Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les apprentis sorciers de l’exécutif

Les apprentis sorciers de l’exécutif

"Je m'apprête à quitter un monde que je n'aime pas" déclarait quelque temps avant sa disparition en 2009 Claude Lévi-Strauss. Las, le constat de ce célèbre anthropologue et ethnologue ne serait sans doute guère différent aujourd'hui. Le délitement du monde qui nous entoure loin de se calmer, s'est largement accéléré, comme un fruit dont la généralisation du pourrissement est inexorable. Ici même dans cette douce France, pays béni des Dieux, tout semble aller à vau-l'eau. Loin d'être un rempart et un point de stabilité, la présidence de la République incarnée par François Hollande est devenue une source supplémentaire de désordre. Bousculé dans son pédalo par les flots, l'exécutif joue les apprentis sorciers dans ce qui ressemble à une tentative désespérée pour conserver un pouvoir que les simples faits devraient condamner à perdre.

Comme si l'amateurisme et la médiocrité ne suffisaient plus, l'exécutif a donc fait le choix mûrement réfléchi de jouer avec les allumettes. Enlisés sur le plan économique, Matignon et l'Elysée ont retenu la stratégie du rideau de fumée. La ficelle est grosse. Substituer l'urgence sécuritaire à l'urgence économique. Du calcul donc, beaucoup de calculs même. Il faut dire qu'il y a le feu au lac. " Depuis 12 mois, 24 des 28 pays européens ont baissé le chômage. Nous sommes dans les 4 pays qui n'ont pas réussi à le faire" déclarait Emmanuel Macron le 7 janvier dernier. A défaut de pain, ce sera donc de la brioche. Ou plutôt des mesures sécuritaires et un débat opportun sur la déchéance de nationalité destiné à fissurer un peu plus le PS et la gauche dans la perspective d'une recomposition politique pour les présidentielles de 2017.

Et voilà un président, aux rondeurs qu'on pensait innocentes sinon bienveillantes, mué en Machiavel doublé d'un chef de guerre sur le terrain intérieur. Comme aiment à dire les juristes, "on peut tout faire avec des baïonnettes sauf s’asseoir dessus". A défaut de baïonnettes, c'est sur les principes et les valeurs que l'exécutif a choisi de s’asseoir. François Mitterrand avait bien des défauts mais le sens de l’État et de l'histoire. Son lointain successeur laissera la trace d'un homme politique plus enclin aux petites manœuvres politiciennes qu'à l'esquisse de grands desseins. "Quand on commence à céder sur les principes, on cède sur tout" avait déclaré Maggie Thatcher. Homme caoutchouc plus que de fer, François Hollande sous-évalue les dégâts collatéraux de ses petites manœuvres. Ce n'est pas dans la tourmente qu'on joue avec les principes généraux du droit et la Constitution. Comme l'a si bien déclaré Maître Sicard, nouveau bâtonnier de Paris, "ce n'est pas d'un état d'urgence dont on a besoin mais, d'une urgence d'état en se donnant les moyens de faire fonctionner les missions régaliennes".

La politique est affaire de symboles. Ceux-ci aujourd'hui sont terribles. Quand on parle de déchéance de nationalité et de confier plus de pouvoirs à la police et aux préfets au détriment de l'autorité judiciaire, gardienne des libertés, bien de mauvais souvenirs reviennent à la mémoire. "On n'a pas à choisir entre la sécurité et la liberté. La démocratie c'est le caractère indivisible de toutes ces libertés" rappelait dernièrement Jean-Marie Delarue, conseiller d’État, ancien directeur des libertés publiques et des affaires juridiques au ministère de l'intérieur et contrôleur général des lieux de privation de liberté.

La politique, c'est aussi une affaire de mémoire. Et le fait que René Cassin à la Libération ait écarté la déchéance de nationalité au profit de la peine d'indignité nationale pour les anciens collaborateurs au motif qu'il ne pouvait pas y avoir de remise en cause du principe d'égalité, principe fondamental de notre droit aurait du interpeller. Préférer écouter les communicants que la sagesse de personnalités d'horizons aussi divers que Jean-Pierre Sueur, Jean-Pierre Mignard, Anne Hidalgo ou Nathalie Kosciusko-Morizet est révélateur d'une dérive dangereuse du pouvoir.

Comme le relève David Revault d'Allonnes dans les colonnes du Monde, "la décision qui demeurera sans doute comme la plus symbolique de ce quinquennat (la déchéance de nationalité) a été prise à la hollandaise, tout en temporisations, stratégisations et improvisations. Mais elle constitue d’abord, selon un dirigeant PS, l’une de ces « transgressions » qu’affectionne habituellement Manuel Valls, mais qu’embrasse aussi désormais, pour la première fois, François Hollande". Le baiser de Faust a ceci de particulier que rien ne sera plus jamais comme avant. Le Rubicon est franchi. Alea jacta est.

Condamné à être dans l'excès pour exister Manuel Valls risque bien de se brûler les ailes dans la compétition qui s'est ouverte avec Emmanuel Macron. Âme désormais damnée de François Hollande, son sort pourrait être celui d'un autre François, Fillon celui-là, ravalé au rang de simple collaborateur du Président de la République. La rengaine du Chef de gouvernement à ses auditeurs « Je suis un premier ministre fort, dont les idées s’imposent dans le débat public », tient plus désormais du discours performatif que de la réalité. Il lui faudra plus qu'un passage à l'émission TV de Ruquier pour s'extraire de l'étouffoir dans lequel François Hollande progressivement l'a enfermé. Et la France avec.


Moyenne des avis sur cet article :  4.81/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • colere48 colere48 14 janvier 16:22

    Ben ... oui finalement c’est sa place chez Ruquier .
    Entre bouffons c’est normal de se servir mutuellement la soupe !

    Mais je ferai autre chose ce soir là, je boycotte les boulets indigestes !


    • fred.foyn Le p’tit Charles 14 janvier 17:09

      Définition d’intégrisme....

      • Attitude et disposition d’esprit de certains croyants (Laïc) qui, au nom du respect intransigeant de la tradition, se refusent à toute évolution.....Conservatisme intransigeant en matière de doctrine politique....Tout à fait le PS au pouvoir actuellement.. !

      • Arthaud Arthaud 14 janvier 18:49

        @Tenebrae Blacknight


        Vous y allez fort Tenebrae ! Y’ a un curé qui s’est fait condamner parcqu’il à dit « Y’a bon Banania .. »

        Vous, c’est pas la justice que vous attaquez bille en tête .. c’est le premier minisse .. Faut être osé !

        Excellent article l’auteur .. y’a que sur Agora qu’on peut voir ça

        Bien à vous

      • elpepe elpepe 14 janvier 18:41

        Hollande et Valls seront bientôt de lointains souvenirs, ils pourront garder en souvenir leurs costumes 3 pièces tailles chez le même couturier, aux grands frais de Mariane ..


        • elpepe elpepe 14 janvier 18:45

          costume bien sur bien trop large pour eux, on se rappellera d eux comme Les Pieds nickelés, Cazeneuve complétant le trio.


        • Arthaud Arthaud 14 janvier 18:52

          @elpepe


          Vous aussi vous mettez « la République » en lambeaux ? Mais où s’arrêtera l’Hallali ?

        • troletbuse troletbuse 14 janvier 18:59

          @elpepe
          Comme Hollandouille s’empiffre en prenant des kilos, on arrive à ce paradoxe : « Hollandouille est à l’étroit dans un costume trop grand pour lui »
          Pour Valls qui a la grosse tête, la taille du costume ne joue pas, elle peut grossir indéfiniment. smiley


        • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 14 janvier 23:12

          @troletbuse

          Pour Valls qui a la grosse tête, la taille du costume ne joue pas, elle peut grossir indéfiniment. 

          Pas d’accord, il a bien mauvaise mine notre premier ministre ces derniers jours, il fond des joues, les oreilles décollent d’autant. Il se bouffe la vie tout seul, il va y laisser sa peau.


        • Alibaba007 Alibaba007 15 janvier 09:54

          @Parlez moi d’amour « Il se bouffe la vie tout seul, il va y laisser sa peau. »

          Pas tout à fait d’accord...   ...Il bouffe la vie des citoyens français et leurs finances...

           smiley

          Que votre conclusion arrive au plus vite, et que le gros mou le rejoigne également, ça urge !
           smiley


        • bernard bernard 16 janvier 08:35

          @elpepe



          Au moins les pieds nickelés nous faisait rire...eux !

           smiley

        • Clofab Clofab 14 janvier 19:08

          Bravo l’artiste (Lauteur) !


          • rhea 1481971 14 janvier 19:09

            Quand un exécutif ne tien pus l’économie, il se rabat sur une politique autoritaire, il peut, le citoyen aime se retrouvé dans le confort d’un embryon porté par une mère.


            • Phoébée 15 janvier 00:31

              J’aime Valls, avec lui on sait où on va.....dans le cul de sa mère*


              • izarn 15 janvier 00:32

                « Depuis 12 mois, 24 des 28 pays européens ont baissé le chômage. »
                 i
                nformation mensongère, sur des stats fausses...Qui peut croire Macron sans mourir de rire ?
                Regardez le BDI : 429, deux fois plus bas que les plus bas de 2014....
                http://investmenttools.com/futures/bdi_baltic_dry_index.htm
                Youppiie, c’est la reprise !
                Les cons, ça ose tout...On les connait, hélas, hélas hélas !


                • devphil30 devphil30 15 janvier 08:33

                  Merci pour votre article


                  Philippe

                  • Trelawney Trelawney 15 janvier 09:04

                    Ce qui est plus que navrant c’est que les membres du gouvernements ont beau expliquer dans tous les médias qu’ils ont hérité du précédent président, une situation économique désastreuse, mais qu’ils mettent tout en œuvre pour y remédier, les faits les ramènent à la dur réalité : Bien que tout le monde pensait que c’était impossible, ils ont fini par faire pire et dans tous les domaines que le gouvernement Sarkozy.

                    Politique étrangère : les résultats parlent d’eux même

                    Sécurité : Le français n’a jamais été autant en insécurité que depuis que Valls puis Cazeneuve ont occupé la fonction de ministre de l’intérieur et la aussi les chiffres parlent d’eux même

                    Emploi : Alors que dans des termes économiques on dit « toutes les planètes sont alignées pour retrouver le pleine emploi » (Taux du crédit, inflation, pétrole etc) la France est le pays d’Europe qui embauche le moins.

                    Création d’entreprises : Avec la même conjoncture économique que pour l’emploi -20% de créations d’entreprise en 2015

                    Logement : On n’a jamais construit si peu de logements que depuis ces 4 dernières années

                    Justice : On met des syndicalistes en prison et on relaxe Guerini et Ciot à Marseille

                    Santé : Mutuelle pour tout le monde et l’URSSAF a battu un record de cotisations non perçues

                    Agriculture : Le gouvernement n’arrive même pas à imposer un cota pour le lait

                    Industrie : 16% du PIB en 2012 et 12% à aujourd’hui et ca continu de plonger

                    La seule chose qu’on retiendra de Hollande est qu’il a démontré tout seul qu’il n’est un exemple pour personne si ce n’est celui de la médiocrité et de ce qu’il ne faut jamais faire


                    • Alibaba007 Alibaba007 15 janvier 10:26

                      @Trelawney


                      Je plussoie et je dirais même plus...

                      Hollande vient de prouver au monde entier que n’importe qui peut « gérer » un pays mieux que lui !
                      C’est dramatique ! Bienvenue dans la dictature molle de Flamby et de son premier Fasciste de ministre...
                       smiley

                      Vivement la « Democratic Piñata Party » que les citoyens de France leur démontrent l’affection qu’ils ont pour eux et leur politique !

                       smiley



                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 15 janvier 10:22


                      Le monde actuel est bien pire que celui que n’aimait pas Claude Lévi-Strauss quand il le quittait en 2009.

                       

                      Pour ne pas désespérer du futur que nous laisserons à nos enfants, il nous faut sortir du double néo-négationnisme imposé désormais partout : celui qui nie le caractère délétère de l’économisme d’une part, de l’islamisation d’autre part.



                      • zygzornifle zygzornifle 15 janvier 11:15

                        il va rentrer a Poudlard et prendre des cours de sorcellerie avec Voldemort .....


                          • Doume65 15 janvier 11:51

                            « Ce n’est pas dans la tourmente qu’on joue avec les principes généraux du droit et la Constitution. »
                            En effet. Notons que l’Espagne et La Grande Bretagne ont aussi eu de gros attentas depuis 2001 et qu’il n’en ont pas modifié la constitution ni déclaré d’état d’urgence pour autant. C’est une exception française.


                            • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 15 janvier 13:52

                              Bonjour,
                              Tout compte fait nous devrions accepter l’idée du new order car cela y ressemble malheureusement.Il ne s’agit pas de complotisme ,mais simplement de voir les choses et de les analyser calmement .
                              Car ce qui se passe est global.Ce n’est pas une conséquences et après une suite logique qui en découle.Non ! je crois que le désordre est voulut ! Il ne faut chercher à me dire que je me trompe,cela ne servirais à rien. Aujourd’hui nous constatons que le temps et les lieux n’ont pas vraiment d’importance, c’est un bordel général. Et ce qui me fait peur,c’est qu’ici dans mon pays ,nous ressentons que tout nous pousses a une révolution (coloré ???) et elle est peut-être recherché et non logique en temps et lieu.Il faudrait pour vos futurs articles,si vous êtes sincère penser à cela !


                              • julius 1ER 15 janvier 17:05

                                « Je m’apprête à quitter un monde que je n’aime pas » déclarait quelque temps avant sa disparition en 2009 Claude Lévi-Strauss.


                                on pourrait ajouter : 
                                le monde n’a jamais eu autant de moyens ... pour faire si peu !!!

                                à croire que c’est fait exprès et que certains ont décidé de faire tout de travers !!!!!!!!!!

                                • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 15 janvier 18:04

                                  @julius 1ER
                                  Bonjour,
                                  Ce que tu dis ne peut-être plus clair.« le monde n’a jamais eu autant de moyens ... pour faire si peu !!! »

                                  La preuve que beaucoup de gens s’égarent en de vain propos .Et qui n’est pas fait pour voir une maigre chance de changement positif.Et oui ! nous sommes entré dans le troisième millénaires.Du moins c’est ce que l’on ma dit !!!!!


                                • soi même 17 janvier 15:14

                                  tous cela est une farce humaine certes de nauvais gout j’en conviens qui sera balayer par le vent de l’histoire, dans 70 ans qui d’après vous ce souviendra du Matador Valls et de l’oliphant Hollande  ?


                                  • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 17 janvier 21:39

                                    @soi même
                                    Tu as raison qui d’ailleurs s’occupent de se rappeler que nous ne vivons pas seul ? C’est une farce pour deux personnages,mais tristement réel pour énormément de gens.Pige pas l’humour ???

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès