• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Mélenchon, mi-Tsipras, mi-Mitterrand

Mélenchon, mi-Tsipras, mi-Mitterrand

Je me suis demandé si le candidat de la France Insoumise était le plus acceptable des principaux candidats de cette campagne. Mais après avoir été déçu par son programme et son passage à l’Emission Politique, la dernière ligne droite de la campagne, avec son attaque malhonnête du Général de Gaulle a achevé de le disqualifier, en rappelant ses origines mitterrandiennes.

 

Apparatchik gauchiste cultivé qui s’égare souvent
 
« Je n’ai pas l’intention de faire un coup d’Etat, je ne suis pas le Général de Gaulle  » : vendredi sur TF1, Mélenchon a eu la malhonnêteté et le mauvais goût de reprendre la vieille antienne mitterrandiste sur les origines de la Cinquième République. Pour rappel, le 1er juin 1958, l’Assemblée investit le gouvernement du Général à une large majorité, en septembre plus de 79% des Français approuvent la nouvelle Constitution (contre 53% pour la précédente), il remporte les législatives en novembre, avant d’être élu président en décembre. Cela fait quand même beaucoup de votes pour un coup d’Etat ! Le Général de Gaulle a défendu et renforcé notre démocratie en 1958, nous dotant d’institutions, qui, si elles ont été abîmées, n’en demeurent pas moins un atout pour la France et les Français.
 
Cette perfidie antigaulliste jette une lumière peu flatteuse sur Mélenchon, le faisant à nouveau apparaître comme l’homme d’un clan, fermé aux autres, menteur, et en aucun cas le rassembleur que doit être le président de la République. Comme trop souvent à gauche, il propose une lecture de l’histoire, aussi peu rigoureuse qu’inutilement clivante et culpabilisatrice. Encore et toujours ce procès d’une France qui serait coupable parce qu’elle est une nation. La réconciliation d’une partie de la gauche avec la nation ne semble pas aboutie pour le candidat. Cela se retrouve aussi dans le discours de Jacques Généreux, dont l’euro-béatitude est à peine contre-balancée par le fameux plan B.
 
Dans le discours de ce bras droit de Mélenchon, la xénophobie semble un danger plus grand que l’oblitération de la démocratie et la grande régression sociale que l’UE met en œuvre avec le soutien de nos dirigeants ! Difficile de ne pas penser à un Don Quichotte chassant des ennemis imaginaires et oubliant les batailles qui comptent. Et comme le note remarquablement bien Jacques Sapir dans un papier sur la sortie de l’euro où il épingle autant Le Pen que Mélenchon, l’idée de négocier pendant des mois est totalement illusoire, comme nous l’a montré l’épisode Grec. Comme je l’avais indiqué début mars, la sortie de l’UE et de l’euro doit être aussi franche que rapide, dès l’élection.
 
Cette façon toute hollandienne de ménager la chèvre et le chou, de la part de la candidate du FN, comme du candidat de la France Insoumise, est inquiétante car elle ressemble à s’y méprendre à la démarche d’Alexis Tsipras, dont on a vu par la suite qu’il était prêt à accepter toutes les compromissions pour rester au pouvoir abandonnant le peuple Grec aux demandes de créanciers aussi inhumains qu’irresponsables. Comment ne pas avoir un doute fort, d’autant plus que Mélenchon avait déclaré être prêt à travailler avec Benoît Hamon ? Le principe même de présenter deux plans n’ouvre-t-il pas trop facilement la porte aux compromissions et à la déception post-électorale que tous nos dirigeants ont suscitée ?
 

 

Bref, c’est malheureux à dire, mais la cristallisation de la campagne se fait à nouveau sur de mauvais candidats, et plus le temps le révèle, plus je me dis que Mélenchon et son programme ne valent sans doute pas mieux que les trois autres potentiels finalistes de cette campagne. Et si le temps du changement n’était pas encore venu, du fait de la mauvaise incarnation des alternatives ?
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.44/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

87 réactions à cet article    


  • MERLIN MERLIN 17 avril 10:54

    Lui président, la France cocufiée un e fois de plus.


    • mac 17 avril 11:00

      @MERLIN
      C’est vrai qu’avec Macron on ne sera pas cocufiés... Son programme est une attaque permanente au gaullisme et à notre souvernaité. On en reparle dans 3 semaines quand vous l’aurez laissé passé...


    • quid damned quid damned 17 avril 11:19

      @mac
      Certes Macron est un très grand danger, mais Mélenchon utilise des techniques de Marketing et d’apparences jouant plus sur l’émotionnel comme Macron ( en moins creux certes) plutôt que d’accepter le débat contradictoire. Ses meetings sont pleins, oui, les concerts de Johnny aussi.


    • Leonard Leonard 17 avril 11:20

      @mac

      La France sera pas cocufiée avec Macron :

      Il est d’accord avec tout le monde lol ^^

    • quid damned quid damned 17 avril 11:20

      @quid damned
      C’est aussi le champion des faux amis sur les réseaux sociaux


    • mac 17 avril 12:22

      @Fifi Brind_acier
      Asselineau aura raison au final car l’UE et l’Euro ont toutes le chances de se planter mais peu de personnes autour de moi le connaissent et il a peu de chances de faire barrage à Macron qui me semble être le plus grand pantin des banques. Alors que faire ?


    • Deepnofin Deepnofin 17 avril 14:14

      @mac Que faire ? Continuer d’ouvrir les yeux des gens sur Micron (avec notamment ça, ça et ça) et sur Mélenchon (avec notamment ça, ça et ça ... Varoufakis aussi avait un plan B.. aujourd’hui il appelle à voter Macron, non ?)...

      Et surtout, rappeler que le but des sondages n’est pas de nous informer, mais de nous faire tomber dans le biais de confirmation et de nous inciter à voter pour faire barrage.
      C’est pas pour rien qu’ils continuent de créditer FA de 0,5%... ça signifie qu’il est bien plus haut dans les intentions réelles, qu’ils le savent et qu’ils en ont peur.
      Car malgré tout, la bulle Macron a explosé (il n’atteindra pas le second tour, contrairement à ce que nous martèlent nos médias...) pareil pour Fillon ou Hamon...
      Je ne vois que 3 candidats au 2nd tour : MLP, JLM et FA. Et si c’est le cas, JLM l’emporte sur MLP, et FA sur les deux autres. D’où la grande peur de la caste dirigeante, car elle ne veut ni d’un FN au pouvoir (il doit rester l’épouvantail de la République) ni de FA, car ça signerait la fin de l’UE, et donc de notre asservissement atlantiste, et une grande partie de cette caste se retrouverait au chômage...

      C’est pourquoi nous observons :
      -Les médias qui depuis 2 sem basculent pour Mélenchon, en n’ayant d’yeux que pour lui (ils en parlent en bien et en mal, pour respecter l’illusion de la pluralité)
      -BHL et Flamby appellent à ne pas voter pour JLM (et donc, par réactance, vu que 99% du peuple hait ces 2 gars, ça va gonfler les votes JLM...)
      -La Finance qui prédit un séisme si JLM passe... (histoire de conforter les Insoumis dans l’idée que Mélenchon représente un danger pour l’Oligarchie...)
      -La FM qui appelle à ne surtout pas voter MLP... (y a qu’un seul autre FM présidentiable...).

      (Je répète souvent le contenu de ce com, parce que je crois en mon analyse... on aura la réponse dans moins d’une semaine... En tout cas, il ne faut surtout pas croire aux sondages, et voter POUR un candidat, sa ligne directrice... et non CONTRE un autre candidat. Faire ça, c’est continuer de jouer au grand jeu de l’arnaque démocratique, autant être abstentionniste alors... non ?)


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 avril 18:23

      @mac
      Pour une fois qu’ils regardent la télé !
      Asselineau y passe quasiment tous les jours !
      Par exemple : Asselineau sur LCI


    • Le421 Le421 18 avril 09:41

      @MERLIN
      Je me demandais quand est-ce que les attaques en règle allaient tomber...
      C’est fait.

      Et au niveau malversations et casseroles, toujours rien ??
      Caramba !!
      Ca merde les gars !!!  smiley


    • MERLIN MERLIN 18 avril 16:40

      @mac
      Pas dit ça...Macron c’est l’Europe aussi......


    • MERLIN MERLIN 18 avril 16:42

      @mac
      Voter Asselineau, voter pour ses convictions et non pas « utile »


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 avril 11:20

      Merci pour l’article qui rejoint l’analyse que fait l’ UPR depuis longtemps des divers Partis de la Gauche européenne de Pierre Laurent : Podémos, Syriza, Parti de Gauche, PCF, Die Lincke. Tous des Partis européistes jusqu’au trognon !


      Mélenchon est catastrophé à l’idée que sa chère Europe, construite avec l’aide de Mitterrand dès 1948 et le Congrès de la Haye, se disloque !
      Décryptage du discours de Mélenchon à Berlin en septembre 2016.

      PS : Congrès de la Haye de 1948.

      • Sparker Sparker 17 avril 14:24

        @Fifi Brind_acier

        « avec l’aide de Mitterrand dès 1948 » il était pas né.


      • quid damned quid damned 17 avril 16:50

        @Fifi Brind_acier
        Bonjour à vous.
        Êtes-vous au courant de ce black-listage ?


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 avril 18:18

        @quid damned
        Oui, j’avais vu la vidéo . Cela vous étonne que l’ UPR soit oubliée ?
        Je suppose que tous les sondages ne sont pas publiés...
        Dupont Aignan qui était plutôt proche du FN, vient de faire des offres de services à Mélenchon.
        Cela veut dire que le FN est dans les choux ?
        Ou que Dupont Aignan n’a rien compris au programme de Mélenchon ?


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 avril 18:29

        @Sparker
        Non, il n’était pas né, mais Mélenchon est mitterrandien pur jus !
        « C’était un bonheur que de travailler avec le vieux comme chef de meute ! »


        D’ailleurs la Gauche européenne fait partie du Mouvement européen, creuset du socialisme européen.
        "La Gauche européenne, créée en 1947 dans plusieurs pays européens, est membre fondateur du Mouvement européen. Son réseau a été la matrice de création du Parti socialiste européen.
        La branche française de la Gauche européenne se donne pour but aujourd’hui de structurer le débat européen à gauche. Son analyse est que l’Europe est à une charnière de son histoire, hésitant entre la construction européenne classique et l’entrée dans une démocratie fédérale. Elle souhaite donc porter le débat sur le contenu des politiques de gauche qu’elle veut voir adopter par l’Europe."

      • Le421 Le421 18 avril 09:43

        @Fifi Brind_acier
        Enfin.
        Il vaut mieux être mitterandien que complètement con.
        A choisir...  smiley


      • eric 17 avril 12:11


        Restons sereins ! Les gauches, toutes mouillées, c’est pas 30 à 40% à toutes les élections depuis 5 ans. On ne voit pas trop ce qui dans leurs succès récents, réels ou symboliques, pourraient expliquer qu’elles aient repris 20% d’adhésion.

        En réalité, la caste qui vit de l’argent public d’une manière ou d’une autre,se demande comment limiter les dégâts.

        L’enjeu, c’est qui dirigera les manifs, les brûlement de poubelles, de distributeurs voir de flics, quand le Président de droite va commencer à remettre l’argent public au service du public. 

        Les électeurs de cette « peuplade » le peuple de gauche,comme il disent, hésitent entre leurs trois options marketing. Macron, Hamond, Mélenchon. Ce sont leurs papillonnements qui donnent l’illusion d’un France qui serait devenu à gauche en 3 mois.

        En pratique, le même type, un jour le sondage d’une boîte, il répond Macorn, le lendemain à une autre Mélenchon, et la comparaison des deux sondages donne des gauche à à 55% -60% dans le pays.

        Il y aussi une segmentation sociale. Plus tu es riche à gauche plus tu vote Macron.

        En toute logique, nous devrions avoir un second tour Fillon Le Pen et les résultats sont assez incertains.

        Il est probable qu’un bonne partie des gauche adoptera le front républicain et votera Marine, car en effet, le programme de Fillon est plus menaçant pour leur valeurs, c’est à dire leur portefeuille.

        Pour moi, cela nous fera perdre un peu de temps dans la voie des réformes, mais ce n’est pas dramatique non plus.

        Dans les deux cas, nous aurons un (e) président ( e) gaullist () e.
        Une des caractéristique du FN, c’est en effet que ses places fortes électorales sont les mêmes que celle du général.

        Il est délicieux de relire les commentaires de la presse quand Hénin, Beaumont, forteresse de gauche, passa avec armes et bagages au Grand Charles.

        Aujourd’hui, la montée apparente de Mélenchon fait chuter Macron et monter Fillon à cause du « vote utile », celle de Fillon pousse Macron à droitiser son discours favorisant aussi Mélenchon.

        Bref, tous se passe bien.

        Un regret, le passage au second tour de Mélench. aurait sans doute été la seule hypothèse propre à un succès de MLP ce qui aurait pu être rigolo...

        Mais l’intérêt du Pays prime sur tous le reste : FIllon Vite !

        La preuve ? « Même sur BFMTV », j’ai entendu un journaliste remarquer que la France vote à 60% à droite depuis 5 ans et qu’elle n’avait pas pu juste perdre 20 points dans la nature comme ça..

        Bon sinon, Christ est ressuscité. Mais je le savais déjà. Mais hier, au culte de pâque, j’ai croisé quelqu’un qui va voter hamon ! Si ! Il existe il est vivant, je l’ai rencontré !


        • jaja jaja 17 avril 12:16

          @eric :« Il est probable qu’un bonne partie des gauche adoptera le front républicain et votera Marine, car en effet, le programme de Fillon est plus menaçant pour leur valeurs, c’est à dire leur portefeuille. »

          Le seul choix possible entre ces deux voleurs qui tapent directement dans notre portefeuille, c’est l’abstention...

          En taule les deux spécialistes de l’ordre moral !


        • jaja jaja 17 avril 12:17

          « on a appris aujourd’hui que Michel Roussin, ancien directeur de cabinet de Jacques Chirac, condamné en 2005 (peine confirmée en 2008) à quatre ans de prison avec sursis pour « complicité et recel de corruption » dans l’affaire des marchés truqués d’Île-de-France, avait été promu commandeur de la Légion d’Honneur sur proposition du Premier ministre Bernard Cazeneuve.

          C’est beau la 5ème République.

          Et puis en plus comme ça on se dit que François Fillon, même s’il n’est pas élu, a un bel avenir devant lui. »


        • eric 17 avril 12:36

          @jaja

          S’abstenir c’est aussi voter Le Pen...Ou Fillon et vice versa non ? C’est bien comme cela qu’on voua a fait élire votre président Hollande il y a 5 ans non ?

          En tous cas, Jaja, total respect !

          1 Vous admettez que quand vous votez, les résultats sont tels qu’il vaut mieux vous abstenir.
          2 vous au moins vous avez le sens du réel : vous êtes assez lucide pour comprendre que la France est profondément et majoritairement fatiguée des rackets des gauches et veut de la justice sociale.


        • jaja jaja 17 avril 12:50

          @eric

          Des gauches et des droites dont le voleur Fillon que vous défendez smiley


        • eric 17 avril 13:39

          @jaja
          Exactement ! Entres voleurs avérés de gauche Cahuza, etc.... et abus présumés de droite, les français, avec un égoïsme aussi sain que peu révolutionnaire, préfèrent leur portefeuille et l’avenir de leurs enfants. C’est pourquoi malgré le vote protestataire populiste et démagogique, il est peu probable que Mélechon dépasse de beaucoup la moité des voix de gauche des dernières années en France...

          Vous en avez vu souvent des tous juste lauréat au concours de fonctionnaire territorial de catégorie C qui sont nommés dans la Mairie de leur compagnon et l’ex circonscription de leur papa du premier coup ?


        • jaja jaja 17 avril 13:52

          @eric

          Dites ça aux supporters du grand homme, ça ne me concerne pas... C’est la pratique du piston également répartie de gauche à droite par tous les politocards professionnels...
          Quant aux abus « présumés » de droite parlez en aux Balkany ou à Dassault (d’ailleurs ami du grand homme) et à bien d’autres pourris...
          Vous avez de quoi faire !


        • Sparker Sparker 17 avril 14:33

          @eric
          Change de discours, tu feras déjà du bien à ton amour propre, crédilbilité zéro pointé.


        • eric 17 avril 16:03

          @Sparker
          Vos arguments solides et charpentés sèment effectivement le doute en moi...


        • Sparker Sparker 17 avril 16:17

          @eric

          Je n’en attendais pas moins, cdlt


        • Yvance77 Yvance77 17 avril 16:50

          @eric

          « En réalité, la caste qui vit de l’argent public d’une manière ou d’une autre,se demande comment limiter les dégâts. »

          Toi le supporter crétin de François Fictif ne voit même pas dans cette assertion que tu parles sans doute d’une des meilleures ordures qui s’est gavée de pognon public. Des fois je ne sais pas ce qui me retient dans mettre une au gus de ton espèce .

        • eric 17 avril 23:26

          @Yvance77
          Oh, sans doute juste la loi républicaine et la peur du gendarme. Les gens de votre genre, il n’y a que cela qu’ils comprennent vaguement. Et encore. C’est un problème d’anomie et d’incapacité à s’exprimer et à dialoguer. On le traite habituellement par du macramé et des séjour au bord de la mer avec des animateurs socio-cul gauche de gauche. Les patient excédés finissent souvent en jihadistes...


        • vesjem vesjem 18 avril 09:21

          @jaja
          une petite analyse sympa sur merluche
          https://www.youtube.com/watch?v=XzfTRsILHwA


        • Old Dan Old Dan 17 avril 12:33

          (Rire !)
          Cet article sent le troll professionnel...


          • 77777 17 avril 13:48

            @Old Dan
            Bien vu l’ami


          • Sparker Sparker 17 avril 13:56

            @Old Dan
            Mouais, ça sent le buzz, faire un article pour que les antis et les pours viennent faire 400 commentaires.Entre pudeur de gazelle et indignation à géométrie variable.


          • Deepnofin Deepnofin 17 avril 14:20

            @Sparker En tout cas, la pudeur de gazelle, vous connaissez pas, vu votre omniprésence pour cracher sur FA et prôner JLM.
            L’indignation à géométrie variable, par contre...


          • Sparker Sparker 17 avril 14:25

            @Deepnofin
            Je ne « crache » jamais sur quelqu’un, garder vos sales manières pour vous.


          • Deepnofin Deepnofin 17 avril 14:42

            @Sparker Au temps pour moi. Il me semblait que vous faisiez partie de ces gens qui cherchent à descendre FA avec des arguments pas ou peu efficaces, et que vous étiez de ceux qui cataloguent ce mouvement à une « secte ».
            Je pensais vous avoir lu dans cette situation, mais apparemment, je me trompe ! Si tel est le cas, je retire mon « accusation » à votre égard :)


          • Sparker Sparker 17 avril 16:35

            @Deepnofin

            A mais reconnaitre une démarche et un comportement qui frise le sectarisme voir pire (analyse de comportement sur Avox notamment et d’autres sites), j’y suis. Je pense qu’Asselineau à un pouvoir de fascination et non pas de convictions et que ça marche avec certaines personnes. Car en fait l’histoire UPR est une illusion d’optique. Un parti qui n’en est pas un, une politique qui ne veux pas se définir (clivant), une vision monomaniaque sur un frexit plus qu’aléatoire et la défense en demi teinte d’un nationalisme indécrottable et pernicieux voulant ramener tout le monde à la tétée du guide de la nation.
            En gros Asselineau se fait un orgasme de fin de carrière, voilà tout. Il veut aussi sa part de grand homme comme Mélenchon mais n’en à pas vraiment ni les moyens ni la profondeur. Avec l’UPR, on reste dans le pyramidal avec Asselineau en haut à qui on devrait faire confiance et rendre respect comme à un chef de famille. Hasbeen tout ça...

            Ce n’est quand même pas faire insultes de penser cela, si ?

            Descendre« Asselineau je m’en fous royalement, d’ailleurs il est bien trop bas pour lui faire mal en le poussant.
            Je vous dirais même que sa sois-disant »intelligence« et connaissance des dossiers étant son point fort, j’ai eu mal pour lui quand Bourdin l’a laminé sur la constitution française, c’est quand même un comble.
            Aussi qu’il se soit livré à sa »marotte« en qualifiant de complot le désir d’une sixième république pour »renforcer« l’UE. Et que son développement totalement subjectif, infondé et n’importequoitesque sur la monnaie unique/ commune m’ont fait basculer d’un potentiel intérêt, non pas électoral mais d’éducation populaire, à une méfiance quand à ses réelles motivations et sa capacité de servir autre chose que son désir carrièriste de »finir en beauté" par un quinquennat.

            Ce n’est quand même pas faire insultes de penser cela, si ?


          • Deepnofin Deepnofin 17 avril 17:38

            @Sparker Pour moi, si, c’est faire insultes, non pas de penser, mais de propager ça.
            Car vous ne donnez pas votre point de vue (tout point de vue est légitime) mais vous sortez des affirmations péremptoires :

            -« reconnaitre une démarche et un comportement qui frise le sectarisme voir pire » : je pense exactement l’inverse. Et aussi, si vous faites cette critique envers l’UPR, d’accord, mais alors il FAUT faire la même envers la FI, sinon ça n’a aucun sens.

            -"Car en fait l’histoire UPR est une illusion d’optique. Un parti qui n’en est pas un, une politique qui ne veux pas se définir (clivant)« . Alors, qu’est ce qu’un parti, si l’UPR n’en est pas un ? Et pourquoi le chef de l’état devrait être clivant (en prenant position sur tel ou tel débat idéologique qui ne sert à rien d’autre qu’à faire diversion), alors que son rôle est défini par notre constitution, est de rassembler les français et de leur donner leur indépendance ?

            - »une vision monomaniaque sur un frexit plus qu’aléatoire«  : si pour vous sortir via l’article 50 est plus aléatoire que »plan A/plan B« + désobéissance aux traités (la France n’a pas adopté la convention de Vienne)...

            - »la défense en demi teinte d’un nationalisme indécrottable et pernicieux voulant ramener tout le monde à la tétée du guide de la nation.«  : retrouver sa souveraineté, donc notre indépendance en sortant de l’UE fédérale, c’est un nationalisme indécrottable ? Nous réunir, et proposer 3 types de Réferendum, c’est prôner la tétée du guide de la Nation ? Bon c’est vrai, le plan de JLM est internationaliste. C’est pas le nationalisme genre »chacun rentre à la maison« ...

            - »En gros Asselineau se fait un orgasme de fin de carrière, voilà tout.«  : et oui. Strictement impossible que cet homme soit sincère. Au lieu d’utiliser l’IGF pour obtenir un »placard doré« , il tente depuis 10 ans d’intégrer le plus haut poste, juste pour avoir le plaisir de crever d’épectase.

            - »Il veut aussi sa part de grand homme comme Mélenchon mais n’en à pas vraiment ni les moyens ni la profondeur.«  : je dirai plutôt qu’il a bien trop de moyens intellectuels, de clairvoyance et de profondeur pour être comparé à un Mélenchon. Mais ce n’est que mon avis :)

            - »Avec l’UPR, on reste dans le pyramidal avec Asselineau en haut à qui on devrait faire confiance et rendre respect comme à un chef de famille. Hasbeen tout ça...«  : C’est vrai. Asselineau n’est pas un révolutionnaire. Il propose juste ce qu’il estime être le plus urgent, et précise bien que c’est temporaire. Mais c’est une question de confiance. Tout comme vous faites confiance à Mélenchon pour qu’il applique ses promesses... parce que s’il est élu, c’est qui qui squattera l’Élysée ? Les 3000 universitaires insoumis qui ont élaboré son programme en toute conviction, ou Mélenchon ?
            La confiance est donc primordiale. Et malheureusement pour vous, il me semble évident qu’Asselineau inspire bien plus la confiance que Mélenchon.

            - »Descendre« Asselineau je m’en fous royalement, d’ailleurs il est bien trop bas pour lui faire mal en le poussant.« Oui, vous vous en foutez tellement que depuis presque 2 mois que je squatte AV, je vous vois quasiment en continu, à prôner Mélenchon et sortir vos arguments pourris sur FA. Asselineau est bien trop bas, oui... bien trop bas smiley

            - »Je vous dirais même que sa sois-disant »intelligence« et connaissance des dossiers étant son point fort, j’ai eu mal pour lui quand Bourdin l’a laminé sur la constitution française, c’est quand même un comble. «  : il s’en est mal sortit, c’est clair. Non pas parce qu’il n’a pas su répondre. Etant donné qu’il n’a jamais dit qu’il connaissait les constitutions par coeur, mais qu’il connaissait très bien ses dossiers. Là où il a pas géré, c’est qu’il a été décontenancé parce qu’il ne savait pas. Il aurait facilement pu assumer en disant que ces articles de constitution n’avaient aucun rapport avec la choucroute dans la situation actuelle et qu’il était normal, puisqu’il focalise sur ce qui concerne l’UE et la souveraineté, qu’il mette de côté certains articles.

            - »Aussi qu’il se soit livré à sa »marotte« en qualifiant de complot le désir d’une sixième république pour »renforcer« l’UE«  : là, vous m’apprenez un truc, j’étais pas au courant. Mais euh... Mélenchon et Généreux eux-mêmes n’indiquent pas qu’ils souhaitent à tout prix sauver l’UE ? Si c’est le cas, ne vont-ils pas dessiner une VIème qui va dans ce sens, donc qui renforce l’UE ?

            - »Et que son développement totalement subjectif, infondé et n’importequoitesque sur la monnaie unique/ commune«  : De quoi parlez-vous au juste ?

            Je ne suis pas dans sa tête, peut-être que François Asselineau est malveillant et qu’il souhaite nous la mettre à l’envers. C’est pas impossible. Mais avec les éléments dont je dispose, il est le seul candidat cohérent pour cette campagne. Je ne comprends pas comment on peut lui préférer Mélenchon, à moins de faire de la dissonance cognitive, d’être encore accro à l’étiquette »de gauche« , d’avoir tellement peur du »complotisme" qu’on évite de se renseigner trop loin, ou tout simplement de croire que l’UE vaut le coup, malgré les innombrables preuves évidentes qu’il faut en finir avec elle...


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 avril 18:38

            @Sparker
            Asselineau parle à l’intelligence des Français, il les informe du dessous des cartes qu’on leur cache depuis des années ! C’est pourquoi ses conférences sur Youtube ont été vue 10 millions de fois, que le site de l’ UPR est le 1er site politique le plus consulté de France, et que nous allons atteindre 25 000 adhérents aujourd’hui ou demain.


            Alors que Mélenchon récite des poèmes, joue les Evangélistes comme Tsipras :
            “Partager” (économie), “aimer son prochain comme soi-même” (immigration), et… “tu ne tueras point” (sécurité et politique étrangère).
            Amen !
            •  
            En plus, Mélenchon joue constamment sur l’émotion, qui est une méthode de marketing pour empêcher les gens de penser rationnellement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès