Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Mais pourquoi donc la classe ouvrière, n’est plus le cœur de la (...)

Mais pourquoi donc la classe ouvrière, n’est plus le cœur de la gauche, enfin ?

L’ensemble des valeurs de la gauche n’est plus en phase avec la classe ouvrière. C’est ainsi que le regretté Olivier Ferrand théorisait le nouveau discours moderne du parti socialiste, fait de gain de compétitivité et d’adaptation dynamique aux mutations économiques des marchés.

Olivier Ferrand assumait ses positions, c’est sans doute cela qui en faisait un redoutable contradicteur. Il occupait les médias et leurs talk-shows de bien coiffés, avec le sourire élégant de celui qui assume.

Et pourtant la thèse est particulièrement fausse, elle présente le « nouveau Front-National », modifié par un soi-disant virage social, comme étant devenu le pôle d’attraction naturel de la classe populaire. Il en concluait logiquement que la stratégie du parti socialiste, parti central de la gauche, devait être modifiée et naturellement il imposait donc la ligne porteuse d’une orientation libérale, acceptant les lois et les rythmes des actionnaires. Il indiquait naturellement les chemins tactiques qu’induisait cette analyse, privilégiant, partout ou c’était possible, l’alliance avec le Modem !

A Lyon, comme à Lille, à Pau comme à Montpellier, les plus avides et les moins fiers des socialistes se sont jetés dans ce type d’alliance. Avant les législatives et après la défaite de Bayrou, nous avons entendu de grandes voix du parti dit « socialiste » réclamer le retrait de leur candidate pour assurer l’élection de François Bayrou au palais Bourbon.

Cette stratégie a une cohérence. Appliquée au grand jour, elle permettrait d’épargner le ministre du redressement productif de longs et lamentables discours apitoyés sur le sort des ouvriers d’Aulnay. Pour éviter les 8000 licenciements boursiers, devant lesquels la nation toute entière se retrouve désarmée, il fallait affirmer deux ou trois choses qui aujourd’hui permettraient de contrer l’avidité des actionnaires de PSA.

L’austérité qui diminue le pouvoir d’achat des ménages n’incite pas à l’achat de voitures neuves, la flambée du cours du pétrole et les prix à la pompe n’apaisent pas l’incendie qui fait rage dans nos porte-monnaie.

Les 580 millions d’euros de dividendes distribués par la famille Peugeot aux familles Peugeot, après impôt, et déduction fiscales, et les 4 milliards d’aides sous toutes les formes inimaginables, auraient dues être intégralement investis en recherche et développement, pour penser et construire le moyen de déplacement individuel et collectif nécessaire à la société moderne. Propre et décarbonné, cet investissement pouvait être de nature à empêcher les drames qui se nouent aujourd’hui !

C’est un peu ça la planification écologique !

Mr Philipe Varin, président du directoire de PSA, a touche en rémunération pour 2011, 3 253 000 euros. Guillaume Fleury, directeur de la recherche et du développement, ce gros fainéant, 1 300 000. Jean-Marc Gales, directeur des marques, 1 266 000 ! Grégoire Olivier, directeur Asie, 1 500 000. Quand à Fréderic Saint-Geours, improbable responsable du développement stratégique, 1 000 000 d’euros, tout rond…. Fanchon !

En additionnant seulement ces 5 salaires, nous venons de trouver la somme nécessaire, pour payer 549 ouvriers à 1700 euros brut par mois, treizième mois compris ! C’est un peu ca l’idée du salaire maximum !salaire-maximum.jpg

Pour retrouver les chemins de la justice et du changement, il faut retrouver les politiques qui permettront la dignité, juste la dignité de la classe ouvrière. Lutte contre l’austérité, révolution écologique et réforme fiscale d’ampleur, sont les clés de la reconquête du vote ouvrier !

Ferrand était une buse qui prenait les effets pour des causes et mon cul pour une trompette. En construisant la magnifique campagne des présidentielles Jean-Luc Mélenchon et le Front de Gauche ont définitivement rendu le rêve d’une alliance politique du parti socialiste et du modem totalement impossible, rassemblant 4 millions d’électeurs qui refusent cette compromission. En proposant des mesures centrales qui démontrent que l’intérêt de la classe ouvrière est l’intérêt commun, nous avons remis la classe ouvrière au cœur de la gauche !

Terra nova a deux fois perdu et c’est les ouvriers qui trinquent ! La phase qui s’ouvre doit nous permettre de construire le parti, le rassemblement, puissant et ouvert, conquérant et autonome. Le parti majoritaire de la gauche.

Faisons le, parce que Montebourg, fait vraiment pitié.montebourg.jpg


Moyenne des avis sur cet article :  4.04/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • kiouty 14 juillet 2012 10:19

    Ooooh, c’est beaucoup plus simple que ça.
    Le PS n’est pas « socialiste » au sens idéologique du terme, mais « social-démocrate », donc pro-marché, donc libéral, donc de droite/centriste pour tout ce qui concerne les problématiques socio-économiques, donc pro-business, donc anti-salariés.

    C’est tout, y a pas besoin d’aller plus loin.


    • jaja jaja 14 juillet 2012 10:42

      On se demande, après cette caractérisation que vous faites du PS et que j’approuve, pourquoi le FdG gère avec lui puis vote les budgets PS « libéraux » dans les institutions de la république....

      Il y a ce que l’on dit et ce que l’on fait et c’est hélas rarement la même chose.....


    • jaja jaja 14 juillet 2012 11:12

      Le FdG est présent dans les Conseils régionaux et partout (sauf en Limousin) vote les budgets iniques des socio-libéraux du PS.....

      Et que dire de l’hypocrisie d’un Roland Muzeau, chantre du FdG-PCF, pour prendre un exemple, qui à L’Assemblée nationale s’élève contre le travail du dimanche pour l :’imposer sur sa ville de Gennevilliers dans la zone des Chanteraines (qui n’a pas grand chose de touristique) tout en insultant l’élue du NPA s’élevant contre cette forfaiture ?

      Double discours de ceux qui délivrent un message « révolutionnaire » au peuple mais sont de fait étroitement imbriqués dans la gestion quotidienne des institutions bourgeoises et votent systématiquement les budgets PS dans les régions et avalisent donc les subventions aux capitalistes et aux écoles privées....

      C’est de notoriété publique même si les intéressés ne font pas trop de publicité sur leurs pratiques réelles... Renseignez-vous Démosthène....


    • momo momo 18 juillet 2012 08:58

      Tout à fait, le FdG n’est pas plus à Gauche que Hollande puisqu’il vote Hollande. Rapellons que de l’autre côté, Marine ne vote pas Sarko.
      Le NPA ? LO ? Ils ne veulement même pas entendre parler du discours « Poil ».
      Vous voulez un vrai discours de Gauche, un vrai parti de Gauche ? Je l’ai fait avec le MAL et Agoravox censure les articles que je veux écrire et qui en parle.
      Voyez mon Blog et celui du MAL.


    • bernard29 bernard29 14 juillet 2012 12:13

      le Front de Gauche est une opération politicienne. La preuve vous faites un article sur la classe ouvrière et vous finissez en disant ; « La phase qui s’ouvre doit nous permettre de construire le parti, le rassemblement, puissant et ouvert, conquérant et autonome. Le parti majoritaire de la gauche. » 

      Pourquoi vous ne dites pas « Le Parti majoritaire des ouvriers. » ??


      • Michel Frontère Michel Frontère 14 juillet 2012 18:48

        Entièrement d’accord avec vous !


      • alain_àààé 14 juillet 2012 15:55

        excellent les commentaires mais je voudrais ajouté une chose que méme les ouvriers que l on prend pour des demeuré c est que les divers courants de gauche dont le pati communiste n as pas réussi sa mutation de la nouvelle société.bien sur on n as pas plus de pauvres mais aussi plus de personnes qui méme s y elle ne font pas carriere avec leur diplomes sont plus cultivé et aussi avec internet ne sont plus déconnété de la réailité du peuple qui souffrent.on sait aujourdhui plus qu hier que méme les communistes disent qu ils donnent leurs salaires c est vrai mais oublie d parl des indemnités donc se sont plus aussi de la réalité du peuple


        • non667 14 juillet 2012 15:56

          à alain
          pro méchanlon !
          vous avez gardé vos lunettes anti éclipse ? smiley smiley smiley smiley

          a quand la grève générale anti MES ....etc ... initiée par mechanlon ? 


          • alinea Alinea 15 juillet 2012 21:42

            Pour l’automne...


          • Cro Magnon Cro Magnon 14 juillet 2012 18:21

            Il y a bien longtemps que nous avons compris que le PS n’est plus de « gauche » ! Un simple et fidèle partisan de l’esclavagisme imposé par la dame « Europe », la dictature Allemande, et les escroqueries du monde de la finance et du patronat !!Sans parler du reste... !(immigration, laïcité...)
            Comment leur faire confiance ???????


            • xmen-classe4 xmen-classe4 15 juillet 2012 14:00

              je prefere le NPA, 


              les vrai politiciens, les décideur se trouve dans les facultés, les écoles de...

              germinal et sa bande sont obligé d’aller en chine pour savoir qui ils sont.

              • xmen-classe4 xmen-classe4 15 juillet 2012 19:10

                exemple : la classe ouvriere se fit virer de chez Peugeot et on entend :

                « On va être au chômage comme les pauvres de la télé »

                • alinea Alinea 15 juillet 2012 21:44

                  Aux commentaires, je vois qu’on n’est pas sorti de l’auberge !


                  • vida18 16 juillet 2012 12:05

                    J’ajouterai que dans la plupart des pays d’Europe, les communistes sont unis et font bloc commun. Hors en France, le FdG, LO et le NPA s’entre déchirent chacun accusant l’autre d’être de faux communistes.


                    N’importe où ailleurs dans le monde LO et le NPA aurait fusionné pour avoir plus de point aux élections. Ou il aurait tous les deux rejoint le Front de Gauche. Cette division est du pain béni pour le PS.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Alain Bousquet

Alain Bousquet
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès