Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le plus grand scandale de la Ve République

Le plus grand scandale de la Ve République

Le plus grand scandale de la Ve République va-t-il être enterré ?

Le journaliste Eric Decouty a révélé que l’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM) possédait une caisse noire de 600 millions d’euros. Cette caisse noire servait à corrompre certains syndicats et certains hommes politiques. Il a aussi révélé que, durant l’année 2004, le ministre des Finances Nicolas Sarkozy avait été prévenu par Tracfin, la cellule antiblanchiment du ministère des Finances. Chose incroyable, Nicolas Sarkozy n’avait pas transmis le dossier à la justice ! Tout le monde se demande bien pourquoi !

Le 11 mars 2008, Eric Decouty fait le point sur l’enquête en cours. Il écrit dans le journal Marianne (page 18) :

« On sait avec quelles difficultés le procureur de la République de Paris a fini par ouvrir une information judiciaire. Presque trois mois ont été nécessaires. Trois mois qui ont permis aux différents acteurs du scandale de se rencontrer, de se concerter. Quand d’autres sont jetés en prison ou placés sous contrôle judiciaire, les hommes de l’UIMM ont tout loisir pour se voir librement ! Cette liberté leur a d’ailleurs permis de conclure le fameux pacte secret de Denis Gautier-Sauvagnac. La faute du procureur aux ordres de la chancellerie et du pouvoir est aussi flagrante qu’indiscutable.

Mais l’inquiétude quant à l’avenir de l’enquête ne se résume pas aux responsabilités du parquet. Le juge d’instruction Roger Le Loire n’a jusque-là montré aucune détermination à mener ses investigations. Aucune expertise informatique n’a, par exemple, été diligentée lorsque les policiers ont découvert que tous les éléments relatifs à ce dossier avaient été effacés des ordinateurs de Tracfin.

De même, le juge ne s’est nullement empressé d’enquêter sur les conditions du pacte de silence conclu entre Denis Gautier-Sauvagnac et l’UIMM. « L’affaire est destinée depuis le début à être enterrée », ricane-t-on tristement au pôle financier.

Le constat est terrible. Bien au-delà des polémiques, des querelles qui alimentent aujourd’hui les gazettes, tout est réuni pour que la chape de plomb s’écroule définitivement sur les sombres pratiques des barons de la métallurgie. Au patronat, dans les syndicats, au gouvernement et à l’Elysée, personne ne veut que la vérité soit faite. L’essentiel a même, semble-t-il, été mis en œuvre pour l’empêcher.

« Il vaut peut-être mieux, ponctue Me Jean-Yves Leborgne, le défenseur de Denis Gautier-Sauvagnac. Il y a des secrets qu’il vaut mieux parfois ne pas dévoiler, dans l’intérêt de la démocratie. »


Moyenne des avis sur cet article :  4.54/5   (61 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • Napakatbra Napakatbra 13 mars 2008 11:49

    Effectivement un SCANDALE monumental mais qui se transforme sous la plume de nos journalistes préférés en véritable CONTE DE FEES :

    Affaire UIMM / MEDEF : quand le scandale devient conte de fées

    C’est dingue !

     


    • MagicBuster 13 mars 2008 11:53

      "Chose incroyable, Nicolas Sarkozy n’avait pas transmis le dossier à la justice ! Tout le monde se demande bien pourquoi !"

      On se demande surtout bien pourquoi on ne l’apprend que maintenant ?

      Sarko est un corrompu, aux ordres des milliardaires Français (eux même aux ordres des milliardaires américains).

      Ensemble tout est possible . . . pour eux car sans nous ils ne sont rien.


      • LE CHAT LE CHAT 13 mars 2008 12:15

        @magic Buster

         

        p’tet ben que c’est pour pas embêter son frangin second couteau du Medef ! il a le sens de la famille !


      • Charles Ingalls Charles Ingalls 13 mars 2008 14:02

        (L’auteur) "Tout le monde se demande bien pourquoi !"

        Tout est relatif... 41% de français (gogos ?) auront une explication :

        Pas le temps, trop pressé, une presidentielle à préparer, le linge à étendre, johnny à rappeler...

        Bref que des choses urgentes...En même temps, qu’est ce que 600 millions d’euros en comparaison des 15 milliards que les amis de Gautier-Sauvagnac (et lui même) vont réinjecter dans l’économie française (de Dubaï)...

        Au vu de la situation, rappelons nous bien :

        En cendre, tout devient possible...

         


      • HELIOS HELIOS 13 mars 2008 22:27

        Un peu comme le maire d’Aulnay... il n’avait pas le temps de demander a l’assedic de cesser les virements...


      • alberto alberto 13 mars 2008 12:39

        Plus que jamais ça montre l’évidence du proverbe chinois (qui en connaissent un rayon ! ) :"le poisson commence toujours à pourrir par la tête "

        Bien à vous quand même !


        • ARMINIUS ARMINIUS 13 mars 2008 14:09

          Les patrons-mousquetaires de la distribution des pots de vin n’ont même pas honte de leur devise "un pour tous...tous pourris" .Dans une véritable démocratie il en faudrait moins pour renverser un gouvernement aussi corrompu, mais la presse continue dans sa majorité à s’intéresser plus aux dessous plus ou moins douteux de la république au lieu de dénoncer l’essentiel, comme quoi plus c’est énorme et mieux ça passe...


          • tvargentine.com lerma 13 mars 2008 14:22

            Il faut un financement public des syndicats car toutes ces dérives démontrent qu’entre les 600 millions d’euros de l’Union des industries et métiers de la métallurgie et des syndicats (CFDT 150 millions d’euros) il y a beaucoup d’argent qui devrait aller au systeme social

            Nicolas Sarkozy devrait saisir ces sommes d’argent et faire un financement public pour la moralisation de la vie "sociale"

             


            • jako jako 13 mars 2008 14:38

              Lerma vous n’avez pas bien lu il y a syndicats ET hommes politiques et bien sur on ne fluidifie pas ceux qui ne sont pas au pouvoir.... Si NS saisissait cette somme ce serait pour s’auto fluidifier.


            • HELIOS HELIOS 13 mars 2008 22:29

              Mais les syndicats ont déjà un financement !

              Là il s’agit d’une caisse noire, connue officiellement comme telle dpuis le siecle dernier, opaque etc... et qui sert de cagnotte pour casser les grèves !

              S’il y a quelque chose a éliminer, c’est bien ce type de fonctionnement !


            • Internaute Internaute 14 mars 2008 08:58

              Un financement public, sûrement pas. Au lieu de 600 millions cela commencerait tout de suite à 6 milliards. Les patrons de l’UIMM savent au moins comment calmer l’appétit des syndicalistes et des députés.

              La solution serait de libéraliser le syndicalisme. Il est anormal qu’ils jouïssent d’un privilège corporatiste à vie. Il faut casser ce grand monopole. N’importe quelle associations devrait avoir le droit de constituer un syndicat.

              L’autre manière de baisser la corruption est de diminuer la quantité de corrompus. Nous n’avons rien à faire de 577 députés.


            • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 13 mars 2008 19:05

              @ BRUNO ARFEUILLE

              Vous me semblez bien jeune pour titrer "Le plus grand scandale de la Ve République".

              Des scandales, ils y en a eu, hélas, à la pelle : Assassinats (Ben Barka, Boulin ...), détournement de fond par des syndicats : CGT financé par le comité d’entreprise d’EDF (affaire en cours, non encore jugée), le Crédit Lyonnais, la collusion banditisme/SAC (service d’action civique : le service d’ordre du mouvement gaulliste), enrichissement personnel : Mitterand est arrivé ruiné au pouvoir et est devenu un des homme les plus riche de France à la fin de son mandat (cf. Montaldo), syndicat FO financé par la CIA pour lutter contre la CGT à la libération...

              Pour moi le plus grand scandale, c’est que les députés (que nous avons élus) votent un budget, et que ce budget est aussitôt mis au rencart. Ce sont les dirigeants de Bercy qui décident seuls du budget, sans aucune comptabilité ni, de fait, de vérification par les représentants du peuple. Cela s’appelle une république bananière. Personne ne peut dire le nombre exact de fonctionnaires dans ce ministère !

              Il est urgent de remettre de l’ordre et de la transparence dans tout ça. Madame Parisot semble le vouloir aussi et ce scandale pourra être le déclencheur d’un mouvement de clarification : Obligation pour tout les organismes (Etat, syndicats) d’avoir une vrai comptabilité avec obligation de publication et des organes de contrôles indépendants.


              • HELIOS HELIOS 13 mars 2008 22:37

                Il faut élargir le champ d’action, de la cour des comptes, lui donner le pouvoir de transmettre a un procureur le dossier. il faut un tribunal spécialisé et surtout, une justice vraiment indépendante, ce qui n’est pas le cas.

                Il faut egalement tranferer l’argent collecté dans les taxes dans le budget voté par les députés, et comme vous le dites que Bercy s’y plie.

                Il faut également que les députés ne soient pas corrompus, et pour cela il faut impérativement que les scrutins soient proportionnels. cela permettra a de nombreux courants de se manifester...

                Y’a tant à faire...

                 


              • Patience Patience 14 mars 2008 03:20

                "Y’a tant à faire"

                Hé oui ! Mais c’est pendant la campagne présidentielle qu’il faut exiger tout ça.

                Après, c’est trop tard et on a la rupture qu’on a méritée.


              • vasisdas vasisdas 14 mars 2008 10:14

                Comme pour la connerie.... vaste programme !

                 


              • vasisdas vasisdas 14 mars 2008 10:27

                Un peu tartuffe cette découverte car si on savait tout le on-tout-presse ne disait rien :

                Ainsi :LES DOSSIERS DU CANARD N° 27 de MARS- AVRIL 1988

                L’ARGENT SECRET DES ELECTIONS L’ARGENT AU NOIR VENAIT DE LA MINE,

                En 1977, des syndicats patronaux du nord sont arrivés à détourner 135 millions de centimes afin de pouvoir disposer de fonds secrets. Il leur a suffi d’avoir un comptable de toute confiance et de lui faire ouvrir des comptes à l’étranger. Un banal contrôle de routine a fait découvrir le pot aux rose.

                Vrai que l’humanité découvre ... en 2007.

                http://www.humanite.fr/2007-12-20_Politique_Une-excursion-au-Grand-Duche

                http://www.humanite.fr/2007-12-17_Politique_La-caisse-est-secrete-mais-fameuse

                 

                 


              • Lucrezia 14 mars 2008 07:48

                Le plus étonnant n’est-il pasce silence des autres Syndicats ?

                La CGT a-t-elle peur pour sa rente annuelle de 400 M€ et ses nombreuses fraudes à EDF !?

                N’est-il pas venu le moment de remettre à plat tous ces Syndicats, à Gauche comme à Droite dont les pratiques financières plus que douteuses, les discrédites à critiquer les "magouilles" des Politiques !

                Ils ne valent guere mieux ...et rendons transparent les fonds de tous les Syndicats : IUMM, CGT, LCR, FO ....etc ....


                • Internaute Internaute 14 mars 2008 09:00

                  Vous en connaissez beaucoup des syndicats de droite ?


                • spartacus 15 mars 2008 23:41

                  Si je peux me permettre : la LCR (Ligue Communiste Révolutionnaire) n’est pas un syndicat, mais un parti politique.


                • spartacus 15 mars 2008 23:56

                  oui, c’est effectivement un énorme scandale.

                  et le scandale de ce scandale, c’est que ces dizaines de millions ont été prélevés par un patronat pourri sur le dos de leurs ouvriers, en accordant des augmentations au compte-goutte alors que dans le même temps il se gave d’argent, au point de pouvoir se constituer une faramineuse cagnotte...

                  Quant au dernier scandale, c’est la prime de départ octroyée au ripoux qui piochait dans la caisse, énorme et véritable salaire de la honte, récompense officielle de la malhonnêteté.

                  PS  : F. Leotard a dernièrement écrit un livre, "ça va mal finir".

                  Je me demande très sincèrement jusqu’où et jusqu’à quand les français se feront sodomiser avant d’enfin REAGIR ?


                • chmoll chmoll 14 mars 2008 11:42

                  Ve république ? c’est plutot le parrain 4 ,film sorti depuis mai 2007

                  vous avez un parrain ses lieut’nants et des dizaines de millions de figurants,heu les figurants ben c’est vous


                  • HEREBY 14 mars 2008 12:25

                    Un petit commentaire. Les citoyens qui s’informent savent que cet argent a servi en partie à financer les syndicats qui luttaient contre les communistes. De meme que FO fut créé avec l’argent de la CIA pour contrer la CGT.

                    Ce sont là des véritées connues sinon démontrées.

                    Il n’y a donc rien de surprenant aujourd’hui.

                    Tout au plus peut on analyser qu’il s’agit pour Sarkosi d’éradiquer les opposants, ex Chiraquiens ou gaullistes, pour constituer la mafia nécessaire à son mandat et sa réelection en 2012.


                    • foufouille foufouille 14 mars 2008 12:26

                      mauvais titre

                      le credit c’est combien ?

                      le plus gros c’est plutot les elections truquees de paris et ailleurs. censure le proces


                      • foufouille foufouille 14 mars 2008 12:38

                        pardon

                        le credit lyonnais c’etait combien


                        • Lisa SION 2 Lisa SION 17 mars 2008 17:21

                          cent vingt millions de francs.


                        • vasisdas vasisdas 15 mars 2008 07:59

                          Signalons qu’André de Jouvenel avait déjà dénoncé le système dans son pamphlet (qui passe de droite) " La république des camarades" publié en 1913, toujours d’actualité.

                          Il semble bien exister en France un POUR : Parti officiel unifié des ripoux.


                        • foufouille foufouille 14 mars 2008 16:47

                          ma quetion est : qui est propre ?


                          • Christoff_M Christoff_M 14 mars 2008 22:36

                              On parle de soudoiement de syndicats et de prud’hommes !! gros silence des intéréssés dans la presse et les médias !!

                            Je pense qu’il s’est passé exactement la meme chose dans la presse et l’imprimerie avec des arrangements entre petits amis depuis le départ de Quebecor, bizarrement en faillite après avoir épongé toutes les entreprises du secteur sur la région parisienne, toutes celles qui marchaient bien avant se retrouvent au bord du dépot de bilan ou en faillite !! ou est passé l’argent ?? je pense que les actionnaires de Quebecor au siège canadien le savent tres bien !! puisqu’ils ont les poches pleines de l’argent français....

                            idem dans la métallurgie, la crise était annoncée partout à grand renfort de pub, licenciements obligés, or cette fédération est une des plus riche en France avec le batiment et notre ami "indien" qui fait joujou au monopoly des fusions acquisitions à l’echelle de la planète est devenu un des plus riches milliardaire de la planète !!

                            qui a parlé de crise mondiale ??? en haut visiblement, il y a des gens qui gagnent beaucoup d’argent en bradant certaines boites et en rachetant d’autres tres cher ?? il y a aussi des gens qui gagnent beaucoup d’argent avec un chomage artificiel bien entretenu en France, avec l’idée de crise économique...


                            • foufouille foufouille 15 mars 2008 15:47

                              c’est pourquoi faut pas voter um-ps, pc ou autre tricheur/menteur

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

BA


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès