Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les droits universels de la paix

Les droits universels de la paix

HALTE AU COMMERCE DE LA GUERRE

La paix ne se résume pas uniquement à ne pas faire la guerre, elle consiste avant tout à ce que nous devenions ce que nous sommes réellement : une Fraternité.

Aussi, il est vital de nous unir malgré nos différences, voire nos divergences, de nous organiser pour faire reconnaître la Charte des DROITS UNIVERSELS DE LA PAIX afin de criminaliser le commerce de la guerre.

EXIGEONS L'ABOLITION DE LA FABRICATION ET DU COMMERCE DE L'ARMEMENT DE GUERRE

LA JUSTICE POUR LA PAIX

Quelle est l'utilisation réelle d'une organisation mondiale pour la paix, si celle-ci permet aux lobbies des industries de la mort de prospérer par sa complaisance et sa tiède détermination ?

l'Abolition de la fabrication et du Commerce de l'armement de guerre est la justice car, un monde qui se développe dans l'injustice est un monde déchu de toute humanité, un repaire de gredins et de criminels conditionnés par l'argent et la violence.

C'est grâce à un effort poursuivi de justice que la santé et la culture seront accessibles à tous, que la paix s'installera et s'enracinera.

La paix est l'héritage d'un esprit juste.

L'Abolition de la fabrication de l'armement de guerre doit être l'occasion d'une grande fête annuelle : "La Fête de la Paix" dans toutes les villes et tous les villages où les mairies se seront engagées à signer la charte des droits universels de la paix.

DROITS UNIVERSELS DE LA PAIX

ALOHA SALEM CHAL OM SHANTI CARPE DIEM

RÉSOLUTIONS

¤ Chaque homme a le droit et le devoir de vivre en paix avec ses semblables.

¤ Aucune nation, aucun humain, aucun groupe financier, ethnique, religieux, ou autre, ne peuvent imposer à un homme, une femme ou un enfant de subir ou de les faire participer directement ou indirectement à la guerre sous quelque soit sa forme : physique, psychologique, économique...

¤ La guerre comme le terrorisme sont des délits intolérables, des crimes contre l'humanité.

¤ Participer à la réalisation, la fabrication ou au négoce d'armements de guerre constitue un acte criminel.

¤ La propagande, la diffusion, la manipulation d’informations dans le but de créer, d’entretenir ou d’étendre un climat de psychose, de haine, de violence pouvant concrétiser la guerre constituent un acte criminel.

¤ Contre les crimes de masse impliquant la complicité des gouvernements des plus grandes nations démocratiques, il importe que tous les membres de ces gouvernements soient reconnus criminels par des condamnations collectives, ils seront tenus définitivement dans l'incapacité de pouvoir exercer toute nouvelle responsabilité politique.

Les sanctions varieront de la peine de travail d'intérêt général, la confiscation intégrale de tous les biens, y compris les biens de tout le clan ou famille coupable ayant profité du pouvoir pour s'enrichir, à la prison à perpétuité.

_________________________________________________________________________

Très humblement je demande pardon pour la France

La France, sous le gouvernement de Sarkozy, a déchu à toutes les règles de justice internationale, prise sous le joug de l'OTAN, elle mène des guerres coloniales en Afghanistan, en Côte d'Ivoire, en Libye... Honte !

De plus belle François Hollande jette l'huile sur le feu en ce qui concerne la Syrie, au risque d'embraser tout le moyen et proche Orient dans une guerre nucléaire terrible et SANS PRÉCÈDENT, c'est une véritable honte pour la France !

Tous ces hommes politiques français devront un jour ou l'autre en répondre du sang des milliers d'innocents qu'ils ont sur les mains.

Patrick Brousse de Laborde


Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • Hermes Hermes 24 juillet 2012 15:10

    Bonjour,

    la première phrase constitue déjà à elle seule tout un programme et je le soutiens totalement.

    Mais ce que vous proclamez comme un état de fait est à construire : la Fraternité des êtres humains est un objectif à concrétiser dans le vécu quotidien de chacun, et il ne saurait être contraint. Le jour où il sera concrétisé, il sera inutile de légiférer.

    Faire appliquer les sanctions afferentes à vos résolutions étant impossible sans violence, si vous en aviez le pouvoir, celà vous écarterait de vos objectifs inéluctablement. La violence engendre la haine et la violence. La paix ne peut pas se baser sur la haine de la guerre et de ceux qui l’ont portée.

    L’homme est un devenir, l’état d’humanité fraternelle est un futur incertain sur notre Terre. La patience et la présence sont les seuls atouts pour sortir de la spirale de la violence (de quelque sorte que ce soi).

    Cdt.


    • Patrick Brousse de Laborde 24 juillet 2012 15:38

      Bonjour Hermes,

      Merci pour vos très nobles paroles auxquelles j’adhère sans réserve, personnellement je suis pour le pardon total, la grande coupable est l’ignorance, responsable de toutes nos errances, nos souffrances. Quand nous disposons de la connaissance qui ouvre sur la conscience, nous devenons justes et sages.

      Bien à vous Hermes,

      Patrick


    • Yurf_coco Yurf_coco 24 juillet 2012 15:29

      Je suis bien d’accord sur le côté armement et établissement de la paix...


      Cela étant... un règlement aussi ferme, des règles aussi strictes, laisse présager une espèce de Big Brother qui viendrait scruter les citoyens et les emprisonné si ils sont accusés de « propagande » par exemple...

      Ça ferait quand même un peu peur... (je ne vais pas attendre le point Goodwin, mais bon c’est tentant quand même)

      Sans liberté d’opinion ou d’expression, cela pourrait créer plus de conflits que d’en régler.

      • Patrick Brousse de Laborde 24 juillet 2012 16:15

        Bonjour Yurf,

        Dites-moi ce que vous proposez quand Bush et Clinton ou Blair, Sarkozy bombardent de pauvres innocents, voulez vous seulement lancer une pétition ? Malheureusement, dans certains cas, les cas de guerre justement, il faut des lois fermes en contre partie. Nous ne pouvons pas laisser des fous sanguinaires continuer à ravager la planète comme ils le font et l’ont fait en toute impunité. Ces fous sanguinaires ne rêvent que de s’enrichir au détriment de la masse, du peuple qu’ils méprisent et haïssent. Voulez-vous Yurf être laxe et les laisser commettre en toute impunité leurs crimes, tuer votre mère, vos enfants ? Cela vous dérange-t-il tant que des lois non iniques soient mises en avant pour cesser Définitivement cette horreur qu’une petite oligarchie inique impose à toute la planète, ces parasites ignobles que sont les banksters et tous les parasites couronnés que sont Rothschild, Rockefeller, Windsor et consorts couronnés.
        Il ne s’agit pas de recréer Big Brother comme vous prétendez mais au contraire agir efficacement contre une oligarchie infernale et ses lobbies de la mort. Ne crachez pas dans la soupe en ne proposant rien. J’espère que vous ne verrez pas d’inconvénient à ce que des assassins comme Bush, Clinton, Sarkozy ou des pseudos philosophes comme BHL soient traduits devant une justice équitable. Bien à vous,

        Patrick


      • Yurf_coco Yurf_coco 24 juillet 2012 16:29

        Ah mais je suis tout à fait d’accord avec vous sur le fond....


        Ils sont tous coupable... bien que ce ne sont que des représentants d’un système qui lui est coupable....

        J’avoue ne pas avoir proposer d’alternative, mais je vais y venir.

        Mais si je conclu mon précédent message, je dirai que les règles qu’on « devrait » inventer, ne peuvent contenir des choses comme la simple propagande... ça laisserai trop de place à de la censure... car qui contrôlerai cela ? d’autre énarques qui feraient ce qu’ils voudront ? et condamnerai n’importe quel opposant à ce nouveau régime ?

        Je dis juste qu’il faut pas aller trop loin.

        Sur les solutions, j’en vois deux déjà, dont une déjà en marche :

        1) La liberté d’expression, par internet, fait évoluer les sociétés, la communication entre les peuples, plus que jamais. Les peuples se rebiffent, ne laissent plus passer des scandales qui auparavant étaient inconnus... Donc oui, déjà je pense qu’avec notre génération, une moralité internationale, du peuple se mets en marche... doucement mais surement. (Même les chinois)

        2) Il faut inventer un nouveau régime démocratique, un model pour tout les pays, qui réglerai la question des décisions unilatérale qui font le jeu des lobbyistes. Un système dans lequel la justice serait indépendante et la même pour tous, où les citoyens seraient plus impliqués et choisirait ses lois et ses actions.
        Plein de question de sociétés sont bloqués à cause de notre système, la guerre oui, les armes, mais aussi le nucléaire, les religion, la liberté etc etc.... des choses qui ne seront jamais reglé tant que les élus feront campagne pour être élu.



      • Patrick Brousse de Laborde 24 juillet 2012 18:17

        Tout à fait de votre avis sur l’essentiel, il faut laisser les gens libre, internet, religion même sectes comme le francs-maçons, à chacun d’être adulte et respectueux de l’autre, chacun a le droit de faire sa petite propagande commerciale ou non. Personnellement j’ai voté pour Hollande, j’avais trop peur du fou vil est assassin SARKOZY qui devait DÉGAGER d’urgence, qui était la pire honte de la France. Mais maintenant je ne voterai plus JAMAIS, je suis très fier d’avoir brûlé ma carte d’électeur, je sortirai dans la rue tout sourire en chantant mes exigences et mon vieux slogan « POLIES-TIQUES DE MON CUL JE VOUS CHIE DESSUS ».
        Par contre les propagandes qui ne sont que des mensonges pour provoquer ou justifier une guerre comme tout ce que nous entendons par la pressetituée appartenant à D’Assaut ou La -Garde- Erre, fabricants d’armes (qui portent bien leur nom) est insoutenable, nous devons les dénoncer et les forcer par la justice (équitable) à se taire et à rendre des comptes.

        Bien à Vous,

        Patrick


      • jef88 jef88 24 juillet 2012 15:42


        ¤ Aucune nation, aucun humain, aucun groupe financier, ethnique, religieux, ou autre, ne peuvent imposer à un homme, une femme ou un enfant de subir ou de les faire participer directement ou indirectement à la guerre sous quelque soit sa forme : physique, psychologique, économique..
        .

        Sous peine de ? guerre ???

        Bel article ! mais comment franchir les limites ?


        • Patrick Brousse de Laborde 24 juillet 2012 16:22

          Bonjour Jef,

          Pour répondre à votre question de limites à ne pas dépasser, c’est très simple .
          C’est tout simplement ne pas faire aux autres ce que l’on ne voudrait pas qu’on nous fasse !

          Bien à vous,

          Patrick


        • Romain Desbois 24 juillet 2012 17:21

          On pourrait déjà commencer par virer par les élections des mecs comme Dassault. Mais curieusement ils arrivent à se faire réélire.

          Les guerres sont comme les dictatures , elles se font avec l’assentiment voire la complicité d’une partie de la population.


          • Patrick Brousse de Laborde 24 juillet 2012 17:55

            Bonjour Romain Desbois,

            Oui c’est toute la population qui est coupable lorsque vient la guerre, ce qui veut dire que cette population est inerte en léthargie, elle a commis le tort impardonnable de donner un blanc-seing, tout pouvoir à ses polies-tiques, « Tous » inconscients ou véreux aux ordres de l’élite financière, voire royale, dominatrice. C’est ainsi qu’en votant que nous nous aliénons.

            Si véritablement vous souhaitez la paix, faites comme moi, brûlez votre carte d’électeur.

            Bien à vous,

            Patrick Brousse de laborde


          • Romain Desbois 24 juillet 2012 18:13

            Bonjour Patrick
            La guerre existait bien avant le droit de vote.

            Hélas l’abstention est une fausse bonne idée, ce « parti » majoritaire n’a fait que mettre Hollande au pouvoir (je parle bien des abstentionnistes).

            non seulement c’est inefficace mais c’est contre productif.

            Demander son avis à chaque citoyen est à mon avis un progrès. Le fait que ce ne soit pas parfait ne doit pas nous détourner de ce droit. A nous tous de voter pour les meilleurs et les plus honnêtes. Au moins commencer par éliminer les pires afin d’avoir des candidats, des partis de mieux en mieux.

            Mais la difficulté est que l’on ne pense pas tous pareil. C’est pour cela que la rue n’est pas représentative et cela ne peut déboucher que par une réaction violente, soit des gens frustrés qui ne sont pas écoutés , soit par ceux contre qui les gens manifestent.


          • Patrick Brousse de Laborde 24 juillet 2012 19:36

            Cher Romain Desbois,

            Je partage votre inquiétude, mais malheureusement c’est à partir de la rue que les changements se font, regardez l’Inde et Gandhi, ce n’est pas le droit de vote qui a chassé le colonisateur anglais, mais les hommes résolus de la rue. Je suis convaincu que nous puissions être ferme, décidés, résolus et cela très pacifiquement. Tout est dans la démarche, les gouvernants sont désarmés devant des citoyens qui chantent et dansent en clamant leurs exigences.
            Un homme qui a pris la décision et qui a la capacité de brûler sa carte d’électeur laisse à penser qu’il est plus concerné et résolu que celui qui suivant le troupeau va mettre docilement son bulletin dans l’urne alors que tout est truqué et que la population est bâillonnée, muselée, distraite, détournée par la pressetituée. Vous pourrez patienter 100 000 ans avant que la pressetitués soutienne un polie-tique honnête se défonçant pour le peuple, et puis de quel droit allez-vous céder toute votre autorité à un homme qui ne veillera en priorité qu’à renforcer son parti, et enrichir son clan grâce au blanc-seing, au pouvoir démesuré que le peuple servile lui aura concédé : C’est un non-sens, et le plus fort minable des renoncements du peuple que celui d’aller aux urnes, c’est cela la plus grande escroquerie de l’histoire.

            Bien à vous cher Romain Desbois,

            Patrick 


          • louphi 24 juillet 2012 17:30

            Patrick Brousse de Laborde

            Votre appel pour la paix internationale et la fraternité des peuples apparaît comme une incongruité dans ces déluges de feu quotidiens à travers le monde. Depuis le renversement de l’URSS par coup d’Etat trotskiste-kroutchévien contre Staline le 5 mars 1953, l’impérialisme tout-puissant règne sans partage. Les peuples sont pris à la gorge. La gauche n’est même plus capable d’organiser la moindre manifestation pacifiste. Les partis politiques et mouvements de gauche, autrefois pacifistes, sont tous devenus des accompagnateurs zélés de l’impérialisme dans ses guerres de brigandage, chacun défendant sa propre bourgeoisie impérialiste. Aujourd’hui, vous aurez du mal à trouver ne serait-ce qu’un groupuscule qui réponde favorablement à votre appel pacifiste.

            Quand il s’agit de vociférer et de vomir sur Staline, les partis et mouvements soi-disant de gauche, gangrenés par le trotskisme et l’anarchisme, retrouvent leur vigueur, de concert avec leur bourgeoisie impérialiste. Ils sont alors capables de mobiliser des foules immenses, voir le pays tout entier.

            Même si un puissant mouvement pacifiste pouvait se lever, ce qui est très souhaitable, il faut savoir que cela ne suffirait absolument pas pour supprimer définitivement les guerres entre les peuples, car les guerres sont inséparables du système capitaliste, inséparables de l’impérialisme. Un mouvement pacifiste, aussi puissant soit-il, ce qui est très bien, ne suffit pas pour éliminer toute possibilité de guerre, «  »Cela ne suffit pas, car malgré tous ces succès du mouvement pour la paix, l’impérialisme demeure debout, reste en vigueur«  ». Et, «  »Par suite, l’inévitabilité des guerres reste également entière« . Et donc, »« Pour supprimer le caractère inévitable des guerres, il faut détruire l’impérialisme »". (J.V. Staline - Les Problèmes Economiques du Socialisme en URSS. 28 septembre 1952).

             


            • Patrick Brousse de Laborde 24 juillet 2012 17:45

              Bravo Louphi,

              Mille fois merci pour de telles paroles sensées, oui il faut absolument détruire l’impérialisme.
              L’impérialisme est un monstre en papier, il s’appelle bulletin de vote, dès que vous le mettez dans l’urne vous renforcez l’impérialisme, c’est seulement en brûlant nos cartes d’électeurs et en ne votant plus du tout que ce monstre de papier sera vaincu.
              Le changement ne peut avoir lieu que par la rue, mais sans colère et sans haine, il s’appelle la Résolution Pacifique.
              Les dictateurs ou révolutionnaires sanguinaires comme leurs révolutions sont révolus, car nous sommes dans l’ère de la Résolution, celle des poètes, des rêveurs éveillés, des hommes résolus et pacifiques.

              Bien à vous,

              Patrick


            • Leo Le Sage 24 juillet 2012 20:42

              @AUTEUR/Patrick Brousse de Laborde
              Vous dites : « Très humblement je demande pardon pour la France »
              Une parole censée qui suffit à faire plaisir...
              Dommage que je n’ai vu votre texte que maintenant...
              Mieux vaut tard que jamais...

              Un message de paix c’est quand même autre chose... smiley

               
              Cordialement

              Leo Le Sage
              (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


              • Patrick Brousse de Laborde 24 juillet 2012 21:55

                Merci de tout cœur, Leo Le Sage, vous êtes en totale harmonie avec votre nom.

                Bien à vous, très cordialement,

                Patrick


                • Leo Le Sage 24 juillet 2012 22:24

                  @AUTEUR/Par Patrick Brousse de Laborde (xxx.xxx.xxx.104) 24 juillet 21:55
                  Vous dites : « Merci de tout cœur, Leo Le Sage, vous êtes en totale harmonie avec votre nom. »
                  Croyez moi monsieur, lorsqu’on lit votre message, on a honte de ne pas l’avoir vu plus tôt.
                  Il est évident que l’esprit de haine qui parcourt de part le monde est tel que même le mot Pardon à lui tout seul vaut n’importe quel texte.
                  Je suis toujours choqué que des personnes parlent de réconciliation/pardon, lorsque de l’autre côté et au vu de tous, ils estiment que la Haine de temps en temps est une option.
                  Une honte que j’ai découvert sur Agoravox...

                  C’est vous que l’on devrait remercier monsieur !!!!

                   
                  Cordialement

                  Leo Le Sage
                  (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


                • Patrick Brousse de Laborde 24 juillet 2012 22:55

                  Vous me touchez profondément cher Leo Le Sage, je ne fais qu’écouter ce que me dicte mon cœur, ne me remerciez pas, je ne tolère pas l’ignorance et la méchanceté humaine. J’ai appris enfin que tout l’Uni-vers ne fonctionne qu’autour de ces deux mots Amour et Partage, Tout est générosité et gratuité, le soleil, la Terre, la nature et que je n’étais pas sur terre pour condamner, mais seulement pour me pardonner, me pardonner de mon ignorance et de de ma futilité de manière à pouvoir pardonner les autres.

                  Ainsi je me sens léger, léger,léger...

                  Bien à vous et encore merci à vous cher Leo Le Sage,

                  Patrick


                • Chienne de Guerre Chienne de Guerre 25 juillet 2012 11:20

                  @ l’auteur,

                  Bonjour,

                  « La guerre comme le terrorisme sont des délits intolérables, des crimes contre l’humanité ».

                  Da... Et l’eau ça mouille. (humour taquin smiley mais c’est toujours bon de le rappeler.

                  Dans le fond, votre article est plein de jolies choses. Et l’impérialisme est puant. Jusque là, je vous suis.

                  Néanmoins j’avoue avoir un doute quant à cette société fraternelle que vous espérez. Il suffit de regarder autour de soi dans le microcosme de notre société. Quand deux types sont prêts à en venir aux mains pour une place de parking, ou une priorité grillée, - et on pourrait multiplier ce genre d’exemples à l’infini - faut-il alors s’étonner qu’à l’échelle mondiale la violence et la haine tiennent une place prépondérante.

                  Peut-être trouverez-vous mon raisonnement simpliste, mais j’avoue humblement ne pas être une grande intellectuelle ayant fait de hautes études. Mon truc à moi, c’est l’empirisme, l’observation et la lecture.

                  Bref, la violence fait partie de la nature humaine, d’autant plus quand cette nature est masculine. Et rajoutez à celà l’avidité du pouvoir, du fric, la convoitise, l’instinct mâle de domination, la volonté d’agrandir son territoire, d’imposer, etc etc.
                  La cruauté et la barbarie, une constante depuis que l’homme est.
                  Et l’histoire se répète inlassablement et tragiquement.
                  Alors on n’est pas prêts de danser avec nos voisins pour célébrer le Jour de la Paix.

                  Et puis imaginons, imaginons que la France devienne ce pays de la Paix que vous nous proposez. Plus aucune arme, ni d’armée, donc plus de Défense non plus, n’est-ce pas ? Alors à moins que le monde entier ne soit devenu ce hâvre de fraternité, que ferez-vous face à une entrée massive de véhicules blindés et autres joyeusetés invasives piétinant nos frontières en profitant du fait que, mis à part nos Opinels, nous n’avons plus aucun moyen de nous défendre ? Vous vous allongerez sur la route dans une résistance pacifique ?

                  M’interpelle aussi votre « Bravo » à Iouphi, juste après avoir écrit :
                   
                  « La propagande, la diffusion, la manipulation d’informations dans le but de créer, d’entretenir ou d’étendre un climat de psychose, de haine, de violence pouvant concrétiser la guerre constituent un acte criminel ».

                   !! Là, j’avoue ne pas vous suivre. Car question propagande et actes criminels,« le petit père des peuples » n’avait rien à envier aux US et consorts.

                  @ Iouphi,
                  Je ferai court, juste quelques ouvrages à inclure dans votre bibliothèque :

                  Les récits de la Kolyma, de Varlaam Chalamov
                  Qu’elle était belle cette utopie !, de Jacques Rossi
                  Le vertige & le ciel de la Kolyma, de Evguénia Guinsbourg
                  Le cri de la Taïga, de Aaron Gabor
                  (pour ne citer que ceux-là...)

                  et puis aussi :
                  Journal d’un gardien du goulag, de Ivan Tchistiakov

                  Cordialement.


                  • louphi 26 juillet 2012 21:29

                    Chienne de Guerre

                    Vous vous préoccupez de ma pauvre bibliothèque pour y faire inclure certains de vos littérateurs préférés tels que Varlam Chalamov, Jacques Rossi, Evguénia Guinzbourg, Aron Gabor, Ivan Tchistiakov, pour ne citer que ceux-là ! Merci de votre humble souci pour ma pauvre petite bibliothèque.

                    Mais, nul besoin d’une bibliothèque personnelle pour connaître vos guides spirituels, disciples du plus célèbre d’entre eux, que vous avez passé sous silence, Léon Trotski. Ces rejetons de la contre-révolution russe sont des héros de toujours de l’activisme anti-communiste. Leur littérature romanesque abjecte est le carburant qui alimente la propagande de l’impérialisme contre la révolte des masses laborieuses.

                    En votre qualité d’adepte du trotskisme, cette idéologie névrotique, il n’est pas étonnant de vous entendre justifier les guerres par « la nature humaine » et les ériger en principe éternel. Lénine a pleinement raison de considérer que «  »Les gens comme Trotski, ..., sont « la plaie de notre époque » ...«  » (1). Staline, « le petit père des peuples » selon les railleries de l’impérialisme, a aussi pleinement raison de considérer que «  »Le trotskisme est un détachement d’avant-garde de la bourgeoisie contre révolutionnaire«  ». (2)

                    S’agissant particulièrement du sujet de la guerre, soulignons que le trotskisme est une idéologie « chienne de guerre » tout comme Trotski lui-même fut un « chien de guerre » de l’impérialisme. Lénine confirme :

                    «  »« Dans une guerre réactionnaire, la classe révolutionnaire ne peut ne pas désirer la défaite de son gouvernement.

                    C’est là un axiome. Il n’est contesté que par les partisans conscients ou les serviteurs impuissants des social-chauvins. Parmi les premiers, on peut citer Semkovsky, du C.O. ; parmi les seconds, Trotski et Boukvoïed, et, en Allemagne, Kautsky. »«  ». (3)

                    ____________________________________

                    (1) V.I. Lénine - « Résolution du 2° groupe Parisien du P.O.S.D.R. sur la situation du Parti » - oeuvres complètes, t.15, p.197-200, éd. russe).

                    (2) J. Staline - « Sur quelques questions de l’Histoire du bolchévisme » - Revue LA REVOLUTION PROLETARIENNE - n°6 (113), 1931, éd. russe.

                    (3) V.I. LENINE - « Du défaitisme pendant la guerre impérialiste » - Oeuvres complètes, p. 169-173, éd. russe.


                  • Patrick Brousse de Laborde 27 juillet 2012 01:50

                    Bonjour Louphi,

                    Personnellement je partage votre opinion concernant Trotsky, je ne me suis pas basé sur Trotsky pour établir les Droits de la Paix, au contraire, et d’ailleurs j’ai très vite compris que les trotskystes sont dans l’attente d’une révolution sanglante à l’opposée de ma démarche qui suis dans la mouvance de LANZA DEL VASTO et de GANDHI, pour une RÉSOLUTION SOCIALE PACIFIQUE sans violence, sans vengeance : pour la Paix, l’équité et la justice sociale dans la tolérance des cultes religieux et des sectes paisibles.

                    Bien à vous,

                    Patrick

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès