Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’Afrique est-elle condamnée à être perpétuellement violée par (...)

L’Afrique est-elle condamnée à être perpétuellement violée par l’Occident ?

Togo : un pion de plus pour le FMI et la BM.

Comme sorti de la naphtaline, Fossoun Houngbo est nommé Premier ministre au Togo, succédant ainsi à Komlan Mally. Cette nomination n’est que l’aboutissement des rondes incessantes à Lomé des responsables du FMI et de la Banque mondiale. En effet, ces deux institutions ont visité le Togo à plusieurs reprises depuis la signature de l’accord politique dit global.

Sous prétexte d’aider le Togo à se développer, ces deux vampires, accompagnés de leur aile marchante de la Banque africaine de développement (BAD), agités par les marionnettistes de l’UE et de Washington, s’activent plutôt à faire payer la dette, à demander une plus grande ouverture du marché togolais aux capitaux étrangers ainsi que l’accélération des privatisations, si tant est qu’il reste encore quelque chose à privatiser sous le ciel togolais. De toute évidence, Komlan Mally, Premier ministre depuis le 3 décembre 2007, et démis de ses fonctions le 5 septembre dernier, a été incapable de mobiliser les ressources pour satisfaire les besoins des "bailleurs de fonds".

Chose curieuse, à chaque visite des missions du FMI et de la Banque mondiale au Togo, la presse locale s’enthousiasme et présente la chose comme une tournée d’inspection à l’issue de laquelle les dirigeants togolais sont sanctionnés et humiliés, ou comme une opération purement humanitaire au chevet d’un peuple togolais miséreux. Grossière erreur ! C’est mal comprendre le rôle et le pouvoir de nuisance desdites institutions qui, en réalité, sont à la solde des puissances occidentales et principalement des firmes transnationales. Contre les prêts et autres (négligeables) dons, le FMI et la BM ainsi que les "donateurs" exigent, sans possibilité de recours, le démantèlement de l’Etat.

Pour atteindre ces objectifs, tant au Togo qu’ailleurs en Afrique, il faut avoir aux postes-clés des hommes ou des femmes moulés et dressés dans des écoles occidentales néolibérales, experts dans des institutions internationales, ne connaissant aucune réalité du terrain sur lequel ils sont lâchés, suffisamment armés pour défendre les intérêts de leurs mentors, et n’ayant qu’une approche financièrement rentable des problèmes du pays. Capables de réciter à la minute toutes les théories d’ailleurs, ces marionnettes n’ont d’autres connaissances de l’histoire de leur pays que celles apprises de leurs maîtres. Les droits des citoyens n’existent pas à leurs yeux. Ils doivent réprimer ou étouffer les forces alternatives, à savoir l’opposition et les syndicats et faire adopter des lois toujours plus favorables aux étrangers. Ainsi, leur présence au pouvoir rassure les investisseurs étrangers. D’ailleurs le site de propagande du pouvoir RPT ne s’en cache pas. Dans un article titré La Surprise du chef, on lit « Le nouveau locataire de la Primature aura à poursuivre le travail entamé par son prédécesseur, Komlan Mally, et à mettre en œuvre les grands chantiers de modernisation au Togo ; des chantiers qui vont bénéficier du soutien financier des institutions internationales comme le FMI, la Banque mondiale, l’Union européenne ou la BAD ».

La preuve en est que Houngbo se définit comme un keynésien. L’additif d’afro-optimiste dont il s’affuble est plus propagandiste et démagogique qu’autre chose. Il aurait dû ne pas l’évoquer car, si notre bonhomme connaissait l’Afrique, il aurait compris que, justement, c’est l’adhésion systématique des dirigeants africains aux théories importées qui paralyse l’Afrique. L’Afrique a un modèle de société propre, fondé sur la liberté individuelle et la solidarité, hier représenté par l’existence d’un champ privé aux côtés d’un champ communautaire. Toute politique économique qui ne tient pas compte de cette réalité est vouée à l’échec et ne peut qu’encore massifier la pauvreté en concentrant les richesses du pays entre les mains d’une poignée d’individus disposant du capital. Le modèle économique africain est tout tracé. C’est l’économie populaire consistant à ouvrir l’actionnariat au peuple en transformant le champ collectif en entreprises publiques où chacun des citoyens doit investir, et le champ personnel en entreprises privées.

Houngbo a pour mission d’accélérer la casse sociale en continuant l’assainissement des finances publiques et la modernisation du Togo. Deux pratiques consistant en réalité à procéder à la suppression des barrières douanières, la libéralisation du mouvement des capitaux, la construction des infrastructures moins rentables pour le pays, mais bénéfiques aux entreprises transnationales, l’augmentation des taxes et impôts, la privatisation des secteurs publics de l’eau, de l’électricité, la réduction des dépenses de santé, de l’éducation, la réduction des salaires, au blocage des avancements voire au dégraissage dans la fonction publique, la suppression de tout soutien public aux agriculteurs et de tous les frais affectés au bien-être de notre peuple. Bref, transposer mécaniquement le modèle libéral au Togo (et en Afrique) et détruire la vision africaine de la vie en communauté… Toutes ces mesures visent à faire des économies pour payer la « dette » et attirer les « bailleurs » et les « opérateurs économiques étrangers ». Un libéralisme pourtant de plus en plus violemment contesté dans son berceau occidental.

Au lieu de laisser ces guignols de dirigeants vendre les pans entiers de nos pays à des investisseurs étrangers, nous devons nous organiser et réaliser avant tout l’unité de l’Afrique. Ceci passe impérativement par le balayage systématique des marionnettes kleptomanes qui osent actuellement parler au nom du peuple africain. Manifestement, ces hommes et ces femmes, par leurs méthodes et leur indifférence face aux problèmes de notre peuple, prouvent qu’ils ne sont pas des nôtres, malgré leur peau noire. Ces criminels endurcis se moquent royalement de tout ce qui se passe autour d’eux. Voici deux exemples. Face au problème de l’immigration des jeunes Africains accompagnés de femmes et d’enfants, dont les embarcations de fortune coulent, et qui se font dévorer par des requins de la Méditerranée, ils n’ont de réponses que le silence. Pire, ils demandent aux Européens de leur fournir des outils pour contrôler leurs frontières. Face au peuple qui crie sa faim et sa soif, dans les rues, ils n’hésitent pas à lui tirer dessus. Jamais dans l’histoire de l’Afrique, on a vu d’hommes si prompts à travailler contre leur propre peuple. Non, jamais ! Tant que ces « dirigeants » seront au pouvoir, point de salut pour l’Afrique. Mais, il ne suffit pas de les renvoyer. Ceux qui les remplaceront doivent connaître notre peuple, son histoire, ses forces et ses faiblesses ; ceci pour formuler des solutions adaptées à ses besoins. Ces nouveaux dirigeants doivent être responsables, intègres, animés d’un esprit farouchement patriotique et comprenant l’acquisition du pouvoir comme une mission sacerdotale et non comme un outil d’enrichissement personnel.

Il faut ensuite définir notre propre stratégie de développement à partir de notre culture, et affronter le marché en réglementant les investissements étrangers pour éviter que les secteurs essentiels de l’économie échappent aux populations locales. Nous devons jouer nos intérêts en établissant des partenariats avec les entreprises étrangères qui favorisent la formation et les transferts de technologies afin d’ajouter de la valeur à la production locale et innover ainsi pour les producteurs locaux.

Au lieu de nous astreindre à des obligations néolibérales que les Etats occidentaux violent allègrement, nous devons procéder à une allocation massive de crédits à bon marché aux opérateurs du secteur informel pour les faire passer de l’informel au formel et accorder des subventions à l’éducation, à la santé, à la production vivrière, à l’industrie, à l’habitat, à la recherche scientifique et à la technologie. Les pays africains ne relèveront la tête que s’il émerge une classe moyenne locale - véritable moteur du développement - avec un soutien au commerce régional, à l’exportation et aux petites et moyennes entreprises. Aussi, dans un cadre démocratique, il nous faut élaborer des lois pour contrecarrer la fuite massive des capitaux et renationaliser les sociétés publiques privatisées, mieux, bradées.

Aucun Etat n’a pu se développer en démantelant ses propres bases. Or, c’est ce que les « bailleurs de fonds » imposent à l’Afrique. Notre réponse doit être un refus clair et net. Les Etats-Unis, les Etats européens et les dragons asiatiques ont tous réglementé, contrôlé, protégé durant toute la phase préliminaire de leur développement, et continuent de recourir aux mêmes pratiques autant que nécessaire. En forçant l’Afrique à agir à contre-courant, le FMI et la Banque mondiale ainsi que leurs marionnettistes l’inscrivent dans une logique de tutelle permanente.

Mais l’un des problèmes fondamentaux que nous devons affronter, c’est la dette. Nous devons refuser de la payer car elle, « l’argent emprunté », n’est qu’un instrument d’asservissement du peuple et qui finance une répression systématique : nous ne pouvons accepter de payer les fusils et les balles qui nous massacrent.

12 septembre 2008

Rodrigue Kpogli

Secrétaire général de la JUDA

http://lajuda.blogspot.com


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

79 réactions à cet article    


  • MKT 15 septembre 2008 12:43

    "Banque Africaine de Développement (BAD)"

    Message subliminal ?


    • morice morice 15 septembre 2008 12:46

      " L’afrique noire est mal partie" (Dumont) et elle n’est pas prête d’y arriver en effet...


      • el bourrico 15 septembre 2008 14:20

        Bref, comment voulez vous qu’ils s’en sortent si on leur envoie le FMI &Co... c’est tout de même d’une rare hypocrisie, ces institutions ont ruinées plusieurs pays, certains les ont envoyées chier, et grand bien leur en à fait.

        Pour survivre dans la jungle du libéralisme à outrance, une économie se doit d’avoir les reins solides, or on ne construit pas une économie solide comme ça, il faut d’abord passer par une phase de protectionisme, sans quoi rien ne peut se développer. C’est comme ça que les grandes économies occidentales ont procédées, et c’est ce qu’elles refusent aux autres.

        L’Afrique se rends compte qu’elle n’a jamais été décolonisée dans le fond. Faut pas rêver, on ne vas pas partir comme ça, c’est que potantiellement, l’Afrique est riche, riche de matières premières.
        Ils ont les ressources, nous avons la technologie.
        Nous exploitons leur ressources, et leur distribuons des miettes, mais pas les technologies qui feraient qu’ils pourraient se débarasser de nous.

        Donc quand je lis des commentaires affligeants comme celui un peu plus haut, j’y vois deux possibilité.
        Soit son auteur n’a vraiment qu’un neurone, et alors il faut lui pardonner, soit il est complice du "pillage" de l’Afrique par ses anciens et toujours présents colons.


        • Adolph Morice 15 septembre 2008 14:28

          Tu racontes vraiment n’importe quoi !

          T’as fait des études ?


        • Traroth Traroth 16 septembre 2008 13:52

          C’est vraiment vous, Tall ? Vous avez pris un autre pseudo pour pouvoir lacher toute votre bile en remarques imbéciles sans perdre votre crédibilité, c’est ça ? Parce que les remarques genre "ben ferme-la" ou "tu racontes vraiment n’importe quoi", vous pouvez vous les carrer, et profond ! smiley


        • LE CHAT LE CHAT 15 septembre 2008 15:42

          trouvez vous un Chavez ! smiley


          • Sahtellil Sahtellil 16 septembre 2008 08:04

            Vous ne savez pas à quel point vous avez raison.

            BMD


          • jltisserand 15 septembre 2008 16:46

            1/ reussir ce que l’Europe est en train d’echouer a savoir faire les EU africains

            2/ virer : - toutes les ONG qui emploient pour les endormir les seules personnes formees et eduquees (scolairement) ce qui empeche la formation d’une petite bourgeoisie capable de developper les activites
             virer : - et le FMI et la BM et la BE et tous les Europeens qui ne sont pas d’accord (sans violence)

            3/ renationaliser toutes les mines d’Afrique, produire et vendre le minerai a juste prix

            4/ et pour un temps, serrer tres fort la ceinture car c’est pas gagne d’avance - voir le Zimbabwe -


            Bonne chance. Mais c’est possible bien que tres difficile et c’est vraiment tout le bien que je vous souhaite en effet car le Chavez africain vous l’avez (Mugabe) dommage qu’il ne soit pas soutenu.




            • Abandokwe 15 septembre 2008 22:11

              @jltisserand

              Je suis d’accord avec vous dans les grandes lignes, sauf pour le dernier point.
              Mugabe n’est pas du tout un Chavez.
              Chavez ne martyrise pas son peuple...

              Par contre si la jeunesse africaine pouvait s’unir véritablement et prendre conscience de ce qui est en train de lui arriver, alors des Chavez on en trouvera !

              A bon entendeur !

              Juliette Abandokwe

              www.juliette.abandokwe.over-blog.com

               


            • Sahtellil Sahtellil 16 septembre 2008 08:12

              Jltisserand,

              Rarement j’ai lu un commentaire aussi éclairé sous un article sur l’Afrique. Et surtout sans ce détestable accent paternaliste que l’on aime à adjoindre au commentaire-aumône. Merci.

              Je rejoins également l’avis de Juliette. Banco pour un Chavez ou assimilé, un homme à poigne et SURTOUT honnête.

              BMD


            • Sahtellil Sahtellil 16 septembre 2008 08:55

              Rectificatif : "Banco pour des Chavez ou assimilés, des hommes à poigne et SURTOUT honnêtes."

              BMD


            • Rodriguez 15 septembre 2008 18:21

              @Adolph Morice : 				
              				

              								
              				
              					
              L’afrique peut elle arreter de casser les pieds à l’occident et se démmerder toute seule ?

              C’est cela votre question ? Vous n’avez pas compris que ce sont les Africains qui demandent que l’Occident arrête de leur casser les pieds et que les Européens se démerdent enfin tout seuls ? Cela fait combien de siècle que les Africains allaitent les Occidentaux ? Après l’esclavage, la colonisation, c’est le néocolonialisme. L’Occident et surtout la France soutient les dictatures qui oppriment les peuples africains. Vous ne savez pas ? Avez-vous suivi le documentaire sur le trafic d’armes sur ARTE http://www.arte.tv/armes réalisé par Paul Moreira ? La France qui arme la Guinée pour tuer les Guinéens. Que dites-vous du Tchad où Sarkozy a envoyé des troupes militaires pour miantenir Déby. Au Togo où les forces françaises ont oeuvré avec les Forces armées togolaises pour maintenir la dictature d’Eyadéma après la mort du père http://lajuda.blogspot.com/2008/09/sous-le-pouvoir-actuel-la-rconciliation_7746.html.&nbsp ; Que dites-vous de l’action de l’Allemagne au Togo ? Que dites-vous de l’action de la France au Rwanda ?

              Vous pensez-vous que c’est l’Afrique qui s’accroche à l’Occident quand les Français, les Américains et autres ont établi des bases militaires dans des pays africains ? Vous pensez que c’est l’Afrique qui s’accroche à l’Occident quand au moment des indépendances africaines, la France a tenté une communauté franco-africaine, réprimer les indépendantistes puis assassiner les patriotes (Moumié, Olympio, Um Nyobé, Lumumba, et récemment Sankara, Tavio Amorin...) pour mettre à leur place des cancres qu’elle soutient mordicus ? Pourquoi les Occidentaux continuent par piller les richesses minières à travers des compagnies multinationales ? Pourquoi 60% des avoirs africains sont stockés en france par la Banque de France ? Enfin, il va y avoir un procès en Octobre 2008 à Paris sur l’Angolagate, nous vous convions à suivre ce procès pour voir de quoi il est question. Vous comprendrez ce qui se passe. Nous vous recommandons ceci http://survie.org/ pour vous aider à sortir de votre ignorance. Pour d’autres info complémentaires, veuillez-vous adresser à nous http://lajuda.blogspot.com/. ous vous attendons pour le débat.


              • Bulgroz 15 septembre 2008 19:57

                Ras le bol des discours victimaire des africains.

                Lisez le discours de Dakar de Sarkozy et essayez de vous en sortir par vous mêmes, nous serions heureux de vous voir enfin responsables et développés.

                Quand on lit les compte rendu des rencontres de la diaspora togolaise à Paris, nous sommes consternés.


              • Adolph Morice 16 septembre 2008 09:15

                @l’auteur

                " Vous n’avez pas compris que ce sont les Africains qui demandent que l’Occident arrête de leur casser les pieds et que les Européens se démerdent enfin tout seuls"

                Ouais, tellement qu’ il y a des dizaines d’articles sur agoravox ou des auteurs africains disent "l’’occident doit nous aider...."

                Mettez vous d’accord les mecs !

                Dans la realité, il y a quoi en afrique ? Des ressources naturelles nous sommes d’accord.

                Ces ressources etaient inexploitées avant l’arrivée des occidentaux et le seraient encore si nous n’etions pas la bas.
                C’est triste à dire mais du temps des colonies, il y a avait plus de calme, de travail et de securité en afrique que maintenant.
                Vous avez voulu l’independance on vous l’a donnée. Et pour quel resultat ?
                Tout ce qui a été fait du temps des colonies (infrastructures, batiments, hopitaux...) sont detruits ou laissés à l’abandon.
                Votre politique nataliste est suicidaire, les comportements à risques sont une coutume locale, il n’y a pas de travail et peu de travailleurs. Des entrepreneurs noirs ? Quasiment aucun !
                Au mieux vous developpez soit des arnaques soit le besoin de venir chez nous !

                D’ailleurs il est etrange de voir le nombre d’africains qui veulent venir profiter de l’occident alors qu’ils crachent dessus (comme vous) à la premiere occasion !

                Petit rappel : 
                Vos clients , c’est l’occident
                Votre aide humanitaire c’est l’occident
                Votre argent c’est l’occident
                Vos dirigeants ne vous plaisent pas ??? Changez les !

                Et si vous n’aimez pas l’occident, ne venez pas vous exprimez sur agoravox, un media occidental !!!

                 smiley


              • Nobody knows me Nobody knows me 16 septembre 2008 13:43

                Quand on lit les compte rendu des rencontres de la diaspora togolaise à Paris, nous sommes consternés.

                Ah ben, vous devez comprendre ce que nous ressentons quand on vous lit vous et adolph.


              • Nobody knows me Nobody knows me 16 septembre 2008 13:55

                Putain adolph, c’est fou comment vous pouvez creuser aussi profond après avoir touché le fond...
                Vous racontez conneries sur conneries.
                J’ai déjà mis pas mal de liens sur les contrats militaires entre la France et divers pays africains (pour votre autre pseudo Seb59 je pense) lorsque vous disiez les mêmes conneries il y a qqs temps. Si les africains voulaient changer leur dirigeant, il leur faudrait juste dézinguer qqs chars Leclerc, des régiments de para, des hélicoptères, ... Bref des broutilles.
                Votre argumentation (qui n’en est pas une) n’est qu’une somme d’idées reçues, de mensonges, de préjugés et de vieilles croyances colonialistes d’il y a 100 ans.
                Veuillez svp étayer vos dires. Mais peut-être la crédibilité n’est pas votre but sur ces forums ? Quand on voit vos autres participations, on se dit que ce n’est en effet pas le but recherché.

                Je vous rappelle également que ce site d’information citoyen européen est par définition un site internet.... Donc accessible de n’importe où dans le monde (à qqs exceptions près indépendantes de notre volonté). Si vous ne voulez pas entendre parler du reste du monde, essayez la Voix du Nord ou une autre gazette qui satisfasse vos goûts régionalistes.


              • Traroth Traroth 16 septembre 2008 13:56

                @Bulgroz : vous faites bien de faire référence au discours raciste de Sarkozy à Dakar. Comme ça, on sait tout de suite où on en est avec vous, pour ceux qui ne vous connaitraient pas.


              • Traroth Traroth 16 septembre 2008 14:05

                @Adolphe Morice :
                "Ces ressources etaient inexploitées avant l’arrivée des occidentaux et le seraient encore si nous n’etions pas la bas" : Oui, mais prendre ce qui ne vous appartient, c’est du vol, même si le propriétaire ne s’en servait pas.
                "
                C’est triste à dire mais du temps des colonies, il y a avait plus de calme, de travail et de securité en afrique que maintenant" : A coup de matraques et de flingues, c’était effectivement relativement calme et sûr. Et on faisait "suer le burnou", ça, c’est clair, ça ne manquait pas de travail...
                "Vous avez voulu l’independance on vous l’a donnée. Et pour quel resultat ?" : C’est faux. Les pays occidentaux ont donné l’illusion de l’indépendance, en faisant faire le sale boulot par des locaux qu’ils arment et entrainent. Et paient, bien sûr. Le résultat, c’est que c’est pire qu’avant, puisqu’on "n’y est pour rien"...
                "
                Votre politique nataliste est suicidaire" : Où avez-vous bien pu entendre qu’il y avait une politque nataliste dans des pays où la plupart des gens n’ont pas à manger tous les jours ? C’est complètement idiot !
                "
                Des entrepreneurs noirs ? Quasiment aucun !" : Ben oui, le business est là pour être fait par les Occidentaux. Et ceux qui se révoltent sont tués, tout simplement.
                "
                D’ailleurs il est etrange de voir le nombre d’africains qui veulent venir profiter de l’occident alors qu’ils crachent dessus (comme vous) à la premiere occasion !" : Ils cherchent à aller là où est le fric. Le fric qu’on leur a volé. Ca ne veut pas dire qu’ils aiment les voleurs, effectivement !
                "
                Vos dirigeants ne vous plaisent pas ? ? ? Changez les !" : S’ils essayent, la Légion étrangère ou les Marines débarqueront en force, comme toujours. Pour "rétablir la démocratie" ou "maintenir la paix". Exemple sur un autre continent : A partir de quel moment est-ce que Chavez est devenu un méchant ? Quand il s’est opposé aux Américains ! Le schéma est toujours le même.


              • Rodriguez 15 septembre 2008 20:12

                @BULGROZ. Nous voir enfin RESPONSABLES ? Quel mépris. Vous refusez de lire l’Histoire à l’endroit. Et c’est le propre des irresponsables. Ayez l’humilité de rechercher des informations alternatives pour compléter vos connaissances si rudimentaires sur l’Afrique. Puisque vous n’avez d’autres sources d’info que les canaux officiels et surtout élyséenne via notamment le discours de Dakar.

                Fouillez, bêcher et vous trouverez que vos idées sont celles des enfants de la Maternelle. A votre âge, vous devez aller plus loin.


                • Sahtellil Sahtellil 16 septembre 2008 08:37

                  Rodriguez,

                  Bravo pour l’article et les commentaires. Vous êtes apparemment nouveau sur AV ; vous ne connaissez donc pas les internautes ci-dessus auxquels vous prenez la peine de répondre. L’un est troll attitré de Morice (voir son avatar) dont l’apport des posts ne dépasse guère le niveau maternelle. L’autre est l’un des antimaghrébo-africains virulents (mais plaisants) du site. On peut à la rigueur badiner avec eux si on a une minute devant soi mais construire à leur intention du contenu sérieux, pardon ! Ca leur passe largement au-dessus de la tête. (Voir Bulgroz qui n’a strictement rien compris à votre réponse à le lire.)

                  Bienvenue en tout cas et bonne continuation.

                  BMD


                • Sahtellil Sahtellil 16 septembre 2008 08:41

                  Curieux ! Je n’avais pas vu le "niveau maternelle" dans votre dernier §. Lu trop vite sans doute. Révélateur en tout cas.

                  BMD


                • maggie maggie 16 septembre 2008 09:11

                  100% d’accord av ec les deux commentaires précédents. A rodrigure, voilà comment les choses se passent ici. Il existe un auteur qui s’appelle Morice. Pour ue poignée de personnes, toutes les interventions de Morice doivent être traquées et contredites. Ses supposés alliés (il paraît qu’il y a une bande à Morice, mais on en a jamais eu vraiment la preuve) dovient subir le même traitement. J’adhère à 100% à votre article et je ne pense pas être la seule. Mais malheureusement quand des abrutis passent leur temps à insulter totu ce qui passe, cela n’encourage pas les internautes à vous répondre et à exprimer leur approbation. J’espère que cette expérience ne vous a pas dégoûté.


                • maggie maggie 16 septembre 2008 09:12

                  Excusez-moi, rodriguez, j’ai fait une coquille sur votre pseudo.


                • Traroth Traroth 16 septembre 2008 14:09

                  @Sahtelill : Répondre à Bulgroz n’est pas inutile. Il ne faut pas oublier que les commentaires sont lus également par d’autres personnes, et ne pas le contredire pourrait laisser penser qu’on l’approuve ou même qu’il a raison.


                • Traroth Traroth 16 septembre 2008 14:10

                  S’il existe quelque chose comme une bande à Morice, j’affirme en faire partie ! Et je vous encourage à dire de même !


                • Nobody knows me Nobody knows me 16 septembre 2008 14:28

                  et ne pas le contredire pourrait laisser penser qu’on l’approuve ou même qu’il a raison.

                  Ce sont mêmes de fervents adeptes du "puisqu’il n’y a pas de contradiction, j’ai raison".


                • Sahtellil Sahtellil 16 septembre 2008 15:29

                  Traroth,

                  Oh j’aime bien deviser avec mon compatrioe Bulgroz, disons comme je le fais avec mon acariâtre concierge. En coup de vent et en ne donnant pas dans son discours bilieux. Elle n’aime pas des masses mon sourire engageant toujours à sa disposition qui, sitôt actionné, lui coupe ses moyens ; elle le croit, à tort bien sûr, sardonique ! Mon Dieu, moi ? Sardonique ? Dieu vous pardonne Marcelle !

                  Sinon, cela fait un moment que ses cancans ne font plus recette, sauf chez la Colonelle arthritique du troisième et le nouveau sous les combles, un vieux garçon, obscur saute-ruisseau lubrique...

                  Mais que voulez-vous, on ne se refait pas à mon âge. Je l’aime bien ma concierge.

                   smileyBMD


                • Abandokwe 15 septembre 2008 22:32

                  Parce que vous pensez vraiment que l’Occident est responsable et développé ??

                  La société occidentale est complètement et de plus en plus décadente. Aimé Césaire le disait déjà en 1950 dans son Discours sur le colonialisme.

                  Lisez aussi L’Afrique au secours de l’Occident de Anne-Cécile Robert...
                  Vous comprendrez beaucoup de choses.

                  En tout cas, ne vous croyez pas faisant partie d’un peuple supérieur, car vous ne l’êtes en aucun cas !


                  • Adolph Morice 16 septembre 2008 09:18

                    Et tu peux nous donner des exemples de l "afrique responsable" svp ?


                  • Abandokwe 16 septembre 2008 11:43

                    Oui bien sûr !

                    Thomas Sankara, Sylvanus Olympio, Julius Nyerere, Patrice Lumbumba, Steve Biko, N’krumah, Mongo Beti, Nelson Mandela, etc etc...

                    La plupart ont été assassinés par les Occidentaux, notamment les services secrets français.
                    Tout le monde le sait, sauf vous peut-être....

                    Et il y en a plein d’autres.... mais je pense que c’est trop pour vous déjà...

                    Juliette


                  • Bois-Guisbert 16 septembre 2008 12:29

                    Thomas Sankara, Sylvanus Olympio, Julius Nyerere, Patrice Lumbumba, Steve Biko, N’krumah, Mongo Beti, Nelson Mandela, etc etc...

                    La plupart ont été assassinés par les Occidentaux, notamment les services secrets français.


                    Ca a été la grande chance de ceux qui sont morts. Ils sont devenus des martyrs, plutôt que d’être des faillis. Notez que Mandela assiste tout de même à la lente descente de l’Afrique du Sud en catégorie "sous-développés"


                  • Abandokwe 16 septembre 2008 13:08

                    Ils n’auraient jamais pu être des faillis !

                    L’Occident par contre est largement failli depuis belle lurette, incapable de s’occuper proprement de ses affaires tout en donnant des grandes leçons aux autres...

                    Y a qu’à voir.... la qualité de vie se dégrade partout en Europe, malgré tout le pillage des matières premières en Afrique.... !

                    Vous ne voyez donc pas la faillite annoncée de l’Occident, bâtie sur les ossements de ceux qu’il exploite depuis la révolution industrielle pratiquement !

                    C’est pas grave que vous-même ne sachiez pas. Y en a plein d’autres qui savent.

                    Mais je peux vous dire que Sarkozy ou Bush pour ne citer que les meilleurs, quand ils auront fini de faillir, il ne seront jamais des martyrs.

                    Juliette


                  • Nobody knows me Nobody knows me 16 septembre 2008 14:02

                    Wouaw Julien ! Ca c’est du commentaire d’utilité publique... Les filles d’Abidjan ont de belles courbes.
                    Il vous arrive de vous auto-chasser car je vois que vous êtes chasseur de troll ?
                    Vous arrive-t-il de chasser le gros con également ?
                    Vous êtes-vous déjà tiré dans le pied ?


                  • Traroth Traroth 16 septembre 2008 14:16

                    @Bois-Guibert : L’Afrique du Sud ? Excellent exemple !

                    Si vous étudiez l’histoire de ce pays depuis son indépendance, vous remarquerez que lors de la fin de l’apartheid, le programme de l’ANC n’a pas été appliqué. Ledit programme préconisait une redistribution des richesses, et notamment des terres agricoles, de façon plus équilibrée. Au lieu de quoi, c’est un programme directement issu des préceptes de l’école de Chicago qui a été appliqué. Sous l’influence de Thabo Mbeki...

                    Résultat, 15 ans après la fin de l’apartheid, les blancs détiennent toujours 90% de la richesse nationale. Et le pays s’enfonce dans la dépression économique. Et dans la criminalité née de la désillusion...

                    Je vous encourage vivement à lire ce qu’en dit Naomi Klein dans "La stratégie du choc".


                  • Traroth Traroth 16 septembre 2008 15:04

                    Merci de nous donner une preuve supplémentaire de votre niveau intellectuel. Je pense qu’à peu près tout le monde vous a à peu près cerné...
                    Abus signalé, également.


                  • Abandokwe 16 septembre 2008 15:13

                    Franchement vous devriez vous concentrer sur l’article de base, et vous verrez que vous êtes carrément hors sujet !

                    Vous avez d’ailleurs l’air exagérément frustré... vous devriez aller voir un psy, ça pourrait vous aider à moins souffrir, au moins ça !


                  • Nobody knows me Nobody knows me 16 septembre 2008 15:16

                    Allez Julien !! Loft Story ! Loft Story ! Loft Story ! Loft Story !

                    Pardon à l’auteur.
                     smiley


                  • Nobody knows me Nobody knows me 16 septembre 2008 15:35

                    Ma parol’, mais c’est qu’il me traite !!!


                  • Nobody knows me Nobody knows me 16 septembre 2008 15:52

                    Creusez mon cher, creusez...
                    Et pardon encore à l’auteur pour mes provocations inutiles.
                    Je ne suis pas responsables cependant du gosse de 5 ans ci-dessus.


                  • Traroth Traroth 16 septembre 2008 15:55

                    Abus signalés. C’est pas une tribune libre, ici, hein ! smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Rodriguez


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès