Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Hadopi : une loi bâclée pour satisfaire des intérêts financiers

Hadopi : une loi bâclée pour satisfaire des intérêts financiers

L’Assemblée nationale a adopté en nouvelle lecture par 296 voix contre 233 le projet de loi Création et Internet, qui prévoit de sanctionner le téléchargement illégal par une coupure de l’accès Internet en cas de récidive. Après un premier échec, Christine Albanel a enfin réussi à faire accepter une loi qui ne semblait satisfaire ni l’opposition ni les membres de sa majorité. La loi Hadopi ayant principalement été dictée par les industriels de la musique et du cinéma, les députés de droite comme de gauche ainsi que les associations de consommateurs avaient d’ailleurs qualifié ce projet de « bâclé ».

Devant le refus des députés de voter en faveur d’Hadopi, l’association UFC-Que choisir avait alors proposé pour sortir du « bourbier », de fournir aux élus des résultats d’études indépendantes afin d’évaluer réellement l’impact du téléchargement et les moyens techniques et économiques pour mettre en place un tel projet. Dans son communiqué, UFC-Que choisir affirmait que la pression des industriels était venue biaiser tout débat au sein du gouvernement de sorte que « le projet de loi ne reposait que sur des déclarations, souvent péremptoires, qui n’avaient jamais été vérifiées ». De fait, l’association de défense des consommateurs s’étonnait des chiffres présentés par la ministre, sachant qu’ils étaient fournis uniquement « par le Syndicat national de l’édition phonographique (Snep) et l’Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle (Alpa) [et dont personne ne connaissait] ni les sources ni la méthodologie. »

Pressée par les industriels et les membres de son gouvernement qui entendaient bien récupérer les manques à gagner du paquet fiscal via les taxes sur les produits culturels, Christine Albanel souhaitait au plus vite entériner cette loi. Les intérêts financiers allaient donc prendre le pas sur le manque de valeur de l’adresse IP (1) comme marque de téléchargement et sur les problèmes de spams (2) que cette loi va irrémédiablement entraîner.

A la question « Internet ne pourrait-il pas constituer une véritable bibliothèque d’informations musicales et cinématographiques ? », la ministre reste sourde. De même, que les offres légales de téléchargement soient insuffisantes pour répondre à la demande n’interpelle pas notre gouvernement. Car même s’il semble normal de rémunérer un artiste, on s’étonne tout de même de devoir payer 9,99 euros pour un album en MP3 dénué de jaquette et de livret.

Quant aux offres de téléchargement légales de film, elles sont quasiment inexistantes et au vu du prix des places dans ces mégacomplexes qui s’imposent malheureusement comme modèle de diffusion économique et cinématographique, il n’y a rien d’étonnant à ce que les jeunes téléchargent des films. Les embardées cinématographiques du petit garçon des Quatre cents coups quittant l’école pour aller rêver devant un film ont depuis longtemps disparu, au prix où sont les places.

En ne cherchant qu’à punir et non à organiser un modèle économique viable, la loi Hadopi conservera encore pour quelque temps les intérêts financiers de multinationales qui contribuent pourtant à ne pas renouveler le marché musical et cinématographique quitte à le voir périr. Le rôle d’un ministre de la République, Madame Albanel n’est pas de répondre aux intérêts d’une minorité mais bien de travailler à construire une société où la culture n’est pas une marchandise.

Laurent Monserrat

  1. L’internaute sera reconnu à partir de son adresse IP (L’adresse IP est le numéro qui identifie chaque ordinateur connecté à Internet. Cette adresse est attribuée par le fournisseur d’accès et peut être transmise à la police dans le cadre d’une enquête.), toutefois cette adresse peut être usurpée et le projet Hadopi ne prend aucunement en compte ce problème (lire cet article sur l’usurpation de l’adresse IP. Même l’encyclopédie en ligne Wikipedia a d’ailleurs consacré un article à cette technique de hacking).
  2. La loi sur le téléchargement indique qu’un mail sera envoyé à l’internaute qui télécharge illégalement avant que sa ligne ne soit coupée. Mais ce que la ministre de la culture semble avoir omis c’est qu’il existe un phénomène très courant qui consiste à créer de faux messages pour attirer l’internaute vers des sites où il pourra être escroqué. Victime de son succès la société de paiement Paypal est confronté à un problème de spams de très grande ampleur. En se faisant passer pour Paypal des spams (faux messages) vous invitent à venir régler en urgence, sur le site prétendu de la société de paiement, des erreurs bancaires sur votre compte. Le réalisme des mails est d’ailleurs à s’y méprendre.

Moyenne des avis sur cet article :  4.93/5   (56 votes)




Réagissez à l'article

57 réactions à cet article    


  • Emile Red Emile Red 13 mai 2009 10:17

    J’allais peu au cinéma, une bonne raison pour ne plus me ruiner à y aller
    J’achetais peu de CD, une bonne raison pour jeter mon lecteur.

    Dire qu’ils ont craché sur la licence globale alors qu’il y a des lustres qu’elle est appliquée en radio et télévision.

    Maintenant nous savons que nos députés sont une vulgaire bande de larbins qui ne défendent l’intérêt que d’une minorité nantie contre ceux qui les ont élus.

    Sachons nous en souvenir, beaucoup se présente aux élections Européennes, ne leur signons plus le chèque de la trahison, mieux que de voter pour, votons et votons contre ceux qui nous méprisent et insultent la démocratie. 


    • plancherDesVaches 13 mai 2009 11:49

      C’est bien là le malaise, Mimile.

      Il fallait choisir entre Démocratie et sarko.


    • Stéphane Bouleaux 13 mai 2009 15:55

      +1 pour mimile


    • l'argentin l’argentin 14 mai 2009 03:54

      Je lance un appel à toutes les personnes qui veulent lutter contre l’ obscurantisme : le samedi 23 mai doit être diffusé un épisode inédit de « j’irai dormir chez vous » en Iran sur france 5 à 15h55. Il faut envoyer un maximum d’emails à la chaîne pour les prévenir que nous attendons cette émission et qu’il ne faut pas nous refaire le coup du 2 mai ou l’émission inédite sur le Mexique a été annulé sans aucunes explications. J’ai bien peur qu’ils annulent la diffusion alors SVP mobilisez-vous car cette émission est un bon support pour montrer au plus grand nombre une réalité concrète et loin de la manipulation médiatique (sauf quant on annule). Merci d’avance pour votre compréhension et désolé d’avoir pollué les commentaires.


    • plancherDesVaches 13 mai 2009 11:56

      Je remercie l’auteur, Monsieur Monserrat.

      Vous venez, avec le lien vers Wikipédia, de me démontrer qu’un hacker disposant des bases des protocoles réseau et des outils efficaces qui sont disponibles sur des sites undergrounds, me démontrer donc que mon firewall ne pouvait MEME PAS EMPECHER l’anonymation d’un hacker et l’utilisation de mon IP.
      Même le piratage du WIFI ressemble maintenant à du scoutisme.

      Le pied....

      Attendons de voir la chute des abonnés des FAI, je sens que ça va être marrant.


      • Laurent Monserrat 13 mai 2009 13:21

        Le fait d’usurper une adresse IP est un procédé connu dans le monde informatique, dommage que notre ministre de la culture ne soit pas au courant. Avant d’éditer des lois, il me semblait que l’on s’informait au moins auprès des bonnes personnes !

        A ce titre un camarade est un train de préparer un petit article sur le piratage en règle d’une adresse IP.

        Bien à vous,

        Laurent


      • Zkyx 13 mai 2009 14:55

        Mais on a demandé leur avis à des personnes très compétentes : Luc Besson, Pierre Arditi... Des cracs de l’informatique et du web. Non ? :)

        Cette daube a été vendue comme une loi pour les artistes, donc on a interrogé des artistes, manque de bol c’est un loi sur internet et les artistes il y connaissent rien au net.

        Faut donc remercier vivement les médias pour la qualité de leur travail (rire jaune) ! ! !


      • Chromino Chromino 13 mai 2009 19:40

        Cherchez un peu sur Internet, vous constaterez qu’on peut déjà assez facilement télécharger sans avoir le moindre risque de se faire prendre et avec sa propre ligne internet et surtout sans avoir à pirater un réseau WiFi ou usurper une adresse IP... 
        Mêmes si ces procédés existent bien, ils n’ont pas d’intérêts dans le cas des échanges de films ou de musique, car le but c’est d’avoir le maximum de personnes connectées. Si le procédé est réservé à quelques initiés peu d’intérêt ... .
        Non, les informaticiens préparent déjà des systèmes alternatifs à la Mule, aussi facile à utiliser et ou Hadopi ne pourra techniquement rien... .


      • pendragon 13 mai 2009 12:03

        Un article à lire sur le ton des radiodiffusions de radio moscou derrière le mur.


        • Laurent Monserrat 13 mai 2009 13:03

          Très amusant votre commentaire, je n’avais pas pensé officier pour radio Moscou en dénonçant les travers d’une loi.

          Bien à vous Mr Lefèbvre


        • denis84 13 mai 2009 12:14

          J’entendais hier sur france info un spécialiste qui disait ,de façon tres argumentée,qu’hadopi va ...........FAVORISER !!!!!!!! le piratage
          En effet,en réaction,le developement des logicels « d’anonymation » du téléchargeur va devenir « rentable » vu le nombre de gens concernés,et il sera tres vite quasi impossible pour les autorités de remonter aux « contrevenants » !!!!!
          Ceci sans compter l’Europe qui va remettre en cause cette loi ,donc.........


          • Zkyx 13 mai 2009 14:41

            Eh ouais, bcp de gens bossant dans l’informatique et sur le net exècrent cette « loi », mais malheureusement « on » (les médias) n’a pas jugé utile de luer demander leur avis pendant les débats, et « on » (les médias encore) a préféré faire de l’émotionnel et écouter les gérémiades de quelques has been grisonnants s’attribuant le titre « d’artiste ».

            Bienvenue en démago-cratie, c’est comme ça que ça marche maintenant : surtout pas d’arguments techniques qui fatiguent le pauvre citoyen qui a passé sa journée à travailler plus (ou pas), juste des images et du sensationnel.

            Ce n’est plus de la politique, c’est du marketing.


          • goc goc 13 mai 2009 12:16

            De toute façon, la seule chose qu’il nous reste, et dont nous devons user, c’est le boycotte des CD/DVD, concerts, et cinema

            Cette arme ultime doit etre utilisé en toute urgence, et sans etats d’ames car nous somme en etat de legitime defense !!!


            • pada pada 14 mai 2009 05:09

              Boycotter oui mais intelligemment, tous les artistes n’ont pas appuyé cette loi et ceux-là méritent que l’on continue à assister à leurs concerts.


            • Massaliote 13 mai 2009 13:07

              OU TROUVER LA LISTE COMPLETE DES NOMS DES DEPUTES GODILLOTS QUI ONT VOTE POUR HADOPI ?

              LEURS ELECTEURS DOIVENT ETRE INFORMES.


              • Laurent Monserrat 13 mai 2009 13:24

                Une liste peut-être pas, mais la plupart des ministres de droite comme de gauche se sont exprimés sur le sujet. Il est donc aisé de retrouver à partir de leurs noms leur position sur le sujet.

                A titre d’exemple, Jack Lang n’a pas caché son soutien à ce projet de loi initiée pourtant par des députés de droite. Quant à Montebourg, il s’est abstenu.

                Bien à vous,


              • Zkyx 13 mai 2009 14:25

                La liste complète des votants est disponible sur le site de l’assemblée nationale, comme c’est toujours le cas pour ce type de vote.


              • Emile Red Emile Red 13 mai 2009 13:22

                Une question que je me pose depuis quelques jours :

                Quels sont les intérêts des FAI à couper nos abonnements ? Nous avons toute latitude de les abandonner si on vient à recevoir un premier mail ou après une peine effectuée, sans compter la promotion qu’on peut en faire...


                • Laurent Monserrat 13 mai 2009 13:26

                  Aucun si ce n’est si ton abonnement est suspendu et que tu continues à le payer. C’était en tout cas l’idée de départ du gouvernement.


                • Zkyx 13 mai 2009 14:29

                  Leur intérêt est faible à priori, mais ils vont pouvoir facturer au prix fort les demandes d’identifications des IP demandées par la future Hadopi. A mon avis ils sauront tirer leur épingle du jeu...
                  Le prix des abonnements au net va probablement augmenter pour amortir les frais hadopiques, comme ça les gens qui étaient contre la « taxe » de la licence globale pourront s’acheter de la vaseline, sans aucun droit supplémentaire bien entendu.

                  Le fait que les « déconnectés » continuent à payer leur abonnement est juste là pour éviter de se mettre les FAI à dos de façon trop radicale. En effet dans le cas contraire ça reviendrait à leur faire perdre des clients.


                • Massaliote 13 mai 2009 13:23

                  RETENEZ BIEN LES NOMS DES GODILLOTS QUI ONT VOTE HADOPI ET VOTEZ BIEN

                  http://www.assemblee-nationale.fr/1...


                  • Laurent Monserrat 13 mai 2009 13:51

                    Les députés de droit ne se cachent pas puisque tous ont voté en faveur de la loi Hadopi à l’exception de : le villepiniste François Goulard, Lionel Tardy, Christian Vanneste, Denis Jacquat, Franck Marlin, Michel Zumkeller - ont voté contre. 17 ont choisi l’abstention parmi lesquels le rapporteur spécial du budget des médias Patrice Martin-Lalande, le chiraquien Henri Cuq, les villepinistes Jean-Pierre Grand et George Tron.


                    • benjisite 13 mai 2009 14:48

                      Un bon moyen de montrer la position des citoyens concernés passe par http://www.votre-voix.fr

                      On peut voter la loi de la meme manière que les députés et consulter la position de chaque département permettant ainsi le comparatif avec les votes des représentant de sa circonscription.


                      • Bulgroz 13 mai 2009 15:27

                        Vote du Sénat de ce jour sur l’ensemble du projet de loi, adopté par l’Assemblée nationale en nouvelle lecture, favorisant la diffusion et la protection de la création sur Internet.

                        Pour : 189

                        Contre : 14

                        Dans le groupe socialiste, 6 ont voté contre, 109 n’ont pas pris part au vote.

                        http://www.senat.fr/scrupub/2008/scr2008-147.html

                        Notez que l’UMP détient 151 sièges (46% de l’assemblée)

                        et Hadopi a été définitivement adopté à 93%.

                        Question ; pourquoi 109 sénateurs SOCIALISTES n’ont ils pas pris part au vote ?

                        º¤ø„...ø¤º° ¸„ø¤º°¨¸„ø¤º°¨
                        ¨°º¤ø„ WELCOME „ø¤º°
                        ¸„ø¤º°¨ HADOPI ! º¤k
                        ¸„ø¤º°¨¸„ø¤º°¨¨°º¤ø„¸¨°º¤




                        • Deneb Deneb 13 mai 2009 15:57

                          «  Bonjour, Nicolas, vous avez des internautes qui, manifestement, aiment tirer contre leur gouvernement. Cordialement  »


                          • Mougeon Mougeon 13 mai 2009 17:35

                            Et maintenant si on appliquait comme prévu le plan B.

                            B comme Boycott...


                            • ykpaiha ykpaiha 13 mai 2009 18:58

                              Casse toi p...C..

                              Sachant qu’au moins 5 millions de français utilisent le P2P régulièrement, vous recevrez donc, en moyenne, un email d’avertissement tous les 500 jours soit tous les ....16 mois.

                              Sachant que les compteurs HADOPI sont remis à 0 tous les 6 mois, vous pouvez dormir tranquille ... PC allumé bien sur.

                              Sachant qu’HADOPI n’arrivera jamais à envoyer 10.000 mails par jour, vous pouvez même faire la grasse matinée.

                              toutes les soluces sont déja en place alors dans 6 mois 1 an ils inventeront quoi ?

                              Un petit recencement indispensable ;

                              http://linuxmanua.blogspot.com/


                              • goc goc 13 mai 2009 19:43

                                @ykpaiha

                                Attention on est dans le monde du numerique

                                Surveiller 5 millions de francais c’est...deja en cours..., rien de plus facile avec des ordinateurs qui executent plusieurs mililards d’instructions à la seconde.

                                Et envoyer 10 000 mails ne prend que quelques secondes, par contre on pourrait avoir un effet de bord curieux, a savoir que votre FAI et votre antivirus pourrait bien considerer le mail comme un spam et donc ne vous le transmettra pas. Allez prouver que vous n’etiez pas au courant !!
                                et si par hasard, on imposait aux FAI de modifier leurs anti-spam pour que le mail puisse passer, je donne pas 1 mois avant que cette signature soit utilisée par d’autres pour faire des vrais spams qui eux aussi passeront a travers la nouvelle passoire.


                              • Marianne Marianne 13 mai 2009 22:09

                                Merci, je ne connaissais pas le lien, je vais le faire passer...

                                et passer prochainement sous Linux.


                              • Pyrathome pyralene 13 mai 2009 21:30

                                deluge..... le pier to pier crypté.....arthur,ta loi, tu peux te la mettre ou je pense.....


                              • ykpaiha ykpaiha 13 mai 2009 23:15

                                Arthur cette loi n’est pas imparfaite , ce n’est pas une loi mais un oukaze pris par des aparatchiks incompétants.
                                Dans le genre depuis quelques années on en a eu quelques une comme celle la, prétendant régire tout et n’importe quoi.
                                La loi est comprise dans l’ensemble de règles et de normes dans une société donnée, or il estt patent que, ne serais ce celle la on est hors du cadre.
                                Si une loi est la pour encadrer et régire un comportement, nous sommes ici devant une nouveauté, vouloir faire exister ce qui n’existe plus , genre Jurassic Park.
                                On ajoute a un comportement, une transgression qui naturellement entrainera des exces.
                                Qualifier de vol un objet qui n’existe pas ne peu que générer un trouble voire une interrogation, ou bien il faudrait requalifier le vol jusqu’a peut etre quantifier l’air absorbé par nos poumons et de la determiner la aussi la taille des poumons .
                                Qu’il y ai question sur la notion de droits, certes, mais par dela les intérets partisans et en perspective le développement de son support quel qu’il soit.
                                Il y a quelque temps le législateur a sainement validé une loi sur la bio-ethique qui permet une evolution de la recherche tout en l’ebadrant et donnant a chaque maillon le pouvoir de décision.
                                Donc c’est possible mais pour cela un peu d’intelligence aurait suffit.
                                et puis pour rappel et a relire

                                "Une oeuvre appartient à l’auteur, mais comme pensée, il appartient - le mot n’est pas trop vaste - au genre humain. Toutes les intelligences y ont droit. Si l’un des deux droits, le droit de l’écrivain et le droit de l’esprit humain, devait être sacrifié, ce serait, certes, le droit de l’écrivain, car l’intérêt public est notre préoccupation unique, et tous, je le déclare, doivent passer avant nous."

                                Victor HUGO (1878) in Discours d’ouverture du congrès


                              • Deneb Deneb 18 mai 2009 07:40

                                Arthur Mage : Des ajustements auront lieu dans les années à venir.

                                Sauf que dans six mois on abandonera l’idée de l’appliquer. Et Albanel sera politiquement morte. Alors on nous parlera de nouveau de licence globale, mais l’armée toujours grandissante des internautes la repoussera. Et on retrouvera enfin l’immatériel à sa juste place : dans l’anti-economie.


                              • Randolf_509 13 mai 2009 20:47

                                Je ne télécharge pas et je n’achète pas de CD, je préfère m’acheter à manger...


                                • herbe herbe 13 mai 2009 21:25

                                  Elle a été votée , le consternant et le ridicule sont donc consommés.

                                  Maintenant comme le dit cet article sur un ton léger et avec détachement j’ai envie de dire aussi :

                                  Et Alors ?

                                  http://www.gizmodo.fr/2009/05/12/hadopi-a-ete-vote-et-alors.html


                                  • Pyrathome pyralene 13 mai 2009 21:35

                                    alors ? BOYCOTT DES CD, DVD,CINÉMA........ILS RIGOLERONT AUSSI D’ICI QUELQUES TEMPS.....


                                  • Reinette Reinette 14 mai 2009 00:54

                                    le SNEP - Hervé Rony (Syndicat national de l’édition phonographique) prend assez mal que certains internautes aient lancé un mouvement de boycott envers ces mêmes artistes, et réagit assez vertement sur son blog Demainlamusique.
                                    http://www.infos-du-net.com/actualite/14031-boycott-artistes-hadopi.html

                                    Cinquante-deux artistes lancent dans les colonnes du Journal du Dimanche un appel pour lutter contre le téléchargement illégal de leurs oeuvres. Tous se disent « très inquiets ». Retrouvez ici la liste des signataires de cet appel intitulé « Ne pillez pas nos oeuvres ».


                                    Etienne Daho, Christophe Maé, Kery James, Sinik, Francis Cabrel, Patrick Bruel, Jean-Jacques Goldman, Jenifer, Stanislas, Raphaël, M Pokora, Keren Ann, Thomas Dutronc, Eddy Mitchell, Isabelle Boulay, Maxime Le Forestier, Martin Solveig, Marc Lavoine, Calogero, Gérard Darmon, Pascal Obispo, Jacob Devarrieux, Elie Seimoun, Alain Bashung, Bernard Lavilliers, Rachid Taha, Bob Sinclar, Psy4delarime, Abd Al Malik, Anis, André Manoukian, Charles Aznavour, Alain Souchon, Soprano, Arthur H, BB Brunes, Liane Foly, Emmanuelle Seigner, Ridan, Renan Luce, Zita Swoon, Johnny Hallyday, Empyr, Kenza Farah, Shine, Camaro, Diam’s, Renaud, Romane Cerda, Cali et la Grande Sophie.


                                  • Emile Red Emile Red 14 mai 2009 12:46

                                    C’est assez amusant cette liste de piailleurs, je n’ai qu’un seul représentant chez moi et encore sur vynile rayé.

                                    Ils peuvent dormir tranquilles, je vais certainement pas les piller, les trois quarts sont ininteressants, le quart restant a signé le droit d’être méprisé, résultat, ni achat ni téléchargement, vont être heureux....

                                    Téléchargeons sans vergogne la musique libre de droit, c’est la seule qui a un sens artistique.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès