Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Hausse des tarifs de l’électricité, la stratégie du pourrissement

Hausse des tarifs de l’électricité, la stratégie du pourrissement

Coup de tonnerre, la Commission de régulation de l'énergie (CRE) propose une brusque hausse de quasiment 10% des tarifs de l’électricité pour les particuliers. Comment en est-on arrivé là ?

A l’origine de cette hausse, les coûts de production et de commercialisation d’EDF qui sont passés de 20 à 25 milliards d’euros entre 2007 et 2012. Les raisons en sont multiples  :

  • Modernisation du parc nucléaire (remplacement de pièces en fin de vie, normes post-Fukushima) ;
  • Envol du cours des combustibles fossiles sur le long terme ;
  • Achat obligatoire de l’électricité photovoltaïque et éolienne au-dessus des prix du marché sans contreparties suffisantes de l’Etat ;
  • Hausse des coûts de fonctionnement interne d’EDF (charge de personnel, mise en place des certificats d’économie d’énergie)…

Par le passé, la CRE a déjà prévenu  : les tarifs de l’électricité sont appelés à fortement augmenter dans un avenir proche. Ce constat fait, les gouvernements successifs ont joué la montre pour que l’ardoise soit à chaque fois réglée plus tard par les contribuables. Limitant la hausse des coûts au nom du pouvoir d’achat des Français, les politiques se sont surtout gardés de prendre une décision impopulaire. Dès lors, les énergéticiens déposent des recours devant le Conseil d’Etat et les gagnent ! Résultat : deux ou trois ans après le refus initial, on est contraint d’annoncer une hausse subite.

Aujourd’hui, la proposition de la CRE n’est pas surprenante mais la pilule est particulièrement dure à avaler. Le gouvernement a aussitôt rejeté une hausse de 10% et évoque plutôt 2%. Pourtant, la ministre de l’énergie confie : « Nous ne pouvons pas augmenter les prix de seulement 2%. Les coûts de l'énergie augmentent de manière structurelle ».

La situation est d’autant plus délicate que huit millions de Français sont en situation de précarité énergétique. Pour rendre plus supportable cette situation, une loi sur l’extension des tarifs sociaux a bien été votée mais son application va s’avérer particulièrement laborieuse. Le médiateur national de l’énergie doute ainsi fortement que ces nouveaux tarifs sociaux soient suffisants.

A partir de 2016, la CRE aura un pouvoir accru face au gouvernement pour réviser les tarifs de l’énergie. A un an des élections présidentielles, le gouvernement sera alors au pied du mur : revenir à la dure réalité ou bien continuer la fuite en avant. En attendant, la position de Denis Merville est peut-être encore la plus équilibrée  : une hausse continue mais prévisible de la facture d’électricité, accompagnée d’une politique volontaire pour accompagner les foyers les plus défavorisés.


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 13 juin 2013 09:33

    avec cet hiver qui n’en finissait plus , j’ai eu la surprise d’avoir 350 € à payer en plus de mon abonnement , on a pas fini de casquer ! pour mes amis c’est kifkif

    tout ça ne se retrouvera pas dans la consommation ............


    • gaijin gaijin 13 juin 2013 09:54

      on ne peut payerait pas aussi défois les aventures internationales d’ edf financées avec l’argent qui était provisionné pour l’entretien du réseau ???!
      on ne peut payerait pas aussi défois l’argent investi en « madoff » et qui a disparu ?

      au final on ne payerait pas les résultats de l’incompétence de dirigeants surpayés ?????
      défois ....


      • Daniel Roux Daniel Roux 13 juin 2013 09:56

        Il suffit de regarder le résultat financier d’EDF, comme de GDF d’ailleurs, pour comprendre où va aller l’argent des français, dans les poches des actionnaires.

        Comment justifier une hausse de 10% alors que l’inflation est inférieure à 2% et que les salaires n’augmentent pas.

        EDF :
        Résultat net 2011 : 3, 246 milliards ; 2012 : 3,557 milliards
        coût de l’endettement : 2,4 milliards

        La rentabilité de l’action est de 6,5% en 2013 - Rappel : 1,75% pour le livret A.

        GDF :
        Résultat net 2011 : 5,421 milliards ; 2012 : 2,756 milliards
        coût de l’endettement :2,756 milliards
        La rentabilité de l’action est de 9,7% en 2013

        La réalité est que ces 2 entreprises privatisées sont surendettées. Plutôt que de rembourser leur dette et donc de diminuer leurs frais financiers, elles préfèrent enrichir leurs actionnaires en organisant la hausse sans fin de leurs tarifs.

        http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/gdf-privatise-les-francais-gruges-103022


        • Alpo47 Alpo47 13 juin 2013 10:00

          Cette article vise, mine de rien, à défendre la cause des hausses des tarifs de l’énergie. Juste du lobbying en faveur d’EDF , donc ...des actionnaires prédateurs.

          Si vous n’avez plus de papier hygiénique ...


          • Gemini Gemini 13 juin 2013 11:51

            Parmi les raisons évoquées, il me semble qu’il en manque au moins une : les différents achats à l’étranger effectués par EDF qui se sont révélés être de véritables gouffres financiers.

            Peut-on m’expliquer en quoi un service public français de l’électricité a besoin d’investir et d’acheter des sociétés étrangères en vue de vendre de l’énergie dans ces pays ? Quand, en plus, cela se termine par des pertes, je vous laisse deviner qui paiera l’ardoise.

            Second point : autant il est dommageable à court terme, et d’un point de vue économique que le prix augmente, autant, cela reste du simple bon sens : il est plus que temps de faire prendre conscience à tous du coût réel du nucléaire. Quid du démantèlement ? Quid de la gestion sur plusieurs siècles et générations de nos déchets nucléaires ? Comment allons-nous le financer ?

            Nous en revenons au final toujours à la nécessité du véritable transition énergétique : fortement diminuer nos consommations et remplacement maximal de nos sources d’énergie par du renouvelable.

            Bien entendu, cette transition doit être locale, et publique, mais en aucun cas privatisée au profit d’actionnaires.


            • Akerios 13 juin 2013 14:48

              Tu as raison  Gemini... 


            • Akerios 13 juin 2013 12:03

              Bonjour,

               

              AREVA , COGEMA , EDF cinq ou six gros actionnaires possèdent ces sociétés et décident du prix de l’électricité en France . Leur prix a été fixé et nous devons payer une augmentation de 10 % c’est tout.

              Tout le reste est de l’habillage et quelques dizaines de grands commerciaux aux grands portefeuilles nous expliquent que cela est normal et pourquoi.

              Nos députés européens sont entourés d’amis :

              « Dans les années 90, un grand nombre de compétences ont été progressivement transférées des États membres vers les institutions européennes, entraînant dans leur sillage un flot de lobbyistes. En 2000, on estimait à 2 600 le nombre de « groupes d’intérêts » établis à Bruxelles. »

              http://ec.europa.eu/news/justice/091028_fr.htm 

              ... 

              Depuis le 1er décembre 2011 le parlement européen est composé de 754 députés jusqu’en 2014.

               

              A Bruxelles 10.000 à 20.000 personnes travaillent pour les lobbies. Les chiffres sont secrets et seule une vague estimation est possible a partir du lien ci- dessous.

              http://ec.europa.eu/news/justice/091028_fr.htm

               

               

              Des centaines de millions d’euros sont dépensés et une somme gigantesque de pot-de-vin versés sous des formes diverses . Par exemple un lobbie nommé X verse 500.000 euros a un député européen Y pour une étude privée de 10 pages sur un sujet Z . Cela est légal !

              Chacun de nos hommes politique a des dizaines de grand amis fidèles !

              Sarcony une semaine avant d’ être élu se reposait sur le yacht du sympathique milliardaire Golloré . Pouigue est le parrain .............

               

              Dix milles amis se battent pour les inviter et leur offre des pots-de-vin !

              Nos député français sont aussi a la fête.

               

               

               

               

               

               


              • Akerios 13 juin 2013 12:16

                Chef d’état , député et sénateur et de façon générale chaque homme politique doit faire une déclaration détaillée de patrimoine et justifier pendant les trente ans qui suivent un mandat qu’il est resté intègre .

                C’est un minimum et nous en somme très loin.

                 


              • Akerios 13 juin 2013 12:28

                Du parlement européen à EDF nous tous faisons de judicieux commentaires sur le pourquoi et le comment de processus qui nous échappent .

                Comprendre mieux comment et pourquoi on est spolié c’est bien .

                Maintenant chercher comment mettre fin aux abus c’est mieux mais beaucoup plus difficile .

                 


                • I.L. I.L. 13 juin 2013 13:04

                  cet article mérite quelques compléments indispensables :

                  on peut être d’accord sur deux points :
                  1- les énergies renouvelables ont été subventionnées à tel point que ça coûte 3Milliard d’euros par an à EDF
                  2- les gouvernements jouent clairement la montre face aux exigences du CRE

                  mais il ne faut pas prendre les gens pour des imbéciles :

                  redistribution de 7 milliards d’euros aux actionnaires
                  utilisation du choc médiatique « fukushima » pour « justifier » des besoins en ressources supplémentaires
                  le prix de rachat va diminuer de 8%/an à partir de 2013.

                  En somme on peut dire que :

                  la prétention à vouloir lutter contre un réchauffement climatique en installant des éoliennes ou des panneaux photovoltaïques à tout prix coûte très cher pour un résultat nul. De plus cet argent de la fameuse CSPE va principalement en Chine, creuser notre déficit commercial. On a connu plus inspiré.

                  Si EDF a bel et bien été pénalisé par ces rachats obligatoire à des tarifs trop élevés de l’électricité « verte », il n’en ressort pas moins que c’est la distribution aux actionnaires qui impose cette hausse des tarifs et non un besoin d’équilibre.

                  On pourra noter également que le coût de la gestion internationale du groupe et du développement et de l’imposition (par décret !) du fameux « compteur intelligent » n’est pas mentionné.

                  En résumé nous avons l’UE qui a imposé une privatisation d’EDF et dans un même temps a mis en oeuvre avec des objectifs carbone complètement idiots une véritable obligation contreproductive de recheter de l’électricité bien trop chère.

                  Résultat : les chinois s’en sont foutu plein les poches, le réchauffement climatique ne s’est guère intéressé à ces gesticulations européennes et 7 milliards d’euros sont distribués dans les poches de tenanciers des groupes énergie.
                  tout cela, payé par notre pomme.

                  On comprend mieux que les gouvernements successifs soient peu prolixes...

                  A défaut de renationaliser EDF, il faut revenir sur ces subventions des ENR.


                  • Akerios 13 juin 2013 13:25

                    Merci pour ton analyse  I.L... 


                    • Akerios 13 juin 2013 14:43

                       Oui il faut agir et je cite d’entré ta première mesure qui est fondamentale ! 

                      - le pouvoir de révoquer les élus qui ne respectent pas la volonté de leurs électeurs. La fin de pouvoir d’une minorité au travers de ces élus.

                      Et des peines de prisons ferme suffisamment dissuasives pour tous les politiciens ripoux , voleurs et recéleurs , et rendre inéligibles à vie ces répugnants Guéban , Cabuzac , Sarcony . Quand à Hollandon il faut encore attendre , pour l’instant c’est un traitre l’avenir nous dira après coup si des ripoux et de cette bande il a fait parti.....

                       

                       

                      Rappel :

                      Pour être un simple fonctionnaire il faut un casier judiciaire vierge.

                      Pour être Ministre de l’intérieur il suffit d’être nommé par des amis.

                      Après un séjour de 6 ans de prison pour escroquerie ou des crimes bien plus grands il est possible d’être nommé Ministre de la justice et de faire révoquer ceux qui vous ont jugés.

                      Tout cela est codifié et planifié.

                      Ces anomalies par exemple en Italie protègent Silvio Crapulisconi , et en France Lagarce et Taspis.

                      En ce moment pour calmer les esprits Hollandon semble allumer un contre feux.

                      Comment fermer une fois pour toute le sulfureux dossier de Lagarce et Taspis ?

                      Tout simplement en ouvrant un nouveau procès dont on a le contrôle et qui va les disculper.

                       Il est même possible que cette fois ci on leur donne après a chacun : 50 millions d’euros de préjudice moral au minimum car ils ont beaucoup de peine ! 


                      • Login Login 13 juin 2013 23:00

                         dans moins de 5 ans, des piles à bas cout de plusieurs kw seront disponibles. on se passera d"EDF pour le fourniture d’énergie, qui aura, je l’espère, appris à changer de métier avant....

                        • eau-du-robinet eau-du-robinet 14 juin 2013 08:04

                          En fait la hausse est de 10% seulement pour cette année mais 15% jusqu’en 2015, c’est à dire dans les deux années à venir !

                          Des voix s’ élèvent pour avoir une facturation plus équitable en suppriment tout simplement les abonnements ! Les abonnements pénalisent fortement les petits voire tout petits consommateurs !

                          Je demande la même initiative pour la facturation d’eau du robinet.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès