Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Ils veulent militariser l’école !

Ils veulent militariser l’école !

Sarkozy, ce président qui multiplie les interventions militaires a décidé d'organiser une vaste campagne d'embrigadement de l'enfance, en violation avec la Convention Internationale des Droits de l'Enfant et du principe de laïcité de l'école !

C'est inacceptable !

L'Inspecteur d'Académie, Directeur des services départementaux de l'Education Nationale du Var a osé adresser un courrier officiel aux professeurs des écoles pour les inviter à expliquer aux élèves :

« Les missions des soldats français au service de la paix » !

Il leur faudrait par là même adresser des dessins aux 12 000 soldats qui interviennent au-delà de nos frontières.

Quelles sont donc ces missions de paix ?

L'Inspecteur d'Académie dans sa lettre invite des enseignants à rompre avec la laïcité de l'école et avec le code de déontologie qui consiste à ne pas manipuler les enfants qui leur sont confiés.

Je fais mienne la réflexion d'une enseignante en retraite :

« Il faut répondre à cet IA - et à d'autres certainement - que nous exécrons
ses mensonges : les opérations militaires où les armées françaises sont
engagées n'ont pas pour but le maintien de la paix, ce sont des guerres
d'agression impérialistes pour voler les richesses de ces pays, le pétrole
entre autres, et servir les intérêts des trusts américains et français, à
l'encontre des intérêts des peuples. Loin de nous défendre, ces guerres
déshonorent la France, portent les autres nations à la suspicion et la haine à
notre égard.
La paix soit aux cendres de nos compatriotes trompés - ou complices - morts
sur ces terres lointaines, morts pour enrichir scandaleusement les trusts du
pétrole et les fabricants d'armes. La paix soit aussi à la mémoire des morts
de ces pays qui n'avaient rien demandé, qui ne nous avaient fait aucun mal,
qui n'ont jamais menacé la France.
Notre devoir de citoyens français républicains, d'enseignants, est de dénoncer
les mensonges officiels à nos élèves, de dénoncer et condamner ces guerres.
C'est ceci que nous leur dirons.
Il en va de notre honneur. »

Cette initiative « académique » n'est pas une bavure mais un coup d'essai...

D'autres inspecteurs d'Académie, aux ordres vont faire de même, à moins que le refus massif des enseignants et la réaction unanime des syndicats ne conduisent le Ministre à renoncer à cette campagne d'embrigadement militariste de nos enfants.


Jean-François Chalot

JPEG - 222.5 ko
C’était il y a 50 ans...
Dessin qui n’aurait pas pris une ride !

Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

72 réactions à cet article    


  • symbiosis symbiosis 15 octobre 2011 09:23

    Cette situation est dans la logique de l’oligarchie visant la déstructuration du corps social en s’attaquant en premier lieu à l’enfance, avenir de l’humanité, par l’omniprésence des jeux vidéos délétères et violents, les programmes scolaires abêtissants, les menus de cantines dans les établissements scolaires portant atteinte à la santé des enfants, la banalisation de la pédophilie et de la rupture du lien générationnel, la banalisation des chatiments corporels et leur encouragements comme modèle éducatif, par l’orientation de l’enfance vers un avenir zombifié et sans but...


    • njama njama 15 octobre 2011 13:40

      en extrapolant vous sortez du sujet ...


    • Kalki Kalki 15 octobre 2011 16:37

      Hollande le candidat du système va passer les retraites à 65 ans !!!

      Cette nuit, Libération mettait en ligne un document fort intéressant. Dans cet enregistrement clandestin, on entendait le président du conseil général de l’Ardèche, Pascal Terrasse, par ailleurs conseiller de Hollande pour les retraites, expliquer on ne peut plus clairement, mercredi matin, que l’âge légal de la retraite devra rester à 62 ans, voire passer à 65 ans.

      TRAVAILLER PLUS ET GAGNER PLUS ... MAIS SI IL Y A PAS DE TRAVAIL : COMMENT CELA SE PASSE ?


      Les professeurs aux états unis font grèves contre les universités en lignes

      Bernard Thibault appelle les syndicats à se rassembler


    • mitou95 17 octobre 2011 10:42

      Bonjour,

      je ne vois pas ce que ce commentaire a à voir avec l’article, mais ce que vous dîtes est malheureusement vrai : impossible de revenir vers les 60 ans ! Les finances publiques de notre pays sont à l’agonie et vont l’être encore plus. Tous nos acquis sociaux seront rabotés jusqu’à extinction ! Et, aucun des protagonistes visant le Grand Fauteuil n’y pourra rien ! Les pays du monde entier sont trop interconnectés, que ce soit sur le plan industriel, comme sur le plan financier : tout le monde bouffe avec tout le monde, sauf les pauvres, qui eux, auront de moins en moins à se mettre sous la dent ! Attendez quelques jours, semaines, vous allez voir comment le chateau de cartes va s’éffondrer ! Et là, plus la peine de faire de simples commentaires, si justifiés soient-ils, car nous n’aurons plus que nos yeux pour pleurer !!!

      Allez voir la revue de presse de Pierre Jovanovic, remontez au-moins en début 2011 et suivez l’évolution, lisez les témoignages et écoutez les interviewes : nous n’en somme qu’aux hors-d’oeuvres !!

      http://www.jovanovic.com/blog.htm


    • njama njama 15 octobre 2011 13:41

      on ne résout pas la question intelligemment avec un trait d’humour ... (anachronique)


    • ARMINIUS ARMINIUS 15 octobre 2011 09:37

      Les livres d’histoire d’après guerre, ceux qui commençaient par « Nos ancêtres les Gaulois... » défendaient aussi la gloire de notre armée, l’effet bienfaisant de la colonisation etc...exactement comme sous Vichy... depuis les choses ont heureusement évoluées puis...retour à la case départ...merci qui ?


      • kane85 kane85 15 octobre 2011 11:51

        @ l’enclume

        Que savez vous de la gaule avant l’invasion romaine ?

        Perso je sais que le mot gaule vient de César qui l’a inventé car la région était en fait peuplée de tout un tas de gens différents. Il a désigné tous ces « barbares » sous le nom de Gaulois pour faire plus simple... En fait ses écrits là dessus s’appellent : la guerre des Gaules (vous avez remarqué de « des » j’espère ?). Livre en latin qu’on faisait traduire (tout ou en partie) par les élèves qui étudiaient cette langue (à partir de la 6em en d’autres temps pas si lointains...)

        On ne retient de l’histoire que ce que le conquérant a bien voulu en dire : que du mal ! Ce qui justifie sa conquête...

        On en a un tas d’exemple aujourd’hui : les USA ont envahi l’Irak parce qu’ils avaient des armes de destruction massives... On sait ce qu’il en a été dans les faits !

        Les peuples habitant le pays appelé Gaule par Jules César n’étaient pas des barbares et on en a les preuves aujourd’hui grâce aux découvertes archéologiques !

        La « Gaule » a été envahie par une nation qui cherchait à conquérir de nouvelles terres pour son propre profit (rien de changé sous le ciel de la terre).

        Les cultures existants sur les territoires de la « Gaule » ont disparues, détruites par des armées munies de pouvoir de destruction supérieurs à ceux qui se faisaient envahir...

        Comme c’est étrange ! Ceci me rappelle quelque chose de très actuel !!!!!

        Dites vous bien que ce n’est JAMAIS les plus intelligents et les plus pacifiques qui gagnent à ce genre de jeu !

        C’est pourquoi je me permet d’être on ne peut plus nuancée quant à la « chance » que l’on a pu avoir d’être envahis par les Romains !! Peut être est-on passé à côté d’autres choses plus agréables et moins violentes !...!?


      • TyRex TyRex 15 octobre 2011 10:04

        Sarkozy ne fait que reprendre les méthodes américaines d’endoctrinements pour mieux controler à la fois la nouvelle génération et les pauvres soldats qui sont partis donner leur vie contre des barils de pétrole.
        Soutenez la guerre et la guerre vous soutiendra.

        Excellent artcle.


        • PATRICE T PATRICE T 15 octobre 2011 10:46

          Je souscris totalement au coup de gueule de cette enseignante à la retraite
          les dérives évoquées par les uns et les autres ci-dessus sont réelles


          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 15 octobre 2011 11:47

            Et je suppose que les gamins qui refuseront de faire des beaux dessins militaristes seront classés « à risque » dès la maternelle par les sbires de l’abominable Sarkozy ?

            Ce type est un chancre. Et je reste poli.


            • bigglop bigglop 16 octobre 2011 13:03

              Bonjour,
              Encore merci pour cette information.
              Elle n’est que la suite des multiples tentatives des néocons Sarko et cie pour contrôler la société, les citoyens par l’Education Nationale.
              Souvenez-vous de l’escroquerie scientifique de l’analyse ADN des nouveaux-nés pour déterminer s’ils étaient potentiellement « dangereux » pour la société (direct import USA).
              Hitler en rêvait, Sarko l’a tenté.


            • pissefroid pissefroid 15 octobre 2011 11:54

              Quand l’armée entre dans l’école la liberté est sous contrôle.

              L’armée est là pour protéger la propriété, pas pour protéger le citoyen.

              Ce que je regrette le plus c’est que c’est que, sauf erreur de ma part, c’est sous mitterand que l’armée est entrée à l’école.


              • njama njama 15 octobre 2011 12:18

                « Ce que je regrette le plus c’est que c’est que, sauf erreur de ma part, c’est sous mitterand que l’armée est entrée à l’école. »
                Vous pourriez préciser ... ce serait intéressant ...
                A partir de quand ? 1° guerre d’Irak 1990-1991 ? ou avant ?


              • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 15 octobre 2011 13:01

                Les inoubliables « Rencontres Jeunesse-Armées », en 1993. Sur une idée collégiale d’Edouard Balladur, Premier ministre de cohabitation de Mitterrand, de François Léotard, ministre de la Guerre, et de Jacques Chirac, président du RPR.

                Supprimées en 1995, pour cause de bide retentissant.


              • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 15 octobre 2011 13:02

                Et ressuscitées en 1997, dans le cadre des « trois jours » en remplacement du défunt service militaire obligatoire.


              • diogene 15 octobre 2011 13:10

                «  »L’armée est là pour protéger la propriété«  »

                Elle est là, plus vraisemblablement, pour protéger la propriété d’un clan au détriment de la propriété d’un autre.
                Elle est donc là pour augmenter la propriété de ceux qui la paye.


              • Croa Croa 15 octobre 2011 22:32

                « L’armée est là pour protéger la propriété, pas pour protéger le citoyen. »

                Plus exactement,
                L’armée est là pour protéger la propriété porteuse de « droits », pas pour protéger les sujets.


              • njama njama 15 octobre 2011 12:15

                @ Chalot
                Vous faites allusion à un courrier sans préciser la date de celui-ci. Dommage.
                Ni son contenu. Ce n’est quand même pas du « secret Défense » !
                « Il leur faudrait par là même adresser des dessins aux 12 000 soldats qui interviennent au-delà de nos frontières. »

                Mon épouse est directrice d’une école primaire/maternelle (Nord) et elle avait reçu peu avant Noël, il y a de cela peut-être 3 ou 4 ans, un courrier de ce type, suggérant de faire faire aux enfants des dessins à envoyer à nos bons soldats (qui se battent courageusement en Afghanistan), et qui ne passeront pas Noël chez eux en famille (les pauvres) ... histoire de leur réchauffer un peu le cœur ! 
                De mémoire, il ne semble pas que cela allait jusqu’à expliquer aux élèves ce grand écart orwellien :« Les missions des soldats français au service de la paix » ! non tout de même pas ! Minipax , le ministère de la guerre pour faire la paix ! Les enseignants ne sont pas formés à la novlangue.
                A peine reçu, à peine lu, le courrier est parti à la poubelle illico ! affaire classée !
                L’école aurait-elle à se substituer aux familles de ces soldats, ou à leurs ami(e)s ... ???? La réponse est non, bien évidemment ! Rien n’empêche Nicolas, ses amis ou des sympathisants à cette cause de prendre leur plume ... pour envoyer leurs bons vœux de Noël, de Nouvel An, d’anniversaire (s’ils ont leurs dates de naissance) à ces « professionnels expatriés ». 
                Les directeurs d’école ont parmi leurs fonctions ... , celle d’animer une équipe pédagogique, dans la veine des instructions académiques (ils/elles sont « inspecté(e)s » également) . On se demande bien comment on pourrait insérer une telle « directive (?) » dans un programme pédagogique  ??? ... . et comment la faire passer à une équipe enseignante, telle une lettre à la Poste ... parce qu’il n’est pas marqué « La Poste » sur le front des enseignant(e)s. Si des directeurs se hasardaient (les intrépides) à vouloir l’imposer à leur équipe enseignante, ... (je vous laisse imaginer la suite)


                • mouais 15 octobre 2011 16:14

                  Pour répondre à la légitime curiosité de Njama, voici la lettre de l’IA :

                  L’Inspecteur d’académie
                  Directeur des services départementaux
                  de l’Education Nationale du Var

                  à
                  Mesdames et Messieurs les professeurs des écoles du Var
                  s/c des Inspecteurs de l’Education Nationale

                  La contribution au respect des engagements internationaux ainsi que la préservation des intérêts de la France entraînent l’exposition de près de 12 000 militaires dans des OPEX (opérations extérieures).
                  Chaque fin d’année, l’association Solidarité Défense adresse à chacun de ces Français engagés à l’étranger, un colis pour les fêtes auquel elle souhaiterait joindre un dessin d’enfant. Elle propose par ailleurs aux enseignants du premier degré d’expliquer aux élèves, les missions des soldats français au service de la paix afin de les aider à produire des dessins qui pourraient constituer un témoignage en forme de soutien.
                  Je vous invite à contribuer à ce geste de solidarité en sollicitant cette association le plus rapidement possible dans le cadre d’actions à caractère pédagogiques, que vous souhaiteriez mettre en place avec vos élèves.

                  Signé : Jean Verlucco


                • njama njama 15 octobre 2011 20:35

                  Rien de péremptoire donc ... (prenons en note)
                  12000 dessins pourraient les satisfaire si je comprends bien (?) De quoi donner le change, juste le change ... pour le moral des troupes.


                • Croa Croa 15 octobre 2011 22:44

                  Les 12000 dessins c’est pour impliquer les jeunes. Il s’agit bien d’endoctrinement !  smiley

                  Pour satisfaire nos soldats sachez qu’il touchent de bonnes primes en « opérations extérieures ». Sauf par politesse il n’en ont rien à battre des dessins de gosses !


                • CHALOT CHALOT 15 octobre 2011 12:29

                  La lettre a été envoyée le 7 octobre et j’essaye de la mettre sur ce forum


                  • Papybom Papybom 15 octobre 2011 12:48

                    Bonjour CHALOT.

                    Souvenez-vous de Raymond Devos : C’est pour satisfaire les sens qu’on fait l’amour et c’est pour l’essence qu’on fait la guerre.

                    Cordialement.


                    • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 15 octobre 2011 12:51

                      L’école républicaine a toujours été une entreprise d’embrigadement et d’asservissement. Le fameux « moule républicain ». Ce n’est pourtant pas une découverte pour vous Chalot ?


                      • njama njama 15 octobre 2011 13:16

                        @ Axel
                        plus ou moins peut-être, mais il ne faut pas prendre les enseignants pour des béni-oui-oui, ni l’école pour un instrument de propagande.
                        Allez donc expliquer à des enfants les raisons [lesquelles ? ... d’ailleurs, le sujet n’a même jamais été débattu au niveau parlementaire] d’une guerre très lointaine dans un pays dont ils n’ont pas la moindre idée [les enseignants eux-mêmes en ont-ils une précise ?] avec d’autres pays [ gentils comme nous ?] qui combattent aux côtés de nos braves et courageux soldats français contre des méchants [ pourquoi sont-ils méchants ?] ...etc.
                        ça ne tient pas la route tout simplement ! Il y a qu’une solution pour ce genre de courrier, c’est la corbeille à papiers, à moins de vouloir foutre une putain d’embrouille entre enseignants dans presque toutes les écoles.
                        Si seulement il était question de Défense du territoire national contre un pays agresseur ... évidement le problème n’est pas le même ! ... aucune directive n’empêchera les enseignants de réfléchir.

                         


                      • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 15 octobre 2011 15:47

                        A quand la même sollicitude de l’Education Nationale à l’égard des travailleurs astreints à des métiers pénibles ( et souvent mal payés ) ? Nous avons désormais une armée professionnelle au service d’une politique sur laquelle le Parlement n’est que rarement consulté. Les enseignants n’ont pas à conditionner les enfants à les soutenir particulièrement.


                        PS/ le dessin qui illustre l’article fait allusion aux débordements de la « mission de paix » de l’Armée française en Algérie il y a 60 ans. Aujourd’hui, on ne procède plus de la même façon : on se contente de « dégâts collatéraux » !

                        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 15 octobre 2011 21:40

                          Jean, quand vous opposez nos instituteurs aux salariés sous-payés vous faites le jeu de Sarkozy.


                        • Croa Croa 15 octobre 2011 22:59

                          Le parlement a forcément son mot à dire même si l’initiative vient de l’Elysée.

                          Par ailleurs lorsqu’on bombarde des villes et ses installations vitales afin de priver les gens d’eau et d’électricité pour les assiéger, peut-on encore parler de dégâts collatéraux ?

                          Concernant les crimes de Sarkozy en Libye, ceux-ci ont bien eu le soutien du Parlement, Gauche et Droite confondue !  smiley


                        • De la hauteur 15 octobre 2011 16:11

                          La question va se pausé si vous ne réalise pas ce que veux dire 2015 ?
                          Cherche dans les accords de UE et USA.


                          • njama njama 15 octobre 2011 17:02

                            Ici sur AV un article (4 mai 2009) documenté sur ces questions d’accord transatlantique.
                            Textes adoptés Jeudi 13 janvier 2005 - Strasbourg
                            Résolution du Parlement européen sur les relations transatlantiques


                          • symbiosis symbiosis 15 octobre 2011 17:45

                            Les valeurs universelles dont vous parlez sont les valeurs de l’oligarchie.
                            Quelles sont-elles ?
                            Elles sont entre autres de faire plier ceux qui ne les acceptent pas.
                            De toutes évidence vous, l’enclume les avez accepté.
                            Il n’en reste pas moins que vous restez pour l’oligarchie un anonyme parmi les anonymes et le jour, pas très loin d’ailleurs où l’oligarchie voudra mettre son plan à exécution de réduction draconienne de la population planétaire, je crois bien que vous ne serez pas plus épargné que n’importe quel autre anonyme ici bas.
                            Dans le cas contraire vous ne seriez pas devant votre ordinateur à pérorer comme les autres anonymes.
                            Les gens indispensables à l’oligarchie ne passent pas leur temps devant l’ordinateur à étaler leurs états d’âmes.


                          • escudo escudo 15 octobre 2011 19:25

                            Nos soldats qui oeuvrent dans le cadre de la protection des valeurs universelles et pour ce faire ils vont tuer a des milliers de km d’ici des gens qui nous on rien fait...et leurs potes les pilotes qui s’amusent comme dans les jeux video en déversant des tonnes de bombes sur des gens qui ne leurs ont rien fait non plus ... et en amont de tout ça les autres débiles exécutants et serviles esclaves du systeme produisent les outilles pour tuer et arme nos braves soldats...

                            Tout ces crétins contribuent a plein temps de maintenir ce système base sur la violence et la guerre ! 
                            Aucune respect ni de soutien pour ces écervelés ! 

                          • fabdolette fabdolette 15 octobre 2011 18:00

                            étant moi-même enseignant en élémentaire, il me tarde de recevoir une lettre identique afin d’expliquer, de faire expliquer, de faire comprendre, dans un cadre ce coup-là légal, les véritables raison des guerres, toutes plus imbéciles les unes que les autres.
                            sinon, si l’enclume soutient tant « nos » soldats, il n’a qu’à s’y parachuter...


                            • Croa Croa 15 octobre 2011 23:05

                              Merci, cela fait chaud au coeur de voir qu’il existe une corporation dotée d’esprit de ses responsabilitéssmiley

                              C’est pas comme les journalistes, smiley

                              et la plupart des hauts fonctionnaires ! smiley


                            • njama njama 15 octobre 2011 18:00

                              Supposant que l’auteur ne cherche pas seulement à glaner quelques indignations (faciles et aisément justifiables), l’article vise peut-être à suggérer des solutions pour réagir face à ces tentatives insidieuses d’utiliser l’école à des fins d’ d’embrigadement militariste de nos enfants.

                              Jeter les lettres de l’inspection à la poubelle est toujours une possibilité de résistance passive ... mais qui risque de dégénérer en sanctions, et de faire quelques bouc-émissaires pour « l’exemple ».
                              Par contre, demander au Ministère de justifier ses positions ...

                              Pourquoi expliquer aux enfants, ce que l’on n’explique pas même aux français !

                              expliquer à des enfants les raisons [lesquelles ? ... d’ailleurs, le sujet n’a même jamais été débattu au niveau parlementaire] d’une guerre très lointaine dans un pays dont ils n’ont pas la moindre idée [les enseignants eux-mêmes en ont-ils une précise ?] avec d’autres pays [ gentils comme nous ?] qui combattent aux côtés de nos braves et courageux soldats français contre des méchants [ pourquoi sont-ils méchants ?] ...etc.

                              Faut-il rentrer dans l’histoire de l’Afghanistan ? les occupations successives, celle de l’Empire britannique (première guerre 1839-1842, la 2° 1878-1880) , ... puis l’invasion soviétique 1979-1989 et aujourd’hui celle dont font partie les soldats français ?
                              Faut-il dire qu’en 2001, les États-Unis sont rentrés seuls en guerre contre l’avis de l’ONU , au seul prétexte de la supposée présence d’un Ben Laden supposé lui-même et son organisation (supposée elle aussi ?) être coupable des attentats du 11 septembre 2001 ... ?

                              Les Afghans seraient-ils des barbares ? ils ne sont ni agresseurs, ni envahisseurs. Que leur reproche-t-on au juste ??????
                              Une guerre sans raisons ? Pourquoi la guerre alors ...

                              Sont-ils si idiots ? Ce n’est pas l’impression que me donne ce pieux pashtoun musulman, Abdul Ghaffar Khan, surnommé le Gandhi des frontières (qui rencontra d’ailleurs le Gandhi indou).
                              La pays ne manque pas de charmes, je l’ai traversé cet été en compagnie de Nicolas Bouvier « L »usage du monde" un récit devenu mythique, un voyage (qui démarre fin 1954) au cœur de l’humain ...

                              Afghanistan old photos History of Afghanistan and Afghan culture


                              • suumcuique suumcuique 15 octobre 2011 20:30

                                N’ayez pas peur : la soi-disant éducation soit disant nationale est un bastion du PS et le restera tant que l’UMP sera au pouvoir. Tant que la France sera une république bananière, un kibboutz en grand, la « militarisation » de l’école restera - malheureusement - un effet d’annonce.

                                N’ayez donc pas peur : vos chères têtes blondes continueront à se faire décérébrer en douceur par les francs-macs qui sont à la tête de cette institution depuis qu’elle a été créée par Ferry.

                                N’ayez pas peur : la peine de mort ne sera pas rétablie - tant que la France sera badentérisée, levisée : bref : occupée.

                                En attendant :
                                Moodys a baissé la note de la Belgique.
                                Moodys a baissé la note de l’Italie.
                                Fitch a baissé la note de l’Italie.
                                Fitch a baissé la note de l’Espagne.


                                • symbiosis symbiosis 15 octobre 2011 22:52

                                  Tête d’enclume, tu es vraiment une enclume. Je crois que ça ne servirait à rien du tout de t’expliquer, tu n’y comprendrais rien. Une enclume, quoi....


                                • njama njama 15 octobre 2011 22:56

                                  Merci pour l’info Peachy
                                  Les inoubliables « Rencontres Jeunesse-Armées », en 1993.
                                  Et ressuscitées en 1997 ...

                                  qui donneront la Loi n°97-1019 du 28 octobre 1997 portant réforme du service national
                                  Article L.114-1 « L’enseignement de la défense et l’appel de préparation à la défense
                                   »Art. L. 114-1. - A partir de la rentrée 1998, les principes et l’organisation de la défense nationale et de la défense européenne font l’objet d’un enseignement obligatoire dans le cadre des programmes des établissements d’enseignement du second degré des premier et second cycles.

                                   « l’organisation de la Défense européenne » ! L’Afghanistan rentre-il dans ce cas de figure ?

                                  Les dessins de Noël
                                  Cette opération a été initiée par l’association Solidarité Défense * Elle consiste à faire réaliser, partout en France par des élèves de classes primaires et de collèges, des dessins et des poèmes.
                                  * une association n’est pas représentative de l’Etat, donc de l’Education Nationale, quand bien même cette association fut créée sous le ministère de François Léotard, Ministre de la Défense et de l’amiral Lanxade, chef d’état-major des armées, projet lancé par plusieurs hautes autorités du ministère de la Défense, du monde politique, économique et littéraire ...

                                  Rien ne stipule dans les textes de loi cités dans cette page, une quelconque obligation des enseignants (écoles maternelles te primaires) d’y participer, sauf peut-être cette vague indication du BO n° 7 du 15 février 2007 – (…) Approfondir l’enseignement de Défense.
                                  « Cet enseignement obligatoire, qui relève de la responsabilité de l’Éducation nationale, a pour objectif d’aider les jeunes à comprendre les valeurs qui fondent la République et contribue à les préparer à leur devoir de Défense. Dès le premier degré, les symboles de la République sont expliqués aux élèves. L’enseignement de Défense est ensuite dispensé en classe de troisième dans le cadre des programmes d’éducation civique et d’histoire-géographie au collège, et au lycée dans ceux d’éducation civique, juridique et sociale (ECJS) et d’histoire-géographie. »

                                  Entre « enseigner les symboles de la république » et demander à des enfants de soutenir (même indirectement) une guerre dont ils ne pourront saisir ni les tenants ni les aboutissants (question déjà très complexe pour des adultes) ... il y a plus qu’un gouffre ! qui mérite que l’on traite ces initiatives de tentatives d’embrigadement militariste de nos enfants comme dit Chalot.


                                  • Croa Croa 15 octobre 2011 23:13

                                    Grâce à nos enseignants nous ne sommes pas tout à fait des abrutis. Cette situation perdure semble-t-il et c’est tant mieux pour les jeunes générations.

                                    Excellent article et Merci à l’auteur.


                                    • COVADONGA722 COVADONGA722 15 octobre 2011 23:53

                                      heu les enseignants dont on chante les louanges ici ce sont bien les memes qui nous expliquent qu’il faut partager le territoire la cité les services et les boulots avec l’autre :
                                      le bon le parfait l’étranger. Ce sont bien ces memes enseignants qui ont confisqués l’ascenseur social au quasi bénéfice de leur progeniture les memes qui trouvent normal de planquer les profs les plus anciens et experimentés dans les bons bahuts et envoient sans états d’ame leurs jeunes collegues se faire tataner en ZEP ZUS et autre bantoustans .Les profs dont on parles ce sont bien les memes soutiens ou participants au ps versus terra nova , les memes raclures éduqués conchiant les prolos beauf blanc et condamnant nos gosses à des lycés de 8/12 langues alors qu’ils ont mis les leurs à l’abri et ce y comprit dans le privé.Donc ces donneurs de leçons se servant de la bien endogame education nationnale ce sont eux qui serait les mieux placés pour faire la leçon à des hommes ayant choisis de servir au loin ? hé hé je ne sais s’il fallait chercher beaucoup autrefois quand on voulait cracher à la gueule de gars qu’on méprisaient yep aujourd’hui choisissez une salle de profs vous n’ aurez que l’embarras du choix !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès