Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > Politique > La TVA sociale, une idée de droite ou un rêve de gauche ? : Le (...)

La TVA sociale, une idée de droite ou un rêve de gauche ? : Le débat

Vu le nombre de réponses et les similitudes dans les interprétations, voici ma position plus générale et une réponse à chacun.

 @latortue
* sauf que la TVA comme veut le faire la droite : attendons leur projet !

les plus pénalisés serons les plus pauvres et les petites retraites : pas s'il y a un équilibre entre hausse et baisse et la "volonté" de l'appliquer

taxer les importations oui : pourquoi pas si c'est possible. A mon avis, s'il faut passer par Bruxelles, on peut toujours se brosser et rêver !

mais augmenter la TVA c'est totalement injuste  : en effet si on ne fait que cela. On pourrait en compensation supprimer l'impôt sur le revenu à prix bloqué (60 milliards d'impôt, ce n'est que 3 % du PIB ) ça ne ferait que baisser les revenus des plus riches de quelques %) !

Qui va en profiter encore une fois le patronat et il ne ferons rien ça fera un peu plus de fric dans la poche des patrons ,il n'y a qu'a voir la baisse de TVA sur la restauration totalement débile ça coûte une fortune et ça rapporte rien en emplois ,car,en face il n'y a aucune contrainte : assez d'accord c'est pour cela que j'ai ajouté "l'impôt social" en tant que "catalyseur" pour pas recommencer le coup de la tva sur la restauration ainsi que la suppression de la taxe professionnelle sans compensation par les entreprises

@jesuisunhommelibre

* Pour compenser l'intégralité des charges sociales il faudrait une TVA à 35%. : Pour ne plus faire de jaloux, j'avais calculé que pour assurer le RMI pour tous et les Allocs pour chaque enfant, il fallait 16,5 % du PIB (peut-être 20% de TVA). Après, le SMIG pouvait baisser d'autant, les retraites, les indemnités maladie, une grosse baisse en perspective sur les charges salariales, "l'égalité à la Française" plus de racisme avec ces gens qui roulent en 4*4 avec l'argent des allocs,.... les mêmes droits pour tous et plus (+) d'argent pour celui qui travaille

Ce serait aussi un bon moyen de subventionner les acheteurs étrangers : lorsque vous faites les soldes, est-ce que vous êtes subventionnés ?

Seuls les salariés en profitent : Pas les chômeurs, pas les retraités, pas les indépendants : non les charges sociales sont dues à l'Urssaf, l'Assedic, … et pas au salarié ni au patron ! Et gare à celui qui ne les payent pas, l'huissier guette

Enfin, le smic étant indexé par la loi sur le cout de la vie, : il faudrait qu'il augmente mais ce n'est pas le but !

Le bon sens, c'est bien, à condition de prendre en compte ce qui se voit et ce qui ne se voit pas. Un bon dialogue et une bonne analyse sont donc nécessaires.

Je m'étonne que personne n'ait remarqué que le bâtiment, l'agriculture, la restauration, seraient les principaux bénéficiaires (si c'est pas du social : le bâtiment, c'est le loyer, l'agriculture c'est l'alimentation, une grosse part du revenu "de la base") alors que la TVA est en partie au taux réduit plutôt que normal : on les financerait donc en partie (3% sur 450 milliards d'importation, 13,5 milliards) grâce aux importations.

@Scual

* C'est aux produits que l'on importe qu'il faut ajouter... cf latortue

@jpm

* Attention la TVA ne va pas dans la poche des patrons... Alors en cas de budget déficitaire la tentation : il y a des délinquants partout

"D´un autre cote, si on remplace une partie du financement de la protection sociale (payée par les salaries =FAUX) par de la TVA qui est payée par tout le monde (VRAI)... ca va réduire le coût du travail... et rendre nos produits et nos travailleurs plus compétitifs. Par ailleurs, ca renchérira les produits venant de pays ou la protection sociale est plus faible (VRAI). Ce n´est donc pas forcement une mauvaise mesure si elle est accompagnée d´une revalorisation des minima sociaux "(c'est un autre problème, et il y aurait 13,5 mds à se partager des importations-mais ne pas vendre la peau de l'ours).

De latortue à jpm

... une augmentation de pouvoir d'achat par la baisse des charges,  : c'est pas l'objectif principal, mais si les produits importés rapportent plus de taxes etc.. cf ci-dessus

( ceux qui vont payer ce sont les non salariés ,qui est non salarié les retraités et les bénéficiaires des aides sociales : FAUX, car c'est l'urssaf,.... etc. qui encaissent les charges sociales et pas les salariés) .

Quant à dire que c'est le coût du travail qui fait le manque de compétitivité de la France et donc le chômage, l'Allemagne le pays qui se porte le mieux de la zone... - il faudrait analyser l'équilibre taxes-impôt-charges sociales-avantages-droits-devoirs-privilèges-etc... avant de pouvoir comparer des choses incomparables.

notre balance commerciale a un déficit abyssal de 75 milliards les Allemands on un excédent de 150 milliards , : on a de la marge de réflexion et de décision urgente !

ce sont donc les choix industriels qui ne sont pas bon et non le coût du travail c'est un langage de patron de toujours incriminer le coût du travail : - ça ne tient pas la route : expliquer pourquoi nos entreprises se délocalisent aussi facilement ! La valeur d'une entreprise, c'est avant tout ses produits et ses marchés (clients) et lorsqu'un voyou s'en empare, il part avec pour aller les faire copier là où ça l'arrange, le savoir faire, ça ne fait plus tout - nul ne doit être irremplaçable.

si au lieu d'augmenter la tva on taxait les produits d'importations pour obliger les pays comme la chine à accepter la règle du jeu  : cf Bruxelles et en rêver

à cause de la gestion calamiteuse du pays .Mais  : ne mélangeons pas les problèmes : la gestion était jusqu'à présent orientée vers l'actionnariat dont l'intérêt est de gagner le plus possible et où gagne-t-on le plus ?

"ne venez surtout pas appeler ça TVA SOCIALE le reste n'est que poudre aux yeux d'ailleurs nous en reparlerons dimanche quand l'agité de l'élysée aura fait son discours d'ici là on entend tellement de contradiction pour cette histoire de TVA que c'est très difficile a comprendre ,s'agiter a 3 mois des élections c'est vraiment prendre les Français pour des cons il a eux 5ans pour le faire et il a surtout favorisé ces amis du fouquet' pas le peuple Français ."

No comment mais de là à dire que la TVA SOCIALE est une diversion pour cacher autre chose (par exemple la forte augmentation du chômage de 24000 personnes de plus par mois (300 000 par an) dès ce mois-ci et jusqu'en 2017) à cause de la réforme des retraites, pourquoi pas !

@Croa

* Il y a déjà trop de TVA ! Le problème, c'est qu'il faut bien faire vivre l'état, les malades, les retraités, les chômeurs, … c'est la déclaration des droits de l'homme que certains oublient trop souvent, sauf quand ça les arrangent

- On pourrait douter d'un usage "social" de la TVA ! (Est-ce que la corvée de Pentecôte va vraiment aux vieux ? L'augmentation de TVA ce sera pareil !) J'ai calculé que la réforme des retraites, c'est 12 jours fériés travaillés et non payés et c'est passé comme une lettre à la poste !

- Pour faire participer les machines et les rentrées financières et commerciales c'est les bénéfices qui devraient cotiser à la place de la fausse part patronale prélevée sur la masse salariale. : J'ai rien contre les machines, si elles nous permettent de vivre mieux et de travailler moins !

@bano

* L'augmentation de la TVA ne fera pas monter les prix, car la baisse des charges salariales, qui va avec, diminuera la structure de coûts des entreprises, et donc permettra de baisser les prix de vente hors taxes. C'est bien l'idée de base ….

C'est une absurdité que de dire que les entreprises vont garder pour elles le bénéfice de la baisse des charges salariales, elles vont bien évidemment répercuter cette baisse sur leurs prix de vente, car ce qu'elles veulent c'est prendre des parts de marché à leurs petits copains, ça s'appelle la concurrence.

… mais manifestement, on ne croit plus à l'honnêteté des intervenants comme vous pouvez le constater dans ces lignes ! Alors bâton ou carotte ?

Au total les prix Hors Taxes vont baisser, et si l'augmentation de la TVA a été bien calculée, l'un compensera l'autre, et le transfert du coût de la protection sociale du travail vers la consommation sera effectif  : disons "devrait" être effectif si toutes les conditions sont réunies.

Ne pas comprendre cela ça s'appelle soit de l'incompétence, soit du mensonge. Je dirais de la méfiance ou plutôt de la défiance.

@bano

"* En ce qui concerne la TVA dite sociale, il ne s'agit non pas d'une baisse, mais d'une hausse de TVA c'est juste l'inverse, et c'est vrai que pour les entreprises dans la restauration cela a été un cadeau, mais si cette baisse de TVA n'a été que très partiellement répercutée sur les prix et que la concurrence n'a pas permis de restituer intégralement cette baisse, c'est peut-être que la restauration en général étaient dans une situation difficile, et qu'ils avaient besoin de cet allègement. Je constate que François Hollande hier soir sur France 2 quand on lui a demandé sur quelle niche fiscale il reviendrait, de lui même il n'a pas cité la restauration, Il a fallu que ce soit Pujadas je crois qui lui pose la question pour qu'il réponde non pas qu'il supprimerait cette niche, mais qu'il discuterait avec les restaurateurs, car il faudra que les créations d'emplois promises soient au rendez-vous a-t-il dit."

Effectivement un sacré cadeau mais ils ne sont pas les seuls à avoir pris les avantages sans offrir aucune contrepartie.

@pensesy

* ah bon ? les prix dans la restauration ont baissé quand la TVA est passée a 5.5 % ? … Mais depuis leur TVA a été augmentée de 27% (à 7%) sans réaction de qui que ce soit !

@ROBERT GIL

* au bout du bout, accepter cette TVA sociale, c'est accepter une baisse de salaire, explication :

http://2ccr.unblog.fr/2012/01/05/tva-sociale-baisse-des-salaires/

j'en retient "Cette mesure, accouplée à une autre mesure du patronat, baptisée « accords compétitivité-emploi » qui permettrait aux entreprises d’imposer à leurs salariés d’échanger temporairement des baisses de salaires contre une préservation de l’emploi, porte un nouveau coup au monde du travail."

ou aussi

"L’instauration de la TVA «  sociale  » est destinée à remplacer cette partie du salaire payée par les employeurs par un impôt indirect payé pour l’essentiel par les salariés."

Ce n'est pas la conception décrite ici, et si c'est celle qui va nous être proposée, il faudra évidemment réagir !

@tonimarus45

* bonjour—bano—on a eu un précèdent ; on a baisse les charges de la restauration … ,en compensation il devait y avoir des embauches et des augmentations de salaires,

C'est là qu'il faudrait créer l'impôt social sur les sur-bénéfices de toutes sorte. En fait une tranche dissuasive d'impôt, ça devrait faire réfléchir et ouvrir les yeux sur les réalités du monde actuel. Par contre, il faudrait permettre à l'entreprise qui n'a pas trop suivi ses résultats de se rattraper en plaçant ses sur-bénéfices sur un compte social bloqué à des fin sociales contrôlées.

rien sur les charges des salaries ;les patrons seront incites a faire un geste envers les salaries  : ya ka demander, on est en période d'élection !

 ????quand a la baisse des produits compte tenu que c'est la loi de l'offre et de la demande qui fait les prix ;,j'ai de sérieux doutes sur leur baisse éventuelle autre chose ; cf bâton ou carotte

c'est parait t'il pour faire comme l'Allemagne or dans ce pays la tva(tva sociale comprise)est a 19% chez nous sans tva sociale elle est déjà a19,6% ????,,on nous refait le coup du bouclier fiscal qui une fois était dans la constitution allemande quand on a voulu le mettre en place et l'autre fois n'y était pas quand on a voulu le supprimer - comme déjà dit, il faudrait analyser l'équilibre taxes-impôt-charges sociales-avantages-droits-devoirs-privilèges-etc.. et éviter les comparaisons partielles, du genre il travaillent 38 heures (pendant 35 ans pour la retraite) et nous seulement 35 heures (omettant de dire 42 ans pour la retraite et au global 10% de plus !) ….
 

Conclusion

Depuis dix ans, on nous explique que les impôts sont de la spoliation des riches, que si on leur "rendait l'argent de l'impôt qu'ils ont si "intelligemment" collecté" ils pourraient créer des emplois avec ! On les attends toujours, au moins en France.

Depuis, on s'est rendu compte que ça ne marchait pas et on a inventé la "réforme des retraites" en pensant que les "personnes plus mûres et fortes d'une longue expérience" allaient, par obligation de travailler, créer des emplois en les obligeant à attendre pour la retraite, cela sans leur donner plus de moyens !

Et maintenant, on revient en arrière en essayant de recréer tout ces emplois que l'on a "vendu" à l'étranger. C'est peut être un bon plan !

A qui le tour



Sur le même thème

TVA et TTC : Tout Va Augmenter et Tout est Très Compliqué
Le revenu de base, mère des solutions
Que sont nos luttes devenues...
Retraite : Bérézina, usine à gaz et fondations à refaire
La députée socialiste @sylvianebulteau, vous connaissez ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires