Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le parlement sous influence du lobby de l’eau

Le parlement sous influence du lobby de l’eau

JPEG On ne compte plus les reculs, les cadeaux au patronat de la majorité parlementaire "socialiste" et du gouvernement.

La loi Brottes du 15 avril 2013 et son décret d'application daté du 27 février 2014 qui interdisaient à tout distributeur de couper l'eau dans une résidence principale pour les impayés, constituaient une avancée sociale indéniable.

Enfin les familles pauvres, en difficultés allaient pouvoir, au moins disposer de l'eau, élément indispensable pour vivre.

Malheureusement, ce progrès social qui a été combattu par le lobby de l'eau a trouvé des oreilles complaisantes du côté de la majorité du Sénat....

C'est ainsi que la chambre "haute" parait-il mais très basse dans sa politique a décidé lors de l'examen du projet de loi sur la transition énergétique de supprimer l'interdiction générale de coupures d'eau.

Ce coup bas contre les pauvres a été dénoncé par l'ensemble des associations de consommateurs.

 

ATTENTION ! LE GOUVERNEMENT ALLAIT CONTRE ATTAQUER, SEGOLENE ROYAL AVAIT PROMIS .....

Que valent les promesses devant les pressions exercées par le monde des affaires et les actionnaires ?

Rien ou presque.

Les députés "socialistes" ont décidé en commission, non de rétablir l'interdiction générale mais de permettre aux distributeurs de réduire le debit d'eau pour cause "d'impayés".

Ce recul est inacceptable.

Les familles qui ont du mal à joindre les deux bouts ne doivent être privées ni totalement ni partiellement d'eau.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 18 avril 2015 11:23

    Que le lobby de l’eau ? mais non il y a les banques, les groupes pharmaceutiques, agro-alimentaires, industriels ,le CRIF le Qatar l’arabie saoudite etc partout ou« y a bon pognon » ......Les parlementaires veulent tout simplement du fric en quantité et en espèces sous le manteau qui a faire crever tout une nation il n’y a qu’eux qui comptent et ils sont a la tête du pays se servant uniquement des citoyens pour arriver a leurs fins , ce sont des machines plus des humains .....


    • Ben Schott 18 avril 2015 13:58

      Ah qu’il est laid le lobby de l’eau...


      • arcadius arcadius 18 avril 2015 17:55

        @Ben Schott

        pardon vu trop tard... smiley


      • P-Troll P-Troll 18 avril 2015 15:22

        Véolia-Générale des Eaux et Lyonnaise des Eaux qui se partagent le monopole de la distribution de l’eau du robinet en France (pendant que Nestlé vend des bouteilles) ont toujours été les principaux pourvoyeurs de fonds des deux plus importants partis politiques en France.


        On ne refuse rien à son bienfaiteur.

        • sirocco sirocco 19 avril 2015 01:07

          @P-Troll

          Oui. Et il y a des parlementaires qui possèdent des actions dans ces sociétés de distribution d’eau.

          Ce qui pourrait en partie expliquer que l’instauration d’un tarif social de l’eau (comme il en existe un pour l’électricité et pour le gaz) n’a jamais pu être votée. 


        • arcadius arcadius 18 avril 2015 17:53

          ah qu’il est laid le débile lobby de l’eau... smiley


          • elpepe elpepe 18 avril 2015 19:26

            Si vous m elisez il y aura du pinard pour tous a volonte et gratuit, d ailleurs la distribution se fera par votre robinet
            Plus serieusement on a toujours de tres bonnes raisons pour faire mal, c est pour cela qu on les aime nos hommes politiques,
            Les billets de banque par contre coule a flot dans leurs poches, le lobbying est une source intarissable.pas prete d etre coupee, elle


            • Samson Samson 19 avril 2015 16:13

              « On ne compte plus les reculs, les cadeaux au patronat de la majorité parlementaire »socialiste«  et du gouvernement. »

              On ôtera les guillemets dès que l’eau aura recouvré son statut de bien public, ou dès que - option infiniment plus probable - Manu le fourbe aura, dans la foulée du petit vindicatif dont sa carrière s’inspire, réussi la gageure de - tout en continuant à le revendiquer à « gauche » - rebaptiser d’un nom moins compromettant le parti au nom duquel il gouverne. smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès