vous vendre n’importe quoi et de « tuer » (ce terme, je l’ai entendu dans une session de...formation ! « vous devez tuer votre concurrent » - alors j’ai dit « mais, moi je travaille en milieu de la santé, ce que vous me demandez est impossible ! »)

          Copie à revoir !


          • morice morice 6 septembre 2010 13:04

            un soutien de Castro qui vient prroposer la droite du PS : décidément vous êtes mûr pour finir votre retraite chez Riposte Laïque : Valls, c’est un Besson en puissance..... le même racisme sous-jacent, la même tentation de trahison, les mêmes goûts pour les idées de droite.

            Chez les garçons coiffeurs, il a un avenir, mais pas au PS.....


            • clostra 6 septembre 2010 14:23

              Malhonnête et retord : c’est bien pour faire des bigoudis et des frisettes !


            • morice morice 6 septembre 2010 13:06


              Elu à 24 ans au Conseil Régional d’Ile de France, il en sera vice-président. Il fut chargé de la communication au cabinet du premier ministre Lionel Jospin.

              si c’est lui qui a suggéré de dire à la télé que le projet n’était pas socialiste , bravo c’est du grand art et le roi de la gamelle !


              • morice morice 6 septembre 2010 13:07

                «  »les habits neufs de la gauche« , »pour en finir avec le vieux socialisme«  »
                pour le remplacer par la droite : super !


                • morice morice 6 septembre 2010 13:08

                  Manuel Valls s’intitule lui-même « un outsider déterminé »

                  on va l’appeler perdant même pas magnifique, ça sera plus juste.


                  • Fergus Fergus 6 septembre 2010 13:17

                    Bonjour, Roumestand.

                    Je ne crois pas un instant que Valls ait la moindre chance de s’imposer au sein du PS tant il est marqué à droite du parti et peu capable de rassembler sur son nom un large éventail d’électeurs de gauche. Mon avis est qu’il pousse les feux pour se positionner en tant que ministrable dans un poste important, voire un ministère d’Etat.

                    Pour ce qui est de Jospin, ce ne sont ni son manque de réformes ni son absence de charisme qui l’ont condamné, mais la multiplication des candidatures à gauche. Un syndrome qui pourrait d’ailleurs très bien se reproduire en 2012 si l’on n’y prend pas garde. J’ai d’ailleurs consacré un récent article à ce danger : « Présidentielle 2012 : Marine tend un piège  ».


                    • brieli67 6 septembre 2010 16:09

                      Non ! Fergus !


                      Jospin n’avait qu’à partir en campagne pendant un an et laisser se dépatouiller le Chichi.
                      Valls a été un de ses chouchous, Mosco et Allègre aussi ! Pourquoi ? 

                      L’hécatombe en Franche-Comté. Que du bling_bling pour capter une audience verte... 
                      La Gauche regagne des élections depuis le départ des sénateurs_maires 

                       

                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 6 septembre 2010 13:21

                      En 2002, il prend position contre un magasin Franprix de sa ville qui avait choisi de ne vendre que des produits hallals .

                      Si c’ est ça qui t’ embête Morice , tu peux ouvrir un Maxi-Morice en produits hallals dans sa ville ....


                      • clostra 7 septembre 2010 12:46

                        ça ne va pas Roclamadour ! C’est dans ce Franprix qu’on trouvait le meilleur PQ de la ville ! (maxi roll par 4 et non par 8 comme à Fourac)
                        Il faut de tout pour faire un monde !


                      • Guy Liguili Guy Liguili 6 septembre 2010 13:40

                        Manuel Valls peut-être beaucoup de chose, il peut même être candidat du PS mais certainement pas candidat de la gauche ou alors l’appellation « gauche » a autant de signification que « démocratique » dans République Démocratique du Congo ou « populaire » dans Union pour un Mouvement Populaire ou République Populaire de Chine


                        • kiouty 6 septembre 2010 15:49

                          Ou que « agricole » dans « crédit agricole »...


                        • Pyrathome pyralene 6 septembre 2010 13:51

                          Manuel Valls pourrait être le candidat de la gauche à la présidentielle de 2012

                          pourrait  smiley

                          heureusement que ce n’est que le conditionnel....

                          de la gauche....  smiley

                          s’il l’était, ça se saurait.....
                          il ferait mieux de signer à l’UMP tout de suite, il pourrait avoir ses chances....


                          • liberta 6 septembre 2010 13:59


                            Manuel Valls est un agent de BILDERBERG

                            lire ici :http://www.contre-utopie.com/propagande_mediatique/manuel-valls-bilderberg/

                            Si DSK ne se présente pas comme sans doute, Manuel Valls en 2012 serait son remplaçant pour continuer les méfaits des banksters du NOM

                             


                            • kiouty 6 septembre 2010 15:46

                              Arretez avec vos conneries de bilderberg...

                              Et aussi celles qui consistent a dire que le PS est de gauche...

                              Ca devient grotesque a force !

                              Quant a Valls, si il est president de la republique espérons qu’il ne fasse pas de la France un pays avec que des whites et des blancos...


                              • foufouille foufouille 6 septembre 2010 15:47

                                « Un grand-père républicain espagnol, des parents artistes renommés. »

                                typique bobo

                                en gros une charogne de gauche


                                • Traroth Traroth 6 septembre 2010 16:07

                                  Non, pas de gauche.


                                • Traroth Traroth 6 septembre 2010 15:52

                                  Valls a copiné tellement ouvertement avec Sarkozy qu’il est complètement grillé, de toutes manières. Je ne comprends même pas pourquoi on discute de ça. Ça n’a absolument aucune chance de se produire. Valls est fini, politiquement. Il va juste mettre plusieurs années à le remarquer. J’ai souvent observer que le politique grillé avait tendance à ne pas remarquer qu’il l’était : Giscard, Fabius, Juppé. Ils ont tous continué pendant des années à faire de la politique en attendant l’opportunité de se faire élire président (réélire, pour Giscard), ce qui était absolument impossible. Tout le monde était conscient que ça n’avait aucune chance de se produire, sauf eux, apparemment...


                                  • LE CHAT LE CHAT 6 septembre 2010 15:53

                                    le profil type de l’opportuniste pour une alternance parrainée par le FMI , Barosso , Bilderberg & CO ! un DSK en plus jeune .............


                                    • ELCHETORIX 6 septembre 2010 17:28

                                      Bonjour l’auteur ,
                                      En ce qui me concerne , d’habitude je suis tolérant ou prêt à faire des compromissions avec des adversaires idéologiques , mais là , ayant une telle aversion envers les responsables du PS que je rejette toute idée que l’un d’entre-eux reviennent aux manettes du pouvoir !
                                      Je ne pourrais pas de nouveau , supporter un « nouveau gouvernement » , composé
                                      des Eléphants de ce PS , qu’ils soient anciens ou nouveaux .
                                      RA .


                                      • Danielle2 6 septembre 2010 20:11

                                        Elechetorix - c’est pas sympa ta réflexion, car si tu crois que les PS n’en ont pas marre de voir les bobines de ce gouvernement que nous supportons depuis des siècles... tu es égoïste quand même un peu notre tour !!! et puis ce ne seront peut être pas les éléphants au gouvernement si tu votes ségolène, elle aussi, je suis sûre qu’elle ne les veut plus.
                                        mais sarko, bertrand, copé, woeurt, morano encore 5 ans par pitié, non mille fois non, les 7 hopitaux qui resteront ouverts la nuit, ne suffiront pas à accueillir tous ceux qui vont avoir un AVC


                                      • ELCHETORIX 6 septembre 2010 20:57

                                        Mais Dany , je n’ai jamais voté à droite , tu ne penses pas me cataloguer à l’UMP , lis une partie de mes commentaires tu cliques sur mon avatar et tu suis , il y en a plus de mille et tu constateras de quel coté je suis !
                                        Et l’avatar , lui même n’a pas été choisi par hasard , el Che Guevara de la Serna ça t’interpelle !
                                        Je suis pour un renouvellement total du système de cette République , dont le non cumul des mandats , des élections proportionnelles , la nationalisation des banques et des sociétés d’assurances , pas de sociétés de crédit à taux d’usure , et tutti cuanti dont des responsables politiques et des « autorités » au SERVICE du peuple et des citoyens de l’HEXAGONE , pas des huluberlus qui se vautrent dans la démagogie , le luxe tapageur , l’arrogance et le mépris des gens ordinaires comme moi , cela vous va comme précisions ?
                                        Hasta la victoria siempre !y que vivan FIDEL y HOGO !
                                        RA .
                                        bon à plus


                                      • leypanou 6 septembre 2010 18:01

                                        « Partisan dans les années 80 de Michel Rocard et de la deuxième gauche » : autrement dit, vers les années 80, il était déjà de droite ! Je pense qu’il est plus rapide pour lui de rejoindre le groupe de Jean-Marie Bockel, la Gauche Moderne, en attendant mieux. Là, il sera en terrain idéologique connu et ne sera pas dépaysé. De toute façon, quelqu’un comme lui n’aura aucun mal à rejoindre l’équipe à Sarkozy, s’il y a encore « ouverture ». Si c’est parmi les « collaborateurs » de Rocard qu’on trouve le plus de personnes qui ont « collaboré » avec la droite, ce n’est pas pour rien.


                                        • clostra 6 septembre 2010 19:03

                                          Alors, les pro, on vous attend !
                                          C’est marrant il y a des gens qui enfourche toujours le mauvais cheval...
                                          Tiens, j’ai fait une petite expérience que vous devriez tenter : je suis montée sur ma balance (oui un massacre, je sais) et j’ai piqué un fou-rire. Essayez !
                                          Non, rien, je passais par là.


                                          • cantalouse* 6 septembre 2010 21:14

                                            et bien les posts sont très intéressants ,j’y apprends que bauer est le parrain du fils de valls.
                                            bauer à qui a été décerné par les américains le trophé award de big brother.
                                            cet homme est un proche de sarko ,un ami de l’ombre et il équipe les villes de caméras de vidéos surveillance .

                                            alors si valls est de gauche ,le ps est fini...
                                            de plus il fait souvent parti des invités de sarko lors de voyages à l’étranger.

                                            tout pour plaire manu !


                                            • galien 7 septembre 2010 09:00

                                              Le rêve des collabos qu’un stay behind soit élu.


                                              • Krokodilo Krokodilo 7 septembre 2010 09:58

                                                Pourquoi pas Montebourg ? Au moins, il a bossé, par exemple en présidant la commission parlementaire sur la mafia des tribunaux de commerce.
                                                Quant à DSK, c’est un excellent candidat de l’UMP.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

PS


Palmarès