• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le Titanic électoral de François FILLON peut-il sombrer ?

Le Titanic électoral de François FILLON peut-il sombrer ?

Les prédictions semblent se réaliser encore plus rapidement que prévu. François Fillon a lourdement baissé en moins de 15 jours. Les dissensions s’accumulent. Les départs augmentent. Les républicains peuvent-ils réagir et empêcher l’énorme Titanic électoral Fillon de sombrer au profit du Corsaire Emmanuel Macron ? Oui, c’est encore possible à la condition de réagir assez vite à cette lettre ouverte réclamant un Congrès transparent en vue d’éditer un Manifeste de gouvernement contenant un programme « commun » mobilisateur. Le débat (en vue d’obtenir cet éventuel futur débat républicain et citoyen) est ouvert. A défaut de pirates des caraïbes, les "Bouledogues de la Républiques" feront quelques dégâts complémentaires si le texte de l'équipe Fillon ne s'améliore pas.

Chers amis bonjour et tous mes meilleurs vœux pour cette importante nouvelle année charnière 2017.

 

J’ai codirigé le Bureau de vote Avenue république à Paris 11e, lors de la Primaire de la droite et du centre au premier tour. En raison de l’affluence, les électeurs ont souvent attendu très longtemps pour enfin arriver à voter. Il y a même eu interruption du scrutin pendant 25 minutes par manque d’enveloppes puis de bulletins de vote. J’ai pu mesurer en direct l’énorme attente de changement des citoyens. Un changement au niveau des hommes politiques qui a d’ailleurs complètement surpris les spécialistes et les organismes de sondage.

Suite aux contacts sur place et qui ont suivi, j’affirme que peu d’électeurs avaient lu le livre ou connaissaient en détail le programme de Fillon et que la personnalité du candidat était donc la base du choix.

Je découvre aujourd’hui que, tels des gaulois, ces mêmes électeurs sont effectivement en train de se diviser sur ce fameux programme Fillon.

 

Plusieurs possibilités sont actuellement présentes, dont :

L’option A du déni type « Il n’y a rien à voir, circulez », ou « Tout va bien Monsieur le Marquis ».

L’option B de la remise en cause déloyale du scrutin de la primaire au moindre prétexte ; y compris pour des détails du programme Fillon (qui ne pouvait être parfait à 100%).

L’option C d’un texte synthétique actualisé proposé par le Rassemblement Républicain autour de Fillon.

L’option D du rassemblement autour d’un Congrès avec débat puis vote électronique sur le « programme commun » de la nouvelle majorité.

 

Bien entendu, les partisans A du déni aveugle refuseront toute discussion programmatique en invoquant l’absence de temps.

Bien entendu, les partisans B de la remise en cause de l’union pour des arrière-pensées politiciennes, refuseront eux aussi le dialogue citoyen en invoquant également l’absence de temps.

 

Sans entrer dans les détails des motivations affichées et secrètes des carriéristes des options A et B, le résultat de cette alliance entre ces deux formes d’aveuglement politicien ou sectaire mènera tout droit à l’échec. François Fillon sera « balladuré ». Ce que j’avais annoncé le 23 décembre a hélas commencé à se réaliser. Le « soufflet électoral » ne s’est-il pas déjà gravement et suffisamment affaissé pour réagir (à défaut d’avoir pris l’initiative d’agir dès le départ) ?

 

Cessez vos chamailleries dans l’actuel dépeçage des circonscriptions que vous n’avez pas encore gagnées. Mobilisez-vous autour d’un manifeste capable de satisfaire les électeurs déçus par vous depuis 30 ans. Les petits caporalismes et séditions de basse cour doivent maintenant laisser la place à un message collectif alternatif compréhensible motivant les citoyens. Pour sauver cet élan du premier tour de la primaire, j’affirme que l’option « C » que je propose est un strict minimum, et que l’option « D » du Congrès transparent accouchant d’un programme commun est à la fois indispensable et possible. Il remobilisera d’ailleurs les médias et surtout les français qui ont montré leur intérêt pour le débat.

 

Tout blocage apparatchik des options « C » et « D » en faveur d’un manifeste commun de gouvernement ne pourra que donner une légitimité de plus à « l’aventure » électorale, notamment à celle d’Emmanuel Macron. Surtout si celui-ci profite des « oublis » ou coquilles programmatiques de Fillon (notamment en récupérant les revendications des « Bouledogues de la République » (voir précédents articles sur AGORAVOX).


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

63 réactions à cet article    


  • nofutur 10 janvier 08:34

    Bonjour,

    Option E : on l’élimine ce néfaste.


    • manu manu 10 janvier 11:30

      @nofutur

      Fillon veut nommer henri de castries comme ministre de l’économie, il est young leader, président de bilderberg et président chez AXA.


    • V_Parlier V_Parlier 10 janvier 13:58

      @manu
      Macron est non seulement tout ça aussi, mais il est en plus dans la tradition de la politique étrangère de Hollande. Bref, pire que ça on ne fait pas encore parmi les gagnants probables.


    • manu manu 10 janvier 20:52

      @V_Parlier

      Oui mais il est jeune et il a un beau costard.


    • lautrecote 10 janvier 08:39

      J’ai pu mesurer en direct l’énorme attente de changement des citoyens. Un changement au niveau des hommes politiques qui a d’ailleurs complètement surpris les spécialistes et les organismes de sondage.

      F. Fillon, changement ?

      Euh dites-moi, il a fait quoi entre 2007 et 2012, ce cher François ?

      A chaque fois, c’est pareil, pour faire passer la pilule, on brandit « le changement ». Vous ne croyez pas que les gens commencent à comprendre ?


      • REMY Ronald REMY Ronald 10 janvier 09:59

        @lautrecote
        Bonjour.
        En terme de changement pour les hommes, le travail a objectivement bien commencé : Exit Sarkozy. Exit Juppé. Exit Hollande. Et maintenant même Fillon soit-disant « déjà président de la République », voit sa ligne de flottaison s’enfoncer à grande vitesse. Montrez-moi un seul sondage ayant prédit ce qui arrive (et ce qui est arrivé aux autres).
        Concernant les programmes, nous allons voir comment lui et l’ensemble des candidats vont réagir avec les « Bouledogues de la république » maintenant soigneusement à leurs basques. Quelques vieilles chaussettes usées et mal lavées risquent vite d’attirer des canines impatientes. Mais des chaussettes toutes neuves peuvent les attirer aussi en cas d’autisme persistant vis-à-vis de nos cinq points fondamentaux délaissés (voir article Agoravox précédent).
        A+
        Cordialement.


      • F-H-R F-H-R 10 janvier 12:10

        @lautrecote

        Fillon s’est mainte fois opposé à Sarkozy. Il n’avait pas du tout la même vision de la politique à mener. D’ailleurs, le premier constat de Fillon, en arrivant à Matignon, a été l’état de délabrement total des finances publiques. Après s’être exprimé sur le sujet, il s’est vu recadré par Sarkozy.

        Je pense que c’est le candidat le plus lucide et le moins démagogique.

         

        Evidemment, Fillon ne peut être que conspué par ceux qui s’imaginent encore que l’Etat est en capacité de faire du social tout en perpétuant une gabegie pharaonique dans son fonctionnement.

         

        Que l’Etat commence d’abord par réinjecter les 100 milliards d’euros de gaspillage qu’il commet (surpopulation dans l’administration, inutilité de la plus part des agences d’Etat, mille-feuille territorial, commissions stériles, élus pléthoriques et privilégiés, etc.) dans le circuit économique et la croissance reviendra (donc plus impôts collectés) avec pour corolaire une baisse du chômage (donc moins de dépense en allocations) et, pour ceux qui confondent cause et conséquences, une diminution de l’évasion fiscale.

         

        Ce n’est pas la gauche actuelle, face à Fillon, qui propose de s’attaquer au gaspille dans le fonctionnement de l’Etat, lequel est responsable de la misère économique et sociale croissante.


      • Ar zen Ar zen 10 janvier 16:08

        @F-H-R

        Le programme de gouvernement de Fillon, s’il advenait qu’il soit élu, je l’ai déjà en avant première.

        Le voici en trois parties :

        http://ec.europa.eu/europe2020/pdf/csr2014/csr2014_france_fr.pdf

        http://ec.europa.eu/europe2020/pdf/csr2015/csr2015_council_france_fr.pdf

        http://ec.europa.eu/europe2020/pdf/csr2016/csr2016_france_fr.pdf

        Tout est dedans ces trois parties, il n’y aurait donc aucune surprise. Evidemment il s’abstiendrait de refaire ce qui a déjà été réalisé par son prédécesseur.

        Fillon ne déciderait de rien, il appliquerait, comme un bon petit soldat, des instructions venues d’ailleurs, comme son prédesseur mais, sans doute, avec plus de célérité.


      • manu manu 10 janvier 20:49

        @F-H-R

        L’entourage de Fillon

        Sans parler de henri de castries (voir mon post plus haut).


      • alt57 alt57 12 janvier 01:54

        @F-H-R

        oui je le pense,

        et aussi que contrairement à ce qui est dit plus haut,

         le vote aux primaires en faveur de Fillon est un vote d’adhésion, à son programme, qu’il a lui au moins et à temps présenté, sinon dans le détail , dans des titres développés .,

        Les gens on lu se programme suffisamment pragmatique et ferme 

        pour l’emporter sur la mollesse et l’inaptitude gauchère.

        Gauche qui malgré tout aura lu en tordant cette présentation .

         Il est sur qu’elle n’aurait pas pu le faire si cela avait été développé en détail .

        Ses concurrents « brassent » donc sans arguments pour détourner qq. voix de la « tranche des indécis ».

        Cependant, il ne faut rien négliger.

        -

        Quand à l’argument facile de dire" vous y étiez que n’avez vous appliqué vos idées "

        il est tout aussi facile de répondre que ce ministre loyal respecte les décisions du chef pour lequel on a fait allégeance.

        On se souviendra de "je suis à la tête d’un état en faillite" 

        et de ses idées repoussées du pied par un Sarkozy omnipotent prenant la place du premier ministre.

        Aujourd’hui, Sarkozy n’ayant pas réussis à se faire réélire, il est libre, et a les coudées franches pour mettre à exécution ses idées souvent repoussées par Sarkozy. 

        Idées qui ne sont pas si mauvaises puisque hollande après avoir démolis ce que Fillon avait mis en place , comme la retraite.

        Mais après avoir perdu son temps, et le notre, il a reconduit ce projet , n’ayant rien de mieux, mais avec du retard et donc une moindre efficacité et la retraite accordée plus tard.



      • alt57 alt57 12 janvier 02:23

        @Ar zen



        C’est c e que vous appelez le programme, en avant première, de Fillon pour 2017 et suivantes ?


        Je n’y vois que pour 2016, 16 ! les recommandations, voire (comme d’hab) les directives de Bruxelles pour la France qui fut sous le règne hollandiste .

        D’ailleurs, et c’est peut-être la raison de la broncha de gauche et autres, si vous avez les lues ces recommandations du conseil européen, on y trouve ce que la hollandie pendant 4 ans a superbement ignoré ; 

        #8 :
        &&& Il n’est pas possible de réaliser d’importantes économies à court terme sans ralentir considérablement la croissance des dépenses de sécurité sociale, qui représentent plus de la moitié des dépenses publiques.&&&

        en # 11 ce qui ne vaut rien du tout pour favoriser les embauches : 
        &&&Les réformes menées récemment n’ont donné aux employeurs que peu de possibilités pour déroger aux accords de branche. Cela concerne tous les aspects des conditions d’emploi, notamment les salaires, le temps de travail et les conditions de travail, et limite la capacité des entreprises à moduler leurs effectifs en fonction de leurs besoins. &&&

      • Clocel Clocel 10 janvier 08:56

        De profondis le cureton de la Sarthe...


        • devphil devphil 10 janvier 08:59

          Si on est alambiqué dans sa tête 


          1°) on peux se dire que des personnes de gauche et du centre on voté anti sarkozy au premier tour 

          2°) ensuite très à droite au deuxième tour pour rendre le candidat Fillon le plus répulsif à la gauche. 

          Philippe 

          • Fergus Fergus 10 janvier 09:55

            Bonjour, devphil

            Non, je ne crois pas. J’ai fait partie des gens de gauche qui sont allés voter pour éliminer Sarkozy au 1er tour, mais pas question de participer au vote du 2e tour, ni pour moi ni pour ceux qui ont accompli le même démarche.

            C’est bien un fort mouvement interne des votes de droite qui a fait gagner Fillon, vu comme une opportunité tout à la fois de virer le très vulgaire et imprévisible Sarkozy et de barrer la route à un Juppé trop mou à leurs yeux.


          • devphil devphil 10 janvier 16:31

            @Fergus


            Je faisais de la projection politique à 2 €.

            Je sais bien que les électeurs n’ont pas une vision tordue comme les politiciens 

            Philippe 

          • zygzornifle zygzornifle 10 janvier 09:11

            il a fabriqué son propre iceberg le Fillon .....


            • BA 10 janvier 10:12

              Mercredi 4 janvier 2017 :


              François Fillon a un château avec 14 chambres, il a 3000 mètres carré de bâtiments annexes, il a une chapelle, il a un parc de 6 hectares, et il a aussi une ferme avec 7,2 hectares de terres !


              Lisez cet article :


              François Fillon vit dans un château qui comprend 14 chambres, au milieu d’un parc de 6 hectares.

              Une maison ? Interrogé en avril 2013 sur son patrimoine immobilier, François Fillon avait affirmé sur France 2 qu’il était "propriétaire d’une maison dans la Sarthe, achetée 440 000 euros il y a une vingtaine d’années, et qui vaut aujourd’hui à peu près 650 000 euros".

              Une maison  ? Quelques mois plus tard, dans Paris Match, la « maison » se transforme en « manoir ». La voici :


              http://www.politique.net/2017010501-chateau-de-francois-fillon-14-chambres.htm


              En réalité, il ne s’agit pas d’une maison, ni d’un manoir, mais bien d’un... château, comme le précise aujourd’hui Le Canard enchaîné.

              C’est en 1993 que François Fillon a acquis le "château de Beaucé". Selon l’acte notarié, le château comprend au rez-de-chaussée : "hall d’entrée, grande salle à manger avec cheminée, cuisine, arrière-cuisine, office, bureau, lingerie, buanderie, grand salon, lampisterie, bibliothèque, petite bibliothèque en bout".

              Et à l’étage ? 14 chambres et des salles de bain.

              Derrière le château se trouve également 3000 m² de bâtiments annexes, une chapelle. Le tout dans un parc de 6 hectares.

              Et dans la série « Bienvenue au Moyen âge », Le Canard enchaîné précise que Fillon a également acheté la ferme proche du château avec 7,2 hectares de terres. Ces champs sont exploités par un couple d’agriculteurs qui verse chaque année un « fermage » à la famille Fillon. Soit "21 quintaux de blé tendre de qualité saine, loyale et marchande et 218 kilos de viande de boeuf de première qualité". Une fois élu président, Fillon n’aura plus qu’à rétablir la gabelle...

              Source :

              Hervé Liffran, « Un château et quelques oubliettes », Le Canard enchaîné n°5019, mercredi 4 janvier 2017.


              • devphil devphil 10 janvier 16:35

                @BA


                Nous n’avons pas les mêmes valeurs ...voyons 

                Il s’agit bien d’une maisonnée et le nombre de chambres est due à la présence de nombreux domestiques .... 

                Faut bien rémunéré les terres agricoles .....

                Attention Fillon , les sans culottes vont venir prendre ton domaine , euh non on dis plus les sans culotte mais les sans dents .....

                La gendarmerie va être réquisitionné pour protéger le patrimoine des élus .....

                Pas grand changement depuis la révolution 

                Philippe 


              • Laulau Laulau 10 janvier 16:59

                @BA
                Ah ça ira ça ira ça ira .....
                Quelle jolie musique sur le chemin de la bascule à Charlot.


              • Trelawney Trelawney 10 janvier 17:45

                @BA
                Ce qui prouve que Fillon est loin d’être un imbécile, puisqu’il s’achète un truc à pas cher dans la ploukie occidentale. Alors que d’autres pour le même prix (Mélenchon) s’achète un 76m2 prés de la gare de l’Est pour faire peuple et comme c’est petit, il compense par l’ajout d’une maisonnée dans le Loiret pour un total de 720 000 euro (un peu plus que 650 000 euro). Mais sans que ça lui rapporte en fermage.


                Et que dire des Bartelone, Valls, Juppé, Sarkozy, Hollande, Lepen et même le tout nouveau Macron

                Ben oui monsieur BA, vous venez de vous apercevoir que la politique ça rapporte. Il y en a même qui se font cirer les chaussures pour moins que ça

              • Etbendidon 10 janvier 19:34

                @Trelawney
                Salut trelaw
                Ben OUI
                Avec FILLON on l’aura dans le fion
                Avec MACRON on sera comme des couillons
                ET avec mélenchon comme des cornichons
                ET tout ça .....
                ça nous fera plein de CONS ononononon
                élections piège à cons
                on on on

                 smiley
                * T’as oublié Jean marc AYRAULT le pov’ socialou
                A ce jour 22500 euros par mois (tous cumuls confondus)
                et ben di dont
                 smiley


              • Buzzcocks 10 janvier 10:50

                Hollande a été élu sur le rejet du bouffon d’avant. Fillon sera aussi élu juste en misant sur l’alternance, car les socialistes sont grillés et divisés. Et macron, sans parti et troupe, il aura quand même du mal.

                C’est un peu le drame de nos démocraties, on ne vote plus pour un projet porteur ou un homme charismatique mais pour celui qui nous semble le moins pire quand bien même on pense qu’on vote pour un vrai paltoquet.

                Même élu avec 40% d’électeurs, un politicien parade, bombe le torse et se croit investi par le peuple.


                • Fergus Fergus 10 janvier 11:08

                  Bonjour, Ronald

                  Malgré les difficultés qu’il rencontre, Fillon ne coulera que si la progression de Macron se confirme dans les prochaines semaines, et notamment après la primaire du PS qui décantera la situation. 

                  Avec un candidat socialiste aux ambitions très limitées, seul Macron pourra troubler le duel attendu entre Fillon et Le Pen. Avec un réel danger pour l’un ou l’une de ces deux-là si Bayrou ne se présente pas. A cet égard, je vous invite à prendre connaissance de mon article du jour Macron-Bayrou : vers un couplé gagnant ?


                  • REMY Ronald REMY Ronald 10 janvier 13:08

                    @Fergus
                    Bonjour.
                    Je partage votre analyse. Effectivement, la soupe électorale n’est pour l’instant guerre appétissante. Comme je l’ai écrit dans cette lettre ouverte, on vote pour le moment CONTRE telle ou telle personne plutôt que POUR tel ou tel projet. Il nous appartient de faire évoluer les choses, c’est à dire de faire évoluer leurs programmes respectifs. On peut rêver. Et aussi oeuvrer pour que ce rêve se réalise. Mais au vu de l’efficacité du « tir au balltrap » que les électeurs commencent à imposer (malgré les tentatives d’endormissement médiatiques), il y a des raisons d’espérer.

                    Bayroux ? Nous les exclus de la République avons plusieurs contentieux avec lui et sa cécité politique (droit de vote et aide judiciaire pour les SDF, santé pour tous via carte à puce, accès au crédit mutualisé pour les projets des exclus du système, l’affaire Tapie et l’impunité des banques, le scandale des prêts toxiques à taux variable abusif, son refus de soutenir la candidate Royale trahie en douce par Hollande puis le soutien de Bayroux à Hollande, son silence assourdissant lorsque le parlement Ukrainien a retiré les droits linguistiques aux russophones, son soutien à l’abbérant texte constitutionnel fatras indigeste de Giscard-Hollande, permissivité totale pour les drogues douces et dures, non protection des intérêts industriels français, refus du 2eme porte-avion ou de réparer le matériel de l’armée (50% HS faute de pièces), l’injuste et coûteux bordel paperassier de la santé, l’échec scolaire massif, etc.
                    Bayroux appartient au monde ancien qui a fait preuve de graves cécités, de mollesse et de médiocrité, que les électeurs commencent à rejeter. Il peut se racheter, s’amender, évoluer, participer à sa façon au grand « nettoyage » que nous réclamons, à la révolution pacifique qui se met en place pour sauver ce qui peut être sauvé pour nos enfants. Mais de là à en faire un exemple, un étendard de rassemblement... Son image de mollesse médiocre demeure dans les esprits.

                    Je reconnais que la soupe électorale qui nous est pour l’instant servie laisse à désirer et que nous attendons bien mieux pour retirer nos babines suspicieuses de leurs chaussettes d’échecs.
                    A+
                    Cordialement.


                  • Ar zen Ar zen 10 janvier 16:02

                    @REMY Ronald

                    Le programme de gouvernement de Fillon, s’il advenait qu’il soit élu, je l’ai déjà en avant première.

                    Le voici en trois parties :

                    http://ec.europa.eu/europe2020/pdf/csr2014/csr2014_france_fr.pdf

                    http://ec.europa.eu/europe2020/pdf/csr2015/csr2015_council_france_fr.pdf

                    http://ec.europa.eu/europe2020/pdf/csr2016/csr2016_france_fr.pdf

                    Tout est dedans ces trois parties, il n’y aurait donc aucune surprise. Evidemment il s’abstiendrait de refaire ce qui a déjà été réalisé par son prédécesseur.


                  • Gorg Gorg 10 janvier 11:33

                    @L’auteur

                    Fillon n’a toujours pas compris que la majorité des Français ne veut pas de la casse de la sécurité sociale ni de sa privatisation, ce qui est très anti Gaulliste contrairement à ce qu’il affirme être… Il prétexte la fraude, et bien, qu’il lutte contre celle-ci, c’est tout… Que les entreprises et l’état versent à la SS ce qu’ils lui doivent.

                    De même, la majorité des Français ne veut pas payer plus d’impôts par la hausse de la TVA, ni de quelque façon que ce soit (qu’ils soient directs, indirects ou sous forme de taxe) . Qu’il embauche des inspecteurs des impôts pour lutter contre la fraude fiscale, il y a là matière à remplir les caisses de l’état. Les Français en général ne veulent pas payer pour les quelques privilégiés nantis qui sont en général des rentiers…

                    Il est comme Sarkozy, à côté de la plaque. Lui aussi se disait Gaulliste tout en nous faisant réintégrer l’OTAN… Des pantins…

                    Cordialement


                    • Gorg Gorg 10 janvier 11:41

                      @Gorg

                      De plus ce tartuffe ose proférer les mêmes inepties qu’une certaine Sabine Hérold (Alternatives libérales) qui prétendait lors d’une émission il y a quelques années qu’il n’y aurait pas eu d’internet en France si les Télécom n’avaient pas été privatisées… Le degré zéro de l’affirmation…


                    • Spartacus Spartacus 10 janvier 13:17

                      @Gorg
                      On comprend surtout que ceux qui cotisent le moins et se gavent le plus et sont près de la gamelle de l’état veulent diaboliser Fillon.


                      Cette même caste ne veut surtout pas de baisse des impôts, elle en vit et s’en gave à charge...

                      Fillon doit rester le même.....
                      Montrer que c’est pas l’air du temps et les pleurnichards d’ex-bobo ecolo gauchistes qui doivent lui dicter ce qu’il doit faire.

                      La sécu....Si les gens savaient...
                      J’ai proposé un article d’information....
                      La modération refuse obstinément. 

                      Simplement parce qu’ils préfèrent la censure que les arguments.

                      Vous voici condamnés qu’a ne lire des articles de bobos !


                    • Pyrathome Pyrathome 10 janvier 13:52

                      @Spartacus
                      Tu ferais mieux d’aller fleurir la tombe de Pinochet, ton ex idole, au lieu de venir jouer les pleureuses....
                      Ah ah ah !! Fillon, tu vas l’avoir dans le fion..... smiley


                    • V_Parlier V_Parlier 10 janvier 14:06

                      @Gorg
                      A propos de la sécu : Fillon ne fait qu’avouer ce que les autres européistes feront. (Hollande ne vous a pas suffit avec ses dérégulations du droit du travail et ses fermetures d’hôpitaux ?) Donc je pense que ce sont ceux qui s’acharnent exclusivement sur Fillon qui n’ont vraiment rien, mais rien compris.


                    • samuel 10 janvier 14:58

                      @Spartacus
                      « J’ai proposé un article d’information....

                      La modération refuse obstinément. 

                      Simplement parce qu’ils préfèrent la censure que les arguments. »
                      Vous publiez sur lequidampost (qui doit être votre propre site puisqu’on n’y trouve quasi exclusiement vos articles).

                      Mettez un lien vers cet article d’information ou de désinformation.

                    • Ar zen Ar zen 10 janvier 16:03

                      @Gorg Le programme de gouvernement de Fillon, s’il advenait qu’il soit élu, je l’ai déjà en avant première.

                      Le voici en trois parties :

                      http://ec.europa.eu/europe2020/pdf/csr2014/csr2014_france_fr.pdf

                      http://ec.europa.eu/europe2020/pdf/csr2015/csr2015_council_france_fr.pdf

                      http://ec.europa.eu/europe2020/pdf/csr2016/csr2016_france_fr.pdf

                      Tout est dedans ces trois parties, il n’y aurait donc aucune surprise. Evidemment il s’abstiendrait de refaire ce qui a déjà été réalisé par son prédécesseur.

                      Fillon ne décidera de rien, il appliquera comme un fidèle petit soldat !


                    • Jean Pierre 11 janvier 22:36

                      @Spartacus
                      Ceux « qui doivent lui dicter ce qu’il doit faire », c’est les électeurs. Grâce à la police et à l’armée, Pinochet a pu tout privatiser sans l’accord des Chiliens. Mais faire du libéralisme par la dictature, ce n’est pas encore la situation de Fillon, même si vous le regrettez


                    • alt57 alt57 12 janvier 02:48

                      @V_Parlier

                      « rien compris », oui, tout à fait ! Ou plutôt nient la réalité en faisant de vains paris .

                       je pense aussi qu’ils ne lisent pas tout , ou en diagonale , et confondent directives du conseil de Bruxelles avec le programme de Fillon.

                      Bref ils s’arrêtent au premier mot qui sert chez eux leur discours acrimonieux et/ou rancunier, 
                      je n’ose pas ajouter « jaloux » dans leur déception d’escroqués consentants.


                    • Trelawney Trelawney 10 janvier 14:23

                      En politique, il ne faut pas être le premier 5 mois avant l’élection, mais le premier à l’arrivée. Et Fillon sait de quoi il parle puisqu’il a viré le favori numéro 1 puis le numéro 2 en deux élections primaires.

                      Est-ce que le programme de Fillon fait peur et à qui ?
                      Pour certain démantèlement de la sécu et pour d’autres réforme attendue depuis plus de 30 ans et jamais réalisée par les gouvernements précédents. Il est certain que ça va grincer des dents coté laboratoires avec non remboursement des médicaments inutiles et que "(lobby aidant) on va dire que c’est un retour en arrière et la fin du beau projet des résistants et de son conseil, alors que le but est de faire mieux avec autant d’argent et pas plus. Petite question aux communistes : combien payez vous de cotisations en 1980 et combien en payez vous maintenant pour quel qualité de remboursement ? (entre 2017 et 1980 c’est moitié présidence de gauche et moitié de droite)
                      Suppression de 500 000 postes de fonctionnaires. Et alors de toute façon 500 000 ce n’est pas assez car trop pléthorique. Allez faire un tour dans les départements pour vous en redre compte
                      Suppression des 35 heures et c’est comme on veut dans les entreprises. Au cas où vous ne le savez pas, personne n’est obligé de travailler. C’est même écrit dans la constitution
                      37 heures payées 35 pour la fonction publiques. Puisque vous étiez à 35 payé 39 c’est un juste retour des choses.
                      etc (rapprochement avec la Russie, accord avec la Chine, fin de l’Otan.....)

                      Aussi mois je dis oui à Fillon et sa politique, car à l’inverse des Mélenchon, Macron, Lepen et les agités du bocal PS. Fillon a le mérite de dire avant ce qu’il va faire

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès