Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La stratégie du Toc

La stratégie du Toc

Entre une Marine qui veut se donner un look « fréquentable » tachant de masquer les militants gênants, et un Sarközy qui pourrait prévoir en secret une belle insurrection de banlieue, enjolivé avec un plan « com » de naissance, propre à attendrir le citoyen naïf, en passant par une gauche encore divisée, et un clan écolo englué d'un Hulot incertain, lorgnant du coté de Borloo, les stratégies sont en train de se mettre en place dans chaque camp à l’horizon des élections de mai 2012.

Dans le camp de gauche, après l’épisode calamiteux de DSK, on pourrait s’interroger si dans le fond, cette défection ne serait pas une bonne nouvelle ?

Car rien ne dit que dans l’hypothèse d’un second tour qui aurait opposé celui-ci au président sortant, il en serait sorti vainqueur, tant il était considéré d’être un « Sarko Light  ».

Quelque soit l’issue de la longue bataille juridique qui va occuper l’ex-directeur du FMI, le terrain s’est dégagé pour Hollande, « l’homme normal » qui avec humour et opportunité se hisse dorénavant au premier rang à gauche.

Mais si l’on se souvient que l’échec de Ségolène en 2007 a été en partie du à ceux de son camp, comme l’a expliqué Jean Christophe Cambadélis (lien) on peut s’inquiéter à juste titre des inimitiés que les Strausskahniens, Royalistes, ou même Aubrystes, vouent à Hollande, même si ceux-ci le contestent. lien

Comme aurait dit Jean le Bon, à la bataille de Poitiers : « gardez moi de mes amis, quant à mes ennemis je m’en charge ». lien

En réalité, c’est la carte de l’engagement anti-nucléaire qui risque de faire gagner (ou perdre) le PS. lien

En effet, si ce parti en reste au rang de vagues promesses évoquant une « possible sortie progressive » dans 30 ou 40 ans, (lien) les voix écologistes pourraient se transformer pour partie au second tour en votes blancs.

Tout est dans le mot progressif, car dans le fond, la sortie du nucléaire pourrait être beaucoup plus rapide.

Considérant que la France consomme en moyenne 275 MTEP/an (millions de tonnes équivalent pétrole) (lien), un régime draconien d’isolation des habitations et des entreprises, sur la base d’un coefficient de 0,6 permettrait d’économiser  50 Mtep, et de lancer un énorme chantier dans tous le pays, générateur d’emplois.

Ce qui correspondrait à la fermeture de 21 réacteurs nucléaires, sachant que chacun produit 2,36 Mtep/an (pour 137 Mtep/an produits par l’ensemble du parc nucléaire français). lien

Le rendement de la production énergétique est aussi une piste à creuser, si l’on sait l’énorme différence qu’il y a entre l’énergie produite, et celle qui arrive en fin de compte chez le consommateur.

Avec une centrale nucléaire, ou thermique, le rendement est de l’ordre de 40%, ce qui revient à dire que pour 1 TEP arrivée en fin de compte chez le consommateur, il aura fallu en produire 2,5. (lien)

Il y en en effet souvent la confusion entre énergie primaire (celle qui est produite) et énergie finale (celle qui est consommée) car pour  275 Mtep d’énergie primaire, la consommation d’énergie finale est de  160 Mtep. lien

D’où l’intérêt de consommer sur place l’énergie produite, au lieu de toujours chercher à la centraliser, ce qui permettrait de fermer encore plus de réacteurs nucléaires, sans pour autant se priver.

La balle est donc dans le camp socialiste, qui, s’il veut s’attirer les faveurs et l’éventuel score à deux chiffres (lien) des écologistes, devra clarifier son engagement.

Au centre, une certaine agitation règne.

Borloo, faisant feu de tout bois, inscrit dans une logique de récupération (lien) et de chantage vis-à-vis de son ex-clan, et Villepin encore empêtré dans ses démêlés juridiques, mais que 49% des français souhaitent comme candidat en 2012 (lien), pourraient faire beaucoup de dégâts dans le camp de l’UMP.

C’est à ce camp là qu’il nous faut nous intéresser, car comme on le sait, voyou n’est pas le masculin de voyelle.

Depuis le début du millénaire, la délinquance fait parler d’elle, et certaines banlieues deviennent des zones de non droit.

On s’en souvient, Sarközy, dès 2005 était allé faire des déclarations définitives et provocantes, promettant karcher et violence aux impétrants.

La mort de deux jeunes poursuivis par la police, lesquels s’étaient réfugiés dans un transfo, a été l’étincelle qui a mis le feu aux banlieues en 2005.

Pour la police, çà s’est soldé par un non lieu. lien

A l’époque 4900 véhicules avaient brulé, et de nombreuses constructions dans 300 communes différentes avaient été dévastées. lien

Y aurait-il la possibilité d’une stratégie ?

Des sa prise du pouvoir, le chef de l’état a supprimé la « police de proximité » laissant le champ libre à tous les excès et exacerbant les populations fragilisées. lien

D’une part, dans ces banlieues, le taux de chômage frappant les jeunes issus de l’immigration est de 40%, alors que celui des jeunes est de 20% et le taux moyen français est de  10%. lien

Ce sont des données de 2006, mais malgré les promesses électorales de 2007, la situation se serait plutôt aggravée, puisqu’elle a progressé de plus de 57% entre janvier 2008 et janvier 2009. lien

En janvier 2011, un jeune sur quatre est au chômage dans les zones dites sensibles. lien

D’un autre coté, le refus du gouvernement de réglementer la vente du cannabis en favorise le trafic, enrichissant la maffia, permettant aux délinquants de pratiquer un marché noir juteux, et de se procurer des armes lourdes. vidéo

Parallèlement, dans le Sud-Ouest, un ancien camp militaire de l’Otan a été transformé en un camp d’entrainement de forces spéciales, destinées à mater une guerre de banlieue.

Tout est donc prêt pour une belle insurrection à quelques mois de la présidentielle.

Le « pompier pyromane » aurait-il la stratégie de provoquer une situation de guerre civile ?

On peut logiquement s’interroger.

Une fois la guerre civile déclarée, l’état d’urgence décrété, les forces spéciales lancées sur le terrain, la victoire assurée, les français effrayés, puis rassurés n’auraient pas d’hésitation à donner leurs voix à celui qui les aurait sortis de cette tragique et sanglante situation.

Quant au dernier acteur de cette improbable campagne, c’est la « Marine » nationale, qui a quitté les habits trop voyants d’une extrême droite raciste et agressive, pour se parer d’une illusoire tenue présidentielle.

Elle a même décidé, malgré le désaveu de son père, d’exclure du mouvement un élu du FN qui embarrassait sa stratégie de communication, car celui-ci s’était fendu d’un salut nazi. lien

Elle profite d’une situation de crise et de détresse sociale, et à l’instar d’un Hitler de sinistre mémoire, son projet politique pour 2012 ressemble comme un frère à celui mis en œuvre dans les années 30 par le parti hitlérien, ainsi que le démontre cet article de « myeurop.info ».

Les similitudes sont frappantes : sortie de l’euro, limitation des importations, indexation des salaires sur les prix, arrêt de l’immigration, suppression de l’âge de la retraite etc.

Du coup, elle séduit le milieu ouvrier qui délaisse de plus en plus les partis de gauche, pour rejoindre le parti frontiste.

Elle joue sur la corde populiste du « tous pourris » (sauf moi) profitant des casseroles judiciaires qui s’accumulent sur pas mal d’élus.

Elle joue les « chevaliers blancs », profitant d’une maladresse de Georges Tron à son égard, en portant plainte contre lui pour diffamation. lien

Aurait-elle oublié que son père, fondateur du mouvement, vient de comparaitre devant la justice pour incitation à la haine envers les musulmans et les personnes d’origine algérienne, écopant de 2 mois de prison avec sursis, d’une amende de 20 000 € et d’un an d’inéligibilité ?  lien

Mais drapée dans sa nouvelle tenue de justicière, elle multiplie les plaintes : une contre jean luc Mélenchon pour injures publiques (lien), mais aussi contre Rama Yade qui lui a reproché d’être « une famille de profiteurs (…) qui s’en met plein les poches ». lien

Pourtant l’UMP et le FN font des efforts désespérés pour afficher leur différence alors que tout les rassemble. lien

Tous les deux utilisent l’insécurité et le refus de l’immigration comme cheval de bataille.

Comme l’a conclu l’analyste politique Stéphane Rozes « il n’y a pas tant de différence que ça entre l’UMP et le FN ». lien

Pas étonnant des lors que Patrick Buisson, l’éminence noire du candidat UMP, cherche surtout à contrer Marine Le Pen en déclarant dans une interview donné au « Point » (9 juin-page 56) « avec Nicolas Sarközi, nous savons comment nous allons contrer Marine Le Pen. Sans alliance, l’espérance du pouvoir est totalement exclue pour elle. Elle peut perdre sur la thématique du vote utile. Elle fait croire qu’il y a une perspective politique, alors qu’il n’y en a pas  ».

Mais toutes les cartes sont-elles distribuées ?

Pas sur, comme on le découvre avec la récente peau de banane glissée par un Chirac à l’humour corrézien…et corrosif. lien

Car comme dit souvent mon vieil ami africain : « le singe qui monte au cocotier doit avoir le cul propre ».

L’image illustrant l’article provient de « onsebuzz.com »


Moyenne des avis sur cet article :  3.07/5   (56 votes)




Réagissez à l'article

188 réactions à cet article    


  • LE CARDINAL 14 juin 2011 10:14

    vous analysez la situation politique comme si rien ne changeait
    Marine est la seule alternative à CETTE Europe et ses conséquences
    l’umps est une réalité et les « écolos » ne sont en rien une réponse globale
    les électeurs devront choisir entre continuer dans cette voie (immigration-insécurité-islamisation-chômage...) ou s’engager dans leur avenir commun.


    • olivier cabanel olivier cabanel 14 juin 2011 10:22

      le cardinal
      le sigle umps a été inventé par marine pour faire croire que ces deux partis représentent les mêmes valeurs,
      mais si vous analysez bien il y a une ressemblance évidente entre l’ump et le fn
      c’est plutot donc un fnump, qu’un umps
      d’ailleurs je l’ai prouvé dans cet article :
      http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/un-nouveau-parti-le-fnump-91616
      bonne journée
       smiley


    • LE CARDINAL 14 juin 2011 10:27

      mais non cabanel
      il y a une différence de fond entre l’ump et le fn : CETTE Europe qui rassemble l’ump et le ps. d’ailleurs comme nous avons pu le constater dans cette même politique les ministres sont interchangeables
      ump ou ps...peu importe, à quelques virgules près c’est la même politique ! smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 14 juin 2011 10:39

      cardinal,
      lisez l’article proposé
      ouvrez les liens,
      ce n’est pas moi qui l’affirme, ce sont les membres de l’ump et ceux du FN
      je n’ai rien inventé
      il y a des vidéo, des interviews, des articles, des communiqués,
      l’embarras du choix,
      mais si vous voulez a tout prix ne rien lire, et ne rien accepter, c’est votre problème.
      le vert est vert, à moins d’être daltonien.
       smiley


    • BlackHole 14 juin 2011 11:01

      @ LE CARDINAL

      Marine Le Pen n’a aucune intention de sortir de l’UE. Le FN joue exactement le même rôle que l’UMP ou le PS.

      Le véritable changement se trouve ici : www.u-p-r.fr




    • gaijin gaijin 14 juin 2011 11:06

      orion
      quoique d’accord avec toi ( d’ailleurs ça devient lassant smiley )
      je préfère le FNUMP
      a cause de ça :
      http://www.youtube.com/watch?v=yHXaSMqZzr0
       smiley
      comme ça on reste dans le contexte


    • olivier cabanel olivier cabanel 14 juin 2011 11:39

      gaijin
      merci d’avoir proposé cette merveilleuse séquence
      ç’est une bonne mise en bouche pour les présidentielles.
       smiley


    • sisyphe sisyphe 14 juin 2011 12:07

      Par orion (xxx.xxx.xxx.182) 14 juin 10:39

      A voir leurs ressemblances et leurs prétendues valeurs, c’est clair que c’est l’UMPFN !!


      C’est tellement vrai que Sarkozy a été élu en 2007, en siphonnant les voix du FN qui, aujourd’hui, reviennent à leur petit giron d’origine, par un logique mouvement de balancier...

      Claude Guéant n’a-t-il d’ailleurs pas reçu sa carte de « membre d’honneur » de Sainte Narine, pour ses propos sur les immigrés, l’immigration, l’intégration, etc... ? 

      Les deux partis chassent sur les mêmes terres, les mêmes cibles, et se tirent la bourre sur les mêmes thèmes... 

      Pour peu que Sarko continue de partir en quenelle dans les sondages, on assistera d’ailleurs aux rapprochements d’une partie des députés UMP avec le FN ; comme des rats quittant le navire en perdition, en quête d’un nouveau fromage... tout aussi puant...


    • sisyphe sisyphe 14 juin 2011 12:31

      Par Calmos (xxx.xxx.xxx.213) 14 juin 12:19


      http://www.leparisien.fr/seine-sain...

      Ca c’est pas du toc ...le reste c’est du bla - bla

      Sevran et son maire communiste qui en appelait aux « Casques Bleus ».....Lol.... !!!!!

      Pendant ce temps là ; à Sevran et ailleurs la réalité dépasse la fiction


      Ben oui ; faut dire qu’à Sevran, comme dans toute la France, Sarkozy a fait tout ce qu’il fallait pour que la situation empire : suppression de la police de proximité, suppression des « relais » sociaux, des subventions aux associations, augmentation du taux de chômage ; la caricature de l’imbécile et irresponsable politique de la droite ; uniquement centrée vers la répression, et dont on voit aujourd’hui les effets. 

      Exactement ce que ferait Sainte Narine, EN PIRE ; ce qui aurait toutes les chances d’aboutir à des conflits civils de plus en plus graves....

      Calmos, faut essayer de penser un peu plus loin que le bout d’une matraque... je sais, ça t’est difficile, mais y a des méthodes ....

       smiley 


    • Quitterie Turlac-Roth 14 juin 2011 13:01

      @Calmos

      Coucou minou !

      l’ineffable monsieur morice n’ayant pas du tout, mais alors là pas du tout, apprécié les aventures mélomaniaques d’Ali Pacha, me voici réduit à m’en remettre à ma bonne amie Quitterie Turlac-Roth, artiste plastique, pour te remercier de ta courtoise réponse.


    • olivier cabanel olivier cabanel 14 juin 2011 13:08

      calmos
      le maire de sevran n’a pas la science infuse.
      il réagit comme il peut.
      comment feriez vous à sa place ?
      vous êtes pris en tenaille entre des jeunes, plongés dans la délinquance, (40% de chomage, et ne me dites pas que c’est parce qu’ils ne veulent pas travailler, ce serait laid)
      un trafic de cannabis, qui grace à son interdiction, se vend très cher, et permet à ces jeunes de survivre, ou parfois de vivre très bien, pour ceux qui sont en haut du circuit.
      des structures sociales dégradées
      et la peur qui s’est installée.
      mais interrogez vous surtout sur un point :
      qui est responsable de ce gâchis ?
      le maire de Sevran ?
      ou nicolas Sarközi ?
       smiley


    • Quitterie Turlac-Roth 14 juin 2011 14:03

      Calmos à Quitterie

      T’as balancé ça à Momo ?

      Non minou, pas à Momo personnellement, mais tout le monde ici sait que Momo fait la loi, la pluie et le beau temps, c’est le Jéhovah de l’Agora. Et il a pas apprécié du tout, le Momo.

      Tiens, Momo, si tu nous lis, cadeau pour toi, une chanson sur le même air que le zobi d’Ali Pacha.

      N.B. « Terma » j’ai trouvé ce mot dans « Le sexe de la femme » du Dr Gérard Zwang. On ne le trouve pas dans les dictionnaires d’argot. Mais si vous êtes bac+15 vous devinerez peut-être son sens d’après le contexte.

      Alla, Allala ! Alla, Allala !
      La terma de Rachida
      L’est encore pluss grand’ qu’Allah !
      La terma de Rachida est là.

      Quand elle entre à l’Elysée
      Pour y poser son derrière
      A peut pas se relever
      Sa terma traîne par terre.

      Quand a sort de son beau gourbi
      Pour s’prom’ner sur le Boul Mich’
      A fait décharger tous les vits
      Et ça coule entre ses mich’s

      Alla, Allala ! Alla, Allala !
      La terma de Rachida
      L’est encore plus grand’ qu’Allah !
      La terma de Rachida est là.

      Les bobos y z’en sont folles
      Y la sucent y la fignolent
      Ça leur dégonfle les roubignolles

      Zohra la fille à Nico
      Chaqu’ fois qu’a la gougnotte
      A y brout’ bien fort l’ clito
      A y déchir’ la cagnotte
      A va, a vient, a lèche, a mord
      Zohra gueule, al’ gigote
      Le foutre y sort de tous les bords
      A r’demand’ qu’on la r’gougnott’ !

      Alla, Allala ! Alla, Allala !
      La terma de Rachida
      L’est encore pluss grand’ qu’Allah !
      La terma de Rachida est là.

      Quand all’ écarte son cul
      On y voit l’trou du cul
      Il est encor’ pluss grand qu’çui d’la Sécu !

      Tous les pouilleux du monde entier
      Tous y font le voyage
      Pour venir s’y faire rincer
      Avec tous leurs bagages
      Des RMI joufflus comme ça
      C’est meilleur qu’un couscous
      Quand ils y ont goûté un’ fois
      Les pouilleux y z’en r’veulent tous.

      Alla, Allala ! Alla, Allala !
      La terma de Rachida
      L’est encore pluss grand’ qu’Allah !
      La terma de Rachida est là.
      Alla, Allala ! Alla, Allala !


    • non667 14 juin 2011 15:16

      à olivier
      salut l’enfumeur
      mais si vous analysez bien il y a une ressemblance évidente entre l’ump et le fn
      c’est évident que mondialisme et nationalisme c’est pareil ! smiley smiley smiley

      c’est plutot donc un fnump, qu’un umps 

      en 2002 c’est le front fnump qui à permis l’élection de chirac  ?
      itou en 2012


    • Kalki Kalki 14 juin 2011 18:29

      Oh jeunesse, vos vieux vous ont trahit, ne les écoutez pas, n’écoutez que vous : PERSONNE NE VOUS SAUVERA : LES PREDATEURS ET TUEURS SONT LACHES

      Et oui petit gars du fn, tu va y passer , tu n’est pas du coté, tu n’aura pas l’immortalité : c’est pas pour toi petit non

      mais vend toujours tes congènères : ca n’ y changera rien mais tu aides ceux qui vont te défoncer : ca se croit intelligent :)

      Vos véritables dirigeants économiques et politiques et militaires sont déjà des machines : et du Décisionnel libre

      Par aillleurs tout vos concepts idéologiques frauduleux, tout votre base politique économique, écologique biologique

      tout votre intellectualisation

      est voué a disparaitre

      Bande de nazi :) ... votre conception de la société est celle DES SINGES / et ca se croit meilleur en plus !!!

       

      Les nazis ont perdu la guerre, ils ont gagné le monde , néo libéralisme = néo féodalisme, transhumanisme = eugénisme

      Vos véritables dirigeants économiques et politiques sont déjà des machines : et du Décisionnel libre

      Certaines recherches en psychologie 11 suggèrent que les idéologies reflètent les procédés des besoins et désirs, contrairement à la pensée que les convictions politiques dérivent toujours d’une réflexion indépendante et objective. En 200811, une recherche a suggéré que les idéologies pourraient fonctionner comme des éléments d’interprétation qui se répandent pour répondre aux besoins de comprendre le monde, d’éviter l’angoisse existentielle et de maintenir des relations d’estime entre les personnes. Les auteurs ont conclu que de tels besoins pourraient conduire de façon disproportionnée à l’adoption de systèmes de justification des visions du monde ( (en) system justification). ( voir l’étymologie d’idéologie )

      Les psychologues ont découvert que des traits de personnalité ( (en) Personnality traits), diverses particularités individuelles, besoins et croyances idéologiques pourraient être liés. Par exemple, une méta-analyse de Jost, Glaser, Kruglanski et Sulloway en 2003 a confronté 88 études originaires de 12 pays différents, comportant plus de 22 000 sujets et a trouvé que l’angoisse de la mort (présente dans le terrorisme dans les médias, le marketing de la peur) ( (en) Terror management theory), les intransigeances/intolérance face à l’ambiguïté ( (en) Ambiguity tolerance), le manque d’ouverture aux nouvelles expériences(lack of openness to experience), le fait d’éviter l’incertitude(Aversion à l’incertitude), le besoin de se réduire à l’aspect cognitif (en) cognitive closure), le besoin d’une structure identitaire personnelle, et la crainte de perdre sa position ou son de soi estime personnelle, tous contribuent au degré de conservatisme politique 12 chez l’individu.

      Selon les chercheurs, ces résultats montreraient que les conservateurs en politique mettent l’accent sur la résistance au changement et qu’ils sont mus par des besoins qui visent à réduire la peur et l’incertitude. Selon Robert Altemeyer((en)) ainsi que d’autres chercheurs, les individus conservateurs en politique ont tendance à se placer très haut sur l’échelle d’autoritarisme de droite.

      • ( (en) Right-wing authoritarianism) (RWA) : Échelle mesurant la soumission d’un individu aux autorités établies, son agressivité contre les opposants des autorités établies et son adhérence aux normes sociales. En dépit du terme « right-wing » (de droite), il a été montré en URSS que des individus communistes pouvaient donner des scores élevés13.

      La psychologue Felicia Pratto et ses collègues ont obtenu des données soutenant l’idée qu’une grande Orientation vers la domination sociale est fortement liée à des visées politiques conservatrices.

      Il est donc avéré que le conservatisme de droite ou de gauche, défini par une politique et une idéologie rigide et fermée, risque de conduire à choisir –souvent inconsciemment– une idéologie caractérisée par l’autoritarisme (pouvant aller jusqu’au fascisme ou au totalitarisme), et favorisant donc ses représentants.

      En rapport dans le domaine psychologique et sociologique :


      Early SJT research focused on compensatory stereotypes. Experiments suggested that the widespread endorsement of stereotypes such as « poor but happy » or « rich but miserable » exist to balance out the gap between those of low and high socioeconomic status.[2] Later work suggested that these compensatory stereotypes are preferred by those on the left while people on the right prefer non-complimentary stereotypes such as « poor and dishonest » or « rich and honest », which rationalize inequality rather than compensate for it.[3]

      According to system justification theory, this motive is not unique to members of dominant groups, who benefit the most from the current regime ; it also affects the thoughts and behaviors of members of groups who are seemingly incurring disadvantages by it (e.g., poor people, racial/ethnic minorities). System justification theory therefore accounts for counter-intuitive evidence that members of disadvantaged groups often support the societal status quo (at least to some degree), often at considerable cost to themselves and to fellow group members.[4]


      System justification theory differs from the status quo bias in that it is predominately motivational rather than cognitive. Generally, the status quo bias refers to a tendency to prefer the default or established option when making choices. In contrast, system justification posits that people need and want to see prevailing social systems as fair and just. The motivational component of system justification means that its effects are exacerbated when people are under psychological threat or when they feel their outcomes are especially dependent on the system that is being justified.[5]



    • Dzan 15 juin 2011 09:00

      Calmos
      Le maire de Sevran est ex PCF, mais maintenant Europe Ecologie


    • Bulgroz 14 juin 2011 10:18

      Considérant que la France consomme en moyenne 275 MTEP/an (millions de tonnes équivalent pétrole)" nous dit Carbonel

      Mais, on est totalement confusionné , car Cabanel ici même, le 6 Juin, nous avait asséné :

      "Petit rappel : pour 271,5 Mtep produits en France, un peu moins de 150 Mtep arrivent chez le consommateur car le transport de l’énergie provoque un gros gaspillage de celle-ci,"

      Donc Cabanel nous annonçait royalement une déperdition d’énergie de (271,5-150=121,5 Mtep) 44,8%.

      et une consommation de 150 Mtep.

      Aujourd’hui, Cabanel nous annonce une consommation de 275 Mtep.

      Je signale que Monsieur Cabanel n’a jamais répondu à ma demande d’éclaircissement sur sa premier affirmation.

      Par ailleurs, Monsieur Carbonel dans la même phrase affirmait :

      « Le Rendement des centrales nucléaires n’est que de 30% » 

      Alors, une fois de plus, je demande un éclaircissement officiel (ces sujets sont trop importants pour qu’on entretienne les doutes) :

      Consommation d’énergie : 150 ou 275 Mtep ?
      Perte d’énergie : 44,8% ou 1,9% ?
      Rendement du nucléaire : 30% ?


      • olivier cabanel olivier cabanel 14 juin 2011 10:24

        zorglub
        vous etes fâché avec les chiffres,
        vous devriez en rester aux châteaux de sable.
        car le chiffre que j’ai donné est de 275 mtep (vous avez zappé « environ »)
        donc entre 271,5 et 275 environ, elle est où la différence ?
        relisez bien attentivement, tout est expliqué, les liens sont donnés, mais il faut pas avoir un poil dans la main, et lire en diagonale.
        n’est-ce pas ?
         smiley


      • LE CARDINAL 14 juin 2011 10:33

        faut consommer au plus près ??? 

        allez dire cela aux Cévenols qui combattent le gaz de schiste contre l’umps qui balade tout le monde la bas smiley


        • olivier cabanel olivier cabanel 14 juin 2011 10:40

          cardinal
          ce n’est pas consommer moins, c’est consommer mieux.
          décidemment, je me demande si vous avez bien lu ?
           smiley


        • LE CARDINAL 14 juin 2011 10:43

          "D’où l’intérêt de consommer sur place l’énergie produite, au lieu de toujours chercher à la centraliser, ce qui permettrait de fermer encore plus de réacteurs nucléaires, sans pour autant se priver."

          je me demande si c’est vous l’auteur ...  smiley


        • olivier cabanel olivier cabanel 14 juin 2011 11:03

          cardinal
          à votre avis ?
          qui voulez vous que ce soit ?
          et quel est le problème ?
          ça me parait clair, non ?
          un exemple : vous avez une centrale photovoltaique sur le toit de votre maison,
          la centrale est raccordée au réseau...
          vous consommez la totalité de l’énergie produite
          et s’il y a un trop plein, il repart sur le réseau, consommé par le voisinage...
          vous ne comprenez pas ça ?
          ça me parait pourtant simple.
           smiley


        • LE CARDINAL 14 juin 2011 10:40

          vous avez tort orion
          les Français n’ont pas peur mais adhèrent aux propositions, au projet, à la vision de Marine pour la France
          l’élection se résume en une question

          -mondialisme ou souveraineté ?


        • olivier cabanel olivier cabanel 14 juin 2011 10:41

          orion
          je partage totalement
          à+
           smiley


        • olivier cabanel olivier cabanel 14 juin 2011 11:05

          cardinal
          non, le programme de marine n’est pas celui là.
          c’est celui d’une france refermée sur elle même,
          refusant la rencontre des autres cultures,
          les mariages consanguins n’ont jamais donné d’excellents résultats.
          et bien le monde du FN, il est a cette image.
          la parabole vous va ?
           smiley


        • olivier cabanel olivier cabanel 14 juin 2011 11:47

          orion
          le lien que j’ai donné qui montre les similitudes entre le programme d’Hitler et celui de Marine est vraiment intéressant.
          encore merci à l’auteur.(daniel Vigneron) de son analyse
           smiley
          je le remet ici pour ceux qui l’auraient raté...
          http://fr.myeurop.info/2011/04/15/sur-l-economie-marine-le-pen-fait-son-marche-chez-hitler-2113


        • sisyphe sisyphe 14 juin 2011 12:11

          la vision de la France de Narine, c’est le village d’Astérix......... mais avec une potion merdique, à la place de la potion magique...


          Faut dire qu’elle est tombée dedans, quand elle était petite ! 
           smiley 

        • olivier cabanel olivier cabanel 14 juin 2011 13:09

          sisyphe
          la france de Marine, c’est celle de Sarko
          et la potion ne sent pas bon.
           smiley
          merci de ton commentaire.


        • BisonHeureux BisonHeureux 14 juin 2011 13:49

          Bonjour Olivier,je lis toujours avec beaucoup d’attention tes articles et je suis étonné que tu n’aies pas encore pris conscience de la portée révolutionnaire des idées d’Eva Joly !
          Elle fait flipper l’oligarchie et a lacé un appel très sérieux concernant la sortie du nucléaire :

          http://evajoly.fr/2011/05/22/tribune-deva-joly-je-serai-la-candidate-de-la-sortie-du-nucleaire/

          Elle est la candidate de tous les progrès,nous en avons sacrément besoin après toutes ces années de mal-gouvernance par ces aliénés psychotiques !Leur travail de sape a anesthésié profondément les consciences !
          Changeons l’avenir avec Eva Joly !!
          Hasta la libertad
          Salut et fraternité
          PS:La révolution,c’est tout simplement Eva devant le PS,c’est tout à fait réalisable !


        • olivier cabanel olivier cabanel 14 juin 2011 13:52

          Bison,
          disons que je n’ai pas voulu trop privilégier mon camp.
          mais c’est sur, c’est Eva qui aura la place.
           smiley


        • Kalki Kalki 14 juin 2011 18:37

          Oh jeunesse, vos vieux vous ont trahit, ne les écoutez pas, n’écoutez que vous : PERSONNE NE VOUS SAUVERA : LES PREDATEURS ET TUEURS SONT LACHES

          Et oui petit gars du fn, tu va y passer , tu n’est pas du coté, tu n’aura pas l’immortalité : c’est pas pour toi petit non

          mais vend toujours tes congènères : ca n’ y changera rien mais tu aides ceux qui vont te défoncer : ca se croit intelligent :)

          Vos véritables dirigeants économiques et politiques et militaires sont déjà des machines : et du Décisionnel libre

          Par aillleurs tout vos concepts idéologiques frauduleux, tout votre base politique économique, écologique biologique

          tout votre intellectualisation

          est voué a disparaitre

          Bande de nazi :) ... votre conception de la société est celle DES SINGES / et ca se croit meilleur en plus !!!

           

          Les nazis ont perdu la guerre, ils ont gagné le monde , néo libéralisme = néo féodalisme, transhumanisme = eugénisme

          Vos véritables dirigeants économiques et politiques sont déjà des machines : et du Décisionnel libre

          Certaines recherches en psychologie 11 suggèrent que les idéologies reflètent les procédés des besoins et désirs, contrairement à la pensée que les convictions politiques dérivent toujours d’une réflexion indépendante et objective. En 200811, une recherche a suggéré que les idéologies pourraient fonctionner comme des éléments d’interprétation qui se répandent pour répondre aux besoins de comprendre le monde, d’éviter l’angoisse existentielle et de maintenir des relations d’estime entre les personnes. Les auteurs ont conclu que de tels besoins pourraient conduire de façon disproportionnée à l’adoption de systèmes de justification des visions du monde ( (en) system justification). ( voir l’étymologie d’idéologie )

          Les psychologues ont découvert que des traits de personnalité ( (en) Personnality traits), diverses particularités individuelles, besoins et croyances idéologiques pourraient être liés. Par exemple, une méta-analyse de Jost, Glaser, Kruglanski et Sulloway en 2003 a confronté 88 études originaires de 12 pays différents, comportant plus de 22 000 sujets et a trouvé que l’angoisse de la mort (présente dans le terrorisme dans les médias, le marketing de la peur) ( (en) Terror management theory), les intransigeances/intolérance face à l’ambiguïté ( (en) Ambiguity tolerance), le manque d’ouverture aux nouvelles expériences(lack of openness to experience), le fait d’éviter l’incertitude(Aversion à l’incertitude), le besoin de se réduire à l’aspect cognitif (en) cognitive closure), le besoin d’une structure identitaire personnelle, et la crainte de perdre sa position ou son de soi estime personnelle, tous contribuent au degré de conservatisme politique 12 chez l’individu.

          Selon les chercheurs, ces résultats montreraient que les conservateurs en politique mettent l’accent sur la résistance au changement et qu’ils sont mus par des besoins qui visent à réduire la peur et l’incertitude. Selon Robert Altemeyer((en)) ainsi que d’autres chercheurs, les individus conservateurs en politique ont tendance à se placer très haut sur l’échelle d’autoritarisme de droite.

          • ( (en) Right-wing authoritarianism) (RWA) : Échelle mesurant la soumission d’un individu aux autorités établies, son agressivité contre les opposants des autorités établies et son adhérence aux normes sociales. En dépit du terme « right-wing » (de droite), il a été montré en URSS que des individus communistes pouvaient donner des scores élevés13.

          La psychologue Felicia Pratto et ses collègues ont obtenu des données soutenant l’idée qu’une grande Orientation vers la domination sociale est fortement liée à des visées politiques conservatrices.

          Il est donc avéré que le conservatisme de droite ou de gauche, défini par une politique et une idéologie rigide et fermée, risque de conduire à choisir –souvent inconsciemment– une idéologie caractérisée par l’autoritarisme (pouvant aller jusqu’au fascisme ou au totalitarisme), et favorisant donc ses représentants.

          En rapport dans le domaine psychologique et sociologique :


          Early SJT research focused on compensatory stereotypes. Experiments suggested that the widespread endorsement of stereotypes such as « poor but happy » or « rich but miserable » exist to balance out the gap between those of low and high socioeconomic status.[2] Later work suggested that these compensatory stereotypes are preferred by those on the left while people on the right prefer non-complimentary stereotypes such as « poor and dishonest » or « rich and honest », which rationalize inequality rather than compensate for it.[3]

          According to system justification theory, this motive is not unique to members of dominant groups, who benefit the most from the current regime ; it also affects the thoughts and behaviors of members of groups who are seemingly incurring disadvantages by it (e.g., poor people, racial/ethnic minorities). System justification theory therefore accounts for counter-intuitive evidence that members of disadvantaged groups often support the societal status quo (at least to some degree), often at considerable cost to themselves and to fellow group members.[4]


          System justification theory differs from the status quo bias in that it is predominately motivational rather than cognitive. Generally, the status quo bias refers to a tendency to prefer the default or established option when making choices. In contrast, system justification posits that people need and want to see prevailing social systems as fair and just. The motivational component of system justification means that its effects are exacerbated when people are under psychological threat or when they feel their outcomes are especially dependent on the system that is being justified.[5]


        • fred74 fred74 15 juin 2011 03:53

          Monsieur Cabanel,

          Ce n’est que votre vision du FN que vous développez, le programme du FN n’est pas ce que vous en décrivez, ce qui me permet de dire que vous ne le connaissez pas....le replis sur soit n’a jamais fait parti du programme, seul, les échanges commerciaux sont mieux régulés, mais Monsieur Cabanel aime la critique facile, en parlant du FN, et de UMPS, il y a d’un coté les mondialistes, et les nationaux, que cela plaise ou non .Votre Amalgame entre FN et UMP est asse drôle pour le coup , car il est évident que pour assurer sa réélection, Monsieur Sarkologie ne vas pas hésiter à jouer sur tout les tableaux, peu lui importe son image.
          J’ai lu vos fameux liens, qui en fait ne nous apprenne rien d’autre que nous sachions déjà, j’ai été par ailleurs déçu ! mais bon passons. Je m’attendais à du croustillant !, de la nouveauté quoi !
          Les énergies alternatives devrons tôt ou tard faire leur apparition, pour le moment il reste encore des gisements à découvrir et encore quarante ou cinquante ans avant la fin de ce dernier, alors autant tirer profil de ce qui reste, le reste n’est que littérature de salon... 


        • gaijin gaijin 14 juin 2011 11:02

          olivier
          bien le titre smiley
          mais tu avait aussi : la tactique du toc
           smiley


          • olivier cabanel olivier cabanel 14 juin 2011 11:07

            gaijin,
            oui, c’est pas mal non plus,
            mais je voulais faire référence à l’excellent livre de Naomi Klein
            sinon, pour Fushima, les choses ont l’air de s’emballer.
            et c’est pas emballant.
             smiley


          • LE CHAT LE CHAT 14 juin 2011 11:09

            la stratégie du Toc , c’est le parti socialiste qui après le naufrage de DSK , donne le choix entre deux candidats adoubés par le Siècle et Bilderberg , deux candidats pour poursuivre l’oeuvre du nain dans la voie de l’intégration à l’Europe ultralibérale et mondialiste ,
            Aubry et Hollande ! Du socialisme en toc , vraiment ............................


            • olivier cabanel olivier cabanel 14 juin 2011 13:10

              Navis
              le troc, c’est justement une solution économique qui ferait plutot fuir l’ump et le fn
              à gauche, c’est une idée qui va son train.
               smiley


            • LE CHAT LE CHAT 14 juin 2011 11:10

              Salut Olivier ,
              j’espère que tu as pété une roteuse pour le non massif des italiens à l’atome ! smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès