Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Hommage à Patrick Roy, un parlementaire atypique et plein d’espoir

Hommage à Patrick Roy, un parlementaire atypique et plein d’espoir

Celui qui avait eu le courage d’annoncer un combat personnel très intime n’est plus. L’espoir lui a sans doute permis de vivre plus qu’on ne lui "prédisait".

Le 14 mars 2011, tous les députés, quel que soit leur groupe politique, applaudirent avec émotion et joie le retour d’un des leurs, Patrick Roy, 53 ans, député socialiste depuis juin 2002 et maire de Denain, une commune d’une vingtaine de milliers d’habitants dans le Nord, depuis mars 2008.

Patrick Roy était une personnalité atypique, dans le sens où il se moquait assez bien des convenances qu’on pouvait avoir, même parlementaire. Ce qui lui faisait porter une veste ostensiblement rouge là où l’habitude voudrait faire porter des vêtements sombres, sobres, tristes, sérieux. Il n’hésitait pas non plus à houspiller les différents ministres UMP qui s’exprimaient à la tribune de l’Assemblée Nationale, se faisant d’ailleurs parfois remettre en place par le président de séance.

Enseignant, Patrick Roy s’était particulièrement impliqué au sein de la Commission des affaires culturelles et de l’éducation, et notamment dans la discussion sur la loi Hadopi.

Le 15 mars 2011, Patrick Roy avait aussi durement critiqué le gouvernement contre sa politique de l’éducation : « Aider les enfants à acquérir goût et aptitudes, en mathématiques comme en langues, nécessite des enseignants formés. Alors que la formation professionnelle est laminée, que les jeunes enseignants sont envoyés sans aucune expérience devant des classes à temps complet, les plans de ce type n’ont aucune crédibilité. La proposition du ministre de créer des modules de formation en sciences serait risible si la situation des nouveaux enseignants et de leurs élèves n’était pas si tragique. Puisque le ministre semble si féru de mathématiques, il doit encore savoir faire une règle de trois : 16 000 postes en moins et près de 60 000 élèves en plus, ce sont plus d’enfants par classe, moins de possibilité pour les équipes de se concerter pour mener des projets pluridisciplinaires, moins d’attention à porter à chacun des élèves… ».

Très sensibilisé comme élu du Nord, Patrick Roy présidait le groupe d’étude sur l’amiante, un matériau isolant qui a engendré une catastrophe sanitaire sans précédent (on parle de plusieurs centaines de milliers de décès sur la dizaine d’années à venir).

Il avait déposé très récemment (le 30 mars 2011) deux propositions de loi, une (n°3278) sur le mode d’attribution des fonds de réserve parlementaire (un sujet très technique) et une autre (n°3277) plus "grand public" puisqu’il souhaitait obliger les compagnies aériennes à informer leurs passagers systématiquement dans la langue du pays où décollent et atterrissent leurs avions.

Le 7 octobre 2009, il avait cosigné une proposition de loi (n°1960) de Jean-Marc Ayrault (député-maire de Nantes et président de son groupe politique) sur le « droit de finir sa vie dans la dignité », un texte qui avait relancé (comme c’est le cas périodiquement) le débat sur l’euthanasie.

Son acte le plus médiatique et sans doute le plus courageux a été beaucoup plus personnel. Ce 14 mars 2011, dans l’hémicycle, il avait été accueilli presque comme un héros. Maigre, les traits tirés, il avait cru avoir réchappé au cataclysme personnel qui mine de nombreux contemporains.

En novembre 2010, Patrick Roy avait osé rendre public sa maladie, un cancer du pancréas. Les médecins lui "prédirent" qu’il ne lui resterait que quelques semaines à vivre. Malgré tout, il réussit à s'accrocher, à vivre, à durer et en février, il était en "rémission". Il a pu ainsi participer à quelques émissions médiatiques pour expliquer son mal, sa maladie, et presque sourire en coin, pour ironiser sur les "condamnations" toujours un peu maladroites de la médecine.

La maladie a hélas gagné le combat ce matin, mardi 3 mai 2011.

Ses dernières interventions de parlementaire avaient eu lieu le mercredi 6 avril 2011, lors de la séance des questions au gouvernement et ensuite, lors de la discussion de la deuxième lecture de la loi sur la réforme de la garde à vue.

Dans ses vœux pour l’année 2011, il avait voulu prendre un peu de recul : « Dans l’épreuve difficile que je traverse actuellement, je pense avant tout à ceux qui souffrent encore plus et qui, peut-être, ont perdu l’espoir ». Lui n’avait visiblement pas perdu espoir et cela l’a sans doute aidé dans son combat. Puisse cet espoir lui survivre.

C’est Marie-Claude Marchand, sa suppléante, qui remplira le mandat de Patrick Roy jusqu’à la fin de la législature, en juin 2012.

Condoléances à sa famille et à ses proches.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (3 mai 2011)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Une loi pour l’euthanasie ?

Documents joints à cet article

Hommage à Patrick Roy, un parlementaire atypique et plein d'espoir

Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • SATURNE SATURNE 3 mai 2011 11:45

    Pareil que Perseus.
    RIP.
    Pour une fois, un article digne et sans « putasserie » de cet auteur.


    • LE CHAT LE CHAT 3 mai 2011 11:51

      l’hémicycle perd son seul député rock’n’roll ....

      FOR THOSE ABOUT TO ROCK , WE SALUTE YOU


      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 8 mai 2011 01:14

        Salut Le Chat.

        Sur le sujet il était intarissable. Ses anciens élèves de primaire - il était instit dans mon patelin - sont tous devenus fans de Led Zeppelin, d’ACDC et de... Voltaire. Un vrai révolutionnaire le Pat. Tu peux me croire sur parole.

        Putain...


      • Jean Lannes Christopher Lings 3 mai 2011 13:48

        Le plus triste dans tout cela est qu’il avait repris espoir et pensait avoir vaincu la maladie, être sur le chemin de la guérison. Ce genre de choses vous changent un homme. Il était devenu un homme encore meilleur qu’il ne l’était déjà, un saint au milieu des chacals.

        Malheureusement, la maladie l’a emporté, est revenu sournoisement. Paix à son âme !

        > Le bréviaire des patriotes


        • Jean Lannes Christopher Lings 3 mai 2011 13:48

          Merci Sylvain pour cet hommage


        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 8 mai 2011 01:02

          Christopher Lings. Je connaissais personnellement Patrick Roy et j’étais présent à ses funérailles hier matin à Denain. Nous nous passerons donc de ton hommage. Tu incarnes tout ce qu’il détestait, tout ce qu’il combattait.


        • Clouz0 Clouz0 3 mai 2011 15:37

          Un mec bien.


          • tvargentine.com lerma 3 mai 2011 19:16

            Un homme juste qui mérite l’hommage de la population et l’un des derniers vrais socialistes

            http://www.tvargentine.com


            • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 3 mai 2011 21:18

              Il y a une vingtaine d’années un autre Patrick Roy, présentateur de passionnants jeux TV disparaissait lui aussi, mais en toute discrétion.


              Désolé de ne pas prendre l’hypocrite mine déconfite de ses pairs versant des larmes de crocodile devant les caméras pour apitoyer le téléspectateur électeur, ni de partager votre peine suite au décès de cet illustre inconnu.

              Je dois dire que l’obscénité de cette macabre mise en scène de la maladie, puis de la mort ôte à mon coeur tout sentiment de pité.

              • Hijack Hijack 3 mai 2011 21:29

                Repose en paix Patrick !


                • Mougeon Mougeon 4 mai 2011 05:07

                  Vous allez beaucoup nous manquer Mr Patrick Roy.


                  • Alain-Goethe 4 mai 2011 08:04

                    PAncreas :

                    FH de VIRIEU ( homme de TV et Maire de MARLY le Roi

                    Patrick SWAYZE ( Dirty Dancing)

                    Fignon

                    + 1 Adjoint au maire de Vitry en Artois ( vers 2008 )

                    etc ..

                    causes ?? Stress Frustrations  ?? nourriture  ?? 
                    Ich weiss nicht


                    • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 8 mai 2011 22:31

                      Télévisionnite aïgue.


                    • ET DIRE QUE MEME LE PR DEBRE TROUVE CELA INDECENT IL EST ECOEURANT..

                      CE QUI EST INDECENT C EST LA FACON DONT SON PARTI .. donc lui dirigent ce pays


                      professeur de medecine avocats ou banquiers d’affaires ne devraient pas pouvoir cumuler...affaires et elections...c’est cela qui coince...ET CELA DONNE DES AFFAIRES « MEDIATOR »
                      TOUSENSEMBLE

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès