Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Honte aux affameurs !

Honte aux affameurs !

Les entreprises de recouvrement pullulent...Elles sont là pour faire de l'argent sur le dos des plus pauvres....

La loi Lagarde qui devait protéger les consommateurs s'attaque très peu aux crédits révolving et pas du tout aux affameurs que sont ces entreprises du contentieux....

Quand le client d'un grand magasin ayant souscrit un crédit à la consommation ne règle pas sa dette, le vendeur n'y va par quatre chemins, il confie le dossier à une entreprise de contentieux.

Pourquoi une entreprise séparée ?

Le crédit, comme la livraison, le service après-vente des réparations et pièces détachées, c'est le côté moins qualifié et moins plaisant de la vente, toujours signe que quelque chose ne va pas, il est donc externalisé, confié à des entreprises extérieures.

Non seulement pour cette raison « psychologique », mais surtout économique : pour diminuer le nombre de travailleurs titulaires du magasin lui-même, diluer les responsabilités en cas de dysfonctionnement, de plaintes des clients pour qu'ils se perdent dans les différents interlocuteurs, et y renoncent.

Les employés des entreprises externes de contentieux, souvent peu qualifiés, écrivant quelquefois mal le français, assez faibles en droit, peu informés des dossiers qu'ils ont à traiter, sont invités à faire vite et à ne pas faire de sentiments.

C'est ainsi que de nombreuses entreprises font leur beurre : elles prennent une large commission et mettent tous les moyens en œuvre pour que la dette soit recouvrée..

Si je ne porte pas dans mon cœur ces maisons de recouvrement qui vivent sur la misère des gens, je reconnais qu'il est parfois possible d'obtenir un échelonnement de dettes et de sauver la mise de certaines familles angoissées face au « commandement » de payer.

On arrive quelquefois à régler à l'amiable des cas difficiles. Quelquefois seulement ...

Exemple récent : un allocataire du RSA, dans un état de santé précaire, venu nous demander de l'aide, doit 2000 € à un de ces magasins, qui a confié l'affaire à une boîte de contentieux. Celle-ci l'a insulté au téléphone. J'ai décroché l'appareil pour en avoir le cœur net : mon interlocuteur « m'a jeté » sans même daigner écouter mes propositions....

L'huissier est diligenté et aucune négociation n'est possible. Comment le mandataire d'un créancier peut-il pousser la stupidité à ce point : refuser un paiement (échelonné) dans l'espoir de saisir … quoi ? Il n'y a aucun bien saisissable !

Nous n'en resterons pas là, bien évidemment et cette personne peut compter sur notre soutien, notre vigilance et notre action.

La réforme du crédit à la consommation, dite loi Lagarde, présentée à la presse agrémentée de petits dessins plaisants va apparemment dans le bon sens mais fort timidement.

Les banques et tous les prêteurs ont maintenant un certain nombre d'obligations légales et les consommateurs sont mieux protégés mais le fichier positif n'est pas créé et les crédits revolving ne sont pas interdits, mais comme ils finissent par avoir mauvaise presse grâce à l'action des associations de consommateurs, ils s'appellent maintenant crédits renouvelables.

Il est aussi bien dommage et le mot est faible qu'aucune protection des familles ne soit prévue face aux margoulins qui menacent et affament les « mauvais » payeurs.

Sans doute au nom de la « concurrence libre et non faussée » ?

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.79/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

55 réactions à cet article    


  • Taverne Taverne 6 mai 2011 10:18

    Un huissier chez vous pour récupérer 18 centimes d’euros ? En France oui c’est possible !


    • jpm jpm 6 mai 2011 11:10

      La Nef (Nouvelle Economie Fraternelle) est justement une Societe cooperative de finances solidaires... pour tout ceux qui en ont marre d´engrosser leur banquier smiley

      http://www.lanef.com/


    • Kalki Kalki 6 mai 2011 11:52

      – C’est vraiment terrible que l’on donne des coups de pied au chien parce qu’il a volé
      un peu de pain dans la cuisine, que les femmes n’aient pas autant de couvertures que les
      hommes, que le deuxième classe se gèle les doigts, et je ne vois pas pourquoi le maître d’équi-
      page ne pourrait pas sucer des bites s’il en a envie. Mais regardez comme les icebergs sont
      gros à présent et comme le vent souffle de plus en plus fort. Nous devons virer de bord et
      mettre le cap au sud, car si nous continuons vers le nord nous allons faire naufrage et nous
      noyer.
      – Oh oui, dit le maître d’équipage, il est tout à fait affreux de continuer vers le nord.
      Mais pourquoi devrais-je rester confiné dans les toilettes pour sucer des bites ? Pourquoi
      devrais-je être traité de tapette ? Ne suis-je pas aussi bien que n’importe qui ?
      – Naviguer vers le nord est terrible, dit la passagère, mais ne voyez-vous pas que c’est
      précisement la raison pour laquelle les femmes ont besoin de davantage de couvertures afin
      de se maintenir au chaud ? J’exige le même nombre de couverture pour les femmes, immé-
      diatement !
      – C’est tout à fait vrai, dit le professeur, que naviguer vers le nord nous impose à tous
      de grandes épreuves. Mais il ne serait pas réaliste de changer de route pour aller au sud. On
      ne peut pas remonter le cours du temps. Nous devons trouver un moyen raisonnable de gérer
      la situation.
      – Ecoutez, dit le mousse, si nous laissons les quatre fous de la dunette agir à leur
      guise, nous allons tous nous noyer. Si jamais nous mettons le navire hors de danger, alors
      nous pourrons nous inquiéter des conditions de travail, des couvertures pour les femmes et
      du droit à sucer des bites. Mais nous devons commencer par virer de bord. Si quelques-uns
      d’entre nous se réunissent, élaborent un plan et font preuve d’un peu de courage, nous pour-
      rons nous sauver. Nous n’aurions pas besoin d’être nombreux – six ou huit, cela suffirait.
      Nous pourrions lancer une charge contre la dunette, balancer ces fous par-dessus bord et
      tourner la barre du navire vers le sud.
      Le professeur releva le nez et dit d’un ton sévère :
      – Je ne crois pas à la violence, c’est immoral.
      – Il n’est jamais éthique d’utiliser la violence, dit le maître d’équipage.
      – La violence me terrifie, dit la passagère.


    • trobador 6 mai 2011 20:52

      Oui mais :

      1) Jyloge ne verra jamais un début de commencement du paiement des frais réclamés.

      2) ils vont éventuellement faire faillite suite à cette affaire.


    • criticaldistance 6 mai 2011 10:19

      bonjour Chalot
      excellent article
      je vous ai adressé un email


      • rocla (haddock) rocla (haddock) 6 mai 2011 10:23

        Dire que ces choses là n’ arriveraient pas si les gens respectaient le contrat signé .


        • jpm jpm 6 mai 2011 10:47

          Cher Capitaine, encore faut il que les gens soient a meme de comprendre les subtilites cachees de ce qu´ils signent. Tout le monde n´a pas la competence financiere suffisante et les organismes de credit abusent justement de cette faiblesse.


        • rocla (haddock) rocla (haddock) 6 mai 2011 10:52

          Cher JPM , pour conduire il faut passer un permis , si pour lire un contrat de prêt au taux de 20 % il faut un permis je monte un crédit-école .


        • jpm jpm 6 mai 2011 10:55

          L´idee de permis d´emprunter n´est pas forcemment une mauvaise idee... mais je pense que les organismes de credit ne verront pas cela d´un bon oeil car ils se font plus d´argent avec les accidents de credits qu´avec ceux qui payent tout bien en temps et en heure.


        • King Al Batar King Al Batar 6 mai 2011 14:04

          C’est peut être dur mais je suis totalement d’accord avec Rocla.

          Un credit c’est un contrat, il y a un montant, des echeances, une durée et un taux. celui qui a affaire à un organisme de recouvrement est quelqu’un qui ne respecte pas l’engagement qu’il a signé.

          Je viens d’un environnement très pauvre (cité du 93, grandi seul avec une mère handicapée, incapable de travailler), et mes propos ne sont pas des propos de grands bourgeois. C’est simplement du domaine du bon sens.

          En général j’apprecie beaucoup l’auteur, mais là je ne peux pas être d’accord avec ce qui est ecrit. Les emprunteur on bien encaissé l’argent et l’on utilisé, non ? Aurait il apprécié que l’organisme de credit ne respecte pas son contrat et verse moins que la somme prévu aux clients ? Certainement pas.

          Il faut arreter un peu de trouver des excuses aux gens, ce ne sont pas les credit qui doivent être responsables, mais les emprunteurs.

          En ce qui me concerne, le seul crédit que je ferai dans ma vie sera lié à la maison...

          Personne ne force les gens à signer des engagements qu’ils ne peuvent pas tenir. Alors après c’est sur, ma boite au lettres croule de publicite m’informant qu’en moins d’une semaine je peux avoir 10 000 euros sur mon compte. Mais jamais je ne céderais, je ne suis pas faible. Je ne comprends pas pourquoi on trouve autant scandaleu que des gens qui ne respectent pas un contrat qu’ils ont signé, et qui douvent de l’argent soit sanctionné.

          Quand un locataire ne paye pas son loyer, à plusieurs reprise, est il normal qu’il se fasse expulser du logement ? a mon sens oui ! sinon les contrats ne servent à rien.

          Les gens qui s’élèvent contre les société de recouvevrement auraient certainement préféré que les emprunteur aillent voir un mafieu et se fassent peter les jambes, c’est sur.

          Quand on doit quelque chose on le rend, c’est trop facile de pleurer.

          Désolé d’être dur, mais c’est la réalité.

          Moinsez moi si vous pensez que j’ai tort, mais au fond vous savez ou est la vérité !


        • lagabe 6 mai 2011 14:43

          totalement d’accord et tu peux éviter cette publicité intempestive , il suffit de mettre un autocollant PAS DE PUBLICITE et la tu ne recevras aucune pub


        • french_car 6 mai 2011 15:05

          Al Batar on comprend que vous défendiez votre business mais admettez qu’il y a :
          - des abus de faiblesse
          - des contrats qui cachent l’essentiel à qui n’a pas BAC+5
          - une propension à faire vendre les baraques des personnes endettées pour la moitié de leur valeur à un comparse afin que ça rembourse juste la dette


        • zelectron zelectron 6 mai 2011 16:39

          en résumé c’est dead or alive ! ils sont pourtant prévenus, la télé « couleur et cinemascope » c’est indigeste  !


        • King Al Batar King Al Batar 6 mai 2011 17:26

          French Car,

          Bien vu mais ce n’est pas mon business.

          Moi je m’occupe uniquement de financer des PME, des petits resto, et des société de BTP... Donc ce n’est pas du tout le meme domaine, et fort heureusement pour moi, car je trouve que le domaine particulier des banques, et un domaine d’escrocs.
          en revanche le financement des entreprises est tout ce qu’il y a de plus passionnant, car on finance, aide à la création et aide à l’embauche des commercants...


        • slipenL’air 6 mai 2011 10:32

          rocla
          oui mais : les feuilles d’impôts se rappelle à la masse. smiley
          tra,la,la...tra,la,la...trâ,lâ,lâ !


          • Taverne Taverne 6 mai 2011 10:37

            Sachez que le régime des pénalités financières des organismes des branches famille et vieillesse de la Sécu a été élargi en vue de lutter plus efficacement contre la fraude. Les faits dont le caractère intentionnel ou délibéré n’est pas établi peuvent désormais être sanctionnés.La pénalité est même désormais possible en cas d’absence d’indu. Il va y avoir des heures supp pour les huissiers...Cela vaut notamment pour l’AAH, le RSA, le « minimum vieillesse ». Les pauvres vont trinquer.

            « Tout est possible »



            • Taverne Taverne 6 mai 2011 10:38

              Pardon, ma source : circulaire du 9 avril 2011 n° DSS/2011/142


            • Taverne Taverne 6 mai 2011 10:39

              Circulaire du 8 avril. Désolé.


            • LE CHAT LE CHAT 6 mai 2011 10:43

              bientôt comme aux states des gros bras pour te casser la tête si tu paies pas assez vite ?
              le pire est à venir ...


              • liberta 6 mai 2011 10:43

                 On ne doit pas laisser passer de telles outrances et nous avons un moyen à disposition que je viens d’ailleurs d’utiliser

                faites comme moi - appelez JYLOGE TOULOUSE au 0811 209 209 et criez votre indignation
                 
                L’interlocuteur que j’ai eu semblait savoir qu’il y avait des problèmes mais ne connaissait -d’après lui- l’intervention d’huissier pour 18centimes

                On nage au milieu d’abus, d’injustices, de conflits d’intérêts le tout arrosé d’un mépris total pour la personne

                Il faut réagir à tous les niveaux , ne rien laisser passer et alerter autour de nous sur les abus


                • jpm jpm 6 mai 2011 10:45

                  Cher Chalot je ne peux qu´approuver votre article... car je pense comme vous qu´il est grand temps d´encadrer et de moraliser le credit... a tous les niveaux.

                  Je vais vous citer un autre exemple du mauvais comportement des banques et autres etablissements de credit... Une personne de mon entourage, a la retraite et pas tres au fait des histoires d´argent, risque de se retrouver a la rue au 1er juillet car une banque lui reclame la payement immediat d´une dette de 120 000 euros car il a oublie de payer quelques mensualites. Pourtant cette relation possede une maison en pleine propriete d´une valeur de plus de 250 000 euros et une retraite confortable de 2500 euros par mois. Malgre tout la banque a decide de lui faire vendre sa maison aux encheres pour un prix qui ne couvrira peut etre pas la dette. Curieusement lorsque j´ai contacte d´autres etablissements de credits pour essayer de lui trouver un credit hypothecaire de 120 000 euros pour solder la dette tout en prennant la maison en gage... personne ne veut lui racheter sa dette car il est deja interdit bancaire suite a ses demeles avec la premiere banque. Il n´a donc aucun moyen de s´en sortir... alors qu´au fond sa situation financiere n´est pas si mauvaise. Un pret de 120 000 euros a 6% sur 12 ans correspond a des mensualites d´environ 1000 euros par mois... ce qui est tout a fait supportable compte tenu de sa retraite. Malheureusement pour lui... la banque bloque toute renegociation et prefere le mettre a la rue. Ce n´est pas normal car dans l´histoire cette personne risque de tout perdre.


                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 6 mai 2011 10:49

                    Mais cette putainerie de crédits à 20 % de taux il faut être un parfait salaud pour le proposer et un grand con pour l’ accepter .Aujourd’ hui on parle de ce médicament prévu pour le diabète et que les patients achetaient pour coupe-faim . Y a jamais personne pour lire les etiquéquèttes 


                    • jpm jpm 6 mai 2011 10:53

                      Les etiquettes comme les conditions generales des contrats de credit sont justement ecrits en tout petit caracteres... alors que le taux d´appel... ou les vertus therapeutiques sont ecrits en gros. Tout cela est a la limite de l´escroquerie... et malheureusement ce sont souvent les plus demunis qui se laissent avoir smiley


                    • King Al Batar King Al Batar 6 mai 2011 14:14

                      Jpm, vous ne pouvez pas dire ca, le taux est très bien ecrit sur chaque contrat, et surtout qu cas ou le mec l’a mal lu, il avait 8 jour et maintenant 15 pour revenir sur sa signature et tout annulé sans le moindre frais.

                      Quae pouvez vous faire de mieux.... Le mec il a 15 jours pour lire le contrat qu’il vient de signer et eventuellement le refuser.

                      Rocal a tout a fait raison.

                      Ce que vous faites, c’est deresponsabiliser des gens, qui ne mesure pas l’importance de leurs actes.

                      Les gens faibles, qui ne resistent pas à la tentation devraient être interdit de crédit. Il faudrait effectivement creer un permis d’emprun, parce que c’est trop facile de jouer aux cons, de ne pas respecter ce que l’on signe, ou de dire qu’on avait pas vu des informations qu’on à 15 jours pour lire...


                    • french_car 6 mai 2011 15:07

                      On m’a raconté un jour l’histoire d’un type qui vendait des cuisines dans une cité HLM où il ne savait que trop bien que les gens n’avait pas les moyens de les payer. Les femmes pas bêtes se sont concertées et lui en ont acheté par dizaines et bien-sûr se sont montrées insolvables. C’est comme cela que l’on doit traiter ceux qui ne vivent qu’en tondant les plus pauvres.


                    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 6 mai 2011 10:58

                      Bonjour,

                      l’intermédiaire est celui qui a acheté dix centimes une salade, la revend à d’autres étages jusqu’à ce qu’elle vale un euro...le mandataire et celui à qui l’administration confie tout votre patrimoine et qu’il laisse s’écrouler jusqu’à ce qu’il ne vale plus que les cinq mille euros que vous deviez à la base, le reste étant bouffé par les frais.


                      • french_car 6 mai 2011 11:20

                        Pourquoi tout organisme proposant un crédit ne devrait-il pas faire signer un formulaire unique fourni par l’Etat, intelligible ? Même si l’on ne passe certes pas devant notaire pourquoi l’acte de signature de crédit ne devrait pas se faire sur un formulaire où l’on voit en clair le plan de remboursement avec les frais financiers et le taux réel  ?


                        • jpm jpm 6 mai 2011 11:57

                          Cela serait certainement une avancee interessante... mais je suis que les organismes de credit trouveront une nouvelle parade... Mais l´idee de simplifier et de normaliser l´information est bonne. Maintenant restera toujours le cas des personnes qui ont absolument besoin d´emprunter et qui dans l´urgence et la precipitation signeront n´importe quoi... au premier usurier venu. Il faudrait ensuite que ces gens puissent plus facilement se refinancer aupres d´organismes plus respectables.


                        • King Al Batar King Al Batar 6 mai 2011 14:18

                          Bonjour French car,

                          Je pense que c’est parce que vous ne lisez aps ce que vous signez, parce que c’est bien ecrit sur les contrat, et en plus la loi vous offre 15 jours de reflexion après avoir signé, pour revenir sur votre décision...

                          Je ne comprends pas pourquoi les gens ne cessent de chercher des responsables aux problèmes qu’ils se créent eux même. Quelqu’un a pris la main du client et l’a forcé à signé ???? Le client ne peut pas demander le taux au mec qui lui propose le crédit, s’il ne sait pas lire ????

                          Je pense que beaucoup de post sur ce fil font preuve d’une très grande mauvaise foi, et refusent de reconnaitre la responsabilité du non payeur d’un crédit. alors qu’il est pourtant le seul responsable de la merde dans laquellle il s’est fourré.


                        • french_car 6 mai 2011 16:30

                          Al Batar vous réfléchissez en technicien que vous êtes.
                          D’abord il n’y a pas de formulaire unique vous ne savez rien de la clarté des crédits à la consommation.
                          Ensuite le taux, d’une part il n’y a pas un taux mais plusieurs, enfin vous me direz le grand est surement le plus vraisemblable, c’est le TEG.
                          Mais il y a aussi le progressif, là vous ne savez pas où vous embarquez, en général on vous explique que l’inflation va gommer tout ça, bah oui tiens votre patron va vous offrir des rallonges au moins supérieures à l’inflation, a fortiori la sécu si vous être retraité !
                          Quant au délai de rétractation quelle utilité ? A part si vous avez des proches pour vous aider vous ne changerez pas d’avis quant à l’envie de vous acheter un fauteuil, une voiture ou même de la nécessité - car c’est souvent une nécessité.
                          J’ajoute que l’on vous vend souvent une assurance contre les accidents de la vie et l’assureur le cas échéant démontrera à vos dépens que sa garantie justement ne s’applique pas.


                        • CHALOT CHALOT 6 mai 2011 14:41

                          Je réagis à la contribution de King Al Batar
                          Dans le cas cité dans mon article ( personne vue hier à la permanence du CDAFAL à Melun)
                          le monsieur a perdu son emploi, il a des difficultés de santé, il rtouche le RSA et n’a pas les moyens de régler les quelques 2000 €.
                          La grande chaîne que j’ai eue ce matin m’a dit que le dossier avait été vendu à la société de contentieux et c’était elle qui gérait.
                          Cette société ne veut rien savoir, elle n’accepte même pas un échelonnement négocié ce qui conduit à :
                          - un harcèlement de la mère du monsieur
                          - la dette avec ce refus d’échelonnement ne sera pas recouvrée : il n’est pas solvable, il ne possède pas de biens .... Je vous passe les détails
                          Sinon oui avec un fichier positif, beaucoup de personnes ne pourraient pas avoir accès à ces crédits et ce serait un plus pour eux, notamment.
                          Quant aux agences de contentieux : effectivement il s’appuie sur la loi, du moins en façade car le harcèlement moral qu’ils exercent est souvent à la limite.


                          • kitamissa kitamissa 6 mai 2011 14:47

                            alors,il y a la commission de surendettement de la BDF .....


                            à partir du moment ou un dossier est déposé et qu’il y a lettre de dépôt par la BDF,les actions des créanciers sont momentanément stoppées !

                          • King Al Batar King Al Batar 6 mai 2011 17:44

                            Bonjour

                            Chalot, et je vous remercie de me repondre.

                            Effectivement le cas dont vous parlez est assez dramatique pour la personne, et soyez assuré que bien evidemment il ne me viendrai jamais à l’idée de penser que c’est tant pis pour lui.

                            Je pense, mais je risque de dire quelque chose d’un peu scandaleux, mais je pense qu’il y a aussi une certaine responsabilité de certaines associations de consommateurs, qui sont les premiers à vous dire de ne pas prendre les assurances liées au pret. De ne pas prendre la perte d’emploi, et eviter les assurances qui sont proposés avec... Sauf que quand le mec il a, déduction de son pret et de son loyer, 500 euros pour vivre par mois, une femme et deux gosses, ben je pense qu’il vaut mieux etre sur assuré que pas du tout... C’est malheureux, mais c’est comme ca...

                            Un jour, quand on aura plus de temps, on discutera de la loi qui interdit au banque d’obliger le client a prendre l’assurance de son pret immo auprès de la banque, et du risque énorme qu’elle fait prendre AUX CLIENTS.

                            Certaines associations sont très utiles, et je suis sur que vous en faites parties, et d’autres sont très dangereuses parce que pas assez informées...

                            Pour le harcelement moral, je pense que vous avez raison, et que cela est complétement inutile et dangereux, car si le mec ne peut pas payer, il ne va pas l’inventer (pour ne pas etre grossier) l’argent, et en plus cela ne fait qu’aggraver la situation si il devient dépressif, nous sommes totalement d’accord.

                            Mais j’espère, et vous serez d’accord avec moi, que ce cas est un cas très grave comparé à la plus grande partie des dossiers de surendettement, ou on voit juste des gens qui ont pris 5 prets, puis un gros pouel s racheter, et on repris des pret après... Des gens qui ne resistent pas à la tentation...

                            Je pense ma


                          • King Al Batar King Al Batar 6 mai 2011 17:45

                            Ah ca coupé,
                            je disais, je pense mais c’est vousl ’expert, que sur la moitié des cas, il ya des cas effectivement très malheureux de personne a qui il arrive des evenements imprévus, mais qu’il y a aussi une autre moitié d’irresponsables...

                            Après je peux me tromper, mais je vous assure en avoir connu des qui faisaient n’importe quoi.


                          • jpm jpm 9 mai 2011 10:12

                            Bonjour King Al Batar, j’ai lu vos interventions et je suis plus ou moins daccord avec votre point de vue technique sur la question des contrats. Evidemment si les gens lisaient et comprenaient tout ce qu’ils signent les choses seraient plus simples. Par ailleurs vous avez raison il y a une bonne part d’irresponsables dans les surendettes... mais bon cela devrait etre le role de la societe de proteger tout le monde... les irresponsables comme ceux qui ne comprennent pas tout.

                            Et pour le le moment, je suis daccord avec vous... dans le credit aux particuliers il y a beaucoup d’escrocs. Encore une fois ce n’est pas le client qui rembourse tout bien son credit qui est le plus interessant pour une banque. Mais au contraire il y a tellement plus d’argent a se faire sur les accidents de payement pour les banques qu’on peut se demander si elles ont interet a regulariser le marche tres lucratif du credit aux personnes faibles ou en difficulte.


                          • kitamissa kitamissa 6 mai 2011 14:43

                            je sais bien que les sociétés de crédit ne sont pas trop regardantes sur ce que le demandeur écrit sur le formulaire de son dossier ,la raison d’être de ces entreprises étant de prêter de l’argent à fort taux d’intérêt ..


                            mais quand une personne pour X raison que ce soit a besoin de cet argent,on lui remet un formulaire indiquant les sommes à rembourser pour la somme empruntée,ainsi que la durée et le montant des mensualités !

                            il y a également un formulaire de rétractation sous 15 jours !

                            donc l’emprunteur a donc le temps suffisant pour tout lire ? 

                            ensuite l’argent est viré sur le compte de l’emprunteur .....ce dernier sait donc que cet argent provient d’un prêt et qu’il y a une date de prélèvement automatique avec accord de la banque !

                            donc c’est à l’emprunteur de faire face à la provision suffisante sur son compte pour règler les prélèvements ....

                            cet argent..il l’a bien eu ? il était content de l’encaisser,on ne l’a pas forcé d’accepter ? personne ne vous file de l’argent à votre bonne mine ?

                            eh bien la maison de crédit a honoré son contrat.... ?  ,à l’emprunter d’honorer le sien !

                            le reste,c’est du blabla et de la fausse excuse ! le .« .j’avais pas lù,c’était écrit en tout petit »......ou bien « on savait pas qui fallait rembourser ... » ...« on n’y connait rien et on a pas fait attention » ...« c’est pas notre faute »........

                            mon oeil tiens ,c’est marrant quand il fallu trouver du pognon,on a bien su comment s’y prendre ! alors pas d’histoire !

                            il y a un proverbe qui dit « amis au prêter,ennemis au rendre ! » 

                            • CHALOT CHALOT 6 mai 2011 14:52

                              Oui Kitamissa il y a cette commission....Mais bon je ne donne pas trop de détails : cette personne va être accompagnée, on s’en charge
                              Pour le reste, il y a des cas où les accidents de la vie modifient la donne


                              • french_car 6 mai 2011 15:09

                                C’est vrai et les assureurs tout aussi requins vous expliquent que justement ça n’était pas couvert ...


                              • Annie 6 mai 2011 15:30

                                Un point que je voudrai soulever. Je parle ici de l’Angleterre, parce que c’est le cas que je connais le mieux, mais est-ce vraiment différent de la France ? Depuis la crise refleurissent des magasins qui avaient été vus la dernière fois à l’époque Thatcher, notamment les magasins Brighthouse, où il est possible d’acheter à crédit et de rembourser chaque semaine. Je joins le lien. Je prends ici l’exemple d’un frigo, qui est le seul achat que nous ayons jamais fait à crédit il y a 20 ans de cela (à part notre maison), lorsque nous avons connu une période de chômage. Les prix sont en livres, mais il est possible de faire une équivalence facile avec le franc : 1 livre = 10 francs.
                                Bref le frigo pris en exemple coute 795.40 livres. Taux d’intérêt : 29.9%. Remboursement sur 156 semaines. Prix total : 1145.04. Si l’on prend un service après-vente 1761.24 livres : http://www.brighthouse.co.uk/products/kitchen-appliances/refrigeration/display-product-large.asp?id=HO4DKFFB
                                Du départ, et si l’on s’en tient aux produits de première nécessité, et je mets les frigos dans ces catégories, quelqu’un qui au départ n’a pas les moyens doit payer presque un tiers de plus qu’un autre qui n’a pas besoin d’acheter à crédit. C’est déjà à ce niveau qu’il y a des inégalités, puisqu’il est plus susceptible d’avoir des problèmes de remboursement. 
                                 Il y a un problème d’endettement, c’est certain, mais il y a aussi une exploitation de la misère des gens.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès