Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Mariage pour tous : débattre de quoi ? et pourquoi ?

Mariage pour tous : débattre de quoi ? et pourquoi ?

L'idée d'étendre le mariage aux couples de même sexe n'a rien d'une invention de François Hollande, il s'agit en effet d'un débat récurrent du monde politique français, un serpent de mer, diront certains, qui resurgit de temps à autre au même titre que le débat sur le non-cumul des mandats ou le droit de vote des étrangers.

Ce genre de thèmes a le mérite de tout de suite enflammer aussi bien l'opinion publique, que les médias et que toutes la classe politique et ce pour qu'après quelques semaines de brouhaha on passe à autre chose sans que rien n'ait changé .

François Hollande fidèle à cette tradition avait abordé ces 3 thèmes durant sa campagne présidentielle en promettant du changement, il avait promis de limiter le cumul des mandats ( proposition n°29 de son programme ), il avait promis le mariage pour tous ( proposition n°26 ) et il avait déclaré à de nombreuses reprises sa volonté d'accorder le droit de vote aux élections locales sous conditions aux ressortissants étrangers hors U.E.

Ayant été élu dans les conditions prévues par notre constitution et sans qu'aucune contestation ne soit possible, on pouvait donc légitimement s'attendre à ce que François Hollande tiennent ses engagements sur ces sujets. Mais très vite, invoquant une absence de majorité en cas de révision de la constitution ( masquant l'absence de courage politique de proposer le référendum ), le droit de vote des étrangers a été jeté aux oubliettes. Concernant le cumul des mandats, face à l'hostilité de nombreux élus souvent issu de sa propre majorité, le président à une fois de plus reculé et même aujourd'hui en pleine affaire Cahuzac, moment idéal pour obtenir le soutien des français sur cette réforme, elle n'est toujours pas au programme.

Le mariage pour tous apparaît donc comme le seul rescapé des promesses de François Hollande, et que l'on soit favorable ou non à ce projet, on ne peut que se réjouir de voir un président mettre en place une des réformes qu'il avait promis dans l'hypothèse de son élection. Cependant, ce débat sur le mariage pour tous qui auparavant n'était qu'un serpent de mer, un diversion dans la vie politique, a pris une toute autre nature dès lors que sa mise en oeuvre est apparue crédible.

Pour comprendre le climat actuel autour de cette réforme, il faut revenir au début de la campagne présidentielle de 2012, le 26 janvier 2012, François Hollande présente son projet politique dans lequel se trouve clairement affichée la volonté d'étendre le mariage à tous les couples. Dès lors, l'élection du candidat socialiste étant probable, l'un des principaux débats de la campagne a été celui relatif à la légitimité du mariage pour tous et surtout de sa corrolaire immédiate, le droit à l'adoption pour les couples de même sexe.

Après son élection François Hollande annonce son intention de mettre rapidement en oeuvre la réforme du mariage pour tous relançant ainsi le débat dans l'opinion, le projet a été présenté en conseil des ministres le 7 novembre 2012, après quoi il a donné lieu à des auditions d'opposants et de soutiens au texte par la commission des lois et dès le 29 janvier 2013, il a été débatu à l'assemblée nationale. Parallèlement au processus législatif, cette réforme a également donné lieu à débat dans la rue avec de très nombreuses manifestations de soutien ou d'opposition, mais aussi à débat sur les plateaux télé, à la radio, dans les journaux, au point que cela fait aujourd'hui plus d'un an que l'on entend parler tous les jours du mariage pour tous, probablement plus que de la crise économique, problème autrement plus grave.

Face à ce constat, on ne peut que s'intérroger lorsque après la décision de l'exécutif d'accélerer le processus législatif, les ténors de l'UMP crient au " putsch législatif " sous entendant par là que cette décision aurait pour effet d'empêcher tout débat sur ce texte et que ce changement de calendrier faciliterait l'adoption de la réforme. 

On ne peut que se demander de quoi veulent tant débattre les opposants à la réforme, en effet les termes du débat sont relativement simple et le débat a débuté, il y a de cela déjà plus d'un an. Pour les soutiens au texte, l'argumentaire réside dans la volonté d'égalité des droits pour tous les couples, pour les opposants, il s'agit de la défense de l'idée traditionnelle de la famille et l'intérêt de l'enfant. Les arguments de part et d'autre semble donc assez rapidement épuisable et si les députés opposés au texte voulaient faire valoir leurs arguments, ils en avaient largement le temps lors du premier passage du texte à l'assemblée, mais ils ont préférés faire de lobstruction parlementaire en déposant plus de 5000 amendements, la plupart n'étant que des inepties parlant de mariage incestueux voir même avec des animaux, preuve du niveau des débats dont aujourd'hui certains élus se plaignent de se voir privés.

Ensuite, il importe aussi de se demander pourquoi les opposants veulent encore débattre de ce projet, après tout, les institutions sont faites de tel manière que de toute façon ce texte sera adopté selon la volonté de l'exécutif et que les parlementaires ny apporteront que quelques modifications à la marge. Alors, aujourd'hui, plus d'un an après le début de ce débat, maintenant que chacun a pu développer maintes fois son opinion sur le sujet et que la société française dans son ensemble sait à quoi s'en tenir, il n'y a plus rien de sain à poursuivre éternellement ce débat.

En effet, ce débat qui perdure n'apporte plus rien au sujet lui même, les arguments acceptables de part et d'autre ont été épuisés et le débat tend désormais à s'enliser dans l'extrémisme, agression d'homosexuel, arrestation de manifestants, récupération par des groupuscules dangereux, sans oublier bien sur que le temps consacré à ce sujet est du temps en moins consacré au chômage, au pouvoir d'achat, à la pauvreté... 


Moyenne des avis sur cet article :  2.43/5   (81 votes)




Réagissez à l'article

124 réactions à cet article    


  • Yohan Yohan 17 avril 2013 11:31

    Mais arrêtez avec cet argument fallacieux du mariage, vous n’avez donc pas compris qu’on vous berne. La question du mariage pour les homos n’est qu’un simulacre pour faire passer autre chose de très préoccupant.

    Je suis attéré de voir que la plupart des gens ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Perso, j’en ai rien à foutre du mariage homo en tant que tel. Si cela n’avait été qu’une question de droits, Hollande aurait tout bonnement amélioré le Pacs pour permettre la transmission du patrimoine, et une égalité devant l’impôt. Là n’est pas son intention et celle de gens comme Taubira. Le but, le seul but de cette Loi est de récompenser un lobby qui a largement permis l’élection d’Hollande. Un lobby qui veut la PMA, la GPA pour ses affidés et exige le not limit quant à leur désidérata.

  • francesca2 francesca2 17 avril 2013 12:00

    Bonjour Yohan

    c’est exactement, point par point, ce que je pense. A l’exception que je ne crois pas que « la plupart des gens » se laisse abuser. Mettons de côté agoravox, ce monde parallèle où Asselineau arrive en tête au premier tour de la présidentielle, et regardons le monde réel.
    Ils ont joué sur l’émotionnel (comme la gauche le fait depuis les débuts du monde) avec ce n’est que de l’amour et gnagnagna, comme toujours les gens ont suivi. 
    Maintenant qu’on nous explique qu’avec cette histoire de mariage homo il n’y a pas que l’amouuuur qui compte mais que la filiation et tout le droit de la famille va changer, que le droit des enfants va changer aussi, que demain on aura des gosses nés de deux pères sans mère, de deux mères sans père voir de TROIS PERSONNES DIFFERENTES, maintenant les gens changent d’avis, les sondages en témoignent. 

  • Folacha Folacha 17 avril 2013 12:23

    Ça ne dérange pas les « pour », qui se contentent de ne pas répondre, préférant mettre en avant des inepties comme le mariage avec des animaux ou la récupération par des passionarias échevelées décrédibilisant d’emblée ceux qui réclamaient un débat ou simplement qu’on respecte leur opinion .


    Ça ne dérange même plus Marcel Rufo qui vient de faire amande honorable, avec l’argument imparable des familles monoparentales ou les enfants vont bien, et que le gosses dont le père s’est barré après avoir déposé sa semence dans un vagin de hasard justifie celui qui ne connaîtra jamais le sien non plus par la volonté de deux femmes, la priorité étant la convenance des adultes .


  • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 17 avril 2013 12:28

    D’accord avec l’article.
    L’erreur à mon avis ayant été de précipiter les choses, d’en avoir fait un devoir par rapport à une promesse électorale. Mais il y avait d’autres promesses, genre non-cumul des mandats qui me semblaient plus importantes. Dommage aussi qu’il ait fallu attendre Plenel et ses méthodes à chier pour s’attaquer à la « normalité ». Enfin, ça fera toujours un escroc de moins.
    Tout se médiatise, tout se sensationnalise, se déforme et s’exploite.

    Ce mariage pour tous, n’étant pas (pour l’instant) concerné, je l’approuve au simple nom du « et pourquoi pas ? » et considère que ses opposants ne s’y opposent qu’à la faveur d’un mouvement de masse de frustrés en tous genre : mauvais-joueurs après la défaite de Sarko, allumés du retour au Franc, croyants de tous accabits, pétainistes (vous vous souvenez Travail, Famille, Etc... ?), bonapartistes, etc... Si ça peut leur faire plaisir de jouer aux gauchistes après tout, c’est leur droit de goûter aux lacrimos et aux matraques que pendant des années ils ont applaudies lorsqu’elle pleuvaient sur la tête des autres...
    Ce n’est pas, tout-le-monde le sait, cette loi qui sortira le pays de la merde où l’ont foutu des années de laxisme dépensier et de laisser-faire libéral. Et à part ça, peu m’importe.

    J’ai de toutes façon horreur des supporters de toutes sortes. Il se comportent la plupart du temps comme des moutons et s’auto-émulent dans un lamentable aveuglement collectif : « qui ne saute pas n’est pas............. ! »(*). Ils appellent ça la volonté du peuple et s’approprient une légitimité aussi illusoire qu’intellectuellement lamentable.
    Faut croire qu’ils n’ont que ça à proposer : « allez les bleus ! »... « non à la déclaration de patrimoine ! », « non au mariage pour tous ! ». Bravo, très intéressant programme, très puissant.

    On a l’opposition qu’on peut après tout.

    Bon après-midi
    (*)mettez la ville que vous voudrez, les moutons n’ont pas de préférence géographique ; pourvu qu’il y ait un peu d’herbe à brouter.


  • Aldous Aldous 17 avril 2013 14:12

    Le fond du problème, c’est que cette loi va aboutir à la légalisation de la fabrication délibérée d’orphelins de père ou de mère par des femmes ou des hommes homosexuels dans le but de permettre leur adoption par leur partenaire sexuel.


    Tout le reste, les accusation d’homophobie, le prétendu refus de laisser les homos s’aimer c’est un écrans de fumée pour dissimuler qu’on va légaliser un crime en transformant l’adoption, qui consiste à tenter de réparer un malheur accidentel, en un fabrique de malheur, en produisant volontairement des orphelins afin de pourvoir les faire adopter par des homos.

    Les enfants orphelins souffrent toute leur vie, même s’ils sont adoptés, aimés, choyés.

    Changer la loi afin de permettre la conception d’enfant destiné volontairement a être orphelins de père ou de mère c’est immoral.

    Le faire pour répondre à la demande du marché homosexuel, c’est ignoble.

    La marchandisation des enfants, la conception sur catalogue, la location d’utérus représentent de graves reculs de la dignité humaine et se fera au prix de la souffrance des enfants conçus dans ces conditions misérables.

    Cette loi est un grave recul pour la dignité humaine et brouille gravement la frontière entre le bien et le mal.

  • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 17 avril 2013 14:50

    « légalisation de la fabrication délibérée d’orphelins »...
    « légaliser un crime en transformant l’adoption »...
    « une fabrique de malheur... »
    « enfant destiné volontairement a être orphelins...(répétition),
    virgule, c’est immoral... »
    « marché homosexuel »...
    « La marchandisation des enfants... la conception sur catalogue... la location d’utérus... »
    « la souffrance des enfants conçus dans ces conditions misérables »...
    « recul pour la dignité humaine »...
    « frontière entre le bien et le mal »...

    Eh ben mon colon ! Vous voyez la vie en rose, c’est assez évident...
    Buvez un coup avant la promenade de dimanche après la messe, ça vous reposera la tête et peut-être même que vous n’aurez plus envie de vous torturer la tête. Et accessoirement de nous polluer les nôtres.

    Par ailleurs, vous venez d’illustrer fort aimablement mon propos, ce dont je ne peux que vous remercier.


  • Martha 17 avril 2013 14:54

    @ yohan :
     Pour qui s’est un peu intéressé à la question, ce que vous dites est évident. Ce qui prouve le mensonge que cache cette locution « novlangue », qui se veut banale : « le mariage pour tous », ce sont tous les autres qui ont suivi et qui sont de plus en plus violents et inacceptables.
     Le premier : c’était dans le programme. OK mais comment pouvait-on se défaire de NS autrement qu’en votant FH ? C’est un premier mensonge de dire que la mise au pouvoir de FH l’autorise à faire passer de force un projet sociétal d’une telle importance. La Vème bis accouche à chaque renaissance d’une majorité absolue très dangereuse. Le cas est aggravé ici par les abominations du mandat NS (traité de Lisbonne, OTAN, Libye, retraites...), les Français révulsés ont donné la majorité à gauche aussi au Sénat. La majorité absolue à l’Assemblée Nationale et le passage en force au Sénat (vote à main levée sans préavis, très nombreux absents) sont tous les deux des coups de force. Le Nième....
     Il suffit d’écouter France Inter pour voir comment nous sommes en immersion complète dans le mensonge (votre scaphandre en cuivre semble être le costume le mieux adapté par les temps qui courent...). Nombre de manifestants de la manif pour tous, brutalités provoquées ou bidon largement orchestrées par les services spéciaux anti-manifs. Les participants ne peuvent être que Catho, si possible extrémistes, UMP, Front national, extrémiste de droite, antihomo achevés. Forcement des mauvais, peu recommandables.
     Manque de pot, j’ai voté à gauche, je suis ni catho ni contre une réadaptation du PACS mais je suis fermement contre ce projet idiot et j’irai à toutes les manifs de grande envergure qui s’y opposeront, comme je l’ai déjà fait le 24 mars : plus de 400km deux fois en bus, c’est un dimanche de fichu, ce n’est pas donné, bien que le prix soit raisonnable (40 Euros) mais je ne peut pas accepter cette gabegie.
     L’argument idiot qui consiste à dire « tous » les autres pays l’ont acceptée : regardez l’Espagne catholique, regardez l’Angleterre, la Hollande etc.. n’a aucun poids. Si la démocratie existe encore, sur un tel sujet, de telle importance sociétale, c’est un devoir de se faire entendre.

     *Connaissant l’avis de la majorité des Français au sujet de cette « loi Taubira », profiter de la majorité absolue pour la faire passer, contre eux et de force, c’est scandaleux.
     * ayrault comprend l’allemand, qu’il s’inspire du choix qu’ils ont fait pour régler ce problème. Il est grand temps qu’il se prononce dans ce sens, s’il veut sortir de l’impasse dans laquelle le pays se trouve actuellement.


  • Aldous Aldous 17 avril 2013 15:11

    @aguerra


    C’est le fait que j’utilise les mots justes pour décrire ce dont il s’agit qui vous gêne ?

    Vous devriez être gêné par les actes eux mêmes.

    Je sais qu’on vie dans une époque de novlang et d’éléments de langage, mais tout de même.

    Concevoir un enfant avec du sperme acheté sur catalogue, c’est créer un futur orphelin.

    Regarder dans le dico si vous êtes trop ignorant pour comprendre le sens des mots. 

  • Aldous Aldous 17 avril 2013 15:59

    Au passage votre façon de diaboliser des mots en les associant de façon univoque à des personnages historiques est risible.


    Vous êtes ridicule en croyant achever la bête immonde quand vous vous acharnez sur le travail, la famille et la patrie.

    Du travail y en a de moins en moins grâce aux marché libre et non faussé, que la patrie à été vendue à Barrosso et Van Rompuy avec Maastricht et Nice et que vous êtres en train de dynamiter ce qui reste de la famille avec le mariage homo et ses conséquences.

    Quand il n’en restera plus, vous vous rendrez compte que sans patrie il n’y a pas de démocratie possible, sans famille on n’a pas d’identité ni de culture et que sans travail on n’est pas indépendant donc pas libre.

    Et alors vous comprendrez que la bête immonde, c’est ceux qui vous ont incité à voter pour la libre concurrence, l’UE et le mariage homo en vous agitant sous le nez le fantôme d’un Pétain qu’est déjà mort depuis plus d’un demi siècle.

    Et comme pour l’UE et l’Euro on vous entendra pleurer ’’j’avais pas voté pour ça’’.

    Si si, c’est pour ça que vous votez. Et on vous a prévenu à chaque fois.


  • Aldous Aldous 17 avril 2013 16:13

    Et ça ne vous semble pas suspect ?


  • Aldous Aldous 17 avril 2013 16:22

    Tu devrais arrêter d’occulter les réalités qui te gênent.


    Cette histoire ne se résume pas a ça, mais l’accepter honnêtement te fiche la trouille car ce que sa implique est indéfendable.

    Alors les pro-loi bloque sur ’’homophobie, homophobie, homophobie, homophobie, homophobie...’’

    Comme des autistes.

  • Aldous Aldous 17 avril 2013 16:34

    Et l’Euro apporte la prospérité...


    Et l’UE garantie la paix et favorise la démocratie...

    On connaît la chanson.

  • Aldous Aldous 17 avril 2013 16:51

    Tout à fait dans le sujet, c’est le même agenda.


    La gauche marche à chaque fois dans le piège à bons sentiments et pleure ensuite sur les emplois perdus, sur les comptes en banque braqués, sur la souveraineté perdue, sur la culture qui fout l’camp...

    Aujourd’hui vous vous réjouissez que l’agenda mondialiste ait imposé la fin de la famille naturelle sans 16 pays en croyant que cEst une victoire de la gôche sur les intégristes catholiques.

    Demain vous pleurerez en vous plaignant que les multinationales louent les utérus des pauvresses au profit du business de la reproduction.

    Qu’elle incapacité crasse à voir plus loin que le bout de son nez !

  • Aldous Aldous 17 avril 2013 17:26

    Ha ! Non ! En effet ! smiley


    Là bas l’intégration régionale (selon la phraséologie mondialiste) s’appelle le MERCOSUR et non l’UE.

    Mais comme vous le constatez vous mêmes, on y passe les mêmes lois qu’ici et pas que pour le mariage homo.

    Pour votre gouverne il y a aussi l’ALENA avec qui l’UE va fusionner à partir de 2015.

    Dormez bravés gens et votez comme on vous dit.



  • Aldous Aldous 17 avril 2013 17:46

    Et au passage, l’ouverture du business des utérus de prolétaires c’est pas mon fantasme mais celui de Pierre Berger, le sympathique financier de PS et patron du Monde...


  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 avril 2013 17:51

    Aldous ,Pierre Bergé manque pas d’ « R » ....


  • appoline appoline 17 avril 2013 19:09

    Surtout quand vous pensez que 80 % des homos hommes ont des multi partenaires et préfèrent les salles de ciné porno ou les aires d’autoroute, pour ne citer que ça, pour assouvir leurs fantasmes et nous voudrions leur confier des mômes à l’adoption ? 


  • Tall 17 avril 2013 19:55

    Le multipartenariat cité par Appoline est exact.

    C’est même pour ça qu’à ses débuts ( années 80-90 ) le sida s’est propagé bien + vite chez les homos.

  • Feilusha Feilusha 17 avril 2013 20:46

    Ah bon ? Vous avez des sondages si récents que ça ? C’est plié, et on va passer à autre chose. Bye, bye Frigide, et tant mieux. Qu’on n’en entende plus parler de cette fille à papa qui joue la fofolle.


  • Dwaabala Dwaabala 17 avril 2013 21:51

    à Acheron

    Votre utilisation des statistiques sur le sida est controuvée.
    En effet quand vous assénez « 38% de contaminés par des rapports homosexuels  » (contre « 60% hétérosexuels ») vous négligez un détail.
    Combien de coïts hétérosexuels, et combien de rapports par sodomie par jour ?

    Ensuite nombre de contaminés hétérosexuels le sont du fait de la marche à la voile et à la vapeur du partenaire.


  • Tall 17 avril 2013 23:31

    Acheron a modifié le sens de mon propos

    Je répète> si au début de la pandémie ( les stats de 2007, c’est 20 ans + tard ), on a cru dans un 1er temps que c’était une maladie homo ( car elle ne touchait quasiment qu’eux à l’époque ) c’est à cause du multi-partenariat qui faisait se propager le virus beaucoup + vite chez eux.


  • Tall 17 avril 2013 23:42

    En + les stats d’Acheron de 2007 montrent que la communauté homo reste encore et toujours la + touchée en % de sa pop, propre puisque le 60-38-2 c’est sur 100 malades du sida et il n’y a pas 38% d’homos dans la pop globale bien sûr.


  • appoline appoline 18 avril 2013 13:42

    Reprenez l’historique. Le patient 0 détecté par le CDC était un stewart qui a eu pas moins de 250 partenaires la première année, vous imaginez le nombre de personnes qu’il a contaminé.


    Ne croyez surtout pas que la majorité des homos se protègent. 

    Donc c’est hérésie de vouloir leur confier des enfants ; je vous concède que chez les hétéros, il y a beaux spécimens mais jusqu’à présent nous n’avons pas de meilleure garantie pour élever un gamin. L’équilibre, voilà ce qui est le mieux.

  • Antoine Vermeersch Antoine Vermeersch 18 avril 2013 14:28

    @Achéron
    Vous interprétez mal les chiffres que vous citez.
    Vous rapportez que « 60 % [des malades du sida] ont été contaminées lors de rapports hétérosexuels et 38 % lors de rapports homosexuels ».
    Or, si on les rapporte à la proportion d’homosexuels dans la population, soit entre 5 et 10% selon le magazine (homosexuel) Têtu, ces chiffres confirment bien l’affirmation de Tall selon laquelle le sida s’est propagé beaucoup plus rapidement dans la population homosexuelle.
    On a donc bien 38% de contamination dans un périmètre de seulement 5 à 10% de la population.
    Avancer des chiffres, cher Achéron, c’est bien.
    Les comprendre, c’est encore mieux.


  • Lieutenant X 17 avril 2013 10:31

    Aaaa vous auriez pu vous renseignez un peu plus sur les arguments des opposant et vous n’auriez pas sombré dans les clichés et les simplifications douteuses. En cherchant, ce sont les arguments des « pro » qui s’écroulent.

    1. Ces histoire de mariage incestueux ou « avec des animaux » n’est qu’un outils pour démontrer que l’Amour" n’est pas un argument qui justifie cette loi.
    2.Madame Taubira confond Egalité avec Uniformisation : où est le droit à la différence pourtant si cher aux socialistes ?
    3.Une question que je soumet à votre réflexion : duquel parent un enfant n’a pas besoin : d’un père, ou d’une mère ?

    • Dzan 17 avril 2013 11:14

      @ Lt
      Dupont de Ligonnès avait une épouse, 5 enfants, il allait à la messe.
      On connait la suite.


    • Martha 17 avril 2013 15:11

      @Dzan :
      Vous voulez prouver quoi, là, au juste ?
      N’avez-vous pas été conçu par un père et une mère que vous connaissez, qui sont responsables de votre naissance et qui, de ce fait, ont pris soin de vous ?

       C’était et c’est la norme chez-nous en France, pourquoi voulez-vous la changer ?


    • Lieutenant X 17 avril 2013 16:13

      Waa Dzan ! Quel argument massue !! Ma logique en est toute chamboulée !! smiley 

      J’attend toujours la réponse au 3. : De quel parent un enfant n’a pas besoin : d’un père ou d’une mère ?
      A moins que tu utilises la technique socialiste (et des trolls) qui est de ne pas répondre aux vrais question qui dérangent ou répondre par des sophismes hors sujet et farfelues comme : et les Dupont de Ligones gnagnagna..

    • jocelyne 1er mai 2013 13:01

      Dzan prouve que le mal n’est pas forcément chez les uns mais aussi et surtout chez les zotres, les plus grands crimes sont commis par des cathos de bonne famille


    • Yohan Yohan 17 avril 2013 11:21

      Débattre d’un changement profond de civilisation, c’est essentiel non ?. Les enfants ne sont pas une marchandise, et avec cette Loi, qui avance masquée derrière le pseudo argument consensuel de l’égalité des droits devant le mariage, c’est la PMA et la GPA qui se profilent. Taubira n’y a pas renoncé et de toute façon, une fois votée, cette Loi permettra aux homos de réclamer leur droit à l’enfant. Et où iront-ils le chercher cet enfant, puisque l’adoption est de plus en plus restrictive. Ils loueront un ventre dans un pays pauvre. L’enfant né n’aura pas de racines et quand il s’éveillera à la conscience du monde, il pêtera un câble vraisemblablement.


      • Aldous Aldous 17 avril 2013 11:23

        Le mariage homo n’est pas du tout spécifique à la France.


        Il fait partie du package d’uniformisation législatif préalable à l’etablissement d’un ’’gouvernement mondial uniqu’’ (terminologie de l’élite) qu’on nous présente en novlang sus le terme de ’’gouvernance mondiale’’

        C’est la raison pour laquelle il est implémentée de façon simultanée sur presque tous les continents.

        Contrairement à ce que raconte la fable mediatique l’initiative ne vient pas du tout de couples homosexuels ici ou là, mais bien du sommet.

        Cette modification radicale du modèle reproductif et familial humain fait partie d’une vaste mutation qui passe aussi par la promotion du Gender, l’asexualisation des personnes et des comportement, la dislocation de la famille cellulaire.

        Il y a deux motivations à cette mutation sans précédant dans l’histoire de l’humanité :

        Une motivation politique et une motivation spirituelle.

        La motivation politique est lié au rôle politique essentiel de la cellule familiale dans la transmission des valeurs et de la culture d’une communauté.

        La mise en place d’un gouvernement mondial se heurte aux fait que les individus adhèrent à une communauté de valeurs et d’histoire. 

        Il est donc indispensable de faire table rase de ces groupes culturels nationaux pour permetre la constitution d’une nouvelle identification, mondiale.

        Cependant, un tel empire global sera sujet à des tentions internes inouïes. 

        D’abord a cause des volontés de partition culturelles mais aussi parce que le gouvernement mondial ne peut être une démocratie et donc devra annihiler la conscience de ce qu’est la démocratie au sein des foules.

        Pour en maintenir la cohésion il faut donc réduire au minimum la conscience politique des individus.

        L’intoxication médiatique fournie une bonne partie de cet effort, mais il est contré par l’éducation familiale.

        Il lui faut donc réduire la capacité des familles à transmettre des valeurs et des cultures.

        On obtient cela soit en détruisant la cohésion des familles depuis les années 70 (éclatement, recomposition) soit en mettant en place des modèles nouveaux permettant de produire des ’’Hommes Nouveaux’’ vierges d’influences familiales.

        Ce rêve de tous les dictateurs est désormais possible grâce à la technologie mais reste illégal.

        Pour pouvoir le mettre en place, il faut légaliser la location d’utérus, l’invention de filiations artificielles permettant de légaliser l’achat de paillettes de sperme sur catalogue (d’ovules aussi).

        Et c’est la le vrai enjeu de la loi taubira.

        Les lesbiennes qui achètent du sperme sur catalogue sont l’avant guarde qui permet de donner un débouché légal au trafic de sperme .

        Par la suite les actions au TEDH des gays rendront aussi légal la location des utérus.

        Des lors, gamètes et utérus seront des marchandises disponible dans un ’’marché libre et non faussé’’.

        Rien n’interdira à des milliardaires, ou a des multinationales de se lancer dans l’élevage en batterie de l’humain dans des pays à bas coût.

        Traduction : Entre un couple hétéro qui en moyenne à 2 enfants et Pierre Berger qui pourra louer en toute légalité 5000 utérus à inseminer, le modèle traditionnel sera dépassé. Gamins disponibles pour être éduqués à la sauce mondialiste.

        Sans parler du faitt que la fertilité naturelle du couple hétéro diminue à coup de perturbateurs endocriniens et que les chercheurs prédisent qu’on arrivera à zéro dans moins de 50 ans.

        L’autre aspect est de nature spirituel, comme le montre la multiplication des activistes procédant à des actes de désacralisation ciblant les lieux de culte chrétiens.

        En effet le mariage fait partie des 7 sacrements chrétiens.

        On aborde là le modèle de croyances des élites mondialistes, qui n’est pas l’athéisme, contrairement à ce qu’imaginer les laïcards français, qui n’ont pas lu la convention européenne des droits de l’homme, et tombent des nues quand ils apprennent qu’elle garantie l’expression publique des convictions religieuses, notamment des rites. 

        Les rites de ces élites transparaissent dans ses production culturelles, notamment par la généralisation des symboliques cabalistes et sataniques dans l’industrie musicale, la généralisation du gothique dans le cinéma (zombies, morts vivants, vampires) et même la littérature jeunesse et maintenant le culte de la mort dans la culture et la mode (têtes de morts, expos sur les Vanités)

        Mais ne dites pas que cette culture est satanistes, vous passeriez illico pour un complotiste

        En plus cette élite refute le terme. Elle prefere nettement se qualifier de luciférienne, persuadés qu’ils sont de détenir la lumière.



        • JL JL 17 avril 2013 11:41

          100% d’accord avec cette analyse.

          ps. Et je suis athée.


        • lionel 17 avril 2013 12:01

          100% d’accord avec cette analyse et je regrette que les personnes sachant être libres et dignes au delà des règles morales des religions traditionnelles soient amalgamées avec les psychopathes qui promeuvent le nouvel ordre mondial. Car il serait dommageable de croire que toute personne qui ne se conforment pas aux ordonnances monothéistes, comme nombre d’homosexuels, sont favorables à la destructions du Vivant, bien au contraire.


          Lionel, Respectueux du Divin/Divine.

        • Coalis 17 avril 2013 15:43

          Analyse très intéressante, et bien plus crédible que les traditionnels « C’est-pasqu’Hollande-veut-tenir-sa-promesse » et autres « C’est-pasqu’il-est-sous-l’influence-d’LGBT ».


        • Aldous Aldous 21 avril 2013 01:18

          Oui je sais, t’en a qui pensent que tout est de la faute des juifs.


          Les juifs comme tous les autres peuples comptent une certaine proportion de gens de bonne volonté, des gens qui balancent en fonction des circonstances et, malheureusement aussi, de salauds.

          Mon opinion la dessus (mais on a le droit de s’en foutre de mon opinion) est très bien dite par Jean :    


          Apocalypse 2:9 Je connais ta tribulation et ta pauvreté (bien que tu sois riche), et les calomnies de la part de ceux qui se disent Juifs et ne le sont pasmais qui sont une synagogue de Satan.


          Apocaslypse 3:9 Voici, je te donne de ceux de la synagogue de Satanqui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui mentent ; voici, je les ferai venir, se prosterner à tes pieds, et connaître que je t’ai aimé.


          Je pense donc qu’il faut respecter les Juifs et qu’il ne faut pas les accabler a cause des agissement de faux Juifs qui calomnient l’église et qui agissent sans morale, voire de façon satanique.


          Quand a ces derniers, je pense qu’il y a des candidats crédibles pour endosser le rôle.




        • Aldous Aldous 21 avril 2013 08:54

          Ne soyez en scandale ni aux Grecs, ni aux Juifs , ni à l’Eglise de Dieu


          Corinthiens. 10 32

        • Mowgli 17 avril 2013 11:35

          « la plupart n’étant que des inepties parlant de mariage incestueux voir même avec des animaux »

          Où voyez-vous des inepties ?

          Vous avez une dent contre Monsieur Séguin et sa chèvre ?

          Et Adam et Eve, l’une issue de l’autre, c’était pas incestueux ?

          Et la famille Noé, une fois rescapée du déluge, c’était pas la famille tuyau-de-poêle ?

          De quel droit stigmatisez-vous ces temps heureux ?


          • Yohan Yohan 17 avril 2013 11:36

            En tout cas, on doit se préparer à des lendemains qui déchantent, avec l’islam rigoriste qui s’installe chez nous pas à pas. Attendons nous au choc de deux civilisations aussi débiles que funestes : la civilisation Taubira contre celle des barbus. ça risque d’être chaud pour les homos dans 20 ans.


            • Mowgli 17 avril 2013 11:43

              « les institutions sont faites de tel manière que de toute façon ce texte sera adopté selon la volonté de l’exécutif » En bon français : les dés sont pipés, vous n’y pouvez rien changer, alors résignez-vous, vous serez tondus et cocus, soumettez-vous et dites merci.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès