Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Mélenchon et la presse : victime du délit de faciès… de gauche (...)

Mélenchon et la presse : victime du délit de faciès… de gauche !

 

En lisant la presse ce matin on a vraiment eu un coup de déprime terrible A gauche pour de vrai ! Tout a commencé avec l’annonce de la mort de Raymond Aubrac. Car chaque fois qu’un grand résistant disparaît, chaque fois qu’un des piliers du Conseil National de la Résistance nous quitte, chaque fois nous sentons un peu plus nos acquis menacés et attaqués. Chaque fois nous apercevons les chiens de garde du libéralisme prêts à en découdre et sortir du bois pour trinquer à la mauvaise fortune de notre système de protection sociale tout entier.

Après avoir accusé le coup de cette terrible nouvelle nous avons poursuivi notre lecture des grands quotidiens nationaux. Et notre déprime s’est amplifiée par deux fois.

  1. Le journal le Monde a eu la bonne idée de comparer les chiffrages des programmes des principaux candidats à l’élection présidentielle. On se précipite alors sur l’article pris par une crise de boulimie intense et compulsive d’indices, de pourcentages, de débits et de crédits. En fait nous étions impatients de comparer, chiffres à l’appui, le projet du Front de Gauche à ceux des autres forces politiques du pays. Parce qu’A gauche pour de vrai ! on connait bien le chiffrage du programme du Front de Gauche qui est le seul à proposer 190 milliards de recettes face à 120 milliards de dépenses. Alors voir avec fierté le Front de Gauche être la seule force politique capable d’élaborer un budget fort d’un excédent de plus de 50 milliards d’Euros par an s’afficher dans les colonnes du journal le Monde, franchement ça nous faisait quelque chose…Sauf que pour le Journal le Monde, le Front de Gauche et son porte voix Jean-Luc Mélenchon ne font visiblement pas partis des grandes forces politiques démocratiques françaises. Car dans l’article au titre si alléchant sont comparés les programmes UMP, PS et Modem. En clair, un François Bayrou compterait plus qu’un Jean-Luc Mélenchon alors que toutes les études, tous les sondages, toutes les analyses démontrent si clairement la montée en puissance politique de la gauche radicale et la dégringolade vertigineuse d’un centre si mou que son affaissement semble désormais définitif ! Mais nous avons fini par comprendre le choix éditorial du Monde. Pour cela il fallait lire la conclusion de l’article où finalement les trois formations politiques françaises favorables au traité de Lisbonne et jadis favorables au TCE sont jugées proches en matière budgétaire. En clair, pour le journal le Monde, si vous n’êtes pas libéral, si vous n’êtes pas pour l’austérité, si vous n’êtes pas pour les marchés tous azimuts alors vous n’êtes pas fréquentable, vous n’êtes pas mesurable, vous n’êtes pas crédible. Votre délit ? Etre de gauche tout simplement.
  2. Le journal le Figaro quant à lui souhaite recueillir les interviews des 4 principaux candidats avant le premier tour. Et grâce à l’hebdomadaire Marianne nous apprenons que le candidat du PS décline finalement cette demande du Figaro. Pourquoi ? Parce que le journal de droite n’est pas sympa avec lui et des membres de sa famille. Mais cela ne nous concerne pas comme dirait l’autre. En revanche, ce qui nous concerne A gauche pour de vrai ! c’est l’interview que va donner Jean-Luc Mélenchon au Figaro avant le 22 avril. On s’en lèche déjà la babines…Puisque désormais Mélenchon fait bel et bien parti des 4 principales forces politiques du Pays. Sauf qu’au Figaro on ne semble pas avoir encore intégrer la formidable poussée populaire en faveur du programme “l’humain d’abord”. Sauf qu’au Figaro les 4 principaux candidats sont issus des 4 formations politiques de l’élection de 2007, pas de l’élection de 2012. Aussi, au Figaro on souhaite interviewer le chef de l’UMP, le chef du PS, la caporale du F Haine et le sous brigadier du Modem. En clair, au Figaro ils ont juste 5 ans de retard et ils ne voient toujours pas cette nouvelle force politique qui s’est levée depuis des mois et avec elle un peuple qui entend reprendre sa juste place ! Ou alors, au Figaro comme au Monde, on ne calcule pas la gauche véritable et ses représentants !

Devons-nous en déduire que la presse en France vous déclare persona non grata sitôt que vous ne servez pas les intérêts conservateurs des puissances financières ? Devons-nous en conclure que lorsque vous êtes vraiment de gauche vous ne présentez pas le faciès supposé idéal pour répondre à une interview ? Devons-nous en conclure que lorsque vous êtes A gauche pour de vrai ! vous ne méritez pas que l’on examine sérieusement vos propositions et leurs coûts ? Faut bien croire que oui, et pour de vrai !

Sydne93


Moyenne des avis sur cet article :  4.49/5   (79 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • frugeky 12 avril 2012 10:01

    Moins ils en parlent et plus on s’y intéresse.

    Ce soir, sur France2, intervention prévue vers 22h15 de Mélenchon.
    Je ne sais pas si c’est retransmis sur le net, sinon il va falloir que je trouve quelqu’un dans mon entourage qui a une télé et qui m’acceptera chez lui à cette heure tardive.
    Sinon tant pis, j’attendrai le lendemain...
    RESISTANCE !

    • paul 12 avril 2012 10:46

      No problem sur le Net : www.playtv.fr 


      • frugeky 12 avril 2012 23:02

        Merci, grâce à vous j’ai pu rester chez moi.



      • subliminette subliminette 12 avril 2012 11:11

        Ne déprimez pas, Sydne, c’est bon signe au contraire !

        Instituts de sondage, journalistes, tous sont dans le système et n’ont aucune envie d’en sortir. D’où des sondages bidons, des lacunes dans la presse écrite qui n’est tenue à aucune équité entre les candidats.

        Il leur fait vraiment peur et ils préfèrent mettre un couvercle sur la marmite. C’est de plus en plus visible à mesure que le premier tour approche.

        J’aimerais être une petite souris dans les comités de rédaction !


        • kemilein 12 avril 2012 16:19

          http://www.legrandsoir.info/L-UNESCO-et-le-symposium-international-sur-la-liberte-d-expression-entre-instrumentalisation-et-nouvelle-croisade-il-fallait-le.html

          «  »
          Nous vivons un monde étrange où sont confondues la liberté de la presse et la liberté d’expression. Les deux sont-elles liées ? Absolument pas. Lorsque la presse « en toute liberté » décide de ce qui est raisonnable ou pas, lorsque la presse « en toute liberté » ne donne la parole qu’à certains et toujours les mêmes, cette liberté de la presse n’est ni le moteur ni la garante de ma liberté d’expression, mais son fossoyeur.

          Nous vivons un monde étrange où sont confondus aussi la liberté de la presse et le droit à l’information. Les deux sont-ils liés ? Absolument pas. Lorsque la presse « en toute liberté » décide de parler de la neige en hiver en France et pas du coup d’Etat au Honduras, lorsque la presse « en toute liberté » décide de faire silence, ou « œuvre de non information », là non plus, la presse n’est aucunement la garante de « mon droit à l’information », mais son obstacle principal.

          La liberté de la presse est la meilleure garante de la démocratie, disent-ils. Nous vivons un monde étrange où sont confondues liberté de la presse et démocratie. Les deux sont-ils liés ? Absolument pas. Lorsque la presse « en toute liberté » participe aux coups d’état, comme au Venezuela, au Chili, aux Etats-Unis en général, lorsque la presse « en toute liberté » décide qu’il faut voter « oui » au référendum sur la Constitution européenne, cette liberté de la presse n’est absolument pas la garante de la démocratie, mais son principal ennemi.

          La liberté de la presse s’arrête exactement là où commence mon droit à une véritable information
          .

          Viktor DEDAJ
          «  »

          ce droit, comme le vote, est un devoir du citoyen pas une option


        • Tall 12 avril 2012 11:41

          La politique de droite ayant pour but de défendre une minorité de riches face à un majorité de non-riches, comment obtenir une majorité des votes ?

          Par la propagande médiatique evidemment. Et elle est bien rôdée puisqu’on vient de se taper 3 présidents de droite en suivant. Et tous avec des procès sur le dos.

          La grande arnaque de 2012, ce sont les sondages.

          Si chacun vote pour le candidat qu’il aime vraiment, les sondages seront démentis.

          • jef88 jef88 12 avril 2012 12:12

            Et si on en aime aucun ?
            les sondages seront démentis


          • kemilein 12 avril 2012 16:47

            «  »La politique de droite ayant pour but de défendre une minorité de riches face à un majorité de non-riches, comment obtenir une majorité des votes ?

            Par la propagande médiatique evidemment. Et elle est bien rôdée puisqu’on vient de se taper 3 présidents de droite en suivant. Et tous avec des procès sur le dos.«  »

            c’était déjà le cas y’a plus de 150 ans, au moment de la commune, après une tentative de coup d’état contre la république (une guerre contre la prusse), le premier coup d’’état ayant échoué, les « riches » ont battu la campagne peuplée de bouseux et de cons (aujourd’hui autant en ville qu’a la cambrousse) afin que ceux ci vote précisément pour les « candidats » mis en avant.

            ainsi une majorité de monarchiste-royaliste se retrouvait donc au parlement d’une république démocratique, afin d’y restaurer la royauté et les privilèges.

            merci Henri Guillemin


          • Dolores 12 avril 2012 18:01

            La politique du PS. sera la même que celle de l’UMP ?
            Hollande s’est déjà empressé de « rassurer »les marchés. Il restera dans le sillage de Sarko.
            .


          • bigglop bigglop 12 avril 2012 19:49

            Bonsoir à tous,

            Bonsoir à tous,

            Merci à Sydne93 pour ce tout bon article.

            Tout d’abord, les instituts de sondages admettent une marge d’erreur de 3%, donc les variations de 1, 2 points ne sont pas significatives, sauf pour faire du Buzz.

            J’aimerais être une petite souris pour pouvoir consulter les enquêtes d’opinion de la DCRI (ex-RG), ce doit être très rock’n roll.

            Pour les différents médias, il suffit d’avoir vu le documentaire « les nouveaux chiens de garde » pour comprendre leur rôle.

            Sarkozy et Hollande ne sont que les mains droite et gauche de l’oligarchie financière qui gagnera à coup sûr.

            Pour la mise en place, par EUREX (Deutsche Bôrse), j’avais placé, notamment ce commentaire :

            "Pour une fois Fiorentino a raison en parlant de la mise en place par Eurex (détenu par Deutsche Boerse), d’OAT sur la dette française.

            Une nouvelle arme de destruction massive va être donnée aux spéculateurs  :
            la création d’Obligations Assimilables du Trésor (OAT) sur la dette française pour le 16 avril 2012.
            Eurex, avec l’accord plus ou moins explicite des politiques, de l’UE et de la BCE, va donc lancer un nouveau moyen d’arbitrage des dettes souveraines, basé sur le principe des future du Bund allemand. 

            Le but, en théorie, serait de réduire le « spread » entre la France et l’Allemagne. Dans la réalité, il s’agit de l’une des dernières torpilles du couple infernal Merkozy pour nous couler un peu plus, et nous allons nous faire saigner par des prises de positions spéculatives de ventes à découvert (et à nu) à la baisse sur la dette française, entraînant une méfiance des marchés et mécaniquement une hausse des taux pour le financement de notre dette.

            En fait, tous ceux qui spéculeront sur la dette française seront les arbitres de notre capacité à rembourser la dette (donc à emprunter).

            Il n’y aura plus besoin des agences de notation. 

            Les politiques et autres décideurs ne veulent toujours pas se souvenir des leçons du passé, notamment comment George Soros a coulé la Livre et le Franc.

            Tout le monde pourra acheter ou vendre à découvert des emprunts d’état français avec un effet de levier de 20. Avec 50 000 € vous pourrez négocier à découvert jusqu’à 1 million d’euros d’emprunts d’état français et cela sans avoir recours à l’achat de CDS (Credit Default Swap).

            Pour une étude détaillée : http://www.les-crises.fr/speculatio...

            Il n’y a pas de crise de l’Euro, mais une crise systémique des banques et institutions financières"

            Pour mémoire, les ventes à découvert avaient été interdites (partiellement) :

            Le 12 août 2011, quatre pays européens interdisent les VAD, comme l’U.E.

            Le 9 novembre 2011, l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) proroge à début février 2012 cette interdiction.

            Le 11 février 2012, l’interdiction sur les VAD est levée.

            Le 21 mars 2012, EUREX annonce la mise en place d’OAT sur le dette française, le 16 avril 2012..

            Le timing est bon, nous pouvons dire un grand merci à Sarko 1er, et peut-être aussi à Merkel et Draghi.

            Tiens, tout à l’heure, première « information » sur les OAT sur I’Télé.

            Hollande n’en a pas parlé, hier soir, dans « des paroles et des actes », mais promet de « dominer » la finance, tandis que JL Mélenchon le met en garde. J’espère que dans l’émission de ce soir, il en parlera, sachant que Sarkozy y participera lui aussi.



          • jef88 jef88 12 avril 2012 20:09

            @ kemilein

            il faut apprendre l’histoire de France !

            C’est le 2ème empire (1848-1870) qui était en guerre contre la Prusse !
            La république est arrivée après ... et même après la commune !!!


          • natnev 12 avril 2012 22:47

            Exactement. Si l’on fait tomber la citadelle des sondages dans les têtes, tout change !!!


          • Scual 12 avril 2012 12:10

            Et oui le « candidat du système » est boycotté... mais la candidate « diabolisée » anti-système est omniprésente malgré qu’elle soit en dessous de lui, le petit modem sans importance aussi est toujours là...

            Décidément y a des électeurs d’une certaine force politique qui ont un mat de voilier dans chaque œil pour ne pas voir cette évidence...


            • kettner 12 avril 2012 12:24

              La presse dite de gauche à l’occasion de cette élection n’aura fait que concrétiser son larbinisme latent au bipartisme préalablement mis en valeur lors de la mise en lumière de l’éthérée du marais poitevin .
              Le nobs et libé semblent ne plus avoir de limites quitte à pulvériser les frontières du ridicule .
              Demofrin et Joran alternant à tour de rôle l’outrance et les silences pour nous faire admettre cette évidence , il faudra que dans les années 2000 la gauche soit ; rose pale , libérale et qu’elle roule en hybride japonais .
              A l’image de ce qui nous tient lieu de président ,messieurs Demofrin et Joran ne sont que de sinistres usurpateurs .
              On ne vous oubliera pas .


              • Nanar M Nanar M 12 avril 2012 12:38

                Presse « dite » de gauche en effet.
                Et ils s’étonnent que de moins de moins de monde lisent leurs torchons publicitaires.
                Il reste heureusement encore quelques journaux indépendants, le monde diplomatique, fakir.....


              • kettner 12 avril 2012 12:52

                @ Nanar
                 
                 Presse ........ Citrons    smiley


                • Acid World Acid World 12 avril 2012 14:04

                  Et ça se dit journal sérieux.


                  • musashi 12 avril 2012 14:29

                    Vous y croyez vraiment au 190 milliards de recette ?


                    • Scual 12 avril 2012 15:03

                      Les faits ça ne se croit pas, ça se sait.

                      Cela dit les calculs fourchette basse venant des « indépendants » financés par le patronat, tablent plus sur entre 10 et 15 milliards de recettes que sur 30 milliards. Mais il disent que cela ne prend pas en compte le chômage qu’ils imaginent sur aucune base concrète que ce programme entrainerait.

                      Mais quand on reste dans le concret, ce programme rapporte et personne n’a réussit à démontrer que ça ne sera pas le cas... d’autant plus que chaque centime de ces 190 milliards est détaillé et irréfutable. Il ne tiennent donc pas en compte les rentrée d’argent et économies sur les dépenses sociales que sous-entendent la relance de l’activité attendue sur des bases plus que solides. Bref il rapportera probablement bien plus de 190 milliards a moyen terme.


                    • lesp78 12 avril 2012 15:04

                      Je traduis : « vous y croyez vraiment aux rapports de la Cour des Comptes et aux chiffres de l’INSEE qui vous ont permis d’arriver au chiffre de 190 milliards de recettes ? ».

                      Réponse : Ben non, évidemment. Nous, au FdG, on ne croit que les vraies sources comme Le Figaro, Le Monde, l’Institut de l’entreprise, etc.  smiley


                    • musashi 12 avril 2012 15:58

                      Avez vous lu le rapport de la cour des comptes ?

                      Parce que je veux bien qu’on me dise qu’on récupère 80 milliards de niches fiscales encore faut il me dire lesquelles. Niches fiscales sur les emplois à domicile ? TVA réduite dans le bâtiment ?
                      crédit impôt recherche ? Investissement dans les PME ? Quid des emplois perdus ?
                      Admettons qu’on remette à plat toutes les niches et qu’on récupère 80 milliards d’euro sans impacts négatifs.

                      Quid des 50 milliards si on arrête de payer les intérêts de la dette ? On fait comment ? On revient au Franc ?


                    • kettner 13 avril 2012 01:20

                      @ lesp

                      l’institut de l’entreprise
                      Xavier Huillard,PDG de Vinci, Ernest Antoine Seillière,ancien président du Medef, Frédéric Saint-Geours, président de l’UIMM,
                      lHenri de Castries, PDG d’Axa, Gérard Mestrallet, PDG de GDF-Suez, Henri Proglio, PDG d’EDF, Pierre Bellon, président de Sodexo, Alain Bénichou, président d’IBM France, Antoine Frérot, PDG de Veolia Environnement, Françoise Gri, présidente de ManpowerGroup France, Jacques Richier, PDG d’Allianz-France (assurances).
                       


                    • musashi 12 avril 2012 14:32

                      Le monde compare les programmes des candidats « éligibles » c’est à dire des candidats qui peuvent gagner au second tour...mais j’avoue que ça aurait été intéressant d’avoir un débat sur les programmes économiques de Mélenchon et Le Pen.


                      • lesp78 12 avril 2012 15:07

                        Parce que vous avez vu quelque part un sondage avec l’hypothèse Mélenchon-Sarkozy au 2e tour vous ?

                        Comment savez-vous que JLM ne serait pas éligible, mise à part sur la base d’élucubrations personnelles ?


                      • Brath-z Brath-z 12 avril 2012 15:17

                        Et selon quels critères sont déterminés les candidats « éligibles » ?
                        François Bayrou n’a pas été testé dans les enquêtes de second tour, ni Jean-Luc Mélenchon, ni Marine Le Pen, ni Eva Joly, ni Nicolas Dupont-Aignan, ni...
                        Du coup, Le Monde fait son choix, sa sélection personnelle, au doigt mouillé.


                      • musashi 12 avril 2012 17:36

                        Bayrou a été testé en face de Hollande et Sarkozy :
                        http://www.dailymotion.com/video/xnv6b4_sondages-second-tour-bayrou-vainqueur-dans-tous-les-cas-de-figure_news. Les journaux ont les différents résultats au 2e tour ils n’ont juste pas le droit de les publier.

                        Je vous accorde le bénéfice du doute. Imaginons que Mélenchon puisse battre Sarkozy au 2e tour pour pouvoir comparer son programme économique il faudrait qu’il est un budget prévisionnel sur 5 ans (prévision de croissance, recettes, dépenses, inflation, etc...)


                      • Balian of Ibelin Balian of Ibelin 12 avril 2012 14:45

                        @Sydney93

                        Bonjour,

                        Je partage vos inquiétudes...

                        Le SYSTEME sent la menace FDG, il fait tout pour contrer la montée de cette force politique...

                        Il y a eu un article récemment sur agoravox, qui montrait comment Tsarkozy et Cie..
                        ont mis la main sur le Monde...édifiant...

                        Pas étonnant que ce journal soit devenue la Pravda 2...
                        sachant que le rôle principal, pravda 1 , a été attribué au Figaro...
                        (On a encore en mémoire la récente fronde des journaleux du Figaro...
                        qui en avaient marre d’encenser à tour de bras « sa Majesté »...)

                        On sait maintenant qui ils sont...
                        Ils nous manipulent depuis des années, voire depuis toujours, mais de plus en plus de citoyen(ne)s s’en aperçoivent...

                        Nous ne sommes plus seuls chacun de notre côté,
                        c’est déjà un bon début...
                        Personne ne pensait à un tel développement du FDG...
                        Une conscience citoyenne est en marche...

                        Haut les coeurs, RESISTANCE ! !!

                         


                        • kalpola 12 avril 2012 15:06

                          jean-luc mélenchon ,l’idiot utile de l’ultra mondialisme et du MEDEF(grand patronat)

                          Dans le programme de jean-luc mélenchon, pierre laurent du parti communiste et europe-écologie les verts,ils veulent régulariser tous les immigrés qui viennent sur le sol français et sans limite bien sur(ils l’ont dit encore à la télévision),comme la nouvelle arrive vite,les immigrés du tiers monde voudront venir et s’installer en france grace à jean-luc mélenchon,ça va bien sur mettre en concurrence nos ouvriers,petits employés français face au nouveaux arrivants (illimités),cela va faire baisser sur les salaires à cause du nombre croissant et maintenant cela touche aussi les cadres, les ingénieurs,il y aura un énorme impact sur l’économie française déjà appauvrie :

                          -500 000 immigrants régularisés par an voire plus ,la france devenu l’eldorado

                          -ça va augmenter le nombre de chomeurs (déja 5 000 000 chomeurs)

                          -ça va augmenter le nombre de travailleurs pauvres (déjà 8 000 000 travailleurs pauvres)

                          ces nouveaux immigrants devenus français vont toucher toutes les aides sociales ,il faudra loger les nouveaux arrivants meme si on arrive pas déjà à nous loger nous même,cela va aussi augmenter les prix des loyers ,plus la demande est forte.

                          et le résultat c’est que notre dette publique va augmenter à grande vitesse,il y a un grand gagnant dans l’histoire c’est le MEDEF(grand patronat) de laurence parisot qui veut une main d’oeuvre pas chère et soumise en france (la nouvelle amie de melenchon)

                          son programme économique n’est pas crédible ,il est incohérent et contradictoire ,jean-luc mélenchon et le parti communiste veut garder l’ EURO FORT qui ne profite pas à nos entreprises françaises pme pmi et rester dans une europe ultra libérale ,il ne dit pas comment protéger nos entreprises face aux délocalisations dans l’europe de l’est ,la chine et l’inde et que jean-luc mélenchon est 100% pro-européen convaincu ,l’ EUROPE ULTRA LIBERALE NE CHANGERA PAS C’est UNE UTOPIE DE LE CROIRE que les nommés technocrates dirigent depuis des décennies sans que ça choque melanchon

                          jean-luc mélenchon vous promet le SMIC à 1700 euros mais ce n’est pas possible actuellement la croissance est 0% EN FRANCE ,il n’ y a pas de création d’emploi c’est la crise ,cela va toucher les petites et moyennes entreprises pme pmi qui vont obligatoirement licencier car ça sera trop cher pour eux actuellement et donc créer encore du chomage (je ne parle pas des entrerprises du cac40) pour le secteur privé
                          Et pour les salariés dans le secteur public cela va augmenter obligatoirement notre dette publique ou alors il faudra payer de nouveaux impots et nouvelles taxes

                          MOI JE SUIS SALARIE DANS UNE PME EN DIFFICULTE MAIS JE NE SUIS PAS DUPE ET NAIF ,JE NE SUIS PAS L IDIOT UTILE DE JEAN LUC MELENCHON (FRONT DE GAUCHE) ET DU MEDEF (grand patronat) de laurence parisot ,JE NE VOTERAI PAS PAS PAS POUR JEAN LUC MELENCHON (FRONT DE GAUCHE)

                          A BON ENTENDEUR

                          http://www.itele.fr/emissions/magazine/ca-se-dispute/video/25142

                           

                          -


                          • lesp78 12 avril 2012 15:12

                            Tout ce pavé pour simplement dire que vous ne voulez pas d’immigrés en France. Cela s’appelle de l’enrobage mais on sent quand même encore la boule puante en-dessous.

                            Tout ce que vous écrivez est dénué de fondement, à moins bien sûr que vous ne soyez plus intelligent qu’un certain JM Keynes qui, avec ses principes, est parvenu à sortir le monde de la crise de 1929 et des ravages de la 2e guerre mondiale.

                            Mais, si kalpola le dit, la relance de l’économie par la consommation ne peut pas fonctionner, c’est sûr  smiley


                          • CitizenBen CitizenBen 12 avril 2012 15:56

                            J’ai bien entendu et je suis de tout coeur avec vous, kalpola : il y a tant de souffrance et de rage exprimées entre vos lignes que je ne peux pas vous en vouloir.


                            Cela dit, je crains que vos références ne soient mal documentées et je vous encourage à diversifier vos sources ; peut-être comprendrez-vous que rien de ce que vous écrivez n’est crédible, et que l’utopie est de croire que rien ne saurait changer.

                            Je préfère, en ma qualité d’idiot patenté, prendre le risque d’avoir tort en voulant que ça aille mieux pour la majorité de la planète, dussé-je y laisser des plumes, que de protéger mon petit cercle intime en espérant y gagner quelque avantage aussi désuet que mesquin.

                            Votez pour qui vous semble le mieux représenter vos idées, mais s’il vous plait faites honneur au droit de vote en choisissant votre bulletin non par réaction viscérale mais dans un espoir d’évolution.


                          • Cocasse Cocasse 12 avril 2012 17:50

                            Il faut bien reconnaitre que sa politique est matière d’immigration est particulièrement farfelue tout autant que dangereuse pour la stabilité sociale et économique.
                            Cela, et bien sur, un certain manque de prévisibilité et de cohérence quant à ses volontés (certes louables) concernant la monnaie et l’europe, comme je l’ai déjà critiqué.


                          • pointal pointal 12 avril 2012 19:25

                            Les Bouthanais ne nous attendent pas pour élever leur niveau de vie et passer directement au BNB.


                          • onvalefaire onvalefaire 12 avril 2012 15:52

                            Franchement, ça vous étonne encore ce traitement médiatique du front de gauche ( et du NPA, j’ai beaucoup aimé Poutou hier soir -simple aparté qui me fait plaisir) ???
                            Vous pensiez sans doute que les milliardaires propriétaires des TF1, le figaro, libé, nobs, le monde....mettraient en avant celui qui menace de leur confisquer leurs joujoux ???

                            Et je ne parle même pas du service « public » (! !!!!), propriété exclusive de notre monarque et sa cour de valets !!!

                            Mais on s’en fout...nous, les sondages, c’est dans la rue que nous les lisons...

                            Les programmes économiques, on les connaît en voyant nos fiches de paye...pas besoin d’en savoir davantage...

                            Je laisse tous ces médias et leurs serviteurs - Apathie, calvi et consorts - là où ils sont...la fange...

                            Et c’est inéluctable, nous allons gagner...


                            • Cocasse Cocasse 12 avril 2012 18:00

                              Bah !
                              Vous venez juste d’avoir une dose homéopathique de ce que subissent les Le Pen depuis des années.
                              Bienvenue au club !
                               smiley


                            • wesson wesson 12 avril 2012 16:45

                              Bonjour l’auteur, 


                              pour aller encore dans le sens de votre article, nous avons aujourd’hui le nouvel observateur qui sort un dossier gratiné. 

                              Michel Onfray notamment signe une tribune particulièrement lamentable, ou en gros il dit qu’il préfère s’abstenir plutôt que de voter FDG. Dans ce papier « tout en finesse », Onfray décrit Mélenchon comme défenseur d’un « socialisme autoritaire », et « partisan des dictateurs antisémites ». On est là encore dans le procès d’intention, dans l’attaque ad hominem préférant joindre sa voix avec celles de toute la droite y compris extrême qui faute de ne pouvoir s’attaquer au programme s’en prennent à l’homme.

                              Venant de la part de quelqu’un qui se réclamait d’une gauche assez radicale, c’est assez dommage, mais Onfray avait déjà montré des signes assez inquiétant. En tout cas on voit parfaitement ici les ravages que procurent la présence assidue d’une personnalité médiatique dans les émissions de jacassins, et qui prends peur pour son fond de commerce.

                              • musashi 12 avril 2012 17:47

                                En tout cas mettre un peu d’Economie dans les programmes scolaires ferait pas de mal amha.


                                • frugeky 12 avril 2012 18:54

                                  Et qui c’est qui a drastiquement réduit les programmes et les professeurs ?


                                • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 12 avril 2012 18:08

                                  Les medias appartenant aux grands groupes financiers, ils ne peuvent pas permettre qu’une critique radicale de ces milieux financiers intervienne dans leurs publications.


                                  De même les grands me(r)dias télévisuels.

                                  Tout est bloqué, et la soupe débilisante est servie pour tous.

                                  Reste à chacun de nous de réfléchir par soi-même.

                                  • Pierre-Joseph Proudhon Pierre-Joseph Proudhon 12 avril 2012 20:48

                                    A qui appartiennent les médias ?

                                    Quand au « Service Public », il est intégralement sous la coupe de l’UMP...

                                    Alors il ne faut pas s’étonner ensuite de l’absence TOTALE d’articles concernant des personnes, des mouvements ou des idées qui ne conviennent pas à ceux qui les détiennent.

                                    Ensuite on viendra nous faire des grands discours sur la « liberté de la presse »...

                                    C’est tout simplement sordide.


                                    • superyeti superyeti 13 avril 2012 03:18

                                      Concernant l’élite libérale qui va du PS a l’UMP en passant par le FN et le Modem, plus grandes seront leurs illusions, plus dure sera leur chute, le réveil au matin du 23 avril risque d’être des plus mauvais pour ce quatuor de menteurs a la solde du MERDEF et des marchés.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès