Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > Politique > François Hollande ou la stratégie du boxeur

François Hollande ou la stratégie du boxeur

Ceux qui attendaient un président accablé par la conjoncture économique et les courbes croisées de popularité et de chômage en sont pour leurs frais. La meilleure défense étant l'attaque, François Hollande a tenté de briser son image d'éternel indécis pour s'affirmer en chef décidé. Avec un objectif déjà atteint. Faire passer le message qu'il y a un pilote dans l'avion.

Il plie mais ne rompt pas. Particulièrement décontracté, c'est un président serein qui a répondu aux questions de la presse ce 16 mai. Suffisamment à l'aise pour transformer le boulet de sa cote de popularité en faire-valoir d'un président courage.

La grande force de François Hollande c'est d'être un boulimique de travail. "Il ne sait que travailler" dévoile dans un entretien accordé au Monde Pierre Favier, ancien chef du service politique de l'Agence France Presse (AFP), coauteur du documentaire Le Pouvoir avec Patrick Rotman. C'est cette machinerie intellectuelle qui lui a permis de faire un sans faute dans les réponses apportées aux nombreuses et diverses questions posées par les journalistes lors de la conférence de presse organisée à l'Elysée.

Pierre Favier permet de comprendre le tournant du quinquennat qui s'opère sous nos yeux. "Entre le début du tournage, en mai 2012, et la fin, en janvier 2013, avez-vous vu François Hollande changer ?" l'interroge Thomas Wieder le journaliste du Monde.

La réponse est éclairante : " En mai-juin, il était encore tel que je l'ai connu quand il était premier secrétaire du Parti socialiste : souriant, aimable, détendu, à l'écoute, tutoyant ses collaborateurs. Au retour des vacances d'été, il est devenu très différent : plus ferme, plus autoritaire, plus distant. Quelque chose a changé chez lui pendant l'été, peut-être à cause des critiques déjà très dures dont il a commencé alors à être l'objet, ainsi que de la dégradation du climat économique et social. Tout a rejailli sur l'atmosphère à l'Elysée. On a vu alors un président plus sévère, parfois cassant, souvent agacé, voulant montrer qu'il est le patron. Un sujet peut le rendre particulièrement dur : ses discours, qui ne correspondent pas à ce qu'il a en tête, et qu'on lui rend trop tard, à son goût, pour qu'il puisse les retravailler. On a découvert alors un François Hollande très différent de celui qu'on dépeint d'habitude. Un homme beaucoup moins rond et conciliant qu'on ne l'imagine. Quelqu'un qui peut être assez froid, dur, exigeant, impatient".

Un patron qui aime mettre en concurrence ses collaborateurs mais aussi ses ministres pour mieux les jauger. Un vieux réflexe conservé du PS où l'art de diviser pour régner lui a assuré une décennie de pouvoir mais aussi tiré de son passé de conseiller à l’Élysée sous François Mitterrand. Une période riche pendant laquelle, comme le notent Raphaëlle Bacqué et Ariane Chemin, "de l'antichambre, le jeune Hollande avait suivi les ballets de courtisans, les jeux de chausse-trappes, toutes ces personnalités qui prenaient la lumière et parlaient à la place de Mitterrand".

Le contraste entre ces lumières passées et la grisaille actuelle est frappante. Pauvreté en figures politiques, absence de flamboyance, casting un peu terne les équipes de François Hollande sont à l'image de leur patron, bosseuses mais sans cette étincelle qui accroche l'œil et marque les esprits. Un peu somme toute comme si la folie de la politique avait cédé le pas à la morosité, aux énarques en costumes sombres aussi sérieux qu'ennuyeux.

Le député- socialiste Pascal Cherki avait le 25 mars dernier traduit ce sentiment dans une charge aussi violente que caricaturale. "Quand on est président de la France, on n'est pas conseiller général d'un canton".

Pourtant, derrière ses rondeurs, François Hollande serait un faux mou mais un vrai dur. Un profile qui explique pourquoi ce président socialiste se coule si bien dans la trace de Nicolas Sarkozy après avoir fustigé l'omniprésidence. A trois différences majeures près. Tout d'abord le respect de la fonction de Premier ministre. Ensuite une incapacité à imposer le tempo médiatique tel que son prédécesseur l'avait fait dans sa première partie de mandat. Enfin, une maîtrise de soi hors du commun qui tranche avec l'extrême nervosité du précédent locataire.

Gérard Courtois, toujours pour Le Monde s'est interrogé un temps sur le fait de savoir si Hollande, ce n'était pas finalement "du Jospin à l'envers". Les quatre années brillantes de Lionel Jospin et de sa dream team gouvernementale de 1997 portés par le grand dessein de la mise en oeuvre de l'euro se sont soldées, contre toute attente, par un calamiteux 21 avril 2002. A l'inverse note Gérard Courtois, "L'actuel locataire de l'Elysée semble prêt à endurer quatre années calamiteuses, avec l'espoir de voir, en bout de course, sa politique et sa ténacité reconnues et récompensées".

Le pari est audacieux mais il explique cette capacité à se courber sans rompre, de serrer les dents, le temps que l'orage passe. La conférence de presse du 16 mai s'inscrit dans cette stratégie. Le message est clair. Le président a fait sienne la devise de la mairie de Paris : "Fluctuat nec mergitur". Le bateau est certes balloté par les flots, il tangue mais ne coulera pas. Il a surtout à sa tête un capitaine déterminé qui tel un boxeur est dans les cordes et encaisse. Mais ce n'est que dans l'attente de décrocher au moment opportun, dans une ouverture rapide, l'uppercut de la victoire.



Sur le même thème

La cohabitation à la sauce hollandaise
Le Président @FHollande chez @JJBourdin_RMC : les questions qu'on aurait aimé lui poser
Tuez le messager !
Aux marches du palais
François Hollande : grincement de dents à l’arrivée de Manuel Valls à Matignon


Les réactions les plus appréciées

  • Par Ariane Walter (---.---.---.66) 18 mai 2013 15:15
    Ariane Walter

    Hollande est un kapo innommable et l’auteur un paillasson.


    Quant a la stratégie de Hollande , il a avec lui la presse, la finance, le medef, et la droite. 
    Avec ça, même s’il se met un pot de chambre sur la tête, on dira : oh ! Le beau chapeau !

    C’est un ruffian qui vole et trahit sa nation. Mais la patience des pauvres a ses limites !
  • Par Jean-Paul Foscarvel (---.---.---.60) 18 mai 2013 10:30
    Jean-Paul Foscarvel

    Le problème, c’est qu’il croit au marché !

    A partir de là, la seule réponse possible, c’est effectivement la compétitivité.

    Sauf que la crise vient justement d’un excès de compétitivité. C’est l’hyper-productivité du travail qui nous ruine, et non l’inverse.

    Toutes ses mesures et celles des eurocrates ne font que nous enfoncer dans un marécage sans fin.

    Il va casser le monde du travail, détruire physiquement et moralement les salariés, anéantir la consommation, détruire les familles, ruiner la santé des citoyens, abolir le secteur public, et à la fin, augmenter les déficits et faire exploser la dette.

    Mais bien entendu, il restera droit dans ses bottes.

    Ras la bol de ces politiciens qui remplacent la réalité sinistre par des discours manipulateurs !

  • Par pensesy (---.---.---.158) 18 mai 2013 10:58
    pens4sy

    Autoritaire avec ses sous-fifres peut etre, mais avec ses maîtres, il est servile.
    Perso, je le trouve minable.

  • Par Upoz (---.---.---.100) 18 mai 2013 14:52
    Upoz

    La France n’étant plus souveraine, fédérée à une europe fédérale, elle même fédérée à l’ordre mondial financier (désolé pour les répétitions), Hollande n’est pas un chef d’état, il est tout au plus un duc ou un comte .
    Nous somme revenus à un système féodal mais mondialisé pour le coup et nous savons comment la féodalité a terminé ...

Réactions à cet article

  • Par TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE (---.---.---.22) 18 mai 2013 10:16
    TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE

    LUI AU MOINS NE MAGOUILLE PAS

    son préfécesseur et ses sbires GUEANT.....GUAINO...HORTEFEUX . BALKANY..COPE...TAKKIEDINE

    qui pretait a tout le monde( comme tapie) SES RIADS.......YACHTS ET PISCINES PAYES PAR LE TRAFIC D ARMES

    • Par Martha (---.---.---.148) 18 mai 2013 10:42

       Tout comme eux il participe au mensonge au sujet de la Syrie.
        Al Hassad lutte pour préserver l’indépendance de son pays. FH, lui, nous dilue dans une Europe indéfinissable, soumise au néo-liberalisme et à la toute puissance de la « finance » « mondialisée ».
       Casser la France à coup de dynamite pour « l’intégrer » ou plutôt la plonger, anéantie, dans ce bourbier ingérable, au plus vite*, semble être sa principale préoccupation.

       5 - 1 = 4  ! Bon sang que c’est long !

      PS * En quatre ans il va faire le maximum pour rendre ce processus irréversible !

    • Par Mr Dupont (---.---.---.198) 18 mai 2013 11:26

      Mr Tousensemble

      En parlant de riads jetez un oeil la -dessus :

      http://24heuresactu.com/2011/03/08/...

      On vous pardonne votre sectarisme  : votre amour pour Mr Hollande en est la cause

    • Par Akerios (---.---.---.235) 18 mai 2013 15:31

      Edifiant !

  • Par TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE (---.---.---.22) 18 mai 2013 10:17
    TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE

    grace a lui on aura un ministre des finances et du social..........europeen !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Par Jean-Paul Foscarvel (---.---.---.60) 18 mai 2013 10:30
    Jean-Paul Foscarvel

    Le problème, c’est qu’il croit au marché !

    A partir de là, la seule réponse possible, c’est effectivement la compétitivité.

    Sauf que la crise vient justement d’un excès de compétitivité. C’est l’hyper-productivité du travail qui nous ruine, et non l’inverse.

    Toutes ses mesures et celles des eurocrates ne font que nous enfoncer dans un marécage sans fin.

    Il va casser le monde du travail, détruire physiquement et moralement les salariés, anéantir la consommation, détruire les familles, ruiner la santé des citoyens, abolir le secteur public, et à la fin, augmenter les déficits et faire exploser la dette.

    Mais bien entendu, il restera droit dans ses bottes.

    Ras la bol de ces politiciens qui remplacent la réalité sinistre par des discours manipulateurs !

  • Par pensesy (---.---.---.158) 18 mai 2013 10:58
    pens4sy

    Autoritaire avec ses sous-fifres peut etre, mais avec ses maîtres, il est servile.
    Perso, je le trouve minable.

  • Par taktak (---.---.---.130) 18 mai 2013 12:00

    Analyse interessante de la forme ;

    Sur le fond, voici une autre analyse de cette interview.

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/refusons-la-mascarade-de-la-135931

  • Par heliogabale (---.---.---.34) 18 mai 2013 12:45
    heliogabale

    Très drôle les analyses politico-psychologique...

    On peut lire sur son visage le même effroi que l’on pouvait lire sur celui de Sarkozy...il n’a aucune chance de s’en sortir...il sera balayé dès le premier tour s’il se présente en 2017 (sauf si l’UMP s’effondre).

    A la différence de Sarkozy, il ne peut pas jouer sur les thèmes identitaires pour se relancer...

    En 2013, la récession sera de 0,5% à 0,8% donc on atteindra les 3,6 Millions de chômeurs. La réforme des retraites qu’il aura fait voter le fera plonger à 15% de popularité. Le déficit sera environ à 4,2% du PIB. En mars 2014, il se prend une première raclée aux municipales puis une deuxième raclée en juin 2014 au européennes. Le chômage sera à 3,7 - 3,8 Millions (plus de 12%). Il se résigne à un gouvernement d’union nationale (avec centristes et UMP light). Premières désertions au PS et également à l’UMP. Fin 2014, le chômage atteint presque la barre des 4 millions, nouvelle année de récession avec -0,2%, le déficit est à 4,0% du PIB...

    En fait, mon scénario est tellement noir que je le vois mal ne pas dissoudre l’assemblée nationale en 2015. Logiquement, et ça ne me fait pas plaisir de le dire mais le FN+dissidents UMP devrait former le premier parti de France.
     

  • Par barbouse, KECK Mickaël (---.---.---.240) 18 mai 2013 13:13
    barbouse, KECK Mickaël

     la tire aux flans sive est déclarée...

    ce passage en force de la loi sur l’adoption plénière pour les couples homosexuel est une déclaration de guerre de civilisation qu’il va perdre.

    Malheur aux vaincus.

    Cette démonstration de pouvoir oligarchique via les roueries de la politique politicienne qui pense que par la loi elle peu tout se permettre au détriment des plus faibles derrière la vitrine d’une fausse moral au service de l’oligarchie est effectivement le signal d’une montée sur un ring, vous le donner gagnant ?

     je vous annonce dés aujourdh’ui que sa défaite et les humiliations qu’il subira en retour n’en sera que plus cuisante. le pactte laique et républicain a été déchiré hier, la constitution n’est plus garante de l’égalité entre les familles, les sensibilités et les enfants. Il deviens officiellement celui qu’il faudra détruire pour surmonter l’humiliation subie.

     il a voulu la discorde et jeter les homosexuel en pature a la frustration populaire en temps de crise, il obtiendra la concorde des forces motivés pour le détruire lui et son atteinte au caractère sacré de la famille où l’individu n’est pas réductible a une valeur marchande. il viens de créer une france où l’homme courageux pour en affronter les danger et en réguler la violence le fait au risque de voir ses enfants finalement adoptable par un couple lesbien construit autour de la détestation de l’homme et du patriarcat.

    En cela, sans même rentrer dans des considération plus spirituel et la construction d’une fiction de filiation par l’état, ni l’impossibilité qui sera grandement destructrice pour les homosexuel, d’empecher les formes de rivalité mimétique entre famille hétéro et couple homosexuel avec enfant que la loi prétendra mettre a « égalité pendant que la réalité et ses affrontement feront la différence...

    , il viens de créer une France sans grandeur ni honneur accessible pour un homme et un père véritable autrement que dans la destruction de ce régime qui exige de lui force travail et sacrifice, mais qui, s’il tombe et se tue au travail ou pour la France, verra sa descendance réduite a une négation de sa bravoure, de son courage et de sa virilité, au profit d’une théorie du genre qui n’est rien d’autre que de la haine de l’homme, du néo esclavagisme afin de le rendre servil au pouvoir de l’argent en l’endoctrinant dés l’enfance, en futur »esclave heureux ayant un rapport marchand a son propre corps rendu moralement acceptable« , 

    françois hollande n’a jamais été mon président, pas plus que son prédesseur, pour atteindre ce rang dans mon coeur il faut être capable d’être estimable et honorable, mais dorénavant, il deviens mon ennemi, parce que c’est lui où l’avenir digne des enfants de ma famille dans une société où être un homme n’est pas voué a être émasculé par la théorie du genre, voué a n’être réduit qu’a l’état de donneur de sperme pour couple lesbien devant »la loi« de ce régime, voué a ne devenir d’un esclave soumis qui ne pourra plus s’appauyer sur sa virilité pour se soustraire aux abus du pouvoir en place, voué a être constamment sous un délire organisé autour d’un usage de l’histoire instrumentalisé pour hair l’homme et surtout sa dimension paternel jusqu’a l’humiliation que représente cette loi.

    non pas le fait que les couples homosexuel peuvent se marier dans une mairie et faire une fête pour consolider leurs couples, mais qu’ils se construisent dans la haine et la négation principalement de la paternité au début, de la maternité par la suite...

    françois, tu t’es cru tout permis, tu as voulu jouer le président avec ta capacité a utliser les appareils politiques et médiatique, montrer de quoi tu étais capable en humiliant quelques pères qui ont eut le malheur de faire des gosses a des lesbiennes en étant traiter comme des merdes et rejeté de toute dimension paternel avec »ta loi", plus dur sera la chute...

    vous parlez de tolérance, mais vous vous en prenez en enfants, et surtout, on vois où est la haine, le mépris et l’abus de pouvoir politique. la riposte ne sera pas laïque cette fois, mais profonde, durable et efficace. 

    amicalement, barbouse.

  • Par walter99 (---.---.---.20) 18 mai 2013 14:17

    Hollande est un fin stratège :tous ceux qui l’ont sous estimé s’en sont mordu les doigts . Il laisse venir et il frappe à bout portant : Hollande a piégé la droite qui s’est enfoncée tête baissée pour soutenir les restes idéologiques agonisants du néolibéralisme (qui n’a rien à voir avec le libéralisme) et aussi tête baissée au soutien des groupuscules intégristes sur le mariage pour tous. Hollande ne peut pas annoncer le Krach qui se rapproche ce serait irresponsable et provoquerait une panique,il doit rassurer et gérer la fin du délire néolibéral qui actionne la planche à billets à fond (Qe1, Qe2, Qe3 et chez nous "assouplissement monétaire) on en est à 5000 milliards de papier imprimé depuis 2008 ça ne montera pas jusqu’au ciel ,ne croyez pas ces bobards , l’Allemagne a 2000 milliards de dette et ne rembourse pas un centime .Le défaut général se prépare ,le Grand Rasoir comme à Chypre va passer (60% de taxe sur les dépôts du jamais vu et l’UE prépare une directive qui le permettra partout . Ecoutez Delamarche ou Jorion pour comprendre ,ils avaient prédit la crise .Hollande pilotera le retour à l’économie réelle et c’est bien que ce soit lui et pas un jouet aux mains du lobby bancaire comme le petit d’avant . :

    • Par Ariane Walter (---.---.---.66) 18 mai 2013 15:17
      Ariane Walter

      Il frappe a bout portant des adversaires pieds et poings liés pour bouffer et vivre.

      Sûr , c’est un héros !
    • Par walter99 (---.---.---.20) 18 mai 2013 15:41

      Non il frappe en face comme il a eu NS en face qui croyait n’en faire qu’une bouchée . L’UMP arbitrait toujours en faveur des rentiers il n’a jamais voulu taxer les exilés Français de Suisse comme le proposait les Suisses .Le moment voulu ,quand ce sera possible Hollande n’hésitera pas une seconde à taxer les fraudeurs des « paradis » et ce temps se rapproche très vite ,le consensue des états aux abois monte ,monte . La rêve de NS était d’avoir un gros compte ou de gérer un fonds d’un milliards c’est vraiment minable :56% des français ne veulent plus de lui

    • Par Ariane Walter (---.---.---.66) 18 mai 2013 20:07
      Ariane Walter

      Non. Mais on est bien d’accord : sarko et Hollo, Charybde et Scylla !!!

  • Par Upoz (---.---.---.100) 18 mai 2013 14:52
    Upoz

    La France n’étant plus souveraine, fédérée à une europe fédérale, elle même fédérée à l’ordre mondial financier (désolé pour les répétitions), Hollande n’est pas un chef d’état, il est tout au plus un duc ou un comte .
    Nous somme revenus à un système féodal mais mondialisé pour le coup et nous savons comment la féodalité a terminé ...

  • Par Akerios (---.---.---.235) 18 mai 2013 14:55

    Et bien un ensemble de lois vient de passer.

    Oui avec la chaude approbation de la droite, du MEDEF et de sa présidente Laurence Parisot notre président François Hollande au nom du PS a aussi réussi une nouvelle avancée anti-sociale . Laurence Parisot au nom du MEDEF a présenté un ensemble de lois anti sociale pour casser le code du travail c’est l’ ANI  !

    Les textes de lois anti-sociaux présentés par le MEDEF on été voté en grande urgence .

     En recourant au « vote bloqué » pas de débats ! pas de publicité ! ici on parle de l’argent donc choses sérieuses qui méritaient bien cette diversion.

    Mais attention nous n’avons ici qu’un trahison ordinaire de François Hollande et donc du PS !

    Maintenant le plus sérieux va suivre pour notre président : il faut taxer les retraites avec un impôts spécial ; augmenter la TVA... c’est ça la TVA sociale ; baisser les petits livrets d’épargne et les taxer plus lourdement ; mettre de nouvelles taxes sur les assurances vies ou les surtaxer ; augmenter les impôts sur les carburants, le tabac , les alcools.

    Mais je ne vous ai pas tout dit après les 20 milliards donnés en cadeau au monde de la finance et des entreprises François va faire bien mieux au 1 Aout !!!!!!!!!!!!!!!!!

    Oui François Hollande va doubler l’impôt sur les transaction financières !

    Le 1er août, la nouvelle taxe sur les transactions financières (TTF) entrera en vigueur. Son taux a été porté à 0,2 %, contre 0,1 % 

    Elle doit permettre à l’Etat de récolter 1,6 milliard d’euros

    De qui se moque t’on ? Si en europe les revenus des spéculations boursières étaient taxés au même niveau que les revenus du travail : 1,6 x100 = 160 milliards d’euros !

    La dette française est de 1850 milliards d’euros et n’est plus remboursable ! Nous et nos enfants nous sommes endettés à vie pour des générations.

    « Pourtant, derrière ses rondeurs, François Hollande serait un faux mou mais un vrai dur. Un profile qui explique pourquoi ce président socialiste se coule si bien dans la trace de Nicolas Sarkozy  »

    Oui c’est magnifique ! Pour la droite possédante c’est l’extase !

    Le traitre a réussi , il a rempli son contrat .

    La gauche a mis en place elle même son fossoyeur et il a du talent .

    Son contrat terminé en 2014 François Hollande à préparé l’arrivé des nouveaux leaders de droite !

    Que vont faires ces nouveaux leaders de droite : un peu de social comme on fait la charité a la sortie d’une église quand on est un bon bourgeois, une petite pièce pour ces sal...ds de pauvres.

     

     

     

  • Par Ariane Walter (---.---.---.66) 18 mai 2013 15:15
    Ariane Walter

    Hollande est un kapo innommable et l’auteur un paillasson.


    Quant a la stratégie de Hollande , il a avec lui la presse, la finance, le medef, et la droite. 
    Avec ça, même s’il se met un pot de chambre sur la tête, on dira : oh ! Le beau chapeau !

    C’est un ruffian qui vole et trahit sa nation. Mais la patience des pauvres a ses limites !
    • Par Akerios (---.---.---.235) 18 mai 2013 15:19

      Oui ta conclusion s’impose.

    • Par Ouallonsnous ? (---.---.---.207) 19 mai 2013 18:56

      En téalité, Hollande et sa maffia parlementaire font partie du dispositif politique européiste verrouillé qui paralyse notre pays et qui détruit l’héritage national démocratique issu des Lumières, de la Révolution française, de la Commune, des lois de de 1905, du Front populaire et du CNR.

      Qui a bien pu penser un seul instant qu’un tel « apparitchik » puisse dans un premier temps endosser les habits de chef d’Etat, dans un second temps, être capable de trancher en faveur de l’intérêt général - celui des Peuples et des Nations -, avant d’en remontrer au MEDEF, à la BCE, au Président de la Commission européenne et à ses commissaires, aux by Text-Enhance" href="http://www.agoravox.fr/##">Banques, aux paradis fiscaux, à la corruption, à Wall Street, à l’ONU, à l’OTAN ?

      Il faudra juste un jour (très prochain, espérons le !), tirer les conclusions qui s’imposent et avoir le courage de faire exploser ce parti (l’UMPSFN) et nettoyer les institutions de notre pays, maintenant largement aux mains de gens qui ne sont plus inspirés que par leurs petite ambitions personnelles et ont tout renié des valeurs qui faisaient la République, la France et son universalisme.

      Pour commencer le travail, nettoyons tous les niveaux de la société française des « métastases » collaborationnistes anglo-USraéliennes laissées par cinq années de sarkozysme et bien plus d’européisme rampant, à commencer par les « merdias », le parlement et les agents de tous les lobbies qui gravitent autour !

  • Par Akerios (---.---.---.235) 18 mai 2013 15:47

    « François Hollande ou la stratégie du boxeur »

    « François Hollande ou la stratégie Ninja »

    Fidèle a ses maitres ? ...............la grande finance.

     

     

  • Par volt (---.---.---.111) 18 mai 2013 16:26
    volt

    attendrissant.

    mais les meilleurs carrossiers n’ont jamais réglé un problème moteur.
  • Par Roubachoff (---.---.---.138) 18 mai 2013 21:54

    Henry Moreigne ou la stratégie du cireur de pompes...

  • Par Dwaabala (---.---.---.35) 18 mai 2013 23:06
    Dwaabala

    Au lieu d’un boxeur, j’ai vu un capitaine sur un pédalo qui s’enfonce...

    Les lambris de l’Elysée et tous ses passagers consensuels, ont d’ailleurs plutôt fait penser à une scène dans les salons du Titanic avant la rencontre avec l’iceberg.

    Il faut choisir entre les deux versions, cocasse ou dramatique mais je suis décidément le seul à avoir vu cela.

  • Par babeuf (---.---.---.254) 19 mai 2013 08:46
    babeuf

    il est un comte, du patronat allemand , nous sommes des serfs corvéables , jetables ,du monde de la finance grâce à un parti félon ,et des syndicats traites ,mais le peuple ce réorganise est
    demandera des comptes

  • Par citizenzen (---.---.---.195) 19 mai 2013 13:01

    Hollande n’est que le président des fonctionnaires : suppression de la journée de carence maladie  ! alors que les salariés du privé ont en trois ! Cette seule mesure montre qu’il est sectaire et ne devrait pas être président (de tous les français).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires