Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Luc Ferry : opération démolition

Luc Ferry : opération démolition

Faut-il tout dire, même si on en a gros sur le cœur ? C’est la méditation pascalienne du Canard Enchaîné à l’adresse du contempteur ? Depuis « sa sortie » où le philosophe a mis en cause un ancien ministre qui se serait fait poisser « avec des petits garçons à Marrakech », l’auteur de la Révolution de l’amour n’en finit plus de faire les choux gras de la presse. Entendu par la police pour confirmer ses allégations, mis au ban de la société pour non- dénonciation de crime à l’étranger, le voilà à présent accusé d’occuper un emploi fictif et d’être rémunéré grassement par l’université Paris-VII (« 4500 euros net  »). Une affaire qui surgit juste après ses déclarations tonitruantes… Une corrélation qui n’échappe pas à l’acuité sardonique de l’intéressé dont la réaction agace des milieux sentencieux. Trop heureux de voir l’érudit en difficulté : « Un hasard ! Que l’on me pende à un fraisier. » Si l’intellectuel avait ravalé sa langue, serait-il la cible de tirs croisés ? On peut en douter. Les lois de la politique comme celles du Seigneur sont «  impénétrables  », opaques. Franz-Olivier Giesbert avait prévenu le penseur, peu de temps avant que celui-ci n’entre au gouvernement Raffarin. Il lui avait dit « de porter un flingue », « un couteau. » Le stylo et les livres, on le devine, n’étant d’aucune utilité pour le job. C’était sans compter sur l’opiniâtreté légendaire de Ferry, en digne héritier des premiers instituteurs de la Troisième République.

Que le Canard Enchaîné révèle des affaires pour assurer le service après-vente, c’est de bonne guerre. Mais qu’il accepte des sources d’une officine qui cherche à mater « le dandy » pour qu’il se rétracte, c’est autre chose. L’hebdomadaire adore faire tomber les rois, surtout lorsqu’ils gagnent de l’argent, qu’ils roulent avec des bolides. Les attaques personnelles à longueur de colonnes sur un train de vie luxueux, le ressentiment de classe minorent « la fraude » et rendent « le condamné » plaisant après lecture. Malgré les piques, les mises à l’index. « Mais les choses de l’esprit ne nourrissent pas son homme, surtout quand il a une jaguar à décapoter et une Marie-Caroline née Becq de Fouquières comme épouse. Luc Ferry sera donc philosophe et avec des pépettes. Heidegger dans une main, le carnet mondain dans l’autre : Villepin, le couple Orban, Marek Alter… et les frères Bogdanoff, avec qui le couple Ferry passe chaque Nouvel An. « Ils sont très sympas et désintéressés », assure notre prix de vertu.  » A bon entendeur salut.

Plus que de narguer le fisc et l’artisan surendetté, la brigade des mœurs francilienne lui reproche de ne pas plagier Onfray, de déserter l’Université populaire. De troquer la raison, la révolte pour le Rotary, le Medef : « La vedette chronique aussi dans « Le Figaro » – près de 1500 euros l’article – et sur LCI. Et multiplie les conférences. Car s’il oublie de disserter à la fac, il répand ses lumières un peu partout ailleurs, dans des temples de la pensée comme la chambre de commerce du Havre ou le Royal-Thalasso de la Baule. Tarif : 6500 euros net pour lui.  » Qu’il ait installé « une salle de fitness » au Ministère pour plaire à Caroline, « qu’il mange des amandes au lit », « qu’il ait le sens politique d’une huître », ne change rien à la démarche. Le Canard a beau déplorer l’esprit people du philosophe…il se gave du Tout Paris pour cadrer sa cible, tuer la bête. Cet hebdomadaire, encore fasciné par Saint-Just – « pas de liberté aux ennemis de la liberté »- et les procès expéditifs sous couvert d’égalitarisme, de hantise des puissants, démontre une fois de plus, qu’il préfère la chasse à cour, le moralisme… à l’investigation. C’est plus rentable et ça ne mange pas de pain. On préfère sortir « les diamants de Bokassa », les frais de bouche de Roland Dumas que remonter la piste d’un scandale d’État qui sonnerait le glas d’une République désenchantée, « malade ». Courage, fuyons ! C’est le single des déchaînés, forts avec les faibles, faibles avec les forts.

Voir la vidéo :

Ecoutez les sons :



Moyenne des avis sur cet article :  2.53/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • pissefroid pissefroid 16 juin 2011 15:49

    Si je comprends bien votre papier, vous préfèreriez un canard laquais.


    • tiloo87 tiloo87 16 juin 2011 15:55

      Mais qui peut encore croire à la sincérité d’un type pareil ???


      • apopi apopi 16 juin 2011 16:00

         Longue vie au « canard » sans lequel la plupart des scandales ayant secoué notre beau pays depuis des décennies n’auraient jamais été connus du citoyen lambda.

         Quant à la clique de pseudos philosophes à la petite semaine qui parasitent les médias à longueur d’année, aucun problème, il suffit de laisser du temps au temps comme disait Tonton et ils se dirigeront tout droit vers le seul endroit qui leur convienne le néant absolu de l’oubli.


        • ottomatic 17 juin 2011 11:37

          Le scandale c’est qu’un ministre (au moins) soit mis en cause dans une histoire de pédophilie, histoire qui se savait déjà y a plus de 7 ans lorsque je travaillais dans un quotidien national...


          Comment comparer ça a une soit disante rémunération illégale (qui ne l’est pas pour qui connait le fonctionnement de l’éducation national...

          Et ces gros cons du « canard » qui se jette là dessus...

          En même temps je les comprends, aucun risque de froisser quelqu’un de la haute en se payant luc ferry, alors que se payer un ancien ministre (de gauche) pédophile...

          Bref une illustration parfaite du pouvoir des réseaux pédophiles et de la stupidités des journalistes...

        • barrere 17 juin 2011 12:55

          le canard bizarrement ne fait pas ses choux sur des histoires de croupions en feu.........a contrario ce type de tir de barrage me conforte qu’il y a anguille sous plume....

          le canard pour se nourrir , c’est bien connu, se sert de son bec comme d’un filtre...


        • paul 16 juin 2011 16:21

          Pour le titre : non, opération vérité, un clown-qui voulait faire le malin- mis à nu .


          • Schtroumpf Grognon 16 juin 2011 18:36

            La transparence apportée par le Canard ne peut qu’être bénéfique car elle est toujours appuyée par de solides preuves et ceux qui ont essayé de le trainer en justice s’y sont toujours cassé les dents.

            Donc LONGUE VIE AU CANARD !!... et mort à tous ces pourris qui abusent de leurs positions pour s’en mettre plein les fouilles avec l’argent de nos impôts pour lequel, NOUS, on a réellement dû travailler !!  smiley


            • superyeti superyeti 16 juin 2011 19:39

              Cher Paul Moffen, un beau ramassis de connerie ou une grand jalousie, on a l’objectivité journalistique qu’on peut. 


              • oncle archibald 16 juin 2011 19:54

                Déjà un Ferry au ministère de l’éducation nationale dans un gouvernement de droite ça n’avait pas beaucoup plu, un Ferry qui ose dire que l’EN est un gros machin irréformable, ça n’a pas aidé à se faire aimer, en plus oser dire qu’il y a eu des rumeurs sur les agissements personnels immondes de la part de certain ancien ministre facilement reconnaissable et tellement adulé des foules bien pensantes, alors là c’était trop ! Rend le pognon qu’on t’a donné pour que tu étudies notre société malade, non mais ! Et en plus il roule dans une jaguar de collection que rien que de voir cette bagnole on comprend que l’art n’est pas incompatible avec l’industrie .. Non mais ! 


                • Michel DROUET Michel DROUET 16 juin 2011 20:31

                  Le « philosophe » qui n’assure pas ses cours à l’université, c’est un fait, les infos du canard qui proviendraient d’une officine, c’est un ragot.


                  • Amada 16 juin 2011 22:02

                    Merci pour cet article.


                    Cordialement
                    Amada

                    • lacenaire 16 juin 2011 23:22

                      article nul puant l’envie ,tenter de flinguer le canard enchainé en esperant une chronique au figaro , alors que même une officine delictueuse ne voudrait pas d’un papier pareil ,faut vraiment etre une ordure .


                      • ottomatic 17 juin 2011 11:40

                        On voit bien que vous n’avez pas travaillé dans la presse « papier »...


                      • JacquesLaMauragne JacquesLaMauragne 16 juin 2011 23:34

                        Al’appui des différents commentaires ci-dessus peu flateur pour l’auter du billet en question, me permets de proposer :

                        http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2011/06/12/luc-ferry-vous-etes-un-malhonnete-et-matignon-est-votre-complice/

                        Bien cordialement,

                        jf.


                        • ykpaiha ykpaiha 17 juin 2011 01:47

                          Puisque le ragotage est de mise ;
                          Un petit pour la route...
                          Fredoche la saucisse gauche, dit aussi reine de l’espagnolette, voyageur attardé ou je ne sais plus ou c’est l’asie, Bref un ministre consciencieux de faire tout comme le chef, s’offre par an 120 000 Euro de nettoyage de vetements...
                          Oui vous avez bien lu
                          Le ministère de la Culture paye 120.000 euros pour faire repasser les costumes de Frédéric Mitterrand ; Cad 330 Euros par jour !!! rien que cela
                          Et oui y a plus que des petits chefs au gouvernement :
                          (Le relevé du décompte la ;)
                          http://reflets.info/frederic-mitterrand-repasse-bien-ses-vetements-trop/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+refletsinfo+%28Reflets%29&utm_content=FeedBurner

                          Comme il est dit dans les commentaires je veux bien lui faire le repassage pour moitier prix !


                          • robin 17 juin 2011 08:49

                            Question bête, mais qu’il est de bon ton d’oublier d’après ce que je vois :

                            Ferry at’il Oui ou Non dénoncé un authentique crime de pédophilie ?


                            • Fabienm 17 juin 2011 10:53

                              article d’une mauvaise foi confondante
                              on attaque Luc Ferry, c’est forcément parce qu’il n’a rien à se reprocher et qu’on lui en veut.

                              euh .... ?


                              • ottomatic 17 juin 2011 11:44

                                La question a se poser est « Y at-il un lien entre la dénonciation de crime pédophile d’un puissant et la mise en cause de luc ferry ? »


                                Je réponds oui en connaissance de cause...

                                Et je m’étonne que des gens soient plus touchés par une histoire 4500 € gagné légalement (allez voir comment marche le détachement de fonctionnaire) que par une histoire de viol de gosses...

                              • Fabienm 17 juin 2011 16:41

                                encore une fois, vous semblez plus attaché à vous intéresser à des rumeurs qu’à des faits avérés (quelle qu’en soie la gravité, une rumeur reste ... une rumeur)
                                c’est totalement idiot, et parfaitement symptomatique du monde dans lequel on vit


                              • JacquesLaMauragne JacquesLaMauragne 17 juin 2011 19:32

                                Monsieur Ottomatic,
                                il y a un fossé, un gouffre même entre des accusations non étayées proférées à la télévision à une heure de grande écoute et une « histoire » (comme vous dites) de perception indue de 4500 euros par mois pendant une année scolaire qui cette fois est un fait précis que l’intéressé n’a pas démenti, au point que c’est Matignon, c’est à dire les contribuables qui rembourse à sa place.
                                Si cela ne vous choque pas, tant mieux pour vous !!!

                                jf. !


                              • le journal de personne le journal de personne 17 juin 2011 10:57

                                Queue sais-je ?
                                Depuis votre dernière apparition sur le petit écran
                                ce n’est pas un pavé que vous avez jeté dans la marre
                                mais un ras le bol général que vous avez provoqué.
                                Non, monsieur, vous avez refait à votre manière le procès de votre maître à penser, Socrate pour ne pas le nommer...
                                Où voulez-vous en venir ?
                                En glissant sur votre propre peau de banane ?
                                Nous prévenir que toutes les morales sont tombées en panne ?
                                Pour que toutes les mauvaises consciences renoncent à leurs ministères ?
                                ou dénoncent leurs propres confrères, sous prétexte que chacun, a quelque chose à se reprocher ?
                                Socrate s’est donné la mort... n’est-ce pas ?
                                Pour que ne confonde jamais justice et malice...
                                On peut vous poursuivre pour calomnie... pour infamie... pour avoir dit ce que nous sommes censés savoir, et ne pas avoir dit ce que nous sommes censés ignorer !
                                La rumeur ? Je ne sais pas ce que c’est...
                                La mauvaise humeur par contre... je l’ai... depuis que je reçois
                                mille et une plaintes du même genre d’individus... de quoi s’ouvrir les veines... Comme Sénèque après les soupçons de Néron...
                                Dans mon service, savez-vous comment on appelle ce type de témoignage :
                                du NASISME... avec s pas avec un z ! rien à voir avec le Nazisme.
                                Il s’agit du mode opératoire des NASES, de tous ceux qui se souviennent de leur devoir après avoir été jetés du pouvoir...
                                des nases moralisateurs qui chantent en différé et jamais en direct...
                                C’est du play-back qui peut vous valoir la matraque... cher monsieur !
                                Dans notre jargon, on appelle ça un self-service...
                                Et si les faits sont avérés... vous serez considéré de près ou de loin comme un complice...
                                Alors : vous allez enfin nous dire qui c’est ? Oui ou merde ?
                                 Comment, vous avez la preuve de ce que vous avancez ?
                                Où ça ? Là dans votre attaché-case ?
                                Un enregistrement... sur votre i-phone !Tout fin, tout petit,vous l’avez acheté à Neuilly ?
                                pourquoi vous ne l’avez pas dit plus tôt ?
                                 
                                http://www.lejournaldepersonne.com/2011/06/queue-sais-je/


                                • gorio 17 juin 2011 12:13

                                  clap clap clap.

                                  C’est exactement cela.
                                  Si tout le monde lui tombe dessus, ce n’est pas pour ces révélations mais pour ces omissions dans ces révélations.
                                  Il faut que ce nase de Ferry dise tout.

                                • leguminator 17 juin 2011 11:02

                                  Merci pour l’article qui a le mérite de mettre en relief un des aspects qui fait que je ne lis plus le Canard Enchaîné aussi régulièrement que par le passé.

                                  En effet le Canard aura levé quelques lièvres, on ne peut pas lui enlever. Cependant il n’est pas non plus LE média parfait exempt de travers, ce que certains lecteurs semblent ne pas réaliser ou mal accepter...

                                  Car pour écrire la plupart de ses articles, il ne faut pas oublier que le Canard dispose de sources bien placées. Cependant les informations qui lui sont distillées sont soigneusement choisies par ces sources et d’une certaine façon servent aussi leurs desseins.

                                  Donc comme le souligne l’auteur, pourquoi sortir une affaire Ferry juste après ses révélations ? Cela ressemble fort à une punition compte tenu que le reste de la caste politique se finance probablement par des circuits similaires : on en saura un peu plus le jour où les feux des projecteurs s’arrêteront sur un autre acteur politique.

                                  Je ne cherche nullement à défendre Ferry, cependant je n’apprécie pas les chasses aux sorcières...


                                  • JacquesLaMauragne JacquesLaMauragne 18 juin 2011 16:37

                                    Vous n’appréciez pas les « chasses aux sorcières ».....
                                    mais que faisait donc d’autre M. Ferry en se livrant à son petit numéro sur Canal + ????

                                    jf.


                                  • ykpaiha ykpaiha 17 juin 2011 12:15

                                    Aie ;
                                    Khazars pas toucher !! C’a brule !!
                                    Quand a convertis pas sur quand meme...
                                    J’ai adoré le « dictionnaire » et la conversion entre foi et immaginaire ; Génial !!
                                    En le lisant il est vrai aussi que je me suis interrogé sur le peu d’intéret scientifique de la communauté pro-sioniste dans laquelle nous baignons...géne ?
                                    Par contre en creusant, il est avéré, qu’un certain « adolf » ait eu une passion pour ce peuple mytique et son désir d’anéantir les derniers bastions « khazars » dans le caucase aurait orienté certains de ses choix (?)..


                                  • Annie 17 juin 2011 11:32

                                    La réputation du Canard est bâti sur des sources fiables et crédibles, ce dont témoignent l’absence de procès, mais aussi sur un souci de transparence.
                                    Luc Ferry, en disant que tout le monde était au courant a remis en question justement ce principe de transparence du Canard qui a été obligé de se justifier, alors qu’il n’était pas mis en cause. 
                                    La revanche du Canard est donc assez méritée, et même si l’on peut se poser des questions sur l’opportunité d’une telle révélation après la performance télévisée de Ferry, le Canard a remis les pendules à l’heure en disant que sa propre investigation n’avait mené à rien.
                                    Le Canard n’est pas parfait, mais comme le dit Zubi il devrait être reconnu d’utilité publique. 


                                    • kiouty 17 juin 2011 11:51

                                      En gros, si j’ai compris l’article, il vaut mieux ne rien dénoncer que de ne pas faire de dénonciation moindre, si on n’a pas dénoncé plus gros avant, par soucis de « cohérence ».

                                      Ridicule, comme d’habitude, cet argument de la « cohérence »...


                                      • kiouty 17 juin 2011 11:51

                                        Je corrige (devrais me relire plus souvent, moua !)

                                        En gros, si j’ai compris l’article, il vaut mieux ne rien dénoncer que de faire des dénonciations moindres, si on n’a pas dénoncé plus gros avant. Par soucis de « cohérence ».


                                      • Pyrathome Pyrathome 17 juin 2011 14:16

                                        Laissons tous ces peigne- cul se démolir entre eux......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès