Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > « Moi président de la République », ce que François Hollande a oublié de (...)

« Moi président de la République », ce que François Hollande a oublié de nous dire

« Je veux être un président qui d’abord ménage le patronat, qui le considère. Un président qui sera sans arrêt dans la recherche d’un compromis même si cela me pousse à revenir sur mes promesses ou à passer outre les valeurs et principes de la République. Un président qui ne cherchera pas la rupture avec le gouvernement précédent.

Moi président de la République, je mènerai sur les questions économiques et sociales une politique de continuité avec celle du gouvernement Fillon.

Moi président de la République, je nommerai comme premier ministre le « socialiste » qui veut redonner vie à l’adage sarkozyste « travailler plus pour gagner plus  ».

Moi président de la République, je composerai avec mon premier ministre un gouvernement « socialiste » totalement soumis au dogme du libéralisme dont l’action consistera à mener une politique accompagnement du capitalisme.

Moi président de la République, j’ôterai au peuple français sa souveraineté budgétaire en faisant ratifier par le Parlement le traité européen écrit par mon prédécesseur Nicolas Sarkozy.

Moi président de la République, je rassurerai le patronat en envoyant mon premier ministre lui faire la danse du ventre lors de l’université du MEDEF.

Moi président de la République, je tournerai les talons à chaque fois que l’une de mes mesures déplaira au patronat afin de le satisfaire et de lui montrer ma bonne volonté.

Moi président de la République, j’augmenterai le SMIC de 5 centimes par heure afin de relancer l’activité économique et de mettre un frein aux politiques d’austérité.

Moi président de la République, je repousserai aux calendes grecques l’une de mes plus emblématiques promesses de campagne, le droit de vote pour les étrangers aux élections locales, comme le fit avant moi François Mitterrand.

Moi président de la République, j’enterrerai ma promesse sur le non-cumul des mandats afin de ne pas me mettre à dos les députés et sénateurs socialistes.

Moi président de la République, je bafouerai la laïcité, comme le fit si souvent mon prédécesseur, en assistant en tant que représentant de la Nation à une messe et en constitutionnalisant le Concordat en Alsace-Moselle.

Moi président de la République, je recevrai avec les honneurs à l’Élysée le premier ministre d’un État qui mène une politique violente et inhumaine de colonisation ; un homme qui a choisi l’alliance avec l’extrême-droite pour les prochaines élections législatives.

Moi président de la République, je ferai expulser des camps de Roms, sans pour autant proposer de solution de relogement à ces populations les livrant ainsi encore plus à la misère, à la rue et à la pauvreté et entretenant ainsi à leur encontre un climat de haine et de violence.

Moi président de la République, je privilégierai la répression policière au dialogue, je ferai charger les forces de l’ordre sur les citoyens qui s’opposent au projet mégalo d’aéroport de mon premier ministre.

Moi président de la République, je ferai ce que Guéant et Sarkozy n’avaient pas osé faire, je livrerai une citoyenne française à un pays étranger bien que ce qui lui est reproché soit légal sur notre territoire ».

 Le renoncement, c’est maintenant…


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (52 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • Jean-Louis Jean-Louis 7 novembre 2012 07:20

    Reçu dans ma boîte mail :


    Avec 0€ d’apport la Loi Duflot vous permet d’économiser jusqu’à 54 000 € d’impôts !

    • jaja jaja 7 novembre 2012 08:08

      « Le renoncement, c’est maintenant… »

      C’est encore bien pire...Avec l’extradition d’Aurore Martin le gouvernement Hollande - Valls touche le fond de l’abjection....
      De l’argent pour les riches pris aux pauvres, voila ce qu’ils font et ce qu’ils ont toujours fait une fois au pouvoir... et si les pauvres mouftent ce gouvernement lâchera ses chiens contre les manifestants comme il l’a déja fait contre les ouvriers de l’automobile, les grévistes d’Air France, les militants hostiles à l’Ayraul-port etc....

      Au moins la démonstration de ce qu’est réellement cette « gauche de gouvernement » est en train de se (re)faire et c’était nécessaire car on oublie très vite.... En politique on dit que le peuple n’a pas de mémoire.... Ainsi c’est le gouvernement de « gauche » de Jospin qui a le plus privatisé en France....Une petite cure dans l’opposition pour les socio-libéraux et on oublie....

      Il est urgent de construire une opposition de gauche à ce gouvernement.... une opposition qui n’hésitera pas à le combattre, qui ne sera pas un pied dans cette majorité et un pied dehors et qui ne fera lors des prochaines échéances aucun accord électoral de gestion avec le PS....


      • lionel 7 novembre 2012 13:20

        Bonjour Jaja, 


        Allez voir la vidéo sur la rencontre d’Aix en Provence samedi dernier,en marge de l’université d’automne du M’pep. vous y trouverez peut être les indication qu’un mouvement d’union nationale de résistance à la pathocratie essaye de se mettre en place et que certains avis convergent vers l’essentiel.

      • taktak 7 novembre 2012 14:12

        pour faire écho à Lionel :

        face à la confiscation du pouvoir par la classe dominante et son premier outil qu’est l’UE capitaliste, il est urgent d’organiser une résistance progressiste, rendant le pouvoir au peuple : organisons un nouveau CNR

        UNE REFLEXION POLITIQUE du PRCF SUR LES CONDITIONS DE LA MISE EN PLACE D’UN NOUVEAU C.N.R.

        http://www.frontsyndical-classe.org/article-intervention-du-fsc-au-debat-du-m-pep-du-3-novembre-a-aix-112161868.html


      • Attilax Attilax 7 novembre 2012 22:06

        « Il est urgent de construire une opposition de gauche à ce gouvernement »
        T’as pas encore compris ? Gauche, droite, on s’en fout, c’est tout le système institutionnel qui est pourri. La preuve, depuis deux cents ans, ce sont toujours les très riches qui dirigent, la couleur politique n’est là que pour donner une vague notion de choix à l’électeur de base. Cette fausse alternance permet d’éviter une réelle alternative. Pratique.
        Il n’y a qu’une solution à ce problème : supprimer les représentants pour enfin les remplacer directement par des citoyens. Supprimer les élections - donc la droite et la gauche - pour instaurer le tirage au sort au sein de la population, seul garant d’une authentique démocratie...
        C’est pas pour demain.


      • jaja jaja 7 novembre 2012 22:24

        Le problème c’est justement la représentation qu’elle soit le fait d’élus ou de tirés au sort.... La démocratie se sont avant tout les assemblées générales décisionnaires que ce soit au niveau politique ou dans le cadre de l’entreprise socialisée et autogérée...

        Vous pouvez remplacer « Droite » et « Gauche » par exploités et exploiteurs, dominants et dominés comme vous voulez et vous aurez là la contradiction fondamentale qui oppose les classes entre elles... et il s’agit pour moi de donner le pouvoir à la classe des exploités pas de faire une alliance interclassiste même avec des tirés au sort issus des classes bourgeoises....


      • taktak 8 novembre 2012 10:45

        « Vous pouvez remplacer »Droite« et »Gauche" par exploités et exploiteurs, dominants et dominés comme vous voulez et vous aurez là la contradiction fondamentale qui oppose les classes entre elles."

        Je suis parfaitement d’accord avec cela. Le ni droite ni gauche est une illusion qui vise à nier la contradiction sociale dans les rapports de productions, qui fait que le capital tire ses profits de l’exploitation du travailleur. Cela permet de faire croire au travailleurs que défendre les intérets de ses exploiteurs c’est défendre ses intérêts. Pure escroquerie.
        Ce discours tire parti du fait que certain parti se voulant de gauche servent aujourd’hui délibérement et systématiquement les intérêts des marchés, des patrons, des financiers (en un mot de la classe dominante, la classe capitaliste). Entre le FN, l’UMP, le PS, le Modem, il n’y a effectivement pas d’opposition gauche droite, puisque l’ensemble de ces partis sont de droite...


      • Attilax Attilax 9 novembre 2012 11:13

        Vous m’avez mal compris. Je ne dis pas qu’il n’y a pas d’idées de gauche ou de droite, ni que la lutte des classes n’existe pas, j’affirme que le système d’élection actuel ne permet pas une représentativité réelle de celles-ci, et qu’il ne l’a jamais permis : depuis deux cents ans que le gouvernement représentatif existe, c’est TOUJOURS les très riches qui ont dirigé, que ce soit la gauche ou la droite qui soit au pouvoir... CQFD.


      • katakakito 7 novembre 2012 08:48

        Bravo pour cet article.
        Reniement et abjection voilà la politique de ce gouvernement.


        • Castel Castel 7 novembre 2012 09:00

          Moi, président de la république, je ferais pitié 24h sur 24... smiley


          • Yves Dornet 7 novembre 2012 10:04

            Arrêtez de jouer les pucelles effarouchées. Tout le monde savait ce que ferait le PS une fois au pouvoir y compris Mélenchon qui a vendu ses voix pour quelques strapontins.


            • Pierre-Yves Martin 7 novembre 2012 13:54

              J’aimerais que vous m’indiquiez quels « strapontins » Mr Mélenchon aurait selon vous reçus. A ma connaissance le Parti de Gauche est passé de 3 députés à un seul et 0 sénateur. Il n’a (heureusement) aucun représentant au sein du gouvernement.

              Par contre, selon des sources PG (je ne suis pas membre de ce parti car je suis loin d’être d’accord avec lui sur des sujets importants), il aurait doublé le nombre de ses adhérents. Je ne crois pas que ce soit avec l’aide du PS...

              La polémique et les désaccords sont bienvenus. Cela ne justifie pas les accusations lors qu’elles relèvent du « n’importe quoi ».


            • DanielD2 DanielD2 7 novembre 2012 14:06

              Tout à fait Yves Dornet, il fallait vraiment être le dernier des puceaux ou des crétins de la politique pour croire une seconde que Hollande et compagnie allaient faire quelque chose pour la France à part une fuite en avant libérale. 


              On est toujours sans nouvelle d’Emmanuel Todd et de son « Hollandisme révolutionnaire » ? Ha si, au dernière nouvelle il y croit toujours, il l’attends. LOL comme disent les Américains.

            • LE CHAT LE CHAT 7 novembre 2012 10:55

              moi président de la république , j’irai jusqu’au fond de votre bock de bière pour vous taxer un peu plus  smiley


              • tf1Goupie 7 novembre 2012 11:06

                Si le pragmatisme et le bon sens c’est maintenant, alors moi ça me va ...


                • oncle archibald 7 novembre 2012 12:23

                  Je pense toujours avec un brin de nostalgie à ce que disait François BAYROU, plein de pragmatisme et de bon sens, lors de sa campagne de 2007 ....

                  Il disait : le prochain gouvernement quel qu’il soit ne pourra pas faire autrement que d’augmenter le taux de TVA .... Cela avait été fait par Sarkosy mais juste avant de partir, défait par François Hollande à peine arrivé, remis en place par François Hollande six mois après l’avoir défait ... 

                  En attendant on a perdu 6 ans et on a aggravé la dette de la France.

                  Je pense aussi à la mesure proposée de suppression totale des charges sociales patronales sur les deux premiers emplois de quelque entreprise que ce soit ... Mesure très « juste » qui aurait permis à beaucoup d’artisans, de commerçants, de professions libérales, d’embaucher et qui n’aurait pas favorisé à outrance les grandes entreprises qui s’en foutent de délocaliser pourvu que ça rapporte comme l’a fait Sarkosy et comme vient d’être obligé de le faire sous la pression du MEDEF François Hollande ...

                  Ah c’est beau l’idéologie, mais ça ne marche pas ... Je suis stupéfait de constater que ce gouvernement qui a eu cinq ans pour se préparer, n’a pas concocté un programme solide, pragmatique, efficace, pour éviter que le boulot s’échappe hors de nos frontières .. Cela prouve bien que François Hollande a été élu par un groupe très hétéroclite qui en fait avait une seule ambition virer Sarkosy et prendre sa place ... Pour faire ça ?? C’était pas la peine .. 

                  Enfin il reste la proposition n° 31 si je ne m’abuse ... Le fameux mariage homosexuel .. Cela permet de bien couper la France en deux, justifiant ainsi que l’on est bien différent de cette droite infecte, ce ramassis de fachos (TM) .... et ça ne mange pas de pain.

                • francesca2 francesca2 7 novembre 2012 11:31

                  Ce gouvernement a peut-être le courage de faire ce que la fausse droite aurait dû faire il y a dix ans pour éviter que l’industrie et la production ferment à double tour pour aller voir ailleurs.

                  Alors maintenant ils peuvent toujours jacasser, ils n’en seront que plus pitoyables. 

                  • Yohan Yohan 7 novembre 2012 13:10

                    Bien vu Francesca. 

                    Politique de fausse droite et politique de fausse gauche finissent forcément par se ressembler et même le PS fait mieux dans certains domaines, comme la sécurité. Au fond, on s’aperçoit qu’il est plus facile de mener une politique de droite avec le PS aux manettes, dans la mesure où la critique est plus difficile. L’UMP a gouverné la peur au ventre, allant même à recruter chez son adversaire. Résultat, il a perdu son âme et perdu les cantonales, les législatives et la présidentielle. Les socialos se contenteront de se satisfaire d’avoir du Sarko sans Sarko.

                  • fabb54 7 novembre 2012 13:55

                    Bien vu à tous les deux.

                    Cette hyporcrisie politique entre droite qui ne peut pas mettre en place de mesures économiques difficiles pour le peuple et gauche qui s’offusque lorsque la droite les propose mais les applique une fois élue a quelque chose de pathétique pour notre pays : cette lenteur décisionnelle, ce manque criant de pragmatisme amplifient largement le déclin structurel de nos économies.

                    Ce ne sont pas les hommes au pouvoir qui sont incompétents, car certains ont de vraies bonnes visions pour l’avenir de notre pays, mais les systèmes politiques, médiatiques et démocratiques de notre pays qui induisent une conception manichéenne de la société totalement contre-productive à l’avancée de celle-ci.


                  • FritzTheCat FritzTheCat 7 novembre 2012 13:18

                    Marrant de voir tous ces gochos qui la ramènent après avoir fêter dignement l’élection de leur champion du monde à la Bastille au milieu de plein de drapeaux made in maghreb.

                    He oui c’est le dur retour à la réalité mais que fallait il donc attendre de Flamby et de sa clique ?


                    • LE CHAT LE CHAT 7 novembre 2012 14:11

                      on les a pourtant prévenu avant !

                      il auront nettement l’air moins euphoriques sur les plateaux de la soirée electorale des municipales 2014 !  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley


                    • Nums Nums 7 novembre 2012 15:27

                      Je suis vraiment déçu et même carrément en colère. J’ai cru en François Hollande (*). Je voyais en lui un homme de gauche et un véritable humaniste (*). Maintenant, me voilà cocu.


                      J’aurais du écouter Calmos et Le Chat, et comme eux voter pour Sarkozy au deuxième tour !!!

                      (*) ironie inside smiley

                      • Yohan Yohan 7 novembre 2012 15:30

                        Sur la hausse de la TVA, je vous renvoie à cette croustillante intervention de Normal 1er devant la presse, A voir à partir de la 9ème minute. 

                        deux slogans au choix : « Le reniement, c’est maintenant » ou « le barratin, c’est mon métier » smiley 

                        • Denzo75018 7 novembre 2012 15:32

                          « Lui, Lui, Lui »
                          Il n’y a bien que ce mot qui compte pour Hollande !

                          Ne devrait-il pas user « maintenant »La France« ou »Les Français« 

                          N’aurait-il pas toujours un égo démesuré, pourtant il l’a eu son »trône" !?


                          • oncle archibald 7 novembre 2012 18:57

                            J’ai été frappé en écoutant les discours de Obama fêtant sa victoire de l’entendre dire sans cesse « nous » et jamais « je ». Dans le contexte on comprend qu’il parle tantôt de « nous » mes militants , mes supporters et moi, et tantôt de « nous » les américains ... Ca a vraiment une autre gueule que les discours de Monsieur Hollande .... Il y en a un dans la cour des grands et l’autre dans la cour de la maternelle ...


                          • EL MATI 7 novembre 2012 16:36

                            Bravo bien vu.

                            Moi président toutes mes promesses verront le jour la veille du prochain quinquenat.

                            • A. Nonyme A. Nonyme 7 novembre 2012 23:01

                              Bravo l’auteur ! Beau portrait d’un PS qui mène la politique de l’UMP, mais en moins bien, façon amateur.


                              • travelworld travelworld 8 novembre 2012 18:41

                                Dix ans de droite ont ruiné le pays ! Sarko traitait de « roi fainéant » Chirac (mis à part le quai Branly)
                                Sarko deux réformes les Universités ( en faillite depuis) et les retraites, un peu court non ?
                                Montebourg se démène comme un beau diable, vous vous souvenez d’Estrosi au même poste ????, Bachelot qui a filé 850 millions aux labos ! L’union pour la méditerannée avec la réunion de 3 h au grand palais 16.6 millions., 55 voitures de fonction à l’Elysée sous Chirac, 121 sous Sarko !!!
                                La cour des comptes est une excellente source d’info !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès