Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le FN en passe de gagner la bataille des esprits

Le FN en passe de gagner la bataille des esprits

Des niveaux dans les sondages jamais atteints. Un commissaire chargé de la diversité et de l’égalité des chances au sein du gouvernement, Yazid Sabeg, qui s’alarme du poids pris par le Front national dans le débat public. Un secrétaire de section CGT en Moselle, Fabien Engelmann, qui annonce sa candidature aux prochaines élections sous la bannière du Front National. Les éléments du puzzle se mettent en place. La lepénisation des esprits si redoutée est aujourd’hui une réalité.

Parler du FN, c’est discourir de la mondialisation et de l’échec des formations politiques traditionnelles à lui apporter une réponse. Comme le relève Yazid Sabeg, la mondialisation outre la mise à mal de notre industrie et de notre agriculture « nous soumet aujourd’hui aux réalités sociales et culturelles de l’intégration ».

Un cocktail explosif pour les démocraties du vieux continent désarmées face à un phénomène présenté comme incontrôlable. Un peu comme si nous étions condamnés à regarder le sable nous filer entre les doigts. Sauf qu’il ne s’agit pas de sable mais d’emplois et de richesses avec à la clé, un sentiment d’impuissance et de déclassement.

Un tel terreau est propice à tous les populismes de droite et de gauche. Mais le FN peut se prévaloir, contrairement au Front de gauche, de n’avoir jamais été aux responsabilités. Entre la copie et l’original, le choix est vite fait d’autant que Marine Le Pen a tenté et réussi une OPA sur le concept de la République dont elle s’affiche désormais comme l’ardent défenseur.

Le FN new look ne sent plus le moisi ou la naphtaline. Il a abandonné les bottes de saut pour les baskets. Et tant pis pour les nostalgiques du IIIème Reich ou de l’Action Française. Le FN de papa c’est fini.

La lepenisation des esprits a été servie sur un plateau par un président de la république qui, pris au piège de son ego, a cru qu’il pourrait réserver à la formation d’extrême droite le sort concocté en son temps par François Mitterrand au PC. Mais n’est pas Machiavel qui veut. Les bégaiements de l’histoire ne se décrètent pas.

En ouvrant le débat sur l’identité nationale, le Chef de l’Etat a entrebaillé une boîte de Pandore au moment où la gauche autant que la droite classique ont perdu pied et sont incapables de proposer des clés de compréhension d’une mondialisation qui a bouleversé les schémas traditionnels de pensée. Dans les colonnes du Monde, le commissaire chargé de la diversité et de l’égalité des chances va jusqu’à évoquer «  une démission des élites qui se sont installées, parfois à leur insu, dans le sillage idéologique de l’extrême droite  ».

Certes, le fait qu’un responsable local CGT soit candidat aux cantonales sous étiquette FN est un épiphénomène. Il est toutefois symptomatique de la confusion des repères et des valeurs dans notre société. Il témoigne de la légitimitisation rampante des idées du FN pour des électeurs en pleine déshérence politique. Un FN qui ne cache pas son souhait de mener une «  stratégie de conquête des classes populaires et des classes moyennes  ».

Consciente que quelque chose est en train de se passer, la centrale de Montreuil essaye de bouger mais en est encore à défendre les salariés étrangers. « Si on veut assainir le marché du travail, les migrants doivent avoir les mêmes droits que les autres. Ils ne prennent le boulot de personne ! Ils prennent le boulot dont personne ne veut dans ces conditions » tente de faire entendre Francine Blanche, membre du bureau confédéral CGT, responsable notamment de la lutte contre les discriminations. Le message est entendu mais pas écouté car le mal est plus profond.

L’Est Républicain prend l’exemple de Loïc Karboviac adhérent CGT et pompier en Moselle. « Au SDIS 57, les trois quarts des syndiqués votent Le Pen ou Sarko. Et s’il y avait un ‘’Engelmann’’ chez les pompiers aujourd’hui, ils le soutiendraient. D’autres sections ont le même problème. À force de dire que le syndicat ne fait pas de politique, ne s’est-on pas tiré une balle dans le pied ? D’autres syndicats sont aujourd’hui contaminés par le Front. Alors qu’est-ce qu’on fait ? »

De fait, le cheminement de Fabien Engelmann est éclairant puisqu’il est passé d’adhérent à Lutte Ouvrière à celui du Nouveau Parti Anticapitaliste avant de devenir candidat du Front national aux prochaines cantonales. « Dans une, voire deux semaines, des dizaines d’adhérents de la CGT vont faire leur ‘coming out’. Comme moi, ils ont compris que le FN n’était pas le diable et que Marine Le Pen a un discours plus social qu’Olivier Besancenot » estime le trentenaire décomplexé. La frustration, la peur et un fond de xénophobie semblent constituer les trois piliers de la formation frontiste.

Le nouvel adepte de Marine Le Pen confie que l’élément déclencheur de son évolution aura été la polémique qui a entouré la candidate voilée du NPA aux dernières régionales. L’affaire qui avait été suivie de l’explosion du parti d’Olivier Besancenot a constitué un signe avant-coureur qui a été sous-estimé par les observateurs. Mais surtout par les états-majors des grands partis qui confirment leur déphasage avec la société.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.7/5   (86 votes)




Réagissez à l'article

200 réactions à cet article    


  • Hijack Hijack 3 mars 2011 00:53

    à quoi est du le succès du FN ?


    La connerie, tu n’y a pas pensé ??? Avec Jean Marine Le Pen, bien plus qu’avec son père !
    Elle n’est là que grâce à son père, aucune envergure politique, juste du verbe ... pas suffisant !


  • Hijack Hijack 6 mars 2011 22:46

    Aïe ... j’ignorais que la vérité faisait autant de mal ... j’ai obtenu à cet instant, - 13 ...

    Allez, creusez ...


  • Emmanuel Aguéra LeManu 6 mars 2011 22:49
    « Le FN : gagner la bataille des esprits ? »
    Encore un oxymore...

    Candidat suivant, Simone ?
     smiley ( :- ; smiley smiley :-> smiley


  • Nanar M Nanar M 7 mars 2011 07:52

    Encore faut-il est très très simple d’esprit pour être lepénisé ....


  • valldavi valldavi 7 mars 2011 08:48

    politique lamentable depuis 30 ans ?A droite comme à gauche, nettement. Cependant, Le FN n’est en rien un parti « anti-système ». C’est un parti qui est utilsé par le dit « système » pour inciter l’électorat au statu quo. C’est l’épouvantail et le rabatteur rêvé. Le processus est connu !

    • si vous votez à l’extrême gauche, vous faites le jeu du FN
    • si vous votez écolo, vous faites le jeu du FN
    • si vous votez pour une droite alternative, vous faites le jeu du FN
    Il est temps de ne plus marcher dans cette combine, dans ce chantage, dans cette manipulation sournoise de la démocratie . Ce sondage qui place MLP en tête est une pollution médiatique de l’esprit démocratique... Et ce n’est que le premier d’une longue série...

  • Cocasse cocasse 2 mars 2011 12:56

    La lepénisation des esprits si redoutée est aujourd’hui une réalité.

    Cela n’existe pas, la « lepenisation des esprits ».
    C’est parce que j’ai d’abord mes idées propres, que je me suis intéressé au FN.
    Tout simplement parce que Marine Le Pen portait également mes idées.
    C’est dans ce sens que cela marche.
    Les gens se reconnaissent dans tel ou tel candidat, qui correspond à leurs aspirations et espoirs.


    • non666 non666 2 mars 2011 13:30

      +1

      Un petit correctif quand meme.
      Les lepen sont quand meme persuadés d’etre LE nationalisme (au singulier) depuis 30 ans.

      Meme si cette famille a morflé de sa reputation , a été diabolisé, une bonne partie de son rejet , dans son propre camps vient de sa façon de se comporter.

      Depuis la mort de Stirbois, personne n’a osé tenir tete a Jean marie impunement...
      Le coté « PME familiale » du FN, le Fuhrerprinzip revendiqué de jean marie ont largement desservi notre camps.
      Meme si c’est a l’evidence le meilleur orateur de la Veme republique , et de loin.

      Sans Motions (comme disent les socialistes) impossible de faire reelement cohabiter les liberaux purs et durs (lepen années 80) et les colbertistes (gaullistes, Chevenementistes, solidaristes)
      Sans factions ou regroupement internes, impossible d’avoir un leader unique capable d’etre la voix des culs benis cathos-tradis, des paiens polytheistes, des anars de droite athées...

      La fragilité du FN est la et reste la, meme avec Marine.


    • debase 6 mars 2011 20:41

      Vu l’état du pays, c’est un état d’esprit du genre ’chambre bleu-horizon’ qui devrait d’une manière ou d’une autre s’imposer au sein des partis souverainistes...

      Mais qu’attend donc Nicolas Dupont-Aignan pour rejoindre M.L.P. ?

      C’est son devoir...


    • vilcoyote 6 mars 2011 23:20

      Ah bon des idées !
      Tiens mais lesquelles ?
      Celle désuète de maîtriser votre monaie ? Mais sur quelles richesses voulez-vous fixer la valeur de votre monnaie ?
      La notion de mondialisation est quelque chose qui vous dépasse, cela s’entend bien dans le discours racorni du FN et de l’UMP d’ailleurs, il n’y a pas beaucoup de différence entre les deux aujourd’hui, je ne parle pas du racisme, non, mais de cette peur totale et absolue du futur qui fait que vous voulez retourner en arrière.
      L’économie et la monnaie sont stabilisée par la taille, plus la taille est grande mieux c’est.
      La France réduite à elle même, n’est plus rien et ne pourra devenir quelque chose seule !
      Si vous pouviez nous donner maintenant vos idées cela pourrait peut-être nous permettre d’admettre nos erreurs si nous en commettont, mais êtes vous prêts à admettre que vous même vous vous trompez ?


    • Franek 2 mars 2011 13:02

      Moi non plus ça ne me dérange pas.
      D’autres syndicats sont aujourd’hui contaminés par le Front. Alors qu’est-ce qu’on fait ? » Quand c’est le PC qu’est-ce qu’on dit ?
      Je suis baillonné dans mes paroles parce qu’il faut être avocat maintenant pour ne pas risquer de ....
      En 62 j’ai fui avec mes parents l’Algérie qui ne voulait pas des Français, aujourd’hui ....
      Si je dis que je déteste les Français sauf un, pas de problème, si je dis j’aime tous les étrangers sauf un, je suis traité de raciste ?
      Cherchez l’erreur ?
      Il faut plus de Zémour !
      Vite Marine on t’attend, c’est URGENT.


      • MayBeReal MayBeReal 2 mars 2011 13:22

        « Si je dis que je déteste les Français sauf un, pas de problème, si je dis j’aime tous les étrangers sauf un, je suis traité de raciste ? »
        J’espère que c’est une blague... Tout ce cinéma fait autout des sifflements de Marseillaise par exemple... Il faut dénoncer le racisme dans les deux sens, je suis d’accord, mais c’est bien le cas.

        « En 62 j’ai fui avec mes parents l’Algérie qui ne voulait pas des Français, aujourd’hui .... » Les algériens avaient en tous cas une bonne raison de ne pas vouloir des français à l’époque : de l’exploitation, des massacres, des injustices liées au colonialisme... Il est clair que tous les français n’étaient pas coupables, mais ce ressentiment peut se comprendre. Et même si on se dit qu’il est injustifié, ce n’est pas une raison pour attiser le même sentiment de haine. Ce n’est pas parce que mon voisin est bête que je dois l’être aussi.


      • Franek 2 mars 2011 17:33

        Ce n’est pas parce que mon voisin est bête que je dois l’être aussi.
        Et voila, avec ce jugement il n’y a rien à ajouter.
        Ou je pense comme toi ou je suis bête ????


      • MayBeReal MayBeReal 4 mars 2011 11:13

        Non ce n’est pas une question de penser comme moi ou non. Mais tu as donné l’exemple de l’Algérie qui ne voulait plus des Français. Ce n’est pas une raison pour ne pas vouloir des Algériens en France par exemple Tu peux aussi remplacer bête par intolérant. Par exemple, les partisans de l’interdiction des minarets en Suisse avançaient qu’il n’y a pas d’églises dans certains pays du Moyen-orient. C’est probablement vrai car certains de ces pays n’acceptent qu’une religion là-bas. Mais est-ce une raison suffisante pour en faire de même chez nous ? Pour moi la réponse est non...


      • Cocasse cocasse 2 mars 2011 13:04

        La frustration, la peur et un fond de xénophobie semblent constituer les trois piliers de la formation frontiste

        Quelle incurie, encore ce cliché grotesque.

        Marine, c’est surtout des solutions concrètes, qui sont d’ailleurs semblables à celles des autres grands souverainistes, qu’ils soient de gauche ou de droite.
        C’est le constat que la seule action efficace réclame d’abord de ne plus être entravé dans ses mouvements par des pouvoirs belligérants ou même dictatoriaux : donc sortie de l’euro et de l’europe.

        La peur est par contre largement manipulée par tous les candidats du système.
        Se rappeler par exemple, pour le traité de Lisbonne, la campagne du OUI.
        Tous ces gens nous promettaient les 7 plaies d’Égypte en cas de NON.

        Si Marine parvenait au deuxième tour, ces mêmes nous manipuleraient encore par la peur, avec des discours de diabolisation, ou des « si Marine le Pen est élue, ce sera » - la catastrophe -la dictature - le désastre économique - la fin de toute construction européenne - la guerre civile" etc etc...

         


        • Emmanuel Aguéra LeManu 6 mars 2011 22:50

          ... des simples d’esprit... (heureux eux...)


        • Alpo47 Alpo47 2 mars 2011 13:14

          Si les idées du FN se répandent, c’est également et surtout, parce qu’une grande partie de ces idées ne sont défendues par personne d’autre.
          Il est par exemple aujourd’hui évident qu’un majorité de Français est de plus en plus hostile à l’europe actuelle, voire à l’euro et MLP est quasiment la seule à défendre ces idées.
          Idem pour la fonction régalienne de créer la monnaie ... etc...
          Si donc le FN est le seul à défendre ces idées, il est bien normal de se tourner vers lui.

          Pour le reste, je pense que ces Français font l’’analyse que les idées extrèmes et xénophobes ne sont, de toutes façons, pas applicables.

          Voilà qui, à mon avis, promet une grosse progression pour MLP dans les mois à venir ...


          • Cocasse cocasse 2 mars 2011 13:20

            Il y a du vrai dans ce que tu dis.
            Et ceux qui défendent ces idées sont très peu visibles, alors que le FN est déjà très populaire.

            Le FN est aussi un des seul partis à prendre position contre l’immigration, c’est normal que les gens asphyxiés par leur environnement social s’y tourne.


          • MayBeReal MayBeReal 2 mars 2011 13:27

            Le problème est que ces « gens asphyxiés par leur environnement social » confondent les raisons de cette asphyxie, pensent qu’elle est dûe à l’immigration... alors qu’elle vient plutôt de la politique intérieure... quand elle existe, car bon nombre d’électeurs du FN vivent dans les régions rurales et ne voient ceux qu’ils considèrent comme des méchants étrangers (maghrébins etc.) que sur TF1.


          • Klisthène 2017 Kxyz 2 mars 2011 13:49

            vous faites erreur cher Alpo ...à gauche il y a Jean Luc Melanchon qui dénonce aussi l europe Libérale la mondialisation....mais il y a une différence de fond quant aux coupables dénoncés..faire croire que les pauvres immigrés sont les responsables des délocalisations ...franchement un peu de sérieux ..faire croire qu une poignée de musulmans intégristes vont islamiser la société française ...franchement qui peut y croire...
            pendant que l on parle d islam on ne parle pas de la suppression de l impôt sur la fortune...
            et je l ai djà dit ici je vous invite à aller lire le programme économique du FN sur leur site....il n y en a pas ....des slogans porteurs..ça vous rappelle rien .à..ceux qui ont voté en 2007 Tsarko souvent ce sont les mêmes..qui aujourd hui disent aux sondeurs qu ils voteraient FN....


          • Cocasse cocasse 2 mars 2011 17:39

            quand elle existe, car bon nombre d’électeurs du FN vivent dans les régions rurales et ne voient ceux qu’ils considèrent comme des méchants étrangers (maghrébins etc.) que sur TF1

            Effectivement, peut être est-ce du bon sens, pour éviter que cela n’arrive chez eux, ne pas attendre qu’il soit trop tard. Je n’en sais rien.

            Mais concernant certaines grandes villes, le débordement se fait clairement sentir, et parfois les français repoussés hors de quartiers entiers au fil des ans.


          • Rygar Rygar 2 mars 2011 23:34

            Faut arrêter de nous faire croire que les discours populistes de Marine le Pen sont la solutions à tout les maux de la France sous couvert que les autres partis n’arrive à rien.

            Le FN reste un partis d’extrême droite et la Marine le Pen ; toute sympa fait juste des discours démagos qui laisserai presque penser qu’elle est d’extrême gauche.
            Un comble.

            Les propositions économiques et protectionnisme du FN sont irréalisables en France ; qui fonctionne à crédit depuis 20 ans. Et les gentils économistes qui soutiennent ses thèses sont aussi déconnectées des réalités que peuvent l’être ceux qui ont pas vu venir la crise de 2008.

            Marine LE PEN C’est le FN et non pas l’inverse comme ça essaye de faire passer le message sur ce site depuis des semaines. Un FN news Look gardant ces veilles marottes mais plus versions falacieuses. Vous voulez jouer avec le feux avec ces personnes ; moi pas !

            Les idées extrêmes et xénophobes ne sont peut être pas applicables mais elles sont toujours la ; latentes et vicieuses. De la à faire passer que l’extrême droite est anti-capitaliste du jour au lendemain ; mais bien sur !

            SI on regarde la Belgique car c’est exactement ça que l’on obtiens comme belle politique avec les extrêmes ; ça donne envi c’est dingue.

            Marine le Pen n’est pas un FN soft c’est le FN tout court avec tout ce qu’il représente !


          • Lorelei trinity 3 mars 2011 16:13

            Les idées du fn non.. je pense qu’il s’agit d’une contre réaction face à la pensée unique instaurée par les biens pensants qui refusent les libertés et le débat sur les divers sujets .


          • jourdan 7 mars 2011 09:32

            Debout la République, et NDA ont des idées très proches. Mais NDA n’a pas le charisme de MLP et n’a pas droit non plus à son exposition médiatique. Est-ce parce que NDA ne pourrait pas être ce qu’est au fond je crois MLP : un « repoussoir » qui fait le jeu de la gauche et de la droite (votez utile), jusqu’au moment où le peuple ne se laissera plus berner ?

            Pour noyer un adversaire il faut éviter de parler de lui, l’ignorer. Il est de évident que Sarko joue ou a joué de l’effet « repoussoir » en faisant grimper le FN.

            Il est évident aussi, lorsque l’on parle avec le peuple, que MLP a la côte, et le FN montait déja bien avant la passation de pouvoir Père/fille. Dans le peuple de gauche, je vois depuis au moins 3 ans que les gens lorgnent vers le FN. Avec l’arrivée de Marine le « surmoi » a sauté.

            NDA lui ne cherche pas dans l’immigration et l’islam un bouc émissaire. Position plus rassembleuse, plus républicaine, plus adulte et constructive. Une alliance des 2 me semble possible et peut-etre souhaitable, au risque de me tromper ....

            Un bémol quand même MLP est floue sur l’économie et sur l’impot. J’attend donc de voir les programmes respectifs.

          • Yohan Yohan 2 mars 2011 13:22

            « Boite de Pandore » non « cocotte minute » oui.
            C’est une réaction d’un peuple qui voit son pays qui fout le camp, qui se sait en voie de disparition économique et culturelle.
            Trop de mondialisation, trop d’immigration, trop de violence, autant de sujets que nos élites ont écartés pour mieux se fourrer la tête dans le sable.
            MLP, se débarasse de l’aile extrémiste et raciste du FN historique, représente aujourd’hui une alternative aussi inédite que crédible pour l’opinion.
            Bien fait pour tous ceux qui nous ont pris pour des cons....


            • Cocasse cocasse 2 mars 2011 17:42

              Yohan : ce que tu dis est juste, je trouve.
              Et le pire malgré les critiques et diabolisations, c’est que MLP reste très modérée.
              Je crois que même si elle parlait comme bayrou ou villepin, beaucoup de gens continueraient à la croire « d’extrême droite », tellement ils sont formatés.


            • Danielle2 6 mars 2011 22:30

              tu te trom^pes c’estelle qui te prend pour un con - tu vas servir à rembourser ses dettes

              Comment Jean-Marie Le Pen utilise son micro-parti pour aider financièrement un Front national au bord de la faillite,

              va voir sur politique net, tu verras pourquoi elle édulcoreson discours, pour payer ses dettes

            • Catherine Segurane Catherine Segurane 2 mars 2011 13:36

              Le FN a eu la chance de trouver en Marine Le Pen une dirigeante de fer, capable de se débarrasser des « boulets » du vieux FN (catho-tradi, royalistes ...) et d’écouter le peuple.

              Elle fait un virage à 180 degrés quand il le faut, acceptant la loi Veil et défendants les classes populaires et moyennes, y compris salariés et fonctionnaires.

              Elle reste ferme quand il le laut, ne faisant aucune concession sur la maitrise de l’immigration.

              Elle est d’une grande fermeté de caractère, comme elle l’a montré en tenant bon face à Apatie, entre autres.

              Nul ne la fait reculer ld’un pas quand elle a décidé de tenir un terrain.

              Nous avons là un leader exceptionnel.

              Vraiment, l’espoir peut changer de camp, le combat changer d’âme.

              Elle peut gagner et nous faire gagner, nous les Français qui n’avons pas honte de l’être.


              • Traroth Traroth 2 mars 2011 16:58

                Nul ne la fait reculer ? Vous n’avez pas vu le débat face à Mélenchon, dans ce cas !!! smiley


              • Cocasse cocasse 2 mars 2011 17:44

                J’ai revu le débat... à part une petite passe au début, mélenchon s’est fait sévèrement mouché. Tudieu !
                « yvette horner de la politique »
                « populiste sans peuple »
                Le compte est bon ! smiley


              • Cocasse cocasse 2 mars 2011 18:11

                Catherine Segurane : je partage ton enthousiasme, c’est une dirigeante hors pair, indéboulonnable.
                Elle a la stature d’un chef d’état, et va se bonifier avec le temps, en mesure et pondération. Je lui sent le caractère assez trempé pour sortir notre pays du désastre.


              • sisyphe sisyphe 2 mars 2011 18:19

                Par cocasse (xxx.xxx.xxx.36) 2 mars 17:44

                J’ai revu le débat... à part une petite passe au début, mélenchon s’est fait sévèrement mouché. Tudieu ! 
                « yvette horner de la politique »
                « populiste sans peuple »


                Le niveau du débat des partisans du FN ! smiley 

                Trois formules de café du commerce, quelques injures de charretier, et.......... le compte est bon ! 

                Trop fort, les arguments ! smiley 


              • Leo Le Sage 2 mars 2011 18:46

                @ cocasse
                Je ne crois pas que le FN aura un président de la république cette fois ci.
                Une autre fois peut-être...
                Il manque quelque chose d’essentiel dans le discours du FN :
                L’économie et le chômage : il n’y a pas de programme, ce qui est étonnant d’ailleurs...


              • non667 2 mars 2011 22:58

                à leo le ..
                L’économie et le chômage : il n’y a pas de programme, ce qui est étonnant d’ailleurs
                étonnant pour le fn (faux ! il y a )et pas étonnant pour le ps ?


              • Annie 2 mars 2011 23:07

                « Elle fait un virage à 180 degrés quand il le faut. »
                Voilà un commentaire qui me rassure. Virage au gré du vent, des intentions électorales etc.. On dit que les imbéciles ne changent jamais d’idées, mais je suis sure qu’il doit y avoir un dicton pour ceux qui en changent trop souvent ou trop radicalement. Avec le mot démagogie dedans.


              • Leo Le Sage 6 mars 2011 15:25

                @non667

                Ah bon ?
                Et pourquoi je ne vois pas de programme sur leur site ?
                Vous avez le lien correspondant ?

                Le PS n’a pas de programme car le programme dépend de celui qui sera élu aux primaires... Le contraire m’aurait étonné.
                Même l’UMP n’a pas de programme... (je reconnais ne pas avoir vérifié pour l’UMP)


              • Leo Le Sage 6 mars 2011 15:28

                @Annie
                sans même aller jusqu’à la démagogie, il suffit d’être logique.
                Si une décision sur le long terme doit être prise, on ne peut pas la changer tout le temps.
                C’est tout simplement une erreur de vision et surtout donner une mauvaise impression.

                Imaginez un bateau qui change de destination...


              • galien 2 mars 2011 14:37

                Et alors, vous continuerez à vous enfoncer dans la diabolisation.
                La politique c’est d’abord de s’occuper des problème effectifs du pays, pas se complaire dans la facilité intellectuelle du déni.
                La situation actuelle, le ’défi’ (je parlerais d’enc.ulade) de la mondialisation, l’immigration d’exploitation, l’UE, les banksters, les ’révolutions parfumées’ tout ceci appelle à réflexion.

                Les pirouettes et les sophismes ne font qu’un temps, il faudra s’y coller, mais vous le savez bien au fond.


              • Loatse Loatse 2 mars 2011 14:40

                Qu’elle marche sur l’eau, Perseus.... :))))


              • Cocasse cocasse 2 mars 2011 17:48

                Même si Marine débitait exactement la même chose que mélenchon, tous les néo-beaufs trouveraient encore à y redire.
                Tiens, rien que le nom « le Pen », c’est déjà trop pour eux, les lepenophobes.
                L’intérêt national, ils s’en foutent, ils préfèrent se vautrer dans le « FN=CACA » jusqu’à la fin des temps.


              • sisyphe sisyphe 2 mars 2011 18:28

                @ soulmanfred 


                ben oui ; il y a, sur ce site, comme sur beaucoup d’autres, une trentaine de militants FN très actifs, qui prennent leur rêves pour la réalité, et qui prodiguent une propagande non-stop en faveur de leur sainte Marine ; toutes les petites grenouilles FN qui veulent se faire aussi grosses que le boeuf, et qui font feu de tout bois pour faire oublier........... qu’ils ne représentent qu’une toute petite minorité des Français ; allez, bon poids, un petit 1/5ème.... mais qui font du bruit comme mille....

                J’ai déjà eu l’occasion de le dire ; Marine Le Pen, le charisme d’une hyène, la vision politique d’une taupe, et les qualités intellectuelles juste suffisantes, pour être chef des garde-barrières ; voilà la nouvelle icône des bas du Front...

                C’est vrai qu’on va devoir les supporter, de plus en plus actifs, jusqu’à 2012, mais quel plaisir ce sera d’assister à leur déconfiture au lendemain des élections ; je m’en régale d’avance... 
                 smiley 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès