Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’OCDE prédit une cascade de faillites et l’Europe devra sauver (...)

L’OCDE prédit une cascade de faillites et l’Europe devra sauver les banques

L’OCDE prédit une cascade de faillites et une crise très difficile pour les banques européennes

William White préside le comité d’examen des situations économiques et des problèmes de développement de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), et est aussi l’ancien chef économiste de la Banque des Règlements Internationaux (BRI).

Loin des discours béats relatifs à une prétendue reprise économique, il annonce que le système financier mondial est devenu dangereusement instable et pourrait entraîner une prochaine cascade de faillites.

“Nous avons épuisé toutes nos munitions macroéconomiques pour lutter contre les crises économiques.”

« Lors de la prochaine récession, il sera de plus en plus évident qu’une partie de ces dettes ne seront jamais remboursées, et cela sera très inconfortable pour beaucoup de gens qui pensent que leurs actifs valent quelque chose.”

Les banques européennes ont déjà admis qu’elles avaient 1000 milliards de dollars de créances en souffrance dans leurs bilans ! Et elles n’ont probablement pas révélé l’ampleur réelle de leurs créances à risque.

De nouveaux sauvetages de banques sont donc à prévoir en Europe. Et les clients des banques risquent bien d’être mis à contribution.


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 11 février 13:56

    Et si, par pur hasard, ils allaient se faire foutre, et qu’ils les bouffent leurs billets de monopoly ? ^^


    • Le421 Le421 11 février 19:33

      @bouffon(s) du roi
      Ben, de toute façon...
      Nous n’avons plus aucun pouvoir de décision.
      Même sur votre propre compte en banque, vous vous faites ponctionner de façon arbitraire et souvent sans aucun justificatif. Des petites sommes par ci-par là.
      Et puis, si le gouvernement décide de filer du pognon aux banques - pour notre plus grand bien, évidemment - que pouvons-nous faire ?
      Le chien aboie, la caravane passe.
      Et n’oubliez pas de voter encore à droite la prochaine fois.
      Au moins, vous pourrez chanter, avec une petite gêne dans le fondement, « on a gagné, on a gagné !! ». Voter à droite, ça fait riche !!

      Mmmmm’béciles !!


    • Deepnofin Deepnofin 11 février 23:45

      @Le421 « Nous n’avons plus aucun pouvoir de décision. »

      Je vais faire un parallèle peut-être mal placé ou mal inspiré, mais ce que vous dites me fait penser aux Juifs dans les camps. Sans parler de révisionnisme ou autre, quand on s’en tient à la version officielle, les Juifs étaient tellement plus nombreux que les Nazis dans les camps, qu’ils auraient pu essayer de se révolter et de prendre le contrôle afin de se libérer. Bien sûr, ils auraient été nombreux à se faire tuer, mais vu qu’ils avaient apparemment conscience qu’ils allaient finir gazés, au bout d’un moment, il faut bien tenter le tout pour le tout. L’Union fait la force... C’est bien pour ça que tout est fait pour nous diviser. Néanmoins, nous sommes une grande majorité à être d’accord, il me semble : il faut retrouver notre souveraineté. Allons-nous faire comme les Juifs lors de la Shoah et nous laisser faire tuer physiquement ou moralement, ou bien allons-nous finir par faire quelque chose pour virer ces traitres à la Nation... ? D’autant plus que nous avons une balle dans notre camps : les forces de l’ordre sont des humains, des gens du peuple, à la base, et j’imagine qu’un grand nombre d’entre eux serait prêt à « changer de camps » le moment venu pour protéger les intérêts du peuple, et non celui de l’Oligarchie qui nous entraine droit dans le mur.


    • microf 12 février 13:31

      @Deepnofin

      J´ai beaucoup rigolé après avoir lu votre commentaire pertinent, l´un des meilleurs sur cet article.
      Vous avez raison de faire ce parallèle pour moi il n´est pas mal placé, mais juste pour rappeler aux uns et aux autres victimes de ce système, qu´ensembles, la situation peut être remèdiée, car il ya des exemples, aux Phlippines oú le peuple s´est dressé devant les chars sans crainte, et l´armée s´est rangée derrière le peuple, ou en Iran en 1978 lorsque les Iraniens se sont levés en masse pour chasser le régime barbare et corrompu du Shah.
      En Iran l´armée face aux Iraniens désarmés, tirait sur la foule qui s´avancait sur les forces de l´ordre, ceux qui tombaient étaient remplacés par ceux qui étaient au second rang, á un moment, ces forces de l´ordre, voyant que la foule ne reculait pas malgré des dizaines et des dizaines de morts, á jeter les armes et pris la fuite, ce fut un des moments les plus décisifs de la chute du régime du Shah d´Iran, il devait lui même prendre la fuite quelques jours plus tard.
      Voila des années que la catastrophe est annoncée, et chacun est lá á gémir, á se plaindre et attendre comme un veau qu´on amène á l´abattoir sans rien entreprendre.
      Pendant ce temps, le camp en face est entrain d´appliquer sa stratégie mise en place pas á pas, peut être qu´on attend un sauveur qui viendra on ne sait d´oú, mais peine perdue, ce sauveur ne viendra pas, il faudra se sauver soi même, ou crever, c´est tout ce qui nous attend.


    • ecophilopat 12 février 13:42

      @microf et deepnofin

      En France les gens ont encore beaucoup trop à perdre pour se révolter, mais peut-être que la prochaine crise, avec les conséquences que cela implique, fera office de détonateur.


    • Deepnofin Deepnofin 12 février 16:06

      @ecophilopat : Ce serait le mieux que l’on puisse espérer de la prochaine crise, qui semble pointer le bout de son nez au vu des résultats de la Bourse et du pessimisme d’un grand nombre d’experts.
      Après, d’une manière générale, je pense qu’on peut trouver du bon en toute choses : peut-être que nous allons finir par rebondir sur tous ces problèmes que causent nos élites, et que ça provoquera une « seconde Renaissance » de l’Humanité ( en mode positif, pas en mode « Animatrix » ). C’est peut-être même de ça dont parlait Attali, quand il disait que les Juifs ( sous-entendu : les Sionistes ) avaient pour mission divine de réparer le monde. Peut-être que c’est en nous oppressant qu’ils vont finir par provoquer une sorte de réaction inflammatoire globale et que nous arriverons à nous reconnecter les uns aux autres & à la Nature, et ainsi à réparer toutes nos erreurs & à aller de l’avant pour de bon...

      @microf : merci pour le compliment, ainsi que pour les exemples que je ne connaissais pas... Ca renforce mon optimisme de voir que des soulèvements récents ont eu lieu et ont fait changer la donne.


    • La mouche du coche La mouche du coche 13 février 11:15

      Point Godwin dès le 3ème commentaire. Et bien les gars, je ne vous félicite pas. smiley


    • Trelawney Trelawney 11 février 14:01

      De nouveaux sauvetages de banques sont donc à prévoir en Europe. Et les clients des banques risquent bien d’être mis à contribution.

      Normalement les français pouvait encore protéger une partie de leur argent sur un livret A qui était le seul dépôt garanti par l’état. Mais j’emplois le passé, car notre bon ministre des finances d’un pari politique sensé lutter contre les injustices et défendre les citoyens de son ennemi « la finance », vient de faire passer en loucedé un décret loi (ordonnance) visant à transférer l’argent du livret A et accessoirement du 1% logement (mais ils ne sont plus à ça pré) de la caisse des dépôts vers les banques. Autrement dit si la banque fait faillite (aux alentours de juillet de cette année) ils vous piqueront même le livret A.

      Trop fort Hollande


      • Doume65 11 février 15:15

        @Trelawney

        Incroyable ! Tu aurais un lien, je n’ai rein trouvé dans les actualités ?


      • Trelawney Trelawney 11 février 15:26

        @Doume65
        C’est assez récent, il y un article sur médiapart. Mais comme la caisse des dépots rue dans les brancards ca devrait sortir d’ici peu.

        Je serais journaliste à TF1, c’est une question que je poserais bien à F Hollande ce soir. Mais comme je ne suis pas journaliste....


      • Parrhesia Parrhesia 11 février 15:40

        @Trelawney
        Et comme les journalistes ne sont pas journalistes non plus...


      • Le421 Le421 11 février 19:37

        @Parrhesia
        Le jour où TF1 embauchera de vrais journalistes avec de vraies questions et de véritables investigations, ce sera juste une erreur de chaîne...

        Si.
        Y’a bien Pernaut.
        Pour investiguer sur la fabrication des couteaux en bois à Belleville Le Noyeux !!


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 février 21:50

        @Le421
        Cela s’appelle la BRRD, la possibilité pour les banques de ponctionner les comptes de ses clients , en cas de faillite bancaire .


        C’est une directive européenne que la France a transposée en droit français pendant les vacances, le 20 août. Elle est donc légale en france, contrairement à 5 ou 6 pays que la Commission européenne menace de traîner devant la Cour de justice européenne pour ne pas l’avoir transposée...

        Hollande n’a pas fait une loi, ce qui aurait alerté, en passant par un vote à l’ Assemblée, mais discrètement par une ordonnance....

      • eau-du-robinet eau-du-robinet 11 février 16:04

        Bonjour,
        .
        « La prochaine crise sera foudroyante et dévastatrice »
        http://pro.publications-agora.fr/JIMOFDISPYAH/PJIMRB03?h=true


        • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 11 février 17:52

          En visionnant la vidéo originale, on ne retrouve pas ce que vous citez

          Sur le site de l’OCDE non plus


          • BA 11 février 18:13

            Février 2016 ressemble à septembre 2008.

            Un spectre hante le monde.

            Ce spectre, c’est le spectre de la crise financière.

            Jeudi 11 février 2016 :

            Le spectre de la crise financière plane sur les marchés et l’économie mondiale.

            L’effondrement des marchés depuis le début de l’année ravive le spectre d’une crise financière, avec le risque que cette angoisse se répercute sur l’économie et plombe les espoirs de reprise économique.

            "Si ce n’est pas une crise, c’est tout du moins des mouvements extrêmement violents", résume René Defossez, stratégiste chez Natixis.

            Les marchés craignent "un risque systémique imminent à l’instar de celui causé par la faillite de Lehman Brothers en 2008", note Sylvain Loganadin, analyste du courtier britannique FXMC.

            Et "plus les marchés vont faire baisser les prix des actifs, plus les risques économiques vont s’accroître", prévient M. Defossez.

            Aucun marché n’est épargné par ces secousses qui affectent particulièrement les places boursières et les marchés des matières premières.

            "La volatilité est à des niveaux très élevés, ce qui entraîne souvent des mouvements de panique assez importants", relève Aymeric Diday, gérant de Skylar Group.

            "Le spectre de 2008 est là. Il est difficile de se positionner face à de tels flux vendeurs", selon lui.

            Le ralentissement chinois, la fragilité de certaines banques européennes, les doutes sur la croissance américaine, la chute des matières premières, tout concourt à nourrir la peur des investisseurs.

            "Jamais depuis 2011 le marché n’avait montré de tels signes de nervosité", préviennent les gérants chez Oddo Meriten AM, en référence à la crise de la dette en zone euro.

            Le patron d’un fonds spéculatif américain Hayman Capital Management a notamment mis le feu aux poudres, dans une lettre dévoilée par Bloomberg mercredi 10 février, en indiquant que le secteur bancaire chinois pourrait subir des pertes quatre fois supérieures à celles essuyées par les banques américaines pendant la crise de Lehman Brothers.


            • Le421 Le421 11 février 19:45

              @BA
              De toute façon, il faut bien se dire que si les gens, dans la mesure où il n’y a plus de répartition des richesses, n’ont plus d’argent pour acheter un 18ème smartphone aussi inutile que les autres, les pays fabricants ne gagneront plus ce qu’il faut pour avoir une croissance énorme.

              S’imaginer que la croissance peut être infinie dans un monde fini, c’est aussi réaliste que de croire qu’un jour, un être humain courra le cent mètres en deux secondes...

              Et on arrive à la limite de ce que le système productiviste basé sur l’offre stupide peut faire.
              Le dernier des cons le comprendrait.
              Pas les grands experts à deux balles des plateaux télés.
              Devinez pourquoi on ne s’occupe plus que d’une loi sur une inutile déchéance de nationalité ?
              Parce qu’on ne sait pas quoi faire de sérieux pour aider le peuple, alors on l’occupe avec des sujets aussi idiots que dérisoires...
              Et les moutons bêêêêê bêêê !!


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 février 21:57

              @Le421
              « Il n’y a plus de répartition des richesses », on croirait lire du Sampiero !
              Le droit du travail, les services publics, les aides sociales, etc, c’est pas de la répartition des richesses ?

              Le modèle social français redistribue 50% de la richesse nationale, mais vous préférez ne pas le voir, ce qui vous évite de le défendre...

              Ce modèle social est issu du CNR, vous savez, ce programme de libération nationale, qui a permis la mise en place de la sécurité sociale, des retraites par répartition etc.

              Il vous suffit de lire le programme de l’ UPR pour le retrouver.


            • lsga lsga 11 février 22:06

              @Fifi Brind_acier
              Le modèle social français, issu du pétainisme, redistribue 80% des richesses de la France-Afrique vers la caste-moyenne négrophobe. 


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 février 22:13

              @lsga
              Vous avez raison, il y en a même pour financer des trolls dans votre genre ....


            • lsga lsga 12 février 00:01

              @Fifi Brind_acier
              vous contredisez quoi ? le fait que l’État Providence français a été mis en place par Pétain ? C’est un fait historique. DeGaulle n’a fait que continuer la politique économique pétainiste.
              Vous contredisez le fait que l’État Providence français a été financé par la France Afrique ?
              C’est une évidence : grâce à la mondialisation, les emplois français sont RElocalisé en Afrique, à leur juste place. 


            • exocet exocet 12 février 13:29

              @Fifi Brind_acier
              « Le modèle social français redistribue 50% de la richesse nationale »

              le rapport OCDE 2014 épingle la France ; dans notre Pays, exemple unique au Monde, « les 20% des foyers les plus pauvres reçoivent 17% des aides sociales versées »

              Beau modèle social !


            • exocet exocet 12 février 13:34

              @fifi brind acier

              « Le modèle social français redistribue 50% de la richesse nationale »

              Nuance de taille : l’état français prélève environ 50% de la richesse nationale, mais n’indique pas combien il redistribue une fois payés ses fonctionnaires, hommes politiques, et dépensés leurs budgets de fonctionnement.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 février 19:18

              @exocet
              Qui vous dit que vous n’en aurez pas besoin, dans le futur, vous ou votre famille ?
              Vous croyez que le chômage, ou la maladie, c’est toujours pour les autres ?
              La solidarité nationale fait consensus en France. Vous utilisez la sécurité sociale, les services publics, mais tout cela ne durera pas. La privatisation est prévue par la Commission européenne.


            • exocet exocet 12 février 19:52

              @Fifi Brind_acier
              bonsoir, vous n’avez apparemment pas lu attentivement ce que j’ai écrit.

              Je ne conteste pas la nécessité d’un modèle social, je dis que le modèle social Français
              est l’un des plus inégalitaires du Monde, en ce sens qu’il favorise les familles aisées et riches.
              et redistribue quelques miettes aux plus pauvres.

              le rapport 2014 de l’OCDE a épinglé la France : « les 20% de foyers les plus pauvres perçoivent 17% des aides sociales versées... »

              Le reste, ce sont les primes de naissance à tous, les allocations familiales à tous, les généreuses parts d’impôts pour enfants, le complément de traitement familial proportionnel au salaire pour les fonctionnaires, les bonifications de pensions de retraites pour enfants...non soumises à un bareme de revenus ;

              même et surtout les gens aisés et riches ont tout celà, les parts d’impôts pour enfants (quotient familial très généreux) sont redoutables et font que les riches, par une considérable économie d’impôts, ont plus que les très pauvres qui de toutes façons ne seraient pas imposbles vu la faiblesse de leurs revenus.

              alors, qui sont les plus assistés par des prestations sociales ?

              Les pauvres ou bien les gens aisés qui n’en auraient pas besoin pour nourir leurs enfants ?

              C’est à dire que le smicard sans enfants paie le 4X4 ou le crédit pour la villa de la famille aisée...

              Ensuite quand ce smicard perd son emploi on le taxe d« assisté » pour les 3 fifrelins qu’on lui verse...


            • Gandalf Gandalf 11 février 20:26

              Voilà que 7 ans après la dernière crise et 14 ans après l’avant-dernière crise, les pompiers pyromanes, qui ont vendu leurs long et pris massivement des shorts, viennent vous seriner au feu. Normal, c’est de leur fait.


              Et puisque l’Europe est englué dans une crise sans fin car les dettes privés bancaires ont été transformés en dette publique, contrairement à l’Islande qui a laissé faire faillite ses banques et a un taux ce chômage de 1,9% aujourd’hui, il va de soi que les banques européennes ne pourront être sauvés à hauteur de leur hors-bilan (ex de l’Italie les jours derniers).

              En Eurozone, sauver une banque ne peut plus que signifier la laisser faire faillite, effacer son hors-bilan, la nationaliser pour 1 euro symbolique.

              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 février 22:12

                @Gandalf
                Bien parlé ! Effectivement l’ Islande vient de renouer avec le taux de chômage d’avant la crise bancaire, 1,9% ! L’ Islande n’est ni dans l’ UE,ni dans l’euro, sinon, elle serait dans l’ état de la Grèce.


                Elle a utilisé TOUT CE QUI EST INTERDIT par le FMI et les Traités européens :
                - Elle a remis en place le contrôle des mouvements de capitaux.
                - Elle a laissé les banques faire faillite, tout en protégeant les comptes des Islandais.
                - Elle dévalué sa monnaie, la couronne islandaise, de 60%.

                Tout ce que propose l’ UPR pour la France, une fois sortie de l’ Europe des banksters. Et tout ce qui fait hurler à l’apocalypse les euro-atlantistes !
                Sauf que ça marche !

                Quand on lit les déclarations de l’inventeur de l’ euro, on comprend qu’il s’agissait d’empêcher les gouvernements européens de défendre l’intérêt général, en les privant des moyens de sortir de la crise. « Quand la crise arrivera, dit Mundell, les élus n’auront d’autre choix que d’envoyer les Etats Providence aux égouts ». 

              • HELIOS HELIOS 11 février 22:35

                @Gandalf


                L’italie n’est pas dans l’état grave vous supposez, car la dette de l’Italie est une dette intérieure, ce sont les italiens qui la détiennent en majorité (presque 60%)
                Le reste étant réparti dans des les autres pays d’Europe dont l’Italie détient environ les mêmes montants (sauf pour 7% asiatiques).

                Donc celui qui est en même temps créditeur et débiteur ne craint rien, sinon que de changer de modèle économique, mais cela ne lui piquera ni ne lui apportera rien.

              • elpepe elpepe 12 février 03:43

                l epreuve du feu ne devrait pas tarder, on va pouvoir reconnaitre les braves, memes si personnes ne sera en mesure de reconnaitre quoi que ce soit ...


                • ENZOLIGARK 12 février 06:01

                  @elpepe ... , Bonghjornu , ... non , non  ; ... on a les noms de ceux qui se sont bouscules pour gameler sur le cul des « sans - dents et des pOves cons » ! . Plus tous les Canard enchaine bien garde au sec ... , ... LA CHA$$E VA BIENTOT COMMENCER ET Y AURA PAS DE PITIE , d ’ apres une rumeur plus que serieuse ... . ... АФФ ИСС ...


                • ENZOLIGARK 12 février 07:08

                  DSK ... Un vrai banquier d ’ affaire$ ... , [ ... - « il parait que tu e$ pete de thune$ » ... , ... - « $i vou$ etiez de$ pro$tituee$ je me $erai$ montre tre$ genereux » ] ... page 48 - 49 , les Dossiers du Canard enchaine - Ce$ tre$ cher$ banquier$ - No 135 avril 2015 ... ; D$K a souvent voulu faire la culbute - financiere , s ’ entend . ... ( AhAhAhAhAh ... ) . ... AFF ISS ...


                  • BA 12 février 12:06

                    Il n’y a pas qu’en Grèce que les banques sont en faillite.

                    Il n’y a pas qu’en Italie que les banques sont en faillite.

                    Il n’y a pas qu’en Espagne que les banques sont en faillite.

                    Il n’y a pas qu’au Portugal que les banques sont en faillite.

                    Il n’y a pas qu’à Chypre que les banques sont en faillite.

                    Il n’y a pas qu’en France que les banques sont en faillite.

                    Il n’y a pas qu’en Allemagne que les banques sont en faillite.

                    En Inde aussi.

                    Vendredi 12 février 2016 :

                    Inde : « chirurgie profonde » des créances des banques (gouverneur RBI).

                    Le gouverneur de la banque centrale indienne (RBI), Raghuram Rajan, a estimé que les banques et autres prêteurs en Inde pourraient avoir besoin d’une "chirurgie profonde" pour venir à bout des prêts douteux et nettoyer leur bilan.

                    M. Rajan, qui s’est fait connaître en particulier en anticipant l’éclatement d’une crise financière en 2008, a donné jusqu’en mars 2017 aux banques indiennes pour faire le ménage dans leur portefeuille d’actifs non performants.

                    Il a prévenu jeudi, devant un parterre de dirigeants de banques à Bombay, que ce nettoyage « pourrait nécessiter une chirurgie profonde » et non des « pansements ».

                    "Les prêts en cours pourraient devoir être dépréciés en raison des changements de circonstances depuis qu’ils ont été accordés", a dit Raghuram Rajan.

                    http://www.romandie.com/news/Inde-chirurgie-profonde-des-creances-des-banques-gouverneur-RBI/675978.rom


                    • Jao Aliber 12 février 19:08

                      Tel est le monde capitaliste.

                      D’abord, la production est désordonné(ex : surproduction de pétrole, d’acier,etc.) qui signifie en même temps sur-travail(s’ il suffit d’ 1 mois pour produire le pétrole dont la France a besoin en une année, avec la recherche indéfinie du profit, les salariés se mettent à produire toute l’année.Résultat : surproduction)

                      Donc sous le capitalisme, surproduction signifie aussi sur-travail c’est à dire le fait que le salarié passe une durée trop longue dans un métier déterminé.

                      La production moderne nécessite la variation de métiers et par conséquent le plus grand développement des aptitudes physiques et intellectuels du travail.
                      Avec l’industrie moderne actuel(machinisme, informatique), le travail spécialisé n’est plus permis sinon c’est le chômage.

                      En plus, avec l’apprentissage du plus grand nombre de métiers possibles, le travail devient libre.Aujourd’hui je peux faire l’informatique, demain le médecin, après demain le chirurgien selon mon bon plaisir sans jamais devenir ni informaticien ni médecin ni chirurgien, bref, c’est l’abolition du salariat !

                      Le salariat, c’est à dire la nécessité de s’imposer un métier déterminé durant plusieurs années est la cause suprême du chômage actuel.

                      La classe salariée est obligé, sous peine de mort par le chômage, de l’abolir.



                      • Yarss 1er août 22:21

                        Le système autobloquant de l’Europe. Plus il y a de pays plus les interets divergent et plus les problèmes stagnent. On ne peut pas bouger un petit doigt. Sortir de l’Europe c’est se réouvrir au monde et continuer oui je dis bien continuer les partenariats internationaux et les quelques 270 Organisation dont la France fait partie. La commission européenne (non élue) dirige et oriente notre politique économique (les GOPE). C’est au peuple français de décider les changements à apporter mais pour cela, il faut dire bye bye à l’Europe pour retrouver une démocratie. Alors après avoir été pro-Européen. Aujourd’hui j’ai lu les traités, lu les GOPE, lu la constitution de 5e rép.. et c’est une évidence que l’Europe est un problème ! Regardez l’UPR, analysez, faites comme moi, prenez les sources d’Asselineau, tordez les dans tous les sens. Comparez. Essayez de trouver les choses qui clochent, les raccourcis, les mals dits dans ses conférences et analysez. Faites vous votre opinion. l’UPR est une cause de rassemblement provisoire pour sortir la France de l’Europe et donc du système autobloquant. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès